Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

BIEN !

Aujourd'hui on tourne ( momentanément) le dos à mon obsession pour les films en found footage pour s'intéresser à une fabuleuse série avec un (tout petit) côté found footage >_< 

BREF fais moi confiance et laisse moi t'emmener dans les entrailles de  ...

 

Le Pitch : Dan, un spécialiste de la restauration de vielles VHS et autres K7 audios , est contacté par un mystérieux homme d'affaires qui lui demande , en échange d'une bonne somme d'argent , de donner une seconde vie à une collection de vieilles vidéos qui recèlent un terrible secret .. 

GAFFE SPOILERS NOSTALGIQUES CI-DESSOUS !!!

Archives 81 est une série télévisée de 8 épisodes scénarisée par Paul Harris Broadman qui s'inspire d'un célèbre podcast du même nom et qui est actuellement diffusée sur Netflix.

Au casting nous avons Dina Shihabi dans le rôle de la fragile et craquante Mélody Pendras qui part s'installer dans l'immeuble Visser officiellement pour faire un documentaire sur ses habitants...

Nous avons également et surtout ai je envie de dire l'incroyable Mamoudou Athie qui prête ses traits et sa silhouette élancée à Dan , ce mec porte la série sur ses épaules et j'ai adoré sa solide et sobre interprétation de son personnage  ...

On a également Julia chan qui joue à merveille l'incroyablement agaçante et un peu inutile Annabelle ...

Il y a aussi Ariana Neal qui joue la jeune Jess qui m'a marquée lors d'une scène dans le premier ou le second épisode je ne sais plus trop ou tout se joue sur les expressions de son visage cadré en gros plan et ce passage a été TERRIBLE *___*

Et enfin voilà l'exemple parfait d'une de ces gueules qu'on connait parce qu'on l'a déjà croisée X fois ici ou là , Monsieur Martin Donovan qui quant à lui incarne le mystérieux et inquiétant Virgil Davenport ...

Et j'vais arrêter là pour l'énumération des comédiennes et comédiens de talent qui défilent à l'écran au long des 8 épisodes parce qu'ils sont toutes et tous PARFAITS y'a zéro faute niveau casting et interprétation et là je pense en particulier à chacun des habitants de ce foutu immeuble Visser qui sont creepy as fuck ...

Le Visser justement parlons en car il fait partie intégrante du casting à sa façon , c'est un de ces buildings en pierre rouge brique qui se dresse dans la grosse pomme comme des anachronismes et qui semblent avaler celles et ceux qui en franchissent le seuil pour ensuite se perdre dans ses labyrinthiques et étouffants couloirs ...

Archives 81 est une série étrange qui nous emmène , par le biais du travail de restauration de Dan , sur les traces de Mélody qui dans les années 80/90 a décidé de mener une enquête dans l'immeuble Visser et qui découvre peu à peu que cette bâtisse a une réputation étrange et sombre avec des relents de paranormal voire de rites inquiétants ...

Le spectateur est comme penché sur l'épaule de Dan au moment ou celui-ci visionne les vidéos restaurées montrant l'enquête de Mélody et c'est cela, ce côté found footage qui m'a de suite scotchée devant ma tivi avec mon ado qui a elle aussi été happée et charmée par cette série.

Dan découvre donc l'étrange enquête menée par Mélody avec laquelle il a en commun des douleurs et manques liés à des drames familiaux et tandis qu'elle semble s'adresser à lui en défiant la barrière du temps et des époques , il se lance dans ses propres investigations qui l'emmèneront au delà de ses espérances. 

Archives 81 est un petit bijou aussi bien sur le plan de la narration que du cadre , les voyages dans le temps sont ultra bien foutus avec le grain de l'image inhérent au format vidéo des années 80/90 sans parler des couleurs, des fringues, coupes de cheveux , accessoires et gadgets et des ZIKS tout est so 80's !!!

Pour quelqu'un comme moi qui a eu la chance de grandir et de vivre ces années là , le visionnage des aventures de Mélody est un pur bonheur et j'ai voyagé sans me déplacer dans chacun des épisodes ...

Le retour à de nos jours avec Dan sont eux aussi bien pensés avec en opposition aux couleurs chaudes de Mélody , une froideur architecturale et une photographie glacée ...

Et la trouille là dedans me demanderas tu ?

Et bien elle est présente avec même quelques gros moments de flippe le tout porté par une tension quasi permanente du début à la fin de la série qui enveloppe Dan et donc le spectateur dans un écheveau complexe de pistes et de mystères et de situations étranges tandis que des personnages surgissent dans les couloirs du Visser qui cache de terribles secrets ...

On pense forcément à des films cultes comme rosemary's baby ou la sentinelle des maudits pour le côté immeuble chelou habité par des gens tout aussi cheloux et j'avoue même avoir cru percevoir une effluve de Lovecraft à travers les rites et les psalmodies et là tu pourrais me renvoyer que j'ai tendance à voir des abominations Lovecraftiennes partout ce à quoi je rétorquerais que des épisodes d'Archives 81 ont été réalisés par Justin Benson et Aaron Moorhead responsables du fabuleux et SO Lovecraftien The Endless et que donc ceci explique cela ...

A noter également un gros travail sur le son et en particulier sur les musiques/ost qui accompagnent Dan et Mélody dans leurs enquêtes et qui rendent l'ambiance encore plus étouffante et oppressante ...

En conclusion:

Mon ado et moi avons matté les 8 épisodes d'Archives 81 en quelques heures tellement nous avons été séduites par l'ambiance et surtout par les personnages évoluant sous nos yeux car si les rôles secondaires sont certes des esquisses parfois maladroites , les rôles principaux de Dan et Mélody , leurs blessures et ce lien étrange qu'ils finissent par tisser au delà de la temporalité les a rendu extrêmement attachants à mes yeux  ...

A voir absolument ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Aujourd'hui j'vais revenir aux racines du mal grâce à un film qui m'a arrachée à ma torpeur "found footagesque" ...

Et donc le week end dernier, alors que ma fille et moi même zappions allégrement à la recherche d'un chtit film sympathique à zyeuter , nous sommes tombées sur le Texas Chainsaw Massacre version Netflix ...

Connaissant la censure Netflixienne en matière d'animés riches en scènes graphiques on a lancé l'bouzin sans trop en attendre ...

Quelle grossière erreur  !!!!

 

Le Pitch : Une bande de bobos idéalistes désireux de créer une chtite communauté dans le bled paumé de Harlow au cœur du Texas va accidentellement " réveiller " LeatherFace qui va se faire une joie de leur rappeler qui est l'patron ...

GAFFE SPOILERS TRONCHE DE CUIRESQUES CI-DESSOUS !!!!

Parlons peu parlons bien.

J'ai beaucoup aimé ce film et je vais donc manquer singulièrement d'objectivité !!

Cela faisait une éternité que je n'avais pas été autant prise au dépourvu par une pelloche horrifique au point d'en avoir la chair de poule de plaisir et des étoiles plein les yeux !!!

Et donc TCM 2022 est réalisé par David Blue Garcia un mec totalement inconnu au bataillon . 

A l'écran peu de visages ultra connus MAIS quand même ici et là quelques personnes que j'apprécie toujours de croiser au fil d'un film comme Madame Alice Krige qui prête ses traits à Mrs C. la dame qui prend soin du petit LeatherFace ...

Il y a également l'incroyable Olwen Fouéré que j'avais déjà rencontrée dans le très bon Sea Fever et qui joue ici le rôle de la seule survivante du célèbre Massacre à la tronçonneuse dans les années 70 ...

Elle est HALLUCINNANTE cette nana *___*

Nan mais regarde moi ce visage  !!! 

*_____*

Pardon je m'égare ...

Hum et donc on a aussi Mark Burnham qui prend la place de Gunnar Hansen et qui s'en sort ma foi plutôt bien en matière de tuerie /boucherie !!!

Et enfin la chtite brochettes de teubés avec de gauche à droite : 

Elsie Ficher aka Lila la fausse fragile , Sarah Yarkin aka Mélody la grande sœur , Nell Hudson aka la blondinette dont tout le monde se fout et enfin Jacob Latimore aka Dante le chef de projet arrogant  ...

Y'a aussi Moe Dunford que je tiens à évoquer car il joue un rôle plutôt cool à savoir celui du mec baraqué que nos bobos prennent pour un bouseux mais qui est en réalité bien plus que cela ce qui ne l'empêchera pas de se faire plier en deux deux par Leatherface ...

Voilà !!!

On a quasiment tout l'monde niveau casting j'crois donc maintenant j'arrête avec les présentations et on entre dans le vif du sujet ?

Dois je préciser que les personnages s'agitant à l'écran sont tous plus clichés les uns que les autres tout en collant à notre époque comme l'ont fait les victimes du film originel, des hippies heureux et insouciants remplacés ici par des hipster bobos accros aux tweet qui viennent parader dans une ville agonisante et délaissée par le monde moderne ...

J'avais envie de ​​tacler au passage la caractérisation fade des personnages mais bon ils sont juste là pour se faire massacrer donc OSEF !!!!

Déjà mettons ceci au point : TCM 2022 fait table rase du passé et efface les suites du tout premier film , on oublie tout cela, remakes reboot et compagnie ce qui n'est pas plus mal ... 

Et il se met au gout du jour aussi en collant l'histoire à notre époque avec donc la génération réseaux sociaux pas prête du tout à se coltiner une brute épaisse et sauvage ....

TCM 2022 n'est PAS TCM premier du nom .

C'est même tout son contraire .

Là ou Tobe Hooper avait donné le jour à une pelloche craspec qui hante les mémoires avec sa famille de rednecks dégénérés résidant dans cette maison endormie sous la chaleur du Texas , maison remplie d'horreurs dégueulasses et suintantes , David Blue Garcia lui a essayé de faire ce qu'il pouvait avec ce qu'il avait c'est à dire avec les "restes" laissés par ses deux prédécesseurs virés pour "incompatibilité " avec les producteurs ...

Alors ui le résultat est lisse et on est loin TRES loin du film de Hooper ...

Beaucoup ont critiqué par exemple le travail fait sur la photographie " too much" par ci et trop clean par là mais moi j'ai adoré cette ambiance et cette lumière dans laquelle baignent les décors du film que ce soient les champs de maïs ou quand le film nous emmène dans les entrailles de l'orphelinat ou dans les rues de Harlow ...

J'ai trouvé ça super beau et bien foutu ...

Ensuite  !!!

Je regarde des films d'horreur depuis des décennies.

Baigner dans cette ambiance m'aide à affronter les horreurs du monde extérieur.

J'aime avoir peur ou être prise aux tripes voire retournée comme une crêpe par ce que je vois à l'écran.

J'adore le gros rouge qui tâche , pas celui débile et sans saveur des torture porn ou séries débiles à la saw , ces trucs là selon moi ce n'est pas de l'horreur c'est de la production popcorn aseptisée faite sans amour ni passion ...

BREF !!!

Samedi dernier ma fille et moi avons lancé TCM 2022 sans trop y croire car comme dit plus haut , les fans d'animés que nous sommes elle et moi avons rapidement cessé de regarder des animés nippons sur Netflix du fait de la censure( images obscurcies +++ afin de masquer les passages trop saignants) donc on s'est dit que ce film allait sans doute être très gentillet.

Que nenni mon ami(ie) !!!!

C'est ULTRA SAUVAGE et FULGURANT !!!

Leatherface est hallucinant de brutalité et ses victimes n'ont aucune chance de lui survivre ...

A l'instar d'un Michael Myers il avance quoi qu'il arrive et se fait un plaisir de trucider étriper tronçonner égorger tout ce qui lui passe sous le nez avec en prime hurlements et geysers de sang.

La scène du bus est terrible avec cette bande de neuneus scotchés à leurs portables et regardant un colosse armé d'une tronçonneuse venir vers eux sans broncher jusqu'à ce que les premiers membres tronçonnés volent ...

Et que dire de cette scène ou il démonte la jambe de Richter qui se retrouve tordue d'une façon impossible ?

*___* 

TCM 2022 est vraiment cool à regarder et comporte quelques passages marquants comme  le duel entre Sally et Leatherface qui est certes un poil convenu et je le pense , collé là pour faire monter la valeur commerciale du film car au final cela n'apporte rien à notre histoire en dehors de la phrase que dit Sally à Lila* mais ptain voir Madame Olwen Fouéré coller du gros plomb dans le bidou de Leatherface c'est jouissif ou les scènes durant lesquelles Mélody se cache ici et là dans l'orphelinat pour échapper à ce gros nounours en colère qui sont elles aussi archi déjà vues mais qui ont fonctionné sur mon ado et moi ...

Il y a de la tension , des bobos qui s'font trucider , un drapeau des confédérés , du soleil , des champs de maïs à perte de vue , un Leatherface en roue libre qui sait toujours manier sa tronçonneuse même 50 ans après , un casting bien dirigé , la réalisation est nerveuse et le scénario comporte de bonnes idées qui redonnent un peu de rythme au moment ou la pelloche se met à ralentir et Leatherface est hallucinant dans sa brutalité et sa douceur quand il surgit sans faire de bruit ...

Bref que demande le peuple?

 En conclusion:

L'année dernière ma môme et moi étions ressorties grave déçues du visionnage sur netflix du " army of the dead " de Snyder qu'on avait trouvé chiant long débile etc etc et du coup on se méfiait un peu de ce TCM version netflix mais on a vraiment passé un bon moment ...

Alors vui ça n'a pas été tourné au Texas mais en Europe de l'Est pour des raisons de coût ...

Vui c'est lisse toussa et archi déjà vu et pas aussi pouacre et chelou que le premier ....

Vui,  après réflexion peut être que je me suis " endormie " sans m'en rendre compte ces derniers mois , anesthésiée et bercée par mon visionnage à la chaine de found footage et que donc dés qu'un truc un poil plus nerveux s'est présenté à moi j'ai " sur réagi " et que j'en fais/dit trop ?

MAIS à une époque ou sourire et prendre du plaisir est compliqué au vu de toutes ces horreurs qui nous encerclent je trouve qu'il ne faut pas bouder son plaisir ou qu'il se trouve  !!!

A voir ABSOLUMENT ne serait ce que pour cette phrase ...

"If you run he'll never stop haunting you"* 

Tellement vrai ..

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog