Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Sympas les derniéres affiches du nouveau scream qui sort en janvier prochain .... 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Oui je sais , ENCORE un found footage  ....

Mais j'adore ça moi ....

Beaucoup considèrent le Found Footage comme un sous genre du pauvre qui permet avec peu de moyens et souvent peu de talent de faire pas mal voire beaucoup de pognon mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec cela , parmi le tsunami de daubasses infâmes qui ont suivi Blair witch il y'a BEAUCOUP de bons FF qui ont sorti le nez de la vase et qui méritent un peu de considération.

BREF et donc on retourne explorer le FFU ?

Le Found Footage Universe ? 

(Pardon ça m'est venu comme ça >_< ) 

Et aujourd'hui , on va plonger bien bien bas tout au fond d'un puits mystérieux ...

(elle est HIDEUSE cette affiche  !!!) 

Le Pitch : Un an après la mystérieuse disparition d'une enquêtrice du paranormal sur un site chelou, son époux et une équipe de chasseurs de fantômes retournent sur les lieux en espérant comprendre ce qui est arrivé ...

 

GAFFE SPOILERS DES ENFERS CI-DESSOUS !!!

BON !

Par ou allons nous commencer !!!

Ha je sais !!!

Les puits ça a toujours été des trucs cheloux , pas b'soin de se creuser les méninges, qui dit puits dit Sadako ou encore la couleur tombée du Ciel de Lovecraft...

Un puits ça s'enfonce dans le sol là ou on ne sait quoi se terre ...

Un puits c'est une ouverture sombre sur un monde froid et humide et silencieux ....

Bref un puits c'est flippant ...

Y'a que ce cher Ronsard qui a été influencé positivement par sa proximité avec un puits puisque c'est aux abords de l'un d'entre eux qu'il trouva l'inspiration pour rédiger son célèbre  "Mignonne, allons voir si la rose .... " .

Et donc quid de Devil's Well ...

C'est un film de Kurtis Spieler sorti en 2018 avec au cœur de son histoire un puits qui serait un portail vers l'Enfer.

Une fois de plus , point de trogne connue au casting et je n'ai absolument rien à redire sur celles et ceux qui jouent dans the devil's well car ils et elles font le job de jolie manière sans trop surjouer et leurs personnages ne sont ni irritants ni bavards ni attachants ni réellement intéressants en fait quand j'y pense .

On a une fois de plus droit à une équipe de traqueurs de fantômes assez " cliché " ( à savoir une médium entourée de pseudos spécialistes du paranormal et de techniciens) et ultra déjà vue  depuis l'avènement de tous ces TV shows ricains montrant des guignols s'agitant à la caméra en gueulant " esprit es tu là ?" et qui ont servi de modèle au cultissime Grave Encounters ...

Et de toute façon ce petit monde n'a que peu d'importance puisque la vedette de la pelloche c'est selon moi le fameux puits ou plutôt les lieux ou se déroule l'action.

Mais avant de nous y emmener , Kurtis Spieler a tenté et plutôt bien réussi de faire " monter la pâte " dans la première partie de son film qui consiste en des interviews/reportages tv évoquant la disparition de Karla Marks et même si l'on a une impression de déjà vu (le mockumentary étant une astuce ultra usitée par le found footage) ça passe crème. 

Le budget du film n'étant pas assez élevé pour avoir des super effets spéciaux de la mort qui tue toussa , le réalisateur a eu l'intelligence et le talent d'utiliser au mieux les décors ou errent ses acteurs/trices et j'avoue que bien qu'étant une dévoreuse de FF et donc connaissant les ficelles sur le bout des doigts que je me suis laissée prendre au jeu des fuites éperdues des protagonistes effrayés dans d'obscurs couloirs avec la caméra qui shake shake shake et BIM là bas au fond une silhouette fugace de blanc vêtue jumpscare easy qui a fonctionné du feu de dieu sur ma pomme  !!! 

Y'a des coins et des recoins en veux tu en voilà et c'est gris et poussiéreux et étouffant à souhait !

Je ne sais absolument pas ou ça a été tourné mais niardidiou c'est joliment angoissant !

Y'a un côté WTF à la fin avec le débarquement de "satanistes " dont un qui ressemble TROP à un musicien de Slipknot et un sacrifice autour du puits avec une jolie lumière rouge ET une petite erreur à savoir de la musique car qui dit musique dit montage et un FF n'est jamais monté  ...

Mais curieusement ça passe aussi plutôt pas mal en fait en tout cas moi ça ne m'a pas dérangé de voir ces énergumènes masqués se pointer plutôt qu'un gros chemo démon en plastoc ou en bad CGI...

Pas de paranormal mais des mecs pas très normaux ...

Moi ça m'va ...

BREF ...

En conclusion:

Une fois de plus le "Found Footage Universe" m'a agréablement étonnée, je n'attendais pas grand chose de ce Devil's well du fait de cette affiche et de la bande annonce pas super alléchante mais je ne regrette pas une minute d'avoir regardé le film de Kurtis Spieler qui même sans plein de brouzoufs a réussi a réaliser une pelloche sympathique avec quelques bons moments ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et hop me revoilà !!!

Et devine de quoi on va causer aujourd'hui ? 

Oooooooui , d'un Found Footage  !!!!

T'en fais pas , ma crise FF touche à sa fin , j'en ai tellement vus ces 15 derniers jours que j'ai le cerveau en ébullition '-_-

BREF tiens toi prêt car nous partons en Perfide Albion afin d'aller nous perdre dans la mystérieuse forêt de Rendlesham ...

 

Le Pitch : Deux amateurs de "chasse au trésor" partent dans les bois de Rendlesham armés de leurs détecteurs de métaux à la recherche de pièces anglo saxonnes accompagnés par un pote qui va filmer leur balade bucolique ... 

GAFFE SPOILERS VENUS D'AILLEURS CI-DESSOUS !!!

Alors déjà j'peux pas commencer à parler de Hangar 10 sans évoquer le célèbre incident de Rendlesham qui a eu lieu en décembre 1980 !!!

Durant deux nuits d'affilées plusieurs militaires basés dans un camp à Rendlesham ont aperçus des phénomènes ufologiques comme des lumières se déplaçant à des vitesses impossibles et même l'atterrissage d'un OVNI ayant laissé derrière lui des traces de radiation dans les sols sans parler des herbes brulées etc etc  

Nombreux sont les témoignages de ces incidents étranges dont on parle encore aujourd'hui car cela a été très médiatisé et l'incident a attiré des tas d'ufologues du monde entier !!

Y'a plein de sites dont une page Wiki trés fournie qui en parlent ainsi que des documentaires facilement trouvables :)

Voilà maintenant que tu as ces infos là on va pouvoir parler du film !!!  

Et donc Hangar 10 est un film réalisé par Daniel Simpson et sorti en 2014.

Au casting nous avons Robert Curtis aka Gus le Boss en détection de métaux ...

Abbie Salt aka Sally la petite amie de Gus ...

Et Danny Shayler aka Jack l'amoureux transi de Sally et aussi le mec qui porte la fameuse caméra grâce à laquelle nous allons voir tout ce qui se passe ...

Ces trois là font un chouette boulot niveau acting et  j'ai suivi avec intérêt leur balade parce que leurs personnages sont sympathiques et pas trop crispants comme souvent dans les films d'horreur/épouvante , ce sont simplement de jeunes adultes brutalement arrachés à leur routine pour être confrontés à des trucs WTF et leurs réactions sont souvent crédibles sauf peut être quand ils passent en voiture à côté d'un champ rempli d'animaux morts et continuent leur route sans s'inquiéter plus -_- 

Ensuite !!!

J'ai trouvé super original le coup de la recherche de petits " trésors " avec des détecteurs de métaux  , j'avoue que je n'y connais rien dans ce domaine là et cette façon de justifier la balade dans les bois ben j'ai trouvé ça rafraichissant d'autant plus que les machines servent le propos de la pelloche quand elles s'affolent deci delà tandis que des objets survolent nos compagnons  ...

Contrairement à pas mal de FF se déroulant des les bois que j'ai pu voir ces derniers temps , la forêt dans laquelle nos trois héros se perdent est ultra bien utilisée/filmée, elle est belle et étouffante et dense et pleine de vieille batisses étranges ...

Y'a des paysages vraiment beaux et creepy que Daniel Simpson utilise judicieusement pour créer une ambiance lourde et angoissante.

Le travail sur le son n'est pas dégueu surtout quand les lumiéres étranges commencent à poper dans les nuages.  

Par contre ne t'attends pas à sursauter ou à avoir peur  ou à voir des petits gris ou des trucs genre MIB car Hangar 10 ne montre quasi RIEN de ces visiteurs venus d'ailleurs et perdus dans les bois de Rendlesham pour une raison inconnue elle aussi ...

De la tension oui de la trouille non  ...

Parfois le manque d'explications me gave  +++ mais pas ici , le réalisateur dispersant intelligemment des indices ici et là qui nous guident tout en laissant l'imagination faire le reste du taf ...

Et puis faut être con pour ne pas vite comprendre qu'on assiste aux prémices d'une invasion extra terrestre avec contamination des êtres vivants via une espèce de champignon DEGUEULASSE qui fini par tuer son hôte ...

Autre point TRES positif de Hangar 10 : la caméra ne shake shake shake pas trop pour ensuite focus le sol pendant des plombes, elle montre sans trop montrer et sans trop filer la nausée aussi !!! 

Et on a même droit à des effets spéciaux plutôt sympathiques à la toute fin dis donc  !!!

BREF tout cela pour dire que Hangar 10 est une bonne surprise qui m'a séduite :) 

En conclusion :

Hangar 10 est ( à l'instar de beaucoup de FF que j'ai vus ces derniers jours ) un bon chtit film mais qui comme les autres bons chtis films arrive trop tard malheureusement , les personnages sont intéressants et pas horripilants, les décors naturels sont super bien exploités et la dernière demie heure dans ces bâtisses de l'armée pleine de couloirs et de secrets est vraiment bien foutue !!!

A voir !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et me voilà de retour pour te parler (encore je sais mais j'adore ça ) d'un chti found footage pas très connu sur lequel je suis tombée ce matin en farfouillant sur YT et que j'ai dévoré goulument !!!

( comme il est pas super connu ce film j'ai eu du mal à trouver de " bonnes " tofs pour illustrer mon écrit désolée !! >_< )

Le Pitch : Case File : Eyes in the dark : C'est le nom intriguant et un peu effrayant d'un dossier caché du FBI prouvant qu'une certaine intelligentia gouvernementale cache la vérité liée à des disparitions multiples dans les Cascade Moutains ...

GAFFE SPOILERS GLOWING IN THE DARK CI-DESSOUS !!!

Eyes in the dark est un film de 1h18 sorti en 2010 et réalisé par Bjorn Anderson.

Aucun noms connus au générique de ce found footage et cela importe peu vu que l'on reprend la trame habituelle à savoir la bande d'étudiants/potes partant faire la fiesta dans un joli chalet au cœur des Cascade Moutains avec parmi eux un petit gars désireux d'immortaliser ces instants d'où la caméra sans laquelle il n'y aurait PAS de film.

Ils et elles sont tous plus inintéressants et énervants les uns que les autres et seule leur mort compte ...

En lisant le pitch du film puis en zyeutant le trailer je me suis dit en baillant : innovation zéro.

Et c'est la vérité dans le sens ou une impression de déjà vu plane sur cette pelloche qui respecte toutes les règles tant scénaristiques que visuelles du FF.

MAIS là ou le film d'Anderson m'a amusée voire séduite c'est quand au lieu d'attaquer directement dans le vif du sujet avec les vacances des étudiants , il commence par montrer d'autres points de vue sur ce qui se passe dans ces bois en faisant apparaitre à l'écran des biologistes en goguette dans la nature afin d'étudier voire de filmer des cerfs puis on passe aux équipes de search and rescue ( pas très doués puisque je cite " I don't believe this . We're search and rescue and we're lost")  tentant de trouver les disparus avec bien sur une caméra à la main ...

On attaque ensuite les vidéos des étudiants avec plaisanteries graveleuses , maillots de bain , bière etc puis basculement inexorable vers un funeste destin puisque ces andouilles ont eu la bonne idée de poser leurs fions dans un lieu que même les autochtones redoutent , leurs légendes évoquant une terreur sortant de terre tous les 30 ans ...

Faut il préciser qu'ils vont même aller faucher une mystérieuse statue pendant leur balade sous terre ? 

Hurlements, larmes, sang , caméra qui shake shake shake senora comme jaja...

Enorme impression de déjà vu OUI mais il y a ici et là quelques passages très cools ces moments dans le chalet ou l'on guette le moindre signe de ces fameux yeux dans le noir et là ou c'est intéressant c'est que parfois ils popent quand on ne les attend pas donc HOP tite poussée de trouille  !!! 

​​​​​​​Les bestioles que l'on ne fait qu'entrevoir et qui semblent être une espèce de loup mutant / hybride sont super cools et leurs cris/hurlements diurnes ou nocturnes foutent les chocottes surtout quand ce silence MORTEL de la nature qui semble savoir qu'un truc terrible va arriver s'installe ...

Et les bruits de mastications qu'elles font quand elles grignotent à portée d'une caméra ensanglantée sont géniaux *_*

Malheureusement pour lui ce très sympa Eyes in the dark qui aurait pu se faire sa place au soleil est arrivé trop tard et s'est noyé dans le tsunami Found Footage généré par Blair witch et toute  personne "aguerrie " en matière de film d'horreur sera blasée en zyeutant la pelloche d'Anderson ...

Mais je pense vraiment que ce film a plein de qualités et on sent que le réalisateur s'est donné du mal pour lui !

En conclusion: 

Sans être phénoménal , Eyes in the dark est une bonne petite surprise , les créatures sont vraiment chouettes et font le taf sans problème , on y croit même si ( surtout parce qu') on les voit pas , il y 'a un peu de tension ici et là , quelques bonnes idées et surtout ça suinte la bonne volonté de PARTOUT !!!

A voir à l'occasion , il est trouvable facilement sur YT en VO uniquement par contre et sans sous titres ...

En même temps pas b'soin de sous titres pour capter ce qu'il se passe ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Je poursuis ma quête à la recherche de found footage truculents voire flippants et ô Joie , hier , après en avoir regardé deux portant sur des thèmes paranormaux alléchants , réussis pendant la moitié pour partir en vrille et se conclure sur des fins franchement gavantes , j'ai décidé de me rabattre sur une chtite pelloche faisant plutôt dans l'horreur psychologique et j'ai eu raison parce que j'ai bien aimé voyagé au pays des ... 

 

Le Pitch : 5 amis ( deux mecs trois nanas) étudiants décident de quitter la grosse pomme le temps d'un week end pour aller faire la fiesta dans une jolie maison cossue perdue dans les bois enneigés mais ce qui devait être un moment amusant et festif va se transformer en pur cauchemard ...

GAFFE SPOILERS ANGOISSANTS CI-DESSOUS !!!

Evil Things est un film /mockumentary/found footage sorti très ( trop) discrètement en 2009 et réalisé par Dominic Perez.

Pas de noms connus au générique mais j'ai vite ressenti pas mal d'empathie pour ces 5 étudiants fatigués par leur rythme de vie New Yorkais et désireux d'aller prendre l'air à la campagne , les actrice set acteurs font un boulot sacrément honnête et pour une fois on a droit à des héros/héroïnes sympathiques et pas ( trop ) clichés / débiles ce qui va rendre ce qui leur arrive d'autant plus crispant pour le spectateur  ...

Bien évidemment l'un d'entre eux va avoir très envie de filmer ce week end d'évasion car l'une des personnes présentes fête son anniversaire et quel meilleur moyen d'immortaliser cet instant que via une vidéo donc hop hop hop voilà une première zolie caméra qui entre en jeu ...

Comme je le disais un peu plus haut il ne s'agit pas ici d'aliens teigneux ou de bigfoot agressif ou de maison hantée car ce qui va poser un GROS problème à nos 5 new yorkais est une personne qui va se mettre à suivre voire à traquer nos vacanciers sur l'autoroute a bord de son van aux vitres teintées ...

Pas de Duel à la Spielberg ici je te le dis de suite !!

Il ne s'agit en aucun cas d'une course poursuite brutale avec tôle froissée et pneus qui crissent entre deux véhicules mais juste d'un van qui semble suivre la bagnole de nos étudiants ce qui les alarme et agace rapidement ...

Ils finissent cependant par oublier ces désagréments une fois arrivés à destination car la maison dans laquelle ils vont se détendre quelques jours est absolument superbe et très confortable et très lumineuse et pour le coup l'affiche que j'ai collée plus haut est ma foi assez mensongère ... 

Une fois installés la fiesta commence et chacun/ne prend ses marques dans la jolie villa avec en prime une balade bucolique et un poil agaçante car ils se perdent dans les bois ces cons  , grododo bien au chaud , le vin coule à flot tandis que la nuit pousse sur les fenêtres de la demeure ....

Et puis le téléphone de la cuisine se met à sonner , on décroche , personne ne répond  ...

Et puis l'on frappe puis cogne à la porte avant de déposer un " cadeau" , une VHS révélant au club des 5 ce dont nous nous doutions déjà : ils ont été épiés sans arrêt depuis l'incident sur l'autoroute et voilà la peur voire la terreur qui saisi nos héros effrayés par ce qu'ils découvrent ...

Ils ont été épiés et filmés car le stalker a lui aussi sa caméra et il s'en sert pour immortaliser ses victimes en devenir car je crois que ça le fait bandouiller ce ( ces?) mec (s?) et on se doute qu'il leur réserve un sort pas jouasse ...

Au risque de passer pour une dame dépourvue de cœur , ce n'est pas tant le fait qu'ils vont mourir qui m'a remué le bidou mais le fait qu'ils ont été espionnés à leur insu, c'est quelque chose qui m'a glacé le sang surtout quand on se rend compte que le mec ne s'est pas contenté de filmer la maison et ses habitants du dehors mais qu'il est carrément entré DANS la maison la nuit venue pour filmer ses futures victimes durant leur sommeil.

J'étais en PLS à ce moment du film car cette idée d'être surveillée me dérange et MERDE l'endroit le plus safe de la terre entière c'est sensé être ton pôtit lit non ? 

Je sais pas pourquoi mais je me suis totalement mise à la place de ces hommes et femmes tandis qu'ils regardaient la vidéo ou on les voit filmés pendant le dodo !!!

Et ici à partir de ce moment là , on a droit à un joli concert de hurlements et de portes qui claquent et de fuites éperdues jusqu'à un générique de fin porteur de quelques vagues éléments qui m'ont plus perdue qu'autre chose en particulier cette drôle de comptine/Devinette :

" Quell non quell three to one in a cell ...

Needle in a haystack wishing well.

Little boy blue running rhymes on a bow

With 10 canaries lined up in a row.

When luna is a glow while a friendly fish sings

Lily livered Kings whispers wicked evil things. "

Je n'ai pas trouvé de réponse/sens à ce truc ...

Je crois qu'en plus du fait de l'espionnage puis l'intrusion c'est aussi le fait qu'à aucun moment on ne voit QUI est derrière tout cela, la peur est un sans visage dans Evil Things ce qui est je trouve très bien pensé ... 

Le film de Dominic Perez est ultra bien pensé et réalisé et porté par des acteurs investis la preuve en particulier en est la scène ou ils découvrent la VHS et ce plan sur un des mecs qu'on sent pétrifié et impuissant .... 

J'ai adoré ce passage , le mec a l'air tellement abasourdi et paumé  !!!!!

BREF !!!

Evil Things est un de ces rares found footage intelligent et pas crispant qui aurait sans aucun doute gagné à être moins bavard ( certains échanges entre les protagonistes sont comme souvent dans les FF useless) mais qui mérite cependant d'être vu !!!

Le seul GROS défaut que j'ai trouvé à Evil Things c'est qu'on ait introduit un peu de zik à la toute fin ce qui dénature quelque peu le principe même du found footage/mockumentary .

En conclusion :

Sans être ZE film du siécle , Evil Things a un je ne sais quoi qui m'a séduite du début à la fin , je l'ai trouvé angoissant à souhait et il a été une véritable bouffée d'oxygène pour la fan de FF que je suis !!!

il ne plaira pas à tout le monde du fait de son rythme assez lent et des blablas des personnages mais moi je l'ai adoré !!

A voir à l'occasion !!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Cela fait plusieurs jours qu'une crise de boulimie found footage m'a saisie et que j'enchaine les pelloches à la recherche du petit bijou qui me collera des étoiles plein les yeux ...

Cet après midi j'suis tombée sur LE combo : FF et un bon gros bigfoot aka mon cryptide préféré !!!

J'étais donc au Nirvana ...

Malheureusement certains défauts ici et là m'ont vite fait redescendre sur terre :-|

 

Le Pitch : Chris a assisté enfant à la mort de son père tué par une créature mystérieuse lors d'une partie de chasse (le karmaaaaaaaaa FDP de chasseur !!!) .

Devenu jeune adulte il entraine avec lui quelques uns de ses amis pour une balade dans les bois à la chasse de ce qu'il pense être le coupable de la mort de son pôpa : le Bigfoot ...

GAFFE SPOILERS PWALUS CI-DESSOUS !!!!

BIEN !!!

Par ou allons nous entamer ceci ...

Ha je sais !

J'adore les found footage ceci n'est plus un secret pour toute personne farfouillant sur mon blog.

Et j'adore la cryptozoologie aka la science étudiant les créatures qui n'ont pas encore été découvertes comme le mokolembembe , Ogopogo et Manipogo , Champ et toutes ces créatures lacustres ou marines ET les gros pwalus genre Yéti , Yeren, big grey man , yowie ET Bigfoot !!!

J'avoue sans honte aucune être fascinée et captivée par tout ce qui touche à la possibilité infime certes que des hominidés puissent vivre cachés dans les forêts sauvages ici et là ...

Et tant pis si on trouve cela ridicule , moi ça m'fait rêver !!!  

Alors imagine ma JOIE quand j'ai croisé la route de Hunting the legend qui combine le FF et l'homme des bois ? 

Et donc quid du film de Justin Steeley ...

Et ben il est bien mais pas top .

Il est bien dans le sens ou selon moi le format FF se prête bien à ce genre de délire sur la cryptozoologie et est bien exploité ici grâce à l'utilisation de plusieurs caméras qui permettent d'avoir plusieurs points de vue sur la situation même si celle-ci est désespérément emmerdante ...

Et ...

C'est tout ...

Parce que malheureusement Hunting the legend est bourré de défauts crispants ...

L'intro déjà est beaucoup BEAUCOUP trop longue et c'est dommage parce que les témoignages recueillis par Chris pour servir de préambule à son futur documentaire étaient plutôt sympas mais les passages suivants avec les armes et le chien sont je pense inutiles et alourdissent le rythme ...

Je reconnais qu'on ne va pas à la chasse au BF avec un cure dent et qu'il faut s'armer mais était il nécessaire de MONTRER ça aussi longuement ....

Ensuite !!!

Les bois , lieu MYTHIQUE s'il en est , ne sont pas ou très mal exploités dans cette pelloche et à aucun moment je n'ai eu une impression de forêt dense et angoissante et étouffante en suivant Chris et sa team et puis pourquoi ne pas être allés à la chasse au BF au printemps ou en été bordel de merde quand la nature EXPLOSE de vie et quand les forêts sont touffues et pleines d'ombres ce qui aurait donné une autre dimension à Hunting the legend niveau ambiance ?

On me susurre dans l'oreillette que les bois de Blair witch n'étaient pas beaucoup plus verdoyants ce à quoi je rétorquerais que c'est vrai mais que Sanchez et Myrick ont peut être mieux su capter l'essence de la forêt avec ses silences inquiétants et sa profondeur ?

Et puis pourquoi avoir collé autant de protagonistes à l'écran ??

J'veux dire Chris le perso central, Hannah son HORRIPILANTE girlfriend et Jeff le bro best friend à la vie à la mort de Chris ça suffisait !!!

Pas la peine d'en rajouter d'autant plus qu'on s'en fout de ces gens qui en plus sont horriblement !!

Par exemple tu vois la nana ci-dessus ?

C'est la plus grosse erreur du film avec ses réflexions et ses chouineries et surtout quand elle se met à HURLER son mécontentement parce que les autres lui disent de faire moins de bruit parce que BORDEL ils sont là pour traquer une créature qui n'aime guère le bruit tandis que Chris fait des caprices de pôtit gars frustré et énervé et pô content parce que ses coupaings ils veulent même pas aller chercher le méchant bigfoot qui a tué son daddy alors hein ...

Tu le sens là mon agacement ? 

Ces protagonistes sont non seulement pas intéressants mais en plus ils ne savent pas la boucler et du coup j'en suis rapidement venue à souhaiter leurs morts.

D'où le * du titre plus haut , qu'ils crèvent toutes et tous FFS !!!!

Autre défaut de cette pelloche , il n'y a jamais de tension ni d'angoisse contrairement à un Exist qui a su donner corps à une histoire de BF en FF avec pas mal de moments angoissants et surtout un Bigfoot absolument SUBLIME ...

Ha et l'ambiance sonore est dégueulasse et c'est dommage parce que souligner un peu certains bruits aurait peut être pu donner plus de corps à certaines scénes . 

Alors vui y'a des signes de la présence de Bigfoot dans hunting the legend , des coups sur les arbres , des branches qui craquent, des lapins écorchés suspendus à des arbres voire même des cadavres féminins dénudés eux aussi suspendus à des arbres ( ???) mais le gros gars velu n'apparait jamais à la caméra fuyant ce déluge crispant de bavardages ...

Et ce n'est pas plus mal quand tu y penses , déjà parce que le Sasquatch étant une créature difficilement visible/filmable/photographiable , qu'un film parlant de lui ne le montre pas ou très peu ça peut se comprendre mais ça vaut surtout mieux parce que quand on n'a pas trop de budget (c'est le cas ici ) faut SURTOUT pas montrer de créature via un mec portant un costume miteux ou des bads CGIs ...

Malheureusement malgré certains rares points positifs , la pelloche s'enlise et devient rapidement très ennuyeuse ... 

Je te jure que même pour moi qui dévore des FF à tire larigot le dernier 1/4 d'heure de Hunting the Legend a été une torture ...

En conclusion :

Hunting the legend est bourré de défauts qui rendent ce qui aurait pu être un chtit FF pas prétentieux intéressant absolument infect.

Les fans de BF apprécieront les efforts faits par le réalisateur qui s'est un peu renseigné sur ce que cette grosse boule de pwals serait susceptible de faire dans les bois ( wood knocks toussa) , y'a des moments sympas vraiment mais ils se noient dans l'océan de BRUIT de bavardages et de longueurs et de passages useless qui ôtent toute puissance et potentiel à la pelloche ...

​​​​​​​A bas les affiches alléchantes pleines de fausses promesses !!!!

Vite vu vite oublié ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

En c'moment j'ai une fringale de found footage et comme j'ai pas mal de temps à ma disposition ,  j'enchaine les visionnages (j'en suis à mon 9éme cette semaine ) et cet après midi j'en ai matté un qui m'a clairement séduite et dont j'ai trés envie de te parler  ...

Du coup hop hop hop on lâche tout et on se pose dans Ma Bulle pour aller faire mumuse avec ...

 

Le Pitch : Après avoir malencontreusement croisé la route d'une horrible poupée cachée dans un grenier poussiéreux, deux ados sont confronté à tout un tas d'événements de plus en plus horribles et terrifiants ...

GAFFE SPOILERS AUX YEUX VIDES CI-DESSOUS !!!

BIEN par ou allons nous commencer cette aventure  ...

Ha je sais  !

J'ai HORREUR des poupées :-|

Celle là je l'ai déjà collée ici mais niardidiou à chaque fois que le la retrouve sur mon lieu de villégiature préféré j'ai la chair de poule  !!

Et matte celle ci !!

Elle a popé sur mon twitter récemment quand j'ai follow un Japonais qui partage des photos cheloux et de ses de ses poupées préférées !!!

Autant les nounours et autres peluches douces et qu'on peut serrer contre son ti cœur le soir venu j'adore ça mais les poupées  !!!!!!!!!

Brrrrrrrrrrrrrrr ....

Je le raconte souvent ici mais un des premiers films de pure horreur que je suis allée voir au ciné c'est le magnifique Dolls de Stuart Gordon avec cette armée de poupées tueuses et quand je suis devenue maman j'ai essayé tant que faire se peut de bien traiter les poupées que ma fille avait ...

On ne sait jamais .

Qui sait ce qu'elles foutent quand on a le dos tourné ou quand on dort ? 

BREF !!

Et donc j'avais entendu parler de Heidi il y a un moment de cela mais je n'arrivais PAS à le trouver  jusqu'à cet après midi et je ne regrette pas de ne pas avoir lâché l'affaire parce que le film de Daniel Ray est une réussite de bout en bout  !

Pas de noms connus au générique , disons simplement que les acteurs et actrices que l'on voit à l'écran font un excellent taf , Samuel Bryan (Ryan le personnage principal) en tête , il y a certes quelques moments WTF voire hilarants comme quand le film fait intervenir une pseudo médium diseuse de bonne aventure gipsy avec un look et un accent  RIDICULE ....

Mais en dehors de cela , rien à redire, les persos sont relativement crédibles voire attachants et pas trop agaçants contrairement à la quasi majorité des protagonistes qu'on voit évoluer dans les films de genre .

Et j'ai même été touchée par Ryan qui fait le clown comme on peut le faire à son âge maaaaaaaaais y'a un je ne sais quoi de triste chez lui et même si on est loin d'une caractérisation à la Wolf Creek , Ryan a été assez attachant à mes yeux pour que je suive attentivement ses mésaventures et ce même si je savais déjà comment ça allait finir ...

Joli taf du réal côté caractérisation des protagonistes de son film donc ...

Mais c'est bien tout cela , ça ne fait pas le poids face à cette donzelle là ...

Elle donc elle c'est Heidi et on ne sait RIEN d'elle .

Ryan et son pote tombent dessus en farfouillant dans le grenier encombré d'une vieille dame et sans qu'on comprenne vraiment pourquoi ( Jack aurait provoqué l'ire de la chose qui possède la poupée mais je vois pas trop quand et comment dans le film ?) des tas de merdes de plus en plus HORRIBLES vont tomber sur le coin de la trogne de Ryan ...

A un moment la diseuse de bonne aventure reprend presque mot pour mot ce que les Warren de la saga Conjuring disent dans chais plus quel film à savoir que la poupée n'est pas possédée et que l'entité présente est forcément démoniaque blablabla ET faut noter que Heidi a été réalisé avant cette saga  .

En gros la poupée est un squat dans lequel une entité sommeille jusqu'à ce que de pauvres hères croisent son chemin !!!

Le réalisateur a bien su exploiter le thème de la poupée et cette petite chose aux orbites sombres a vite volé la vedette à ses victimes en devenir faites de chair et de sang ( et de poil aussi RIP Kuja T_T) ..

Elle m'a clairement mise mal à l'aise cette poupée de merde voire même j'ai été colère après elle et la chose qui l'utilise quand elle s'en est pris au pôtit chien :-|

On ne tue pas les chiens bordel -_- 

BREF j'étais à fond dans la pelloche *_* 

Ai je dit que c'était un found footage ? 

Le format FF est super bien utilisé ici , l'utilisation permanente de multiples caméras est justifiée par le fait que Ryan et Jack font des vidéos " prank " en espérant percer sur YT ( oui encore je sais ) puis parce que Ryan veut absolument et a raison filmer ce que la poupée fait. 

A un moment je me suis dit que c'était too much avec la petite fille qui se balade sur son tricycle en filmant la maison mais il a suffit que la poupée pointe le bout de son nez dans l'embrasure d'une porte là bas au fond d'un couloir faisant éclater  en larmes la fillette terrorisée pour que j'oublie mon petit agacement lié à la caméra suivant la môme ...

Que dire de plus ...

Les dialogues ne sont pas trop chiants ni redondants , le réalisateur a su générer une tension certaine même si malheureusement il a parfois TROP repris les codes du FF à savoir par exemple la vibration sonore qui annonce qu'un truc va se produire et l'image qui grésille en émettant un son crispant ...   

La réalisation est sobre et pas prétentieuse pour deux sous et le film passe crème .

En conclusion :

Qu'y a t'il de plus dérangeant que les yeux fixes d'une poupée posés sur toi ? :-|

OUI je sais y'a 10 million de trucs plus dérangeants que ça MAIS si on occulte la politique les rézossossiox le covid toussa tu avoueras que le regard d'une poupée c'est RELOU !!!

Hé ben si comme moi tu n'aimes pas les poupées alors essaye de mettre la main sur Heidi et tu ne seras pas déçu par cette " délicieuse et adorable" poupée ...

A voir à l'occasion !

En plus il va faire froid apparemment alors on reste au chaud chez soi à matter des films en buvant du chocolat !!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Si tu passes par ici deci delà alors tu sais peut être que je suis fascinée par tout ce qui est creepypasta  et autres légendes urbaines virtuelles comme par exemple le Slenderman .....

J'adore les films parlant de fantômes et de "nouvelles technologies " tels que le moyen mais rigolo unfriended avec sa bande de petits FDP confrontés à un fantôme ayant envie de faire mumuse avec eux via skype ou le super cool Host et cette scène de spiritisme virtuel qui tourne mal ...

Il y a quelques semaines de cela , Feldup , un jeune youtuber qui réalise des vidéos liées à tous ces trucs "cheloux" sur le net que j'apprécie et en particulier les ARG  a sorti une longue vidéo parlant d'un sujet dont j'avais vaguement entendu parler sans trop m'y intéresser et depuis je suis comme " obsédée " par ...

 

Je vais avoir du mal à synthétiser ce que sont les BackRooms , disons " simplement " que si un jour ton corps no clip (traverse le sol/un mur comme un personnage dans un jeu vidéo qui traversera les textures/décors à cause d'un bug ) tu tomberas dans le noir telle Alice dans le terrier du lapin blanc pour finir par atterrir sur une vieille moquette sale et humide décorant le sol d'une pièce lugubre aux murs jaunes avec pour seule compagnie sonore le grésillement des néons au plafond ...

Cette pièce sera la première d'une longue, très longue série d'endroits tous plus tordus, étranges et inquiétants les uns que les autres ...

La plupart des endroits que tu vas être amené à traverser seront déserts et tu devras lutter contre la folie douce qui voudra t'emmener danser afin d'échapper à ce qui t'arrive pour continuer à avancer en essayant d'analyser et de t'adapter pour rester en vie  ...

Certaines BR seront par contre habitées parfois par des créatures terrifiantes comme le Hound ...

Ou les Smilers  ...

Et bien d'autres encore que j'ai la flemme d'énumérer parce que à mes yeux elles ne sont pas réellement importantes et puis ce ne sont pas ces entités le réel soucis des BackRoom car il va s'agir ici avant tout de trouver une sortie si elle existe en traversant d'une façon non linéaire : tu ne passeras pas de la backroom 1 à la backroom 2 mais tu iras sans doute visiter la BR183 ou la Manila Room ou la BR 8 ... Il n'y a pas d'ordre comme nous l'entendons .  

Tu es seul lors de tes pérégrinations.

Du moins au début.

D'autres que toi ont no clip et sont déjà tombés dans les BR , les plus fragiles sont probablement morts de folie ou de faim ou de déshydratation dés leur arrivée dans la pièce aux murs jaunes sans savoir qu'en marchant, marchant et marchant encore ils auraient pu trouver une porte ou un escalier ou un ascenseur menant vers une BR ou ils auraient peut être pu tomber sur de quoi se sustenter et surtout de quoi boire puisque certaines BR sont des " sanctuaires " ou entre deux caisses de vivres et autres fontaines on peut croiser des survivants ....

Mais dans ta quête et dans ta tête tu resteras seul tandis que tu continues à franchir les centaines de portes des BR en espérant un jour trouver la sortie vers le " monde normal"  ...

Si une sortie existe ...

Personne ne sait vraiment ce que sont les BR , une dimension parallèle , un bug dans la matrice , un test gouvernemental , des Aliens qui s'amusent à nos dépens ...

Une fois que tu y es , une sensation de malaise va te hanter  , impression d'être déjà venu ici , d'être suivi , d'entendre des bruits et que tout peut arriver ...

We're all mad here ...

GAFFE SPOILERS PLEIN DE GLITCH CI-DESSOUS !!!

Bien évidemment , les BR n'existent pas ...

Il s'agit d'une création commune née sur internet après qu'une personne ait posté la première photo illustrant mon" article " sur le board /x/ de 4chan en 2019 ..

Quelques jours plus tard on voyait circuler sur reddit la même photo accompagnée du commentaire d'un posteur de 4chan...

Et la légende était née ...

Depuis , et je trouve ça formidable , des centaines d'internautes ont contribué à l'évolution et à l'expansion des BR via par exemple un wiki BR qui a été créée permettant à chacun/cune de participer en décrivant des niveaux , des salles, des pièces des BR avec une foultitude de détails à l'instar de SCP ...

Tu trouveras forcément une BR qui comportera quelque chose qui te fait peur ...

Les BR me font penser un peu à Silent Hill , elles sont à mes yeux une espéce de purgatoire né sur internet et voué à grandir et croitre en se parant de choses cauchemardesques ...

C'est une histoire sans fin , un labyrinthe incroyablement dense et riche qui va continuer à croitre pendant encore sacrément longtemps  ...

Des jeux indés vidéo ont commencé à poper ici et là , Minecraft et sa communauté se sont emparés des BR en les reproduisant à l'identique ce qui peut donner des trucs magnifiques ...​​
 

Et je suis fascinée par ce phénomène d'une complexité incroyable qui est né d'une " simple photo " d'un endroit malaisant postée un jour sur 4chan ...

Qui n'a jamais été confronté à un endroit de ce genre IRL ?

Une vielle maison ou un immeuble à l'abandon ...

Une pièce ou un endroit décrépit désolé abandonné avec une sensation de temps suspendu , de vie qui s'est brutalement arrêtée et qui te met très mal à l'aise tandis que tous tes sens se mettent soudain à guetter un éventuel son ou une odeur ou un mouvement , n'importe quoi qui serait à la fois rassurant ( de la vie !!) et effrayant ( amie ou ennemie la vie ?) ...

J'ai eu la chance de croiser plusieurs lieux comme ceux là lors de balades parfois pas très raisonnables et je pense que ma fascination pour les BR vient de là ...

Mon seul regret quant à ce trip BR c'est que des Team/crew se soient créées dans l'univers distordu des BR avec des " camps de base " ici et là ou l'on peut éventuellement se réunir pour explorer les BR...

Je préfère m'y imaginer seule plutôt qu'accompagnée ...  

Et pour en finir avec les BR , je te colle la vidéo de Feldup qui parle bien plus en détails des BR et ce avec beaucoup de talent !!

En conclusion : J'ai des problèmes de sommeil depuis un bon moment temps et j'avais du mal à trouver les bras de Morphée , j'ai même commencé à prendre des trucs pour m'aider à ronfler sereinement ... Afin de lutter contre ce soucis en essayant de réduire les médocs, j'ai commencé à instaurer un " rituel dodo ".

Je chantais une berceuse ou je racontais une histoire à ma fille quand elle était petite , je me suis recrée ce rituel ( sans la chanson -_- ) , c'est presque de l'hypnose , je crée les conditions identiques tous les soirs ( lumière etc etc ) , je régule ma respiration et je ferme les yeux pour voyager sans me déplacer dans des endroits connus seuls de moi ou je finis par m'endormir calmement ...

Depuis quelques semaines je pars systématiquement mentalement dans les BackRooms et même si l'expérience peut être effrayante parfois car j'ai une imagination débordante je trouve toujours Morphée au détour d'un couloir  ...

Et j'adore ça  ....

 

PS : Tu veux un aperçu de "mes backrooms?" 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et si on replongeait avec délectation ( pour ma part en tout cas ) dans cet océan de found footage parfois cultissimes et surtout ( très souvent) oubliables qui a envahi la toile aprés l'avénement de Blair Witch et autres .Rec ...

Et cette fois ci je t'emmène en Slovaquie dis donc avec :

 

Ze pitch : Trois gugusses accros à leur chaine YT dédiée aux phénomènes paranormaux sont contactés par un étrange Monsieur qui va les mener à une non moins étrange baraque qui va leur réserver moultes surprises...

GAFFE SPOILERS DEJA VUS/LUS CI-DESSOUS !!!

Bien !!

Par ou allons nous attaquer ce morceau là dis moi ...

Ha je sais  !!!

La Slovaquie est un pays situé en Europe Central qui héberge une société très connue dans le milieu du porno gay et qui se nomme Belami , merci Wikipédia !!!

Nan mais sérieusement c'est pas facile de trouver une accroche pour commencer à parler d'un found footage slovaque !!!

Et donc Zlo n'est pas un porno gay mais un found footage réalisé par Peter Bebjak que je ne connais aaaaabsolument pas et qui a le mérite d'avoir réalisé un chtit film pas trop dégueu en piochant allégrement à gauche et à droite des éléments du genre found footage afin de donner vie à son baybay ...

A l'écran nous avons ( hum attention copier coller IMDB ) Andrei Dubravsky , Richard Felix , Kamil Kollarik et Tom Sotak ( j'vais m'arrêter là ok ? nan parce que de une c'est pas facile de taper leurs identités et de deux soyons honnêtes y'a très peu de chance qu'on les recroise donc ...) qui font un taf plutôt sympathique en incarnant très justement une crew de youtubers avides de vues et de commentaires et prêts à tout pour faire le buzz ce qui les rend détestables ....

Et le mec qui joue le " commanditaire " a une sacrée coupe de cheveux !

Disons les choses simplement.

Zlo arrive BEAUCOUP trop tard pour être efficace et c'est dommage car il transpire l'envie de bien faire.

Il tente péniblement de surfer sur le restant du Tsunami Found Footage en picorant un peu à droite et à gauche (on sent clairement l'influence de Blair Witch et .Rec).

Tout dans ce film donne une énoooorme impression de déjà vu MAIS il se dégage un je ne sais quoi de frais et de vivifiant tout en rendant hommage aux Boss du genre et du coup même si ça vole pas haut ben moi j'ai aimé !!

Je suis très bon public en matière de Found Footage et j'ai souvent tendance à surkiffer des pelloches qui n'en méritent pas tant mais je n'y peux rien , j'adore ce genre de films alors quand je tombe sur une tentative Slovaque je ne peux décemment pas la défoncer !!!

En plus il y a quelques points positifs qu'on ne peut pas ignorer comme par exemple cette vieille bicoque ou l'histoire se déroule , angoissante et pleine de portes qui grincent et de recoins !!!

Elle est géniale cette baraque sérieusement et sacrément bien utilisée en plus tout au long du film même si au bout d'un moment ben y'en a un peu marre de monter puis descendre puis re monter et re descendre des escaliers ...

Et puis pour en revenir au casting les acteurs y croient et font de leur mieux pour que la sauce prenne !!!

Et puis y'a une drôle de Madame qui gueule aussi !!!

Ne me demande pas pourquoi , le film ne nous le dit pas , on ignore à quoi on a à faire mais bon on n'en est plus là quand on croise la route de cette nana car si on ne sait quasi rien de ce qui l'habite et lui colle un teint pareil on sait par contre dés les premières minutes de Zlo comment ça va se passer et comment ça va se finir car ce scénario on l'a tous déjà vu des dizaines de fois au cinéma ...

Du coup pas de surprise ni de suspens ni de tension ...

Tous les "codes " du found footage sont religieusement respectés pour le meilleur ( la maison ) et pour le pire ( le mec en chemise de nuit ) ....

Ceci dit je maintiens qu'il vaut le coup d'œil ne serait ce que pour la coupe de tif du proprio de la baraque  !!!!

En conclusion:

Sans être une révélation , une bombe , un événement ciné , Zlo est cool à regarder.

Faut le voir comme un bel hommage d'un fan fauché qui a essayé avec peu de moyens mais beaucoup d'amour pour le found footage , de donner la vie à son propre film.

A voir par curiosité et en VOST stp sinon c'est pas drôle !!!  

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et me voilà de retour après un silence provoqué par quelques événements pas glops qui m'ont tenue éloignée de ma bulle virtuelle ....

Comme souvent dans ces moments là je me suis (encore plus) réfugiée en apnée dans le visionnage de quelques films/séries tv/documentaires afin de fuir un peu la réalité et j'ai très envie de partager avec toi quelques uns de ces bons moments de cinéma que j'ai passés ...

Et on commence avec .... 

 

Le Pitch : Ben un jeune américain , rêve de percer sur YT grâce à ses vidéos Urbex , accompagné de sa petite amie Tina il part à la recherche d'une mystérieuse maison endormie au fond d'un lac français ...

GAFFE SPOILERS LACUSTRES CI-DESSOUS !!!

Bien !

Par ou allons nous commencer dis moi ...

Ha je sais  !!!

The Deep House est scénarisé et réalisé par deux gaillards que j'adore : Alexandre Bustillo et Julien Maury exs journalistes chez Madmovies devenus réalisateurs de très bonnes pelloches telles que " A l'intérieur "ou "aux yeux des vivants" et "Livide" (entre autre).

J'aime énormément leur travail et quand je suis tombée sur la bande annonce de the deep house j'avais des étoiles plein les yeux... 

Au casting nous avons James Jagger aka Ben et Camille Rowe aka Tina , deux personnages ma foi pas super intéressants ni travaillés et dont on se contrefout du début à la fin  ...

A l'origine je voulais matter ce film uniquement pour visiter cette vieille maison perdue au fond d'un lac donc j'écoutais distraitement les échanges plats et ennuyeux de Ben et Tina quand soudain mon oreille a été titillée par une petite phrase prononcée par l'obscur bonhomme qui va guider les tourtereaux vers la maison : " N'est pas mort ce qui à jamais dort " .. 

Et là je me suis redressée sur le divan et j'ai braillé : " BORDEL IL CITE LOVECRAFT !!! ".

Car OUI ça parle de Cthulhu là quand même hein ?

C'est lui qui n'est pas mort mais juste endormi au fond de sa cité engloutie de R'lyeh !!!

Bref je m'égare ...

Revenons en à l'élément central de The Deep House à savoir justement la maison.

Ben elle est MAGNIFIQUEMENT filmée et très bien utilisée dans ce "foundfootage" sous marin, elle est étouffante et angoissante à souhait , les premières minutes au cours desquelles le couple entame son exploration m'ont totalement charmée avec cette foultitude de détails , des poupées au piano en passant par la cuisine et ses cuivres encore suspendus aux murs ... 

 

 

Alors j'ai lu ici et là que l'état quasi parfait de conservation des lieux/objets c'était ridicule MAIS dans ma chtite tête c'est forcément lié à la magie du grand Cthulhu tout cela du coup c'est passé comme une lettre à la poste !!

La maison et ses couloirs oppressants menant à des pièces dans lesquelles flottent nonchalamment des objets noyés est incroyable visuellement , j'ai rarement été autant bluffée par des décors dans un film et là faut bien admettre que Maury et Bustillo ont frappé fort et ont su s'entourer des bonnes personnes  pour arriver à résultat aussi époustouflant visuellement...

Il y a quelque chose de terrifiant déjà ( à mes yeux en tout cas) dans le fait de plonger sous la surface , nager en eaux troubles , dépendre de bouteilles d'oxygène pour respirer , alors si en plus tu rajoutes une maison, une foutue maison immergée au fond d'un lac isolé avec des tas de coins et de recoins , de meubles ou tu pourrais accidentellement accrocher ton matériel , ou tu finis par perdre la notion de haut et de bas avant de flirter avec la claustrophobie tandis que ton oxygéne se raréfie ...

Tout cela est parfaitement mis en image par Julien Maury et Alexandre Bustillo qui se livrent à un exercice périlleux en décidant de tourner sous l'eau ...

Si je passe outre les acteurs/personnages médiocres et leurs blablas insipides , J'ai adoré chaque instant passé dans cette fichue maison parce que le mode foundfootage ainsi que les codes YT sont PARFAITEMENT utilisés ici en jouant avec les nerfs du spectateur qui cherche ici et là ce qui va ( ou pas ) lui faire peur aidé en cela par les gadgets habituels à savoir des caméras gopro fixées sur les trognes des explorateurs de l'extrême et un drone équipé d'une espèce de sonar , sonar qui au final ne servira pas ou très peu malheureusement ...

Je n'ai pas eu vraiment peur en visionnant le bébé humide de Maury et Bustillo mais je reconnais avoir eu ce satané reflexe de me cacher le visage derrière une couette ou un oreiller parce qu'à certains moments y'a une jolie tension qui s'impose *_*

Malheureusement cette tension ne dure jamais vraiment et le film ne va pas au bout de son trip même une fois que Ben et Tina découvrent la cave et ses habitants bien mal exploités.

J'veux dire , j'ai capté que les habitants de cette étrange maison ont été enfermés là par les villageois du coin à cause de leur accointance avec le Grand Cthulhu grâce à la petite phrase murmurée par le guide au début du film mais si t'as pas compris ça , si tu ne sais pas qui est Cthulhu et quels sont ses pouvoirs toussa ben le pourquoi du comment doit te passer clairement par dessus la tête non ?

POURQUOI les réalisateurs ne sont pas allés au bout de leur trip Lovecraftien avec des Profonds voire même un Dagon avec baguette et frometon etc etc ??? 

Cela aurait été tellement COOL !!! 

Et puis quel FOUTU besoin ont ces deux andouilles d'explorateurs de PARLER sans arrêt ??

Ils n'arrêtent JAMAIS c'est juste INSUPPORTABLE par moment d'autant plus ( sans vouloir être méchante ) qu'ils ne sont pas portés par des comédiens habités , la prestation de Jagger quand Ben est sensé être " possédé " est d'ailleurs à la limite du pathétique ...  

Et le dernier 1/4 d'heure c'est du n'importe nawak -_-  

MAIS j'vais arrêter de chipoter parce que vraiment , j'ai adoré ce film qui est techniquement et visuellement un petit bijou comme on n'en voit rarement !!!

En conclusion:

Julien Maury et Alexandre Bustillo sont doués , cela, on ne me l'ôtera pas de l'idée , ils connaissent les trucs et astuces , les ficelles et aiment visiblement essayer de faire peur à leur public et même si leurs films sont loin d'être parfaits ils portent tous cette passion chaleureuse inhérente à ces hommes/femmes amoureux du cinéma d'horreur et désireux de rendre hommage à un genre chéri...

Alors vui The Deep House a quelques défauts ( casting bof dialogues mous ... ) mais la balade dans la maison au fond du lac vaut VRAIMENT le détour , ils se sont donnés tellement de MAL pour donner vie à cette incroyable maison qu'il faut voir leur film !!

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog