Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par behelit
Publié dans : #cinéma

...

Quand je vois les premiéres photos dispos sur le net du Silent Hills de Christophe Gans, je reprends " espoir " , des tas de rumeurs avaient circulées quand a cette adaptation de l'univers ludique le plus tordu et effrayant qu'il soit ...Rumeurs navrantes parfois ( Marc dacascos au casting toussa ), mais la ..Admirez moi le look de Pyramid Head! Les couleurs , le sang , le cadavre etc etc , c'est tout a fait ça!!!Je sens que je vais encore faire des bonds de 15 métres dans la salle de ciné quand je vais voir ce fumier surgir lentement de la brume, accompagné du raclement métallique de son énorme arme , leeeeeeeentement certes mais ...Brrrrrrrr!

TriStar Pictures' Silent Hill

Alors je croise mes ti doigts , et j'espére vraiment, qu'on  va avoir un film digne de ce nom, j'ai un peu d'espoir, Christophe Gans est un Gamer en plus d'etre un fou de manga/ciné asiatique/culture vidéoludique énorme etc etc, Silent Hill, il connait , il y a joué et ça l'a pas laissé de glace..Avec un peu de talent ( et il en a !!) , il réussira a faire cette adaptation, et a ne pas trop décevoir les fans du jeu culte ..Je rapelle quand meme que le réalisateur de la bouse " Resident Evil" n'avait pas joué a aucun des jeux, ils'était contenté de survoler vite fait les 3 premiers RE sans réellement aimer ça ...Comment a t'on pu confier la réalisation  de "Resident Evil " a un mec qui connait meme pas le jeu????Quand on voit le résultat ....

Bref! Gans a déclaré avoir fait un film DERANGEANT , pas GORE , il y aura surement des scénes sanglantes , mais la peur distillée par les jeux , n'est pas basée sur le sang , l'hémoglobine etc etc , c'est une peur qui nait au son des bruits étranges, les effes sonores stressants , et surtout la musique géniale d' Akira Yamaoka , qui a composer la zik du film ( tain, je frole l'orgasme la ).

 

 Jodelle Ferland in TriStar Pictures' Silent Hill

L'histoire vite fait : La petite sharon, reve réguliérement d'une ville appellée Silent Hill , sa moman, Rose, inquiéte et décidée a trouver un reméde au mal étrange qui s'empare de la gamine, décide d'aller faire un tour dans cette ville. A peine arrivées la bas, Rose et Sharon sont séparées , Rose se lance a la recherche de sa fille, mais découvre vite que les rues embrumées de Silent Hill cachent des créatures pas trés sympathiques , et que cette ville est liée a une autre dimension, tordue, glauque , malsaine ...

Jodelle Ferland in TriStar Pictures' Silent Hill 

Bah ça m'a pas l'air trop mal tout ça !! J'eusse préféré un personnage masculin a la place de Rose mais bon, spa grave ...Y'aura  quand meme Sybill, la femme flic du premier Silent Hill et Pyramid Head, tout est dit .  

J'ai hate , j'ai hate de m'assoir dans une salle de ciné, d'attendre que les lumiéres s'éteignent , et de m'enfoncer dans les rues de Silent Hill, hate d'entendre ces grognements étranges, de croiser ces créatures difformes mais tellement humaines , passer d'un monde a l'autre et me retrouver piégée , entourée de grillages , terrifiée a l'idée d'ouvrir une porte, parce que n'importe quoi peut se cacher derriére .J'ai hate d'arpenter les interminables couloirs des batiments abandonnés de la ville, croisera t'on au détour d'un chemin une de ces délicieuses infirmiéres au corps désarticulé ?Serons nous accompagnés par les crépitements d'une vieille radio, grésillements annonciateur de la venue d'un etre pas vraiment humain ..

Radha Mitchell in TriStar Pictures' Silent Hill

J'ai hate de sursauter, de détourner le regard si la peur devient trop forte , vivement le 26 avril !

Allez hop pour la peine :p

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #mangas et animés

"Juliette je t'aime, Juliette je t'aime, vraiment c'est bien touaaa la plus jolieuh

Juliette je t'aimeuh, Juliette je t'aimeuh, et je sais que tu es mon amieeeeeuh" ( beuuuarg, scusez, les merdes made in B. Minet , jpeux pas T_T )

Hum donc, été 1989, fait beau, fait chaud, le ciel est bleu, la mer n'est pas loin, les rues sont désertées par les gosses qui sont tous partis a la plage , sous le regard méprisant des steaks en train de cuire au soleil...Quelque part dans une rue calme de Boulogne Sur Mer , loin de la foule et du bruit, se cache une future serial killeuse de zombies, cachée derriére des lunettes et un voile de cheveux, rongée par une timidité pas possible , elle matte, dévore, assimile un flot d'images venues du Japon, et entre deux " Gugu gamno" et autres "docteur Slump" elle découvre avec ravissement ( notez que j'adore parler de moi a la 3éme personne , mais mes chevilles vont bien jvous rassure ^^) les pensionnaires d'un asile de fou appellé Pension des Mimosas, grace a une série japonaise : " Juliette je t'aime " ( aka maison ikkoku en vo ).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, on va se la jouer soft et tranquille, gogo version française , je connais les noms en japonais mais bon, je me base sur ce que j'ai vécu sur le moment, donc osef des mitaka et autres otonashi , si de la Vo vous voulez , allez voir chez rg deberdt ( beuaaaaaarg bis ).

La pension des mimosas, est une batisse a la mauvaise réputation, les personnes vivant dans cet endroit aimant a semer le désordre et a faire du bruit tard dans la nuit, au détriment des voins proches .

Un matin, une nouvelle responsable va débouler sur les lieux , afin de reprendre en main les locataires et remettre un peu d'ordre , que ce soit dans sa vie a elle ou dans celle des autres ..Ce qu'elle ignore encore, c'est que les Joyeux loufoques qui vivent dans la pension vont vote devenir ses amis , et que bientot , son coeur va se remettre a battre ..

Petite présentation des personnages :)

Juliette Rosier: la nouvelle responsable de la Pensoin des Mimosas , elle est trés jolie, elle a un gros chien appellé Maxime et cache un lourd chagrin, en effet la douce Juliette est Veuve, elle a perdu son époux au bout de seulement 6 mois de mariage, une maladie ayant emporté Maxime , Juliette est ravagée par la douleur, mais au bout d'un certain temps, décide de renouer avec une forme d'activité en devenant la nouvelle responsable de la Pension des Mimosas.Elle a un sacré caractére , la baffe facile, mais est incapable de cacher ses émotions, au plus grand plaisir des pensionnaires qui aiment a la mettre dans l'embarras...Elle saura se faire aimer de toutes et tous, et le spectateur charmé la verra évoluer au fil des saisons , balayant les feuilles mortes, pétales de cerisiers et soucis , avec son tablier aux poussins jaunes .

 

Godai Yusaku

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hugo dufour : Alors lui !! Avec Yota Moteuchi dans Video girl Ai, Hugo est un des personnages masculins que je reve de latter parfois ...Maladroit, indécis, timide, Hugo est un étudiant, il repasse ses exames pour la seconde fois, sous les railleries de ses colocataires qui adorent se foutrent de lui, le mettre en colére et picoler tard la nuit dans sa chambre ..hugo va tomber éperdumment amoureux de Juliette, mais mettra un temps fou ( spa plus mal comme ça en fait non? le plaisir du spectateur/lecteur est d'autant plus rallongé ) avant de lui déclarer sa flamme, et ce malgrés les visites d'une grd mére a moitié barge , des quiproquos avec ze queen des quiches , alias Susanne , et surtout, malgrés les coups foireux de cette jeune pétasse de Clémentine ...

 

 

 

 

 

Pauline!!!! La danseuse exotique la plus rigolote que j'ai jamais vue , Pauline vit a la pension avec son jeune fils Léo et son époux que l'on croise parfois , c'est une sacrée fétarde, elle a une descente hallucinnante et surtout un rire que l'on oublie pas facilement, elle a tendance a se déhancher avec des éventails dans les mains quand elle a trop bu, et ce quelque soit l'endroit ou  elle se trouve , derriére ses allures de grosse dondon pochtronne , elle cache un coeur gros comme ça , elle considére Juliette comme se patite soeur :)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charlotte , l'élément " sexy" de la pension des mimosas , elle travaille comme serveuse au " petit chez soi" un café du quartier , elle se ballade en nuisettes transparentes laissant entrevoir des courbes plutot jolies, elle a elle aussi une descente infernale, elle picole biére et saké entre deux clopes, sous ses allures de mangeuses d'homme et de peste, se cache une fille plutot gentille, taquine et aimant semer le trouble en jouant de ses charmes .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stéphane : L'homme Mystére, le locataire le plus étrange de la Pension , il donne de fausses identités pour ses quittances de loyer, s'invente une famille, un passé , fait planer le mystére sur sa profession, et surtout, il adore embrouiller Hugo avec des trucs tordus (  l'épisode avec l'oeuf !! :p). Il a percé un trou entre sa chambre et celle d'Hugo, afin de matter et de venir déranger son voisin préféré .Stéphane est lui aussi un sacré fétard , et ses facéties sont hilarantes .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

François :professeur de tennis de son état, playboy , François a tout pour plaire, une voix suave, un physique agréable, un sourire ravageur ( chdiiiing ), une belle voiture, un appart classieux, des thunes ..BREF , le parti idéal , il tombe lui aussi sous le charme triste de la jolie Juliette , et tentera de s'immiscer entre elle et Hugo, sans succés , c'est pourtant pas faute d'essayer, mais le charmant François finira par en épouser une autre , non sans , je le pense, une pointe de regrets .

Clémentine :(j'l'aime po donc pas de tof -_- ) petite peste de 16 ans, elle va avoir Hugo comme prof lors d'un stage , et tombera raide dingue de lui , elle va éprouver une haine véritable a l'égard de sa rivale , Juliette , et aura le coeur brisé quand Hugo refusera ses avances, Clémentine est certes une peste indisciplinée et malpolie, mais elle est surtout remplie d'amour, prete a tout pour etre avec celui qu'elle aime , prete au pire surtout ,Juliette ressentira de la colére teintée de jalousie face a ce tourbillon en jupes d'écoliére , et se remettra en question .

 

 

Suzanne : la "petite amie " d'Hugo, du moins c'est ce qu'elle croira , sa relation avec lui n'existant que dans son imagination, suite a une série de quiproquos dont hugo sera incapable de se dépétrer .Suzanne est ....gentille et euh...gentille, elle est meme trés trés gentille, c'est meme tout ce qu'elle est en fait, ha si, elle tricote , elle offre de jolis cadeaux qu'elle a tricoté de ses gentilles mains a ce pauvre Hugo qui aura bien du mal a oser rompre avec elle

 

 

 

La grand mére d'Hugo : un sacré bout de femme, elle déboule sans prévenir et séme un vent de zizanie alcolisé a chacun de ses passages , elle raméne en effet avec elle une espéce d'alcool a base de fruits fermentés qui assome !!!Malgrés son grand age, elle a bon pied , bon oeil et surveille de prés son petit fils, elle a un sourire ravageur, elle manie l'ironie et adore embarasser Hugo..( oui bon je sais, son sourire passe mal sur mabulle mais bon, on fait avec ce que l'on a -_- )

 

 

Maxime : le clébard de Juliette , joue un sacré role , son nom porte a confusion plus d'uns fois, et dans certaines scénes censurées en france ( mouahahahaa) on voit Hugo délirer et imaginer Juliette dans les " bras " d'un Chien vétu en humain ..Maxime sémera lui aussi le souk quand François , qui a une peur viscérale des cihens tentera d'approcher Juliette

 

 

Maxime Rosier , l'époux défunt de Juliette , on ne fera que l'entrapercevoir via des flashbacks ou des reves éveillés , mais il est omniprésent, son souvenir hante Juliette qui c'est jurée de ne plus aimer d'autre homme, elle a idéalisé cet homme, et étant une femme droite dans ses sentiments, n'envisage pas que d'autres hommes puissent seulement oser lui parler d'amour . Hugo et Juliette finiront par se marier, non sans aller sur la tombe de Maxime, pour lui dire au revoir et le remercier de les laisser s'aimer .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez zou!! j'en ai oublié je sais, comme Hortense, la dame aux chiens qu'épousera François, ou le patron du " petit chez soi" mais bon , je verrai ça plus tard .

Ce que j'ai adoré dans cette série, c'est ce joyeux bordel qui régne dans la pension des mimosas , le fait que les pensionnaires se cuitent a la " limonade " et au "jus de fruits " grace aux traducteurs français , assister a des festivals de quartier , voir des tas de gens se croiser , les duels François /Hugo , les embrouilles multiples ...

Mais aussi et surtout, le fait que pour une fois, on a droit a des héros adultes, pas des pisseuses a peine formées en minijupes, ni de crétins préts a souffrir milles morts pour sauver le monde , non, non rien de tout cela dans "Juliette je t'aime ", juste une comédie douce amére, des personnages ADULTES face a leurs sentiments et a leurs angoisses du quotidien, que ce soit avec Hugo et sa quete d'un job ou avec Juliette , elle  a 20 ans au début de la série, mais elle en a 27 a la fin, et oui, les personnages vieillissent , on peut le remarquer dans la garde robe de Juliette, qui passe du jean/basket a la robe élégante , des cheveux mi longs, a la longue et superbe chevelure qu'on lui connait .Le petit "detail" qui me fait adorer Juliette...c'est une femme, avec tout ce que cela sous entend, elle pleure, crie, fait des caprices, boude, elle charme, rit, s'emerveille, c'est une femme enfant par certains aspects , et je pense que le fait de cotoyer les Cinglés de la pension des mimosas l'aide a garder cette fraicheur qui fait tout son charme ..

 

 

 

 

Par contre , le chti Bémol made in moua : a la fin de la série, lorsqu'elle devient l'épouse d'Hugo , elle perd un peu de son "peps", elle laisse Hugo prendre la parole pour eux deux lors du mariage et sous entend que les décisions sont a prendre par Hugo lors de leur voyage chez les parents de ce dernier , BREF , je chipote je sais :p

Un autre moment trés fort de la série, quand Hugo demande Juliette en mariage , elle lui " impose " une condition, que je trouve magnifique , elle lui demande de vivre plus longtemps qu'elle, preuve du traumatisme qu'elle a vécu avec la mort de Maxime . 

La derniére image que Rumiko Takahashi offre a son lecteur /spectateur , c'est un cliché, une jolie photo, prise devant la pension, on peut y voir Juliette , Hugo et leur petite fille ( et ouais , on fait l'amour dans ce da, on se reproduit , on vieillit, on murit ...) , entourés de leurs amis des Mimosas...La fin est belle, simple, ouverte , l'avenir leur appartient , et c'est tout ce qui compte ...

 

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #mangas et animés

Il était une fois ...

Un homme , Hayao Miazaki, heureux " pére " des plus beaus dessins animés jamais réalisés au Japon ( voire au monde ) , Totoro, Nausicaa, Laputa, Mononoke Hime, Chihiro ,Kiki, Porco rosso ...autant de noms, de royaumes nés dans l'imaginaire et le coeur de Miazaki ...

Il était une fois un Créateur de Mondes divers et variés, remplis de créatures étranges et fascinantes, de héros et héroines , qui acquiérent de la maturité et évoluent au gré des films ...

Il était une fois, le film le plus abouti ( a mes yeux a moua hein?:) ) de Miazaki, Le Chateau Ambulant ...

Sophie est une jeune femme discréte et effacée, qui travaille dans une chapellerie , agée de 18 ans, elle assiste de loin a la lente descente vers la guerre de son pays , guerre qui promet d'etre d'autant plus effroyable, qu'elle mélange le pouvoir des armes a celui de la magie, des sorciers prenant part aux combats .

Sophie va croiser la route d'un mystérieux jeune homme, qui va la sauver d'étranges créatures , mais cette rencontre sera a l'origine du courroux de la Sorciére des Landes , une femme adipeuse , qui pour la punir de s'etre mise en travers de sa route, jettera un sort terrible sur la jeune Sophie , la faisant vieillir de plusieurs décennies .Sophie va devoir fuir ses proches, ses collégues, sa ville, pour trouver un reméde et retrouver son apparence ...Elle va vite croiser la route du Chateau Ambulant ,univers a nul autre pareil, gouverné par Howl, le mystérieux jeune homme qu'elle a croisé dans les ruelles de sa ville ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voila briévement résumée, l'histoire du Chateau Ambulant...et on peut de suite voir une sacrée révolution, Sophie, le personnage central, est une femme, pas une adolescente , ni une gamine, non , c'est une jeune femme , a partir de la , les enjeux, les relations entre les personnages sont bien plus adultes ,l'amour qui se consumme au sein du Chateau créve les yeux, la seule scéne d'intro, quand Howl enléve Sophie dans les airs a un je ne sais quoi de troublant ..

Le chateau lui meme , en mouvement perpetuel , en mutation , qui varie sans arret, est une digne représentation du Couple, du foyer que l'on  construit et tente de maintenir bon gré mal gré ,le Chateau est comme la bulle du couple, détaché du reste mais gardant sa spécificité , préservant ses secrets et trésors, je trouve l'image de ce chaos confus mais si chaleureux superbe .

 

   

 

Sophie doit prendre un main un jeune garçon peu porté sur les bonnes maniéres,faire le ménage ,entretenir la flamme du foyer appellée Calcifer ..

Qui plus est les changement d'age et de physique de Sophie, nous montrent une femme en lutte contre des combats incessants , des doutes bien féminins, elle finira par cesser d'avoir peur d'elle meme, peur de ses sentiments, pour se dévoiler librement et sans crainte devant Howl, afin de le sauver et de se sauver elle meme .Choix d'une femme .

 

Howl quand a lui, le séduisant mais instable magicien, finira par cesser de fuir, pour lutter afin de protéger quelqu'un, la personne qu'il désire chérir , celle qu'il a tant cherché , il en perdra son aspect humain mais sera sauvé par la jolie Sophie .howl n'est pas juste la pour faire baver les donzelles ( OMG qu'il est beau !!!!!!!!!!oups désolée )

, il est la force , le combattant, faible face a l'autorité  mais capable de se transcender par amour ..

 

A mes yeux, le film de Miazaki est le plus beau de tous , Miazaki nous plonge sans prévenir dans une histoire d'amour, ou magie et réalité sont inextricablement mélées , il nous prend par la main et nous fait traverser un miroir , il nous offre un merveilleux cadeau , preuve s'il en est de la perpétuelle remise en question du réalisateur , le tout , agrémenté de toujours sublime musique de Joe Hisaishi , de décors beaux a pleurer , de personnages tous plus fascinants les uns que les autresn car prisonniers parfois de corps qu'ils n'ont pas voulu, arborant un masque , un peu comme chacun de nous dans la vie de tous les jours...Sauf que ...au sein du Chateau de Howl, les masques finissent par tomber, pour nous offrir une fin magnifique de simplicité .

Et comme toujours, lorsque le générique de fin débute, une question me tarabuste ...

Monsieur Miazaki ? qu'allez vous nous offrir aprés cela?

 

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #mabulle

Bon ben voila , j'ai fais l'erreur de choisir une livebox , résultat j'ai le net depuis 2 jours mais je suis déco tous les 1/4 d'heure quand c'est pas toutes les 5 mn...

Ras le bol de tomber sur des personnes certes polies et patientes mais incapables de solutionner mon pb donc basta , demain je renvoie cette merde de livebox et je reprends un bon vieux modem ...

Super quand meme la hotline wanadoo , temps d'attente gore , conseillers qui défilent au fil des appels , évoquant tous un pb différent...

C'est édifiant !

Bref , livebox ma douce , tu vas dégager ...

Sinon jvais finir par péter un cable ...

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog