Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Chais pas si comme moi tu poses réguliérement sur les " niouzes insolites " sur certains sites/forums ?

 

Mais si tu le fais alors tu dois savoir qu'il y a eu pas mal d'attaques mortelles de requins ici et la cet été , baigneurs/surfeurs inconscients qui se sont fait machouiller par des animaux traqués dont les lieux habituels de chasse se transforment en désert a cause de la pêche intensive et qui voient en plus leurs territoires envahis par des touristes imprudents qui viennent patauger maladroitement en plein sous l'nez des requins , vais pas les plaindre ces victimes loin de la  !!!!

 

 

Tout comme je ne plaindrai certainnement pas les "héros" du film ci dessous  :

 

 

 

 

 

 

Ok ça vole pas trés haut MAIS en cette période de sécheresse horrifique intense , chuis prête a m'abreuver a n'importe quelle source -________________-

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Ces deux mois de vacances 2011 auront été détestables de bout en bout pour ma pomme ...

 

Ennuyeux et tristes et déprimants et moroses et synonymes de gros nuages noirs dans ma chtite tête et mon ti coeur de vieille midinette aussi bien dans ma bulle irl/virtuelle que sur le grand écran ou rien mais alors rien n'a trouvé grâce a mes yeux  ...

 

Les singes , m'en tape velu , idem avec l'autre lanterne verdâtre ou le Conan version niespel , m'en fous de tous ces trucs la , j'voulais grimper au plafond en piallant de flippe moi , pas bailler d'ennui en suivant de loin les sorties ciné ...

 

 

HEUREUSEMENT la rentrée approche et qui dit rentrée dit reprise d'une certaine activité et ô joie regarde moua ça  !!!

 

 

 

 

 

 :p

 

OUAIS je sais ces films sont navrants de vacuité et de connerie et sont mal interprétés et mal ficellés et tout mauvais MAIS je reste traumatisée par certaines scénes de flippation nocturne >_<

 

BREF en Octobre je fonce ENFIN en salle pour m'offrir ma dose de sursaut chair de poule FLIPPE !!!

 

EN MANQUE JE SUIS !!!!!!!!!!!!!

 

WOUHOOOOUUUUU !!!!

 


Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #tivi addict

Samedi fin de matinée , encore chamboullée par le visionnage de Dexter Saison 5 , 12 épisodes dévorés en 3 soirées , 12 petits bijoux de noirceur et de violence émotionnelle ...........

 

Vais pas m'lancer dans un résumé détaillé des saisons précédentes mais disons pour faire simple que chaque saison nous permet d'assister à une évolution dans la vie , la psyché , la noirceur de Dexter qui se trouve un frére puis une " âme soeur " puis un pote puis une vie de famille avec jolie maison et même un bébé tout en jonglant entre son taf et son passager noir  ....

 

Pas facile d'être dans la peau de Dexter certains jours  ( voire tous les jours -_-  ) ....

 

 

GAFFE SPOILERS CI DESSOUS !!

 

La saison 4 a eu une conclusion atroce avec la mort de Rita la douce épouse de Dexter , assassinnée par le " modéle " de Dexter , Arthur Mitchell , Dexter rentre chez lui et entend son fils pleurer dans la maison , il le retrouve assis dans une mare de sang , celui de Rita , saignée a mort dans la salle de bain ...

 

dexter-1.jpg

 

Impression de déja vue pour Dexter dont la vie s'écroule , j'étais restée abasourdie par les couilles des scénaristes et me demandais comment Dex allait faire pour expliquer toute cette horreur , comment il allait faire pour gérer sa vie de pére veuf le taf les assassinnats etc etc  ...

 

Et je n'ai pas été déçue loin de la par la maniére dont les scénaristes ont accompagné leur personnage dans cette saison 5 cataclysmique  ....

 

Dexter est un personnage fascinant car en constante évolution , il est un peu comme un enfant qui découvre la vie , dans la saison une il se trouve un frangin qu'il fini par dégommer car trop incontrolable et nocif , dans la saison deux il croise la route d'une " âme soeur " , la trés belle et fortement dérangée Lila qu'il fini également par zigouiller tout en tentant de sauver son couple , la délicate Rita devenant de plus en plus exigeante avec son compagnon , dans la saison trois ( la plus faiblarde des 5 ) il se cherche un pote rien qu'a lui et pense le trouver avec Miguel Prado  mais fini encore une fois par détruire ce qu'il cherchait le sieur Prado étant décidemment trop casse couilles et dangereux pour l'équilibre vital de Dexter , la saison 4 lui permet de faire ses premiers pas dans une vraie vie de famille en tant que pére mais son passager noir ne lui laisse aucun répit et sa confrontation haletante avec Trinity se termine donc par le décés de la jolie Rita ............

 

 

dex3.jpg

 

Chaque saison nous permet d'appréhender une facette de la personnalité riche de Dexter et la cinquiéme offre sans conteste l'aspect le plus touchant et le plus humain de ce " monstre " qui croise la route de Lumen ( hallucinante Julia Stiles !!)  , une jeune femme aussi brisée que lui aprés avoir été séquestrée , torturée et violentée par plusieurs hommes , les routes de ces deux la se croisent alors que Dex trucide un des bourreaux de la jolie blonde qui assiste a la scéne depuis sa cellulle , au lieu de la tuer ( les codes de son papa  !!) il la prend sous son aile et décide de l'aider a trouver les autres enfoirés responsables de son cauchemar ...

 

dexters05e02.jpg

 

Mais trés vite ce qui devait être une " simple " ( rien n'est jamais simple avec Dexter Morgan ) vendetta se transforme en une relation forte et douloureuse entre Dexter et Lumen et le bouleversement profond que ressent Morgan qui pour la premiére fois de sa vie , n'est pas obligé de se cacher et peut montrer son vrai " moi " a quelqu'un sans que ce quelqu'un hurle de peur et dégout est un choc pour le spectateur ( enfin euh pour tout spectateur qui ressent un minimum d'empathie pour Dexter ) .

 

Comme les précédentes saisons , Dexter est menacé par plusieurs dangers lors de cette saison , Quinn et Liddy ( putain peter weller comment il a mal vieilli !!!!! ) qui le traquent allant jusqu'a poser des caméras et des micros chez lui , ses collégues dirigés par la charmante et orduriére Debra une jeune femme décidémment trés douée dans son taf et qui passe a deux doigts de choper le frangin en flag , et surtout , Jordan Chase , LE méchant pas bô de cette saison , un bon gros taré qui dirige un groupe d'amis d'enfance et les entraine dans une série de viols et de meurtres avant d'être stoppé net par le duo Lumen/Dexter et ce aprés deux derniers épisodes EPUISANTS et stressants  ...

 

jordan-chase.jpg

 

La saison 5 suit donc le même schéma que ses précédentes , Dexter cherche et trouve quelque chose tout en traquant un tueur bien précis et en jonglant maladroitement entre ses x vies  ...

 

Et même si le côté " dexter s'en sort toujours et ne se fait jamais choper " peut agacer ( le premier crime de Lumen avec Deb et Masuka qui sont a deux doigts de débouler et de coincer dex et sa copine , dex vs liddy ... ) , il faut pas oublier que Dexter ne s'en sort jamais psychologiquement et affectivement et fait ses premiéres armes avec la douleur et les sentiments ...

 

On aurait pu bailler d'enui ( cf saison trois -_- ) face a cette répétition scénaristique mais NON parce que la relation qui se noue entre Lumen et Dexter est absolument BOULEVERSANTE , forte et fragile a la fois comme Lumen ( et Dexter ) et l'on assiste a des scénes d'une simplicité et d'une beauté vraiment superbes , les échanges de regards , les gestes maladroits de Dexter envers une Lumen qui fuit tout contact physique avec autrui et surtout l'incroyable fragilité de Dexter qui peut ENFIN s'ouvrir a une femme qui ne détourne pas le regard d elui et le voit tel qu'il est , il n'a pas a mentir ni a sa cacher pour la premiére fois de sa vie et on découvre un homme amoureux , tendre spontanné et HEUREUX ....

 

dexter-lumen-michael-hall-julia-stiles-525x2901.jpg

 

Avant que Lumen ne l'abandonne une fois sa croisade vengeresse accomplie ... 

 

Scéne abominable qui m'a fait pleurer ( ui ui je sais mais j'y peux rien si je ressens autant d'empathie pour certains persos de série/films .. ) .........

 

La saison 5 se termine donc une fois de plus sur une note amére et noire .........

 

Et pourtant j'y ai cru moua même si je savais que le destin de Dexter n'est pas de trouver le bonheur mais MERDE quoi j'y ai cru , je les voyais déja tous les deux , savourant le jour une vie paisible remplie de joies simples pour ensuite aller trucider un quelconque enfoiré la nuit  .... 

 

Mais non  ....

 

Les derniers mots prononcés par la voix off monocorde de Dexter : " les voeux c'est pour les enfants " semble anodine mais elle exprime simplement le désarroi de cet homme qui continue malgrés tout a grandir et vient de comprendre que les contes de fée ( la belle et la bête ) ne peuvent pas exister , l'homme/enfant Dexter Morgan continue son évolution douloureuse , lui qui croyait que sa vie ne pouvait être faite que de mensonges et de meurtres se découvre au fil des saisons des désirs /rêves qu'il voit se briser les uns aprés les autres ................

 

Inutile de dire que Michael C. Hall ( quel putain d'acteur ce mec  !!!! ) est toujours aussi incroyable dans son interprétation , jonglant sans soucis entre froideur brutalité et fragilité ( putain son regard de tueur et ses supplications a Lumen !! ) , sa maladie a fait peur a beaucoup de monde mais il est en trés grande forme dans cette saison 5 tout comme Jennifer Carpenter ( debra ) forte fragile et vulgaire ( J'AIME !! ) et ce cher C.S.Lee toujours aussi hilarant dans le rôle de Masuka ( putain la scéne dans le hangar  !!!!! ) ...

 

Trés heureuse aussi d'avoir retrouvé Peter ' robocop ' Weller même si il a pris un sacré coup d'vieux le bonhomme ...

 

dexter-weller-ep10_320.jpg

 

Et PUTAIN y'a même angela ' May ' Bettis méconnaissable en blonde mais toujours avec ce regard hanté , une des femmes de ma vie celle la  !!!!!

 

Ajoute a cela la zik de Rolf Kent , toujours la même depuis les premiers épisodes , toujours aussi efficace et collant toujours aussi parfaitement aux événements , drôle et légére parfois , sombre et oppressante souvent ....

 

 

BREF Gally conquise , séduite et chamboullée par cette cinquiéme saison qui a su combler toutes mes attentes voire même plus puisque j'ai été bluffée plus d'une fois par les surprises des scénaristes que j'trouve sacrément sadiques avec leurs personnages et leurs spectateurs ...

 

J'aime vraiment ce personnage et sa quête d'humanité et cette impression de voir un homme faire ses premiéres armes avec les " choses de la vie ( beurk ) tardivement mais sans jamais faire machine arriére parce que même si il perd a chaque fois quelque chose , il sort plus fort de chaque épreuve ... 

 

Tueur ou pas il est comme toi et moi dans le fond , il cherche déséspérément quelque chose ou quelqu'un qui l'aidera a se sentir enfin complet , un endroit ou un objet ou une personne , n'importe quoi qui lui permette de ne plus se sentir vide .........

 

Et merde c'est difficile  ... Pour lui et pour toi et pour moi .........

 

J'ai fini le visionnage de cette saison hier soir, sur les rotules , trouver le sommeil ensuite a été trés difficile et j'pouvais pas ne pas venir en causer ici ...

 

Le trailer de la saison 6 est dispo sur le web et j'ai hâte de poser les yeux dessus même si je doute fort que les événements a venir puissent me bouleverser autant ....

 

Allez zou sur ce vais aller m'revoir quelques épisodes histoire de passer du rire aux larmes au stress en quelques minutes , qu'est ce qu'elle roxxe cette foutue série  !

 

 

Gally vaincue par KO ...

 

 

Héwé Dex , life sucks ............

 


Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes , voila un adage que j'ai beaucoup ressassé en cet été 2011 , désert cinématographique absolu pour ma pomme sur grand écran , pas un seul film pour titiller ma curiosité , pas une bande annonce pour me donner envie d'aller m'enfermer dans une salle obscure , le désert , le néant , rien nada , pas une seule raison de v'nir hurler ici ma joie sauvage d'avoir été prise aux tripes par une pelloche bien foutue  ...

 

HEUREUSEMENT ....

 

Quand ce genre de situation se produit, on peut toujours se tourner vers les " bases de données " du passé et sans trop se casser le fion , on peut trouver facilement de quoi nourrir son imagination et sa chtite bulle  ...

 

Et donc me v'la assise devant mon cher ordi pour v'nir te parler d'un bon vieux film made in 80's ( période dorée on ne le dira jamais assez  !! ) et qui m'a clairement séduite ...

 


 

wolfen.jpg

 

 

Le pitch : Dewey , flic blasé et usé par sa carriére a NY est rappellé par ses supérieurs alors qu'il prend des " vacances " afin d'enquêter sur les meurtres d'un richissime type et de sa blondinette d'épouse, massacrés de belle maniére par un mystérieux assassin , trés vite le policier comprend qu'il n'est pas confronté a un tueur " classique " mais a quelque chose de trés trés particulier ............

 

 

BON !!!

 

Par ou j'commence ??

 

Ben j'vais commencer par jouer les " vioques " et dire haut et fort que décidémment c'était mieux avaaaaaant et que des SFXs a la con /3D kikoolol ne combleront jamais les lacunes de scénars moisis , réalisations lamentables , castings pourris , méga twist final de la mort qui tue et ne surprend plus personne et donc MERDE a un certain cinéma qui privilégie le fric et le popcorn et néglige l'essentiel : le dialogue qui doit impérativement se nouer entre un spectateur  qui ne doit pas rester passif devant un film et doit réagir, entrer dans le truc , ressentir de l'empathie , des sentiments devant le film et planer a 15000 au lieu de bailler aux corneilles et le réalisateur du film zyeuté , encore faut t'il que le réalisateur ait en tête de pondre un truc pas forcément parfait mais doté de ces qualités évoquées ci dessus et qu'on ne trouve quasiment plus jamais sur grand écran ..........

 

Wolfen fait partie de ces films rares !!!!

 

GAFFE SPOILERS CI DESSOUS !!!

 

Film méconnu mais précieux, Wolfen est un petit bijou a la narration trés lente et parfois étrangement poétique alors que tourné dans les rues grises et bétonnées de NY , ce film m'a plongée dans un état de rêverie  rare ....

 

Pas ( ou trés peu ) de mises a mort gores , pas ou trés peu donc de gros rouge qui tâche , la force du film est ailleurs , dans ses personnages par exemple via Dewey ( albert Finney ) ou ces gueules connues des gens de ma génération comme ce cher Gregory Hines , le charismatique Tom Noonan ou encore James Edward Olmos ( tu sais ? le patron latino de Crockett et Tubbs dans deux flics a miami ??? )  , des gueules familliéres et toutes jeunes et donc forcément sympahiques pour quiconque a plané a 15000 en zyeutant des perles comme " Manhunter " ...

 

Effets spéciaux old school avec une " vision canis lupus " lors des chasses a cour de nos " coupables " qui fait trés predator like .....

 

wolfen2.jpg

 

Humour décalé et potache qui fait forcément sourire via des dialogues simples mais efficaces , fringues et looks 80's a mort ( forcément  !!) qui font également sourire , un sourire pas moqueur mais nostalgique, amusé et appréciateur ...

 

Zik discréte , jamais tonitruante , d'un James Horner dont on reconnait immédiatement les notes ( on sent Aliens dans la BO de Wolfen c'est plaisant  !! )  ....

 

Et cette enquête , cette errance de Dewey qui part d'un crime violent pour atterrir dans un univers mystique et spirituel a 1000 lieues des meurtres auxquels il est confronté d'habitude car les coupables ne sont ni des hommes ni des animaux mais bel et bien des entités issues d'un passé lointain , des créatures qui vivaient , régnaient sur ces territoires bien avant l'arrivée des colons/brutes épaisses qui se sont appropriés un pays qui ne leur appartennait pas .

 

Le message est fort , il peut sembler naïf et dépassé mais prendra aux tripes toute personne ayant laissé une petite porte ouverte dans son imagination , sa sensibilté .

 

Sujet douloureux évoqué dans les romans mettant en scéne le terrible Misquamacus ou dans un épisode des X files j'en passe et des meilleurs ( plus sérieux ) ,  la colére , le ressentiment , la douleur ressenties par les Indiens et les êtres qu'ils cotoyaient quand les envahisseurs se sont ramenés pour saccager leurs peuples /croyances/terres , m'a scotchée devant l'écran ...

 

Et donc les coupables ne sont pas mauvais , on ne peut pas leur en vouloir , ils ne font que défendre les miettes de territoires que les envahisseurs leur laissent , tuant les malades et protégeant comme ils peuvent leurs derniers sanctuaires , ce ne sont pas réellement des loups mais plutôt des entités , des esprits de la nature ( Mononoke !!!! ) qui se terrent dans les décharges , les quartiers défavorisés de NY ( et d'autres villes comme Wittinghton le dit en évoquant la nouvelle orléans dans le film ) ...

 

Le choc est d'autant plus violent pour Dewey , ce flic blasé et terre a terre ....

 

Wolfen003.jpg

 

Wolfen n'est pas dénué de défaut et le film s'enlise parfois ici et la ( les interrogatoire de suspects avec utilisation de " technologie pointue " ) , mais avec le recul on se rend compte que ces scénes soulignent  l'inutilié de ces gadgets face a la force brute des " coupables " , ces créatures issues d'un passé que tout le monde préfére oublier ( haha sacrés ricains cowboys/super héros sauveurs du monde qui ont purement et simplement éliminés les premiers vrais habitants de ce pays !!! ) ...

 

L'homme et sa technologie foireuse ne pésent rien quand la nature et ses mystéres décident de reprendre le desssus ....

 

La scéne finale confrontant les Loups et Dewey est d'une beauté époustouflante .......

 

Les adeptes de films speed bailleront d'ennui devant Wolfen mais osef , pour ma part j'ai été ravie d'être embarquée par Wadleigh et ce film étrange , par cette chasse en jungle urbaine , une chasse surprenante puisque la proie n'est pas celle que l'on croit et emméne le spectateur loin des clichés /poncifs habituels  ...

 

BREF tout cela pour dire que en cet été 2011 moisi et stérile en matiére de bombes sur grand écran , j'ai pris mon pied devant le mysticisme de Wolfen qui m'a donné envie d'aller danser avec les loups  ...

 

Gally conquise  ...

 

 

Graooooooooou  !!!!!

 


 


Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog