Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Un vieil adage dit que le Diable se cache dans les détails mais selon certaines personnes il aimerait surtout foutre le dawa dans une jolie maison située dans la petite bourgade d'Amityville ...

 

Le Pitch: The Amityville Murders ou l'histoire de la famille Deféo massacrée dans la nuit du 13 novembre 1974 par le fils ainé , Ronald Butch Deféo qui lors de son procès dira (entre autre ) avoir été guidé par des voix diaboliques dans sa tête  ...

GAFFE SPOILERS DIABOLIQUES CI-DESSOUS !!

BIEN !!

Par quoi j'commence  ...

Ha je sais !!!

"Based on true events " dit l'affiche du film et pour UNE fois , c'est ( plus ou moins ) VRAI ...

Le 112 (108 désormais à la demande des proprios) Ocean Avenue est connu dans le mooooooooooooooonde entier depuis la sortie du " livre " de Jay Anson " The Amityville Horror : a true story " puis des ( trop) nombreux films inspirés de l'écrit de Anson , films que je ne vais point énumérer car j'ai la FLEMME , je dirais simplement que si le premier et le second étaient sympathiques les autres sont soit très drôles tellement ils sont nazes ( le 4 avec la lampe et cet HORRIBLE gamin !!)  soit juste pathétiques ( le 3 , le 5 ... ) ...

Ce qu'il y a de sûr c'est que le drame de la tuerie d'Amityville et l'histoire cousue de fil blanc de la famille Lutz qui a emménagé là bas plus tard et dit avoir été chassée de la maison par des forces maléfiques après seulement 28 jours ont rapporté pas mal de brouzoufs à certains petits malins  ...

Mais revenons à nos moutons ou plutôt à notre Maison et surtout à ce film , " The Amityville murders " sorti en 2019...

La pelloche est réalisée par Daniel Farrands qui a surtout œuvré sur pas mal de documentaires sur Jason Voorhees et son Mythe , Freddy Krueger ET Amityville et je trouve qu'il s'en est plutôt bien sorti avec The Amityville Murders , sujet qu'il semble bien connaitre.

J'ai beaucoup aimé ce film et ce pour plusieurs raisons...

Raison une , le casting  !

Aucune fausse note à ce niveau là , les acteurs et actrices sont juste EXCELLENTS à commencer par John Robinson qui prête sa jolie trogne au personnage de Ronald Butch Deféo ...

Ou encore Chelsea Rickett aka Dawn Deféo ...

(elle ressemble un peu à Guenièvre dans Kaamelott >_< )

Mais là ou j'ai sautillé de joie c'est quand j'ai vu poper à l'écran Diane Franklin et Burt Young qui jouaient déjà dans Amityville deux , elle dans le rôle de Dawn ado et lui du papa violent Deféo *_*

Cela peut sembler con mais pour moi c'est ce genre de détails ( tellement appréciés par le diable ) qui me font me poser réellement devant un film et m'y intéresser ...

Ici Diane joue la maman et Burt le grand père maternel....

Quand au reste des visages présents dans the Amityville Murders j'ai vraiment rien à redire que ce soit pour les mômes ( Zane Austin, Kue Laurence et Noa Brenner) ou le père magistralement interprété par un glaçant Paul Ben Victor ...

Et n'oublions pas enfin LE personnage central à savoir elle ...

On a beau la connaitre par cœur à force de l'avoir visitée et re visitée dans tous ces films elle n'en reste pas moins toujours aussi fascinante et le réalisateur a réellement bien bossé sur ses " entrailles " en évoquant par exemple les objets du culte disséminés partout dans la maison ou ces portraits de famille si mensongers dans les escaliers ou encore la fameuse mystérieuse pièce aux murs rouges  ...

Autre raison qui m'a fait aimé ce film, le "voyage dans le temps " avec les coupes de cheveux , les fringues , les rituels qui me semblent tellement désuets et d'une autre époque , les prières, les fêtes de famille etc etc 

Mais LA raison majeure qui m'a fait lâcher tout ce que je faisais pour focus sur le film c'est la reconstitution des faits , j'vais pas me vanter mais je connais bien l'histoire des Deféo ainsi que celle des Lutz et j'ai été agréablement surprise de voir que le film respecte vraiment bien la réalité du quotidien des Deféo , famille en apparence parfaite et aimante mais en réalité complétement dysfonctionnelle ...

Les scènes dans lesquelles Ronald Sénior péte un plomb et s'en prend à sa famille sont tout simplement atroces de réalisme et de crudité et là je pense en particulier au moment ou il apparait dans la cuisine et voit sa fille se faire taquiner par des potes de son fils, on perçoit la rage intérieure du père ( je me répète mais Paul Ben Victor est juste INCROYABLE dans ce rôle) et on attend son explosion et quand elle se produit on reste bouche bée , la VRAIE terreur réside dans ces moments là en fait pas dans ceux ou le réalisateur suggére la possibilité d'une ombre démoniaque ....

Daniel Farrands joue également habilement avec nos nerfs quant à la Vérité , Butch était il simplement un malade mental qui a explosé un soir et a massacré ses proches ou était il réellement le jouet d'une force étrange habitant le sol et les murs de sa demeure , force avec laquelle lui et sa sœur Dawn ont un peu trop joué ... 

Non vraiment , plus j'y pense en tapotant ces mots plus je me dis que ce film est réellement bon ...

Si tu me demandes mon avis sur la question possession/pas possession , à une époque pas si lointaine je t'aurais répondu sans hésiter POSSESSION parce que je croyais un peu tout ce que je lisais/voyais sans faire preuve de recul ou d'un minimum d'esprit critique mais aussi et surtout parce que J'ADORE avoir peur et tout ce qui touche au paranormal toussa me fait trembler BREF ...

Mais après voir lu regardé et écouté des tas de bouquins émissions docus sur le sujet je me dis à présent que Dawn n'est pas innocente quant à ce qui s'est passé et que le frère et la sœur étaient peut être complétement défoncés ce soir là sans parler du fait que Butch n'avait peut être pas tous les neurones à leur place et blam massacre  ...

Le plus triste là dedans au delà de la mort de ces gens c'est surtout la façon dont des hommes et des femmes ont tenté de se faire un nom et du fric sur cette histoire horrible et là j'pense en particulier aux Lutz les rois des procès , prêts à tout pour rogner un peu de thunes , à Jay Anson, à l'avocat de Ronald Deféo  Mossieur Weber ou au couple de pseudos démonologues les Warren ( je les adorais à une époque mais pareil , j'ai lu écouté vu des trucs à leur sujet et mon avis sur eux à diamétralement changé ) ...

BREF ...

En conclusion :

Si tu n'as jamais vu aucun des films Amityville et que tu as envie de découvrir/comprendre ce " phénomène " alors regarde The Amityville Murders et tu auras de bonnes bases et surtout SURTOUT évite de regarder Amityville 3 , 4 , 5 .... Et le remake immonde de 2005 aussi ...

Je ne sais pas si le Diable aime tant que cela à se cacher dans les détails mais j'suis sûre qu'il n'habite pas au 112 Ocean Avenue ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et hop me voilà de retour pour te jouer un mauvais tour en reprenant la parole ici pour te parler d'un TRES MAUVAIS film  ...

 

Le Pitch : une " réalisatrice " décide de louer une maison au sinistre passé et d'y emmener ses meilleures amies du moooooooonde entier cœur cœur love love afin d'y tourner un documentaire sur les événements étranges sensés se dérouler dans la baraque ....

GAFFE SPOILERS TRUCULENTS CI-DESSOUS !!!!

BIEN !!!

Je vais me répéter mais J'ADORE le genre "Found Footage/caméra portée " toussa et j'ai adoré vivre/subir le tsunami FF qui a déferlé après Paranormal Activity , tsunami dans lequel j'ai trouvé souvent mon bonheur mais aussi des HORREURS :-|

Et The entity Project , qui arrive 15/20 ans trop tard quand j'y pense , EST une de ces horreurs.

Ce " film"  cumule TOUS les défauts possibles et imaginables dans un FF...

Déjà y'a TROP de personnages à l'écran ...

Au début elles sont trois , là je me suis dit , ça va , j'vais m'y retrouver etc etc 

Et d'un seul coup  une horde de meufs toutes plus useless les unes que les autres débarque bruyamment .

Et pas des gonzelles sympathiques et attachantes hein non non non , des clichés ambulants fades creux et inintéressants au possible que la réalisatrice s'amuse rapidement à foutre à pwal dans une scène WTF qui n'a aucun sens ni aucun intérêt : les nanas fument du chichon et décident subitement de se dénuder ....

Quand j'ai vu ce passage j'me suis dit que la " réalisatrice " avait soit envie de se foutre de la gueule des fans de film d'horreur en leur montrant des nanas se dandinant en lingerie soit elle suivait à la lettre un pseudo " cahier des charges " avec une liste des trucs obligatoires à coller dans un film d'horreur : Boobs : check ... 

Et vas y que ça papote et piaille et que ça parle chiffon , amour et religion dans des dialogues soporifiques et inutiles tandis que l'ennui puis l'agacement s'installaient chez la pauvre Gally déçue de voir que décidemment n'importe qui peut décider un jour de faire un film en found footage et d'y coller n'importe quoi ...

Les nanas commencent à se comporter de manière étrange ( kikoo les yeux noirs et les voix démoniaques, les traces de griffures et les agressions sexuelles nocturnes ) sous les yeux de Jandae qui répète " il faut qu'on parte il se passe des choses étranges ici " ....

Y'a MÊME un copier/coller de La scène de Heather dans Blair witch quand elle fait sa " confession " face caméra ...

/Soupir excédé ....

Et évidemment ne t'attends surtout pas à avoir peur ,  a aucun moment la réalisatrice ne réussi a donner un " look " glauque ou pouacre à cette baraque qui pourtant avait un certain potentiel...

A un moment pourtant Jandae Percem filme longuement des trucs genre une maisonnette à l'écart contenant une cage ou une corde pendue à un arbre et on se dit " ha ça va peut être avoir de l'intérêt dans la suite " donc notons mentalement ces machins qui vont forcément repoper à un moment ou à un autre pour faire peur mais NON ....

Y'a ZERO tension , ZERO " ambiance " ...

Les maquillages sensés montrer la possession diabolique  sont cheap , on voit des pages de bible brûlées et arrachées ici et là , on a également de vaines tentatives de jumpscare foireux et tout ce joyeux bordel nous amène jusqu'à une fin ô combien prévisible ...

Le tout porté par de mauvaises actrices dirigées par une mauvaise réalisatrice qui ne connait visiblement RIEN au genre horrifique ...

BEUARGH !!!

En conclusion :

The entity Project est un des pires found footage que j'ai jamais vus et crois moi que j'en ai vu un PAQUET , c'est long , bruyant , chiant , terne ....

Et si tu me demandes pourquoi j'ai zyeuté ce truc je répondrais que le pitch m'avait plu et l'idée de voir un FF entièrement féminin titillait ma curiosité et puis y'en a plus des masses de FF à zyeuter ces derniers temps donc quand j'en vois un je me jette dessus goulument ....

Mais au final y'a RIEN d'intéressant dans the entity project ...

Si tu croises le chemin de ce truc , surtout ne t'arrête pas , laisse le ou il est , ça t'évitera de perdre 1h30 de ta vie ....

Vite vu vite oublié  ... 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 Adieu 2020 , Bonjour 2021 ....

On a grave morflé pas vrai ? 

Et ma main à couper que c'est loin d'être terminé ...

Mais n'oublie pas ceci et ça devrait " aller " ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et me voilà de retour , non point pour te jouer de mauvais tours mais pour évoquer ( encore) un jeu vidéo avec lequel je me suis grandement amusée ces derniéres semaines ...

 

Ze Pitch : Un an aprés qu'un drame affreux se soit produit au sein de sa bande d'amis , causant la disparition de ses deux soeurs, Josh décide de réunir à nouveau sur les lieux funestes les protagonistes présents lors de l'accident pour un séjour chaleureux dans le luxueux chalet de sa famille , trés vite d'étranges événements se produisent autour de ces charmants jeunes gens  ...

GAFFE SPOILERS ENNEIGES CI-DESSOUS !!

Comme je l'ai déja dit quand j'ai évoqué ici Layers of Fear il y a quelques temps de cela , parler de jeu vidéo sur un blog à l'ére de YT et Twitch peut sembler désuet MAIS ranafout' j'ai VRAIMENT envie d'évoquer Until Dawn ici et ce même si je viens LONGTEMPS aprés " la tempête "  ...

UD est un jeu vidéo d'horreur , un film interactif riche en QTE qui te poussent à prendre des décisions influant grandement sur la suite de l'histoire voire sur la vie des personnages que tu joues, tu bascules de l'un à l'autre au fil d'un scénario certes prévisible mais amusant en diable car si la logique vidéo ludique voudrait que tu sauves un max de protagonistes , moi je me suis amusée à les DEFONCER TOUS :) 

Et ce fut un pur bonheur crois moi surtout quand il s'est agit de dégommer l'horripilante Emily par exemple  :) 

Le jeu est développé par Super Masssive games et est sorti sur la PS4 y'a pas mal d'années de cela et comme d'habitude j'ai pris mon temps ( 5 ans ? ) avant de m'y intéresser...

Il sera suivi par deux autres jeux du même style mais (presque) sans rapport les uns avec les autres  , Man of Medan et Little Hopes ...

MAIS revenons à UD et à nos jeunes trublions perdus dans une magnifique montagne ...

Pourquoi ai je aimé ce jeu ...

Ben déja parce que le casting est tip top , les acteurs/trices s'agitant sous les yeux amusés du joueur sont toutes et tous parfaits dans leurs rôles trés/trop clichés certes qu'on a déja vu des centaines de fois au cinéma ( le bellatre sportif la chaudasse les deux amoureux coincés  .... )...

J'ai beaucoup apprécié la jolie Hayden Panettiere qui prête sa trogne à Sam ou à Rami Malek aka Joshua ...

Ces deux là sont mes préférés mais j'avoue ne pas avoir hésité une minute avant de faire les choix qui les méneront vers la mort  :-|

Chacun des persos à une fiche spécifiant ses liens avec les autres et soulignant ses qualités/défauts , le tout évoluant au fil des choix que le joueur fera  ...

Ha et n'oublions pas ce mec là ...

Le Psy de Josh incarné par le terrible Peter Stormrare qui apparait deci delà au fil de l'histoire pour nous remettre les idées en place " à sa façon " , ce personnage et la façon dont il évolue ainsi que le cadre dans lequel il apparait est FASCINANT  *_*

Petit coup de coeur pour les comédiens de doublage de la VF qui ont roxxé du ponay sur ce coup là :) 

Ensuite  !!!

J'ai adoré UD parce que les dévs connaissent visiblement leurs classiques horrifiques sur le bout des doigts et se sont fait une joie de rejouer avec les codes les plus connus du genre survival horreur pour les retranbscrire via un jeu , un chalet isolé en plene montagne, une tempête de neige , des amis réunis autour d'un lourd secret , des cris étranges dans la forêt ...

Une énorme impression de déja vu pour toute personne ayant été bercée à coup de Friday the 13th etc etc alors vuip j'avoue que scénaristiquement y'a rien à voir/découvrir mais pour des newbies dans ce domaine ça a du être sacrément plaisant ...

Et des morts visuellement trés bien foutues avec effusion de gros rouge qui tâche  .... 

 

Les Créatures responsables pour beaucoup de ces morts sont des "Wendigos" ou plutôt des victimes de " la malédiction du Wendigo " , malédiction qui transforme tout être humain s'étant livré au cannibalisme , le Mythe du Wendigo est trés répandu dans les tribus amérindiennes en amérique du Nord et au Canada  ... 

Les décors sont MAGNIFIQUES , que ce soit le chalet , la mine , la montagne et l'ancien sanatorium , c'est juste visuellement SUPERBE et j'avoue avoir laissé errer mes victimes afin de mieux admirer les lieux , la lumiére , les flocons de neige , les particules en suspension dans le chalet des Washington, OMG que c'est BEAU ...

Certains plans sont réellement issus /inspirés du cinéma de genre et j'ai même repensé à un moment ou la caméra se positionne dans UD au dessus d'un des persos à cette premiére fois pour moi dans Silent Hill un sur PS il y a des décénnies de cela avec ce plan tellement cinéma quand le point de vue s'envole au dessus du héros perdu dans la brume...

Quand cinéma et jeu vidéos se rencontrent et s'entremêlent  *____* 

J'ADORE ....

Le game play est simple tu cours tu fouines tu cherches tu trottinnes dans la neige , tu cliques sur les trucs qui brillent , tu géres les QTE ...

Seul petit bémol à mes yeux mais vraiment léger : les expressions faciales des personnages , un poil trop figée ainsi que leur gestuelle en général par moment mais en dehors de cela je n'ai rien eu à redire et je me suis amusée comme une petite folle  *_*

Et au risque de me répéter à aucun moment je n'ai eu l'intention de sauver un de ces quidams pixélisés , ils sont aussi CONS et antipathiques que l'habituelle brochettes de blaireaux que tu croises dans n'importe quel slasher sauf que là c'est TOI (entre "") qui décide de leur destin donc les voir crever est d'autant plus jouissif ...

Et j'ai pris un pied d'enfer à les emmener direct dans les bras de Dame Faucheuse ...

En conclusion : 

Je lâche WoW depuis quelques temps , je me lasse du PVP et j'ai grand besoin d'autre chose du coup je retourne vers ma bonne vieille PS4 et je farfouille ici et là afin de trouver des trucs rigolos et Until Dawn m'a beaucoup amusée , la fan de ciné d'horreur que je suis a adoré retrouver ces codes/classiques horrifiques si familiers sur console et pour le coup la semaine prochaine je me chope Man of Medan et Little Hopes afin de retourner m'amuser en compagnie de ma Tribu ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

J'adore les found footage et du coup dés que j'en vois un poper j'peux pas m'empêcher de me jeter dessus goulument en espérant avoir les miquettes ...

Mais parfois je devrais VRAIMENT m'abstenir :-|

 

Le Pitch : Nathalie et Hugo partent faire les kikoos dans un ancien sanatorium dans le cadre d'une vidéo diffusée en live ( sans coupure etc etc ) sauf que trés vite (ou pas) des trucs cheloux se produisent ...

GAFFE SPOILERS SOPORIFIQUES CI-DESSOUS !!!

J'aime pas être déçue , avoir le sentiment de perdre mon temps et surtout me dire qu'on me prend pour un jambon ...

Et c'est tout ce que je retiens de ce tristounet Night shot  ...

Le film de Hugo König arrive tellement looooongtemps aprés la " bataille du FoundFootage " déja ...

Tout ou presque a été dit, fait, réalisé par le biais de ce mode de réalisation et franchement , essayer de refaire un grave encounters like alors que ça a déja été fait des dizaine de fois ...

/soupir exaspéré irl  ...

Bon désolée Hugo mais j'vais pas être tendre avec ton bébé ...

On va commencer par l'actrice principale Nathalie jouée par Nathalie Couturier sensée être une streameuse /youtubeuse /vlogueuse qui emméne sa communauté visiter des lieux abandonnés en mode urbex etc etc ...

Ce personnage est insupportable mais vraiment quoi, antipathique au possible et ce dés les premiéres images donc impossible de ressentir un tant soit peu d'empathie pour elle ...

BEAUCOUP TROP bavarde , elle pollue littéralement l'ambiance de Night shot avec son blablabla ennuyeux , décousu et inintéressant  et c'est DOMMAGE , si elle avait fermé sa gueule par moment afin que le film focus sur les LIEUX et surtout sur l'ambiance sonore du sanatorium ( il se situe à Aincourt et serait réellement hanté ) ça aurait donné un peu de " cachet " au film mais NON elle pérore non stop pour dire des conneries hallucinantes puis se met à brailler à chouiner puis à re brailler ...

INSUPPORTABLE , vraiment  ...

J'ai eu envie de la tarter tout le long du film ....

Côté scénario/écriture ...

On perçoit clairement que le mec derriére la caméra a une bonne culture films de genre horrifique/FF et franchement c'est tout à son honneur de s'être lancé dans ce projet mais ptain est ce réellement utile de régurgiter maladroitement tout ce qui a déja été fait ? 

A aucun moment Night Shot ne surprend ni ne fait peur , tout est prévisible en diable , aucun effet de surprise , juste des ressucées de trucs déja faits qui ne font donc plus aucun effet ...

Et un énorme GG pour les indices balancés avec une délicatesse de catcheur genre la légende urbaine du médecin fou accro aux foetus , ça aussi ça décribilise totalement le film parce que merde toute personne ayant un tant soi peu de " culture horrifique" ou juste du sens commun comprendra de suite que la blondinette est enceinte et va prendre cher à un moment  ... 

Quant au  côté " prouesse technique/ plan séquence " évoqué ici et là sur certaines affiches du film c'est sympathique vuip j'avoue et ça sent l'envie de bien faire et de suprendre et de sortir des orniéres d'un genre bien embourbé mais pour la fan de FF que je suis , la sauce n'a vraiment pas pris  ...

Et puis merde ce délire avec les sons par moment !!!!

C'est ultra crispant et super désagréable , j'ai du même baissé au minimum le son du film lors de ces passages là tellement ça m'a gavée -_- 

Seul point positif : le cadre ou se déroule le film , ce bâtiment est réellement impressionnant surtout ces longs couloirs avec ces portes qui donnent sur d'autres lieux , quel dommage que le réalisateur n'ait pas su faire taire son actrice pour focus sur cet endroit  au potentiel évident ...

La peur est comme le diable , elle se cache dans des détails, des recoins , il faut laisser l'imagination du spectateur fonctionner un tant soi peu au lieu de lui donner en pature un pauvre ouija , une chambre d'enfant ou un fauteuil roulant qui évidemment haha va remuer ...

Ajoute à cela un rythme ultra bancal et le calme hallucinnant de Hugo face à ce qui se passe et qui se contente de répéter qu'il faut sortir houlalalalaaa je veux sortir ....

BREF .... 

En conclusion :

En dehors des décors vraiment classes malgrés des tags PARTOUT partout  , Night shot est une pelloche totalement soporifique et irritante , je ne sais même pas comment on a tenu jusqu'à cette fin WTFesque au possible  ...

Aprés c'est facile de critiquer je sais et je serais incapable de faire ce que ce gars a fait ...

Je reconnais que le réalisateur a tenté un truc avec trés peu de moyen et franchement GG à lui d'avoir essayé et je lui souhaite sincérement de retenter mais mec , tu as de la culture ciné toussa , ça se sent du début à la fin ainsi que cette envie évidente de faire quelque chose, essaye juste de t'affranchir de ce que tu as vu/ce qui a déja été fait !!

A voir à l'occasion un dimanche de grande marée  ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Aujourd'hui je vais me livrer à un exercice ma foi rare sur Ma Bulle à savoir parler jeu vidéo ...

Et non , ne léve point les yeux au ciel , je ne vais pas te parler de World OF Warcraft mais de ....

 

Le Pitch : Layers of Fear nous emméne dans les pas d'un homme errant dans les longs couloirs d'un magnifique manoir victorien recélant de terrifiants mystéres ....

GAFFE SPOILERS SUR TOILE  CI-DESSOUS !!!

Layers of Fear est sorti en 2016 et a été testé et archi testé par les plus grands youtubeurs/streamers de la planéte jeu vidéo mondiale , je viens donc aprés la bataille et en plus sur un média quelque peu "oublié " , un blog perdu sur la toile mais ranafou't, l'horreur vidéo ludique fait elle aussi partie de mon quotidien donc hop hop hop en selle Mamie Gally  !!!

Développé et édité par le studio Polonais Bloober Team , Layers of Fear est un jeu à la premiére personne et j'vais pas être objective du tout dans tout ce qui va suivre vu que j'ai adoré cette expérience qui m'a collé les miquettes à certains moments et les boules à d'autres ...

Pourquoi ai je autant aimé ce jeu ...

Ben déja y'a le fait qu'à aucun moment on ne voit le personnage que l'on suit/joue , on le découvre à travers des articles de journaux , des lettres , des extraits de journaux intimes et tu comprends trés vite que le gaillard à commis un truc MONSTRUEUX qui le bouffe et qui le pousse à tenter de recoller les morceaux de l'histoire tout en essayant de reconstituer une toile , LA Toile , l'oeuvre de sa VIE ...

Le jeu est à la premiére personne et chaque fois que la caméra bouge au rythme des pérégrinations du personnage j'ai eu le coeur qui battait la chamade tellement j'étais morte de trouille , jumpscares par ci, bruits étranges par là , silhouettes evanescentes au bout d'un couloir , voix chantante , tout est fait dans ce jeu pour te foutre la pétoche et Ô Joie , j'ai eu peur , j'ai même poussé des cris de trouille *______*

Mais ce qui m'a le plus séduite c'est " l'ambiance " de ce jeu, les décors sont d'une beauté incroyable , bourrés de détails qui évoluent sans arrêt ce qui fait perdre au joueur ses repéres dans l'espace et le temps ...

Ha et les choix que tu fais sur ton parcours font évoluer le jeu donc il y a plusieurs conclusions possibles ... 

Pas de panpan boum boum , pas d'inventaire à gérer ( OUF) , juste des couloirs à arpenter, forcément ça plaira pas à tout l'monde mais moi j'ai adoré *__*

Chaque chapitre ( il y en a 6 ) t'emméne un peu plus loin dans l'histoire du " héros " ..

On croise sa femme et surtout son enfant et ce sont surtout ces moments là que j'ai adorés voir à l'écran parce qu'ils sont à la fois magiques de par leur beauté visuelle et tristes quand on sait ce qu'il est advenu de cette famille qui avait TOUT pour elle avant de basculer dans la folie , l'horreur et la destruction ...

Les murs du manoir familial sont couverts de peintures célébres toutes plus glauques les unes que les autres et évoluant au fil de l'avancée de l'histoire ...

( portrait de Tognina Gonsalvus par Lavinia Fontana )

 ( Le Cauchemar de Füssli)  

(Saturne dévorant un de ses fils par Goya ) 

J'aimerais pouvoir tous les mettre mais ça serait trop long , je me contente de coller ici mes 3 oeuvres préférées et juste te dire que des tableaux y'en a partoutque ce soient de soeuvres de Maitres ou ceux du " héros " de LOF  , t'en prends plein les mirettes , c'est du BONHEUR !!!

Ajoute à cela qu'on est accompagnés du début à la fin par des ziks mélancoliques , tristes et souvent angoissantes qui ne t'arrachent jamais à l'histoire accompagnées d'une ambiance sonore travaillée , que les enigmes ne sont pas trop compliquées ( on est à 1000 lieues d'un RE ici et que la durée de jeu est bonne du moins de mon point de vue ( 5 à 6 heures) et qu'on a fini les 6 chapitres sans jamais s'arracher les cheveux face à la complexité des " casse tête " et tu obtiendras mon coup de coeur video ludique de ce début Novembre  ...

Le seul truc qui m'a gavée c'est la pléthore de tiroirs/placards à ouvrir -_- 

Ce qui est sûr c'est que j''vais pas tarder à mettre la main sur la " suite " aka Layers of Fear 2 ...

En Conclusion :

On va pas se mentir, le genre horreur se fait des couilles en or sur consoles/pc et on à droit à tout et n'importe quoi et il faut savoir choisir soigneusement ...

Cela faisait trés longtemps que j'hésitais à propos de LOF , je l'avais vu via des VOD ici et là et j'avais été charmée par ce que je voyais et puis à la veille d'Halloween hop petit coup de folie , j'me suis pris Until Dawn et LOF et autant je m'emmerde un peu sur Until Dawn ( les personnages sont INFECTS ) autant j'ai pas réussi à lâcher la manette dés que j'ai posé le pied dans ce vieux manoir élégant et étouffant  ...

J'ai vu que Little Hope était sorti ( même studio que Until Dawn et Man of Medan) et semblait ma foi plutôt intéressant ( sorciéres toussa) donc j'attends de finir LOF2 et j'attaque Little Hope ...

Et dire qu'il y en a qui se plaignent d'être enfermés chez eux ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et nous y ( re ) voilà ...

Samhain, cette nuit si particuliére de l'année au cours de laquelle les vivants vont être visités par les âmes des morts ....

La meilleure Fête de l'année ... 

Comme tous les ans je vais me permettre de te donner quelques conseils ...

N'oublie pas de laisser ici et là quelques offrandes à celles et ceux qui pourraient vouloir te visiter durant cette soirée/nuit de Samhain ...

Arrange toi pour générer une Ambiance chaleureuse et douce , bougies , encens toussa *_*  

Essaye d'ouvrir ton chtit coeur à la Magie de Samhain et de fêter comme il se doit ces longues nuits d'Automne et d'Hiver qui t'attendent ....

Ha et bien sûr  ....

Un bon petit film d'horreur/d'épouvante à regarder en bonne compagnie ne fera point de mal ...

Pour ma part ce sera ... 

 

Allez hop !!

Je te souhaite de passer une bonne et terrifiante nuit de Samhain  ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et me re voilà aprés une petite période de silence justifiée par le fait que rien , dans tout ce que j'ai pu regarder/lire , ne m'a donné envie de revenir par ici jusqu'à hier soir , quand j'ai fini de regarder les 9 épisodes de ...

 

Ze Pitch : Henry , riche homme d'affaire londonien , embauche la grâcile Dani afin qu'elle aille s'occuper de son neveu Miles et de sa niéce Flora , deux mômes qui ont perdu leurs parents et qui vivent désormais dans le magnifique Manoir de Bly , entourés d'Owen le cuisiner, d'Hannah la gouvernante et de Jaimie la jardiniére ...

GAFFE SPOILERS PARFAITEMENT SPLENDIDES CI-DESSOUS !!!

Bien par ou j'commence moi ...

Ha je sais  !!

J'adore Mike Flanagan *_*

Tout ce que ce mec touche se transforme en rêves et cauchemars ...  

Je l'aime depuis que je l'ai croisé via son incroyable Absentia et depuis je le poursuis avec assiduité et j'essaye de ne rien rater de son actualité ..

La derniére fois que je l'ai croisé c'était dans les couloirs sombres de Hill house, série NetFlix inspirée du roman culte " Maison Hanté" de Shirley Jackson  qui m'avait proprement terrifiée en Octobre 2018 ...

Quand j'ai appris qu'il remettait le couvert en s'attaquant cette fois à un autre de mes romans favoris aka "le tour d'écrou" d'Henry James qui m'avait énormément impressionnée quand j'étais ado , j'ai sautillé partout en criant férocement de joie.

Et une fois de plus le Sieur Flanagan m'a emmenée loin, TRES loin de tout ce qui me semble tellement laid ici et là en ce moment ...

Premier point fort de Bly Manor : le casting !

Tout comme avec Hill House il n'y a pas une seule faute de casting et si comme moi tu as une bonne mémoire alors tu verras que M'ssieur Flanagan a embarqué dans cette nouvelle aventure hantée pas mal des acteurs/trices de Hill house comme  par exemple la jolie Victoria Perdeti qui prêtait ses traits graciles à la touchante Nell dans HH et joue ici l'émouvante Dani , jeune américaine qui porte un terrible fardeau sur ses épaules en entrant à Bly Manor ...

Ou Henry Thomas ( tu reconnais le gamin dans ET ? :) ) qui jouait un glaçant Crain junior dans HH et se transforme ici en Henry Wingrave un homme d'affaire picolant trop parce qu'il a le coeur brisé et porte lui aussi un secret qui le bouffe ...

Oliver Jackson Cohen ( Luke dans hill house ) INCROYABLE dans le rôle de ce FDP de Peter Quint , à noter d'ailleurs la performance de ce mec qui avait su donner vie à un Luke touchant dans HH et passe ici à un personnage antipathique au possible avec aisance et classe ...

Coup de coeur ENORME pour la trés belle et touchante T'Nia Miller qui interpréte avec énormément de force et de sensibilité la touchante gouvernante Hannah Grose toujours si élégante et si étrangement " absente "  ...  

Ensuite on a Amelia Eve aka Jamie la jardiniére de Bly Manor , elle a elle aussi ses sombres secrets et ses blessures et se réfugie dans l'entretien des plantes du manoir ...  

La trés touchante Tahira Sharif qui joue le personnage de Rebecca Jessel cette brillante jeune femme qui va tomber follement amoureuse de Peter Quint et va en perdre le repos de l'âme ... 

Rahul Kohli et sa jolie moustache est quant à lui Owen le brillant et si amusant cuisinier de Bly Manor , trés amoureux de sa collégue et amie Hannah , il doit chaque jour de sa vie porter le fardeau d'une mére en fin de vie  ...

Et enfin parlons des deux mômes au coeur de l'histoire , commençons par Amélia Bea Smith qui campe une Flora et qui est à la fois encore une enfant terrifiée par certains habitants fantômatiques du manoir et parfois plus tout à fait une fillette ...

Et Benjamin Evan Ainsworth  , incroyable Miles Wingrave  qui à l'instar de Flora est à la fois un môme terriblement touchant dans ses actes et ses reflexions ( CF.le passage dans son école privée ) mais aussi et surtout terriblement malaisant quand il n'est plus tout à fait lui même ( son attitude vis à vis de Dani) ....

Sans oublier la SUBLIME Carla Gugino qui narre l'histoire de Bly Manor et que l'on entrevoit seulement dans le prmeier et le dernier épisode mais qui pour ma part restera gravée dans ml chtite mémoire à cause de son élégance et de la profonde tristesse gravée dans ses yeux et son sourire ...

Et parce que j'ai vraiment adoré ces personnages , n'oublions pas Kate Siegel aka Viola , Katie Parker aka Perdita ...

Elles/ils sont toutes et tous PARFAITS dans leurs rôles respectifs , leurs intérpretations m'ont immergée dés les premiers moments dans l'histoire de Bly Manor jusqu'au dernier moment du dernier épisode ... 

Impossible de ne pas se sentir bien avec les habitants de Bly même dans les pires moments tellement ils/elles sont attachants , humains, dévorés par des désirs, des rêves tordus ou tellement simples parfois que ça en fait sourire , jamais de miévrerie ici , juste des hommes et des femmes à la recherche d'un bonheur tellement fugace ... 

Ces personnages sont incroyablement bien écrits, pensés, joués , ils sont humains avant tout et il est impossible de ne pas les aimer ce qui génére une empathie immédiate et forcément , quand quelque chose leur arrive ça fait bobo à son ti coeur  ...

Ha j'allais oublier UN personnage central !!!

Il est magnifique ce manoir n'est ce pas? 

Mais attends que la nuit tombe sur ses couloirs , ses escaliers et que l'ombre s'immisce partout , ombre accompagnée de silhouettes qu'on entrevoit à peine du coin de l'oeil et crois que trés vite tu cesseras de vouloir aller t'y balader la nuit ...

A l'instar de Hill House, Flanagan a su donner vie a ces murs via la mise en place d'une ambiance pesante et angoissante , sa caméra file sobrement le long des couloirs , se fige le temps d'un coup d'oeil fugace ici et là perdant le spectateur qui ne sait plus ou zyeuter jusqu'à ce que OUI , là bas au fond derriére le rideau il y a quelqu'un non ??

Pas de jumpscare à la con ni d'effet de violon crispant et stérile ici, la peur est certes moins pressante que dans hill House mais elle nous prend au coeur quand le temps d'un clin d'oeil quelque chose remue ou se balade derriére les " vivants "  ...

Sobriété et efficacité et PASSION de Flanagan pour tout ce qui touche à la Peur et à ses ficelles...

Comme dans hill House ( mais BEAUCOUP moins que dans HH ) on entrevoit des fantômes fugaces ici et là et comme dans HH LE fantôme le plus terrifiant est celui d'une femme ...

Viola la terrifiante et si pathétique Dame du Lac qui a su créer autour d'elle un tel maelstrom d'émotions au moment de sa mort qu'elle retient les âmes de celles et ceux qui ont le malheur de décéder ou de croiser son chemin  ...

Nombreuses sont les silhouettes que tu apercevras fugacement au fil de tes balades dans les couloirs de Bly , l'enfant sans visage , le médecin avec son masque si effrayant , Perdita coincée à jamais dans le grenier ...

Mais seule Viola est réellement terrifiante de part sa puissance et son entêtement ...
..

A noter que Flanagan mixe plusieurs " tour d'écrou" , la version papier et le film de Clayton de 1961 et que la chansonnette " O willow Wally " vient de ce film ( magnifique d'ailleurs regarde le  !! ) et qu'il est dommage qu'il n'ait pas réalisé tous les épisodes ( dans Hill House il avait réalisé tous les épisodes) surtout l'épisode en full noir et blanc qui manque malheureusement de beauté et de poésie , le noir et blanc étant trop lisse pour être réellement plaisant ...

A noter également que même si la jolie Rebecca joue plus d'une fois à frottis frotta avec Peter , on n'atteint jamais les sommets de tension/frustration sexuelle qu'on perçoit dans le roman/le film et qu'une certaine confusion peut égarer le spectateur dans le dernier épisode ...

Que dire d'autre ...

La photographie est superbe et diablement bien maitrisée sauf encore une fois dans cet épisode en noir et blanc beaucoup trop " parfait " pour être beau ...

Les jeux d'ombres et de lumiéres donnent vie à ce manoir et générent une ambiance envoutante , soulignant à la perfection les moments joyeux ( dans la cuisine ) et les moments plus sombres ...

Les musiques composées par les Newton Brothers sont magnifiques et la reprise de o Willow Mary qui revient réguliérement dans la série est trés joliment faite ...

Mais c'est surtout sur le plan du montage que Bly Manor déchire , montage qui peut donner le tournis voire perdre certains/nes dans certains épisodes clés ( le  5 !!! )mais si tu réussis a suivre et à t'accrocher alors tu ne sras pas déçu , au pire tu auras des larmes plein les yeux car si Hill House avait su crucifier ses spectateurs avec cette tension à la limite du supportable ici il leur brise le coeur car si il y a bel et bien des fantômes dans le Manoir de Bly , il ne s'agit pas tant de leurs histoires que des histoires d'amour des vivants que l'ont suit avec intérêt et espoir ..

Espoir  d'un happy end qui ne viendra pas vraiment .

J'ai beau chercher , je n'ai RIEN trouvé à redire ..

RIEN ...

J'ai lu ici et là que beaucoup avaient été frustrés par la fin de la série qui laissent énormément de question en suspens mais pour ma part cette fin me convient , à quoi bon se poser des questions , pourquoi ne pas accepter bly Manor tel que Flanagan nous l'offre avec encore une fois, ces hommes et ces femmes tellement TELLEMENT fragiles et touchants  ... 

En Conclusion  :

Bly Manor est un petit bijou envoutant et profondémment humain et si tu espéres avoir peur alors passe ton chemin car si Hill house avait son GROS quota terreur , ici , Flanagan privilégie l'émotion et le spectacle de ces hommes et femmes brisés par la vie et qui tentent de guérir leurs blessures ...

Comme le dit si bien un des personnages, ce n'est pas une histoire de fantômes , c'est une histoire d'amour ....

A voir ABSOLUMENT ....

Merci M'ssieur Flanagan de m'avoir emmenée sous les eaux du Lac pour y cacher mes larmes ...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog