Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Savais tu qu'au Japon ( biiiiiiiiiien avant cette saloperie de covid ) on porte systématiquement le masque dés qu'on a une niflette , une toux etc etc et ce parce que les Japonais sont respectueux , propres et prennent des précautions vis à vis d'autrui qui nous échappent totalement , bourrins crades que nous sommes ...

Et donc il est d'usage au pays du soleil levant de croiser un businesseman ou une lycéenne ou une femme au foyer partie faire ses courses, le visage caché derriére un masque ...

Et comme souvent/toujours au Japon une légende est née de ce fameux masque et le film dont je vais te parler aujourd'hui est basé sur cette légende ... 

 

Le pitch : Quelque part au Japon , les enfants parlent à voix basse de la terrifiante Kuchisake Onna qui serait apparue dans leur quartier , les adultes sourient quant à cette légende urbaine jusqu'à ce que des mômes disparaissent, poussant un prof a enquêter quitte à être confronté à l'horreur  ...  

GAFFE SPOILERS MASQUES CI -DESSOUS !!

BIEN !!!

Je poursuis avidemment ma ( re) découverte du cinéma d'épouvante/d'horreur Japonais avec cette fois non pas une Kayako ou une Sadako mais la belle Kuchisake Onna aka la femme à la bouche déchirée/fendue ...

Présentation succincte de la donzelle  ...

On dit que certaines nuits ou parfois même de jour si le temps est à la pluie ou au brouillard, on peut croiser sur sa route une belle jeune femme aux longs cheveux dont le bas du visage est protégé par un masque chirurgical  ...

Elle va t'arrêter et d'une voix douce , te demander si tu trouves qu'elle est jolie ...

Si tu lui réponds que oui , alors elle ôte son masque d'un geste rageur en te demandant si tu la trouves toujours aussi belle , si malgré le choc tu réponds : " oui tu es jolie même avec cette horrible blessure ", elle te dira qu'elle va te faire la même puisque c'est si joli , réponds non et elle te mutilera afin que tu comprennes ce qu'elle a subi , quoi qu'il arrive c'est la mort qui te tend les bras  ...

Plusieurs versions des réactions de Kuchisake Onna existent je te laisser chercher toi même sur le net si tu es curieux ... 

L'origine de cette légende remonterait à l'époque des samourai, l'épouse de l'un d'entre eux, vaniteuse car trés belle passait son temps à courir aprés d'autres hommes, son époux, furieux en apprennant cela lui mutila le visage d'une oreille à l'autre avant de la zigouiller ....

Kuchisake Onna fait partie de ces célébres légendes urbaines japonaises qui font frissonner les jeunes mômes à l'instar d'Hanako San par exemple ...

Voilà !!

Maintenant que les présentations sont faites parlons de la pelloche de Koji Shiraishi, déja connu entre autre pour des films comme " Ju on la malédiction " le trés moyen " Gurotesku " ou encore les amusants " Teketeke " 1 et 2 , mon film favori du gaillard étant le génialissme "Noroi" ...  

On va commencer par LE point le plus FORT de la pelloche c'est à dire elle  ...

 

Elle c'est Miki Mizuno et je la trouve juste PARFAITE  , elle est à la fois belle et terrifiante , implacable et cruelle , c'est un pur plaisir de la voir surgir et fixer l'Autre de son regard glacial , elle est GENIALE du début à la fin du film , surtout quand elle brandi ses ciseaux *_* 

Malheureusement , face à elle le reste du casting m'a semblé bien pâle, fallot et fade , aucun protagoniste ne réussi à s'imposer ou à lui voler la vedette ...

Qui plus est Slith Mouthed Woman s'éloigne clairement de la légende d'origine et le film tient malheureusement plus du slasher que du film d'épouvante avc cette donzelle au visage fendu qui s'acharne à kidnapper , torturer voire tuer des mômes afin d'assouvir le ressentiment qu'elle a à l'égard des méres de ces enfants ...

Et puisqu'on parle des méres , tu te douteras que cette thématique qui est abordée ici avec la délicatesse d'un CM Punk m'a quelque peu séduite bien que cela soit fait de façon grossiére voire maladroite ( une maman bat sa fille avant de la protéger de son corps quand le sol se met à trembler, dénonciation évidente de la violence sur enfants avec en filigrane cette incapacité à DIRE les choses/émotions à l'Autre au Japon  ...) .

Kuchisake Onna évoque ce lien mére/fille qui est au coeur de moults de mes questionnements persos et alors que je m'attendais à un truc " classique " voire mélo et j'ai donc été trés étonnée de voir que Shiraishi n'hésite pas à montrer des méres violentes et maltraitantes vis à vis de leurs mômes à 1000 lieues donc de la sainte Caroline Ingalls  ...

BREF revenons en au film ...

Je disais plus haut que la pelloche de Shiraishi s'éloigne beaucoup de la légende et j'ai grimacé au début en voyant que l'histoire se déroulait de jour et non pas de nuit MAIS le fait est que le combo lumiére/photographie dans lequel baigne le film est trés cool et les rues/parcs déserts donnent corps à une ambiance pas trop dégueu visuellement  ...

Une chose que j'ai également beaucoup aimée c'est l'introduction du film qui montre comment la légende circule de gosse en gosse, de quartier en quartier et comment , peut être , le fait de circuler lui donner de la force voire raméne à la vie la créature qui est au centre de l'histoire ( un peu comme le Candyman ou Freddy qui ont besoin qu'on parle d'eux ...) ... 

La maison au toit rouge , le drame qui s'y est déroulé montrent qu'il y a toujours un petit fond de vérité même infime dans une légende urbaine  ...

Et quand je te parlais du port du masque chirurgical plus haut au Japon en cas de maladie ou de pic de pollution, tu te doutes bien que cet accessoire peut permettre à la légende de circuler plus aisément ...

Que dire de plus  ....

Que les apparitions de la Kuchisake Onna sont ma foi trés nombreuses et toujours plaisantes...

Que le rythme pourra sembler long si on n'est pas intéressé par ce personnage so Japonais...

Que Shiraishi n'hésite pas à montrer des trucs pas glop à l'écran ( un môme défiguré ) ...

Que la zikmu n'est ni désagréable ni envahissante  ...

Et que la peur est complérement absente  :-|

En conclusion  :  

Sans être un trés bon film , Kuchisake Onna n'en demeure pas moins un voyage intéressant à la rencontre de cette dame à la bouche fendue en deux et au regard fixe si troublant , elle est vraiment MAGNIFIQUE de bout en bout , j'avoue même avoir lâché le scénar franchement creux à un moment pour simplement la chercher du regard , guetter ses apparitions etc et  

Thriller horrifique qui malheureusement ne fait absolument pas peur ...

A voir par curiosité  ...

Viens faire un bisou !!!

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et HOP !!! 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Si tu passes par ici deci delà alors tu sais peut être que je suis une MORDUE des films de type " found footage " c'est à dire " caméra à l'épaule" .

J'ADORE ce format ciné qui comporte certaines perles devenues cultes ( Blair Witch , paranormal Activity  ... ) mais a aussi son lot de bouses infâmes et le found footage dont je vais te parler est , et de loin , un des pires voire LE pire foud footage que j'ai jamais vu de ma VIE ...  

 

Le pitch : Adam aime sa blonde de Jill qu'il filme sous toutes les coutures et ce même lors des moments les plus intimes de leur relation ..

Le couple décide de visiter un hopital désaffecté en vue de l'utiliser pour une future exposition des oeuvres de Jill et de faire des galipetttes aussi tant qu'à faire ...

Malheureusement la visite va vite se transformer en un ennuyeux cauchemard ...

GAFFE ! SPOILERS SOPORIFIQUES CI-DESSOUS !!!

Parlons peu , parlons bien : cet " article " va être bref  :-|

j'vais pas te dire : " je n'aime pas ce film " non non je vais juste dire que Sx Tape c'est de la MERDE et c'est MARRE .

Je peux comprendre que BERNARD "fucking candyman !!! " ROSE ait voulu se démarquer des autres pelloches de genre en ajoutant une pincée de cul dans son FF mais OMG que c'est mal ficelé , amené , mal introduit si j'ose ...

On va déja commencer par LE défaut MAJEUR selon moi à savoir le personnage principal , l'insupportable poufiasse Jill..

Comment te décrire cette ABOMINABLE caricature de donzelle qui a la Garonne en crue ( vrais savent) incarnée par Caitlyn Folley ( inconnue au bataillon ) ...

Elle  passe son temps à faire des mimiques boudeuses et à jouer les chaudasses en gloussant , espérant sans doute affoler le Mâle Lambda qui aurait eu le malheur de poser les yeux sur le film mais jamais, JAMAIS , elle n'est SEXY ...

Vulgaire et crispante ouais, excitante nan ...

Et quelle nana normalement constituée irait se faire sauter dans un hopital désaffecté sur un lit crasseux BORDEL ? :-|

Aprés étant moi même une femme , forcément mon regard sur Jill , son attitude, sa façon d'être toussa ne peut pas être positif , non pas que je sois une sainte nitouche irl hein mais bordel je la trouve horripilante avec ses maniéres et son hystérie absolument pas flamboyante ...

Pis j'suis un chouia maniaque donc faire des galipettes dans un endroit pareil :-| 

BREF !!!!  

Ajoute à cela qu'elle est filmée/suivie en permanence par le fallot Adam qu'on n'entrevoit quasiment pas et qui passe son temps à répéter " Je t'aimeuh Jilleuh " entre deux coups de rein/flippe tout en se comportant d'une façon totalement incohérente du début à la fin de ,la pelloche ....

Sans oublier les deux abrutis de potes de la blondasse qui viennent s'inscruster plus tard dans une histoire déja inintéressante pour alourdir encore plus le " rythme " de SxTape ...

Ils/elles ne sont jamais intéressants ni drôles ni amusants , ils sont simplement CONS et énervants et aussi trés incohérents comme par exemple quand ils décident toutes et tous de retourner dans les bâtiments désaffectés que Jill et Adam viennent de fuir aprés que la donzelle qui a la rosée qui perle ( vrais savent bis *_* ) se soit mise à pisser le sang par le pif   .

Les suivre dans leurs pérégrinations est un véritable SUPPLICE et je comprends totalement que cette merde se soit vue refuser une sortie en salle  ....

Les dialogues sont d'une rare vacuité et n'apportent jamais RIEN à l'histoire ...

Les décors sont convenus , archi déja vus ( Grave Encounters ) et surtout malheureusement trés mal exploités par un Bernard Rose qui préfére que la caméra s'agite dans tous les sens et là tu vas me dire que la shaky cam c'est typique du FF mais si Rose avait simplement arraché sa caméra de Jill , il aurait pu donner leur chance aux décors  ...

Mais non ..

Et du coup ces tristes décors ne parviennent jamais à générer un semblant " d'ambiance " ...

Quant à la peur sensée te prendre aux tripes tu peux l'oublier , Bernard Rose balance ici et là des pseudos jumpscare tous plus foireux les uns que les autres en se basant sur un scénario insipide et tellement, TELLEMENT prévisible que ça en devient gênant ...

Bernard sérieusement  ...

Qu'est ce qui s'est passé ???

Tu avais des factures à payer ???

Comment le mec qui a donné vie au magnifique Candyman a pu pondre un truc aussi gênant que SxTape?

Ce " film " pue la commande de studio opportuniste et désireuse de faire un peu de fric en balançant un zeste de cul entre deux jumpscare à la con  ...

Je voulais le voir parce qu'étant accro au FF j'en avais entendu parler de ce SxTape et j'étais intriguée par la vague de haine que ce film avait suscité à sa sortie sur le net , je comprends mieux désormais  .... 

Un grand GG à l'homme des bois qui a supporté stoïquement cette épreuve ...

BREF :-|

En conclusion ...

Si toi qui me lis , tu as envie de perdre 1h26 de ta vie ...

Si tu as envie de découvrir le véritable sens du mot ENNUI ...

Si tu as envie de souffrir le MARTYR ...

Alors regarde SxTape :-|

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Comme tu le sais si tu passes par ici , je suis accro à tout ce qui touche aux Fantômes/Kwaidan/Onryo/Yurei et autres Kuchisake Onna en passant par Hanako San etc etc ....

Et la semaine derniére alors que je faisais des recherches sur des dames en blanc aux cheveux longs et noirs sur le visage, j'ai découvert que le papa de Ju On aka Takashi Shimizu avait participé à une série animée Japonaise répondant au nom étrange de Yami Shibai ...

 

Le Pitch : Toutes les semaines à 17h00 , un vieillard caché derriére un étrange masque souriant se présente prés d'une aire de jeux et invite les enfants présents à le rejoindre afin qu'il leur raconte une histoire ....

GAFFE SPOILERS MASQUES CI-DESSOUS !!!

BIEN !!

Comme je le disais plus haut , mon attention a été attirée par Yami Shibai d'abord et avant tout parce que la série est apparue dans la filmographie de Takashi Shimizu ( il a en partie réalisé la saison deux ) qui est un réalisateur cher à mon coeur en matiére de cinéma d'épouvante .....

Si j'ai été à une époque tréééééééééés lointaine une ENORME fan à tout ce qui touchait à l'animation nippone , j'avoue avoir lâché ce domaine là pour me tourner vers un certain cinéma bourré de requins mangeurs d'hommes , de tueurs en série, de maisons hantées bref je suis passée d'une chambre d'ado à  ....

Une autre chambre d'ado ;) 

Je continue à zyeuter ( dévorer?) des trucs comme Bleach , Ergo Proxy , Parasite , Sawako ( gniii ! ) , Psycho Pass ....

Mais je ne suis plus du tout l'actualité de l'animation japonaise ...

D'autant plus que Tempus fugit , je ne peux pas tout voir/lire/regarder , faut faire des choix ..

Alors imagine ma JOIE quand j'ai réalisé trés vite que Yami Shibai est un mix animé/film d'horreur !!!

BREF passons aux choses sérieuses ...

Connais tu le Kamishibai ?

Non ?

Le Kamishibai est une forme de narration théatrale ...

Un conteur/une conteuse te raconte une histoire/légende en utilisant un petit théatre de bois ( Butaï) via lequel il fait défiler des planchettes gravées/peintes ....

Le narrateur doit faire preuve d'un grand talent afin de donner vie à ces illustrations tout en captivant le public ...

Et donc dans Yami Shibai un vieux bonhomme vient une fois la semaine à la rencontre de mômes ( nous ) qu'il invite à quitter leur aire de jeux ( notre quotidien) pour  venir l'écouter raconter des histoires toutes plus étranges voire angoissantes les unes que les autres .

Il ne s'agit pas ici d'animation traditionnelle , les images/plans sont fixes  et la voix du vieux gars chelou nous raconte et nous guide au fil du spectacle .. 

Chaque épisode dure à peu prés 4 minutes et flirte avec le paranormal , les fantômes , les démons et tandis que je dévorais la saison une et la saison deux ( m'en reste 5 à zyeuter *_* ) je me suis surprise à repenser à ce vieux jeu japonais , le Hyakumonogatari Kaidankai dont j'ai entendu parler pour la premiére fois dans un épisode CULTE de Ranma 1/2 ...

Ce jeu consiste ( grosso modo) à réunir des gens autour de soi pendant une nuit , allumez 100 bougies puis chacun doit raconter une bréve histoire liée à une rencontre paranormale ou monstrueuse avant de souffler une bougie ...

Plus l'on approche du moment ou quelqu'un devra éteindre la 100éme bougie plus la peur monte car qui sait ce qui surgira alors des ténébres ....  

BREF je m'égare mais ose me dire que le Japon n'est PAS un paysi riche et fascinant quant à tout ce qui touche à l'au delà , aux fantomes , à la peur tout simplement ( et aux tentacules mais ça c'est une autre histoire :-| )  ....

Et pour en revenir à Yami Shibai, la série comporte 7 saisons de 13 épisodes ...

Je suis loin d'en avoir fait le tour et même si j'ai lu des trucs pas glop sur les saisons suivantes je vais donner sa chance au reste de cette étrangeté venue du pays des Yokai ...

L'animation trés particuliére de chacun des épisodes me plait mais rebutera sûrement pas mal de gens  , j'ai également été agréablement surprise par l'ambiance pesante voire creepy de certains épisodes ( du coup certains autres semblent faiblards mais bon  ... ) portée par un doublage de qualité et des ziks bien lourdes également  *_* 

L'effroi ressenti par le malheureux héros de l'histoire monte à l'instar du notre parfois ...

Et même si beaucoup d'épisodes sont trés ancrés dans le folklore nippon a un point tel que parfois même si on a un solide bagage " Pays du Soleil levant " on passe clairement à côté du truc , la Peur et l'Angoisse sont bel et bien là ...

Un vrai petit bijou de noirceur comme j'en ai rarement croisé en matiére d'animation horrifique ... 

En conclusion  : 

Alors que le monde autour de moi s'agite et braille  , je suis heureuse bien à l'abri dans Ma Bulle qui comporte désormais une facette de plus avec cette étrange série si belle et si envoutante ..

Et je poursuis ma recherche de films/animés/documentaires sur les Mystéres du Japon ... 

Zanbaï !!!

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog