Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Je sors a peine de la salle de ciné et je n'ai qu'une seule chose a dire : FABULEUX !!!

( il est 00h28 , je mets ça en ligne et au dodo avec nounours fétiche parce que bon n'a eu un peu peur moua , je rectifierai demain si je vois que c'est nécessaire ) 

Silent Hill ze movie est la preuve que seul un fanboy , un VRAI joueur de Silent Hill pouvait adapter fidélement ce jeu monstrueux sur grand écran.
Donc a tous les pseudos critiques que j'ai pu lire ( genre téléramaeurk ), je dis une chose : achetez vous une console et JOUEZ a silent hill avant de parler de film stupide et boursouflé !

Christophe Gans a parfaitement réussi a retranscrire l'ambiance glauque et malsaine de l'univers ludique du jeu , je me demandais comment il allait faire pour traduire le passage d'une dimension  a l'autre ( j'ai adoré voir ce fameux passage d'un monde a l'autre , effets spéciaux powa certes mais pas TROP envahissants ), comment il allait représenter les monstres et créatures difformes du ( des ) jeu( x ) (rhaaaaaaa quand je pense que sous les costumes de Pyramid et des infirmiéres, il y a des ...danseurs *bave *, un peu comme la danseuse qui a incarnée Sadako dans ring , c'est génial de voir ces corps se déplacer de la sorte ) , comment il allait faire pour ne pas décevoir les fans du jeu ...

Enfin plutot, DES jeux car Gans pompe allégrement dans les deux premiers Silent Hill , mélangeant références et scénes cultes .

Et il a réussi le bougre , ça n'a pas du etre simple de le faire ce film , fan ou pas , réaliser un truc pareil n'a pas du etre facile mais il a réussi ...

Je suis restée clouée a mon confortable siége pendant tout le film , séduite par le flot d'images et de références qui défilaient sous mes yeux .

Le son de la siréne qui annonce l'arrivée des ténébres , la pluie de cendres , la lumiére ténue dans les rues , les silhouettes étranges qui errent autour de Rose ,
Pyramid Head , monstreux , terrifiant , implacable bourreau qui avance vers ses proies en tenant dans sa main cette terrible Lame , ce truc monstrueux qui perce les murs et tente de t'arracher la tete , la danse de mort des infirmiéres qui gémissent en tentant de trouver la lumiérecomme des insectes meurtriers  ...

L'école et ses couloirs ô combien familliers , la salle de classe et le pupitre d'Alessa ...

Les dédales obscurs , labyrinthe oppressant de grillages , de murs rouillés, univers décadent car cauchemardesque ...

J'ai retrouvé tous ces détails vidéoludiques qui me faisaient trembler devant ma console !


Décrire ma joie est quasi impossible , la joueuse fan des jeux Silent Hill est littérallement sous le charme de ce putain de film !

Une seule scéne a suffit pour me convaincre que ce film allait etre génial : rappelle toi le premier Silent hill , sur la bonne vieille psone , la scéne ou James court a la poursuite de sa fille , se jette dans une ruelle , a cet instant précis , l'angle de la caméra dans le jeu bascule , s'envole et passe au dessus du joueur , donnant un sentiment vertigineux de TROUILLE a l'idée que quelque chose nous guette ...

Bah Mister Gans a refait la MEME scéne , meme angle de vue , meme danse effrayante qui fait battre le coeur plus vite .

A cet instant précis, je me suis mise a sourire et a avoir confiance dans le réalisateur et le film .

Depuis le temps que j'attendais de retrouver Pyramid Head , LE BOSS qui me faisait le plus flipper dans silent hill deux , jamais je n'oublierais cette peur a l'idée de le voir surgir devant, derriére , de n'importe ou en fait et de sentir cette foutue manette vibrer T__T.

On ne le voit pas beaucoup certes , mais ses apparitions sont CULTES !

A un moment j'ai eu peur que ça parte en couille je l'avoue, avec l'arrivée dans l'église et la découverte de la faune de tarés bigots et fanatiques qui s'y cache ...

Mais trés vite , Gans entraine a nouveau le joueur dans des lieux familliers , fait apparaitre des créatures o combien craintes dans le jeu et fait subir une fin "cool  " aux bigots ..


Deux défauts majeurs gâchent un peu le plaisir :

1) des dialogues d'une nullité affligeante qui font rire tellement ils sont débiles et vides de sens ...

2) le personnage de Chris incarné par le brillant Sean Bean qui a été crée pour aider le spectateur n'ayant jamais joué a Silent hill a comprendre les tenants et les aboutissants de l'histoire , ses apparitions sont lourdes et ralentissent le film ...

Malgrés ces deux faiblesses , je suis totalement enthousiaste , visuellement parlant , c'est un vrai bonheur , Gans a totalement réussi a retranscrire l'univers de Silent Hill .

Ne t'attends pas a avoir peur , Silent Hill ne fait pas peur , pas dans le sens classique du terme, n'oublies pas que la peur distillée par les jeux ne joue pas sur les " clichés " , elle est distillée par l'ambiance , les sons, les musiques , les décors , en cela le film est vraiment fidéle !

Une des scénes d'intro, nous montre Rose, assise au pied d'un arbre , tenant sa fille endormie dans ses bras , lumiére du soleil, chaleur , on sent une tendresse , un amour entre cette mére et sa fille , on a d'autant plus les boules, quand on sait qu'elles vont plonger ensuite en enfer et que cette scéne restera surement la seule bulle de douceur et d'amour du film .

Aprés cet instant lumineux rien  n'est épargné aux protagonistes et au spectateur , nous sommes irrémédiablement entrainés dans les tréfonds de la haine , de la rage , du mal et de la vengeance .

Alors accroches toi bien a ton siége , si tu vas t'assoir dan une salle obscure pour aller voir ce film, n'oublie pas qu'a la fin, la lumiére va se rallumer et que tu vas pouvoir retrouver la réalité ...Et  demande toi a quoi ressemblerait TON Silent Hill , quelles ames perdues tu croiserais si d'aventure tu te perdais dans ce purgatoire infernal , quels noirs secrets pourraient te mener en ces lieux étranges ...

Pense a Rose qui erre toujours dans son Silent Hill a elle   ...

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Vivement vendredi soir que j'aille au ciné voir Silent Hill .Tain ça va etre long de devoir attendre jusque la T_T mais je serai forte , et je patienterai ...Y'a des films comme ça qui occultent tout les autres ( genre " V pour Vendetta " finalement je vais pas aller le voir ...), y'a aussi " Pan's Labyrinth " , ou " Spiderman 3" que j'attends impatiemment ( Sam Raimi powa  T_T )..

Un truc qui me sidére , c'est de voir la levée de boucliers sur les forums, les fans hurlent au scandale ...alors qu'ils n'ont pas VU le film , se basant sur les échos et rumeurs venues des ....states ( le royaume du" bon gout", c'est connu -_- )bref , ça me désole de voir ces gens raler sans meme avoir vu la bete ...Et ça me fait rire de voir que les " supayrs critiques de cinéma " détestent et n'ont rien compris ...C'est bien les gars, continuez a vous palucher sur le cinéma neuroné ennuyeux et chiant , et pensez a aller chez votre proctologue vérifier que ce qui vous  sert de cerveau n'a pas de fissures ( nan mais sérieux, les mecs de chez télérama, faut arréter de vous torcher le neurone pour tenter de trouver la critique oultime qui déchire du ponay toussa hein? quand je lis la critique de silent hill sur le site teleraeurk, j'ai envie de gerber, par contre , les heures passant, je vois fleurir moults avis positifs émanant de gens qui ont vu le film et ont visiblement bien aimé ...).

Chuis sure que Gans a fait mieux que ...Resident evil et house of ze dead -_-  

Je souhaite une  seule chose: ne pas avoir un voisin de salle se baffrant de pop corn et mastiquant sauvagemment pendant tout le film -_-

Eolean , je te conseille de te munir d'une coquille , jvais surement flipper et m'en prendre a ton corps d'éphébe :))))) , aprés tout je dois me venger d'avoir été abandonnée SEULE devant Silent Hill 2 , que je me suis torchée courageusement, tremblante de trouille quand Pyramid Head apparaissait a l'écran et que ma manette se mettait a vibrer T_T, pendant que mossieur Eolean faisait la fiesta ..

 

Ha vui ! je conseille vivement l'achat du dernier Hors Série de Madmovies , spécial jeux videos et cinéma, c'est franchement super intéressant , autant le HS sur les séries tv je l'avais trouvé chiant et mal foutu , autant celui la est passionnant, on a droit en vrac , a Silent Hill ( of course ) , Resident Evil, Alone in the Dark, Final Fantasy  , et autres joyeusetés comme Metal Gear Solid ou Shenmue .On a meme droit a un retour dans le passé et a une bréve mais efficace allusion aux dinosaures vidéos ludiques comme " altered beast"   , les articles sont super bien écrits , pas prises de tete , et on sent les passionnés avides de partager leurs coups de coeur avec leur lectorat.( et puis ça rappelle des souvenirs , les vieilles consoles, Secret of mana ( en import jap -_- ), Phantasy Star ( pareil, import jap -_- ) , les premiéres parties de Mario Kart ( mes premiéres larmes de rires devant une console de jeu ...) , la location ruineuse de la Néo Géo et des jeux comme View Point sur lesquels on passait des we entiers ...mm bref je m'égare la ^^) Tout ça pour dire, qu'autant le HS sur les Séries tvs m'avait pas donné envie de voir aucunes des séries évoquées , autant lire ce Hs la m'a limite donné des envies de choper Shenmue ( et de le finir cette fois -_- ) ou de jouer a Metal Gear Solid ( je les ais vus tourner mais j'ai jamais joué moi meme ).

Voila fin de la minute publicité :)

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés

Gunnm, ou l'histoire d'une longue et douloureuse quete d'identité ...Mettant en scéne MON personnage féminin favori toutes catégories confondues , la si fragile et meurtriére  Gally ..

Daisuke Ido est un cybernéticien qui vit ( survit ) dans  Kuzutetsu , la Décharge , une " ville " née des tas d'immondices rejetés par la Cité dans les airs ,Paradis apparemment si proche, mais si difficile a atteindre :Zalem .

Un jour, alors qu'il fouille allégrement dans un tas de déchets , Ido tombe sur un visage d'ange , les restes d'un cyborg au visage féminin, son torse est déchiqueté , elle ne ressemble a rien, mais son cerveau est intact .Ido décide donc de la baptiser " Gally " ( le nom de son chat mort peu de temps avant, un male -_- ) et de la réparer ...

Au fil des piéces détachées, Gally reprend forme " humaine " , et devient affamée, affamée de ce monde dont elle ne connait rien ( sa mémoire semble etre effacée ) et dans lequel elle veut se faire une place .Malgrés l'avis d'Ido qui refuse de la voir plonger dans un monde violent ( il est lui meme " hunter Warrior " ) , elle va devenir " Hunter Warrior " , une chasseuse de prime travaillant pour Zalem. Elle va également découvrir les frissons délicieux de l'amour , en croisant la route de Yugo, un jeune homme réveur , qui s'est juré d'aller a Zalem un jour, par n'importe quel moyen .Au fil des jours/semaines, Gally /le lecteur découvre un monde terriblement cruel, ou survivre est un art , les faibles ne font pas long feu, les foux , les assassins , les brutes , les monstres avides et cupides régnent en maitres sur la Décharge .Le plus bel exemple , est surement Zapan , un Hunter warrior aigri et amer suite a une humiliation qui lui a fait subir Gally, il aurait pu vivre heureux en compagnie de la douce Sarah, mais non , sa folie le poussera a la tuer dans un accés de rage , il trouvera la mort et la paix face a une Gally froide et décidée a éliminer ce parasite .    

Gally apprend également qu'elle maitrise un art martial mystérieux et terriblement puissant : Le Panzer Kunst .Il y a plusieurs " postures " de combat dans le Panzer Kunst , je pourrais les énoncer , les décrire etc etc mais bon -_- , le plus important a mes yeux, c'est ce clash entre la violence des attaques et la légéreté aérienne de Gally, chacune de ses attaques est un mélange étrange de force brute et de délicatesse, de précision .Qu'elle frole ou frappe carrément ses adversaires, on peut etre surs de voir des membres voler, des faces s'écraser contre les murs.Derriére son visage d'ange, se cachent de bien sombres secrets , la douce Gally se transforme en Guerriére a la limite de la démence , ennivrée par la puissance qui jaillit en elle,Gally explose, déchiquette , éviscére ses adversaires .

Mais trés vite , elle va découvrir le sens du mot Douleur , en perdant Yugo .Ce dernier va laisser son réve dément de rejoindre Zalem lui faire oublier l'essentiel : le Paradis, il l'avait trouvé le jour ou ses yeux avaient croisés ceux de Gally , mais incapable de se raisonner , il va se jeter au devant d'une mort certaine, en tentant d'escalader les tuyaux qui ménent a Zalem .

Déséspérée , brisée, Gally va tenter de trouver l'oubli en se lançant dans une longue et harrassante quete d'elle meme , a travers des combats titanesques , des duels qui la laisseront souvent en milles morceaux , tant sur le plan physique que psychologique, mais meme si elle baisse parfois les bras, son envie de vivre , d'aller de l'avant seront toujours les plus forts .

Résumer briévement gunnm est quasi impossible, c'est difficile de ne pas vouloir plonger plus profondemment dans l'univers cyberpunk crée par Kishiro  .Mais je préfére éviter une froide description de chaque volumes .Si je devais balancer une phrase bateau je dirais que gunnm , c'est l'histoire d'une quéte ...

Ce que je retiens de cette série, c'est la lente et douloureuse évolution de son personnage central, Gally , a la recherche d'une place dans un univers qu'elle connait mal ou trés peu .Elle tente de se trouver elle meme, de se trouver une place dans un monde barbare , elle est le témoin et souvent l'actrice de scénes cruelles et violentes qu'elle ne comprend pas toujours .Sa soif d'identité va la mener a plonger au coeur de la folie des hommes, des cyborgs, des faibles .

Ce qui m'a vraiment fait adorer Gunnm , c'est que pour une fois, on assiste a des combats menés tambour battant par un personange féminin , non pas que je sois féministe toussa ( j'irais jamais bruler mes sous tifs pour protester contre les inégalités hommes/femmes  , ça coute cher la lingerie ^^ ) mais pour une fois, on voit un manga ka prendre le "risque " de narrer les aventures d'une heroine et pas d'un héros .Meme si l'univers cyber punk n'a jamais eu mes faveurs, j'ai plongé avec délices a la suite de Gally, guettant impatiemment la sortie de chaque volumes , claquant avec allégresse mon pognon dans l'achat des 9 volumes de la série .

Quand on s'attarde sur la faune qui hante l'univers de Zalem et de la Décharge, on réalise que malgrés tous les progrés offerts par la cybernétisation des corps , les ames restent humaines, fragiles , affamées d'amour ou ivres de pouvoir, sujettes a la folie .L'univers dans lequel Gally erre est fonciérement noir, mais elle croise parfois des hommes, des femmes portant en eux les graines d'un espoir, celui d'un monde meilleur .Gally elle meme, entre deux combats , distille autour d'elle une certaine gentillesse , sans s'en rendre compte, elle communique aux autres sa force , sa volonté de changer , d'évoluer .

Son corps d'acier , si souvent détruit, mutilé , mis en piéces, représente a mes yeux, le coeur qui subit milles douleurs, (milles joies  )tout le long d'une vie, meme si Gally est détruite , elle trouve toujours quelqu'un ( meme si parfois ce quelqu'un est une mauvaise personne ) pour la remettre d'aplomb et avancer encore et encore sans jamais abandonner .

Sa personnalité si complexe, ses crises de folies guerriéres , ses doutes, ses larmes, et surtout ses si rares sourires , en font avant tout une  femme , elle n'est pas qu'une machine a tuer, elle a une ame, un coeur qui bat la chamade parfois quand elle croise le regard d'un jeune homme .Elle va lentement se construire , sortir de son cocon, et ce a travers les milles et unes rencontres qu'elle va faire, incarnation de papier de ce que peut ( doit?) etre la vie de chacun irl, on se construit, on change, on apprend grace aux autres , grace a toutes ces personnes que l'on peut croiser au fil des péripéties de la vie .

Qu'est ce qu'elle est belle Gally,quand elle tue, quand elle a cette lueur démente dans le regard , quand elle sourit , quand elle pleure , quand elle doute, quand elle souffre ..Elle est d'autant plus séduisante , que son apparente fragilité ,cache des trésors de puissance .La ou on attend d'elle des performances de bourrins , elle méne ses combats comme une danse , légére , aérienne , étrange ballerinne d'acier qui dégomme ses adversaire en les frolant délicatement .Siréne d'acier , elle méne ses combats comme elle méne sa vie, sans jamais perdre cette étincelle furieuse de vie qui brule dans ses yeux . 

 

En créant ce personnage et son univers , Yukito Kishiro ne devait surement pas imaginer le succés qu'aurait son manga ailleurs qu'au Japon, et pourtant , Gunnm a rencontré un succés immédiat , peut etre a cause de cet univers cyberpunk si étrangement " universel" et surement aussi, parce que Kishiro a brisé " les régles " du shonen manga ( pour les males ) , en mélangeant des tonnes de références culturelles , religieuses , on est loin des stéréotypes auxquels les Japonais aiment s'identifier , encore une fois, le personnage central est une femme , les autres acteurs de la série ont des personnalités troubles et complexes , et la folie régne sur cet univers noir et pessimiste .Qui plus est , il est difficile de s'identifier aux personnages qui errent dans la Décharge ou régnent sur Zalem , car quand le physique n'est pas modifié par l'acier , c'est l'esprit qui délire , chaque personnage a une part d'ombre , de folie .Le manga est vraiment trés " adulte " , trés pessimiste , trés cruel .

L'ombre de la mort plane en permanence sur le petit monde de gally,  et meme les personnages les plus charismatiques, comme Jashugan, le champion de MotorBall ( un sport ultraviolent , une course en " roller " , qui fait un carton auprés d'un public abruti par les médias , les concurrents doivent attrapper la fameuse MotorBall et surtout rester en vie ..) finissent par connaitre une fin tragique.

 

Ou encore ce cher Ido, l'image du pére , qui porte " Bébé Gally " sur son dos, avant de lui donner un corps rien qu'a elle , qui tente de la protéger des horreurs de la vie , Ido contre lequel Gally s'oppose en devenant hunte warrior ...Ido qui la cherche aprés la mort de Yugo pour l'aider a reprendre gout a la vie ...Ido qui fuit lachement la réalité aussi dire soit elle , en préférant s'effacer la mémoire et oublier ce que le docteur Nova lui a montré quant a Zalem et a ses habitants ..Ha il est beau le Daisuke Ido !Un lache qui abandonne tout derriére lui et reprend une vie normale comme si de rien n'était ..Sans meme penser a la douleur de Gally quand elle découvre et comprend ce qui c'est passé.L'image paternaliste d' Ido en prend un sale coup dans le volume 8 ( du moins a mes yeux ^^ ) .

MAIS tout n'est pas que fureur , violence , larmes et cris dans Gunnm...Kishiro distille avec parcimonie , des oasis de joies simples, des moments de douceur , des instants figés a jamais dans la mémoire, sans lesquels Gally /on ne pourrait pas continuer .Comme par exemple la courte romance entre elle et Yugo ,ou sa rencontre avec Fogia  , autant de moments rares mais d'autant plus précieux .

 

Yukito Kishiro a offert un superbe cadeau a ses lecteurs, en décidant de se lancer dans une " suite " appellée " Last order ", suite en cours actuellement , je viens de finir de dévorer le tome 7 de cette " suite " , et je suis toujours autant séduite par les affres que connait Gally , non pas que je me repaisse de ses souffrances , mais la voir a nouveau vivre, vibrer , se battre pour atteindre un but précis , sans jamais s'égarer trop longtemps loin de la route qu'elle c'est fixée, c'est un pur bonheur .

Qui plus est , visuellement , le dessin de Kishiro est parfait, les détails fourmillent , on se prend a détailler chaque scéne , a chercher des références familliéres  dans le décor .

A noter, que des rumeurs folles ont circulé longtemps quand a une adaptation sur grand écran de cette série phare qu'est Gunnm , apparemment James Cameron ( Terminator * bave *) est décidé a réaliser ce film , il va utiliser une actrice " réelle " et se servir des techniques itilisées par peter Jackson avec son personnage de gollum afin de donner vie a Gally .J'espére juste qu'il ne donnera pas le role a une baudroie comme angelina jolie -_-

Allez hop , sur ces belles paroles , je vais de ce pas me faire un grog , ste foutue créve ne voulant pas me lacher ... ( j'ai mélangé des illustrations de Gnumm et de Last Order dans ce ti sujet, quel que soit le itre , Gally reste égale a elle meme non? :)

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés

Yuyu Hakusho, ça date pas d'hier je sais , mais rares sont les mangas " shonen" qui me plaisent actuellement ( a part Bleach mais bon Bleach j'en ai fais le tour déja et je sature un peu en fait, j'ai 10 épisodes a matter la, je les ai récup toussa mais j'ai pas envie ...ça reviendra surement un jour ? comme ma libido surement euh je m'égare la -_- ).

 Yuyu Hakusho est un manga avant d'etre une série tv a l'animation franchement moyenne pour ne pas dire a chier . Je conseille vivement de s'en tenir au support papier , le DA est réellement moche, inégal et de mauvaise qualité ( m'enfin ceci n'engage que moi ), ok c'est toujours plaisant de voir ses héros s'animer, prendre des voix et des couleurs mais bon ..animation pas glop du tout ! Ceci dit y'a eu pas mal de trés jolis " goodies " , super bien illustrés, posters, shitajikis etc :)

Un manga donc, qui s'est achevé au 19éme volume a la grande surprise/déception des fans de l'univers crée par Yoshihiro Togashi ...En meme temps, quand on voit le désastre que devient sa nouvelle série " Hunter x Hunter " , jme dis que finalement c'est pas plus mal qu'il se soit arrété au 19éme volume de Yuyu Hakusho , au lieu de s'enliser dans des délires scénaristiques ennuyeux ( nan mais franchement, le dernier volume de " hunter x hunter " sorti en france , bah c'est lamentable , il aurait mieux fait d'abréger aprés Greed Island , et terminer sa série plutot qu'en faire un clone de dbz -_- ).

BREF je m'égare une fois de plus nididiu !

Urameshi Yusuke est un jeune voyou de 14 ans, qui préfére aller mesurer sa force face a des bandes rivales plutot qu'aller étudier .Il traine ses guétres entre une mére fetarde et absente, une  amie d'enfance  collante et adepte de la méga baffe , et son éternel faire valoir et adversaire : Kuwabara ..

Mais le jeune rebelz va prouver a toutes et a tous sa vraie valeur, en se sacrifiant pour sauver un jeune enfant sur le point de se faire écraser par deux tarés .Bon ok, il n'avait pas prévu d'y laisser sa peau mais il n'a pas hésité a se jeter sur la route pour protéger le gamin .Et c'est la noblesse de ce geste et surtout le coté impromptu de sa mort  qui va changer son destin de Fantome.. Car au lieu de plonger en Enfer ou d'etre envoyé jouer de la harpe sur des nuages blancs entourés de faces de carémes, Yusuke rencontre botan, la jolie messagére des voies célestes , qui va lui annoncer qu'il a droit a une seconde chance ( réintégrer son corps toussa ) mais a la condition de devenir officiellement un Gardien des ames, un détective du monde des morts, chargé d'étudier les phénoménes étranges qui se produisent sur terre , et résoudre les problémes qui découlent de ces phénoménes...

Les premiers volumes voient Yusuke apprendre les régles , passer des épreuves , régler des problémes, parcours classique du Héros a la sauce nipponne , le coté " Furyo" ( les voyous de l'époque ) en plus .  On découvre vite les qualités du Héros, sa future team de potes etc etc , le manga se divise en plusieurs parties bien distinctes, la premiére : intro des persos , mise en place des univers ( le Ningenkai: le monde des humains .le Reikai : le royaume des morts .Le Makai : le royaume des démons .), découvertes des régles et enjeux . La seconde partie: le Tournoi des ténébres , ou nos héros vont croiser des adversaires passionnants , l'auteur c'est déchainé pour offrir a ses lecteurs avides des physiques variés, des combats rapides et violents , et des conclusions parfois surprenantes . La troisiéme partie :l'arrivée de Sensui et  de ses comparses , la guerre entre Yusuke et cet ancien Détective affamé de destruction. Encore une fois, on assiste certes a une série de combats , mais ils sont passionnants car assez peu physiques ( au début du moins ) .Et une fois de plus, l'auteur a su créer une " Faune " de démons trés variée, on n'a jamais une sale impression de Déja vu .Enfin la quatriéme partie : Le Tournoi du Makai , la guerre entre les clans pour le pouvoir supréme chez les démons , avec la division de notre groupe de héros, chacun devant choisir un clan de démons a intégrer .  

Mais la ou on pourrait craindre un éniéme " Dragon Ball " like , la différence la plus marquante ( a mes yeux de fan de Dragon Ball écoeurée  par les combats tout pourris de la suite DBZ ), c'est que dans Yuyu Hakusho, les combats sont vite expédiés sans etre baclés pour autant !

Nos héros et leurs adversaires ont tout un panel de coups spéciaux ( expliqués SIMPLEMENT sans sombrer dans les trucs tordus de " hunter x hunter " , le nen toussa , que c'est chiant a lire et a retenir les techniques de combat dans HXH !!!), plus puissants et efficaces les uns que les autres ..

Tite présentation des héros :

Urameshi Yusuke : le héros de l'histoire, un voyou qui cache son grand coeur sous des airs de rebelle , il picole, fume , séche les cours et préfére taquiner la jolie Keiko ( l'amie d'enfance ) plutot que lui avouer ses sentiments ( tous les memes !!!). Il va devenir un " détective " travaillant pour le royaume des morts , il va etre amené a affronter des adversaires variés ( ça va du voyou possédé par un démon , a une armoire a glace surpuissante en passant par des créatures toutes issues du folklore Japonais , c'est d'ailleurs un autre aspect trés intéressant de ce manga, pour peu que l'on fasse preuve de curiosité et que l'on s'interesse a l'origine des démons, tous plus ou moins ancrés dans les religions /mythes du pays du soleil levant ) .Au fil des 19 volumes, yusuke va évoluer jusqu'a devenir lui meme un etre surhumain sans pour autant perdre son bagou et son humour .Il maitrise le " Rei gun" , une boule d'énergie qu'il envoie sur ceux qui se mettent en travers de sa route , mais il aime surtout coller de bonnes grosses tatanes des familles ..

Kuwabara Kazuma : 14 ans lui aussi, meme si sa gueule cassée lui donne plus . C'est l'éternel rival de Yusuke , lui aussi cache une grande gentillesse sous ses airs de voyou bagarreur , il encaisse les pires toises sans broncher, mais rend coup pour coup .Aprés la " fausse mort " de yusuke ( on va le voir révéler son affection pour son ennemi ^^ ) , il va devenir son comparse , et se joindre a lui .Il posséde des dons de " medium" , est trés sensible aux manifestations occultes .Suite a un entrainement pas banal chez la " vieille " Genkai, Kuwabara va apprendre a maitriser son pouvoir, le " reikino ken" , une espéce de sabre qui varie en taille et en puissance selon l'état de son Maitre . Grand romantique , il perd ses airs de Badboy quand la douce Yukina ( soeur de Hiei ) est dans les parages .

Hiei : Attention, clone de Végeta spotted ! ce " petit gars " n'est pas humain, c'est un etre démoniaque , qui va d'abord etre l'adversaire de yusuke avant de rejoindre sa " Team ". Il essaye toujours de se surpasser, mettant sa vie en danger pour maitriser des techniques terrifiantes et mortelles , on le verra en action bien des fois , terrassant des créatures en apparence bien plus balaises que lui. Il porte " l'oeil de Jagan" un 3éme oeil qu'il cache derriére un bandeau et qui lui permet de maitriser les ames des faibles .Au fil des volumes , on va apprendre certaines choses quand a ses origines , on va surtout découvrir que derriére ce caractére irrascible ,se cache un guerrier fier , capable de tout pour aider celui qui forcera son respect . 

Kurama :....hum, vous vous rappellez , j'avais évoqué un beau garçon plus haut , ben c'est lui * bave *. Kurama n'est pas humain lui non plus, il se cache sous l'apparence et l'identité d'un humain , mais en vérité , c'est un Kitsune , un Démon Renard surpuissant . Suite a quelques ennuis dans le monde des démons, il a préféré  se " mettre au vert " chez les humains, se réincarnant dans le corps de Minami Shuichi . Kurama est le personnage calme du groupe, toujours " zen" , il met sa connaissance du monde des morts au service de ses accolytes , et posséde des pouvoirs fascinants . Le plus impressionant de ces pouvoirs, c'est quand il révéle sa véritable forme , celle de Yoko Kurama, démon Renard impitoyable aux longs cheveux argentés .Enveloppé d'une brume étrange , il peut alors s'adonner a la lente mise a mort de ses adversaires , a l'aide des plantes venues du royaume des ombres , plantes capables d'offrir une mort lente et pleine de souffrances, pour peu que l'adversaire ait provoqué la colére du Kitsune .Son arme favorite est un fouet de roses , " le rose Whip" , dit comme ça , ça fait tafiole mais faut le voir découper allégrement ses ennemis avec ce fouet ! Petit détail , dans le dessin animé , Kurama est doublé par une femme, la meme qui double si fabuleusement Shinji dans Evangelion :) , ha oui autre détail ...les fans de la série se sont parfois ( souvent ,) lachés en élaborant des " parodies " de Yuyu Hakusho, des parodies dites Yaoi, a savoir des " What if " basés sur les relations sentimentales qui auraient pu se nouer entre les protagonistes ..Le couple hiei/Kurama aura fait couler beaaaaaaucoup d'encre ( afk mattage de certaines parodies *bave * ).

 

Voila, ça, c'était la Dream Team , a cette équipe , on peut ajouter des persos comme ...

Botan : La messagére du royaume des morts , Botan va se voir confier la difficile mission de " former " Yusuke aux us et coutumes de ses nouvelles fonctions .Elle va le suivre comme son ombre, coach efficace capable de prendre forme humaine et de revetir l'uniforme pour mieux surprendre Yusuke dans sa vie de tous les jours .

Koemma : Ouais bon , a le voir comme ça on croirait pas que c'est le fils du roi Emma , il est le" juge " , celui qui décide ou vont les ames des défunts, il trone souvent derriére des tonnes de " dossiers " a traiter , et a toujours cette drole de " tétine " dans la bouche, mais il ne faut pas se fier aux apparences, koemma est un " vieillard " de 700 ans et quelques , dont la véritable apparence est celle d'un charmant jeune homme , prét a mettre sa vie en jeu parfois pour aider ses " employés " ( ça change des cruches genre athéna -_- ).

Genkai :La " mamie " idéale, elle péte le feu, adore les jeux vidéos , et accessoirement , posséde de sacrés pouvoirs ! elle va devenir le Maitre de Yusuke et Kuwabara et va les aider a découvrir et maitriser leurs pouvoirs .Elle n'hésite pas non plus a mettre la main a la pate lors du génial tournoi qui va opposer nos héros aux pires démons qui soient .

 

Keiko : amie d'enfance ( bah ouais , il en faut des éléments féminins !) , elle maitrise l'art typiquement féminin de la baffe dans les gencives .elle aime Yusuke et souffrira énormément quand elle le croira mort . Une fois les retrouvailles avec son " ami" terminées , elle le suivra fidélement, meme de loin et sera sa " pom pom girl" lors du tournoi .( ci dessus , les personnages féminins de la série, de gauche a droite, la soeur de Kuwabara , la petite devant avec lec cheveux bleux , c'est Yukina , a sa droite la fameuse Keiko , Botan et au dessus, la délicieuse moman de Yusuke ).

Yukina : Yukina peut etre apparentée a la " dame des neiges " du folklore japonais, elle est trés douce, posséde un pouvoir de guérison , et est convoitée par bien des malfrats , car ses larmes se transforment en pierres précieuses .Demi soeur de hiei ( ce qu'elle ignore sinon ce serait pas marrant ^^ ), elle cherche son frére partout ..

Voilaaaaaa!Il va sans dire, que je pourrais citer des tonnes d'autres personnages , les adversaires de yusuke sont eux aussi fascinants , comme les Toguro Brothers ou encore Sensui et son équipe de joyeux drilles voire Raizen, Yomi ou l'horriblement défiguré Mukuro ( dont la mutilation est voilée dans le DA ^^ ) , pour ne citer qu'eux , et tous les démons qui vont surgir a un moment ou a un autre pour défier nos zamis les " gentils "que ce soit dans le tournoi des Ténébres ou le Tournoi de Makai ..

Ce qui ma séduite dans ce manga , c'est la noirceur , les détails gores parfois que distille l'auteur au fil des pages pour décrire le monde des Démons, mais jamais il ne s'égare , il ne se perd pas dans des combats a rallonge et n'hésite pas parfois a surprendre le lecteur en abrégeant un combat que l'on imaginait durer 3 plombes .Par contre , mon reproche a l'auteur : ce mec est certes trés doué , mais quand il n'a pas envie de se donner du mal, ça se sent de suite dans le dessin, il passe d'un travail soigné et détaillé a des planches visiblement baclées . Et encore une fois, grace a ce manga, on plonge avec délices dans le folklore /les mythes japonais , on découvre une partie du fabuleux bestiaire des Démons et autres entités que craignent encore certains Japonais de nos jours . Aprés la fin abrupte de Yuyu Hakusho, l'auteur a pris de loooooongues vacances ( des rumeurs ont meme courues comme quoi il était mort , alors que le bougre avait juste envie de fuir la somme de travail que demande une série comme Yuyu.), il a épousé Naoko Takeuchi , la génitrice de l'affreuse série " Sailor moon" ( ouais bah j'aime bien le shojo mais pas au point de tomber en extase devant ces connes en tenues d'écoliéres , je déteste cette série -_- ) , et c'est ensuite lancé dans " l'aventure " Hunter x hunter " qui encore une fois, me déçoit au plus haut point ! visuellement, c'est super bien dessiné, vraiment, c'est trés bien fait, mais vla le scénar qui traine en longueurs , les persos qui passent a la trappe, les explications ennuyeuses quand aux divers pouvoirs etc etc . C'est dommage, parce que cette série était bien partie ...

Bref! Meme si " graphiquement " yuyu n'est pas aussi réussie qu" Hunter x hunter " , elle reste une de mes séries favorites , a cause de cet humour tordu qui désamorce des situations parfois terribles , des personnages hauts en couleurqui ne se prennent pas trop au sérieux , et des adversaires passionnants aux pouvoirs stupéfiants ...Le dessin est trés agréable pour peu que l'auteur ne soit pas trop feignant , les décors sont souvent riches en détails ...avec les beaux jours qui approchent , au lieu de matter les tranches de veau qui bronzent sur la plage , embarquez un ou deux volumes de Yuyu hakusho , ça sera moins nocif :)

 Pis Kurama toussa :)

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #bouquins

Je me suis acheté et j'ai dévoré le dernier pavé de Stephen  King : Cellulaire ..( bouh jvais lire quoi a présent ? ça sent le raid " Forum des loisirs" tout ça !)

( je mets la couverture ricaine parce que je trouve qu'elle est bien plus " belle " que celle de l'édition française , la silhouette dans le sang toussa )

 

Ze pitch : Boston , un aprés midi radieux, Clayton Riddel , jeune auteur de bd a le sourire.Il vient de signer le contrat de sa vie avec des éditeurs , tout peut encore changer dans son existence un peu compliquée .

Mais en quelques secondes, sa vie et celle de milliers ( voire millions ?) de ses congénéres bascule dans l'horreur et le chaos.Un cauchemard causé par un objet apparemment inoffensif et banal ...le téléphone portable .L'apocalypse version 2006 ...La fin d'un monde, le notre ..perte des repéres , angoisse quand a la survie/mort de ses proches , la peur de " L'Autre " qu'il soit dément ou pas ... 

Clay devra s'allier avec des personnes sur lesquelles il ne se serait meme pas retourné avant tout cela .Pas aprés pas, il va assister a la fin d'un monde , et a la naissance d'un autre .

 

Bon !! J'avoue que je me méfiais un peu de ce bouquin, King avait dit " aprés la Tour Sombre , j'arréte " et voila qu'il rebalance un livre ...Besoin de sous Mister King ?

A ma grande ( et heureuse ) surprise , fait rare chez King, il n'a pas pondu un  ENOOOOOORME pavé, bien au contraire, le livre se lit trés vite , je l'ai dévoré en quelques jours , préférant me plonger dans son histoire plutot qu'aller on ze ouéb toussa. Pas de temps morts, l'action débute dés les premiéres pages , pour une fois, King ne mets pas 3 plombes a jeter ses personnages dans le chaos , il ne met pas 3 plombes a décrire inlassablement des spectacles de désolation ...Pas de phrases interminables comme dans " le Fléau" ou il décrivait un monde qui sombre dans le chaos a cause d'une épidémie de Super Grippe , et surtout : pas de délire religieux " le pouvoir de Dieu aura raison de touaaaaa vile créatuuuuure " comme dans ce meme " Fléau" ( quel dommage qu'il ait pondu une fin aussi naze a ce bouquin, l'idée était franchement intéressante , mais que vient foutre dieu la dedans oO ? )...

On s'attache trés trés vite aux protagonistes , on imagine trés ( trop?) bien les scénes de chaos décrites par le narrateur, et on se laisse prendre au jeu du " qu'est ce que je ferais MOI dans un tel contexte ..?".J'ai trouvé assez " amusant " de voir mister King utiliser le dernier cri de la technologie comme d'une arme contre ses personnages , et de parler d'informatique etc etc. On sent a quel point il est loin le jeune écrivaillon qui vivait dans une caravane et tapait  ses premiers textes sur une  vieille machine  a écrire sous le regard de Tabitha! Il en a fait de la route Papi king , mais étrangement, a la fin de " Cellulaire " j'ai eu le sentiment d'avoir " retrouvé " le King mordant et agressif des débuts .

Rien que la dédicace au début du bouquin , pour Richard Matheson ( un sacré bon auteur ! " La maison des Damnés " brrrrrrrrr! ) et George Romero , bah tout est dit !

Donc voila , je ne vais pas spoiler pour une fois, je ne vais pas détailler l'histoire etc etc , mais franchement c'est un des meilleurs bouquins qu'il ait écrit ces derniéres années, il a su utiliser les événements qui ont traumatisé les states a bon escient , et a su faire de cette saloperie de " laisse éléctronique " que sont les portables , une arme terrible ...d'ailleurs je vais de ce pas ranger le mien , on sait jamais -_-

Vous feriez quoi vous ? si brusquement votre univers basculait dans l'horreur, le chaos, la violence ??...

Ha si un léger bémol qui n'a rien a voir avec le texte en lui meme, mais avec la couverture ou plutot le dos de la couverture ...Je trouve ça totalement ridicule qu'il prenne la pose de la sorte , ça lui va pas du tout et d'une, et de deux, a son age et avec sa carriére , il n'a nul besoin de s'adonner ainsi a une promo sauvage .BREF!

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Moi ..

Dans la série " Baffe émotionelle surprise"...

Je viens tout juste de finir de visionner " Fragile "de Jaume Balaguero , film de " Fantomes " mais surtout invitation a un voyage lent et dérangeant dans un univers qui s'effrite ...( je vais essayer de ne pas spoiler ^^ ).

Amy , une infirmiére , prend ses fonctions a l'hopital de Mercy Falls sur l'ile de Wight, au large de l'Angleterre . , hopital qui vit ses derniéres heures, loin de tout , vétuste , il est sur le point de fermer , le personnel s'affaire , entre cartons et patients a emmener dans le nouvel hopital .La jeune femme va vite etre le témoin d'événements inexplicables, les enfants dont elle a la responsabilité semblent effrayés , en particulier la jeune Maggie , qui met en garde sa nouvelle amie contre une mystérieuse  présence appellée Charlotte .Présence qui semble bien décidée a garder les enfants auprés d'elle ...

 En lisant ce résumé , on pourrait s'attendre a un xiéme film de fantomes bourré de clichés et de stéréotypes convenus , mais aprés visionnage du film, on se rend compte a quel point Balaguero se sert du fantastique pour faire évoluer ses personnages de l'ombre vers la lumiére , dit comme ça, ça peut sembler " cliché " mais le prix a payer pour sortir du tunnel est parfois trés lourd.. 

En regardant ce film, j'ai immédiatement pensé a " l'échine du diable" , réalisé par un autre Espagnol , Guillermo Del Toro .Dans " Fragile " comme dans " l'échine ....", la peur bien qu'étant bien présente, est estompée par des moments d'émotions , de tristesse , voire de douleur et de poésie . J'ai réellement eu le sentiment de" retrouver "le fantome de Santi dans celui de la " Mechanic girl" , meme si ils sont diamétralement différents ,meme si leurs raisons de hanter les vivants diféfrent , les deux fantomes sont nourris par des émotions bien humaines, colére et  vengeance pour Santi, amour pitoyablement mal exprimé pour la " Mechanic girl"  ! Il y a quelque chose de terriblement triste, mélancolique , qui se dégage de "Fragile " , Balaguero nous prend par la main et nous emméne dans l'univers des peurs enfantines , peur du noir, de ce qui peut surgir une fois les lumiéres éteintes , le besoin de se rassurer en serrant trés for son doudou, et surtout, la peur d'avoir mal, la peur de la souffrance , d'ailleurs , Balaguero n'hésite pas a déranger le spectateur en montrant des enfants fragiles confrontés a la douleur physique  dans des scénes qu'on ne verra jamais dans un film ricain .GAFFE SPOILER! Je pense par exemple a la scéne d'intro, d'une violence inouie, qui m'a terriblement mise mal a l'aise devant ce pauvre petit garçon dont les os se brisent mystérieusement , ou encore la scéne ou l'infirmiére arrache une perufsion sans oter l'aiguille et doit triturer la veine d'un enfant pour recuperer cerre foutue aiguille .J'étais a deux doigts de détourner le regard dans les deux cas  ..FIN DU SPOILER!

Balaguero a également rendu " hommage " a un de ses jeux vidéos favoris  "silent hill" , parce que quand on visite le second étage désaffecté de l'hopital, on pense IMMEDIATEMENT au jeu vidéo , longs couloirs sacagés, couleurs étranges , chambres et salles d'opération ravagées, et toujours la peur de ce qui pourrait se cacher derriére une porte .

L'ambiance est également pour beaucoup dans le charme de "Fragile " , la lenteur de l'action , qui pourrait déranger chez d'autres,la lumiére , le batiment lugubre et vétuste de l'hopital, la musique , tout est "savamment dosé " pour emmener le spectateur faire un voyage dans le monde tellement étrange d'un cinéma libre des dogmes politiquement corrects des films "popcorn" .

On est a milles lieues du banal film de fantomes , certes, on a peur, certes on guette et on appréhende l'apparition de la " Mechanic girl "  , mais encore une fois, l'émotion prime sur le fantastique, ou plutot, le fantastique s'efface devant la douleur et la tristesse que l'on peut lire dans les yeux d'Amy , incarnée par une Calista Flockhart HALLUCINNANTE de sobriété , on est loin de la saoulante mais pétillante Ally mac beal, l'actrice a toujours ce physique gracile et fragile, mais elle insuffle une force et une volonté a son personnage , se détachant du cliché " actrice de série tv " grace a ce role !Amy va devoir lutter sontre ses propres angoisses, ses fantomes , pour que ses collégues sceptiques ouvrent les yeux et admettent une vérité effrayante , elle va devoir se battre contre elle meme pour sauver les enfants et ainsi se " racheter " .Son personnage et son attachement pour la petite Maggie , ce besoin deséspéré de la sauver , ça m'a vraiment bouleversée , peut etre parce que l'image "mére fille " et le dénouement ont touché la moman que je suis .

Autre personnage important, la fameuse " Mechanic girl" , entitée effrayante qui tarde a se montrer au spectateur , étrange créature , effrayante et pathétique, capable de faire souffrir car affamée de de la présence de ces enfants qu'elle n'hésite pourtant pas a torturer pour ne pas etre seule .Sa présence se manifeste par des signes "discrets " , bon sang , quand on la découvre pour la premiére fois...On reste stupéfait , elle m'a rappellée les créations de Clive Barker, le popa d'hellraiser " et des abominations engendrées par l'imaginaire glauque de cet écrivain .Ceci dit, encore une fois, on est loin des effets spéciaux grandiloquents , on est loin de la vague des fantomes chevelus du ciné asiatique  ..Je précise pour conclure, que " Fragile " a remporté 4 prix au dernier Festival de Gerardmer 2006 :Prix du jury, Prix 13éme rue, Prix du public, et Prix du jury jeune de la région lorraine et qu'il est actuellement diffusé sur Canal plus dans la scéance " Avant premiére " vu qu'apparemment personne n'a eu l'intelligence de le diffuser au ciné, il va passer en direct to vidéo ...cherchez l'erreur !

 Alors tu es prévenu , si tu franchis le seuil du Mercy Falls Hospital , prépare toi a te manger une claque dans les dents, oublie tes envies de fantomes gores , de scénes choc et terrifiantes , ici , la peur est distillée savamment par petite dose, pour aller crescendo jusqu'a un final bouleversant et optimiste/pessimiste , encore une fois, il ne s'agit pas d'un bete film destiné a te faire sursauter mais d'une lente descente vers des peurs enfantines encore bien vivaces ...

n'oublie pas de prendre ton doudou, ta peluche , ta bouteille enfin bref, garde a portée de main ce qui saura te rassurer et te réchauffer le coeur aprés ce périple étrangement triste ..$*

 Ps : ouais ben finalement il fait peur ce film, cette nuit j'ai voulu quitter la douceur de ma couette pour aller chercher de l'eau, ben je me suis figée en entendant le parquet grincer dans une autre piéce , j'avais beau me répéter ' c'est juste ce con de chat ...', mon imagination me faisait déja entrevoir la silhouette de la Mechanic girl ...T_T et du coup  ben pas de flotte -_-

Quoi? oui je suis bonne a enfermée je sais -___-

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

En 1994, trois étudiants en cinéma partent tourner un documentaire sur une figure légendaire de la sorcellerie du Maryland : la sorciére de Blair ...

Les trois jeunes gens disparaissent mystérieusement au cours de leur périple .( si seulement certaines personnes pouvaient en faire autant, chais pas moi genre en allant au taf, a la fac , aux chiottes ....)

Un an  aprés on retrouve le film de leur descente aux enfers...

Sur cette bande, on voit donc Heather Donahue , l'instigatrice de ce projet , Joshua Leonard et Michael  Williams se préparer a partir, mise au point , courses, premiers essais avec la caméra , premiéres remontrances d'Heather ...

Trés vite( euh voire de suite en fait ) on comprend qu'Heather est une CHIEUSE, que dis je , une CASSE COUILLES  de premiére , toujours en train de faire des remarques quand a la pellicule, le métrage etc etc , mais au fil des heures elle va se faire claquer le beignet par le " Dude like " indolent et le " gros mou " de service ...Mademoiselle va garder une caméra a la main quasiment tout le temps, provoquant l'animosité des deux autres n'étudiants , mais bon, les femmes faut toujours que ça tienne un truc en main hein ? 

Voila nos trois étudiants  qui s'enfonçent joyeusement dans les bois, persuadés d'etre rentrés chez eux d'ici peu .Mais trés vite cette ambiance bon enfant va se désagréger , non seulement Heather est une conne mais en plus elle ne sait pas trop ou elle va , le trio se perd allégrement et se déchire a tout va , tandis qu'une présence étrange se manifeste la nuit, effrayante et menaçante .

Des bruits se font entendre , bois brisé , bruits de pas , des petits tas de pierres étranges sont abandonnés autour de la tente , Heather , Josh et Mike tombent sur un étrange lieu au coeur meme de la foret , et se laissent submerger par la peur en voyant ces étranges figurines de bois suspendues aux branches des arbres .

Moment de terreur absolue , la nuit tombée, tandis que nos 3 povs ti étudiants tentent de se rassurer comme ils peuvent dans leur petite tente , des rires  d'enfants se font entendre( on apprend au début du film qu'un tueur d'enfants a sévi dans le coin) ,  quelque chose semble vouloir les saisir a travers la toile de la tente, les 3 povs ti étudiants se carapatent fissa dans l'obscurité , et passent le reste de la nuit a guetter avec angoisse le moindre signe étrange .Au petit matin, campement ravagé, sacs retournés , la fatigue sape les derniers grammes de patience des uns et des autres .  

 Désespoir ultime...aprés une journée entiére de marche vers le sud, les 3 povs ti  étudiants se retrouvent a leur point de départ ,  le "message " est clair, ils ne sortiront pas vivants de la foret .

 Josh disparait, la peur monte d'un cran tandis que la nuit résonne de ses hurlements .

Blabla , que faisons nous, blabla,ho tiens un paquet mais que contient il ? oh c'est plein de sang blablabla  ho tiens une maison, kékonfé ? bah gogo, faut le finir ce con de film ..les deux survivants entrent dans cette foutue baraque, se séparent, et ...euh ...ben gros bordel, paf zig zag zoum fin du film .

Gné?

Il en a fait couler de l'encre ce film! Entre les pros et les antis " blair witch" , ça a flamé sévére , on aime ou on aime pas, on est sensible a la "terreur " distillée au cours du film ou pas .Mais une chose est indéniable , les deux  hommes a l'origine de cet ovni , Daniel Myrick et Eduardo Sanchez ont su vendre leur petit film , ils ont su parfaitement organiser une campagne de pub jouant sur le " c'est vraiment arrivé !!" , balançant des rumeurs sur la disparition REELLE des protagonistes  sur le net   , créant une bande annonce franchement flippante ( je me rappelle l'avoir vue au ciné , sur le coup je suis restée sciée oO ) ...

Bon alors, pourquoi ce film a t'il eu un tel succés? ben déja , le jeu des producteurs/réalisateurs autour du " ceci est un vrai documentaire " a pas mal fonctionné, des tas de gens se sont précipités persuadés de voir un truc tordu et atroce car réel ..(bande de pervers !)

Autre chose, Myrick et Sanchez ont envoyé leur 3 acteurs dans cette foret pendant 8 jours , avec caméras et gps , en leur laissant une liberté quasi totale niveau improvisation ..Mais la ou la vraie peur fait place a l'impro et au jeu des acteurs, c'est quand les deux " popas " du Projet se sont mis a ajouter des " petites touches personnelles imprévues " sur le parcours des acteurs ...

Qui plus est, ils ont réussi a  faire peur sans un budget monstrueux , en jouant avec l'imaginaire du spectateur /voyeur qui guette le moindre signe , la plus petite forme fantomatique derriére les "victimes " . Mais a part des pierres, des arbres qui craquent , et des trucs suspendus aux arbres, ben y'a rien ..Juste 3 povs ti étudiants perdus dans une foret , traqués par une présence hostile , ils n'ont plus de repéres, plus de bouffe, sont fatigués ,ils ont froid, ont perdu tout repére géographique et sont totalement livrés a eux meme , le film joue la dessus également , essayer de pousser le spectateur a s'imaginer dans pareille situation ( c'est pourça aussi que j'ai aimé "Open Water " , ou que la mort donnée par un requin me terrifie: je me "mets a la place "de ...j'imagine que ...)

Bref nos trois exs baroudeurs qui roxxent de la tente se déchirent pour le plus grand plaisir de votre servante qui a matté ce film xxx fois :), on ne voit rien, on est juste témoin de la montée de la peur chez les 3 povs ti étudiants , peur et colére , les reproches fusent etc etc .(Je serais volontiers aller la clouer sur un arbre moi cette crétine d'Heather , et je lui aurais fait bouffer sa foutue peloche par les narines )

Le truc important : la VF est atroce, elle nuit totalement au film, dans la VO , les insultes pleuvent sans arret , on sent la rage monter dans les voix, et surtout -_- Mike a une voix grave, pas cette voix aigrelette de tafiole de la vf ..mais bon faut aimer les " ouate ze fock, fock! Fock you , Oh my focking gode " toussa.

 Autre truc "marrant " ...les théories hallucinnantes qu'on a pu lire sur le net via les forums de fans du film ...y'en a , ils doivent se shooter a la préparation H pour balancer des trucs pareils , genre : mike et josh sont de méche pour tuer Heather ( pourquoi ? bah parce qu'elle va révéler au monde des trucs qui doivent etre tus alors que bon y'a une madame au début du film qui parle d'un autre docu sur Discovery ), ou encore Josh et Mike sont des serial killer , Heather est la descendante de la Sorciére et son destin est de mourir dans la foret ,Heather est sacrifiée par une secte dont Josh et Mike sont les bourreaux ...

Bah moi j'ai pas cherché a élaborer une théorie a la mords moi le noeud ..Mes 3 povs ti étudiants ont voulu jouer avec des forces qui les dépassent , La méchante sorciére les a puni , fin de l'histoire .En meme temps chuis pas chiante , je suis pas une cérébrale qui se tord le neurone en tout sens en cherchant a analyser le moindre truc, et surtout ! je ne me fais jamais de réflexion philosophique ...

Sinon ben succés oblige , des tas de goodies sont sortis , jeux videos , figurines de Macfarlane ( rhaaaaaaaaaaaaa! un jour j'aurai plein de flouze a claquer dans les Macfarlane Toys T_T ), et surtout quelques " livres " qui jouent sur le mythe de la sorciére et qui nous apprend certains trucs " marrants " , on voit le film autrement aprés avoir lu ces " bouquins ".

Et puis surtout ...ne mattez pas " ze blair witch project 2" ...c'est une des pires bouses que j'ai jamais vues de ma longue vie ^^et pourtant j'en ai vue des bouses ( ça ferait un sujet ça aussi tiens ! les pires daubes ...) .

Bref, Le projet de la  sorciére de Blair ( vive la VF ) , est un film plutot original dans son concept, plutot bien " joué " , un pari risqué qui a rapporté gros aux scénaristes/prods /réalisateurs , et surtout ..y'a pas de Happy End , tout le monde créve , et les cris de cette chére Heather résonnent comme un chant joyeux aux oreilles du spectateur qui a subit ses jérémiades pendant 90 mn ..

N'empeche que depuis ce film, je suis pas allée me balader dans les forets du coin ...Faudrait que je retrouve le petit chemin dans La Capelle qui méne a une tiote riviére au doux clapotis apaisant ..et si une sorciére se pointe , je m'en sers comme punching ball , vu la rage qui bouillonne en moi depuis 2 jours ça serait apaisant ..

Bref 36 15 mylife ça suxxe -_-

Moralité : boire ou voler ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés

Ce matin, Oban a déboulé sur France 3, cékoidonc Oban allez vous me dire ?

 

Oban c'est d'abord un clip promo diffusé depuis quelques semaines sur France 3 , images péchues, et surtout musique méga entrainante , je ne sais pas si ça a attiré la foule, mais en tout cas ça a indéniablement attirée mon attention ..

l'histoire nous emméne dans le futur , en 2082 , l'humanité se remet d'une longue guerre qui a opposé Humains et Crogs  ...guerre qui a vue les Crogs faire demi tour .

Le jeune Eva , véritable garçon manqué qui a des doigts de fée en mécanique , s'enfuit de son école ( prison ?) afin de retrouver son pére , Don Wei , qui l'a délaissée 10 ans auparavant ( apparemment ce serait lié au décés de la maman d'Eva ...).

La jeune fille retrouve aisément son pére, celui ci étant un célébre manager de courses de star racers ( sport apparemment trés populaire ) , afin de se rapprocher de lui, elle prend un faux nom et rejoint l'équipe de mécaniciens /techniciens dirigée par Don..

Trés vite les événements s'accélérent ,on apprend que le destin et la survie de la terre sont liés a la mystérieuse course d'Oban , don est chargé de réunir une équipe de pros afin d'aller défendre les couleurs et l'avenir de la terre lors de la Grande course d'Oban qui n'est pas sans rappeller Star wars et le passage des courses de Modules ..

 Le champion de l'équipe terrienne est victime d'un terrible accident ( sabotage ? ) , Molly va etre choisie pour le remplacer !

Le destin de Eva /Molly est en marche , la jeune fille et ses amis , arrachés a leur Terre natale et envoyés dans un monde étrange ,vont devoir se surpasser pour atteindre la victoire  ...

 

Bah aprés visionnage des deux premiers épisodes , je suis plutot emballée , certes , le look des persos peut déplaire ( ils n'ont pas de nez , ça fait bizarre au début mais bon ...) , mais la qualité de l'animation, des décors , la foultitude de détails , le doublage de qualité , tout cela m'a agréablement surprise .

Qui plus est en voyant les noms de la team responsable d'Oban ,je suis tombée sur ZE référence musicale actuelle ..
Yoko Kanno, rien que ça !!

Jme disais aussi que le générique , mélange de Japonais et de Français était franchement excellent ...Le reste des musiques est aussi trés bien d'aprés ce que j'ai pu entendre ( le compositeur Taku iwasaki a oeuvré sur " Kenshin " ..) .

Le truc assez étonnant , dans le sens agréable du terme, c'est que ce dessin animé est ....français !je n'en reviens pas oO, bon ok c'est le fruit d'une collaboration entre une équipe française et une équipe japonaise , mais l'idée de base, les " popas " de la série sont Français ( ça me rappelle Ulysse 31 * bave * ).

Cela fait 6 ans que le Studio Sav! The World travaille d'arrache pied afin de donner une vie a ce projet, c'est chose faite , et ça semble assez prometteur ! ils sont 4 Frenchies  a avoir donné la vie a Oban, et moi je dis Chapeau bas , leur travail se démarque de ce que l'on voit d'habitude en france !

 Quand on voit la faune qui vit sur la planéte ou vont se dérouler les courses, on pense inévitablement a Star Wars ! Les participants et le public sont bigarrés , éclectiques, improbables parfois ..

Il ya aussi une indéniable influence "manga " mais je trouve que le charadesign /mecha design reste assez original  :) , on sent que les créateurs de cet univers sont des Fanboys passionnés .

 

En tout cas , je ne regrette pas d'avoir enregistré france 3 ce matin, j'espére que la série attirera l'attention sur elle . Et saura arracher les morpions de cette bouse infame de " bob l'éponge " ( comment peut on aimer un truc pareil sérieux ??? ) ...

Hop, ci dessous un lien qui vous ménera sur un zoli trailer d'Oban ^^

 

http://www.savtheworld.com/eng/oban_trailer.php4

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle

 

Quand je suis sous la couette mais que le sommeil tarde a venir , je garde les yeux clos et je me fais des tonnes de films ...

En ce moment , je me concentre sur cette image avant de m'endormir  , j'imagine les sons, le clapotis de l'eau , le " diling diling " d'une harpe éolienne que le vent fait danser  , le chant des oiseaux , le bruissement des feuilles des arbres ...

J'imagine la chaleur de l'eau , la vapeur qui m'entoure , mon ti corps qui se détend peu a peu , et lentement , je m'endors ...

Au réveil j'ai un énorme sourire tellement j'ai bien dormi  et je me dis " un jour j'irai dans un Onsen ..."  

ça doit etre une forme zarbi d'auto suggestion , une chose est sure , y'avait belle lurette que j'avais pas autant replongé dans une crise " le japon ça roxxe "  , ça fait du bien

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

 

Je sais pas pourquoi mais je suis dans une période Zen le soir moi en ce moment , je me shoote a la zénitude , je fais une cure de vieux mangas, de vieux bouquins , de vieux films, tout ça au son de morceaux de zik traditionnelle Japonaise ( Petite compil made in moi, mélange de folklore nippon, shakuhachi, koto, le bruit de la mer , le son d'une riviére ...   ) ...

Et donc cette nuit , ben je me suis revu le sublimissime et étrange film de Kurosawa : " Reves" ...Si j'aime " Ran " , "Kagemusha " , " les septs samourais " et autre " Madadayo" , "Reves "a une place particuliére dans mon ti coeur sans doute parce qu'a l'époque ou je l'ai découvert , je baignais dans un univers de mangas/animés, mais ma "culture " cinématographique nipponne était maigrichonne( et puis voir des moments aussi magiques que le mariage des Renards ...ça vous cloue une Gally sur place ! ) , depuis je me suis rattrappée  ..

Akira Kurosawa nous offre , partage avec nous, 8 Reves, 8 de SES reves , 8 moments étranges , intimes , parfois effrayants , magiques toujours ...On croise Kurosawa a divers ages, petit garçon, jeune garçon, adulte etc etc .On devine sa peur d'insulaire en cas de catastrophes , ses angoisses    face a la guerre , la bombe atomique , la peur de voir la nature souillée , de voir la terre mourir a petit feu ...Mais en meme temps, on sent son amour de la nature, la force des mythes qui ont hantés son enfance ...Les couleurs sont chatoyantes , les scénes se suivent sans etre liées, comme dans les reves de chacun ..La fin est parfois brutale , mais c'est au dormeur de tenter de rattrapper le fil de son reve ...

 

Premier Reve : Soleil sous la pluie : Un de mes préférés...Le soleil joue avec la pluie, une mére avertit son tout jeune fils ( Akira enfant ) de ne pas aller dans la foret, car les Kitsune aiment a se marier ces jours la ...Bien sur l'enfant va désobéir , et s'enfoncer hardimment dans les bois, et voir surgir d'une nappe de brume, une procession de renards , qui s'avance leeeeentement vers lui au son d'une mélodie lancinante ..Bien sur , l'enfant va se faire surprendre , el les renards exigeront le pardon .

 Deuxiéme Reve : Le verger au Péchers : Le jeune Akira est attiré hors de chez lui par une étrange fillette qui l'emméne dans l'ancien verger de Péchers famillial...Les beaux péchers ne sont plus que des souches , les hommes ayant décidés de s'en débarasser...Seulement, les Esprits des Péchers ne l'entendent pas de cette oreille et se matérialisent , Noble Cour aux couleurs chatoyantes ...Ils reprochent a l'enfant de n'avoir rien dit .Akira se met a pleurer de tristesse devant ce carnage , il aimait tant venir admirer ces beaux arbres ...Les Esprits décident de lui offrir un dernier spectacle ...Lente chorégraphie, musique douce ...Une derniére apparition ?

Troisiéme Reve : La tempéte de neige : Akira adulte et trois autres alpinistes sont perdus dans un désert de glace , de neige ...Le vent souffle, la mort les attend .Ils sombrent dans une douce léthargie, mais surgit brusquement " La dame des Neiges " , créature maléfique , siréne glaciale qui tente de les éliminer en les emprisonnant a jamais ...Mais est ce vraiment son but ?

Quatriéme Reve : Le tunnel : Le soldat Akira , sur la route du retour, doit franchir un tunnel obscur et effrayant.Au coeur des ténébres , il croise d'étranges créatures, un Cérbére, et surtout son escouade au grand complet, tous morts au combat , mais perdus dans les limbes , refusant d'accepter de faire demi tour, alors que la chaleur du foyer est si proche ...Le son des pas dans le tunnel, la tristesse de ces morts refusant leur destin , autant de cauchemards liés a la guerre et a la folie des hommes.Nulel chaleur dans ce reve hormis celle de la lumiére tremblotante de la maison ou l'on aimerait tant rentrer...

Cinquiéme Reve : Les Corbeaux : Féru de peinture , Akira se laisse aller a la réverie lors d'une exposition , le voila qui pénétre dans les toiles de Van Gogh , errant dans ces lieux tant de fois admirés sur les tableaux ...Akira finit par croiser Van Gogh lui meme , voyant le Maitre blessé a la tete , il lui demande ce qui c'est passé : " vous etes blessé ?" " ça? hier je tentais de finir un autoportrait, l'oreille droite me donnait du mal , je l'ai coupée " ...A noter que grace aux effets spéciaux d 'ILM , ce Reve est un hommage au peintre , on entre dans ses oeuvres littéralement ...( spielberg produit, lucas officie aux effets spéciaux ... et Scorcese dans le role du Maitre ...tout est dit  )

  

Sixiéme Reve : Le mont Fuji en rouge : l'explosion d'une centrale nucléaire plonge les Japonais dans le chaos , ou fuir ? Ils sont sur une ile ! A quoi bon tous ces progrés si l'homme est incapable de maitriser de telles forces? Un nuage empoisonné entoure les hommes qui fuient en vain .Certains préférent sauter dans le vide, préférant la mort rapide a celle promise par les miasmes colorés : " La stupidité de l'homme est incroyable .La radioactivité est invisible , en raison de son danger, les hommes l'ont colorée ,mais cela vous dit juste quelle mort vous attend ".

 

Septiéme Reve : Les Démons Gémissants : errant sans buts sur une terre dévastée et morte , Akira croise un Démon  qui se morfond , il a faim, mais n'a plus rien a se mettre sous la dent , toute vie ayant été décimée par la stupidité des hommes .La nature généreuse qui pourvoyait a son appétit est morte...Pourquoi ne pas se tourner vers son interlocuteur ? peut etre a t'il bon gout ? Akira fuit ...poursuivi par cette créature cauchemardesque ...

 

Huitiéme et dernier Reve ( mon préféré ) : Le village des moulins a eau : Akira découvre un paradis terrestre , une riviére pure , une eau claire ou flottent paresseusement des algues , des arbres , des fleurs , tout ici n'est que calme et harmonie .En suivant la riviére , il arrive dans un trés joli petit village , qui semble vivre au doux rythme des moulins a eau . Il rencontre un vieillard occupé a réparer une des aubes de son moulin, le vieillard l'accueille aimablement et lui explique les joies des plaisirs simples de la vie au contact de la nature ...Avant de rejoindre une procession gaie et enjouée qui est en fait un enterrement, celui d'une femme que le viellard a aimé .

 

juste  pour mon plaisir , voila l'intégralité du dialogue entre Akira et le sémilland vieillard ...

 

"Bonjour ...bonjour monsieur ..

ha bonjour jeune homme ..

Vous pouvez me dire comment s'appelle ce village?

il n'a pas de nom particulier, nous on l'appelle Notre village .Ailleurs on l'appelle quelquefois Le Village des Moulins a eau .

Tout le village habite dans cette maison?

non, il y a d'autres maisons ...

Je vois que vous n'avez pas l'électricité ?!

Nous n'avons pas besoin de ces choses la .Les gens s'habituent trop vite au confort .Ils pensent que le confort est forcément meilleur, aprés ils rejettent ce qui est vraiment bon .

comment vous éclairez vous la nuit?

Nous nous servons de bougies et d'huile de colza .

Oui mais la nuit il fait vraiment noir !

Les nuits c'est fait pour ça !Pour rien au monde je ne voudrais des nuits claires comme le jour !Non merci! Si vraiment les nuits étaient claires, on ne pourrait pas voir les étoiles ...

Vous avez des riziéres et vous n'avez ni tracteur ni motoculteur pour cultiver...

Nous n'en avons pas besoin, nous avons des vaches et meme des chevaux !

Qu'est ce que vous employez comme combustible ?

C'est le bois que nous utilisons le plus souvent  nous n'aimons pas abattre des arbres vivants mais il y a assez de bois mort dans la foret alors nous le coupons et nous nous en servons pour nous chauffer.En plus, si on fait du charbon de bois avec ces buches ,quelques arbres suffisent a produire la meme chaleur qu'une foret toute entiére .Et puis il y a aussi la bouse de vache , c'est un excellent combustible !Nous essayons de vivre le plus possible comme autrefois , nous faisons tout pour vraiment retrouver un mode de vie naturel .De nos jours, les hommes ont oublié que chaque individu est une petite parcelle de la nature ...Pourtant notre vie dépend de la nature...hé bien malgrés cela l'homme la détruit petit a petit, croit toujours qu'il va tirer d'elle quelque chose de mieux ...Surtout les scientifiques! Ils sont peut etre d'une grande intelligence , mais il y en a beaucop parmi eux qui méconnaissent le sens profond de la nature...Ceux que l'ont dit savants, inventent des choses qui font le malheur du monde...Par dessus le marché , ils sont fiers de leurs inventions !Ce qui est bien pire encore, c'est qu'une grande majorité de gens croient  que ces inventions stupides sont les miracles de notre temps ..et ils admirent ces inventeurs...ils ne le voient pas, mais c'est la nature qui se perd..ils ne voient pas qu'en fin de compte , eux aussi courent a leur perte ...Il ya des choses capitales pour nous autres  humains : il nous faut de l'eau claire et de l'air pur ...Il nous faut donc la végétation qui nous offre tout cela ...Seulement nous avons tout saccagé et tout souillé autour de nous ...l'eau est souillée, l'air est pollué ...tout cela finit par souiller le coeur des hommes .

 

(portée par le vent , on entend une musique lointaine , des chants , une brise de gaieté ...)

Il y a une fete au village ??

Oui c'est un enterrement ..  Vous avez l'air étonné ? Vous savez c'est un enterrement amical et chaleureux ..une vie pleine dévolue au travail , c'est une chose belle qui mérite d'etre fétée par les siens !Bien sur, c'est un malheur si la personne qui meurt est un enfant ou un jeune , on ne peut pas vraiment célébrer ces choses la ...Mais heureusement, la plupart des habitants du village ménent une vie saine et naturelle , alors en général, ils meurent en accord avec leur age ..Et aujourd'hui, la femme qui est morte avait atteint le bel age de 99 ans ...D'ailleurs, je dois me joindre au cortége, veuillez m'excuser ...

( le vieil homme entre dans sa petite cabane de bois , et ressort avec un instrument de musique )

Pour tout vous dire, c'est mon premier amour la femme que nous enterrons aujourd'hui , mais elle m'a délaissé et m'a brisé le coeur en me quittant pour en épouser un autre ( il éclate d'un rire gai ).

Au fait ? vous avez quel age ??

Moi? cent ans plus 3 ans ! C'est le bon age pour se préparer a quitter cette terre ...Ecoutez , certains pensent est vraiment dure ..si vous voulez mon avis, tout ça c'est des histoires !

La vérité , c'est qu'il fait bon vivre , la vie , c'est passionnant ...

Le cortége " funéraire " , bariolé , les a rejoint, tout le village est la, hommes femmes et enfants chantent et dansent pour accompagner la défunte vers sont tombeau , le vieillard se joint a eux et agite son instruement de musique sous les yeux ébahis d'Akira ....

Comment résister a ce message la ? les images , le son de l'eau ,  les herbes folles, les fleurs qui s'agitent dans une douce brise ... Et le discours de ce vieillard qui a su vivre sa vie en préservant la Nature et en n'oubliant pas de la respecter ...Le film de Kurosawa s'achéve sur une note de joie et sur un message fort ...Alors certes, on pourrait lui reprocher certaines longueurs , mais il faut savoir cesser de regarder l'heure si on veut réellement voyager au sein de ces 8 Reves .Kurosawa a livré une part de son intimité via ce film, il atteignait lui meme la fin de sa vie mais a su transmettre une part de son monde onirique ..

 Pour conclure sur cette part de paix et de Zenitude ( boudiou ce que ça fait du bien de se replonger dans tout cela !! Encore une parenthése zen en cette douce soirée d'Avril ...) je vais citer Kurosawa a propos de son film.

"Ce sont huit histoires qui racontent des rêves. Les émotions assoupies dans nos coeurs, les espoirs secrets que nous tenons bien cachés en nous, les sombres désirs et les craintes que nous recelons dans un recoin de notre âme, se manifestent avec honnêteté dans nos rêves. Les rêves traduisent ces sentiments, et les expriment, de façon fantastique, dans une forme très libre. Dans ce film, je veux essayer de relever le défi de ces rêves. Certains proviennent de l'enfance, mais il ne s'agit pas d'un film autobiographique, plutôt de quelque chose d'instinctif." (Akira Kurosawa).

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog