Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par behelit
Publié dans : #mangas et animés

Tonari No Totoro, est un de ces petits bijoux issu de l'animation japonaise, qui détruit allégrement le cliché "mangas/animés = sexe et violence " , faut vraiment etre un crétin nourri au disney pour ne pas changer d'avis sur l'animation nipponne aprés visionnage de Totoro.

La premiére fois que j'ai entrevu cette créature étrange, c'était il y a plus de 15 ans , je me shootais au club do et autres " youpi l'école est finie " , allais en angleterre m'acheter des vidéos de "japanimation" , et passais mes vacances devant la tv a dévorer du dessin animé plutot qu'aller a la playa ..Sur feu la Cinq, passait une émission bric a brac, parlant de tout et n'importe quoi, et appellée "Babylone " , elle était présentée par Numa Roda Gil.Bref.Un aprés midi, je tombe sur cette émission , blabla, festival d'annecy, blabla, films en compétition, blabla, totoro,blabla DESSIN ANIME JAPONAIS, je léve aussitot les yeux, et vois un extrait de ce fameux Tonari no Totoro, une étrange boule de poils se livre a une danse en compagnie de fillettes, un arbre fabuleux surgit du sol, au son d'une musique belle a pleurer..Je venais d'entrevoir pour la premiére fois le paradis made in Ghibli..

 

Plus tard, grace a mon " réseau" de correspondants en france, j'ai récupéré une copie, d'une copie d'une copie de ce fameux film , en vo bien sur , et bien que ne maitrisant pas cette langue superbe qu'est le japonais, j'ai de suite accroché a cet univers paisible et a l'histoire..

L'histoire justement :Satsuki et Mei, sont deux petites filles venant de la ville, elles s'installent dans une jolie  de campagne en compagnie de leur pére, afin de se rapprocher de l'hopital ou leur mére est soignée.Les deux fillettes , vont trés vite se rendre compte de la présence de créatures fabuleuses dans la maison, et dans les alentours proches.Elles rencontreront le fameux Totoro, le gardien de la foret , qui dort le jour, joue de l'ocarina sur les hauteurs des arbres la nuit, prend le Nekobus quand il a des envies de balades et vit au sein d'un Arbre gigantesque.Totoro accueille gentiment les enfants, allant jusqu'a les aider quand le plus petite se perdra ..

Ce film s'adresse aux enfants , mais aussi aux grands enfants , comment ne pas etre amusé parles sourires d'un Totoro découvrant le bruit de la pluie sur un parapluie? comment ne pas etre émerveillé par certaines scénes , comme celle de cet arbre magnifique qui croit a une vitesse hallucinnante pour aller presque froler le ciel?

Pas d'action, pas de coups de théatre , pas de drames, nous assistons a une suite de scénes du quotidien d'une famille , au travers des taches ménagéres, l'école, les promenades ...le film n'en est pas moins intéressant, et on ne peut que saluer le talent de Miazaki, qui réussit a nous faire rever sans jamais trop en faire .Le film est gai, rempli d'insouciance ( meme si la maladie de la mére plane sur les fillettes)  , certaines scénes ne peuvent que rappeller au spectateur nostalgique , le gosse qu'il a été ( pour ma part, la scéne ou la petite Mei découvre une marre remplie de tétards et frole la surface de l'eau , m'a furieusement rappellée mes jeux de gosse ).les réactions des adultes quand aux histoires que racontent les fillettes , est excellente , jamais le pére ne met en doute les dires de ses filles au contraire, il leur souhaite meme de revoir Totoro, la grand mére qui vient aider les citadins a s'installer, ne met pas en doute une minute que les fillettes aient pu voir des "boules de suie" , elle les  elle meme vues étant enfant..pas de cynisme , ni de peur, les fillettes ne sont pas effrayées , Totoro n'est pas un fantome , z'avez déja vu un fantome se gratter en attendant un Nekobus  vous? il n'est pas le fruit de leur imagination, les adultes ne peuven simplement pas/plus le voir ...ceci dit Miazaki ajoute une note d'espoir quand a cet aveuglement des adultes , quand la mere des fillettes pense avoir vu quelque chose dans l'arbre , juste avant de découvrir l'épis de mais posé sur le rebord de sa fenétre..et si on pouvait nous aussi les voir ?simplement en gardant l'esprit ouvert?Autre chose , le respect des divinités , qu'elles soient issues du shintoisme, ou du folkore japonais , est trés présent dans Totoro, comme par exemple, quand la pluie surprend les deux petites filles , qui doivent s'abriter dans un petit temple au bord de la route, Satsuki remercie la divinité de les accueillir , quand Mei se perd, a un moment, elle s'assoit prés de statues , volontairement ou pas, on l'ignore , mais peut etre se sent elle en sécurité auprés de ces représentations venues du passé , symbolisant la prospérité peut etre? on peut aussi voir dans cette courte scéne , des pylones électriques non loin des statues, rappel de ce Japon fascinant liant étroitement modernisme et traditions séculaires .

Il faut aussi parler de l'amour de Miazaki pour les arbres, le Camphrier géant est a mes yeux la plus belle représentation d'arbre dans les divers films de Miazaki , les décors sont superbes, les couleurs douces et chatoyantes , les musiques planantes et zen au possible , on a presque l'impression que les notes d'hisaishii nous invitent a fermer les yeux a a aller siester avec Totoro..

 

J'ai 32 ans, j'étais ado la premiére fois que j'ai vu Totoro , mais jamais mon regard sur ce film n'a changé , j'ai pas honte de dire que la scéne du culte de la fertilité , avec cette danse et l'arbre qui croit vers le ciel, me fait monter les larmes aux yeux, pas des larmes de tristesse au contraire, je suis toujours émue par cette scéne , par la magie qui en émane ..Tout comme je n'ai pas honte de dire que je pique réguliérement le Totoro  en peluche de ma fille  ..

Ma fille ..22 mois, des posters de Ghibli dans sa chambre, trop petite pour faire attention a ça, mais qui depuis 3/4 jours, regarde assidument Totoro , elle fait des pauses réguliéres pour aller jouer certes, mais fini toujours par revenir regarder Totoro, elle rit souvent , sourit , et ses yeux brillent quand Mei et Satsuki courent en criant dan la maison..Bon sang ne saurait mentir? je l'ignore, mais la voir assise devant Le film qui m'a fait ouvrir les portes du studio Ghibli...ben ça me fait plaisir ..puisse t'elle garder encore looooongtemps les étoiles qu'elle a dans les yeux en suivant les aventures de cette boule de poils ..

 

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #cinéma

Je suis desespérée T_T

je maudis le peer to peer , je hais les fichiers pas complets T_T

explication : hier soir, je lance joyeusement " batman begins", la bave aux lévres , le regard brulant , empressée d'admirer le Dark Knight dans un film qui lui rend enfin un vrai hommage , pas comme les merdes précédentes ...

le film commence, sombre, noirceur terrible, personnage de Wayne totalement différent de la quiche interprétée par julien euh non michael keaton et autres tacherons infames..

Christain Bale est a coupé le souffle, pas de surenchére, sobriété , froideur, juste cette flamme dans le regard qui donne la chair de poule ...casting époustouflant bien que pas assez utilisé je trouve ( pis bon liam neelson, il est gentil, mais en mentor , depuis Star Wars j'ai du mal avec lui ).

BREF!! le film se déroule sous mes yeux , l'histoire se révéle, la tension monte tandis que Wayne conçois sa base secréte , fourbis ses armes, et paufine les détails de sa future tenue/armure de combat ...

Prémices d'une premiére scéne de fight et la .....

comment dire? un hoquet? un soubresaut ?toujours et il qu'une portion entiére du film est tronquée , a ma grande déception T_T

Du coup ben , ce matin relançage de batman begins sur limewire, en croisant les doigts , j'ai encore en tete la scéne de Wayne affrontant sa peur, se dressant au centre d'une tempete de chauves souris T_T la suiteuh, viteeeeuh!!!!!!

Avec un poil de chance, la suite de mes impressions demain :p

ui je sais, le peer to peer çay tray mal, mon ame brulera en enfer  toussa, mais osef , pour le Dark Knight je serais prete a subir les assauts du Prince des Ténébres himself ... meme po peur !!

rhaaaaaa , si en plus le prince des ténébres ressemble a ça, je serai une damnée comblée, il est trop BEAU!!!!ui je sais midinette spotted, mais merde quoi , ce mec me fait craquer depuis " empire of the sun" :p

Petit ajout, nous sommes le 26/01; j'ai enfin vu le film dans son intégralité, et je suis plutot perplexe , autant la premiére partie , avec la génése du Héros , la batcave, son matos, sa batmobile, m'avait totalement séduite, autant le reste du film m'a profondémment déçue, a croire que le réalisateur , a laché les commandes du film  , s'etait détaché des faits de gloire de son personnage, les scénes de combat sont confuses, mal cadrées, des plans larges auraient été plus adéquats parfois, quand a l'épouvantail, il m'a rappellée le film " Cabal" et son méchant caché derriére le meme genre d'artifice, ceci dit l'acteur est excellent ( je l'adore depuis 28 jours + tard ).

Le scénar traine un peu en longueurs, malgrés quelques scénes fabuleuses ( la poursuite par les toits entre la batmobile et les flics est hallucinante !!) , mais pour le reste, l'asile d'arkham m'a totalement dégouttée, je m'attendais a quelque chose de plus " gothique " :)

mais bon!! le Dark Knight est de retour, et bientot, le Joker va se dresser sur sa route !! frisson de plaisir en voyant l'évocation bréve mais puissante de ce futur Méchant .

Bon, sur ce , come on everybody, en avant pour la "batdance " :))) 

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #games

Raccoon City, des rues ravagées, carcasses de voitures éparses , vitrines fracassées, chaos et mort partout , les gémissements des zombis qui errent a la recherche de chair fraiche a ronger , la fuite est possible, mais meme s'ils se déplacent lentement, ils finissent toujours pas me rattrapper, ils surgissent parfois sans prévenir, au détour d'une ruelle , j'ai beau me dire que ce n'est qu'un jeu, je sursaute et j'ai presque peur , qui sait si Némésis ne se cache pas quelque part , pret a me trucider d'un coup de dent.

Nemesis 1024x768.jpg

 

Silent Hill , la brume régne ici, ambiance oppressante , je distingue des silhouettes difformes au loin, des sons étranges résonnent autour de moi, quelque chose rampe dans ma direction, la manette vibre pour ajouter a mon angoisse , je sais que ce qui s'avance vers moi, est tout sauf amical, les ames qui se perdent dans les rues de cette ville, sont damnées, elles portent en elles le poids de secrets atroces, nulle sortie de secours ici, juste un long cheminement qui me conduira vers une fin pas vraiment Happy.

Resident Evil /Silent hill , deux jeux totalement opposés, qui distillent deux peurs différentes, deux sortes de jeux qui m'ont terrifiée, j'ai passé des heures et des heures a jouer a ces jeux et a leurs suites , une seule envie, avancer , tuer, survivre , frissonner.

Dans Resident Evil , la peur est présente , les zombis ,sont l' incarnation d'une mort atroce , dévorée vivante , éventrée, et condamnée a rejoindre les rangs de l'armée des morts .Ils nous renvoient a notre propre fragilité face a la mort, jme demande parfois a quoi je ressemblerais en ZombieGally oO , voire en Combo UrotsukiZombiGally !Han , le pied!!!:p

 

Ils sont lents ces gueux de zombis, mais d'autant plus effrayants, car ils avancent inéluctablement vers le perso que je tente de garder en vie,  et puis ils ne sont pas seuls a me courir aprés, il y a les hunters

 , les Lickers qui rampent aux plafonds, prets a vous arracher la tete d'un coup de langue , je les adore ceux la, ils font un léger bruit avant de surgir, mais meme si on sait qu'ils sont pas loin, on sursaute quand ils attaquent .

 les abominations nées dans les laboratoires d'Umbrella Corporation sont nombreuses mais y'a pire du coté des humains  ,la trahison est de rigueur , la manipulation aussi, la folie, n'est jamais loin. 

Heureusement, j'ai a ma disposition, des armes plus ou moins efficaces , le fusil a pompe ayant mes faveurs ainsi que le Magnum , un headshot avec ces armes la, c'est jouissif, entendre la tete du zomblard exploser et voir sa cervelle se répandre sur les murs, c'est le pied :)) , mais selon le niveau de difficulté, les munitions sont rares , d'ou l'art de gérer les précieuses cartouches .gaffe a pas passer a coté d'une boite de balles planquée , sous peine de finir le jeu au canif ^^ et de lire ce qui suit trés souvent

Resident Evil Gamecube

J'en ai passé des heures a me balader dans Raccoon city.A finir les divers jeux afin de débloquer les armes et les bonus stages , a semer Nemesis , a boulotter du clébard zombi , les araignées velues , les serpents venimeux, les boss divers et variés , des crocodiles mutants , des limaces étranges et gourmandes , mais la peur n'est pas ..pétrifiante , je flippe, mais ça m'empechera pas de dormir , alors que des cauchemards causés par  SH j'en ai eu .

 Mes plus grosses frayeurs , je les dois a Silent Hill donc , l'ambiance y est malsaine, les créatures qui errent la bas, sont terrifiantes , monstrueuses , difformes , mortellement dangereuses , elles grouillent partout , se jettent sur moi pour me tuer .

 je tente de fuir, mais a quoi bon? Une fois que le joueur pénétre dans l'enfer de silent hill , il n'a plus qu'une solution, avancer , en espérant retrouver la lueur du soleil.Je me rappelle d'une soirée, passée en solitaire devant silent Hill 2, et d'avoir du lacher la manette , tellement Pyramid head me terrifiait .Le voir surgir au détour d'un couloir avec cette arme énorme dans la main, avec la lumiére changeante du jeu, les sons qui deviennent assourdissant , c'est un grand moment dans ma chite vie de joueuse .  les musiques sont glacées , on a presque le sentiment que le froid et l'humidité de la brume entre en soi par le biais de ces notes .

Jamais je n'aurais cru qu'un jeu pourrait autant me faire flipper .Silent hill n'est pas un jeu "tout public" , il est vraiment malsain, certaines scénes sont dérangeantes ,les créatures qui se baladent sont affreusement humaines,comme ces infirmiéres titubantes , mais elles sont déformées, tordues , parfois on a l'impression que c'est quelqu'un c'est amusé a arracher des membres de divers cadavres pour ensuite les mélanger et donner vie a ces choses informes .Dans RE , on sait contre quoi on se bat, morts vivants etc etc , ici, plus rien n'est sur, on a du mal a reconnaitre la forme qui surgit de la brume .

 sans oublier la radio portable que le " héros " a sur lui et qui se met a grésiller quand quelquechose approche , stressant a souhait, rien de tel pour faire lacher une manette et aller se coucher .

Et puis...il y a les fins que l'on découvre aprés des jours de jeu, de tous les jeux auxquels j'ai joué, je penses que la fin de Silent Hill 2 est la plus terrible ..je suis restée scotchée devant l'écran de la tv , sidérée par la révélation finale .

Raccon city/silent Hill, deux univers violents , deux mondes effrayants , ou j'irai refaire un tour un de ces quatre ..une fois qu'on y a gouté, on a du mal a oublier .

 

le film silent hill sort bientot ..vous etes prévenus , une fois entrés dans la brume , vous risquez de ne plus en ressortir..

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #games

A une époque lointaine , dans une autre galaxie , je fréquentais des "z'amis " qui parlaient parfois une langue étrangére a laquelle je ne comprennais rien , j'essayais en vain de comprendre le sens des mots loots , mobs , pnj , craft et autre payvaypay..


Je n'y pigeais RIEN  ...

C'était d'autant plus rageant qu'ils semblaient passionnnés par leurs discussions pendant que je vidais le bar :-|

En fait , ces messieurs jouaient a divers MMORPGS , comme City Of Heroes ou Everquest , univers virtuels qui me laissaient de marbre jusqu'a ce que ..

Jusqu'a ce que Blizzard décide de pondre son MMO , World Of Warcraft basé sur les célébres et cultissimes jeux pc ..

A ma grande surprise , j'ai plongé tête la premiére dans l'univers qui s'offrait a moi .

Tout un monde neuf pour moi qui n'avais jamais mis les pieds dans un mmorpg , je connaissais trés bien warcraft pour avoir jouer aux jeux éponymes mais cette version la m'a scotchée devant mon pc pendant des heures , des semaines , des mois !

J'ai crée Shaani , une zolie guerriére undead aux os saillants et je me suis lancée allégrement dans le dur apprentissage des us et coutumes de ce jeu ...

 




J'avais TOUT a apprendre ,  comment évoluer , comment s'équiper , comment vendre a l'auction house , apprendre divers métiers , me faire des sous pour avoir un jour ma monture épique , tenter de survivre au systéme de pvp , découvrir les fameux " farmers chinois " qui campent Azshara , aller faire un génocide sur les nagas afin d'atteindre mon lvl 60  ( quel grand moment dans la vie d'un joueur que ce  "ding 60!!! " ) , faire des boulettes monstrueuses et causer des wipe par ma faute etc etc ..


J'ai arpenté les terres d'Azeroth ,  de la forêt de silverpine a Orgrimmar en passant par les milles pointes , Grangebois , le cratére d'un goro , Silithius ...


Et j'ai adoré , au point que tous mes autres hobbies se sont retrouvés négligés , je passais des journées entiéres a découvrir les principes de cet univers et son bestiaire fabuleux , les nagas étant définitivement mes créatures favorites avec les  Murlochs et leur " bleurbleurbrrrrrrr" ...

 


 



J'ai bien évidemment croisé la route des tristement célébres " Kevin" , j'ai tenté de comprendre le sms qui pollue les chans ,j'ai été agacée par le manque de politesse , les ninja looter , les insultes gratuites, les mendiants a Orgrimmar .

J'ai réalisé que la connerie irl transparait rapidement ig , entre les mythos , les mecs qui confondent le jeu avec un tchat , jme suis meme embrouillée avec un excellent pote qui ne me voyant plus sur msn s'est lancé dans WoW mais s'est heurté a une Nolife conne et méchante ...

 

 

J'ai eu la chance de rencontrer des joueurs excellents , droles , passionnés mais pas méprisants , patients avec mes maladresses de débutante , avec un sens de l'humour terrible , j'ai souvent  pleuré de rire devant mon pc grace a ces personnes .

Je salue d'ailleurs  la guilde des KormA qui est constituée de joueurs qui gagnent a être connus et dont la réputation n'est plus a faire .


Grace a eux , pendant un bref laps de temps , j'ai découvert le sens du mot Guilde :)

 

 

Tout ça pour dire que je suis devenue une WoW addict trés vite , dans le mauvais sens du terme puisque je n'ai pas su réfréner mon envie d'atteindre le lvl 60 , que j'en étais arrivée a ne pas décrocher le téléphone , et a bacler les taches du quotidien .

 

Ou j'en suis aujourd'hui ?


Ben j'ai tout stoppé en octobre 2005 pour des raisons personnelles , une pléthore de soucis irl m'est tombée dessus et j'ai renoncé a jouer quelques temps .

Les jours , les semaines se sont écoulées sans que le " manque " se fasse vraiment ressentir et pourtant a une époque , mon premier réflexe au lever était de lancer WoW pour voir ce que j'avais vendu etc etc .

J'ai retrouvé les livres que j'avais délaissé , les films que j'avais raté , les séries que j'avais négligées .. 

Shaani , guerriére undead 60 et Behelit , pretresse undead 60 , toutes deux avec montures épiques et mattos pas trop pourri sont plongées dans un sommeil qui risque fort de les conduire au Delete final , et si cela se produit , ce sera sans regrets .

WoW est vraiment un excellent jeu si on sait se fixer des limites ..

 

  

 

 

 

Edit : Je viens de voir un sujet diffusé dans le journal de tf1 ce soir , ça parle des joueurs de MMO et c'est assez hilarant a voir , un exemple de joueur accro est donné, le mec se baladait a oilpé dans son appart en pensant etre invisible comme son avatar dans WoW :p

j'ai éclaté de rire ...

C'est marrant comme les médias aiment stygmatiser ce qu'ils ne comprennent pas , rappelle toi de cette crétine de mireille dumas et de son reportage sur les jeux de role , il y a quelques années ...

 

 

BREF !!!

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #tivi addict

bon ben c'est parti pour une diffusion de la série Kingdom Hospital, remake de la mini série danoise de Lars von trier :" l'hopital et ses fantomes " (SPOILERS INSIDE !!)

Stephen King Présente Kingdom Hospital - D.R

Stephen King a reprit le scénario en mains et a participé a la production de cette série étrange a l'ambiance particuliére .

Petit résumé :le Kingdom Hospital a été bati sur un lieu funeste , en effet des centaines d'enfants sont morts durant la guerre de sécession, pris au piége des flammes , lors d'un incendie qui détruisit la fabrique dans laquelle ils étaient exploités.Aujourd'hui , les médecins, et les patients de l'hopital, sont les témoins d'événements étranges.Les premiers épisodes diffusés hier soir, nous ont emmené dans l'univers bizarre de cet hopital .

Mes premiéres impressions :j'avais vu la série originale sur arte il y a pas mal d'années de cela, j'en garde donc un vague souvenir qui n'altére pas mon " jugement " sur cette adaptation , ça démarre fort, avec la mise en scéne du propre accident qu'a subit King il y a quelques années : un des personnages de la série, se fait renverser sur le bord d'une petite route qu'il connait pourtant comme sa poche.Mais la réalité dérape vite pour laisser apparaitre d'étranges créatures , qui vont utiliser le patient afin de lutter contre la présence maléfique qui hante l'hopital ..

il avait déja décrit cette scéne dans le dernier volume de "La tour Sombre " , on sent a quel point ça a du le choquer de froler de si prés la mort !!

Les personnages et l'ambiance me semblent intéressants , le Docteur Hook en particulier et son coté frondeur /rebelle en blouse blanche me plait assez, ainsi qu'Antubis, Psychopompe a l'apparence de fourmillier effrayant .

mais y'a un truc qui me déplait lourdement : la voix off qui apparait sans réelle utilité dans les épisodes, et qui plombe fortement l'ambiance, le doubleur n'y est pour rien (j'adore sa voix en général mais la il me saoule terriblement ) et SURTOUT les bandes annonces entre chaque épisodes ........inutiles, longues, bourrées de spoilers qui gachent la suprise .

J'espére aussi que la suite sera un peu plus effrayante , me suis regardée les épisodes en solo dans le noir mais bon aucun frisson ( bon ok j'ai allumé les lumiéres pour aller brosser mes tites dents dans la salle de bain j'avoue :)  ), King a toujours été un de mes auteurs favoris , meme si selon moi il n'est jamais allé trés loin dans le gore , ceci dit je me rappellerai toujours de ma premiére lecture de "ça" et du fait d'avoir cessé de lire un passage un soir, parce que j'avais peur de savoir ce qui allait se passer :) , pareil avec le " bazaar de l'epouvante " , la scéne de l'araignée qui surgit du pendentif de la chére et tendre du shériff et qui se barre dans la salle de bain...brrrrrr

Je croise donc les doigts en espérant que Mister King aura su donné ce souffle qui n'appartient qu'a lui a cette série venu d'ailleurs :) , mais sans jouer au david lynch twinpeaksien ( qui ne sera jamais égalé ) .

 

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #mangas et animés

 Tsukasa Hojo, le popa de " city Hunter " , a surpris pas mal de ses fans, en se lançant dans la narration de la vie d'une famille pas comme les autres ..

Masahiko Yanagiba , jeune étudiant de 18 ans se retrouve orphelin aprés le décés de son pére , sa mére étant morte alors qu'il n 'était qu'un enfant.. Une jeune et belle jeune femme, vient frapper a sa porte en se présentant comme sa tante , elle s'appelle Yukari, et veut que le jeune Giba vienne rejoindre sa famille .Notre héros hésite, se pose 1000 questions , et finit par céder a l'envie d'avoir une vraie vie de famille, une cellule stable et chaleureuse ou il pourra enfin s'épanouir..

Et c'est la que tout va glisser..car la famille Wakanae est tout sauf "normale " , les parents ayant inversés les roles , Yukari, la jolie tante s'avére etre en réalité un oncle, et sora , le séduisant papa, Sora , est en fait la femme , tous sont des travestis vivant heureux ainsi , heureux parents de la sublime Shion, qui laisse planer un voile sulfureux sur sa reélle identité sexuelle ..

Et c'est parti pour 10 tomes ( traduits chez Tonkam il y a quelques temps de cela ) de folie douce, 10 volumes, ou Hojo nous montre l'étendue de son talent de dessinateur et de scénariste , il plongera le pauvre Giba dans les pires situations , au plus grand plaisir du lecteur .Les chapitres se suivent et ne se ressemblent pas , on passe du rire a l'émotion la plus forte en découvrant les drames cachés derriére les personnalités fortes et fragiles des différents protagonistes du manga .

Personnellement, je place cette série dans le top ten de mes mangasss favoris , le dessin est superbe , les coups de théatre s'enchainent , jamais de temps morts , juste la narration d'une famille pas comme les autres qui réussit malgré tout a préserver cette fameuse chaleur que Giba cherchait tant.

Pis je l'avoue, le personnage de Sora me fait fantasmer a mooort, c'est difficile d'oublier que c'est une femme, tellement il est séduisant (rhaaaaa un psy vite ?!!) , j'ai toujours adoré les persos ambigus mais la ...je craque .

petite galerie des protagonistes :

 Masahiko Yanagiba, le "héros " de l'histoire , étudiant falot de 18 ans, il prendra peu a peu de l'assurance au sein d'une famille pas comme les autres . il sera amené a se travestir lui aussi, découvrant a sa plus grande horreur ( et a son plus grand trouble également ) qu'il fait une trés jolie fille, appellée Masami , ce n'est pas Le personnage récurrent de la série loin de la , Shion étant et de loin le pilier de "family compo" ( a mon humble avis )

 

 

 

 

 

Masami : alter égo féminin de Giba , on dira ce qu'on voudra, il est quand meme trés séduisant ainsi non? Masami est venue au monde afin de rendre service au club ciné dont Giba fait partie , elle va rendre pas mal de messieurs foux d'elle , et sémera le désordre dans la vie "amoureuse " de Giba .

 

 

 

 

 

 

: Shion Wakanae , la délicieuse enfant de Sora et Yukari, elle a un caractére trés fort, et une maturité qui la poussera a se méler de la vie de Giba afin de l'aider a se trouver .C'est un des plus beaux personnages féminins d'Hojo selon moi, pas seulement physiquement , elle est terriblement troublante , passant de la femme a l'enfant , mais toujours avec ce doute quand a son identité sexuelle, on a presque pas envie de savoir ..

 

 

 

 

 

: Sora Wakanae ,"oncle " de Giba , époux de la craquante Yukari , il travaille chez lui, entouré de ses assistantes ( elles aussi travesties , bah ouais , ça serait pas drole sinon ^^), c'est un mangaka célébre , passioné et vampirisé par son travail, mais toujours présent pour ses proches . elle/il est mon personnage favori, comme je l'ai dit plus haut, c'est le Male parfait a mes yeux , j'adore !

 

 

 

 

 

:Yukari Wakanae , délicieuse "mére " au foyer, elle est au centre de la vie de famille des Wakanae , elle fait régner douceur et chaleur dans une maison souvent secouée par les situations cocasses engendrées par sa fille et son nigaud de neveu ..j'admire sa force tranquille , elle assume ses choix , et affiche son bonheur comme n'importe quelle femme, elle est belle, rayonnante , aimante , elle est Le pilier de la famille .

 

 

 

 

 

Tatsuya Tatsumi : yakuza colérique et violent, il est tombé amoureux de Masami au premier regard , troublé d'apprendre que Giba et Masami ne font qu'un , il ne renonce pas pour autant et se fixe le but  fou( ?) de faire de Giba une vraie femme , sous ses allures de brute mal dégrossie , il cache un coeur chaleureux , il est également l'heureux papa de la charmante (?bis ) Kaoru .

 

 

 

 

 

 

Kaoru Mahoro :17 ans, fille du popa cité juste au dessus , elle a décidé de se conduire en mec , et pousse dans ses limites le cliché du jeune male jouant de ses charmes, elle chante  dans un groupe rock a ses heures perdues , et adore faire tourner son yakuza de pére  en bourrique , conflit pére /fille classique :p

elle va squatter chez les Wakanae , semant  la zizanie mais sans réelle méchanceté .

 

 

 

 

 

Yoko Asaoka , étudiante en arts plastiques de 18 ans, elle veut devenir mangaka , tout comme Wakanae Sora , son idole , elle va séduire et utiliser ce cher Giba afin d'etre présentée au Maitre , mais déchantera trés vite en découvrant la vérité sur la famille Wakanae, elle fera tout son possible pour que Giba se conduise en homme avec elle, en petit ami digne de ce nom, mais renoncera .Lassée de toujours devoir prendre des initiatives stériles, elle cessera  de se battre afin de continuer son bout de chemin de son coté .

 

 

 

 

il y a une foule d'autres personnages que je pourrais citer mais j'avoue avoir la flemme de le faire ,ce manga foisonne de personnalités hautes en couleurs ( les assistantes de Sora par ex..) , je conseille vivement la lecture de Family Compo , je l'ai lu et relu plusieurs fois , sans jamais me lasser , et me refuse a dévoiler la fin, toute en finesse, ambigue, forte et riche en promesses quand a l'avenir de la famille Wakanae .

si le coeur vous en dit, allez vous baladez sur le site suivant :

http://acfcompo.free.fr/

 

 

il est superbement illustré et trés complet (j'avoue avoir emprunté a son créateur la majorité des illustrations contenues dans cet " article " et le prie de ne pas m'asséner de violents coups de massue sur la tete :) )

 

ps: encore une fois, ceci n'est pas un article aspirant a la perfection, juste un aperçu de ce que j'aime , il y a surement des erreurs mais elles me sont imputables , lapidation de l'auteur interdite .. 

 

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #mangas et animés

Joie! une réedition du manga de Tsukasa Hojo , le cultissime " City Hunter " est dispo dans notre contrée..

Il y avait eu une premiére version papier, made in " j'ai lu" , catastrophique, mauvaise qualité , certaines vignettes étaient illisibles , on ne pouvait pas profiter pleinement des décors , des détails des lieux ou oeuvre ce cher Ryo Saeba.."Génération Comics" nous offre une édition de luxe des aventures du duo Ryo /Kaori !!

je résume vite fait l'histoire, Ryo Saeba est un " nettoyeur " , il élimine les parasites humains qui pullulent dans son quartier et dans sa ville , il use et abuse de son flingue pour faire régner une certaine idée de la justice, aidé par la DELICIEUSE Kaori , venue remplacer son frére, assassiné par le puissant cartel de "l'union teope"...les aventures vont s'enchainer , au fil des clientes , des coups de massue , des duels sanglants et impitoyables .

Voila! il est de retour, avec sa libido animale et compulsive, avec ses célébres "mokkori" , et avec cette relation si particuliére qui va se nouer entre Kaori et Ryo, complicité, non dits , confiance mutuelle, rires et larmes , et surtout...les réactions de jalousie de Kaori, qui passe le plus clair de son temps, a balancer des massues plus ou moins énormes sur ce pauvre Ryo, afin de juguler les élans sexuels de ce dernier..

 

tout un panel de personnages va venir se greffer au couple ,que ce soit la superbe Saeko Nogami, femme flic et manipulatrice, qui n'hésite pas a promettre de folles nuits de débauche au pauvre Ryo contre son aide , l'excellent Falcon/Umibozu, un tueur au physique particulier , "allergique "aux chats et éternel rival de Ryo ( ils ont pas mal de comptes a régler ces deux la ...)..

ce que j'aime par dessus tout, c'est le coté " je suis un gros sex addict pervers

mais quand faut dégommer du méchant , je suis la"

 , Ryo est certes un male , affolé a la vue d'une paire de seins, de jolies jambes et d'un fessier charnu, mais il est avant tout un tueur , formé dés son plus jeune age a l'art de la guerre , au maniement des armes, au meurtre ,son passé reste obscur , on découvre de rares bribes de sa vie antérieure,  il tente de garder éloigner de lui les personnes qui lui sont chéres de peur de les perdre, sans succés , cette chére Kaori étant trés trés attachée a lui.

j'aime aussi le fait que sous ses allures de garçon manqué, Kaori reste une femme, incapable de lutter contre le sentiment qui nait en elle a force de cotoyer Ryo, elle peut etre une assistante diablement efficace , mais ses larmes sont belles et bien la marque d'un coeur féminin , vibrant malgrés les balles qui sifflent .

 

 

 

je trouve que la série tv , bien qu'étant agréable a regarder, est bien en dessous de la version papier , elle est bien moins sombre que le manga , et l'animation est franchement moyenne , mais bon, ça reste une série culte.

j'avoue garder un souvenir amusé du doublage français qui fait hurler les puristes , mais qui selon moi, est hilarant , je vous conseille d'aller voir le site suivant:

http://www.nicocityhunter.com/sons/sons.htm

le créateur de ce site a su trouver "l'essence du doublage français " ;) et écouter Maurice Sarfati hurler " je vais te mettre une buuuuulletteuh " est tordant.

 Les musiques jouent un role essentiel , elles collent parfaitement a l'univers de City Hunter, et on les reconnait facilement, dés les premiéres notes..le célébre générique d'intro japonais "Get wild" , et des morceaux comme " earth", "ballad of the silver bullet"  sont devenus des indispensables ,pour ma part, mon morceau favori est " owarina nai katamuki" , que l'on entend dans l'épisode ou Ryo se bat en duel avec son alter égo et ami Nick angel ..

Voila! j'ai hate de continuer la réedition de " génération comics " et de voir le style de Tsukasa Hojo s'améliorer au fil des volumes, pour atteindre cette quasi perfection dans les derniers volumes , depuis la fin de "city hunter " , il a offert a ses lecteurs des oeuvres diverses et variées comme " sous un rayon de soleil" , en 3 volumes , ou " familly compo" qui est selon moi, le meilleur travail d'hojo,j'en reparlerai bientot.il a également publié une fausse " suite" a city hunter, appellée " Angel Heart " , a lire mais sans jamais oublier que c'est pas vraiment une suite, je pense plutot que c'est " what if??", trés agréable a lire, pour admirer la maturité du style d'hojo , et sentir cette maturité a travers ses personnages, qui ont pris de l'age, de la bouteille, et ne sont pas épargnés par les drames de la vie .le mangaka a fait du chemin depuis " cats eyes "...

bon, c'est pas tout ça, mais faut que je remette la main sur ma massue moi...

( je précise que mes "écrits" n'ont pas pour vocation d'etre a la pointe du détail ou de l'information, j'évoque sur ce blog, les trucs que j'aime , sans me perdre dans les méandres des descriptions encyclopédiques ^^)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog