Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Gally
  • Souvent Gally varie ...
  • Souvent Gally varie ...

Ma bulle vue d'en haut ...

Recherche

Archives

Catégories

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 12:16

( Merci au joueur du Grenier qui m'a inspiré le titre de cet " article :p )

 

Je pourrais te parler du profond désarroi que je ressens suite à l'arrêt de Koh Lanta :-|

 

Je pourrais ausis te parler de l'amûuuur inconditionnel que je vous à un certain Grenier ( et à Seb et à leurs amis chanteurs *_* ) .... 

 

MAIS chut ma gueule toussa, je ne suis pas la pour te parler de ceci ou de cela mais bel et bien pour cracher mon fiel sur une bousasse sur laquelle j'ai eu le malheur de poser les yeux lundi dernier ...

 

silent_hill_revelation_3d_affiche.jpg

 

Et donc le pitch : Sharon/Heather vit avec son cher pôpa Christopher/Harry , tous les deux cohabitent misérablement, fuyant constamment des êtres surgis du passé de la jeune demoiselle ... 

Mais ( prendre un ton lugubre) on ne peut fuir éternellement et la fausse blonde va devoir aller foutre le dawa à Silent Hill pour sauver les miches de son paternel qui a été kidnappé par une secte étrange .....

 

 

BON !!!!

 

J'vais pas épiloguer pendant trois heures : Silent Hill Révélations est une merde voila c'est dit bonne nuit  !!!!

 

Naaaaaaaaaan j'déconne !!

 

Maintenant que je suis privée de ma dose de Koh Lanta faut que j'en profite pour squatter le pc le vendredi soir histoire de me défouler quelque peu et Silent Hill révélations va être un excellent défouloir !!!!

 

J'vais pas essayer ( ce serait vain !! ) de décrire à quiconque passant par ici l'univers ultra glauque des trois premiers Silent Hill sur console parce qu'il faut y avoir joué pour comprendre c'est tout .

J'peux pas trouver les mots pour expliquer à quel point chacun de mes passages dans les rues de Silent Hill manette au poing a été un bouleversement pour la "gameuse " que j'étais à l'époque , confrontée à des histoires, des personnages absolument TORDUS , des décors et une mise en scéne angoissants au possible bercés par des ziks sinistres et hantés par des créatures infernales et nocives , tordues biscornues comme le sont les âmes des héros de chaque jeu ....

 

Transposer FIDELEMENT ces cauchemars vidéo ludiques sur grand écran est possible si l'on a une âme de GeEk, Gans avait presque réussi dans son film qui malgrés ses trés nombreux défauts suintait la passion d'un JOUEUR pour un univers qu'il avait arpenté longuement  ....

Le Silent Hill de Gans était visuellement superbe mais rongé par des personnages consternants échangeant des propos d'un vide sidéral ....

 

GAFFE SPOILERS MOISIS CI DESSOUS !!!

 

Quand les premiers extraits de cette suite avaient commencé à se pointer sur le net ( la scéne des infirmiéres T_T )  , j'avais été houlalalalala terriblement perplexe ...

 

Et j'avais raison ...

 

Le Silent hill de Bassett ( qui a pourtant réalisé le sympathique Wilderness ... ) est passé à côté de la plaque et pour cause ...

 

On commence par quoi ...

 

Par l'héroïne par exemple ? Heather /Sharon Mason incarnée péniblement par une Adélaïde Clemens transparente et visiblement dépassée par les enjeux du film ? La fausse blonde qui court aprés son passé et son pére est tout simplement infecte malgrés les efforts du réal/de la prod pour la rendre la plus ressemblante physiquement avec son alter égo du jeu .

 

Heather-silent_hill_revelation.jpg

 

La donzelle fait preuve d'une crétinnerie sans nom pendant TOUT le film  , ne dégage aucune énergie, aucune force , pire aucune émotion  et pourtant crois moi que le perso dans le jeu générait une certaine empathie !!!!

Heather version ciné piaille , fait sa rebelz avant de tomber in love d'un bellâtre aussi useless qu'elle  ...

 

BEUARG :-|

 

Parlons en du bellâtre ...

 

silent_hill_revelation_heather_and_vincent.jpg

 

Kit Harrington .

 

Cela ne te dit rien ?

 

A moi non plus :-|

 

Enfin son nom hein parce que sa tronche j'ai été obligée de la reconnaitre vu qu'il joue dans ZE SERIE TIVI QUI DECHIRE TOUT ET QUI PARASITE MA VIE : GAME OF THRONES !!!!!!!!!

 

Le bâtard de Ned Stark !! Tu sais le mec qui part jouer les "moines combattants" au dela du mur avec sa gueule tristoune ???

 

Jon Snow  !!

 

LE MEC qui roxxe !!

 

Ben dans Silent Hill deux il est INFECT -_______________-

 

Transparent prévisible ridicule de bout en bout, le namoureux d'Heather !!!

 

On ne le voit pas du tout venir qu'il a été envoyé auprés d'elle pour la ramener à Silent Hill la fausse blonde -_-

 

Alors sa révélation trouducutoire laisse sans voix tellement elle est consternante et mal fichue et FACILE !!!

 

Et merde il est passé ou son alter égo dans le jeu ?? -_-

 

On passe à Sean Bean ??

 

NED STARK KWA *______________________*

 

Ben il reste égal à lui même par rapport au premier film : TRANSPARENT ( je me répéte je sais ) et fade le Harry Mason ( rhaaaaaaaaaa que ça fait MAL de tapoter ce nom quand je repense à mes voyages avec son alter égo ( gné ? ) dans les jeux  !!!! ) , nôtre Sean Bean adoré suit le cahier des charges à la ligne , il récite son texte sans y croire et même lors de sa derniére scéne il semble aussi investi de son rôle que moi quand je souri au taf -________-

 

sean-bean-SH-revelations.jpg

 

Et j'vais pas m'attarder sur Deborah Unger ( qui reprend son rôle sans trop se fatiguer ), Radha Mitchell ( idem ) ou pire Carrie Ann Moss ( tu sais la meuf de Matrix? Trinity ? ) qui est ici complétement RIDICULE dans le rôle du leader de la fameuse secte qui veut choper Heather ....

 

Et tu veux que je te parle de Malcolm Mc Dowell ( si si !! ) qui se demande ce qu'il fout la ??

 

On enchaine ??

 

La force principale du premier Silent Hill sur grand écran réside selon moi dans la presque parfaite reproduction de l'univers cauchemardesque du jeu via les décors qui changent/mutent/évoluent tandis que la célébre siréne résonne annonçant le basculement d'un monde " normal " à la véritable essence de Silent Hill , Gans avait je trouve plutôt bien réussi à gérer cet aspect de l'univers de Silent Hill ...

 

Ben le réal ne s'est pas emmerdé : il a fait un copier/coller moisi de la façon de faire de Gans ...

 

On reprend certaines figures mythiques :

 

Pyramid Head : BORDEL qu'il est BEAU ce bâtard qui m'a fait tellement frissonner sur la PS2 !!! Et qui n'a justement PAS sa place dans ce film !! Putain il n'a rien à voir avec Heather !! Le voir jouer les Body Guard est tout simplement hallucinnant !! PH est né des frustrations sexuelles du héros de SH 2 sur console alors que vient il foutre ici ?? 

 

Silent_Hill_Revelation_wallpaper_Pyramid_Head.jpg

 

 

 

Les infirmiéres : GNIIIIIIII!!!! *_____* me suis je dit en les voyant jusqu'à ce qu'elles réagissent au BRUIT et pas à la LUMIERE comme dans le jeu !!!  


On balance ici et la quelques créatures sensées être angoissantes malsaines glauques et qui au final sont ridicules .....

 

On ajoute quelques notes des mélodies connues par tout joueur qui se respecte histoire de  ...

 

Et surtout  ...

 

On ne respecte PAS l'univers de Silent Hill , on se contente de suivre bêtement un cahier des charges sans jamais insuffler de PASSION à une pelloche vouée à l'échec dés les premiéres minutes .

 

BREF j'vais arrêter la  ...

 

Quoi que NON ...

 

Pyramid Head qui joue les forains  ...

 

Le sauvetage du crétin ligoté sur sa civiére face à des infirmiéres qui la seconde d'avant étaient rapides et ne rataient jamais leurs cibles ...

 

Les "militaires " dans la fête foraine !!!!!!!!!

 

Le duel entre les deux alter égo sur le manége  ....

 

Carrie ann Moss qui se prend pour Nuada dans Hell Boy deux -____________-

 

 

Cette fois j'arrête  ...

 

Pour conclure rapidement ( fatiguéééée !) ...

 

Je n'attendais RIEN de Silent Hill deux : Révélations.


Et ça tombe bien parce que je n'ai RIEN eu en visionnant ce truc , sauf de l'ennui de l'écoeurement et de la consternation  .

Zéro folie zéro passion, aucune "logique", aucun intérêt .....


Massacrer aussi allégrement un univers dense et tordu et riche et glauque et vicieux aussi facilement ça me laisse sans voix  ...

 

J'vais aller me revoir Super Mario Bros avec Bob Hoskins tiens -_-

 


Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 20:21

Hein?

 

Comment ça mon titre n'est pas de saison?

 

Ho hé il a neigé cet aprés midi à Boulogne Sur Mer ok ? :-|

 

Le We de Pâques , le Printemps toussa et il NEIGEUH !!!

 

Alors je maintiens mon titre épicétout !!!

 

BREF tréves de billevesées autour de la météo "y'a plus d'saison Madame Michu " et asseyons nous calmement si tu le veux bien autour d'un chti sky coke avec allez soyons fous quelques clopes et parlons plutôt d'une tite pelloche que j'ai vue il y a quelques temps de cela et avec laquelle j'ai passé ma pause déjeuner jeudi midi histoire de me dééééétendre parce que l'ayant déja vue je savais que je n'en avais RIEN à attendre :-|

 

Frozen Affiche

 

 

 

Et donc le pitch absolument trouducutoire :

Trois adorables étudiants partent faire les kékés sur les pistes et décident de faire une derniére descente de nuit sauf que ces trois andouilles se retrouvent coincés sur les télésiéges seuls en plein hiver , personne ne sait qu'ils sont la haut ..


S'pas un pitch de ouf ça sérieux ?????

 

 

Et donc quid de ce Frozen ...

 

Ben euh  ...

 

Hum j'vais me resservir un verre histoire de me motiver ok ? :-|

 

Nan parce que bon s'pas tout ça de se coller d'vant l'PC en décidant de buller faut encore trouver l'inspiration et être inspirée par Frozen ben c'est pas facile :-|

 

Et donc j'pensais avoir TOUT vu en matiére de film au pitch hallucinnant mais Frozen a réussi a me rappeller qu'à l'impossible nul n'est tenu !!

 

GAFFE SPOILERS FROZENIFIES CI DESSOUS !!!

 

Parlons un peu des personnages ...

 

Et donc nous avons Parker, l'abrutie féminine type : inutile, pas particuliérement sexy ( mais qui est sexy en tenue de ski me diras tu ?? )  et surtout particuliérement agaçante : boulet de premiére , elle ne sert à RIEN : elle fait chier les deux Mâles lambda qui la supportent , c'est une gentille étudiante super sérieuse ,elle CHOUINE/COUINE constamment ,elle a un tichien qui s'appelle SHAÏNA , elle a envie de pisser quand il ne faut pas et est trop prude pour pisser devant du monde ET ELLE NE CONNAIT PAS STAR WARS !!!

 

Parker-frozen.jpg

 

L'archétype de la femelle que j'peux pas blairer donc :-|

 

Nous avons ensuite Dan , le sémillant amoureux de Parker, le mec qui se la péte gros dur incapable de dire des mots doux à l'autre cruche ( ce qui peut se comprendre ) , capable certes de parler de sa vision de la pire des morts ( les dents de la mer *____*) et qui se comporte comme une sublime andouille lors de ZE scéne mythique du film que je ne révélerai pas de suite parce que cette scéne est anthologique et mérite qu'on s'y attarde sans passer par la présentation succinte d'un personnage aussi creux et terne que Dan .

 

Et enfin ( j'ai gardé le MEILLEUR et je suis sincére sur ce coup la ) nous avons Lynch , le meilleur ami de Dan qui peut pas blairer Parker parce que merde ils auraient pu se faire un pur WE entre Mâles mais MERDE Parker est la et à cause d'elle ils se retrouvent coincés sur un télésiége à la con alors qu'il aurait pu aller culbuter sauvagemment une donzelle charmante et pas frigide ni casse couilles comme Parker même que la dite donzelle connait forcément Star Wars  ...

J'continue encore un peu avec Lynch parce que c'est ZE personnage de ce film : il est rigolo cultivé ( si si citer le Puit du Sarlac c'est faire preuve d'une foutue culture selon moi !! ) sarcastique et sexy  .

Et surtout il est incarné par le sémillant shawn Ashmore qui a une trogne pas super canon mais qui déborde de ce charme qui me fait fondre comme une vieille midinette que je suis .

 

Et donc OUI j'avoue j'aime Frozen à cause de Shawn Ashmore parce que ce mec roxxe naturellement même avec un bonnet à la con sur la tête .

 

frozen-shawn-ashmore-.jpg

 

 

Passons au film en lui même et c'est la que ça va saigner  ...

 

Intro d'une banalité consternante pour présenter nos trois futures victimes , tentative vaine de créer une quelconque empathie entre un spectateur douillettement installé bien au chaud chez lui et probablement pas adepte des sports de glisse ( comme moi) et une brochette de débilos navrants de vacuité échangeant quelques propos futiles et inintéressants histoire de passer le temps avant de prendre le télésiége...

 

Parlons en du télésiége.

 

Bon déja de mon point de vue faut être un poil maso pour aller se peler les fesses ( en claquant ouatte mille flouze  en plus  !! ) dans la neige .


Sérieusement.


Les sports d'hiver :-|


Le sport déja en général je trouve ça chiant et useless mais si en plus tu te géles les burnes ...

 

Nan mais :-|

 

Et cerise sur le gateau pour t'éclater comme un ouf sur les pistes il faut prendre un télésiége  !!!

 

Un truc dangereux qui grince et qui s'éléve dans les hauteurs histoire d'emmener ton cul tout la haut pour que tu redescendes ensuite en tentant de ne pas te casser un os :-|

 

NAN MAIS !!!!!!!!!!!!!

 

Faut être cinglé  !!!!!

 

Et donc résumons si tu le veux bien : persos débiles et contexte consternant = empathie ZERO avec moi forcément ...

 

Frozen-parker-dan-lynch.jpg

 

MAIS attends car le meilleur est à venir  !!!

 

Au bout d'a peu prés 20 minutes , nos trois kékés se retrouvent coincés sur leur télésiége à la con, abandonnés par tous suite à une série de quiproquos absolument fabuleux de débilité .

 

Et le film commence ( ?? ) !!

 

Et le suspens est HALETANT !!

 

HALETANT je te dis  !!

 

Nan en vrai je me suis ememrdée royalement ..

 

Bon ok s'pas vrai j'ai éclaté de rire à un moment bien précis .

 

Quand Dan ( tu sais le beau brun qui a peur de finir dévoré vivant par un grand requin blanc ? ) décide courageusement ( ... ) de SAUTER DANS LE VIDE SANS PREPARER SA RECEPTION ET TOMBE COMME UNE MERDE ET BLAM IL SE BRISE UNE GUIBOLE ET PIAILLE COMME UNE MERDE AVANT DE SE FAIRE DEVORER VIVANT PAR DES LOUPS ( tu saisis la puissance de l'ironie -_-  ? ) .

 

frozen-wolves.jpg

 

Cette scéne résume à elle seule la débilité de ce film .

 

Ce qui arrive aprés ne compte plus parce que tu es tellement abasourdi par la connerie de ce mec que tu ne peux décemment plus adhérer aux événements qui suivent .

 

Parker et Lynch qui restent plantés la haut à se chamailler en pleurant tandis que le froid les ronge via de superbes engelures ....

 

frozen-parker.png

 

Etc etc ...

 

Ajoutes à cela des dialogues d'une connerie hallucinnante ( bouhouhou le 11  septembre pis Dan c'était l'hommeuh de ma vie et j'veux voir mon tichien merdeuh!! ) , l'alternance maladroite et mal venue de scénes ' haletantes ' et de blablas soporifiques , une zik crispante et des décors fades ( la neige ça va bien 5 minutes -_- ) ...

 

Et tu obtiendras FROZEN , LE fim le plus con que j'ai jamais vu .

 

Enfin j'crois :-|


Ha et au final et désolée de spoiler , seule la cruche survit ( aprés avoir laissé les deux Mâles se sacrifier of course tandis qu'elle pleurniche ... ) mais houalalalalalaaaa elle ne sera plus jamais la même, survivante traumatisée à vie elle pourra regagner la civilisation mais sera hantée à jamais par les cris de son amant dévoré par les loups ou par la vision de Lynch se prenant pour Tarzan tandis qu'il tente de  regagner un pylone pour descendre et rejoindre en vain le monde des Hommes avant de se faire boulotter lui aussi par les loups ou par le pipi gelé qu'elle a laissé sur le télésiége ...

 

CAR OUI ELLE A FAIT PIPI !!!!!!!!!!!!!

 

La morale de l'histoire ??

 

On devrait TOUTES et TOUS avoir un tichien qui s'appelle SHAÏNA .

 

BREF Frozen est une belle purge dénuée d'intérêt MAIS qu'il faut avoir vu parce que merde un film avec un pitch pareil ça ne se matte pas tous les jours crois moi *___________*

 

A VOIR ABSOLUMENT J'TE DIS !!!

 

Hou pitaing ça fait du BIEN !!!!!!!!!!!!! *______________*

Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 22:48

Wouaaaaaaaaaah !

 

Quelle fin de semaine merdique dis donc  !!

 

James Herbert: mourru

 

Francis Lax : décédé

 

Koh Lanta : condamné

 

:-|

 

SANS DECONNER !!!!!!!!!!!

 

S'pas une fin de semaine pourrie ??

 

MAIS ne nous laissons point abattre si tu le veux bien et laisse moi plutôt t'emmener faire un petit voyage au Japon ...

 

Et donc il y a une paire d'années de cela , alors que ma consommation de Mangas/animés nippons s'était réduite drastiquement faute de trouver chaussure à mon pied, je suis tombée au hasard de mes pérégrinations en librairie sur un titre ô combien aguicheur :

 

Goth-cover.png

 

L'histoire?

 

Deux lycéens se croisent et finissent par sympathiser quand ils réalisent qu'ils ont le même attrait morbide pour les tueurs en série, les morts violentes etc etc

Ils se passionnent pour une série de meurtres qui font frissonner la ménagére nipponne de moins de 50 ans et s'adonnent à quelques petites enquêtes tordues/sadiques pour confronter le/les assassins .

Et surtout parce que ça les titille férocement toute cette violence , ce sadisme ...     *____*

 

:-|

 

Forcément ça m'a interpellée et j'ai immédiatement acheté le truc.

 

Et j'ai adoré *_____________*

 

Et ô joie ( ? ) je suis tombée récemment sur l'adaptation ciné de ce manga ...

 

Et donc Goth à l'écran ça donne quoi ...

 

Hé ben c'est BIEN !!!!

 

De mon point de vue de lectrice du manga of course ..

 

J'sais pas si ça peut plaire à une personne n'ayant pas lu ce truc ...

 

GAFFE SPOILERS GOTHIQUES !!!!

 

 

Le film est extrémement LENT ce qui déplaira forcément aux adeptes de trucs speed avec musique crispante et révélation toutes les 10 minutes.

 

Goth joue la carte de la contemplation morbide, celle de ces deux adorables ( si si !! ) lycéens  légérement tordus et donc fonciérement sympathiques pour toute personne saine de corps et d'esprit ( selon MES critéres bien sûr ).

 

goth-strange-cafe.jpg

 

Le rythme lent colle cependant plutôt bien à l'histoire et au petit jeu trouble auquel jouent Morino et son nouveau copain , s'observant mutuellement avant de décider d'aller faire mumuse sur des scénes de crime ( la scéne ou il demande à Morino de jouer les Ophélie est troublante et particuliérement belle je trouve *____* ) .

 

goth-japanese-movie.jpg

 

Alors vui c'est lent mais je trouve cela nécessaire car la lenteur aide à mieux entrer dans l'univers/ le délire de ces deux ados en apparence " normaux " ( c'est QUOI un ado normal au fait ?? ) , propres sur eux toussa mais qui au fond sont de purs chtarbés cachant une noireur glaçante , lui ne rechigne pas à collectionner les articles/photos sur des trucs glauques et à lire du HPL , elle , complétement rongée par un secret , se traine à longueur de pelloche/pages avec ses loooongs cheveux noirs et son teint de porcelaine ..

 

Le film ne respecte pas vraiment le manga dans le sens ou la version papier confronte les héros/ le lecteur à plusieurs meurtriers/crimes/révélations via plusieurs petites histoires , il occulte certains chapitres pourtant sacrément intéressants et mix 3 des "nouvelles " en une seule histoire.


Exit également le côté pouacre : pas de cadavres ultra mutilés , pas de viscéres pourrissantes ou de mouches qui font bzzz bzz autour d'un utérus cloué à un arbre comme sur le papier.


A la place on a droit à quelques scénes de crimes ma foi fort sympathiques mais beaucoup trop propres et aseptisées , les victimes devenant de "jolies " poupées blafardes que le tueur de glace de Dexter aurait sûrement apprécié.

 

goth-dead-puppet.jpg


Et j'trouve ça dommage parce que même si les visions fugaces des corps est ma foi agréable car trés joliment mises en scénes , elles sont trop propres , trop sages , pas aussi pouacres que sur le papier ...

 

Considéré par beaucoup comme un  roman graphique horrifique sur le papier , Goth à l'écran perd énormément en noirceur, en sadisme et en folie meurtriére ce qui est je trouve dommageable car nos deux " tourteraux " sont 1000 fois plus fascinants sur le papier car dénués d'émotion , seule la fascination qu'ils ressentent pour les purs tarés qu'ils épient/ traquent semble leur donner une raison d'être sur le papier .

 

Du coup l'aspect épuré sur le plan tripes / gros rouge qui tâche du film les rend curieusement innoffensifs  à mes yeux  ..

 

Je préférais et de loin la version papier du jeune belattre . Il est meugnon vi vi mais pas assez chtarbé ...

 

goth-library.jpg

 

 

Par contre la Morino m'a emballée que ce soit sur le papier ou à l'écran ( la trés jolie Takanashi Rin roxxe *____* ) ...

 

Par contre pour le reste je ne trouve rien à reprocher :

 

Visuellement c'est super agréable à zyeuter , certaines scénes sont superbes , mélange de nature et de folie meurtriére , le café et ses habitués visiblement préoccupés , le lycée japonais typique avec ses rituels ( le nettoyage des classes par les éléves , les uniformes  ... ) ô combien surprenants pour toute personne " non initiée " aux us et coutumes japonais  ..

 

A aucun moment le film ne s'emballe, le rythme reste lent , contemplatif du début à la fin , même lorsque le dénouement ( prévisible même pour une personne n'ayant pas lu le manga ) se profile , le réalisateur privilégie l'ambiance presque onirique de sa pelloche au lieu ( OUF!! ) de sombrer dans le teenmovie nerveux et crispant ...

 

Ha et j'adoooooore la zik *____________*

 

BREF Goth m'a séduite et je suis contente d'avoir passé mes Heures Heureuses de ce vendredi soir en sa compagnie, étrangement envoutant à cause de son rythme , de certaines scénes et de la zik sans oublier l'interprétation des deux comédiens ( mais je trouve Hongo Tanaka en deça de son modéle sur le papier , pas assez cruel tordu malsain ... ) , cette pelloche qui ne restera certes pas dans les annales mérite qu'on lui donne sa chance  ...

 

Allez zou fin des heures heureuses , j'retourne chouiner sur la fin de KL :-|

 

KWAAAAAAAAAAAA ?? Mais c'est DRAMATIQUEUH !!!!!!!!!

 

Adieu William Saurin !!!!!!!!!!!!!!!!!

Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 17:21

Adieu à Francis Lax , un GRAND comédien de doublage dont la voix ultra connue m'a suivie sur des décennies via des films comme Star Wars ou des personnages de séries tv cultissimes comme starsky et Hutch ou Magnum :(

 

5ahXCic.jpg

Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 12:02

BON !!!

 

Balancer trois phrases assassinnes sur FB à propos d'un film ultra décevant est une chose , développer et expliquer en est une autre donc j'vais poser mes royales miches devant mon Payçay quelques instants histoire de cracher mon fiel avec cette élégance étudiée qui me caractérise quand je suis agacée/énervée par un film .

 

Et donc ze pelloche qui m'a tellement saoulée c'est :

 

sinister-affiche.jpg

 


Ze picth : Ellison Oswalt un écrivaillon ayant goûté aux feux de la rampe suite à la publication d'un de ses écrits relatant un sordide fait divers emméne sa famille vivre dans une maison dont les anciens propriétaires et 2 de leurs 3 enfants ont été pendus à l'arbre du jardin ( l'une des fillettes n'a jamais été retrouvée ...) afin d'écrire un autre roman qui lui permettra de revivre la gloire à nouveau.

Mais à peine arrivé sur place Ellison trouve une boite contenant de vieux films 8mm sur lesquels il découvre d'autres meurtres ...

 

 

 

BON ...

 

Tu vois le pitch ci dessus ? Il est plutôt sympa non ? En plus y'a Ethan Hawke en tête d'affiche , un mec ultra doué et trop rare cependant à l'écran ...

 

Y' a du potentiel me suis je dis en lançant le film ...

 

Ouais ben j'me suis plantée en beauté -___________________-

 

GAFFE SPOILERS SINISTRES CI DESSOUS !!!!

 

On  va commencer par écorcher ce cher et si diablement séduisant Ethan Hwake qui fait partie de mes acteurs favoris ok ?


Dans Sinister , je l'ai trouvé d'une platitude assez insupportable , quasi mono expressif durant tout le film , il se balade de scéne en scéne en ayant l'air de se faire chier autant que moi pendant le visionnage , incapable de donner un quelconque souffle de crédibilité à un personnage qui aurait mérité une interprétation plus énervée histoire de le rendre encore plus détestable ..

Qui plus est le coup de l'écrvivain en manque d'inspiration et négligeant vis à vis de ses enfants marié à une courge ET ayant de gros probléme avec le sky qui s'isole pour retrouver l'inspiration ça ne te rappelle pas quelque chose ?

Sauf que n'est pas Kubrick qui veut et Ellison n'a RIEN du sombre et torturé Jack Torrance  ...

 

Sinister-hawke.jpg

 

Décevant en diable le séduisant Ethan mais bon j'vais repenser à lui dans Daybreakers ou dans le remake d'Assaut et ça me rendra le sourire *_____*

 

 

On poursuit avec le reste des personnages ?

 

L'épouse et mére , Tracy complétement fade et inutile qui passe son temps à geindre/se plaindre/saouler son cher époux sans prendre de vraies décisions constructives susceptibles de progérer/sauver ses gosses de l'égoïsme de leur pére qui les a quand même installés dans une maison ou 4 personnes ont été assassinées .............

 

Trevor le pré ado de 12 ans aux tifs trés Hansonesques ( Huummmmm M'bop !!! et donc ridicule le pauvre gamin ) qui en plus fait des crises de terreur nocturnes , pôv' petiot houlalalalalaaaa qu'il est antipathique alors que peut être si il avait été un chouia plus travaillé on aurait pu être un peu plus dans l'EMPATHIE ?

 

Et enfin la petite Ashley qu'on nous présente dans les premiéres minutes du film pour ensuite la transformer en ombre ( et du coup on capte immédiatement quel va être son rôle dans la suite -_-  )  ...............

 

Ha et ajoute à cette famille soporifique et glaciale un adjoint du shériff beaucoup trop coopératif, un spécialiste des sciences occultes ( ça devient une manie !! aprés les guignols dans insidious... ) qui débarque comme un cheveu sur la soupe et une cohorte de " fantômes " accompagnés par une entité Babylonnienne ( si si tu as bien lu !!! ) au look d'un zikos de Kiss et tu obtiendras un gros GROS 'porte nawak -_________-

 

bagul-sinister.jpg

 

Et si tu espéres malgrés ce que je viens de te dire que le scénar  et la réalisation pourront sauver le film ben tu te trompes  !!!

 

Car Sinister donne constamment le sentiment d'avoir le cul entre deux chaises , j'ai eu l'impression permanente que le réalisateur ne savait pas trop vers quelle direction orienter son histoire/ses persos : un thriller "classique " et glauque à la 7even ou un film fantastique ?

 

La premiére me semblait pourtant être super intéressante si elle avait été bien exploitée avec ce Ethan Hawke rempli de rancoeur et si désireux de trouver une idée de bouquin , contemplant ad nauséam des films 8mm sur lesquels on voit des familles entiéres se faire massacrer ( ptain le coup de la tondeuse à gazon ça c'était beau *_* ) tandis que sa famille ô combien casse couille roupille à quelques pas de la ...

 

Hé ben nan -_-

 

Parce qu'a un moment le réal fini par décider d'opter pour la seconde option et  il le fait d'une maniére tellement GROTESQUE ( Baguuuuuul je vais te mettre une Bûletttttteuh !! )  que j'ai été partagée entre piquer une GROSSE colére et exploser de rire .

 

Au lieu d'quoi j'ai mis le film en pause et chuis allée prendre un LOOOONG bain bien chaud et parfumé avec mon Stephen King adoré histoire de ne pas perdre tout mon temps .

 

Une fois le bain terminé , détendue et toute parfumée ,j'ai pris sur moi et fini de matter Sinister sans plus rien espérer ...

 

Et je n'ai pas été déçue .

 

Et donc ,prévisible en diable , long , ennuyeux , Sinister tente aprés une rupture de ton absolument étourdissante de maladresse de jouer la carte de la divinité babylonnienne répondant au doux nom de Bagûl ( -____- ) un truc machin chose dévorant les âmes des ti nenfants qu'il a corrompu ( les gosses assassinent leurs propres familles avant de suivre Bagüuuuuuuuuuuuuuuuuul et faire mumuse avec lui ) , cette créature retirant sa force des représentations de lui et des actes commis en son nom d'ou l'importance des visionnages/rererererererevisionnages des films par Ellison qui n'a pas l'intelligence de prévenir les flics de sa trouvaille trop obnubilé qu'il est par son envie d'être un Artiste reconnu .

 

sinister-ethan-hawke.jpg

 

Et si tu espéres que l'arrivée de Bagul ( note ce nom ridicule et encore une fois le look d'emo goth du bestiau -_- ) dans l'bouzingue va redonner un second souffle à l'histoire en générant qui sait quelques frissons ben tu te fourres le doigt dans l'oeil et jusqu'au coude  !!!!!!!!!!!!!

 

Parce que la non plus le réal ne sait PAS y faire , il tente à multiples reprises de faire sursauter son spectateur comateux avec des jump scare foireux qui s'essouflent comme un vieux pet fatigué .

J'ai pas eu peur une seule fois et bordel pourtant je suis TRES bon public !!!!!!!!!!!

 

 

Et puis Merci M'ssieur Derrickson d'utiliser autant de clichés consternants : la gentille famille de newbies le shérif qui vient les mettre en garde le grenier obscur cachant des tas de secrets , scorpion serpent chien ( kikoolol et archi déja vus les indices  ?? noooooooon !!! ) ...

 

BREf on résume ...


Prévisible , ennuyeux , long , bancal , fade , inintéressant ...


J'admets que ce film a quelques qualités , que son histoire change des consternants found footage tous de plus en plus mauvais et j'admets que le film n'utilise que les façons de faire classiques en matiére de trouille , privilégiant l'ambiance plutôt que coller des trucs kikoolol en CGI... 

 

Malheureusement ça ne suffit pas à empêcher le naufrage  ...

 

Sinister résume bien cette triste période de vide intersidéral horrifique au cinéma pour les fans du genre qui à l'instar d'Ethan Hawke dans ce naveton , errent longuement en espérant trouver de quoi se "nourrir " intellectuellement   ...

 

Heureusement qu'il y a certaines séries TV ou des bouquins , des jeux vidéos pour nourrir mes fringales horrifiques parce que si j'devais compter sur des pelloches comme Sinister  ...

 

Je serais au bord de la sinistrose haha elle est nulle -_-

 

 

 


 


 


Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 22:24

Houlalalalalalalalaaaaaaa !!!

 

Mais que m'est t'il donc arrivé pour laisser Ma Bulle virtuelle si longtemps que de méchantes et hideuses pubs sont venues la polluer ?? :-|

 

Allez hop auto flagellation nanmého :-|

 

BREF Méa Maxima culpa je me suis purement et simplement laissée bouffer à petit feu sans réellement lutter et sans prendre le diable par les cornes et lui coller mon petit poing aux ongles vernis dans les burnes histoire de lui rappeller qui est Da Boss .

 

Et donc me revouala pas super fraiche ni pimpante certes MAIS ragaillardie par quelques Petites Grandes choses qui m'ont redonnée le sentiment de VIBRER et de pouvoir à nouveau PLANER loin de la morne grisaille de ce jobalacon qui me vampirise totalement ...

 

J'avais prévu de me poser ce soir le temps de matter quelque chose, n'importe quoi pourvu que cela me tienne éloignée de mon plumard certes si attirant mais dans lequel je passe beaucoup trop de temps , ma vie se déchirant entre mon job et mon lit depuis quelques mois -_____-

 

Malheureusement pour moi j'ai choisi un immonde naveton qui ne mérite même pas que j'en parle ....

 

On va donc plutôt s'allumer une clope en sirotant un sky coke pour parler d'un film vu le WE dernier en compagnie de l'homme des bois  ....

 

 

Et donc ze pitch :


Hall Baltimore , écrivaillon de seconde zone ( sous stephen king !! ) déboulle dans une obscure bourgade pour une scéance de dédicace qui va s'avérer être un sublime fiasco ...

Poussé par la curiosité et l'ennui , Baltimore décide de s'attarder quelques temps dans ce bled étrange qui semble receler un terrible secret ...

 

 

BON !!

 

Par ou j'commence ? ( attends hein faut que je retrouve le truc , tu sais ce truc qui me prend d'un coup et me donne l'envie féroce de te parler à ma façon d'une pelloche qui m'a intriguée , je suis quelque peu rouillée donc faut être concilliant avec moi ok ? )

 

Ha je sais  !!!

 

Depuis quelques semaines/mois , j'engrange tel un hamster ,des films que je chope ici et la sans jamais trouver le courage/l'envie de prendre le temps de les matter et mine de rien j'commence à en avoir un joli paquet ...

 

Films parlant de piranhaconda ou de sentiers hantés , de maison hantée ou d'étudiants japonais adeptes de serial killer en passant par des requins des sables  ...

 

Y'a d'quoi faire non ?

 

Sauf que ces films prenaient virtuellement la poussiére déséspérant de me voir faire preuve de courage juste un soir  ...

 

Le WE dernier j'ai glissé quelques unes de ces pelloches dans mon sac direction l'antre de la Bête  ...

 

Et arrivée chez la dite bête j'me suis rendue compte qu'un seul avait réellement pénétré ma besace  ...

 

 

twixt-affiche.jpg

 

Twixt ...

 

Alors ...

 

Quid de mon avis sur ce film ...

 

Ben j'ai été séduite ...

 

Presque  totalement séduite .

 

GAFFE SPOILERS CI DESSOUS !!!!!!!!!!!!!!!

 

D'abord parce que voir un énoooorme Val Kilmer prêter ses traits bouffis à un personnage de looser qui a raté sa carriére fait grimacer si l'on connait le parcours du sieur Kilmer qui s'est probablement projeté dans ce rôle d'alcolo qui cherche déséspérement à sortir de la loose en tentant de trouver Ze idée qui va lui permettre de pondre Ze roman ...


Ce personnage d'écrivain m'a forcément interpellée , j'ai retrouvé en lui un certain Stephen King ( jeune )  à travers les problémes de picole et la recherche d'inspiration devant un clavier , l'homme tentant de se booster en sifflant une bouteille histoire de trouver l'inspiration via un rituel bien précis tout comme le pére King l'a fait a XXX reprises ( sauf que lui n'a presque jamais raté le coche *___* suffit de (re) lire les Tommykonckers , on sent encore les vapeurs d'alccol à travers certains passages désormais mythiques ...) ...

 

Impossible quand on connait quelque peu l'histoire de Coppola de ne pas faire le lien entre Baltimore le pére endeuillé et le réalisateur qui a lui aussi perdu son enfant dans des circonstances quasi similaires , quand on a cet élément la en tête on entre d'autant plus dans l'histoire parce qu'on sent , on perçoit constamment la tristesse d'un homme , d'un grand réalisateur ,  d'un pére qui parle ici à demi "maux " de lui ...

 

Triste Val Kilmer qui malgrés le gras a réussi à me pousser à le suivre dans ses pérégrinations oniriques ...

 

Parlons en de ces reves étranges  ...

 

C'est l'autre élément qui m'a complétement subjuguée .

 

Parce que quand Baltimore n'est pas confronté à une ville/populace digne d'un épisode de Twin Peaks ( le shériff roxxe mais quelque chose de TERRIBLE !! ) il rejoint Edgar Allan Poe ( tu sais ? le mec qui a pondu des trucs avec un corbeau , un pendule , un coeur révélateur ? et qui a aussi perdu son épouse qui l'a ensuite hantée via certains personnages féminins dans ses écrits  ? ) dans des promenades oniriques d'une beauté hallucinante , décors somptueux baignant dans des couleurs/lumiéres si belles qu'elles te laissent sans voix , promenades au cours desquelles Baltimore croise la route de personnages étranges , flippants , grotesques et touchants ( V est magnifique *____* ) ...

 

19935358.jpg-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111221_115832.jpg

 

Alors OUI les changements de rythmes, de cadres , les ruptures de tons .... m'ont déstabilisée , agacée , déçue  ...

 

OUI y'a des aspects de l'histoire qui m'ont fait grimacer ( le bellatre vampire toussa -_-  ) ...

 

OUI la fin abrupte m'a laissée perplexe et la tête remplie de questions  ...

 

MAIS ...

 

MAIS j'ai énormément apprécié ce voyage étonnant et intimiste dans ce bled paumé pas effrayant pour deux sous mais rempli de personnages hauts en couleur ( putain Elle Fanning est hallucinnante de beauté *___*) ...

 

MAIS j'ai adoré voir Val Kilmer se battre avec le fantôme de sa fille , sa femme revêche avec laquelle il ne communique plus que via skype entre deux tentatives de redonner un souffle à sa carriére brisée ...

 

MAIS j'ai été totalement séduite , emballée par la beauté de certaines scénes ( la premiére rencontre entre Baltimore et V , la visite à l'hotel hanté , l'histoire du prêtre cinglé , le clocher aux mulitples cadrans   ... ) , le conflit entre noir et blanc et couleurs agressives est totalement réussi , ..

 

MAIS j'ai trouvé ce spectacle étrange et discordant empli de poésie et d'une terrible tristesse qui m'a noué les tripes par moment , j'ai été charmée par ce côté hybride fourre tout , cette danse entre humour et amertume que méne Val Kilmer avec une sobriété bluffante ...

 

twixt-4.jpg

Visionner Twixt a été une bouffée d'air frais dans ma bulle irl viciée , je me suis surprise à pener à David Lynch et même à un certain Tim Burton ( période Sleepy hollow son dernier VRAI film ) par moment mais attention ne nous leurrons pas , c'est toujours Coppola qui est aux commandes et il le rappelle constamment , doucement , drôlement et tristement .

 

Donc voila  ..

 

Twixt est un film étrange , bancal , tordu et semblant aller dans XX directions différentes ( policier ? non ... fantastique ? oui mais non ... ) mais au final ce que j'en retiens avant tout c'est que Monsieur Coppola a cette " chance " de pouvoir faire désormais ce qu'il veut , il n'a plus rien à prouver à qui que ce soit et si l'envie lui prend aprés un rêve zarbi de réaliser un film comme Twixt en numérique avec des passages complétement étranges il le fait , parce qu'il en a envie ou en tout cas le désir  .

 

Aprés ... ça passe ou ça casse  ...

 

Avec moi c'est clairement passé *_____________* 

 

 

PS: bon s'pas tip top mais c'est d'ja pas mal non ? :p

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 23:16

Que les choses soient bien claires ...

 

En cette année 2012 j'attendais avec impatience trois films  ...

 

Prometheus , The Dark Knight rises et The Hobbit .

 

Trois pelloches que je ne pouvais décemment voir que sur grand écran Et avec L'homme des bois à mes côtés .

 

Les deux premiers films m'ont clairement déçue , laissée sur ma faim et Gally pas glop parce que quand Gally n'a pas sa foutue dose de RÊVES et D'EMOTIONS alors Gally dépérit.

 

Jamais deux sans trois me disais je ce midi quand j'ai quitté Ma bulle irl pour foncer en batmobile au complexe ciné le plus proche ...

 

Mais Ô joie ...

 

Peter Jackson m'a réconciliée avec le grand écran en m'offrant 2h55 de pur bonheur ...

 

J'vais pas/ j'peux pas m'étaler plus avanr ce soir parce que l'homme des bois finalise les branchements/paramétrages de son nouveau joujou vidéoludique au rez de chaussée ....

 

Mais toi qui passe par la   ...

 

Crois la vieille Dame que je suis  ...

 

Le Hobbit EST une BOMBE.

 

Et si je n'ai pas pleuré d'émotion je n'en ai pas moins vibré comme je ne l'avais pas fait depuis belle lurette dans une salle obscure .

 

Peter Jackson SAIT ce qu'il fait , il maitrise de bout en bout son art et réalise les films qu'il aurait voulu voir ... tout est dit .

 

 

Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 20:46

Vendredi soâr !!

 

Devine quoi?

 

Oui ok chuis en Ouikande MAIS je suis aussi et surtout en VACANCES pour quelques jours , mes premiers jours de glandationnage depuis euh Avril 2012 !!! WOUHOOOOOOU !!!

 

Bon d'accord dans une semaine je repars de plus belle et à temps plein s'il te plait ( donc tu vas pas m'voir ici pendant quelques temps je le crains '-_- en plus y'a KOH LANTAAAAAAAA qui reprend du service vendredi prochain donc je n'y serai pour ( presque )  PERSONNE !! ) MAIS zappons cela si cela ne te dérange point et parlons plutôt d'une chose rose flasque et gourmande ( naaaaaan j'parle plus de MOI j'ai dit  !! ) ....

 

affiche_Blob_1988_2.jpg

 

 

Ze pitch : une étrage matiére rose attaque insidieusement ( au début en tout cas ) une tristement  paisible petite ville d'Amérique , semant mort et désolation autour d'elle ...

 

 

BON !!

 

Par ou j'commence ?

Ha je sais !!

 

Le cinéma c'était mieux AVANT , plus précisément c'était mieux dans les 80's cette période " dorée " ou tout était MIEUX : les fautes de goûts vestimentaires/capillaires , les scénariis , les réalisateurs, les comédiens , la zik , la bouffe , le moral ( et la morale ! ) , le sexe  ...

 

 

BREF le Blob est l'incarnation PARFAITE de tout ce que je viens d'énumérer !!!

 

Et donc ce remake de ' Danger planétaire ' sorti en 1958 réalisé par Chuck Russel et avec ô joie un Kevin Dillon au sommet de son art est un PUR PLAISIR pour tout vrai cinéfile .

 

Pourquoi?

 

Ben déja parce que ce film est totalement ancré dans son époque : coupes de tifs improbables ( palme d'or à Kevin Dillon *_* ) , looks ahurissants de kitch ( la cruche ( putain je savais bien que je l'avais déja vue !! c'est la meuf qu'on voit dans Saw '-_- ) et son pull en casshmeere prêté par sa délicieuse môman ) , caractérisation absolument EPIQUE et totalement réussie ( on cerne et on AIME en quelques secondes les héros de cette pelloche qui ont le mérite d'être attachants car rafraichissants en cette morne période de vide intersidéral en matiére de pelloches réussies ) , effets spéciaux désuets mais 100X plus efficaces que toutes les merdes numériques et aseptisées qu'on se baffre allégrement ces derniéres années ..

 

315817_large.jpg


 

BREF coup de foudre powa !!!

 

Je l'avais déja vu mais c'était y'a TREEEES longtemps donc ô joie sensation jouissive de (re) découverte , dépucelage powa comme au bon vieux temps !

 

Et donc le film se laisse dévorer sans jamais générer une seconde d'ennui , le réal s'arrangeant pour alterner scénes pouacres/angoissantes ( enfin euh bon .. ) avec des passages trés fun et la forcément je me dois d'évoquer LA scéne culte de cette pelloche : celle avec ce couple sur le point de forniquer sauvagemment dans la bagnole de papa transformée en nid d'amûr par le bellatre de service ( bar dans le coffre toussa ) et qui va se faire surprendre par un Blob affamé , la malheureuse blondinette se transforme en un tas de chair liquéfié voire tentaculaire qui va faire la peau à son petit ami *_______________* 

 

Les morts s'enchainent tandis que le Blob prend des kilos , nul n 'est épargné même pas un ti nenfant d'une dizaine d'années ( et PAF prennez vous ça dans l'fion vous toutes foutues pelloches politiquement correctes et si Saaaaages car fouiahahaha faut pas choquer la ménagére de moins de 50 ans !! ) , Brian ' Flag ' Le badboy de service ( Halalala Kevin Dillon avec ses tifs longs et son blouson en cuir  et ses clopes  !!! *_* ) se transforme en Héros pur et dur pour les beaux yeux de la quiche de service ( bordel ma reum ne m'a jamais prêté ni de pull en cashmeere et encore moins son foutu collier de perles !! ) tandis que Paul Mc Crane ( tu te souviens du mec qui fond dans Robocop? ou du Docteur Romano dans Urgences qui fini manchot avant de se faire écraser par un hélico? ) arbore une sublime moustache avant de finir digérer par le Blob ...

 

11518-1966.gif

 

Et quel plaisir de voir cette tranquille petite ville si typiquement ricaineavec équipe de fottball locale , petit snack , aimables policiers dépassés , méres de famille laissant leurs morpions de 10 ans baguenauder seuls dans les rues la nuit tombée , donzelles naïves et chastes ( ça n'existe plus ça  !! ) , sa faire digérer par une masse gélatineuse !!!

 

C'est réellement jouissif de voir tous ces gentils poncifs désuets se faire liquéfier par cette entité " extra terrestre " qui au final s'avére être le produit d'une expérimentation humaine ( le Blob l'ancêtre des OGM? de la trash tivi? de Pierre Bellemare et de son télé achat ? de lady poufpouf? ) !!!

 

Et bordel ce méchant garçon qui se la joue James Dean du pauvre c'est tout simplement ENORME , c'est beau c'est naze c'est ridicule ( haha Kevin qui prête son cuir à sa " blonde " !!! ) MAIS c'est 100X plus roxxant que tout ce que j'ai pu voir ces derniers mois !!

 

Et niardidiou : Shawnee Smith qui prête ses traits à La pompom girl virginale ( a l'époque ça existait ! ) qui se transcende pour sauver sa ville !!!

 

the-blob-shawnee-smith-25780041-1500-1000.jpg 

 

Côté gros rouge qui tâche nôtre ami rose n'est pas avare : corps partiellement digérés , victimes presque liquéfiées surgissant en suppliant qu'on les aide , c'est simple , c'est fait main et sans ordi à la con , ça sent bon le latex et autres composants ' maison ' , c'est du beau du vrai du bon vieil effet qui poutre !!

 

blob88_shot2l.jpg

 

C'est beau ça suinte ça dégouline dans tous les coins : le pied ABSOLU !! *_*

 

Ajoute à cela : un prédicateur qui péte légérement un plomb , de méchants scientifiques sans morale , une bande son qui colle parfaitement au spectacle , un clin d'oeil à Leather face et Jason , une salle de ciné envahie par le Blob , des trojan à nervures , des brushings que même moi avec mes brosses et mon séche cheveux j'y arriverais PAS , un blouson en cuir ( rappelle moi de te parler de mon perfecto à franges ! ) et une réalisation nerveuse menée de main de maitre par un Chuck Russel   au sommet de son art et tu obtiendras une putain de pelloche comme on en fait PLUS !

 

BREF LE BLOB C'EST BON MANGEZ-EN !!!

 

Pour conclure sur ce sujet rose bonbon ...

 

Le blob de Russell ( Freddy 3 , The Mask ... ) c'est la quintessence du vrai bon vieux cinéma comme on en voit plus , c'est kitsh à souhait , c'est tordant ( le pére qui rencontre chez lui le chevalier servant de sa virginale fille qui est venu le jour même lui acheter des capotes à nervures :p ) , c'est bourré de scénes ultra bien foutues ( le cuistot avalé par le blob via un évier *_* ) , c'est léger décompléxé généreux et bordel c'est COUILLU , tout ce que la production actuelle n'est PLUS  ( voire n'a jamais été ! ) .

 

A voir et à revoir sans jamais respecter aucune dose prescrite !!

 

Notamwamême : tel ma mother d'main pour lui demander si elle a un pull en cashmeere :-|

 

 


Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 20:35

On enchaine ?

 

Ouais parce que je ne sais pas QUAND j'pourrai repasser par ici donc profitons de ces quelques heures de pure liberté pour papoter ciné  ...

 

Et donc il y a quelques semaines de cela lors d'une de mes pérégrinations ciné sur le web je suis tombée sur un combo affiche/pitch intriguant , j'ai donc mis la main sur la pelloche sans vraiment savoir à quoi je devais m'attendre .

 

Je savais une seule chose : Willem Dafoe ..

 

J'ai croisé la route de cet homme là via le cultissime Platoon : je n'oublierai jamais cette session ciné dominicale sur Canal+ .

Tandis que la mother faisait la popote dans la cuisine , une toute jeune Gally et sa frangine se lançaient à la découverte  d'un film : Platoon d'Oliver Stone .

J'vais pas m'étaler sur le sujet , je dirais simplement que ce film a été un bouleversement complet sur X plans ...

 

Et ma frangine et moi sommes retombées sous le charme étrange de Willem Dafoe que nous avons recroisé par la suite via le magnifique et atroce " Mississippi Burning " , autre choc énorme dans nos vies .

 

Au fil des années la trogne étrange du sieur Dafoe a recroisé ma route mais sans jamais atteindre les sommets émotionnels platoonesque/burningesques.

 

Jusqu'à :

 

hunter ver3

 

 

 

 

Ze pitch : Martin ( Dafoe donc ) un chasseur professionnel solitaire est envoyé en mission en Tasmanie par un obscur et puissant organisme spécialisé en biotechnologie afin de mettre la main sur une espéce animale sensée avoir disparue : le tigre de Tasmanie et ce afin de récupérer des données /éléments qui pourraient révolutionner leurs recherches  ...

 

 

BON ...

 

Par ou j'vais commencer ...

 

Ha je sais .

 

Tu sais que rares sont les fois ou je me suis étalée ici à propos d'autre chose qu'une pelloche remplie de donzelles hurlantes et de taré pyschopate .

 

Mais j'vais faire une exception ce soir parce que le visionnage de The Hunter m'a clairement envoutée et bouleversée .

 

D'abord parce que j'ai été ravie de retrouver Willem Dafoe sur lequel le temps , les années , ne semblent pas avoir d'emprise , il traverse les films avec toujours ce visage étrange , à la fois beau et repoussant , ces traits marqués et ce regard qui te bouffe à travers l'écran .

 

GAFFE SPOILERS CI DESSOUS !!!

 

Son personnage de Martin est détestable et déchirant : solitaire aguerri , le mec se retrouve confronté à une famille déchirée par la disparition du Pére laissant derriére lui une jeune veuve au demeurant charmante et deux morpions trés attachants .

 

Détestable parce qu'il a une foutue mission à remplir ce qu'il fera quitte à perdre cette famille en la laissant mourir .

Troublant parce qu'en menant sa foutue mission à bien il va être confronté à un choix terrible .

 

Parce que l'animal qu'il traque , ce tigre de Tasmanie sensé avoir disparu c'est un peu de lui, un animal solitaire , chassé et menacé , condamné à disparaitre et la confrontation finale entre ces deux créatures est de mon point de vue déchirante .

 

hunterWillem-Dafoe-in-The-Hunter-2011-Movie-Image-600x302

 

Détestable parce qu'il tourne le dos à une hypothétique et trés délicatement esquissée vie de famille via sa relation avec la jolie veuve Lucy et surtout avec les enfants de celle ci tout ça pour répondre à des ordres et à sa nature profonde .

 

La quête de Martin se transforme en voyage initiatique entre nature encore préservée et esquisse d'une vie normale rangée sage mais sûrement pas ennuyeuse et pourtant ... 

 

Le film de Nettheim est glaçant parce qu'on sait trés vite que ça va mal finir mais on est envouté par la beauté des images , par la splendeur des paysages , par le skill de Martin quand il s'agit à la fois de poser des piéges en pleine cambrousse pour tuer et pour agrémenter le quotidien de la famille de Lucy .

 

Le paralléle entre Martin le chasseur capable d'endurer les assauts d'une nature dénuée de tendresse et Martin l'homme des choses simples est stupéfiant .

 

6857866.bin.jpg


 

 

L'émotion grimpe lentement mais sûrement au fil des plans de Nettheim faisant s'entrechoquer ces deux aspects de son personnage : l'homme déchiré entre son désir de trouver cet animal mythique et son envie d'éventuellement se poser dans la jolie bicoque de cette jolie brunette certes un chouia largée mais visiblement subjuguée par la roxxance de Martin .

 

La conclusion cruelle et bouleversante m'a scotchée et j'avoue sans honte : j'ai versé ma larmichette .

 

The hunter n'est pas un film gore mais il comporte son lot de violence surtout sur le plan émotionnel ...

 

Parce que même si nous ne sommes pas des chasseurs qui poutrent on recherche toutes et tous quelque chose , heureux celles et ceux qui y arrivent rapidement , plus long et douloureux sera le chemin des autres .


Parce que la dualité entre le tueur et l'homme  capable de réparer des enceintes pour que le Boss chantonne illustre simplement et pleinement cette dichotomie voire cette schizophrénie inhérente a chacun d'entre nous ( si si même la ménagére de moins de 50 ans est une bonne grosse chtarbée hésitante et capable du pire quand elle se tâte entre deux marques de lessives !! ) quand il s'agit de mener de front X combats du quotidien ... 

 

Alors vui dit comme cela c'est moins poétique/hypnotique que le déchirement vécu par Martin mais pourtant il s'agit bien de cela , jongler faire des choix qui peuvent être destructeurs et au final essayer de recoller les morceaux pour avancer coute que coute .

 

Et merde la life serait sacrément chiante et sage si elle n'était pas si PENIBLE parfois .


Et bordel une fois de plus Dafoe porte la pelloche sur ses épaules en prêtant ses traits à un personnage hésitant ( trop ! ) longtemps entre deux voies , il ( se) perd mais fini par atteindre un but dans les derniéres images et l'on se surprend à espérer qu'entre ces deux êtres brisés et solitaires , une relation durable va pouvoir se nouer  ...

 

2012_the_hunter_002.jpg

 

Si tu étais la ce soir et que ( sans voir lu ce qui précéde -_- ) tu me demandais ce que j'ai vu de beau derniérement je te dirais sans hésiter que c'est The Hunter parce que le film de Nettheim est silmplement beau tant sur le plan visuel ( putain ces décors *___* ) que sur le plan émotionnel,parce que le réal a réussi sans jamais trop en faire à poser son histoire , ses personnages et à amener son observateur à entrer sans même qu'il s'en rende compte dans ce film ...

 

 

Et si j'osais en conclusion je citerais Bjork via sa chanson ' Hunter ' :

 

If travel is searching

And home has been found

 

Im' not stopping

 

I'm going hunting

i'm the hunter

I'll bring back the goods

but i don't konw when ...

 

 

 

 

Allez ZOU !! Au lit Gally  ..

 

Avec ' i'm on fire ' dans la tête  ...

 


Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article
19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 21:58

Vendredi soâr, la zombification findesemainesque a presque failli avoir ma peau , j'étais à deux doigts d'aller me pieuter à peine Minimwa partie chez son pôpa MAIS ...

 

Mais ma chtite voix favorite m'a murmurée à l'oreille " houlalalala pas si vite ma petite c'est NÔTRE SEULE soirée rien qu'a nous deux alors tu vas me faire le plaisir de miamer vite fait un de ces abominables plats surgelés qui ressemblent à un truc régurgité et puis tu vas poser ton cul devant ton pc et matter un truc et si c'est pas trop pourri ben tu vas ensuite aller sur ton blog et aller cracher ton fiel/partager ton enthousiasme et APRES seulement APRES tu pourras aller te coucher !!!!" .

Et je l'ai écoutée  ...

 

Et elle avait RAISON !!

 

Parce qu'un Miracle a eu lieu ce soâr *_____________*

 

Darren Lynn Bousman a ENFIN pondu une pelloche digne de ce nom !!!!!!!!!!!!

 

317818barr002

 

 

Le pauvre sans déconner ...

 

Sous nos latitudes il avait déja un sacré boulet à la cheville avec son nom mais il avait en plus le tort de réaliser de sublimes merdes ( en tout cas à mes yeux hein parce que bon on est libre d'aimer ses épiodes de Saw ou son remake de " Mother's day " mais bon perso j'trouve ça naze :-| ) ...

 

Et donc il y a quelques semaines de cela je t'avais parlé briévement de son dernier film , j'ai eu le bol de tomber dessus au fil de mes pérégrinations et ben c'ets pas parfait MAIS c'est loin d'être mauvais  !!!!

 

Et donc ze pitch : Richard ( le mec de true blood avec cette drôle de tête , Stephen Moyer ... ) décide d'emmener sa "parfaite " famille recomposée en WE dans les Barrens ( RHAAAAAAA WoW période angliche avec XRoad au coeur des Barrens le bon vieux temps bordel hum je m'égare '-_- ) pour une session camping et tant qu'il y sera tiens il ira balancer les cendres de feu son géniteur dans la riviére du coin ha et puis tant qu'ils y seront ils iront tirer la queue du diable du New Jersey ?

 

 

BON !!

 

Par OU j'commence  ....

 

Ha je sais :-|

 

Le Diable du New Jersey est une de mes " légendes" favorites avec le Big Foot ou Nessie ou toutes ces créatures mythiques sensées errer/hanter certains pays , des choses que plein de gens prétendent avoir vues/entendues mais qui fait sourire les sceptiques/scientifiques/esprits terre à terre ...

 

Je te laisse faire tes propres recherches sur Ma Bulle , mon chti sujet évoquant cette pelloche parle briévement de cette légende et de sa source ...

 

Et donc quid de la pelloche de Bousman  ...

 

GAFFE SPOILERS CI DESSOUS !!!

 

Hé ben elle débute super bien, trés classique voire même X Filesque si j'osais avec une intro montrant deux promeneurs qui vont un poil trop loin dans les bois et finissent par crever parce que le Diable du New Jersey n'aime pas qu'on l'interrompe en plein diner  ...

 

The-Barrens_1938.jpg( voila cette tof la je l'ai prise juste pour Shawn Ashmore parce que j'ADORE sa trogne *_* )

 

On enchaine avec la présentation simple et pas trop lourde des futurs héros de la pelloche , Richard donc l'heureux papa d'une ado casse couilles et d'un morpion en deuil de son clébard , gentil époux de la charmante Cynthia qui tente de mainetnir un semblant de cohésion dans cette famille recomposée ...

 

Et blam les v'la partis en session camping le temps d'un WE sauf que l'aimable pôpa a visiblement un probléme voire même plein de problémes et que ce qui devait être un pélerinage se transforme en cauchemar ...

 

Bousman pose ses persos sans trop sombrer dans le cliché ( bon ok l'ado est infecte -_- ) avant de les jeter en pature à sa chose et la ou je m'attendais à un "bête " film suivant un cheminement classique voire soporifique il m'a agréablement surprise via "la folie "du pére qui présente de sérieux troubles du comportement qui sément le trouble vu qu'on se demande sérieusement si c'est lui qui péte un méchant câble ou si la bestiole existe vraiment  ...

 

Et c'est la qu'est la force de ce chti film : elle existe vraiment cette saloperie de bestiole ou c'est une forme d'hystérie collective générée par l'obsession maladive du pére ( enragé ? ) qui fini par pousser les autres à voir ce que lui seul semble percevoir ?


4.jpg

 

Le personnage du pére est magistralement bien interprété par Moyer ( j'aime pas se gueule mais j'avoue : il joue BIEN ) qui semble propre sur lui au premier abord mais montre trés vite de graves fissures , on voit son personnage basculer physiquement et mentalement avec un réel plaisir tellement c'est bien joué par Moyer qui porte le film sur ses épaules .


Et si tu demandes pourquoi on ne voit QUE Stephen Moyer sur les tofs illustrant cet " article " c'est simplement parce qu'à mes yeux c'est LUI le véritable Monstre de cette pelloche à cause de cette folie à fleur de peau qu'il véhicule et parce que c'ets LUI La force de The Barrens *_*( pis la bestiole est trop MOCHE pour que je colle une tof la montrant ici -_-  )


Voir cette famille se désagréger tout au long du fim au lieu de se rassembler lors de cette réunion est super intéressant , voir ce super papa devenir barge à cause des textos que reçoit sa dulcinée qui tente constamment et vainement de le rassurer , c'est dérangeant voire flippant ..

 

The-Barrens-Stephen-Moyer-Mia-Kirschner.jpg

 

J'ai toujours été fascinée par ce péril qui peut ronger de l'intérieur une cellule en apparence paisible et normale , cette folie latente qui sommeille en chacun de nous et peut s'éveiller à tout moment pour peu que l'on soit sur le fil du rasoir et poussé de ce fil par un événement plus ou moins puissant ( ici la mort du pére de richard ) .

 

Et ici c'est le pilier de la famille aka le Pére qui s'effondre  ...

 

Et à chaque fois que les choses ne se déroulent pas comme IL le veut ( le camping envahi de douchebags accros à leur portables , zik tonitruante en pleine nature etc etc ) son masque d'honorabilité se fissure et la folie pointe le bout d'son nez  ...

 

La faiblesse ENORME et gravement nuisible au bon fonctionnement du film c'est la créature qui est absolument RIDICULE faut bien l'dire , même un moche documentaire cryptozzologie toussa aurait mieux fait ( et crois je sais de quoi je cause vu que Minimwa est à fond dans un trip de ce style en ce moment me poussant à lui trouver des docus sur Big Foot ou Nessie ou les calmars géants ou d'autres trucs hallucinnants made in canada avec des reconstitutions dignes de feu Mystéres ( ZE émission tv culte )  *__* ) , le diable du new jersey ne ressemble à RIEN il est consternant et si ses apparitions fugaces tout le long du film sont réussies , dés que le réal veut la montrer plus en détail c'est le fou rire garanti ...

 

L'autre défaut majeur j'trouve  ...

 

C'est qu'à l'instar d'une pelloche comme Absentia ( évoquée sur Ma Bulle y'a quelques temps ) , The Barrens hésite entre le film fantastique et le drame concret et qu'à la fin le réal opte pour une conclusion " facile " , j'veux dire par la que j'aurais limite préféré voir la famille être détruite par la folie, la dépression de cet homme plutôt que voir le Diable du New Jersey surgir finalement pour tous les zigouiller ( car OUI pas de happy end et ça par contre c'est COOL !! le gentil gosse et sa pétasse de soeur crévent !! :p ) , la créature servant simplement de méche qui se consume dans la tête de Richard qui aurait fini par tous les buter dans la forêt ...

 

LL.jpg

 

A part ça  ...

 

Ben j'ai rien de méchant à redire, j'ai beaucoup aimé les ziks , l'utilisation qui est faite des bois , les bestioles/promeneurs retrouvés les tripes à l'air *____*

 

Franch'ment ...

 

The Barrens n'est pas le film que j'espérais voir MAIS je ne suis pas déçue parce que le personnage de Richard est passionnant à observer et que même si le final m'a légérement agacée et déçue , le reste de l'histoire m'a clairement captivée , parce que j'ai toujours adoré voir le vernis parfait des familles ricaines voler en éclat sous les coups de boutoir de la folie , parce que j'ai toujours été plus effrayée par la menace qui vient de l'intérieur ( en l'occurence ici du pére ) plutot que par les gros monstres à la con  et que la pelloche de Bousman m'a offert cela pendant un bon moment  ...

 

Et pour en finir avec ce film ( et parce que tempus fugit et que ma couette m'appelle ) , ce soir j'ai assisté à un petit miracle : Bousman m'a prouvée qu'il pouvait être BON et ô joie il ne m'a pas fait perdre ma soirée !!

 

Et pis gniiiii *_* quand j'ia fais mes recherches de tofs et que je suis tombée sur les maps WoW des Barrens *_*

 

Gally RAVIE !!!

 

Repost 0
Published by Gally - dans cinéma
commenter cet article