Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Mon voyage au pays des films adaptés de Lovecraft se poursuit et aujourd'hui je m'attaque à du LOURD les enfants vu que j'vais parler d'une pelloche CULTE ...

 

Le Pitch : Hebert West intègre la brillante faculté de médecine Miskatonic d'Arkham ... Très vite les personnes gravitant autour de ce petit mec vont se rendre que derrière ses yeux fiévreux se cachent d'horribles secrets liés à une mystérieuse mixture concoctée par West , mixture qui pourrait ranimer les morts   ...

GAFFE SPOILERS MORTS VIVANTS CI-DESSOUS !!!

BIEN !!!

Je te préviens, j'adore ce film donc y'aura zéro objectivité dans mes propos... 

Re-Animator est un film de MONSIEUR Stuart Gordon , le mec qui a réalisé ( entre autre )  le MAGNIFIQUE Dolls , l’envoûtant Dagon et autres From Beyond ...

Dire que ce mec a bercé mon adolescence est un doux euphémisme , Dolls a été un de mes premiers films d'horreur au cinéma et j'ai assisté , médusée aux spectacles cauchemardesques de From Beyond et Re -Animator sur le petit écran via des locations de VHS ( la bonne époque *_*) ...

J'suis tombée récemment sur un film de lui dont j'ignorais tout , Castle Freak que ça s'appelle et devine qui joue dedans ?? *_*

Gordon aime Lovecraft ça se sent dans chacune de ses tentatives de rendre hommage à l'amoureux de Providence ...

Comme je l'ai déjà dit XX fois ici quand je parle de ce cher Howard Phillips , adapter son univers/ses personnages à l'écran sans prendre trop de libertés assassines est quasiment impossible MAIS les libertés que prend Gordon dans Re-Animator passent sans trop de soucis grâce selon moi à l'interprétation FABULEUSE de ce mec là ...

Lui , c'est Jeffrey Combs et ce mec est INCROYABLE dans le rôle d'Herbert West , il est à la fois maléfique, fébrile , dément et passionné *_*  

Sans Jeffrey Combs , la saga des films Re-Animator n'aurait pas eu son petit succès , Combs EST Herbert West , il est habité par ce personnage du début à la fin du film ..

A ses côtés on retrouve avec plaisir la délicieuse Barbara Crampton dont le personnage va prendre cher lors d'une scène pouacre qui a marqué bien des esprits dans les années 80 ..

On peut aussi évoquer Bruce Abbott ( Dan Cain ) et David Gale ( le dégueulasse Carl Hill ) mais ces deux là auront beau s'agiter et grimacer , impossible de voler la vedette au sémillant Jeffrey Combs surtout quand celui-ci fait mumuse avec sa cultissime seringue remplie du fluide verdâtre aux propriétés étranges ...

En revoyant Re-Animator le week end dernier, j'me suis rendue compte à quel point le cinéma d'horreur actuel est fade et policé et ennuyeux ...

Nan mais c'est vrai quoi, à part Adam Green et son hilarant Hatchet , les films d'horreur généreux en humour débile et tripes se font rares et c'est triste ... 

Qui oserait aujourd'hui reproduire par exemple cette scène incroyable ou la délicieuse Barbara Crampton subi les pires outrages de la tête décapitée mais réanimée du docteur Hill ???

La pelloche de Gordon est CULTE et c’est totalement compréhensible , l'humour potache prédomine même dans les scènes les plus immondes , les morts reprennent vie de sale manière et s'agitent au rythme de la zik géniale de Richard Band ( oui oui le frère de ...) , l'ambiance générale est au gros rouge qui tâche et d'ailleurs un conseil :  si tu as le cœur sensible alors abstiens toi de matter Re-Animator sous peine de te sentir mal tellement Gordon est généreux en gore *_*

Les effets spéciaux sont hallucinants de beauté et tout vrai fan de film d'horreur appréciera le spectacle des membres/cadavres déshonorés par West *_*

Le détail et le soin apportés aux morceaux de barback sont hallucinants et c'est un vrai petit choc de voir, par exemple , une morgue aseptisée se transformer en quelques plans soignés et via l'ajout savamment dosé de tripes et autres têtes tranchées en une bacchanale sanguinolente et macabre *_*  

Et forcément tu te souviens avec nostalgie de toutes ces pelloches genre Evil Dead , les Cronenberg , Society et autres films jubilatoires de par leur côté " mauvais élèves " du fond de la classe ...

Que dire d'autre ...

Pour ce qui est de la fidélité à l'écrit de Lovecraft ...

Hum ...

​​​​​​​Ben euh c'est fidèle à mes yeux principalement ( encore une fois) grâce à Jeffrey Combs qui campe un Hebert West " idéal " , j'en ai oublié tout le reste du coup , l'époque qui change  , le personnage féminin qui se rajoute etc etc ...

Tout cela je l'ai zappé parce que je voyais West prendre vie sous mes yeux de la meilleure des manières possibles...

Beaucoup ( trop ) considèrent Re-Animator comme un sympathique nanar mais c'est , selon moi , insulter les talents combinés de Gordon à la réalisation , Yuzna à la production et Combs  dans le rôle de West .

Ce trio fabuleux a su donner corps à une histoire tordue made in Lovecraft et bordel même si je suis une foutue " puriste " à mes heures perdues en ce qui concerne HPL , leur travail est juste JOUISSIF et le résultat est totalement réussi , c'est pas donné de faire sourire voire rire en adaptant du Lovecraft , ben eux , ils ont réussi , leur hommage potache est fun et sincère et putain on y trouve aussi une bonne dose de noirceur bien malsaine (aborder la mort au cinéma n'est pas toujours facile mais dans Re-Animator on fini par en rire  !!) derrière les grimaces de Combs ...

Ne t'attends pas à avoir peur , Re-Animator joue dans une autre catégorie , c'est une petite perle d'humour noir et de corps mutilés dansant une sarabande endiablée inoubliable qui a obtenu une " mention spéciale " au Festival d'Avoriaz ( l’ancêtre du sage Gerardmer) à l'époque .

En conclusion ...

Le cinéma de genre horrifique actuel est tristement ennuyeux et fade et ça fait du BIEN de se manger une bonne GROSSE dose de VRAIE horreur , celle qui prend aux tripes et qui fait grimacer tellement c’est pouacre visuellement , de se prendre des scènes gores dans la gueule avec cerise sur le gâteau des comédiens qui s'en donnent à cœur joie même dans les pires moments tandis que ça hurle à tout va ...

J'vais me revoir le reste de la trilogie Re-animator même si je sais que les deux autres films sont clairement en deça de celui-là mais j'vais le faire parce que j'en ai ras le cul des pelloches soporifiques et gentillettes avec SFX en CGIs sans chaleur ni dimension ...

J'ai BESOIN/ENVIE de gore et de latex et de tripailles suintantes et de grimaces et de hurlements ... 

Et puis ...

Jeffrey ...

Je t'aime *_*

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Quand j'ai une " lubie " , j'vais "au bout " de cette lubie quitte à m'infliger des trucs complètement chtarbés...

Si tu passes par ici alors tu sais qu'en c'moment je tente de matter un max de films liés à Howard Phillips Lovecraft ... 

Et la pelloche que je vais évoquer ce jour sur Ma Bulle fait partie de ces trucs what the Fhtagnesques dont je tiens à te parler parce que ...

/Soupir ...

Parce que j'suis maso :-|

Et parce que j'suis un poil paumée à son sujet  ... 

 

Le Pitch what the Fthagn : Quand il apprend le décès de sa chère môman, un prof de Seatlle revient dans sa ville natale et plonge dans un bordel incompréhensible ...

GAFFE SPOILERS BORDÉLIQUES CI-DESSOUS ...

BON ...

J'te préviens , j'suis pas sûre d'avoir tout compris au film de Gildark donc ce qui suit va être confus :-|

Il y a quelques jours de cela , j'évoquais ici même que j'étais en train de m'infliger le pire ET le meilleur en matière d'adaptation de Lovecraft au cinéma ...

Le meilleur je l'ai frôlé cette semaine avec la malédiction d'Arkham de Corman ( et avec Ré Animator revu cet après midi, j'y reviendrai *_* ) ...

Maintenant j'dois me trifouiller les méninges pour essayer de dire si le Cthulhu de Gildark c'est le pire ...

Ou pas ...

/Soupir bis ...

Comment dire ...

J'en ai matté des pelloches inspirées de Lovecraft mais celle là me laisse GRAVE perplexe .

J'peux même pas dire si j'ai aimé ou pas ...

Pour résumer  ...

C'est bordélique et confus et je me suis plus d'une fois demandé ou Gildark voulait en venir MAIS y'a quelque chose de cool dans ce film ...

Le personnage principal incarné par Jason Cottle est aussi paumé que le spectateur et ça le rend ma foi assez attachant ...

Il ne pige rien , nous non plus .

Le film nous entraîne à la suite de ce mec qui a fait sa vie en tournant le dos à un passé pas glop , dans une loooongue errance au fil de ses souvenirs/rencontres au coin d'un bar ou de rues sans noms .. 

​​​​​​​Et après réflexion , je me rends compte que ça passe si on réussi à zapper certains écueils !!!

Le Cthulhu de Gildark est selon moi une série de scènes toutes plus tordues les unes que les autres , la cerise sur la Tentacule étant ce moment ou TORI SPELLING viole le héros gay de la pelloche :-|

J'te JURE que c'est vrai ..

TORI BEVERLY HILLS SPELLING !!!

Qu'est ce que cette meuf fout là me suis je demandée ...

Comment veux tu que je ne sois pas systématiquement arrachée au film dés que la bimbo botoxée fait son apparition ??

​​​​​​​Allez on respire ...

Visuellement c'est pas dégueu , j'aime la photographie du film , la zik , l'ambiance , le fait qu'on croise des personnages Lovecraftiens familiers comme ce bon vieux Zadok Allen ...

Mais PUTAIN c'est le bordel du début à la fin !!!

La seule aspérité à laquelle j'ai réussi à m'accrocher , c'est le personnage central , ce prof gay qui revient dans la bourgade dans laquelle il a grandi , ville chelou au bord de l'océan , peuplée de gens zarbis qui balancent des phrases sans queue ni tête via des dialogues pas super intéressants faut bien l'dire  ...

J'ai énormément aimé le fait que Gildark fasse de son héros un gay confronté aux réactions tristement habituelles de jugement /rejet par sa famille , ça donne à Russel ( super Jason Cottle !! ) un aspect humain dans tout cette confusion ...

Si je me base sur mes lectures de ce grand Monsieur de Providence , le héros du Cthulhu de Gildark est très " Lovecraftien" dans le sens ou il est arraché à une vie ma foi normale pour être plongé dans une communauté à laquelle il appartient qu'il le veuille ou non  , confronté à une série d'événements confus qui finiront par le mener à cette folie inhérente aux écrits d'HPL  ... 

Et même si j'ai trouvé que ce ce film manque cruellement de cohérence , les séquences s’enchaînent avec une certaine fluidité , on passe d'un repas de famille glacial à une rencontre avec des bestioles pas trop creepy et tout cela te mène à une scène finale réellement superbe visuellement et émotionnellement qui m'a fait grave plaisir ...

Y'a quelque chose d'indéfinissable dans tout cela qui m'a séduite sauf que je n'arrive pas à mettre des mots dessus et quelque part c'est très Lovecraftien non ? 

Ne t'attends pas à avoir peur, à frissonner ou à sauter de trouille sur ton siège , il y a un je ne sais quoi de dérangeant dans cette pelloche mais ça se situe ailleurs , au delà des poncifs horrifiques habituels...

Et n’espère pas non plus voir le Grand Cthulhu ou les ruelles noyées de R'lyeh , y'a pas de fric et du coup ben on se contente d'évoquer sans jamais montrer ...

Ce qui aurait été vraiment bienvenu dans ce film , c'est un poil plus de cohésion , des dialogues plus riches , des explications ici et là , ça m'aurait un peu aidée à ne pas lever les yeux au ciel d'exaspération de temps en temps tellement c'est confus par moment ... 


BREF tout cela pour dire que pour la première fois depuis un petit moment : Je suis perplexe.

En général , mon " instinct" ( sans vantardise) me fait dire rapidement si ce que je regarde est selon moi, bon ou pas.

Mais pas cette fois .

Ce serait trop facile de beugler " C'est d'la meeeeeerde " ...

En conclusion ...

J'peux décemment pas te conseiller de zyeuter le film de Gildark ( qui est dispo sur YT ) ...

Ce film a un côté " intello" qui agace rapidement , c'est le foutoir MAIS il y a quelque chose dans ce joyeux bordel visuel qui m'a interpellée et encore une fois, je n'arrive pas à définir ce quelque chose , je n'arrive pas à dire " putain c'est nul " ou " putain c'est génial " .

Donc j'vais juste dire que je ne suis pas mécontente d'avoir été au bout du film que j'ai entamé jeudi dernier pour le finir ce soir ne serait ce encore une foi que pour cet aperçu final fabuleux de l'arrivée des êtres du récif du diable ..

Voir les commentaires

Publié le par Gally

La session " Jolies Tofs " du jour sera placée sous le signe de la Sorcellerie via une série d'affiches alternatives du film envoûtant The Witch ...

Enjoy  ...

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Je vais me répéter je sais mais j'ai toujours adoré Howard Phillips Lovecraft ...

Toujours ...

Il ne s'agit pas uniquement de ses écrits mais aussi de sa personnalité , de ce que l'on sait à son sujet  ...

Je lis et relis ses écrits , je passe de longs moments sur le net à traquer des illustrations inspirées des Divinités maléfiques imaginées par Le Maitre de Providence ...

Il est mort à 46 ans d'un cancer de l'intestin sans avoir connu la gloire et la richesse et ça me touche quand je pense à ça , je me demande souvent comment il réagirait s'il voyait à quel point ses écrits et le panthéon cauchemardesque qu'il a créée fascinent des générations de lecteurs à travers le monde ... 

J'vais même plus tarder à m'faire tatouer une créature liée à Lovecraft :-|

BREF  je ne m'en lasse PAS !!!

Côté cinéma c'est pareil , je farfouille partout à la recherche de films liés à l'univers de Lovecraft ..

Et parfois au cours de mes recherches sur ce grand gaillard , je tombe sur une pépite qui me colle des étoiles plein les yeux...

 

Le Pitch : Charles Dexter Ward et son épouse arrivent au village d'Arkham , le sieur Ward ayant hérité du château familial qui domine le sinistre bled . Le couple se rend rapidement compte que leur arrivée inspire crainte et haine chez les habitants du coin ...

GAFFE SPOILERS LOVECRAFTIENS CI-DESSOUS !!!!

BIEN !!

Nom d'un Shoggoth , on trouve de TOUT  quand on farfouille bien entre les tentacules de ce bon vieux Poulpe qu'est le cinéma lié à Lovecraft  !!!

Le pire ( j'vais en parler dans les jours à venir) et le meilleur avec La Malédiction d'Arkham de Monsieur Roger Corman , rien que ça  !!!

Le film date de 1963 donc c'est ultra classieux , jamais vulgaire ni putassier bien au contraire ...

Et ça fait du BIEN de se plonger tête la première dans un film " ancien" loin des facilités scénaristiques et des jumpscare à la con qui foisonnent au cinéma depuis un bon moment malheureusement ...

Au générique on peut lire " d’après un texte d'Edgar Allan Poe ET une histoire de Howard Phillips Lovecraft "...

Il faut préciser que la seule participation de Poe dans ce film , c’est au niveau du titre " The Haunted Palace " en VO qui s'inspire d'un des poèmes de ce cher Edgar , TOUT le reste de la pelloche c’est du PUR Lovecraft puisqu'on y croise les héros de " L'affaire Charles Dexter Ward " , un des récits les plus glaçants de l'amoureux de Providence ...

Le film prend pas mal de libertés avec le texte originel et les puristes seront irrités par exemple , de voir Charles Dexter Ward le chercheur passionné et hanté par sa généalogie sur le papier , transformé en homme marié sans réelle personnalité MAIS de mon point de vue ça passe sans soucis en partie grâce à la performance du grand  Vincent Price , seal of quality powa  !!!

Est il besoin d'en rajouter ???

Regarde moi ce mec !!!

Il dégage une classe TOTALE , le magnétisme de son regard est incroyable et que ce soit dans le rôle de Joseph Curwen ou de Charles Dexter Ward , le jeu tout en nuance de Price est GRANDIOSE , ce gars attire à lui toute l'attention du spectateur , BREF : Rhaaaa Lovely *_*

Et y'a aussi Monsieur Lon Chaney *_*

Il incarne avec pas mal de jubilation j'ai trouvé , un des comparses sorciers de Curwen et croiser sa silhouette et son visage grimaçant est toujours un pur PLAISIR *_*

Comment veux tu que ce film ne roxxe pas avec ces deux Grands Messieurs du Cinéma ??

Il faut aussi noter la délicieuse et gracile Debra Paget qui prête ses traits au personnage d'Ann Ward ( qui n'existe pas sur le papier) ...

Le casting de La Malédiction d'Arkham est en béton armé , même les seconds rôles roxxent , y'a RIEN à redire à ce niveau là , tout ce petit monde écarquille les yeux , fronce les sourcils et donne de sa personne au service de Lovecraft et ça déchire  !!!! 

Là ou je trouve le film totalement réussi c'est au niveau de l'Ambiance *_*

Arkham baigne dans une brume humide , ses rues sont peuplées de silhouettes aux visages monstrueusement difformes , tout cela suinte délicieusement la Malédiction et c'est MAGNIFIQUE !!

La photographie est incroyable de beauté avec cette lumière bleutée qui inonde les superbes décors du film  ...

Les effets spéciaux s'en sortent pas trop mal même si on peut les trouver assez rigolos du fait du manque de fric ..

Et puis merde , je rappelle que La Malédiction d'Arkham date de 1963  donc les mecs ont fait ce qu'ils ont pu !! 

 

Et au final ces visages étranges et ces créatures troubles ( floues?) collent parfaitement à l’atmosphère anormale d'Arkham , village empoisonné et vénéneux *_*

Pour le reste , La Malédiction d'Arkham est un BON film , sombre et gothique à souhait ...

Comme je l'ai déjà dit très souvent, adapter fidèlement Lovecraft à l'écran est très difficile mais Roger Corman s'en sort plus qu'honorablement en privilégiant l'emprise de l'esprit de Curwen sur celui de Ward au détriment de l'horreur visuelle pure et en s'éloignant drastiquement du texte d'HPL qui évoque de troubles secrets , des sels extraits de cadavres , sels qui une fois utilisés permettent de parler avec les âmes des défunts afin de leur arracher d'horribles et lourds secrets tout en vénérant des créatures monstrueuses via le Necronomicon ...

Sur le papier , tout cela coule de source car l'écriture de Lovecraft donne facilement corps à des personnages riches en ambiguïté et génère chez le lecteur une envie de COMPRENDRE ce qui se passe , à l'écran , la densité Lovecraftienne liée à l'indicible et à la suggestion aurait sans doute rendu le film indigeste et lourd alors Corman occulte tout cela et se focus sur l’atmosphère inquiétante d'Arkham et sur la prestation géniale de Vincent Price tout en instaurant un rythme fascinant ...  

La réalisation de Roger Corman est maîtrisée , il réussi lors de son introduction à définir en quelques plans/minutes ce que sera son film et tient ses promesses du début à la fin en s'appropriant de jolie manière un texte et des personnages hauts en couleur ...

Bref je manque totalement d’objectivité vu que j'adore ce film et de toute façon j'suis pas une critique pro , j'veux juste partager mon point de vue avec ceux/celles qui se perdent ici  ...

En conclusion ...

Si tu as l'esprit curieux et que tu aimes Lovecraft alors regarde La Malédiction d'Arkham , c'est un petit bijou gothique absolument superbe visuellement , doté de GUEULES et porté par une musique entêtante  ...

A voir absolument , ne serait ce ( je me répète mais putain j'aime ce mec ) que pour le fabuleux Vincent Price au regard si envoûtant *_*

Et parce que beaucoup de monde pense que Corman n'a réalisé que d'aimables nanards , la preuve que NON et que ce mec a un putain de TALENT !!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

J'étais devant mon pc quand en levant les yeux , j'ai vu cette lumière blafarde si particulière qui inondait ma bulle par la fenêtre , j'ai su qu'elle était là , donc hop appareil photo et clic !!!

 

 

 

Elles ne sont pas géniales mais putain j'suis fiére de moi et HEUREUSE parce que comme à chaque fois que j'entrevois une de ces merveilles dans la nuit , j'me sens mieux ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Etant ( encore ) sous l'emprise du grand Lovecraft , la session " Jolies tof du jour " sera placée sous le signe des cauchemars du génie de Providence avec en Vedette un de mes personnages favoris à savoir la ( ?!) Vénéneuse Asenath Waite ...

 

 

 

 

Asenath apparaît dans un des meilleurs écrits de Lovecraft : La chose sur le seuil ...

Sans spoiler , c'est un personnage qui marque les esprits et qui me fait toujours dire : Trust no one :-|

Si tu n'as jamais lu HPL alors commence par celui là , Cthulhu peut attendre !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Parfois , quand l'envie m'en prend et que j’ai le temps  , je ressors de leur antre certains vieux films vus il y a trééés longtemps et dont je garde un souvenir relativement pas glop , et ce afin de poser sur eux un regard "neuf " ou plus " vieux " :-| histoire de voir si ça passe mieux ou tout du moins de vérifier pourquoi j'avais un souvenir négatif du bousin ...

En général , je suis confortée dans mon opinion négative mais il arrive aussi que je change un peu d'avis ..

Et la pelloche du jour est un bel exemple du " je change un peu d'avis " ... 

 

Le Pitch: Howard Philips Lovecraft , en mal d'inspiration , pénétre dans les entrailles d'une mystérieuse bibliothèque gérée par de non moins mystérieux moines afin de pouvoir lire le Célèbre Necronomicon et d'y trouver des idées qui vont générer l'écriture de trois terribles histoires  ...  

GAFFE SPOILERS LOVECRAFTIENS CI-DESSOUS !!

BIEN !!!

comme je l'ai dit plus haut , le Necronomicon fait partie de ces films que j'ai vus il y a belle lurette ...

J'en avais gardé un vague souvenir pas génial mais il se trouve que je traverse depuis quelques mois maintenant , une Crise Lovecraft assez aiguë ( c'est le moins que l'on puisse dire *_* ) et du coup j’ai eu envie de revoir cette pelloche et mon regard/avis a légèrement changé ...

Pour résumer la genèse de ce projet FOU , on va dire que Brian Yuzna qui s'était déjà fait les dents sur Lovecraft via son chtarbé et génial Ré animator , a décidé un jour qu'il allait s'atteler au projet casse gueule du film à sketchs centré sur l'univers de HPL en s'entourant de deux gars prometteurs à savoir le Frenchie Christophe Gans et le japonais Shunsuke Kaneko ( qui réalisera plus tard certains des films Death Note ...)...

J'vais commencer par énumérer , illustrer et résumer chacune de trois histoires et ensuite je me permettrai de donner mon chtit avis ( pour ce qu'il vaut -_- ) ...

Le film se compose en trois segments, trois histoires toutes liées entre elles par ZE fil rouge AKA Howard Philips Lovecraft lui même campé de manière  magistrale par le GÉNIAL Jeffrey Combs qui roxxe dés qu'il s'agit de pointer le bout de son nez dans l'univers d'HPL au cinéma !!

 

Putain Jeffrey je t'aime *_*

A noter que les scènes ou HPL apparaît sont toutes signées de Yuzna et qu'elles sont franchement excellentes de par leur ambiance , la lumière etc etc ...

La première histoire s'appelle " The Drawned " : elle est réalisée par Christophe Gans et ça parle du retour dans la demeure familiale d'Edward De La Poer qui hérite d'un lugubre manoir recelant d'horribles secrets ..

J'ai eu la JOIE  d'y retrouver Bruce Payne dont le visage te sera familier si tu as déroulé du câble en mattage de films des années 80/90 ...

Et n'oublions pas le sémillant Richard Lynch ( gueule familière également!!) ... 

Le second segment se nomme " The Cold " : Réalisé par Shusuke Kaneko qui s'inspire très librement d'un écrit d'HPL en adaptant les mésaventures du Docteur Madden campé ici par Monsieur David Warner *_*

Ce cher Docteur joue à "cache cache " avec la mort en s'injectant une mixture chelou et en évitant la chaleur quitte à dormir dans un drôle de sarcophage réfrigérant tout en se livrant à d'horribles expériences sur des cobayes pas forcément ravis de se retrouver entre ses mains glacées ..

Le troisième et dernier segment c'est " Whispers " : Réalisé par le GRAND Brian Yuzna qui m'a fait le plaisir de me permettre de revoir les trognes de Don Calfa et Judith Drake ..

L'histoire nous balade en compagnie d'une flic qui tente de retrouver son partenaire kidnappé par " Le Boucher " , un mystérieux personnage de sinistre réputation ...

Voilà , j'ai réussi à résumer/illustrer les trois parties de ce film , j'vais maintenant essayer de t'expliquer pourquoi je suis heureuse d'avoir revu ce film ...

Bon déjà et comme tu as du le noter ci-dessus , ça a été un VRAI plaisir pour moi de recroiser toutes ces GUEULES , ces trognes familières que ce soit Jeffrey Combs ou David Warner , J'AIME ces acteurs et c’est toujours une joie pour moi de tomber sur eux ...

J'ai trouvé leurs interprétations jouissives *_* 

Malheureusement , ces grands acteurs ne peuvent pas me faire oublier les défauts majeurs du film comme par exemple le triste fait qu'aucun des segments n'a réellement réussi à retranscrire fidèlement les écrits de Lovecraft et ce même si Christophe Gans , en élève appliqué et passionné du Maître de Providence , nous offre une histoire intéressante scénaristiquement et visuellement  ....

Si la partie réalisée par Gans ( LE mec de Crying Freeman et du Pacte des Loups bordel !! Crois moi qu'on perçoit déja son skill dans son sketch Lovecraftien *_* ) est la plus " proche " , la plus " fidèle " aux écrits de Lovecraft parce qu'on y retrouve la famille maudite , les morts violentes , les secrets cachés dans les entrailles de la vieille demeure pourrissante , les bestioles WTF , cette esthétique gothique , elle manque cruellement d'ampleur et est surtout amoindrie par des effets spéciaux qui ont ultra mal vieillis et l'apparition du Grand  Cthulhu lui même fera sûrement sourire tellement c'est cheap   ..

J'ai également été franchement agacée par le fait que le Sieur Kaneko dont la réalisation est ma foi très sympathique même si un peu lisse  , éprouve le besoin de rajouter une romance ridicule et un personnage féminin qui ne font qu'alourdir inutilement une trame qui n'avait pas besoin de tout cela tout en donnant en plus Ô rage un côté humain à un Docteur Madden qui est obnubilé par sa survie et n'a certainement pas envie de lutiner de la gueuse sur le papier !!!

Tout cela est trop lumineux , trop lisse , trop moderne , ça manque de recoins poussiéreux, d'escaliers qui grincent , de jeux d'ombres et de lumières ...

BREF ça manque d'AMBIANCE !!!

Heureusement qu'il y a ici et là des détails ( les fluides qui suintent du corps de Madden ) bien pouacres et même un corps qui se décompose de très jolie manière pour me faire oublier tout cela ..

Et que dire de la troisième partie qui est le truc le plus WTFesque qu'il m'ait été donné de voir depuis belle lurette ??

Ce segment lorgnant vers le survival se passe dans une grande ville moderne , rien que là , ça pique beaucoup niveau ambiance et respect de l'oeuvre du Sieur Lovecraft dans son ensemble ...

MAIS il y a un aspect Lovecraftien qu'on retrouve clairement dans le bousin du réalisateur de Ré Animator , c'est quand l'héroïne sombre dans la folie ( comme bon nombre de héros Lovecraftiens !! ) à la fin , dépassée et ravagée par les visions et le traitement cauchemardesques que Yuzna lui impose lors de scènes absolument HORRIBLES comme seul ce cher Brian peut en générer ...

J'ai adoré cette descente aux enfers qui emmène une habituée des rues pouacres d'une mégalopole dans les entrailles d'un ancien temple aux murs recouverts de gravures païennes ...

Mais j'ai quand même trouvé que tout cela durait bien trop longtemps et nom d'un shoggoth qu'elle était horripilante cette nana à hurler de la sorte -_-

On dira ce qu'on voudra , c'est une chose de vouloir adapter du Lovecraft , c'en est une autre que de vouloir absolument se réapproprier ses écrits et les transposer à SA sauce quitte à saborder au passage l'essence même qui fait la magie d'HPL sur papier ... 

Et il faut ajouter à cela que les effets spéciaux qui devaient déjà sembler cheap à l'époque ont ultra mal vieilli ce qui rend certaines scènes plus amusantes qu'autre chose ...

Je suis une méga fan des effets spéciaux à l'ancienne mais j'avoue que pour le coup , ça m'a piqué les yeux par moment ..

Ceci dit , je reconnais sans soucis que ce projet transpire la bonne volonté et l'envie de bien faire et j'ai senti , surtout dans The Drowned , un réel hommage à Lovecraft qui atteint un joli petit sommet lors de la visite de l'être des profondeurs qui est juste MAGNIFIQUE ...

Mais, et au risque de me répéter ...

Necronomicon manque cruellement de cette ambiance " so Innsmouth " , pas assez de rues pavées et humides , de toits en croupe ruisselants de pluie , pas assez de VAGUES et d'océans insondables , pas assez de cette ambiance tellement UNIQUE que Lovecraft réussi à retranscrire si facilement ...

En conclusion ...

Adapter du Lovecraft au cinéma est un véritable casse tête et même si des trublions géniaux comme Yuzna ou Stuart Gordon ont réussi plus d'une fois à rendre un bel hommage à cet auteur génial , traiter de l'indicible est quasiment impossible ...

Et pourtant ...

Souviens toi des visions de monstres tentaculaires dans HellBoy ...

Et imagine si ce bon vieux Guillermo voulait bien arrêter de nous casser les couilles avec ses projets dont personnellement je me contrefous pour retourner vers les Montagnes Hallucinnées??

Si il y en a UN qui peut y arriver ( il a les studios dans la poche depuis son horrible shape of water) , c’est bien Guillermo Del Toro , ce mec AIME Lovecraft , il l'a dans la peau , il a même une putain de reproduction grandeur nature de Lovecraft chez lui  !!!

Alors qu'est ce qu'il attend bordel ???

Et pour en terminer avec le film " Necronomicon " , j'ai envie de dire que c'est bien mais pas top , c'est un bel essai pas trop raté qui a tenté de donner du plaisir au spectateur même si c'est difficile de concilier trois talents , trois visions du même auteur sans que cela n'ait un impact sur le spectacle ..

Mais au final ça reste un film vraiment cool très 90's et tellement beurré de passion qu'il faut le voir ...

Et un petit conseil : regarde le film en VOST , évite la VF qui est IMMONDE !!!

Et en attendant un vrai hommage à HPL ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

C'est pas faute de l'avoir dit et répété ...

Winter is here ...

Et ça va chialer dans les chaumières du moooonde entier  ...

Eeeeeeet j'avoue que même si des séries comme WestWorld ou Hill House ont grave piqué la place de GOT dans mon coeur, ce trailer m'a foutu la chair de poule  ... 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

La session jolies tofs du jour sera placée sous le signe d'une série de couverture de comics ... Avec de gros Monstres en vedette *_*

 

 

 

La classe non ? *_*

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Y'a beaucoup de trucs que je n'aime pas/ne cautionne pas ...

Et parmi ces trucs ( la liste serait teeeeeellement longue ) y'a les chasseurs ...

Surtout quand à cause de ces cons qui font mumuse avec leurs symboles phalliques meurtriers, j'peux pas aller m'balader en forêt parce que attention , des éjaculateurs précoces sont en train de faire mousser leur pseudo virilité en buttant des animaux ...

Et LE film ( il est EXCELLENT !!! ) du jour parle justement de gentils chasseurs partis en goguette ...

 

Le pitch : Après que des cerfs se soient jetés sur leur clôture électrifiée afin d'échapper à un sanglier visiblement féroce, une famille d'agriculteurs décide de sortir les tromblons pour aller botter le fion du bestiau ..

GAFFE SPOILERS TEIGNEUX CI-DESSOUS !!!

BIEN ...

Alors déjà je vais ( encore) remercier le Visiteur qui m'a suggéré il y a quelques jours de zyeuter La Traque parce que ça fait deux fois qu'il me conseille une pelloche et les deux fois j'ai adoré donc MERCI à toi !!!

Ensuite  !!!

La traque aka Proie , j'en avais entendu parler l'année de sa sortie dans un article de MadMovies ( à l'époque ou je lisais encore MM... ) et j'avais été titillée par ce qui avait été dit de la pelloche d'Antoine Blossier  mais je n'avais pas eu l'occasion/le temps de voir le film ...

Cette erreur est désormais corrigée vu que je viens tout juste de me coltiner ce petit bijou *_*

Et j'ai adoré !!!! 

Pourquoi ai je autant pris mon pied en zyeutant La Traque ...

Ben déja parce qu'il y a lui :

Si, comme moi tu as dévoré Kaamelott plusieurs fois voire des dizaines de fois alors tu as reconnu Publius Servius Capito *_*

J'ADORE cet acteur , j'adore sa gueule , j'adore sa présence à l'écran , j'adore sa voix BREF François Levantal FTW !!!

Ensuite et pour continuer sur ma lancée niveau casting , y'a aucune erreur/faute , tout le monde fait le job de jolie manière à commencer par Grégoire Colin ( Nathan ) , Fred Ulysse ( Eric le Patriarche du clan familial ) ou Joseph Malerba ( David  un des frangins ) *____*

Tous ces messieurs roxxent de bout en bout !!!

Y'a aussi deux nanas dont la délicieuse Bérénice Béjo qui est toujours aussi jolie !!!

Ensuite !!!

Y'a des sangliers *_*

Attention hein , pas les délicieux petits machins qu'on peut croiser sur certaines route de campagne accompagnés de leur grosse môman (ça fait tout bizarre quand t'es sur une route secondaire aux abords de Reims de nuit et que d'un coup tu vois une horde de sangliers qui se balade !!)  mais des putains de sangliers pas jouasses avec des dents énoooormes et une fâcheuse tendance à vouloir déchiqueter TOUT ce qui les défrise !!!

Et ça ben c'est COOL !!!

On est loin du cultissime Razorback  , de ses grands espaces qui donnent le vertige et de son énoooooorme Monstre mais putain on peut être fiers de ces bestioles hargneuses contaminées par des engrais concoctés par la famille qui vient leur botter le cul , engrais qui boostent ces chers animaux  de OUF  !!

On ne les voit pas beaucoup, y'a énormément de suggestion via des plans de fougères qui s'agitent , des sons menaçants et des plans ultra bien ficelés mais tout celest vraiment bien foutu et ça passe tout seul !!! 

Curieusement , ce qui m'a le plus séduite ce ne sont pas tant ces adorables créatures que la Famille qui est au centre de cette petite pelloche ô combien jouissive , et plus précisément les dysfonctionnements de la Famille , les engueulades , les reproches , les colères , tout cela fini par déchirer au lieu de rapprocher ce qui fait que ça part GRAVE en couille ( la fin est trop *____* ) et ça aussi c’est le PIED parce que ça me fait toujours plaisir de croiser des Tribus déchirées plutôt que la Famille Ingalls et ses sourires niais !!

La réalisation d'Antoine Blossier est TOP, nerveuse , avec une caméra qui danse de OUF une fois la partie de chasse entamée , à aucun moment je ne me suis ennuyée ni demandée ou j'étais, qui était qui et faisait quoi et pourquoi parce que l'écriture et la réalisation de La Traque sont PARFAITES  et c'est tellement rare bordel !!!

On sent clairement que ça manque de moyen mais Antoine Blossier réussi à palier à ce " petit " soucis de jolie manière et la photographie , la ziks et le gros rouge qui tâche qui éclabousse de PARTOUT participent à la réussite du spectacle et nous font oublier qu'il n'y a pas beaucoup de thunes ...

Seule bémol : les dialogues ne sont pas géniaux MAIS osef au final parce que le spectacle de cette famille qui se fait trouer le fion par une horde de sanglier est juste GÉNIAL !!!

En conclusion  ...

J'ADORE être agréablement surprise par un film et ô joie , La traque m'a collée des étoiles plein les yeux !!

Sans être LE film du siècle, la pelloche d'Antoine Blossier est une chtite bombe Frenchie qui décape , y'a pas de temps mort , ça dure 1h15 , les personnages sont super bien caractérisés en quelques minutes et au risque de me répéter, le casting est en acier trempé avec des GUEULES, des VRAIES !!

Et la Forêt est teeeeellement belle *_*

BREF Gally RAVIE par ce chtit film pas prétentieux pour deux sous et généreux en hémoglobine !!!

A voir absolument !!!

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog