Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Il y a quelques années de cela , j'ai découvert et dévoré le roman de Dan Simmons " Terreur " qui évoque le drame vécu par les équipages des navires Erebus et Terror, partis d'Angleterre en 1845 à la recherche d'un passage pouvant relier l'atlantique au pacifique dans les glaces de l’Antarctique et ce afin de faciliter les échanges humains et commerciaux , sauf que les deux bateaux se sont retrouvés prisonniers de la Mort Blanche , loin de toute civilisation , condamnant par la même les 129 membres des équipages à une mort certaine ...

Simmons romance bien évidemment et insuffle un soupçon de fantastique voire d'horreur dans sa "vision " des faits tout en relatant plutôt fidèlement le quotidien affreux de ces gaillards ...

Une série TV plutôt sympathique même si en deça du roman , " The Terror " , a popé en 2018 avec un casting en acier trempé, des décors magnifiques et une ambiance oppressante au possible ... 

Ce drame a le don de me fasciner ...

Y'en a qui focus sur le titanic , moi c'est sur l'Erebus et le Terror ...

Je ne peux pas m'empêcher de m'imaginer ce que ces hommes ont du vivre et comme en prime , j'ai une imagination débordante , les " films " que je me fais dans ma chtite tête prennent parfois des dimensions WTF ...

Et ce matin, alors que je prenais mon petit déj en baillant , je suis tombée sur une vidéo montrant les premières images des entrailles du Terror , retrouvé en 2016 ( l'Erebus a quant à lui été retrouvé en 2014) ...

C'est fou non ??? 

Tu as vu comme l'épave est bien conservée ?

Tous ces objets encore intacts ???

Et tu imagines, si les gars responsables du site et des fouilles réussissent ( j'ai un doute) à choper les documents sans doute prisonniers du bureau de Crozier ???

BREF , depuis ce matin, j'ai des étoiles PLEIN les yeux et à nouveau la tête remplie de neige et de froid  ... 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Comprenne qui pourra  ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Hier après midi, alors que ma rue résonnait du boucan généré par des cohortes de moutons se rendant à la plage toute proche parce que "hihi il fait beau alors direction la playa " , j'me suis posée dans la fraiche pénombre de ma bulle et j'ai lancé un film dont je n'attendais rien et qui m'a scotchée tellement il est BON ...

 

Le Pitch : Alors qu'ils vaquent à leurs occupations, trois potes travaillant comme cuisiniers dans un asile pour aliénés dangereux se retrouvent piégés et confrontés à leurs joyeux z'amis de l'autre côté du miroir, libérés par une tempête qui a fait planter le système de sécurité de leur prison ...

GAFFE SPOILERS SANS CAMISOLE CI-DESSOUS !!!

BIEN !!

Asylum blackout aussi connu sous le nom de The incident est réalisé par Alexandre Courtés , un gars qui a principalement œuvré dans le domaines des clips vidéos musicaux , son film date de 2011 , il est passé par Gerardmer sans cependant connaitre les joies du grand écran ...

Au casting , il y a UNE gueule connue de tous les fans du film Doom ( j'en fais partie et j'assume , j'adore DOOM !! ) à savoir Richard Brake ( il jouait le dégueu Portman *_* ) qui prête ici son sourire malaisant au cinglé et terrifiant Harry , le patient par lequel tout va arriver.

Ha et passage La petite anecdote de Mamie !!!

Tu savais que ce mec à la tronche si marquante jouait le Night King dans GOT ?

Hé ben voilà tu auras appris un truc !

J'adore la trogne de ce gars , il est HALLUCINANT dans Asylum Blackout , il ne prononce pas un seul mot mais demeure terrifiant , sa simple présence suffit à générer un profond malaise , Cf. la scène ou il s'en prend à George en tête à tête avec cet immonde sourire , Brrrrrrrrr ...

Il est GÉNIAL  !!!

Face à lui on a entre autre , le croquignolet Rupert Evans et Kenny Doughty qui réussissent en peu de temps à donner une dimension très sympathique à leurs personnages , j'ai ressenti une empathie immédiate pour ces musicos chevelus en galère obligés de taffer dans un putain d'asile pour continuer à jouer de la musique  ...

Ha et "détail " important qu'il faut souligner : les acteurs qui jouent les charmants patients de cet asile ont été ultra bien choisis et font un super boulot quant à sacager et ravager les locaux ou le personnel soignant ...

Comme je le disais plus haut, j'ai lancé ce film sans en attendre grand chose alors imagine ma surprise quand après les 15 minutes nécessaires à Alexandre Courtés pour poser tranquillement le cadre de son histoire , ses personnages et tous ces chtis détails qui vont devenir essentiels dans la suite ( la vitre séparant la cuisine du réfectoire par exemple) , j'ai senti monter en moi une tension certaine quand la tempête fait sauter le courant, plongeant l'asile dans la pénombre et libérant des dizaines de cinglés dont ce cher Harry aux dents si creepy  ...

La réalisation de Courtés est super maîtrisée et CALME , j'entends par là que ô joie , pas de caméra hystérique s'agitant dans tous les sens , pas de jour/nuit/nuit/jour et pas de zik crispante BREF tous ces artifices archi utilisés dans BEAUCOUP de films d'horreur histoire de faire sursauter le spectateur avachi  ...

 Asylum blackout n'a pas besoin de cela pour faire flipper/sortir le spectateur de sa zone de confort tandis qu'il suit le pauvre George dont le quotidien a basculé en enfer en quelques secondes ...

Pendant tout le visionnage , j'ai eu le sentiment plaisant que le gaillard derrière la caméra savait exactement ou il voulait m'emmener et très vite j'ai été glacée par la force et la tension générée par certains plans pourtant très simples .

La majeure partie de la pelloche se déroule dans une certaine pénombre diablement bien exploitée , les décors sont eux aussi super bien mis à profit , c'est un véritable plaisir de les découvrir en temps normal pour ensuite les arpenter dans l'obscurité , chaque porte, chaque mouvement générant un chouia de trouille , la photographie est intelligement exploitée pour faire de chaque recoin une menace potentielle...

Ha coup d'coeur pour la bande son !!!

Le gros rouge qui tâche est au rendez vous via quelques scènes bien pénibles à zyeuter dont la mort atroce de ce pauvre Max sous le regard désespéré de George à deux doigts de basculer dans la folie tellement la violence et qui l'entoure lui pèse...

​​​​​​​Et la tension de monter au fil des événements , tension bercée par le cris suraigus des cinglés excités par la tempête , par les traces de sang ou les corps tordus dans les affres d'une mort douloureuse qu'on entrevoit brièvement lors d'une course dans des couloirs angoissants , par les rencontres avec les patients ô combien dangereux et imprévisibles de ce fichu asile ...

Quand le générique de fin a popé à l'écran , je suis restée quelques minutes scotchée sur mon divan , ravie et sidérée par la beauté graphique et par la violence de ce film dont je n'avais pas du tout entendu parler  ...

En conclusion :

Si tu aimes les huis clos étouffants et que tu as envie d'être surpris alors jette toi immédiatement sur Asylum blackout , ce petit bijou mérite VRAIMENT d'être vu et qu'on en parle , l'ambiance est INCROYABLE , les acteurs sont super investis et font un excellent taf , la tension est oppressante ....

Le réalisateur a réussi avec peu de moyens à rendre une histoire pas super originale au premier abord particulièrement angoissante et dérangeante , preuve d'un sacré talent selon ma pomme ...

 à voir ABSOLUMENT !!!

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Hier soir , lors d'une session zapping sur Netflix avec l'homme des bois , nous sommes tombés sur ça  ...

 

Ze Pitch : Norsemen nous plonge en 790 AD , au cœur du quotidien d'une chtite tribu de vikings habitant dans le charmant petit village de Norheim ... 

BIEN !!

Norsemen est une série tv Norvégienne .

Chaque épisode dure à peu prés 30 minutes et est en anglais sous titré ( dommage , les dialectes du Nord roxxent  +++ ) et le spectacle offert par ces hommes et femmes est juste HILARANT , mix entre Monty Python et Kaamelott avec en prime de gros fuck en direction du très/trop sérieux GOT qui vampirisait le monde à l'époque ou Norsemen à pointé son nez pour la première fois sur les écrans Norvégiens ( 2016)  ...

Je n'ai vu que deux épisodes MAIS je suis déjà complètement accro , c'est crade , tordu , les dialogues sont complètement improbables et impromptus ,  les personnages sont TROP tarés et WTF ces traditions genre envoyer les vieux ( 47 ans ? Vieux ?? Mais !!!) se suicider en se jetant d'une falaise quand on est en période de disette *_*

Les acteurs/trices sont excellents , les ziks sont sympas et les décors font plaisir à voir et j'peux pas en dire plus pour le moment mais tu peux être sûr que je vais en re parler tellement c'est un truc inattendu , rafraîchissant et rigolo *_*

Si tu es sensible à l'humour barré mixé avec la barbarie pleine de poésie des Vikings alors gogogogo regarder Norsemen !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Parlons peu , parlons bien ...

A une époque ou toi comme moi sommes pris à la gorge par un tsunami de séries tivi toutes plus classieuses et roxxantes les unes que les autres , il y en a peu  ( je les compte sur les doigts d'une main pour le moment ) qui ont vraiment réussi à me coller en PLS ...

Aujourd'hui , je vais évoquer ici la saison deux d'une de ces séries dotées selon moi d'un fort potentiel PLS , saison deux que j'ai dévorée hier alors que je m'étais jurée de prendre mon TEMPS ...

 

Le Pitch : Les membres de l'unité des sciences comportementales qui ont désormais le soutien total de leur nouveau chef , se voient confrontés à une série d'affaires et d'entretiens tous plus oppressants les uns que les autres ...

GAFFE SERIAL SPOILERS CI-DESSOUS !!!

BIEN !!!

Mindhunter est une série made in Netflix, produite par Monsieur David Fincher qui prend également deci dela le rôle de réalisateur de certains épisodes.

L'histoire s'inspire d'un bouquin ," Mindhunter : dans la tête d'un profiler " de Mark Olshaker et John E. Douglas , bouquin qui évoque la genèse du profilage aux états unis par le biais d'entretiens avec certains des plus terribles tueurs en série que le monde ait connu comme Kemper , Berkowitz ou Speck ...

J'vais pas m'attarder sur la saison une , j'en parle déjà ici donc passons à la saison deux *_*  

Le casting reste le même que dans la saison une ( ô joie !!)  , Jonathan Groff ( je ne suis pas peu fière de dire que j’ai réussi à ne PAS penser à un certain macron en regardant Ford !!) , Holt McCallany ( Tench est LE héros de cette saison deux !! ) et Anna Torv font une fois de plus un énorme et excellent boulot , entourés d'acteurs ultra sympas comme Albert Jones qui prête ses traits à l'agent Jim Barney à Atlanta ...

Ces hommes et femmes diablement intelligents et professionnels n'en restent pas moins des êtres humains lambdas comme toi et moi et donc dotés d'une sensibilité que l'on découvre comme quand on apprend que Ford est désormais sujet à des crises d'angoisse après son dernier tête à tête glaçant avec le géant Kemper ou quand on assiste à la destruction lente de la cellule familiale de Tench .

Ils et elles sont confrontés à ce qui se fait de PIRE en matière de criminels et il ne s'agit pas ici de personnages inventés car pour rappel ,tous les tueurs que tu vois défiler ont existé et une fois de plus, le point fort de Mindhunter se situe au niveau de ces tueurs , je ne sais pas qui a casté les acteurs qui jouent ces monstres mais niardidiou ils ont fait un boulot de OUF !!

Regarde moi ça : 

De gauche à droite : Manson, BTK, Le fils de Sam tels qu'on les voit dans la série  ...

 A gauche le vrai Dennis Radder aka BTK , à gauche son alter ego à l'écran ... 

Si tu connais un peu/beaucoup les histoires de ces tarés et donc leur physique alors tu comprendras peut être le léger malaise que j'ai ressenti en les voyant prendre vie à l'écran de la sorte , malaise voire culpabilité lié à cette fascination morbide que je ressens pour ces meurtriers...

Bien qu'étant rodée en matière de série/films sur les serial killer, je peux t'assurer que l'entretien avec Berkowitz m'a mise énormément mal à l'aise tellement son interprète est BON , idem avec le gars qui joue BTK, chacune de ses apparitions m'a donné la chair de poule et que dire de Damon Herriman qui joue ce pauvre clampin halluciné de Manson ou du géant Kemper que Tench et Ford croisent brièvement !!! 

Ce qu'il y a de terrible et de très fort lors de ces interview menées par l'équipe de l'unité des sciences comportementales c'est qu'on ne voit pas les assassins en action, on les écoute simplement parler et cela  suffit à glacer le sang  grâce à la mise en scène et à ces acteurs hallucinants... 

BREF ...

Après une première partie au rythme parfois bancal , Mindhunter nous confronte à l'affaire majeure qui est au centre de cette saison deux , c’est la série de meurtres d'enfants afro américains qui a traumatisé la ville d'Atlanta  .

Elle va monopoliser l'attention de Ford et Tench et la notre et à leurs côtés nous allons assister au spectacle tristement fascinant et écœurant de la politique et le fric prennant le pas sur le besoin de justice et d'équité de la communauté noire dont les enfants se font assassiner ...

A noter également les tentatives de profilage d'un Ford buté engoncé dans sa croyance en sa science qu'il ne maîtrise pas et qui finira par lui faire perdre un certain sens des réalités ...

Le constat final de l'épisode Atlanta , c'est cette impuissance de tous ces hommes face au Mal ...

Pour le reste il n'y a RIEN à redire , la réalisation est parfaite que ce soit David Fincher , Andrew Dominik ou Carl Franklin aux commandes .

La photographie dans laquelle baigne cette saison deux est d'une beauté digne d'un long métrage..

Les décors sont ultra soignés, idem avec les fringues, les bagnoles , les coupes de cheveux , chaque épisode grouille de petits détails qui permettent une immersion totale, le voyage dans le temps est assuré porté par les chansons qu'on entend ici et là et qui te collent des étoiles plein les yeux *____*

Les 9 épisodes passent à une vitesse folle jusqu'à un final douloureux et amer qui laisse à la fois les agents et le spectateur sur les rotules  ...

En conclusion : 

On prend presque les mêmes et on recommence sauf que cette saison deux a réussi a surpasser la précédente de par son ambiance oppressante , avec le drame humain terrible que vit Tench, cet homme simple et foncièrement droit, qui voit sa vie de famille s'effondrer tandis qu'il côtoie l'horreur au boulot sans oublier Atlanta et la douleur de ces mères en passant par Manson le Munchkin ...

Et que dire de l'horreur générée par les attitudes écœurantes de ces hommes de pouvoir qui tentent de mettre la main sur l'unité des sciences comportementales afin d'assurer leur réussite , leur ascension vers je ne sais quel idéal de vie de petit bureaucrate merdeux vêtu d'un pauvre costard puant la naphtaline et jouant au golf  ...

Hum je m'égare :-|

Mindhunter saison deux est un petit bijou glaçant qui m'a retourné le cœur et le bidou ...

A voir ABSOLUMENT !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Un des hommes de ma vie est né le 20 août 1890 à Providence  ...

Et je ne pouvais pas ne pas avoir une pensée pour lui ....

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Bien !!!

On continue dans la thématique " gueule pleine de dents acérées " ?

Sauf que cette fois on sort des shark/croc movies pour aller faire de l’œil à un bon gros toutou avec ..

 

Le Pitch : Alors qu'elle farfouille dans un laboratoire menant d'horribles expériences sur des animaux, la jolie journaliste Lori Tanner libère accidentellement Max , un énorme et brave toutou sous le charme duquel elle tombe , au point de l'emmener cher elle, ignorant tout des facultés très spéciales de cet animal pas comme les autres  ...  

GAFFE SPOILERS PWALUS ET BAVEUX CI-DESSOUS !!! 

BIEN !!

Cela faisait des années que j'avais envie de voir ce film , j'ai croisé sa route quand je feuilletais fiévreusement MadMovies et dévorais leurs critiques dans les 90's, celle de Max avait attiré mon attention et marqué ma mémoire et l'ombre de ce bon gros pépère volait donc dans ma mémoire ...

Et pour mon plus grand plaisir , j'ai mis très récemment la main sur cette pelloche sur laquelle je me suis jetée avidement et même si ce n'est pas LE film du siècle , Max roxxe de ouf *_*

Déjà parce qu'au casting il il y a ELLE !

ALLY SHEEDY *_*

L'incarnation de la classe, de la grâce , la quintessence des années 80/90 *_*

J'ADORE Ally Sheedy depuis que je l'ai croisé dans le cultissime Breakfast Club , inutile de dire que la retrouver dans cette pelloche m'a collé des étoiles PLEIN les yeux , elle est trop jolie, trop craquante et incarne très bien la Belle face à la Bête et ce même si son personnage est con comme pas possible, j'veux dire, quel être humain sensé ramènerait chez lui un bestiau pareil après l'avoir arraché à un laboratoire ultra chelou ????

Ensuite , il y a LUI ...

Monsieur Lance Henriksen qu'on ne présente plus et qui a toujours cette trogne désabusée , la moue un peu boudeuse et en plus une tignasse blonde du meilleur gout  !!!

Mister Lance fait le minimum syndical comme souvent , pas b'soin d'en faire plus après tout , il est ZE Lance Henriksen, le mec qui cachetonne dans des navetons sympathiques et autres séries Z depuis des décennies après tout ...

Il joue ici et comme souvent le rôle d'un scientifique pas jouasse pratiquant d'horribles expériences sur de pauvres chtites bêtes ...

En parlant de Chtite bête  ...

C'est bien beau d'évoquer les humains, parlons de ce bon vieux Max  !!!

Le Max que l'on voit crapahuter et boulotter du pôtit chat ( VÉRIDIQUE !!! J'étais tellement pas prête !!! Traumatisée à VIE !! ) est un magnifique dogue du Tibet , une race puissante au possible qu'on a eu l'idée géniale de modifier génétiquement en lui balançant de l'adn de caméléon , de félidés , de jaguar etc etc et ce afin qu'il voit ses capacités augmenter de toutes les façons ce qui donne des scènes WTFesques au possible comme lorsque Max tel un Prédator  , se camoufle et disparaît dans un garage afin d'échapper à ses poursuivants en devenant invisible *_* 

Il est super intelligent et plutôt vicieux le bougre voire même jaloux à ses heures perdues et l'amoureux de Lori va l'apprendre à ses dépends quand le clébard va venir le boulotter avant de lui pisser au visage, l'urine de ce cher animal étant comme de l'acide donc pchiiiiiiiiiiittttt *_*

Les scènes ou l'ont voit le gaillard en action sont super bien foutues de mon point de vue et ses attaques génèrent ici et là un peu de gros rouge qui tâche qui ne sera pas pour déplaire à toute personne adepte de ce genre de films et ce même si le réalisateur n'a pas su/eu le courage d'en montrer plus à l'écran ...

Les effets spéciaux made in Monsieur Kevin Yagher sont très sympas , animatronic en tête et bon sang cette belle bête livre une sacrée performance volant bien évidemment la vedette aux humains *_* 

Alors que les humains qu'il dépiaute , j'en ai rien eu à cirer :-| 

Ensuite  ....

La pelloche date de 1993 mais ne vieillit pas trop mal et est plaisante à regarder du fait d'une réalisation nerveuse et honnête qui ne cherche pas à t'en mettre plein les yeux sans arrêt .

Le gars derrière la caméra , est John Lafia , est le réalisateur entre autre de Chucky 2 , je n'ai pas grand à dire au sujet de ce bonhomme si ce n'est que j'ai énormément apprécié son approche bourrée d'humour noir de ce sujet délicat qu'est l'expérimentation sur des animaux, sujet glauque et affreux très bien traité ici , Max n'est pas un gentil toutou mais à qui la faute ? Qui l'a transformé en ce monstre super intelligent et pourtant affamé de gratouilles et d'amour comme n'importe quelle petite bête ??? 

Lafia a parfaitement réussi son taf , son film ne comporte pas ou très peu de temps morts et le mec met admirablement bien en valeur son acteur principal, ce super clébard qui m'a fait verser une larme quand il agonise sous les yeux de sa belle ....

La bande musicale est très agréable et colle parfaitement au spectacle  ...

Un petit conseil amical par contre : évite ABSOLUMENT la VF, Ally Sheedy étant doublée par la nana qui fait les voix de l'horripilante nounou d'enfer ou de la castafiore dans la série animée Tintin, j'sais pas pour toi mais la tessiture de la voix de cette comédienne de doublage me passe partout, je peux PAS blairer cette voix donc j'ai vite basculé en VOSTFR ...

En conclusion : 

​​​​​​​Sans être le film du siècle, Max est une série B super sympathique , généreuse et intelligente , portée par un chien comme on en voit peu à l'écran , superbement dirigé du début à la fin ...

Sans vantardise de ma part , j'ai vu pas mal de films mettant en scène des chiens pas jouasses , de Cujo bien sûr en passant par Baxter ou Wilderness et Max a volé sans problème la premiére place à Wilderness  dans mon top 3 ...

A voir par curiosité !!!!

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Chtite session affiches alternatives DU shark movie  ...

 

 

 

Et pour le fun  ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Fin des congés et donc reprise des hostilités par ici !!!

La chasse à la chtite pelloche sympathique a été ardue pendant ces 15 jours de repos mais j'ai quand même réussi à zyeuter quelques films très cools dont j'ai très envie de te parler et on va attaquer d'entrée par  ...

 

Le Pitch : Après avoir été jeté dans les toilettes par des propriétaires débiles, un bébé alligator réussi à survivre dans les égouts jusqu'à atteindre une taille phénoménale ...

GAFFE SPOILERS PLEIN DE DENTS CI-DESSOUS !!!

BIEN !!!

Comme tu le sais peut être déjà si tu passes par ici deci dela , j'ADORE les films avec des bestioles aux gueules remplies de dents , que ce soient des requins ou des crocodiles *_*

J'avais déjà entendu parler de la pelloche de Lewis Teague mais je n'avais jamais eu l'opportunité ni le temps de poser les yeux dessus , c'est désormais chose faite et j'ai adoré !!!

Pourquoi ai je adoré  ...

​​​​​​​Ben déjà parce que comme dit plus haut , c'est Monsieur Lewis Teague , responsable entre autre de l'excellent Cujo , du très bon Cat's eyes et du sympathique le diamant du Nil qui a réalisé Alligator et visiblement , le gaillard s'est fait plaisir surtout lors des scènes ou il met en valeur son incroyable bestiau ...

Ensuite , niveau casting je retiens surtout la prestation du très cool Robert Forster que tu as sûrement déjà croisé dans des TAS de séries TV ou dans des films comme Jackie Brown ou le remake de Psychose  ...

Le mec joue super bien le flic blasé , charmeur et " hanté " par son démon comme tout bon flic sauf que le sien c'est ... La perte de ses cheveux ...

A ses côtés la jolie Robin Ryker que je ne connais absolument pas mais qui assure dans le rôle d'une spécialiste des alligators et autres bêbêtes à écailles ... A noter au sujet de son personnage qu'elle était la propriétaire ( enfant ) de l'alligator qui fout l'bordel et quelle cède ma foi assez facilement au charme du héros ...

Ces deux là font le taf , leurs échanges sont souvent légers et amusants ainsi que leurs interactions avec les autres protagonistes qu'ils croisent au fil de leurs aventures alligatoresques genre le super chasseur spécialiste qui après avoir dragouillé férocement les diverses femelles passant à sa portée , converti des loubards en "porteurs " pour finir englouti par sa proie dans une rue sombre  ...

Et si on parlait ENFIN de ce fameux alligator hein ?

Le film date de 1980 donc forcément ça pique un peu ici et là niveau effets spéciaux MAIS putain il est super BEAU je trouve l'animal !!

La " faute " à un réalisateur qui sait magistralement le mettre en valeur en particulier dans les passages dans les égouts et là je pense à cette scène ou , au début du film , David descend avec un jeune équipier à la chasse au prédateur qui les guette , caché à l’arrière plan tandis qu'ils étudient une carte , cette scène très brève nous a clouées sur place mon ado et moi et nous a fait lâcher tout ce que l'on faisait en parallèle pour apprécier pleinement la pelloche que jusque là nous contemplions d'un œil ...

Et même quand il fend le béton d'un trottoir pour aller se nourrir en surface , il roxxe *_* 

Alors vuuuuui j'admets que cela vieillit mal mais bordel à choisir entre un truc en CGIS froids et ce beau bébé , mon choix est fait !!!  

En plus quand il tombe sur une proie il n'y va pas par 4 chemins et le gros rouge qui tâche éclabousse , les membres sont arrachés , c'est BEAU !!! 

Que dire de plus ...

La mise en scène et la réalisation sont cools et bon enfant , sans prétention , se basant sur la légende urbaine pas assez exploitée à mon gout d'ailleurs par le cinéma , de ces fameuses bestioles jetées dans les chiottes et qui survivraient dans les égouts de certaines grandes cités ...

Lewis Teague prend d'ailleurs un malin plaisir à faire monter une certaine tension lors de ces fameux passages dans les égouts avec cette caméra qui virevolte dans tous les coins  !!!

Idem lors de l'attaque de la fiesta , c'est ultra bien filmé , c'est nerveux et ça occulte un petit peu le coté rétro mal ficelé des effets spéciaux BREF , ça déchire  !!

L'originalité de cette pelloche vient d'ailleurs du fait que toute l'histoire se déroule en ville et pas dans une jungle ou une rivière malfamée , ça change et ça fait plaisir !!   

​​​​​​​Il n'y a pas ou très peu de temps morts et ô joie , films des années 80 powa , voyage dans le temps assuré  !!!

En conclusion :

Si comme moi tu aimes les films de crocodiles alors jette toi sur celui-là sans hésiter !!!

L'incroyable alligator de Lewis Teague est certes quelque peu vieillot mais niardidiou qu'il est SYMPATHIQUE ce film !!!

C'est l'archétype de la série B des familles qui se regarde avec plaisir , c'est léger , parfois drôle,  et porté par un alligator qui ROXXE de OUF et n'apprécie guère la maréchaussée !!

A voir pour le fun *_*

Voir les commentaires

Publié le par Gally

J'ADORE les shark movies même si ceux-ci véhiculent une sale image de ce magnifique animal qu'est le Requin ...

L'idée de toutes ces bestioles dotées de mâchoires et cachées sous la surface de l'eau me fait fabuleusement frissonner...

J'ADORE particulièrement assister à la mort d'abrutis inconscients qui se font croquer vivants par des requins qui ne font que goûter ces formes de vies stupides capables d'aller faire floc floc dans un milieu qu'elles ne maîtrisent pas et qui ne leur appartient pas  ...

Et y'en a un que je surveille d'un œil et qui sort bientôt ...

Vuip je sais, ça n'a point l'air de voler très haut MAIS ça ne pourra pas être pire que cette abomination de Meg qui est quand même le truc le plus mauvais qui a jamais été fait ...

Pire même qu'Open Water 3 à mes yeux , c'est dire si je vomis Meg ...

Bref ...

Wait and see ...

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog