Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Il y a quelques mois de cela , j'avais commencé à zyeuter un film dont le pitch avait férocement titillé mon intérêt vu que ça causait fantôme toussa ...

J'avais arrêté le visionnage assez rapidement parce que je m'étais férocement ennuyée  ...

Cet après midi j'ai eu envie ( ne me demande pas pourquoi, moi même je l'ignore) de redonner sa chance à cette pelloche ...

Drôle d'idée ....

 

Le pitch : Emily , fantôme de son état , hante une jolie maison depuis une durée indéterminée, répétant sans arrêt les mêmes gestes jusqu'à ce qu'une médium tente de l'aider à échapper à ce triste quotidien ...

GAFFE SPOILERS SOPORIFIQUES CI-DESSOUS !!!! 

BIEN !!

Si tu passes par ici deci delà alors tu sais que je suis fascinée/passionnée par tout ce qui touche aux phénomènes de hantise que ce soit par le biais du cinéma , de la tivi , de documentaires ( documenteurs la plupart du temps ) , bouquins etc etc ...

Mais depuis peu , j'arpente les sentiers de l'univers du paranormal avec un regard plus critique et dur et du coup la façon dont j'aborde le cinéma surfant sur des histoires de fantômes/monstres/maisons hantées/alien a lui aussi changé ...

Je suis presque sûre que si j'avais vu I am a ghost genre il y a deux ans de cela je l'aurais aimé , mais la Gally 2019 n'a pas adhéré du tout au travail pourtant sincère du réalisateur...

Pourquoi je n'ai pas aimé  ....

Ben déjà y'a elle à savoir Anna Ishida qui prête ses traits à notre Fantomette   ... 

Je n'ai jamais réussi à ressentir quoi que ce soit pour cette pauvre neurasthénique d'Emily engoncée dans sa robe blanche très Sadako like qui se fait cuire des œufs à longueur de temps avant d'aller se balader dans les chambres déprimantes de sa baraque ...

Elle est bien gentille Anna Ishida mais à aucun moment elle n'a réussi à me rendre son personnage attachant ou au moins un peu sympathique, je sais bien qu'Emily est morte depuis un moment et qu'elle doit être légèrement détachée des émotions élémentaires mais bordel un minimum de sentiment et d'énergie aurait peut être insufflé un zeste de peps à un film au rythme teeeeeellement lent  ....

Et n'oublions pas d'évoquer les échanges truculents ( hum) entre Emily et sa copine médium , dialogues qui permettent d'étoffer quelque peu le background de notre chère disparue sans jamais la rendre plus sympa pour autant ....

Du coup tout ce qui pouvait bien lui arriver , je m'en foutais un peu beaucoup ...

Ensuite  ...

Même si j'ai apprécié l'idée de départ ma foi assez intéressante à savoir la peinture du quotidien d'une âme errante que l'on suit tandis qu'elle répète inlassablement les mêmes gestes , les mêmes actes , j'ai vite été gavée d'arpenter encore et encore les longs couloirs de cette fichue baraque , je comprends tout à fait les mécanismes "filmiques " d'I am a ghost et j'apprécie toutes ces tentatives prodiguées par Mendoza pour faire en sorte que son film sorte du lot mais putain , tout cela m'a donné surtout l'impression que le temps s'étirait par moment tels ces putains de couloirs dans lesquels Emily erre et l'ennui s'est collé à moi pour ne plus me lâcher ....

Pourtant , I am a ghost a des qualités visuelles et scénaristiques réelles , le fait de vivre les événements du point de vue de la défunte via la répétition des mêmes scènes , répétition qui rappelle que la mort ça peut être cela , un éternel recommencement , est très bien vu mais force m'est de constater que cela n'a pas réussi à attiser mon intérêt .

Le format " photo" de l'image est lui aussi très sympa , les décors de ce manoir très victorien sont bien exploités et le montage est vraiment bien foutu et pensé ...

Mais malgré toute la bonne volonté évidente de Mendoza qui a fait ce qu'il a pu avec un budget riquiqui , le fait est que je me suis profondément ennuyée ...

Attention hein, je suis lasse des pelloches à jumpscare putassiers qui ne font que rejouer ad nauseam les mêmes recettes ( coucou the conjuring and co !! ) et je sais apprécier des chtits films "calmes " dotés d'une ambiance étrange (Absentia powa !! ) mais c'est justement là que le bât blesse , je n'ai jamais, JAMAIS été réceptive à l'ambiance un chouia trop " arty " peut être de i am a ghost ...

Et puis merde , le look de ce "démon " qui se la joue naruto runner la bite à l'air sérieusement  !!!! 

Les dernières 15 minutes au cours desquelles j'ai tenté de comprendre ou on allait sans avoir de réelle réponse m'ont achevée ...

En conclusion  ...

Aborder d'une manière différente et intelligente le mythe du Fantôme est chose ardue et la façon de faire de Mendoza est réellement intéressante parce qu'il fait clairement un gros pied de nez aux poncifs du genre mais au risque de me répéter , je n'ai jamais réussi à entrer dans son trip et je n'ai pas été réceptive du tout à son ambiance, et surtout à son personnage , du coup j'ai trouvé ce film chiant, plat et terne ...

C'est dommage parce qu'il y avait un potentiel de OUF ....

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Balade matinale ( 7h30 *_* ) à la plage histoire de se ressourcer ....

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 Je suis fan de ces mecs ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Silencieuse je suis ici depuis quelques jours ...

Mais voilà !!!

Tempus fugit !!

Y'a plein de trucs qui font que j'ai pas trop le temps de passer par ici MAIS en ce jeudi pluvieux ( owiiiii enfin un peu de pluie  !!) , j'vais m'efforcer de me poser quelques instants et de trouver les mots justes pour donner mon avis sur le film que j'ai zyeuté hier après midi , film dont j'attendais BEAUCOUP ...

 

Le Pitch : Ce bon gros HellBoy est obligé de sortir ses meilleures vannes et de coller d'énormes uppercut ici et là quand une sorcière revancharde revient à la vie , bien décidée à foutre le dawa chez les hommes ... 

GAFFE SPOILERS DE L'ENFER CI-DESSOUS !!

BIEN ....

J'vais essayer d'être juste avec ce HellBoy revu et corrigé et je pense que je vais y arriver parce que même si je ne peux décemment pas oublier ou occulter les pelloches de Guillermo Del Toro , qui ont marqué au fer rouge la femme/GeEkEtTe que je suis à tout jamais pour des raisons qui relèvent de l'intime , le bébé rouge de Marshall est vraiment sympa ...

J'adore Neil Marshall depuis que j'ai croisé sa route dans le fabuleux Dog Soldiers , j'aime son cinéma , ses personnages , ses histoires , ses monstres ( et ses épisodes de GOT rhaaaaaa !!)  ...

Et quand j'ai su qu'il se collait à ce défi MONUMENTAL d'une relecture d'HellBoy , j'ai sautillé de joie partout dans ma bulle , et encore plus en apprenant que celui qui allait prendre le relais de Monsieur Ron Perlman c'était David Harbour .

J'y ai cru .

Et Ô joie je n'ai point été déçue *_* 

LE point fort de ce film c'est David Harbour qui se cache sous le maquillage vraiment réussi  d'HB.

 

J'adore cet acteur depuis que je l'ai découvert dans Stranger things, j'aime sa gueule, j'aime ce qu'il dégage à l'écran et j'étais sûre qu'il ferait un FABULEUX HB et je ne me suis pas trompée  !!!!

L'interprétation d'Harbour est PARFAITE , il porte le film sur ses épaules du début à la fin , il est  drôle et pêchu et incarne dignement , je trouve ce bon gros HellBoy ...

Face à lui on retrouve le génial Ian McShane qui prête ses traits au Père humain d'HB aka le professeur Broom ...

Je n'ai rien trouvé à redire sur la prestation de Monsieur McShane qui , comme à son habitude, roxxe velu même si on ne le voit pas beaucoup ...

Et niveau casting j'vais arrêter là les compliments parce j'ai trouvé tous les autres acteurs/trices et leurs personnages agaçants et inintéressants ...

Milla Jovotruc est aussi lisse et fade qu'à son habitude , elle ne dégage RIEN , aucune menace , aucun venin , aucun fiel , aucun danger ...

Ses scènes sont nulles , j'ai rarement vu Sorcière aussi ridicule ...

Quand tu penses que c'est La Méchante de l'histoire c'est bien dommage  ...

Quant à Daniel Dae Kim et Sasha Lane , ils ne servent à RIEN et leurs échanges/actions avec HB alourdissent régulièrement le rythme de l'histoire .

Pour le reste  ...

Les effets spéciaux sont MAGNIFIQUES et je pense en particulier à la gueule d'HellBoy et même si y'a beaucoup (trop) de CGIS , ça passe sans problème tellement c'est speed et bourrin , t'as pas le temps de te poser trop de question ou de critiquer en fait ...  

La réalisation de Neil Marshall est maîtrisée, speed et nerveuse à souhait portée par une bande musicale franchement cool ( qui ne plaira pas à tout le monde ) , ça part dans TOUS les sens , on croise beaucoup ( trop ?) de protagonistes , humains comme créatures fantastiques , entre le Roi Arthur accompagné de Merlin, Baba Yaga , des Fées , des démons, des géants , y'en a pour tous les goûts !!

Visuellement , c'est beau par moment ( la photographie est juste magnifique ici et là ) et à d'autres j'ai trouvé que ça manquait totalement de profondeur , certaines scènes de baston sont illisibles mais c'est pardonnable parce que ce film suinte l'envie de bien faire de partout...

A la fin du premier visionnage , j'ai eu le sentiment du début à la fin que Marshall connait le personnage et l'univers d'HB mais qu'il a voulu trop en faire, trop en montrer à tel point que c'est un vrai bordel par moment mais en revoyant le film ce matin avant de passer par ici pour t'en parler , je me suis fais la réflexion qu'au final , tout comme avec son Doomsday défoncé par les critiques à l'époque de sa sortie , Marshall s'en cogne de la cohésion scénaristique , de la profondeur de ses personnages toussa , il a tout simplement voulu en mettre PLEIN les yeux du public et à ce niveau là faut bien admettre que c'est BANCO !!!!

Y'a UN truc que j'ai vraiment apprécié , c'est la touche " gore " de Marshall ici et là ( ils prennent cher les 3 géants !!)  , le mec rappelle à tout le monde que son univers de prédilection reste celui de l'horreur et j'avoue que ça m'a redonné le sourire *_*

La scène ou les habitants de Londres se font défoncer d'horrible manière par les magnifiques démons surgis de la porte de l'enfer dégueule de la violence à la tronche de spectateurs qui espéraient en majorité ( au vu des critiques assassines partout !!) retrouver un HB à la Del toro avec de la poésie toussa et ça a du en déranger plus d'un  ...

Pas d'bol les gars c’est Neil Marshall derrière la caméra et ce gars là aime le cinéma qui défouraille ... 

Ce HB version Marshall se rapproche beaucoup plus des supports papiers originaux , ce n'est pas pour rien si Mignola et Dark Horse Comics sont coproducteurs , du coup c’est plus sombre , plus gore, plus foutraque ouaip mais c'est ça aussi HellBoy !!!

En conclusion  ...

Neil Marshall a été sacrément courageux de s’atteler à cette tâche TITANESQUE de redonner vie à HellBoy après les deux bijoux oniriques made in Del Toro et les critiques ne l'ont pas raté le pauvre  ...

Il se fait défoncer de OUF ...

Mais ranafout' , moi j'ai vraiment aimé son rejeton , c'est noir , c'est speed, y'a de la zik qui titille les tympans , ça s'agite dans tous les sens et c'est COOL même si c’est parfois difficile à suivre par moment  ...

Le HB de Neil Marshall ne ressemble à aucun de ces films de super héros ultra calibré que les states nous chient à la gueule à longueur d'années et j'pense que c'est pour ça que j'ai aimé ce film , parce qu'il sort des sentiers battus des super productions pour lorgner du côté de ces bonnes vieilles séries B devenues trop rares de nos jours ...

A voir ne serait ce que pour voir ce bon gros gars rouge se faire tarter par des géants dans la verte prairie anglaise  ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

A une époque ou le cinéma d'horreur/d'épouvante te pond des films speed aux effets visuels et sonores crispants , c'est toujours agréable de tomber sur une pelloche au rythme lent et contemplatif ...

Ou pas  ....

 

 

Le Pitch : Un couple de jeunes tourtereaux décide de camper sur une île isolée quelque part sur la grande barrière de corail et ce pendant une dizaine de jours , le sable est doux et chaud, la mer est bleue , c'est le paradis se disent nos deux amoureux ... Jusqu'à ce que d'étranges événements ne viennent perturber leur session Robinson Crusoé ...

GAFFE SPOILERS DÉSERTIQUES CI-DESSOUS !!!

BIEN !!!

Mon petit cœur de fan de films d'horreur/d'épouvante bat toujours plus vite quand j'apprends que le film que je vais dévorer vient d'Australie parce que la plupart des films de genre issus de ce beau pays m'ont quasiment toujours charmée/séduite , je ne vais pas faire une liste exhaustive mais citer par exemple Rogue , The Reef , Black Water , Lake Mungo ou encore Charlie's Farm... 

Inutile de dire que la vision de cette affiche intriguante et la découverte de la provenance de la pelloche m'a grave mise en appétit ...

Malheureusement j'ai très vite déchanté ...

​​​​​​​Déjà parce que les deux héros sont super ennuyeux :-|

Ils sont jeunes , ils sont beaux , ils sentent bon le sable chaud , leur amour fait plaisir à voir BREF ils sont Shojo powa ( mais pas aussi meugnons que Sawako et Shota *_* ) , l'alchimie entre Géraldine Hakewill et Henry James fonctionne , leur interprétation est totalement réussie , il n'y a RIEN à redire  ...

Nan je déconne hein , on y croit pas une minute à ce tandem amoureux porté par des acteurs fades .. 

En même temps ils passent leur temps à se prélasser au soleil entre deux papouilles, ça n'a pas du trop leur demander niveau acting  ...

Et je ne vais pas te citer toutes les incohérences comportementales de Beth et Harry sinon j'vais y passer des plombes  ...  

Ensuite il y a les décors *_____*

Je déteste le soleil la plage toussa et si je devais partir en voyage ce serait plutôt vers le Nord genre l’Islande mais niardidiou la façon dont Bennett met en avant le cadre naturel ou se déroule son histoire est envoûtante , c'est BEAU comme une carte postale !!!

 

MAIS si je regarde un film d'horreur/épouvante , c’est pour avoir les miquettes , si j'ai envie de voir des lieux de rêve et de voyager sans me déplacer ,  je zyeute un documentaire sur YT merde !!!! 

Alors les paysages idylliques version Bennett ça va bien 5 minutes !!!

Ensuite  !!!

Malgré la bonne volonté évidente du réalisateur de générer un peu de trouille , l'aspect " épouvante/paranormal " est très maladroitement mis en avant ( les empreintes sur le sable par exemple  ... ) et c'est dommage parce que l'idée de base aka " que faire quand on se rend compte que l'île déserte sur laquelle on passe ses vacances loin de tout contact humain et donc de tout sauveteur potentiel est hantée par une âme vengeresse et meurtrière" était sympa !!

Mais putain entre la pauvre cabane foirée piteusement nichée dans les buissons de la prod et cette histoire de journal intime des victimes du fantôme qui donne toutes les explications nécessaires à nos deux bas du front et les apparitions du fameux spectre vengeur , les " fusils de Tchekhov " prévisibles à souhait  ...

Rien ne fonctionne , rien n'est flippant , on y croit pas une minute , c'est un epic fail majeur et ce malgré les tentatives vaines de Bennett pour générer une ambiance un chouia flippante . 

Ajoute à cela la décision du réalisateur d'introduire  dans son histoire deux gros cons de pêcheurs armés jusqu'aux dents , agressifs et bruyants qui alourdissent selon moi le rythme déjà très lent du bouzin ..

(Admirez moi ce jeu d'actrice !! Quelle angoisse dans ce regard !!! )

Et puisque je parle du rythme du film , c'est bien beau de filmer de jolis décors naturels et d'essayer d'innover avec une île déserte hantée mais si cela manque de tension et d'énergie alors c'est foutu !!!!

Bien que d'une durée plutôt short ( 1h30) Uninhabited semble durer des plombes tellement son rythme est lent et son propos dénué de tout intérêt et de toute tension , je pense le conseiller à la prochaine personne qui me dira avoir du mal à s'endormir ..

 

BREF ...

En conclusion :

Malgré tous mes griefs à l'égard de ce film, force m'est de constater qu'il me conforte dans l'idée que , comme le disait un youtubeur que j'appréciais avant qu'il ne devienne un gros con imbus de lui même : l'Australie veut notre mort .

Entre les requins , les méduses mortelles, les crocodiles , les insectes , les araignées , les serpents, le climat , les rednecks psychopathes et maintenant les îles hantées ...

L'Australie , quel BEAU pays !!!

Si tu as envie d'admirer de jolis paysages alors regarde Uninhabited .

Si tu as envie de flipper comme jaja alors ne regarde pas Uninhabited. 

Point final .

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog