Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Qu'il est DOUX de ne RIEN faire en ce lundi de pentecôte qui se déroule pépouze.

Mon ado chantonne l'opening de Goldorak en japonais stp tout en révisant pour ce fichu baccalauréat, le chat dort paisiblement , idem pour le hamster et moi je souris bêtement parce que je viens de voir un BON film d'horreur français !

Et ce film c'est  ....

Hé ouais !

On sort des sentiers battus du found footage !!!

Ha et coucou les anti anglicismes !!!

Le Pitch : Sonya et ses deux potes Max et Henry amis à la vie et surtout à la mort ( haha ) décident de célébrer je sais plus trop quoi en allant se balader dans des zones interdites des catacombes de Paris sauf que ça va pas s'passer comme prévu pour ces jeunes gens charmants ...

GAFFE SPOILERS SOUS TERRAINS CI DESSOUS !!!

Tu vas peut être me dire : mais dis donc Mamie Gally y'a pas déjà eu un film français sur les catacombes sorti en 2014 ?

Ce à quoi je répondrais ceci : oui il y a bel et bien eu un précédent dans l'horreur catacombesque MAIS celui de 2014 est ABOMINABLE de nullité plat vaseux ennuyeux porté par des acteurs qui jouent comme le manche d'une pelle et j'en garde un très mauvais souvenir et pourtant c'est un found footage..

Du coup j'ai hésité un chouilla avant de lancer Deep Fear MAIS en voyant la bande annonce ma " petite voix " m'a susurré que ça semblait sympa et du coup je l'ai zyeuté et j'ai adoré donc objectivité zéro  !!!

Deep Fear est un film d'horreur français (mais pas mauvais) sorti en 2022 d'une durée d'1h20 et réalisé par Grégory Beghin que je ne connais absolument pas mais qui est est franchement doué en matière de filmage de catacombes anxiogènes *_*

A l'écran nous avons principalement la jolie Sofia Lesaffre dans le rôle de Sonya , Victor Meutelet dans le rôle de Henry et Kassim Meeters dans le rôle de Max le trio au centre de l'histoire.

Ils sont accompagnés de Joseph Oliviennnes aka Ramy le guide ...

Tout ce petit monde passe crème à l'image et on CROIT à leurs personnages et on les aime aussi enfin moi je les ai trouvés super sympas et donc attachants et pas uniquement parce qu'ils se font courser par des skins mais parce que leur caractérisation est simple mais bien foutue ce qui m'a fait penser à celle des victimes en devenir du fabuleux WolfCreek , sans trop en faire le réalisateur rend ses protagonistes crédibles pas détestables donc empathie +++ et donc crispation et donc grimaces +++ quand ils et elles se font défoncer au détour d'un couloir ...

Même si c'est ce qu'on attend fébrilement *_*

Second point fort de deep fear selon moi : les décors !

Nom de Zeus que c'est beau visuellement et que c'est étouffant !!

On pense forcément à The Descent de Neil Marshall ou Creep de Christopher Smith pour cette parfaite utilisation du cadre et des lieux qui deviennent vite oppressants et écrasants , on a vraiment le sentiment d'être sous Paname et d'être surtout coincés ET perdus sous Paname , les passages ou les héros tentent de se frayer un passage dans d'étroits conduits m'ont mise super mal à l'aise ...

 

La photographie/lumière est incroyable de beauté et d'efficacité et donne encore plus de profondeur et d'obscurité aux lieux ou se déroule le film ...

Mais dis donc Mamie Gally tout cela c'est bien beau et gentil mais et le gros rouge qui tâche?

Parlons nous d'un film insipide qui rate sa cible ou d'un chtit bijou généreux en membres arrachés , bidoux éventrés toussa ?

Et bien mon cher ami figure toi que ça gicle de PARTOUT et que les tripes se déversent à foison tandis que les victimes hurlent de douleur pour le plus grand plaisir ( sadique ) du spectateur.

Et même si ça ne fait PAS peur , il y a une réelle tension qui s'installe dés que les djeunzs pénètrent les catacombes ...

Et en plus devine qui est responsable de toute cette violence gratuite ?

UN

PUTAIN

DE NAZI !

Comment ça n'importe quoi?

Mais SI !

Comme le murmure un des protagonistes de la pelloche si le mec s'est retrouvé enfermé là dessous vers 18 ans il frôle les 70 balais mais comme en plus il est sous amphét alors il est insensible à la douleur et super fort physiquement malgré son grand âge !

Et il s'en ballec des skins !

Et il a un joli gentil clébard pour l'aider à chasser et à choper de la viande humaine fraiche.

Donc il a pu survivre tout ce temps là.

BREF le méchant n'est pas trop mauvais et passe bien à l'écran.

Et puis ça coute moins cher qu'une immonde bestiole en cgis dégueux !

En conclusion :

Je reconnais que le film de Beghin prend son temps avant de démarrer vraiment et que la pelloche ne fait pas dans la dentelle et colle ses pompes pleins de sang et de poussière dans la bassine à clichés avec la meuf couillue et le nazi qui se promène sous Paname en compagnie d'un clébard zombie qu'on ne verra qu'une fois et hop zappé merci bonsoir ...

MAIS Deep Fear ne prétend jamais être autre chose que ce qu'il est , une honnête série B pleine de membres arrachés et de méchants skin .

A voir à l'occasion genre un jour férié ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Pour la première fois depuis une bonne décennie ( de mémoire) j'me suis pris un putain de strike suite à la publication ici de la vidéo du trailer du futur Predator ( Prey ) qui a leak sur le net et 12 minutes après l'avoir postée ici + partagée sur twitter toussa j'me suis fais ban de tous mes rézosossiaux .

J'vais régler cela tranquillement sans me prendre le chou et avec le sourire et reprendre la main ...

On est chatouilleux chez dismerde entreprise ? :o

En tout cas le trailer était de toute beautay :o

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Le film dont je vais te parler cette fois-ci , je le connais depuis un moment mais je voulais pas " bâcler" son passage via Ma bulle et il me fallait donc du TEMPS et comme je suis coincée au taf pour de longues heures 5 jours sur 7 jusqu'à la mi juin , du temps, j'en ai plus qu'il n'en faut ...

Et donc aujourd'hui les enfants , on parle de ... 

 

Le Pitch : Ross et Ricky deux chercheurs sceptiques mais intéressés par le paranormal sont sollicités par Jamie une mère célibataire qui affirme que quelque chose tente d'entrer en contact avec sa fille de 7 ans Ashley ...

GAFFE SPOILERS FRAPPEURS CI-DESSOUS !!!

BIEN !

Rorschach est un film/mockumentary (owiiiiiiiiiiii! ) durant 1h15 , sorti en 2015 et réalisé par C.A.Smith dont c'est le seul film au compteur dixit IMDB ...

A l'écran nous avons Ross Compton dans le rôle de Ross, Ricky Lee Barnes dans le rôle de Ricky , Ashlynn Allen aka Ashlynn et Jamie Gillespie dans le rôle de la maman , j'en profite pour rappeler aux éventuels novices en found footage/mockumentary passant par ici que l'un des codes de ce genre cinématographique est que les persos aient les ID de leurs acteurs/trices car tout ce que nous voyons est sensé être réel ... 

Et tout ce petit monde est ma foi très crédible et a visiblement envie de bien faire sans TROP en faire , jamais de surjeu ou de visages déformés ridiculement par des expressions figées et grimaçantes comme on peut souvent voir dans ces productions portées par des gens qui ne savent tout simplement pas jouer  ... 

Ha et j'allais oublier celui là -_- 

Lui c'est Patrick l'horrible poupée avec laquelle la petiote aime à jouer et qui est ma foi assez MOCHE et flippante ...

Rorschach est facilement trouvable sur YT en VOST ( impossible de link les liens du trailer ou de la pelloche ici mais tu tapes Rorschach et tu trouveras) et joue un chouia la carte du "putaclick" puisqu'il affirme être le film en ligne le plus effrayant qu'il soit ce qui est , je pense , loin d'être le cas.

Par contre le bébé de C.A.Smith est incontestablement un des meilleurs films d'épouvante que j'ai vus depuis une paire d'année parce qu'il ne fait pas dans l'outrance et le putassier mais est au contraire très sobre voire austère par moments la faute incontestablement au manque de fric qui plombe la majorité des productions ciné horrifiques mais cet écueil est adroitement évité par Smith .

Les personnes à l'écran ne sont pas d'immondes clichés retouchés aux boobs/abdos proéminents et aseptisés destinés à séduire un public abruti par la tivi réality et autres vitrines mensongères comme insta etc etc mais des gens comme toi et moi et j'aime vraiment beaucoup ce côté "boy's /girl's next door" .

Idem avec les lieux ou se déroule l'histoire , on n'est pas dans une zolie villa avec piscine comme dans les Paranormal Activity 1 et 2 par exemple mais dans une maison un chouia tristounette voire glauque qui ne donne VRAIMENT pas envie d'y habiter et qui est adroitement utilisée par le réalisateur via des plans simples mais intelligents boostés par cette photographie tristounette et sombre qui donne un côté déprimant à cette fichue baraque et à ses couloirs ...

Niveau scénar on va pas s'mentir ça tient sur un timbre poste ce truc et à la lecture du pitch on pourrait se dire " déjà vuuuuuuuuuuuuuuuuuu !!! " sauf que C.A.Smith réussi a sortir des sentiers battus sans avoir à trop en faire , des trucs qui tombent , une poupée chelou qui semble te suivre du regard , des enquêteurs intrigués puis convaincus et effrayés et surtout un travail sur le son , sur les bruits , qui fait monter lentement mais sûrement la tension/pression.

Y'a UN moment bien effrayant qui m'a fait sursautée au premier visionnage d'autant plus que j'avais le casque sur les oreilles .

Aya dormait le chat sur moi.

Le carnage j'te raconte pas -_- 

BREF !!

Sinon Ô joie point trop de shaky cam ici donc tu pourras ranger ton sac à vomi car le matos utilisé par nos chasseurs de fantômes/poltergeist ne s'agitent guère ce qui est ma foi plaisant pour une fois et prouve aussi que l'on n'a pas besoin de ce truc là pour réussir un fake documentaire ... 

Bien évidemment les amateurs d'actions de hurlements et d'action toussa seront déçus car le rythme du film est extrêmement lent avec des dialogues et des scènes qui sembleront ennuyeuses et dénuées de tout intérêt à toute personne insensible à ce genre de délire mais avec moi ça a pris dés le premier visionnage car j'ai été de suite intriguée par ce que je voyais puis par le personnage de la mère qui tente de convaincre un Ross et un Ricky d'abord sceptiques puis incrédules et enfin effrayés qu'elle n'est pas folle et que sa ptiote n'y est pour rien .... 

Et quid de ces fameuses manifestations paranormales à l'écran me diras tu ?  

Et bien elles sont ma foi dignes de tout film de fantômes de ce nom, coups dans les murs , grattages sur le bois des portes, slime gluant qui pop ici et là ,objets qui bougent ou tombent ou disparaissent carrément tandis que Patrick semble te suivre du regard voire carrément tourner la tête pour te fixer ...  

Déjà vu déjà vu déjà vu me répondras tu ce à quoi je rétorquerais que OUI c'est du déjà vous comme disent les angliches mais qu'ici c'est très subtil et plus impactant du fait qu'il n'y a pas de musique en fond sonore tu vois ?  

Et quand on atteint un certain moment paroxystique la surprise est d'autant plus violente ... 

En conclusion:

Rorschach est la preuve que l'horreur/l'épouvante n'a pas besoin d'être bruyante et remplie de jumpscare à la con portés par des violons crispants pour instaurer une ambiance et une tension. 

C.A. Smith a parfaitement su faire monter lentement mais sûrement la trouille au fil de son histoire et démontre que l'absence de fric ne signifie pas absence de talent.

Alors vui , c'est lent et c'est parfois un peu chiant avec ces scènes sensées te rendre tout ce petit monde plus sympathique toussa MAIS toute personne accro comme moi au found footage et mockumentary se doit de poser un œil sur le bébé de C.A.Smith parce qu'il est rafraichissant et suinte l'envie de bien faire de partout !!!

J'ai adoré ce film et la créativité dont a fait preuve Smith pour palier au manque de moyen criant et côté retro/old school qui le sort du lot de tout ce qu'on trouve de nos jours en matiére de films " caméra à l'épaule "... 

Et comme le dit le titre de mon sujet sur Rorschach , essaye , le temps de ce film , de mettre de côté ton scepticisme et demande toi que tu ferais à la place de ces gens à l'écran ...

A voir absolument !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

Le membre fondateur de DM le plus discret, 

celui qu'on ne regardait quasi jamais ,

vient de nous quitter  ...

:(

So long Alan ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Exit les found footage pour cette fois car je reviens à un autre de mes pêchés mignons cinéma à savoir le shark movie ...

Cela faisait un moment que je voulais mettre la main sur celui-là ...

Et si j'avais su ...

Point de temps dépensé à le chercher je n'aurais perdu ...

Le Pitch : Jaelyn et Kyle partent au Vietnam afin de soigner leurs blessures après la perte de leur baybay sans se douter qu'une fois là bas ils vont être confrontés à la sympathique faune sous marine locale ...

GAFFE SPOILERS PAS JOUASSES CI-DESSOUS !!

BIEN !

J'vais pas y aller par 4 chemins : je déteste ce film donc je ne vais être ni tendre ni objective à son sujet.

The requin est un film sorti en 2022 scénarisé et dirigé par le réalisateur Vietnamien Le Van Kiet , totalement inconnu au bataillon.

A l'écran nous avons l'effroyable ( si si)  Alicia Silverstone et le fâlot ( Zzzzz ... ) James Tupper...

J'sais pas ce qu'ils donnent à l'écran en temps normal ces deux là mais ici ils ont été incapables elle comme lui de donner un semblant de crédibilité , de vie et surtout d'émotion à leurs personnages qui avaient pourtant un certain potentiel sur le papier et du coup on se contrefout de la crise que le couple traverse et qui est subtilement évoquée à grand coup de pompes dans le fion du spectateur et que dire de la prouesse hilarante d'Alicia Silverstone comme par exemple lors de la scène ou elle se réveille et trouve son époux mort prés d'elle avec les jambes amputées , je pense que j'étais sensée être triste et dégouté : j'étais morte de rire !!!

Soit Silverstone et Tupper sont là pour payer des factures en retard et du coup ils font le strict minimum soit ils sont morts inside soit ils n'ont jamais été amoureux et ne savent pas comment restranscrire ce si beau sentiment et BORDEL mon mec n'est PAS mon meilleur ami , qui dit ça ????

Et nom de Cthulhu c'était QUOI cette scène ou le fantôme du gars vient encourager sa meuf lors d'un énième échange mélodramatique porté par des dialogues incroyables de nullité et redondants en plus comme TOUS les dialogues de ce film de merde ...

Du coup : zéro empathie on veut les voir crever vite vite vite ...

Ensuite !!!

Le film m'a semblé durer une éternité à cause d'un énorme problème de rythme alourdi par des scènes useless et ennuyeuses car pour une raison qui m'échappe, le réalisateur prend TOUT son temps pour installer (en vain) ses personnages et son histoire et que dire des requins qui ne popent qu'au bout d'1h00 en sachant que le film dure 1h29...

Ajoute à cela un décor zarbi aux couleurs/teintes dignes d'un film érotique des années 80 voilés par cette omniprésente et horripilante brume qui semble vouloir cacher le vide sidéral des décors en plus de celui du scénario ...

A aucun moment il n'y a de tension et encore moins de peur , la seule émotion qu'on a ressenti ma môme et moi ça a été l'incrédulité surtout quand les deux abrutis allument un FEU sur leur maison en BOIS pour attirer (en vain) l'attention de secouristes invisibles ...

Cerise sur le gâteau j'ai pas trouvé cette daube en VO et donc VF powa et le doublage français est ATROCE et la comédienne qui a prêté sa voix à Alicia Silverstone a juste réussi à me la rendre encore plus infecte ....

Et le requin me diras tu ?

Alors déjà y'a de jolis petits poissons de récifs et aussi des dauphins joliment filmés .

Et longtemps après , au bout de 60 minutes y'a quelques requins mais genre requins en CGI pourries qui nous ont fait grimacer dans un premier temps ma fille et moi puis hurler de rire tellement ils étaient ridicules ...

Sérieusement  ...

Voilà tout est montré/dit ...

BREF une CALAMITE ce film , une plaie une abomination !!!!!!!!!

En conclusion :

En vrac :

Le seul truc positif que je retiens du visionnage de ce film avec mon ado c'est qu'il a détrôné open water dans le top des pires shark movies qu'elle ait jamais vus et ça c'est cool parce que ça fait des années que je tente de lui ouvrir les yeux sur le film de Chris Kentis :-|

Pourquoi avoir choisi le titre " the requin " et pas "the shark" ?

L'affiche est plutôt alléchante mais c'est de la publicité mensongère.

Alicia Silverstone est une mauvaise actrice.

The requin a la note de 2.6 sur IMDB.

Ne regarde PAS ce film.

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Et hop me revoilà !!

Sorry pour le silence mais quelques impératifs irl m'ont ôtée toute énergie récemment , heureusement pour moi j'suis bien entourée et ça va mieux et du coup j'me suis remise en selle ( enfin euh façon d'parler , les vrais savent -_- ) et quoi de mieux qu'une LONGUE session chasse au Found Footage pour retrouver le sourire?

J'ai dit LONGUE parce qu'entre les chaines YT spé FF qui se font strike et les mauvais FF que je me suis coltiné ces derniers temps, j'ai bien failli abandonner ma quête jusqu'à ce que Ô JOIE je tombe sur ...

 

Le Pitch : Un jeune gars achète un set de matos vidéo lors d'une brocante pas loin de chez lui sans trop espérer que ces objets fonctionnent mais à sa grande surprise non seulement les caméras fonctionnent mais en plus elles contiennent des cartes SD recelant une terrible histoire  ....

GAFFE SPOILERS CAPRINS CI-DESSOUS !!!

BON !!!

Je te préviens : j'ai adoré ce film et je serai donc incapable d'être objective mais j'assume , quand j'aime je ne compte pas  !!!  

Ha et le film étant sorti très récemment y'a pas de tofs dignes de ce nom donc j'ai fais des screen chemos pour illustrer cet "article ". 

Lurking est un found footage sorti en mai 2022 , scénarisé et réalisé et interprété par Henry Richardson .

A l'écran nous avons trois jeunes gens : Henry Richardson donc dans le rôle de Sean, un grand fan d'Evil Dead qui va mettre le nez sans le savoir dans une sombre histoire ...

Craig Wakefield aka John Miller qui sera celui que nous verrons le moins car il porte la caméra la plupart du temps tout en échangeant avec Kurt ...

Et il y a enfin Malachi ( j'adore ce prénom *_*) Hall aka Kurt Duplass l'accro au goat man. 

Ces trois là sont potes irl et font des courts/moyens métrages ensembles depuis un moment et ça se sent à l'écran , il y a une bonne complicité entre eux et ils font le boulot sans trop en faire , leurs personnages sont crédibles et intéressants voire amusants surtout Kurt quand il parle avec passion du Goat Man ...

Avant d'entrer dans le vif du sujet j'vais prendre quelques minutes pour t'introduire au théme principal de Lurking à savoir ...

Le Goat Man *_________*

Il est pas mignon sérieux ? :o 

Le Goat Man mi homme mi chèvre donc avec ce côté satyre/pan/faune que j'adore fait partie de ces étranges créatures qui hanteraient certains endroits sur notre planéte , on a commencé à entendre parler de lui aux states de mémoire dans les années 60/70 , des fermiers ont commencé à parler d'une drôle de bestiole qui serait responsable de la mort étrange de leurs bêtes/chiens etc etc ...

Peu à peu des ponts sont devenus des lieux de visites récurrentes du Goat Man qui se terrerait dans leur ombre en attendant de pouvoir aller effrayer les amoureux en plein ébats dans les buissons ...

Il y a PLEIN de légendes amusantes et un peu étranges autour du Goat Man qui me le rendent plus sympa qu'une bête de bray road tu vois ? 

BREF ce n'est pas un cryptide comme le big foot mais plutôt une créature issue d'un mix de plusieurs folklore et de contes racontés le soir venu autour de la cheminée pendant la veillée et qui a perduré jusqu'à nos jours grâce à internet (quelle formidable invention j'te jure *_*) qui a pris le relais de nos anciens ...

On y croit ou pas toujours est il qu'il a la méga classe !!!

Mais revenons à notre film !

Lurking nous emmène donc à la suite de Kurt , un binoclard passionné par le Goat Man qui sait TOUT ce qu'il y a à savoir de lui (on a d'ailleurs droit à un cours magistral sur le sujet) et qui veut réaliser un documentaire sur le Goat Man qui hanterait un tunnel et un bois non loin de chez lui et son pote John (le caméraman ) un peu plus terre à terre...

Le mode found footage est PARFAITEMENT maitrisé par l'équipe derrière ce film : caméra subjective of course avec shaky cam par ci par là mais vraiment pas beaucoup ce qui est franchement plaisant, bruits parasites , image qui "grésille ", la justification du pourquoi du comment des caméras (ici donc le tournage d'un documentaire) , tout y est.

Richardson et ses potes connaissent visiblement TOUTES les ficelles du FF et aussi les trucs et astuces à utiliser quand on n'a pas de fric et là je pense à DEUX trucs vus dans Lurking et que je trouve super malins :

1)   Kurt et John vont trouver un talkie walkie lors de leur pérégrination ( me demande pas pourquoi, regarde le film !) et commencer à échanger avec Wayne un chasseur paumé dans les bois qui leur parle d'une chose qui les observe et ça a l'air con dit comme ça mais cette scéne bien qu'un peu longue est je trouve , super intelligente , ils n'avaient pas d'argent pour montrer le goat man full screen alors ils lui ont donné une présence via cet échange avec Wayne (?) un peu comme Steve a su pondre Jaws sans montrer le requin avant 45 bonnes minutes parce qu'il ne fonctionnait pas ...

A noter que le cours magistral de Kurt sur le Goat Man évoqué plus haut prend ici tout son sens ( fusil de Tchekhov verbal) puisqu'il parlait du skill imitation de la voix humaine par le goat man , skill qui prend tout son sens dans cette scène du talkie walkie.  

2)  La bande son et plus précisément les sons qui vont illustrer la présence du Goat Man prés de Kurt et John dans l'obscurité , je me répète je sais ,  ça a l'air con dit comme cela mais je t'assure que le choix des sons est vraiment EXCELLENTS j'ai même eu la chair de poule au premier visionnage *___*

Seuls reproches et encore cela émane simplement d'une nana terrifiée par ces trucs là : quelle idée à la CON d'avoir inséré ce putain de oui jà -_- 

Je déteste les oui ja :-|

Et il aurait mieux valu ne pas montrer même fugacement le goat man , la vision de lui à la toute fin donne plus l'impression d'un mec en jogging basket avec des gants de cuisine déchiquetés aux mains qu'autre chose mais c'est rigolo et touchant j'trouve ...

Bref , Richardson et ses potes ont visiblement voulu se faire plaisir et transmettre ce plaisir à leurs spectateurs en réalisant une petite perle de SIMPLICITE pas prétentieuse pour deux sous et avec moi ça a fonctionné du feu de Cthulhu ...

En conclusion: 

Plus j'avance dans mon voyage au pays du found footage plus je me rends compte que certaines productions fauchées comme Lurking sont plus enrichissantes que des merdes pétées de fric mais dénuées de passion et d'envie ... 

Lurking ça veut dire en gros guetter sans se montrer , ça a une connotation négative de ouf en général et le titre convient très bien au propos du film de Richardson puisque Kurt et John puis Sean sont effectivement " lurkés " par le Goat Man ...

Bourré d'inventivité , bien ficelé et rafraichissant , Lurking m'a collé un énorme smile de plaisir sur la tronche ...

Et en plus il est dispo sur YT en VOST !!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Mercredi 26 Avril 2022.

Cher Journal , c'matin comme tous les matins depuis bientôt un mois d'arrêt maladie ( d'où mon silence ici j'ai du mal à avoir les neurones assez actifs pour venir te tenir compagnie ) j'allume le pc et je vaque à mes activités diurnes habituelles en sirotant mon chocolat chaud fumant et velouté à souhait ...

Après un rapide check des emails etc etc je go vite fait sur WoW saluer ma tendre et douce Araknee qui a hier enfin mis la main sur les rênes de sa nouvelle monture volante aka le drake Aile du Néant ...

*___________*

Je fais tournoyer Araknee dans la ville de Shattrath en souriant rêveusement tandis que je pense à ce guildmate qui lui n'a pas cette magnifique monture si incroyablement belle et classieuse parce que c'est un pauvre raid logger qui ne sait pas apprécier certaines beauté et joies simples de ce ce jeu ( coucou Burne !!)  ...

Jusque la tout va bien dans ma bulle irl ....

Le chat dort ....

Le hamster dort aussi (oui oui j'ai un hamster même qu'il est russe et nain !! Faudra que je te raconte son histoire à çui là aussi tiens ...  ) ...

Ma fille est en cours ....

L'homme des bois doit comater quelque part ...

Et mon dos (raison pour laquelle je suis en arrêt) ne me fait point trop bobo ...

Le calme règne dans ma bulle irl ...

Allez zou je déco de WoW en baillant et gogo Twitter ...

Et là c'est le DRAME :-|

Parce dans le fil de "mes tendances " axé principalement sur le ciné les jeux vidéos les stremons toussa toussa je tombe sur ça .    

Et ça c'est barbie telle qu'elle va apparaitre dans un FILM .

Car OUI j'ai appris ce matin d'une façon quelque peu brutale qu'un FILM en hommage à barbiatch va sortir au ciné :-|

Et en lisant cette info mon sang n'a fait qu'un tour, je me suis levée en hurlant ma rage et mon incompréhension avant de courir à la fenêtre pour l'ouvrir à la volée afin de reprendre mon souffle avant de de nouveau clamer bruyamment ma détresse afin que mes connards de voisins partagent mon désarroi...

En vrai j'ai juste hurlé " BORDEL " dans mon salon ce qui a réveillé le chat et le hamster .

Non parce que je m'entends déjà très mal avec mes voisins parce que je déteste les gens et que j'aime les pigeons et les rats et les chats errants du quartier ce qui fait de moi la pestiférée de la rue ce qui me convient plutôt bien ma fois car quiconque m'aborde a droit en général à ça ...

BREF revenons à notre pouf rose bonbon.

Et donc j'en étais ou ...

Ha oui !!! 

SERIEUSEMENT ???

QUI A ENVIE DE VOIR UN FILM SUR BARBIE ALORS QU'ON ATTEND TOUJOURS UNE PELLOCHE DIGNE DE CE NOM SUR LE GRAND CTHULHU BORDEL ????

 

 

L'œuvre de HPL mérite TELLEMENT qu'on s'y intéresse et qu'on finance un film ou même une série j'sais pas moi mais un truc qui mette en lumière le Grand Cthulhu , il a tellement de classe et ses zouaves (genre Shubby Niarly toussa) aussi !!!! 

Mais NON !!!

A la place de Cthulhu des " humains " ont choisi barbie et ont préféré filer de la moulaga à d'autres " humains " afin qu'ils mettent en branle un film sur cette connasse rose bonbon  ....

Bref sur ce je vais reprendre une activité " normale " à savoir aller balancer des fions ( cette expression me laisse perplexe ) sur discord ça va m'calmer et après j'irai prier Cthulhu parce que là c'est pas possible comme dirait l'Abbé ...

Iä Iä Cthulhu fhtagn !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Shingeki No Kyojin ne pouvait PAS se finir avec l'épisode de ce soir !!!!!!!!!!!!!!!!

 

J'en étais SÛRE !!!!!!!!!!!!!!!!!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

BIEN !

Aujourd'hui on tourne ( momentanément) le dos à mon obsession pour les films en found footage pour s'intéresser à une fabuleuse série avec un (tout petit) côté found footage >_< 

BREF fais moi confiance et laisse moi t'emmener dans les entrailles de  ...

 

Le Pitch : Dan, un spécialiste de la restauration de vielles VHS et autres K7 audios , est contacté par un mystérieux homme d'affaires qui lui demande , en échange d'une bonne somme d'argent , de donner une seconde vie à une collection de vieilles vidéos qui recèlent un terrible secret .. 

GAFFE SPOILERS NOSTALGIQUES CI-DESSOUS !!!

Archives 81 est une série télévisée de 8 épisodes scénarisée par Paul Harris Broadman qui s'inspire d'un célèbre podcast du même nom et qui est actuellement diffusée sur Netflix.

Au casting nous avons Dina Shihabi dans le rôle de la fragile et craquante Mélody Pendras qui part s'installer dans l'immeuble Visser officiellement pour faire un documentaire sur ses habitants...

Nous avons également et surtout ai je envie de dire l'incroyable Mamoudou Athie qui prête ses traits et sa silhouette élancée à Dan , ce mec porte la série sur ses épaules et j'ai adoré sa solide et sobre interprétation de son personnage  ...

On a également Julia chan qui joue à merveille l'incroyablement agaçante et un peu inutile Annabelle ...

Il y a aussi Ariana Neal qui joue la jeune Jess qui m'a marquée lors d'une scène dans le premier ou le second épisode je ne sais plus trop ou tout se joue sur les expressions de son visage cadré en gros plan et ce passage a été TERRIBLE *___*

Et enfin voilà l'exemple parfait d'une de ces gueules qu'on connait parce qu'on l'a déjà croisée X fois ici ou là , Monsieur Martin Donovan qui quant à lui incarne le mystérieux et inquiétant Virgil Davenport ...

Et j'vais arrêter là pour l'énumération des comédiennes et comédiens de talent qui défilent à l'écran au long des 8 épisodes parce qu'ils sont toutes et tous PARFAITS y'a zéro faute niveau casting et interprétation et là je pense en particulier à chacun des habitants de ce foutu immeuble Visser qui sont creepy as fuck ...

Le Visser justement parlons en car il fait partie intégrante du casting à sa façon , c'est un de ces buildings en pierre rouge brique qui se dresse dans la grosse pomme comme des anachronismes et qui semblent avaler celles et ceux qui en franchissent le seuil pour ensuite se perdre dans ses labyrinthiques et étouffants couloirs ...

Archives 81 est une série étrange qui nous emmène , par le biais du travail de restauration de Dan , sur les traces de Mélody qui dans les années 80/90 a décidé de mener une enquête dans l'immeuble Visser et qui découvre peu à peu que cette bâtisse a une réputation étrange et sombre avec des relents de paranormal voire de rites inquiétants ...

Le spectateur est comme penché sur l'épaule de Dan au moment ou celui-ci visionne les vidéos restaurées montrant l'enquête de Mélody et c'est cela, ce côté found footage qui m'a de suite scotchée devant ma tivi avec mon ado qui a elle aussi été happée et charmée par cette série.

Dan découvre donc l'étrange enquête menée par Mélody avec laquelle il a en commun des douleurs et manques liés à des drames familiaux et tandis qu'elle semble s'adresser à lui en défiant la barrière du temps et des époques , il se lance dans ses propres investigations qui l'emmèneront au delà de ses espérances. 

Archives 81 est un petit bijou aussi bien sur le plan de la narration que du cadre , les voyages dans le temps sont ultra bien foutus avec le grain de l'image inhérent au format vidéo des années 80/90 sans parler des couleurs, des fringues, coupes de cheveux , accessoires et gadgets et des ZIKS tout est so 80's !!!

Pour quelqu'un comme moi qui a eu la chance de grandir et de vivre ces années là , le visionnage des aventures de Mélody est un pur bonheur et j'ai voyagé sans me déplacer dans chacun des épisodes ...

Le retour à de nos jours avec Dan sont eux aussi bien pensés avec en opposition aux couleurs chaudes de Mélody , une froideur architecturale et une photographie glacée ...

Et la trouille là dedans me demanderas tu ?

Et bien elle est présente avec même quelques gros moments de flippe le tout porté par une tension quasi permanente du début à la fin de la série qui enveloppe Dan et donc le spectateur dans un écheveau complexe de pistes et de mystères et de situations étranges tandis que des personnages surgissent dans les couloirs du Visser qui cache de terribles secrets ...

On pense forcément à des films cultes comme rosemary's baby ou la sentinelle des maudits pour le côté immeuble chelou habité par des gens tout aussi cheloux et j'avoue même avoir cru percevoir une effluve de Lovecraft à travers les rites et les psalmodies et là tu pourrais me renvoyer que j'ai tendance à voir des abominations Lovecraftiennes partout ce à quoi je rétorquerais que des épisodes d'Archives 81 ont été réalisés par Justin Benson et Aaron Moorhead responsables du fabuleux et SO Lovecraftien The Endless et que donc ceci explique cela ...

A noter également un gros travail sur le son et en particulier sur les musiques/ost qui accompagnent Dan et Mélody dans leurs enquêtes et qui rendent l'ambiance encore plus étouffante et oppressante ...

En conclusion:

Mon ado et moi avons matté les 8 épisodes d'Archives 81 en quelques heures tellement nous avons été séduites par l'ambiance et surtout par les personnages évoluant sous nos yeux car si les rôles secondaires sont certes des esquisses parfois maladroites , les rôles principaux de Dan et Mélody , leurs blessures et ce lien étrange qu'ils finissent par tisser au delà de la temporalité les a rendu extrêmement attachants à mes yeux  ...

A voir absolument ...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog