Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Les zombies n'ont plus vraiment mes faveurs depuis un bon moment  ...

Zombies par ci zombies par là , j'suis arrivée à saturation au point que j'ai cessé de zyeuter the walking dead que j'aimais pourtant beaucoup et j'ai également zappé des pelloches surfant sur cette mode etc etc 

MAIS quand j'ai vu que Zack Snyder s'était replongé dans les tripes suintantes et les têtes qui explosent en réalisant pour Netflix un nouveau film de zomblard , ma curiosité a été titillée et j'ai pas su résister ...

 

Le Pitch : Un groupe de mercenaires se faufile dans les rues ravagées de Las Végas, ville qui est confinée aprés que sa population se soit mystérieusement zombifiée, et ce afin de récupérer les brouzoufs contenus dans le coffre fort d'un casino ...

GAFFE SPOILERS ZOMBIES CI-DESSOUS !!

Bien ....

J'adore Zack Snyder .

Je l'adore depuis son Dawn of the dead , j'ai zyeuté quasiment tous ses films sans avoir jamais été (trop) déçue .

J'me souviens de cette séance de ciné , enceinte jusqu'aux yeux de ma fille , captivée par son Dawn of The dead nerveux ultra bien réalisé , avec un casting en béton armé et des protagonistes super bien caractérisés qu'on aime/déteste très rapidement tandis que le film se déroule sans jamais générer d'ennui ...

J'étais donc confiante quant à ce Army of the dead ..

Mais force m'est de constater que le combo Snyder/Zombies/Netflix/ est un epic fail ..

Comme je l'ai dit quelques lignes plus haut , une des raisons qui m'ont fait adoré le dawn of the dead de Snyder ce sont ses personnages et donc le casting et dans Army of the dead c'est à mes yeux le point faible MAJEUR ...

Entre Dave Bautista (Scott) qui ne réussi à imposer que son physique et la nana qui se prend pour Jenette Goldstein dans Aliens avec son zoli bandana rouge , Matthias Schweighofer et Omari Hardwick qui essayent vainement de se la jouer comiques de service ici et là ou encore l'insipide Ella Purnell qui prête ses traits à Kate la fille de Scott sans jamais rien apporter à l'histoire ...

Aucun de ces persos n'a trouvé d'intérêt à mes yeux sauf ( bien sur ) Monsieur Hiroyuki Sanada qui prête ses traits à Bly Tanaka , le gars qui finance l'expédition ...

Ce mec a la méga classe quoi qu'il arrive *_*

Y'a TROP de monde à l'écran et tout ce petit monde papote se chamaille se trahi et s'aime et dramas par ci et papa je t'aimeuh par là et c'est pas intéressant bordel de merde !!!!

Ces protagonistes pour lesquels j'aurais aimé ressentir de l'empathie sont tellement clichés et stéréotypés qu'il m'a été impossible de les trouver intéressants même quand ils meurent ce qui est un comble ...

Autre soucis que j'ai eu avec cette pelloche , son problème maousse de rythme , le film est LONG beaucoup TROP long , j'ai regardé plusieurs fois l'heure pendant le visionnage ce qui ne devrait pas arriver sauf que là on a droit par exemple à des scènes lourdingues entre le papa et sa fifille qui échangent des dialogues soporifiques et useless ou le fait que cette connasse de Kate veuille à tout prix sauver des nanas qu'on a entrevues 2 minutes à l'écran et dont on se contrefout ..

BREF j'pourrais continuer comme ça sur le rythme mais j'vais passer à autre chose ...

Et les zombies là dedans ? 

Ben ils sont aussi nazes et chiants que les vivants ce qui est un comble ...

Ils sont toujours aussi speed mais désormais ils sont aussi intelligents et organisés , ça aurait pu faire monter la pression, générer un peu de tension mais nan en vrai ils courent et sautillent et couinant et ....

Et c'est tout ...

Ha si ils semblerait qu'ils puissent se reproduire :-|

Si si ...

Même que le Mâle zombie alpha aka Zeus est in love avec sa copine même que quand elle va se faire décapiter ben ça va rendre Zeus fou de chagrin et de colère et qu'il va envoyer son armée aller bouffer le cul des méchants humains qui ont trucidé sa dulcinée ...

 Ha et y'a un tigre zombie aussi vu qu'on est à Vegas hein autant faire des clins d'œil maladroits à cette cité du jeu et des spectacles en utilisant JAMAIS le cadre de cette ville et en se contentant de montrer un pauvre Tigre Zombie en CGI pourris ....

BREF ...

Esthétiquement c'est moche, la photographie est digne d'un vieux tvfilm M6 , le scénario est complétement débile et bourré d'incohérences consternantes , les effets spéciaux sont ratés , il n'y a AUCUNE tension ... 

Points positifs ???

Les ziks !!

La bande son de ce film est tout simplement géniale ...

​​​​​​​Et la scène d'intro est rigolote aussi ...

Et puis c'est tout ...

En conclusion :

Je crois qu'Army of the dead (ou est ce Netflix?) m'a définitivement brouillée avec le " genre " Zombie movie , j'étais heureuse mais vraiment de retrouver Snyder et les zombies, j'espérais ressentir ce plaisir coupable de voir des hommes et des femmes se confronter à des zomblards ultra speed avant de mourir dans d'atroces souffrances , au lieu de cela j'ai subi pendant 2h30 un  truc insipide et ennuyeux ...

A éviter ABSOLUMENT !!!

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et Salutation à toi qui vient te perdre par ici !!

J'suis pas jouasse en ce lundi car ce week end j'ai posé les yeux sur un film de requin dont j'attendais BEAUCOUP et qui m'a surtout BEAUCOUP déçue  ...

 

Le Pitch : Un couple de Japonais ayant besoin d'aller sur le récif du diable décide de louer les services d'une agence proposant des déplacements en hydravion , ce qui devait être une superbe expérience se transforme rapidement en cauchemar quand des requins décident de boulotter les touristes et leurs accompagnateurs ...

GAFFE SPOILERS VORACES CI-DESSOUS !!

BIEN ...

Par ou j'commence  ...

Ha je sais  !!!

Great White est réalisé par Martin Wilson , inconnu au bataillon ..

Au casting on a la jolie Katrina Bowden qui m'a surtout charmée dans Tucker et Dale , le charmant Aaron Jakubenko , Ke Kohe Tuhaka que je ne connaissais pas mais dont j'adore déjà la bouille , la jolie Kimie Tsukakoshi et le croquignolet Tim Kano qui est à mes yeux de midinette vieillissante le seul point positif de cette pelloche ...

Ils sont pas MEUGNONS franchement ? :o 

BREF restons sobres.

J'avoue que le casting est physiquement sympathique et qu'elles et ils font le boulot correctement mais leurs personnages sont lisses et fades au possible donc empathie ZERO ...

Mais bon j'vais pas chipoter car aprés tout je ne regarde pas un shark movie pour la profondeur de ses protagonistes mais bel et bien pour les voir se faire boulotter :) 

En fait le seul point véritablement positif de Great White ce sont les décors naturels absolument MAGNIFIQUES, y'a des plans aériens de toute beautay soulignés par une photographie maitrisée , ça vend des envies de voyages par CARGAISON  et ça te colle des étoiles plein les yeux tellement c'est beau !!

Le film a été tourné au large de Brisbane :-|

Ouais ouais en Australie et n'oublie pas ce qu'un grand sage du YT français a très justement dit un jour : "L'Australie veut ta mort".

Viens plutôt à Dunkerque ou à Berck c'est moins joli mais au pire tu chopes un rhume en plein été , pas de risque de te faire croquer par un requin ou un crocodile marin ou par une araignée venimeuse ou piquer par une méduse elle aussi mortelle  ...

BREF je m'égare  !!!!

Voilà j'ai fini avec les points positifs passons à présent au reste :-|

Si le trailer et le pitch faisaient envie , le résultat est au final sacrément décevant et ce pour plusieurs raisons:

Great White est incroyablement aseptisé avec ces personnages qui sont  comme je l'ai dit plus haut délicieux visuellement mais creux et stéréotypés à l'extrême  , échangeant des propos ennuyeux ( worst dialogues ever) en ramant vers une hypothétique terre salvatrice ...

Ha et GG à celui qui a eu l'idée de faire de Kaz une môman en devenir signifiant au spectateur déja en train de bailler que la jolie donzelle survivra quoi qu'il arrive ...  

Il n'y a aucune tension , à aucun moment tu n'as les chocottes et pourtant je suis un " public facile " crois moi et en plus j'ai un peu peur de tout ce qui se cache sous la surface de l'eau d'où mon amour pour les films de requins et de crocodiles toussa mais là : RIEN nada aucune flippe même durant le passage nocturne  ...

Ensuite !!!  

Je sais que les Dents de la mer et ses suites ont quelque peu posé les bases pour les shark movies suivants mais sérieusement il avait quoi dans la tête Martin Wilson en repiquant une des pires scènes des dents de la mer deux à savoir celle ou le requin attaque l'hélico pour la régurgiter maladroitement avec son requin qui attaque un hydravion le tout avec des effets spéciaux dignes d'un des pires films de Syfy ??? 

En voyant cette scène j'ai su que c'était FOUTU :-|

Et la suite m'a donné raison , comportements incongrus des personnages , longueurs et surtout : Deux requins blancs attaquant de concert ??

Sans être une spécialiste des requins si il y a une chose que je sais c'est que ces magnifiques créatures sont des SOLITAIRES, la seule période ou ils vont se rapprocher c'est quand faut pêcho de la Femelle histoire de faire en sorte que l'espèce se perpétue , en dehors de ces moments bien spécifiques , les requins blancs folâtrent en SOLO ...

Donc en voir deux faire mumuse avec leurs repas c'est NIET .

Et cerise sur le gâteau , des scènes de " fight " sous marin entre les z'amoureux romantiques et les requins avec une eau PURE et cristalline sans sable ni truc voletant deci delà , on s'croirait dans une bouteille d'eau minérale les enfants !!

Pis GG à Kaz jouée par Katrina Bowen , une championne d'apnée !!!

BREF j'vais m'arrêter là ...

En conclusion:

Sur l'affiche de Great White on voit écrit " par les producteurs exécutifs des films  47 meters down " :-|

Si tu n'as PAS vu 47 meters down alors regarde ces films là et PAS Great White ( bon ok y'a des abus et des incohérences dans le deux surtout à la fin avec une légère surenchère limite hilarante mais boudiou là y'a de la tension !! )  ...

Brody , Hooper et Quint ne seront décidemment jamais égalés ...

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et devinez qui ( re) voilà ....

Parlons peu , parlons bien les enfants et surtout parlons COVID et Fantômes grâce à une surprenante chtite pelloche qui m'a carrément plue  ...

 

The Pitch: Pendant le confinement , six amies décident de faire une séance de spiritisme via Zoom, guidées en cela par une medium qui sait ce qu'elle fait sauf que les esprits et autres manifestations paranormales se carrent l'oignon des mediums et très vite les choses dégénèrent ...

GAFFE SPOILERS DECONFINES CI DESSOUS !!!

BIEN !

J'sais pas comment tu vis le confinement mais de mon côté ça roule plutôt bien , j'suis pas une adepte de trucs genre repas entre êtres humains , festivités familiales , aller boire un verre toussa , je n'aime simplement pas tout cela , je n'aime pas le bruit le monde et le manque d'intimité ...

Par contre j'adore croiser des gens sur internet , j'peux passer des heures (sans rire) à papoter sur discord par exemple avec d'étranges créatures appelées Guildmates  , échanger de plus ou moins longs emails avec des personnes croisées via ce blog, discuter par DM sur Twitter etc etc , je suis accro à internet et à tout ce que je peux y faire, voir, lire, écouter , partager , découvrir ... 

BREF si je conchie la sociabilité irl je m'épanouis dés que ça touche au virtuel  ...

D'où le fait que quand je tombe sur un film d'épouvante/horreur lié à internet/aux nouvelles technologies et autres gadgets numériques je me jette en général dessus , ce que j'ai fais quand j'ai eu la chance de croiser le chemin de Host de Rob Savage ( inconnu au bataillon) ...

Le principe Host est d'une simplicité enfantine , des nanas ( Haley, Jemma, Caroline , Emma et Radina) , Zoom , de l'alcool , du spiritisme et un esprit pas jouasse  qui vient foutre le dawa bien comme il faut quand certaines des participantes commencent à déconner en ne montrant pas le respect qui leur est dû aux âmes errantes ... 

Durant les 56 minutes du film l'écran est splitté en 6 puis 5 mini écrans sur lesquels s'affichent les nanas et leurs bulles irl .... 

Elles papotent entre elles en nous dévoilant 2/3 trucs sur leurs quotidiens ce qui nous permet de créer même brièvement un lien avec chacune de ces victimes en devenir...

Au début l'œil se perd parmi ces visages , personnes , cadres de vie et la force voire l'intelligence de Rob Savage est là justement.

Plein de points de vue , plein de lieux, de recoins sombres d'où tout et n'importe quoi peut surgir et te voilà qui guette nerveusement chaque bulle de ces donzelles à la recherche d'un signe que quelque chose a franchi le seuil et a quitté le monde des morts pour venir donner une bonne leçons à nos meilleurs amies de la vie éternelle ...

La tension va monter crescendo au fil des esprits es tu là et des réponses de plus en plus violentes du fameux  esprit vraiment pas content ...

A noter que Host respecte les " codes " de toute bonne séance de spiritisme , on a une médium qui tente de créer un lien avec le monde des esprits, des bougies ,  et la célèbre petite phrase " esprit es tu là ? si oui tape une fois "   ...

Je trouve ça absolument génial cette idée du spiritisme revu et corrigé version 2021 + COVID , j'veux dire quand j'avais 15/16 ans on faisait du spiritisme avec un verre dans un cercle de lettres en papier avec des potes de la bière et des bougies , du chichon dans des pièces sombres etc etc ( et ça fonctionnait !!!) , avant les gens faisaient planer des guéridons ou généraient de l'ectoplasme qui leur sortait des narines ou des oreilles etc etc 

Et aujourd'hui on fait du spiritisme avec zoom *____*

C'est EXCELLENT !!!

Le seul défaut que je trouve à cette pelloche c'est que j'trouve que l'esprit à l'œuvre dans Host y va un peu fort , j'veux dire d'accord les nanas ont fait n'importe quoi pendant la séance mais de là à les massacrer de la sorte lors de mise à mort parfois un poil WTFesques ( le décés de Teddy kwa -_- ) .

BREF !!

En conclusion :

Host a fait pas mal parler de lui du fait qu'il a été tourné en respectant les distanciations sociales le tout étant filmé via des webcams ...

La dévoreuse de films d'épouvante/horreur/Found Footage que je suis a adoré ce film que je trouve bien pensé, bien foutu, bien ficelé, bien joué ...

Y'a un côté bric à brac amateur foundfootage qui m'a clairement séduite d'autant plus que Rob Savage et ses potes responsables de Host connaissent visiblement les codes des films de genre qu'ils adaptent à Zoom ...

C'est clairement le genre de film qui en horripilera beaucoup ( à l'instar d'un Paranormal Activity ) mais je pense vraiment qu'il est sympa à zyeuter ...

Y'a vraiment que les mises à mort qui m'ont un poil sortie du délire spiritisme, en dehors de cela j'trouve rien à redire !!

A voir ABSOLUMENT !!  

Ce soir j'fais une séance de spiritisme avec les Belettes *_* 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Houlalalalalalaaaaa , j'ai hâte de voir ça  *_* 

Pas toi ? :o 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Comme tu le sais peut être si tu passes ici de temps en temps , j'ADORE les found footage , c'est rapidement devenu MON " style " de films d'horreur préféré ...

Y'en a UN que je voulais absolument voir mais j'hésitais du fait de sa réputation assez " sulfureuse " liée à sa violence toussa ...

Je me suis enfin décidée à le zyeuter et j'avoue être perplexe   ... 

 

Le Pitch : Lors d'une perquisition dans la maison d'un serial killer qu'ils traquent depuis des années des flics tombent sur des centaines de VHS remplies des horreurs commises par le fameux tueur...

GAFFE SPOILERS GLAUQUES CI-DESSOUS ...

J'vais y aller par 4 chemins : The Poughkeepsie Tapes ( ce nom me donne mal aux doigts -_- ) est un des films les plus étranges que j'ai vu depuis longtemps !!!

Le visionnage étant très frais ( il y a à peine quelques heures ) je suis encore " dans le truc ", j'ai même grimacé en revoyant certains passages en cherchant une bande annonce pour cet écrit  ...

Ce qui est certain c'est que la pelloche ne m'a pas laissée indifférente ..

Le film de John Erick Dowdle n'est pas , à mon avis , à mettre entre toutes les mains ...

Attention hein, la dévoreuse de pelloches horrifiques que je suis ne va pas jouer les pucelles effarouchées mais bordel y'a certains passages qui m'ont clairement mise mal à l'aise  ...

En gros et pour essayer de décrire le bousin , John Erick Dowdle nous introduit dans une espèce de mokumentary alternant passages " réels "avec des agents du FBI , des profilers, des flics, des familles des victimes qui témoignent face caméra en nous expliquant ce qui se passe , ce qu'ils pensent savoir du tueur ...

Cet aspect là du film peut sembler un peu fauché et mal ficelé voire même mal interprété par moment , j'admets avoir par exemple souri en voyant des protagonistes pas vraiment convaincants genre le fils du flic accusé à tord qui est tout bonnement PAS crédible ...

MAIS entre ces séquences le réalisateur balance des extraits des fameuses vidéos qui contiennent des scènes de tortures des victimes et les modes opératoires du tueur qui s'est amusé à se filmer du début ( repérage des victimes ) à la fin ( mises à mort souvent hors champ mais on imagine  ... ) ...

Le gaillard s'éclate en plus a torturer de vilaine façon ses proies lors de passages allant de la violence gore à l'humiliation ultra sadique ... 

C'est pouacre à souhait et le réalisateur utilise avec un talent de ouf le format caméscope qu'il tord et twist , l'aspect granuleux amateur des images donne une dimension encore plus chelou aux passages horribles qu'on se prend en pleine tronche ...

La mise en scène est maitrisée de bout en bout que ce soit lors des passages " réels " essentiels à la montée de la tension tandis que les témoignages des protagonistes se font plus sombres ou lors des exactions commises par le tueur , on sent une réelle envie de bien faire de la part d'un réalisateur jusqu'au boutiste ... 

D'où vient ce personnage rempli visiblement de haine et de fureur , d'où le réalisateur et le scénariste l'ont ils sortis ? Avaient t'ils en eux un trop plein de rage vis à vis de la société pour donner vie à un Monstre pareil ? 

On n'aura aucune réponse a ces interrogations vu qu'il va passer entre les mailles du filet en se jouant avec un peu trop d'intelligence je trouve des forces de l'ordre qu'il manipule comme il le veut ce qui m'a également fait sourciller car faut pas pousser trop loin les choses si on veut rester " crédible " ...

J'veux bien croire que certains serial killer ont exercé également leur "art" de la pire des manières et en faisant preuve d'une sacrée intelligence (Dahmer ou Kemper pour ne citer qu'eux) mais dans TPT c'était too much à la limite du ridicule..

J'suis absolument pas fan des Saw ( sauf peut être le tout premier) ni des torture porn and co et j'ai franchement été mal à l'aise lors de certaines scènes de TPT mais j'avoue que ça a titillé ce côté voyeur qui sommeille en moi et je pense que c'est là que réside la force de TPT , j'ai eu le sentiment de devenir moi l'esclave de ce tueur tandis que je suivais ses actes à travers ses yeux ....

​​​​​​​J'ai lu ici et là que le film avait eu du mal à percer/être diffusé du fait de sa violence et c'est je pense la preuve du succès total du réalisateur qui a réussi à écœurer et fasciner en même temps les spectateurs ...

 

En conclusion :

Sans être ZE Found Footage absolu , TPT a je pense posé des bases pour des films sortis ensuite (les Saw et compagnie) et est sorti des sentiers balisés des films d'horreur pour emmener ses spectateurs dans un petit voyage en enfer  ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

J'ai toujours été une grande fan de la Saga " Détour Mortel " avec cette tribu de rednecks consanguins difformes s'amusant à dépiauter façon puzzle les pébrons osant s'égarer dans leur cambrousse ...

Alors quand j'ai appris qu'un " reboot " de ces films sortait j'ai été franchement hypée même si le trailer me semblait clairement s'éloigner de ce qui faisait la " magie " des films précédents ...

Grande a été ma déception...

 

Le Pitch : Une jolie brochette de pieds nickelés part en vadrouille dans une zolie forêt dans les Appalaches et commet l'erreur de quitter le sentier ( faut JAMAIS sortir du sentier bordel !! ) ...

GAFFE SPOILERS PAS MORTELS CI-DESSOUS !!

BIEN !

Par ou j'commence  ...

Ha je sais ...

Si comme moi tu as adoré les stremons skillés en chasse à l'homme et aux mœurs anthropophages alors passe vite ton chemin car tu ne trouveras RIEN de ce qui fait le CHARME oldschool des films de la saga Détour Mortel ici ...

Pourtant les 15/20 premières minutes du film de Mike P. Nelson semblaient prometteuses avec cette bande d'abrutis inintéressants et stéréotypés à l'extrême ( ils/elles sont diplômés et donc hihi ça va leur sauver la vie ?  '-_- ) qui viennent se dandiner sous le nez de beaufs racistes et homophobes , personnages infects de prétention , inintéressants voire détestables donc on frétille de joie quand ils posent ENFIN le pied sur le sentier qui va les mener on l'espère en Enfer ...

Et ils y vont en Enfer SAUF que ce n'est pas du tout celui auquel on s'attendait car à la place de délicieuses créatures vaguement humaines , sans principes ni morale , fin gourmets quand il s'agit de faire cuire de la viande humaine après avoir bien attendri la dite barbaque en faisant courir le troupeau de victimes dans les bois nous voilà face à la Fondation ...

Cékoidonc la Fondation ...

Ben c'est une communauté d'hommes et de femmes qui a élu domicile dans la montagne et vit loin de la civilisation en suivant ses propres règles et ce depuis des décennies ...

Gare à celui/celle qui enfreint ses lois car il subira le courroux de la Fondation...

/Soupir ennuyé ...

Sérieusement ce concept complétement est NUL ...

Alors OUI je sais les films Détour Mortel sont souvent ultra cheap sur bien des plans mais MERDE au moins ils sont sincéres et amusants et souvent réalisés avec le COEUR ce qui donne droit à des spectacles jouissifs remplis de gros rouge qui tâche...

Et ici on a juste une bande de paysans chasseurs cueilleurs qui ne sont absolument pas effrayants bien au contraire et dés que j'ai vu poper le pseudo leader charismatique de cette bande de guignols j'ai décroché  ...

J'sais bien que depuis hérédité il est de bon ton de faire de l'horreur  intello et frigide à la Ari Aster mais MERDE comment Alan B. McElroy qui a scénarisé le tout premier Wrong Turn a t'il pu pondre un truc aussi aseptisé , policé , triste et vide ??? 

J'sais pas pour toi mais j'en ai un peu beaucoup RAS le BOL de cette mode des reboots qui s'approprient des Monstres/légendes/icônes du cinéma de " genre " pour les botoxer/relooker/broyer en les privant de leur essence ...

Et Wrong turn 2021 est un excellent exemple de cela  ... 

Il est OU le fun ???

Il est OU l'humour  ???

Et la JOIE on en parle de la JOIE ? Celle que ressent tout fan de film d'horreur/survival quand un des neuneux bobos tavu kikoo se fait dégommer de manière forte inventive par des rednecks? 

Ici on tire des flèches et on colle quelques pièges certes efficace mais bordel quand on sait qui est derrière ces pièges forcément ça ne prend pas  ...

​​​​​​​Ha et on juge aussi on crame des yeux et on envoie les mécréants dans un trou ou ils deviennent anthropophages , OMG mais qu'est ce que c'est que cette connerie ???

Ajoute à ce vide sidéral que dis je cette TRAHISON un casting vraiment pas jouasse avec au " sommet " un Matthew Modine qui se demande visiblement ce qu'il fout là , des dialogues d'une vacuité hallucinante, des ziks soporifiques, des décors naturels peu voire pas mis en valeur ou utilisés pour faire monter la " sauce ", des incohérences au niveau du comportement de certains persos (on en parle du chéri d'amour qui au bout de 3 pauvres semaines passées dans la communauté renonce à la possibilité de recouvrer la liberté ou de la belle doche qui ne se rend jamais compte que quelque chose de moisi se déroule dans sa cuisine ?? ) ...

BREF ...

Points positifs ?

Euh ...

Ha oui le skin Wendigo like des déguisements des membres de la fondation quand ils chassent et la première mort aussi qui est rigolote  ...

Ha et j'ai apprécié le fait que l'héroïne soit prête à beaucoup pour survivre ...

Par contre on m'expliquera comment en à peine trois semaine selle devient une véritable TUEUSE maitrisant l'arme blanche et le tir à l'arc  ...

Non non en vrai plus j'y pense y'a vraiment rien à retenir de Wrong turn 2021 ...

En conclusion: 

J'vais être succincte ...

Wrong turn pour moi c'est ça : 

 

 Pas ça  .....

Vite vu vite oublié  ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

J'vais pas évoquer de film pour cette fois mais bel et bien LE jeu vidéo qui me scotche à mon fauteuil devant le pc depuis début février , un jeu ou entre deux cueillettes de framboises tu peux aller botter le cul de gros Trolls avant de partir à la chasse au serpent de mer  ...

Ce jeu c'est ...

 

Valheim c'est quoi ...

Ben c'est un jeu de survie en open world qui fait appel à la curiosité et  la créativité et à l'imagination du joueur pour faire évoluer son histoire ...

Valheim c'est le dixième monde de la la Mythologie Nordique ( forcément ça m'a séduite de suite ) et tu incarnes un guerrier ( ou une guerrière nom d'un Troll !!) tombé au combat et désireux de prouver qu'il en a dans la tunique en cuir aux Dieux en survivant aux éléments et surtout à la faune hostile de Valheim ou on l'a autorisé à revenir à la vie ...

Visuellement Valheim est trés étrange , on passe de trucs parfois pas très zoli ...

A des endroits/moments baignant dans une couleur absolument magnifique et là je pense en particulier aux levers et couchers de soleil en forêt ...

Y'a un je ne sais quoi de "oldschool " dans ce jeu qui m'a séduite de suite que ce soit dans cette photographie ou dans le gameplay ...

Les ambiances propres à chaque zone ( prairie forêt noire montagne etc etc ) s'enchainent de manière naturelle pas comme dans un WoW ou tu passes de la pluie au soleil en quelques mètres -_- ...  

Le look/design de Valheim colle parfaitement à l'histoire et à l'ambiance portée par une zik qui devient vite soûlante car répétitive  ... 

On peut jouer seul ou s'entourer de jusqu'à 10 joyeux larrons ( je joue solo parfois sur un serveur peinarde tranquille dans mon coin mais quand je m'ennuie je rejoins sur un autre serveur 4 membres de ma guilde WoW :p ) , la coopération est essentielle pour progresser et atteindre des " paliers " d'évolution au niveau du craft : passer par exemple de la tunique en haillon à l'amure en fer ou en argent, du combat à main nue à l'épée , faire évoluer les habitations, construire des drakkars pour partir en exploration/expédition ...  

Quant au Bestiaire , au fil de tes pérégrinations tu croiseras des Trolls , des serpents des mers, des Wyvernes , des Boss magnifiques  ...

Y'a des " donjons " et des cryptes à explorer , des trésors à trouver ...

Le jeu te laisse évoluer à TON rythme sauf si tu es entouré comme moi de furieux qui veulent tarter du mob au lieu de simplement s'assoir pour contempler le soleil couchant ...

Si je devais évoquer des défauts ...

La personnalisation ultra sommaire du personnage en début de game est frustrante... 

Le manque de place dans les sacs aussi -_-

Ha et si la mort n'est pas punitive dans le sens ou tu récupéres tout ton matos/Stuff , quand tu créves à l'autre bout de la map et que tu dois retourner tooooout là bas pour reprendre ton corps en te faisant un chemin à poil au milieu de mobs n'appréciant pas la vision des miches nues d'un viking ça GAVE vite !!!

Mais bon ce ne sont que des petits détails dans un océan de point positifs ...

BREF pour que l'accro à WoW que je suis ai abandonné Azeroth c'est que Valheim ça roxxe du

naingris !!!

En conclusion :

Fin Février, Valheim qui a été imaginé et crée par CINQ petits gars du Studio Suédois Iron Gate avait atteint les 4 millions de jeux vendus , je pense que ces 5 gaillards n'imaginaient PAS le succès qu'allait remporter ce jeu qui est arrivé au moment ou le monde du jeu vidéo était tristoune et ennuyeux , les joueurs avaient besoin d'une bouffée d'air frais vidéo ludique et ils l'ont trouvé via les vertes prairies ou les marécages spongieux et les océans agités de Valheim ...

Si tu aimes les jeux de survie ( en mode easy hein on est n'est pas dans rust ici ) et que tu as envie de changer d'air alors fonce sur Valheim !!!

Et comme le dit si bien ce vieil adage Viking  : 

" Tu atteindras ta destination même si tu voyages lentement "  ...

J'vais aller dire ça aux 4 guignols sous speed tiens  ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Un vieil adage dit que le Diable se cache dans les détails mais selon certaines personnes il aimerait surtout foutre le dawa dans une jolie maison située dans la petite bourgade d'Amityville ...

 

Le Pitch: The Amityville Murders ou l'histoire de la famille Deféo massacrée dans la nuit du 13 novembre 1974 par le fils ainé , Ronald Butch Deféo qui lors de son procès dira (entre autre ) avoir été guidé par des voix diaboliques dans sa tête  ...

GAFFE SPOILERS DIABOLIQUES CI-DESSOUS !!

BIEN !!

Par quoi j'commence  ...

Ha je sais !!!

"Based on true events " dit l'affiche du film et pour UNE fois , c'est ( plus ou moins ) VRAI ...

Le 112 (108 désormais à la demande des proprios) Ocean Avenue est connu dans le mooooooooooooooonde entier depuis la sortie du " livre " de Jay Anson " The Amityville Horror : a true story " puis des ( trop) nombreux films inspirés de l'écrit de Anson , films que je ne vais point énumérer car j'ai la FLEMME , je dirais simplement que si le premier et le second étaient sympathiques les autres sont soit très drôles tellement ils sont nazes ( le 4 avec la lampe et cet HORRIBLE gamin !!)  soit juste pathétiques ( le 3 , le 5 ... ) ...

Ce qu'il y a de sûr c'est que le drame de la tuerie d'Amityville et l'histoire cousue de fil blanc de la famille Lutz qui a emménagé là bas plus tard et dit avoir été chassée de la maison par des forces maléfiques après seulement 28 jours ont rapporté pas mal de brouzoufs à certains petits malins  ...

Mais revenons à nos moutons ou plutôt à notre Maison et surtout à ce film , " The Amityville murders " sorti en 2019...

La pelloche est réalisée par Daniel Farrands qui a surtout œuvré sur pas mal de documentaires sur Jason Voorhees et son Mythe , Freddy Krueger ET Amityville et je trouve qu'il s'en est plutôt bien sorti avec The Amityville Murders , sujet qu'il semble bien connaitre.

J'ai beaucoup aimé ce film et ce pour plusieurs raisons...

Raison une , le casting  !

Aucune fausse note à ce niveau là , les acteurs et actrices sont juste EXCELLENTS à commencer par John Robinson qui prête sa jolie trogne au personnage de Ronald Butch Deféo ...

Ou encore Chelsea Rickett aka Dawn Deféo ...

(elle ressemble un peu à Guenièvre dans Kaamelott >_< )

Mais là ou j'ai sautillé de joie c'est quand j'ai vu poper à l'écran Diane Franklin et Burt Young qui jouaient déjà dans Amityville deux , elle dans le rôle de Dawn ado et lui du papa violent Deféo *_*

Cela peut sembler con mais pour moi c'est ce genre de détails ( tellement appréciés par le diable ) qui me font me poser réellement devant un film et m'y intéresser ...

Ici Diane joue la maman et Burt le grand père maternel....

Quand au reste des visages présents dans the Amityville Murders j'ai vraiment rien à redire que ce soit pour les mômes ( Zane Austin, Kue Laurence et Noa Brenner) ou le père magistralement interprété par un glaçant Paul Ben Victor ...

Et n'oublions pas enfin LE personnage central à savoir elle ...

On a beau la connaitre par cœur à force de l'avoir visitée et re visitée dans tous ces films elle n'en reste pas moins toujours aussi fascinante et le réalisateur a réellement bien bossé sur ses " entrailles " en évoquant par exemple les objets du culte disséminés partout dans la maison ou ces portraits de famille si mensongers dans les escaliers ou encore la fameuse mystérieuse pièce aux murs rouges  ...

Autre raison qui m'a fait aimé ce film, le "voyage dans le temps " avec les coupes de cheveux , les fringues , les rituels qui me semblent tellement désuets et d'une autre époque , les prières, les fêtes de famille etc etc 

Mais LA raison majeure qui m'a fait lâcher tout ce que je faisais pour focus sur le film c'est la reconstitution des faits , j'vais pas me vanter mais je connais bien l'histoire des Deféo ainsi que celle des Lutz et j'ai été agréablement surprise de voir que le film respecte vraiment bien la réalité du quotidien des Deféo , famille en apparence parfaite et aimante mais en réalité complétement dysfonctionnelle ...

Les scènes dans lesquelles Ronald Sénior péte un plomb et s'en prend à sa famille sont tout simplement atroces de réalisme et de crudité et là je pense en particulier au moment ou il apparait dans la cuisine et voit sa fille se faire taquiner par des potes de son fils, on perçoit la rage intérieure du père ( je me répète mais Paul Ben Victor est juste INCROYABLE dans ce rôle) et on attend son explosion et quand elle se produit on reste bouche bée , la VRAIE terreur réside dans ces moments là en fait pas dans ceux ou le réalisateur suggére la possibilité d'une ombre démoniaque ....

Daniel Farrands joue également habilement avec nos nerfs quant à la Vérité , Butch était il simplement un malade mental qui a explosé un soir et a massacré ses proches ou était il réellement le jouet d'une force étrange habitant le sol et les murs de sa demeure , force avec laquelle lui et sa sœur Dawn ont un peu trop joué ... 

Non vraiment , plus j'y pense en tapotant ces mots plus je me dis que ce film est réellement bon ...

Si tu me demandes mon avis sur la question possession/pas possession , à une époque pas si lointaine je t'aurais répondu sans hésiter POSSESSION parce que je croyais un peu tout ce que je lisais/voyais sans faire preuve de recul ou d'un minimum d'esprit critique mais aussi et surtout parce que J'ADORE avoir peur et tout ce qui touche au paranormal toussa me fait trembler BREF ...

Mais après voir lu regardé et écouté des tas de bouquins émissions docus sur le sujet je me dis à présent que Dawn n'est pas innocente quant à ce qui s'est passé et que le frère et la sœur étaient peut être complétement défoncés ce soir là sans parler du fait que Butch n'avait peut être pas tous les neurones à leur place et blam massacre  ...

Le plus triste là dedans au delà de la mort de ces gens c'est surtout la façon dont des hommes et des femmes ont tenté de se faire un nom et du fric sur cette histoire horrible et là j'pense en particulier aux Lutz les rois des procès , prêts à tout pour rogner un peu de thunes , à Jay Anson, à l'avocat de Ronald Deféo  Mossieur Weber ou au couple de pseudos démonologues les Warren ( je les adorais à une époque mais pareil , j'ai lu écouté vu des trucs à leur sujet et mon avis sur eux à diamétralement changé ) ...

BREF ...

En conclusion :

Si tu n'as jamais vu aucun des films Amityville et que tu as envie de découvrir/comprendre ce " phénomène " alors regarde The Amityville Murders et tu auras de bonnes bases et surtout SURTOUT évite de regarder Amityville 3 , 4 , 5 .... Et le remake immonde de 2005 aussi ...

Je ne sais pas si le Diable aime tant que cela à se cacher dans les détails mais j'suis sûre qu'il n'habite pas au 112 Ocean Avenue ...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog