Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

OMG !!!

*_____________________*

Ha et j'balance celle là aussi tant que j'y suis  ...

 

Maeve ... 

/soupir 

 

*_________* 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Stephen King a le vent en poupe depuis le carton phénoménal de It chapitre un  ....

Et les studios/chaines divers et variés de vouloir à tout prix adapter un des bouquins/pavés du sieur King ....

Récemment, Amazon a voulu s'attaquer à LA série phare de romans de King aka The Dark Tower...

Le premier bouquin composant la Galaxie du Gunslinger a déjà été MASSACRE ( et je pèse mes maux en restant polie) au cinéma via un " film " à VOMIR ...   

Je suis allée voir cette chose et crois le ou pas mais je suis ressortie de la salle avec les larmes aux yeux tellement j'avais été déçue de voir Roland et son univers traités de la sorte  ...

BREF !!!

Et donc Amazon voulait lancer une série autour de la Tour Sombre et de la quête de Roland Deschain sauf que c'est plus facile à dire qu'à faire et qu’après visionnage de l'épisode pilote, Amazon a abandonné ce projet *_____*

Et cette nouvelle me rempli de JOIE !!!!

Foutez la paix à Roland FFS !!! 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

J'viens de tomber sur une critique de ce film sur twitter et  .... OMG !!

 

Ok ça date mais rouleau compresseur WoW powa  !!!

Need voir ce TRUC !!! 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Esprit de Noël es tu là ??? 

Oui je sais , les fêtes sont ( enfin ) terminées MAIS j'ai trés envie de te parler d'un film trés Nowel Spirit que j'ai vu fin décembre dernier en compagnie de mon ado de fille , film que nous avons adoré  !!!

 

Le Pitch : Les membres d'une confrérie d'étudiantes sont victimes d'étranges et inquiétants appels téléphoniques qui vont trés vite transformer les fêtes de fin d'année de ces donzelles en pur cauchemar ...

GAFFE SPOILERS IN THE ATTIC CI-DESSOUS !!!

BIEN !!!

Black Christmas est un film de Bob Clarck , il est sorti en 1974 , imagine toi , j'avais 1 an à sa sortie , tout cela ne nous rajeunit point ...

BREF ...

Au casting , on croise pas mal de trognes familiéres comme les délicieuses Margot Kidder et Olivia Hussey ...

 Ou encore Le sémillant John Saxon ( oui oui !! ) !!!

Sans oublier Art hindle ou Keir Dullae , BREF , des visages familliers et plaisants à croiser !!

Et tout ce petit monde réussi sans peine à donner corps à leurs personnages sans trop en faire ni sombrer dans le sur jeu outrancier , Margot Kidder est tout simplement parfaite dans son personnage de brunette forte en gueule et adepte de la picole , la délicate Olivia " Mort sur le Nil " Hussey est craquante BREF , ces messieurs/dames sont TOP et l'on s'attache trés vite à eux et on croise les doigts pour qu'ils/elles ne croisent point la route de l'ombre mystérieuse qui plane sur la sororité au coeur du film ...

Parlons en de ce mystérieux bonhomme qui non content d'observer ou de harceler par téléphone un groupe d'étudiantes , fini tout simplement par carrément entrer dans leur home sweet home, s'y cacher et s'amuser à trucider deci delà sans jamais , JAMAIS se faire choper  ...

On dit que Black christmas serait le tout premier slasher , ZE Ancêtre , celui qui a posé les bases et inspiré les heureux pôpas de Jason ou Michael et si je suis relativement d'accord avec cela , j'ai énormément apprécié le fait que contrairement aux boogeymen cités précédemment , l'assassin de Black Christmas est trés bavard surtout quand il se comporte comme un gros porc dégueulasse au téléphone  ... 

Ses appels téléphoniques sont tout simplement ABOMINABLES et même si la VF est correcte , essaye de voir Black Christmas en VOST pour apprécier comme il se doit les propos de ce taré  ...

Sans être aussi dérangeant et angoissant que celui qu'on suit dans " when a stranger calls " qui m'a toujours arrachée à ma zone de confort +++ , l'assassin de Black Christmas est abominable de par son comportement et parce qu'il ne se fait PAS choper même quand la maison est REMPLIE de flics  !!! 

Il acquiert ainsi à la fin du film une espéce "d'immortalité " un peu comme un Jason ou un Michael qui revient toujours à la vie  ...

Ha et pour la chtite anecdote , c'est le réalisateur Bob Clarck lui même , aidé par d'autres personnes dont l'acteur Nick Mancuso qui a passé ces appels téléphoniques glaçants  ...

Quand j'ai lu le pitch de Black Christmas avant de lancer le film  , j'ai été clairement perplexe mais dés les premiéres minutes , mes doutes ( impression de déja vu powa  !!) ont été effacés et ce parce que le film commence avec une scéne prise du point de vue du tueur et filmée de telle façon qu'on est de suite immergé dans une ambiante poisseuse et lourde et pouacre tandis qu'on (le tueur ) espionne des femmes jeunes et jolies qui font la chouille , s'amusent , échangent des fluides corporels à tout va quitte à en tomber enceinte pour ensuite penser avortement ...

Des proies idéales donc visitées et entourées par des hommes tous plus suspects les uns que les autres , le Pére venu remettre de l'ordre ( trop tard  daddy cool  !!) dans la vie de sa chére et pas si innocente que ça fille , l'Amant blessé que sa compagne puisse oser vouloir décider ce qu'elle va faire de son corps  ... 

J'admets que le défilé de nombreux visages à l'écran ou certaines scénes un peu longuettes bourrées d'échanges indigestes peuvent dérouter voire agacer car cela "fait beaucoup de bruit" et peut arracher le spectateur à l'atmosphére pouacre de la maison mais Bob Clarck a ce talent de OUF pour nous ramener à tous les coups dans les murs de sa vieille baraque et d'y créer sans trop en faire, une ambiance pesante trés " giallo" ( un giallo Canadien *_* ) surtout quand il laisse sa caméra coller à ses héroïnes avant d'aller virevolter dans les escaliers et couloirs la confrérie qui semblent se resserrer de plus en plus autour des jeunes étudiantes...

Le suspense s'installe dés les premiers instans du film et ne te lâche plus !!!

Ajoute à tout cela une photographie soignée , une zik bien crispante qui colle super bien au spectacle , un travail sur les sons/bruitages vraiment efficace , des meurtres glaçants et inventifs ( kikoo la licorne !!) et le fait que bien que datant des 70's il ne vieillit pas trop mal esthétiquement et tu obtiendras une BAFFE cinéma comme je n'en avais pas reçue depuis TRES longtemps !!!

J'ai vu en faisant quelques recherches qu'un remake avait été pondu début 2000 , je poserai peut être les yeux dessus histoire de me marrer ....   

En conclusion : 

Quand on a lancé le visionnage de Black Christmas , ma fille et moi vaquions vaguement à d'autres occupations mais trés vite , nous avons lâché ce que nous faisions pour nous consacrer entiérement au spectacle ...

J'avais beaucoup entendu parler de ce film sans jamais lui donner sa chance et j'ai bien compris pourquoi on le qualifiait de Pére du Slasher car Black Christmas pose TOUTES les base sou presqu des Friday the 13th et autres Halloween tout en shootant dans le politiquement correct quand il dévoile l'intimité des membres de la sororité ...

Bourré de plans magnifiques et d'inventivité , Black Christmas a été LE film de ma fin d'année 2019 ...

A voir ABSOLUMENT !!! 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Fin décembre 2019 ...

Je décide , le temps d'un week end , de me poser avec mon homme des bois histoire de rattrapper quelque peu mon retard dans le visionnage de films , retard généré par un shoot maousse de WoW ...

La fan de Stephen King que je suis ayant adoré It chapitre 1 , je me suis jetée avidemment sur sa suite , It Chapitre 2 , en espérant retrouver ce petit frisson de plaisir voire de trouille qu'Andres Muschietti avait réussi a insuffler à son premier opus ....

Malheureusement ....

IT 2 a surtout été une énorme décéption ...

 

Le Pitch : Le club des ratés pensait en avoir fini avec ce bon vieux Penny Wise mais il est bel et bien en vie et décidé à se venger de ses bourreaux devenus adultes ... 

GAFFE SPOILERS RAGEUX CI-DESSOUS !!!

BIEN !!!

Comme tu le sais si tu passes par ici de temps en temps, je suis une énorme adepte de Stephen King, avec lequel j'ai grandi , j'ai fais mes premiers pas en sa compagnie avec Salem et autres Cujo pour le suivre sur les chemins menant à la Tour Sombre tandis que les Tommyknockers frappaient à ma porte ....

Comme je l'ai déja raconté souvent ici, deux auteurs m'ont forcée à fermer le livre que je lisais tellement j'avais peur : Lovecraft et King et pour King , c'était avec It  ...

Ce mec aura TOUJOURS une place dans mon coeur de GeEkEtTe vieillissante...

J'ai vomi , détesté , moqué le tvfilm moisi , infâme adaptation , à mes yeux , d'une des oeuvres phare de King dont le seul point positif était l'hallucinant Tim Curry ...

J'ai adoré le premier opus made in Muschietti parce que j'y ai retrouvé Le Club des Ratés dans toute sa magie ...

J'attendais ce second opus de It avec impatience et inquiétude à cause du ratage complet du tv film qui s'était viandé avec la partie adulte ....

Et nom d'une tortue ....

Le film de Muschietti est PIRE !!!!!

Autant ce réalisateur a su me surprendre avec sa présentation des Ratés devenus adultes ultra bien foutue , succincte et pas trop rebarbative , puis avec les retrouvailles plutôt émouvantes de ces anciens amis devenus de quasi étrangers , autant le reste , TOUT le reste est foiré  ....

Je ne sais même pas par quoi commencer  ....

Ha si !!!

It sur papier c'est long voire indigeste j'en suis parfaitement consciente  mais Muschietti avait réussi dans le premier film à faire passer la longueur de son métrage sans aucun soucis car la réalisation était fluide et légere portée par des personnages fabuleusement intérprétés par un casting sans faute aucune , de la poésie , du bonheur à l'état pur, l'enfance/adolescence , les Loser et leur MAGIE dans toute leur splendeur ...

Enormément d'émotions au rendez vous donc ...

Mais dans It 2 , aprés une scéne d'intro glaçante identique à celle que l'on peut lire dans le roman avec l'agression d'Adrian par de VRAIS monstres , Muschietti se prend les pieds dans le tapis  quand il s'agit de donner une dimension attachante aux ratés revenus à Derry parce qu'il étiiiiiiiiiire un récit déja lourdingue sans réussir à vraiment écrémer le propos ni donner de la cohérence à une réalisation qui semble partir dans tous les sens ...

Comme dit plus haut la présentation de Bill et ses potes 27 ans plus tard passe créme mais ensuite v'la que chacun des adultes doit partir à la recherche d'un objet/souvenir afin de perpétuer le rituel de Chud ( bwahahahahaaaaaaaa !!) , chaque segment dure des plombes et l'ennui s'installe dés la fin de la rencontre Bev/Kerch , une fois ce GRAND moment passé c'est terminé , c'est long ....

Tu peux te rendormir ...

Autre sujet d'agacement : les acteurs/trices ...

Quand les premiers noms/premiéres images du casting ont circulé , j'ai été ravie mais vraiment , j'avais le sentiment que cette suite allait tenir la dragée haute au film précédent grâce a ses gueules sympathiques et familiéres ....

Quelle erreur  !!!

A aucun moment je n'ai réussi à ressentir une empathie quelleconque pour aucun d'entre eux et surtout pas pour Ben devenu un bellâtre se contentant de baver devant Bev et que dire de Richie Tozier devenu homo amoureux en secret de Ed ???

MAIS WTF ????

C'est écrit OU dans le roman que Richie est in love d'Eddie bordel ???? 

Et attention hein qu'on ne se méprenne surtout pas sur mes propos , je ne suis absolument pas homophobe loin de là mais la fan du bouquin a été achevée de voir que non seulement on zappe la tortue , l'identité /les origines de ça , sa progéniture etc etc et qu'en plus histoire de faire dans le politiquement correct on ajoute une touche de gay friendly à un personnage dont la seule ambition à l'origine était d'être le side kick rigolo de service dénué de sexualité ( même si il ne laisse pas son tour quand il s'agit de rendre hommage à Bev dans le bouquin !!!)  .....

Ha et on en parle d'Audra qui n'apparait jamais à Derry alors qu'elle est LA raison majeure qui pousse Bill à aller traquer Penny Wise dans sa taniére et non pas un random môme en skate qu'il n'arrivera même pas à sauver  .... 

Et le pauvre Mike sensé faire le lien entre les Ratés adultes et qui ne fait que brandir son ridicule objet chamanique en parlant d'un rituel qui n'a RIEN à voir avec celui du bouquin ....

BREF ça + ça + ça m'a énervée !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ajoute à cela qu'a aucun moment je n'ai eu le sentiment d'une alchimie entre les acteurs/personnages qui ne dégagent , je trouve , aucune émotion , même pas foutus d'avoir l'air réellement terrifiés ...

Et que dire de ce pauvre Pennywise ??

Ou est donc passé le clown cabriolant et terrifiant du bouquin et du premier film ?

Il semble s'ennuyer comme un rat mort entre deux métamorphoses GROTESQUES qui m'ont fait bailler d'ennui , Muschietti semblant reproduire ad nauséam sa Mama chérie dans des scénes plus nulles les unes que les autres dénuées de toute ampleur , ne générant aucune émotion ...

Et trop de CGIs tue le CGI niardidiou, ce pauvre Bill Skarsgard fini même par se noyer dans ce tourbillon d'images numériques qui lui ôtent tout son talent d'acteur !!! 

C'est laid , c'est froid et cela dessert totalement un film déja décousu par une mise en scéne confuse qui mélange sans que cela prenne jamais le club des ratés enfant et le club des ratés adulte ...

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi Muschietti a découpé son film de la sorte et curieusement je trouve que le tvfilm s'en sort mieux sur ce plan là et réussi mieux le mix souvenirs des mômes et ceux des adultes ridés , adultes qui n'arrivent jamais , du moins à mes yeux , à retranscrire réellement les impacts des traumatismes vécus dans leur enfance sur leur vie d'adulte ...

Et la deuxiéme partie du film de s'enfoncer dans un melting pot scénaristique confus et déprimant bourré de stremons en CGIS dégueulasses qui n'en finissent PAS de venir danser à l'écran au point qu'on en a envie de crier grâce , accompagnés par une zik vite oubliée ...

Jumpscare putassiers , photographie dégueulasse , décors de l'antre de ca absolument hideux , climax immonde et consternant ...

Petit point positif dans tout ce fratras, LE caméo de Monsieur Stephen King lui même ...

Caméo qui aura réussi à me faire sourire quelques secondes parce que croiser ce grand bonhomme est toujours, TOUJOURS , un plaisir  ... 

En conclusion :

Je viens de me relire et c'est clairement la fan du roman qui a parlé et laissé éclater sa colére et sa déception ...

Jamais je n'ai ressenti ne serait ce qu'un zeste d'émotion durant le visionnage de ce film ...

Et quand la fin s'est profilée j'ai repensé avec nostalgie à cette premiére fois ou j'ai terminé le roman papier en pleurant parce que je quittais des amis , j'ai regardé Mike papoter avec Bill à l'écran et ...

Rien ...

Je ne reverrai jamais ce truc et je vais le ranger avec le tvfilm ( et l'adaptation de la tour sombre , rhaaaaaaaaaaa quelle ABOMINATION ce truc !! ) sur l'étagére mentale des films à oublier  ...

 

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog