Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés

Gunnm, ou l'histoire d'une longue et douloureuse quete d'identité ...Mettant en scéne MON personnage féminin favori toutes catégories confondues , la si fragile et meurtriére  Gally ..

Daisuke Ido est un cybernéticien qui vit ( survit ) dans  Kuzutetsu , la Décharge , une " ville " née des tas d'immondices rejetés par la Cité dans les airs ,Paradis apparemment si proche, mais si difficile a atteindre :Zalem .

Un jour, alors qu'il fouille allégrement dans un tas de déchets , Ido tombe sur un visage d'ange , les restes d'un cyborg au visage féminin, son torse est déchiqueté , elle ne ressemble a rien, mais son cerveau est intact .Ido décide donc de la baptiser " Gally " ( le nom de son chat mort peu de temps avant, un male -_- ) et de la réparer ...

Au fil des piéces détachées, Gally reprend forme " humaine " , et devient affamée, affamée de ce monde dont elle ne connait rien ( sa mémoire semble etre effacée ) et dans lequel elle veut se faire une place .Malgrés l'avis d'Ido qui refuse de la voir plonger dans un monde violent ( il est lui meme " hunter Warrior " ) , elle va devenir " Hunter Warrior " , une chasseuse de prime travaillant pour Zalem. Elle va également découvrir les frissons délicieux de l'amour , en croisant la route de Yugo, un jeune homme réveur , qui s'est juré d'aller a Zalem un jour, par n'importe quel moyen .Au fil des jours/semaines, Gally /le lecteur découvre un monde terriblement cruel, ou survivre est un art , les faibles ne font pas long feu, les foux , les assassins , les brutes , les monstres avides et cupides régnent en maitres sur la Décharge .Le plus bel exemple , est surement Zapan , un Hunter warrior aigri et amer suite a une humiliation qui lui a fait subir Gally, il aurait pu vivre heureux en compagnie de la douce Sarah, mais non , sa folie le poussera a la tuer dans un accés de rage , il trouvera la mort et la paix face a une Gally froide et décidée a éliminer ce parasite .    

Gally apprend également qu'elle maitrise un art martial mystérieux et terriblement puissant : Le Panzer Kunst .Il y a plusieurs " postures " de combat dans le Panzer Kunst , je pourrais les énoncer , les décrire etc etc mais bon -_- , le plus important a mes yeux, c'est ce clash entre la violence des attaques et la légéreté aérienne de Gally, chacune de ses attaques est un mélange étrange de force brute et de délicatesse, de précision .Qu'elle frole ou frappe carrément ses adversaires, on peut etre surs de voir des membres voler, des faces s'écraser contre les murs.Derriére son visage d'ange, se cachent de bien sombres secrets , la douce Gally se transforme en Guerriére a la limite de la démence , ennivrée par la puissance qui jaillit en elle,Gally explose, déchiquette , éviscére ses adversaires .

Mais trés vite , elle va découvrir le sens du mot Douleur , en perdant Yugo .Ce dernier va laisser son réve dément de rejoindre Zalem lui faire oublier l'essentiel : le Paradis, il l'avait trouvé le jour ou ses yeux avaient croisés ceux de Gally , mais incapable de se raisonner , il va se jeter au devant d'une mort certaine, en tentant d'escalader les tuyaux qui ménent a Zalem .

Déséspérée , brisée, Gally va tenter de trouver l'oubli en se lançant dans une longue et harrassante quete d'elle meme , a travers des combats titanesques , des duels qui la laisseront souvent en milles morceaux , tant sur le plan physique que psychologique, mais meme si elle baisse parfois les bras, son envie de vivre , d'aller de l'avant seront toujours les plus forts .

Résumer briévement gunnm est quasi impossible, c'est difficile de ne pas vouloir plonger plus profondemment dans l'univers cyberpunk crée par Kishiro  .Mais je préfére éviter une froide description de chaque volumes .Si je devais balancer une phrase bateau je dirais que gunnm , c'est l'histoire d'une quéte ...

Ce que je retiens de cette série, c'est la lente et douloureuse évolution de son personnage central, Gally , a la recherche d'une place dans un univers qu'elle connait mal ou trés peu .Elle tente de se trouver elle meme, de se trouver une place dans un monde barbare , elle est le témoin et souvent l'actrice de scénes cruelles et violentes qu'elle ne comprend pas toujours .Sa soif d'identité va la mener a plonger au coeur de la folie des hommes, des cyborgs, des faibles .

Ce qui m'a vraiment fait adorer Gunnm , c'est que pour une fois, on assiste a des combats menés tambour battant par un personange féminin , non pas que je sois féministe toussa ( j'irais jamais bruler mes sous tifs pour protester contre les inégalités hommes/femmes  , ça coute cher la lingerie ^^ ) mais pour une fois, on voit un manga ka prendre le "risque " de narrer les aventures d'une heroine et pas d'un héros .Meme si l'univers cyber punk n'a jamais eu mes faveurs, j'ai plongé avec délices a la suite de Gally, guettant impatiemment la sortie de chaque volumes , claquant avec allégresse mon pognon dans l'achat des 9 volumes de la série .

Quand on s'attarde sur la faune qui hante l'univers de Zalem et de la Décharge, on réalise que malgrés tous les progrés offerts par la cybernétisation des corps , les ames restent humaines, fragiles , affamées d'amour ou ivres de pouvoir, sujettes a la folie .L'univers dans lequel Gally erre est fonciérement noir, mais elle croise parfois des hommes, des femmes portant en eux les graines d'un espoir, celui d'un monde meilleur .Gally elle meme, entre deux combats , distille autour d'elle une certaine gentillesse , sans s'en rendre compte, elle communique aux autres sa force , sa volonté de changer , d'évoluer .

Son corps d'acier , si souvent détruit, mutilé , mis en piéces, représente a mes yeux, le coeur qui subit milles douleurs, (milles joies  )tout le long d'une vie, meme si Gally est détruite , elle trouve toujours quelqu'un ( meme si parfois ce quelqu'un est une mauvaise personne ) pour la remettre d'aplomb et avancer encore et encore sans jamais abandonner .

Sa personnalité si complexe, ses crises de folies guerriéres , ses doutes, ses larmes, et surtout ses si rares sourires , en font avant tout une  femme , elle n'est pas qu'une machine a tuer, elle a une ame, un coeur qui bat la chamade parfois quand elle croise le regard d'un jeune homme .Elle va lentement se construire , sortir de son cocon, et ce a travers les milles et unes rencontres qu'elle va faire, incarnation de papier de ce que peut ( doit?) etre la vie de chacun irl, on se construit, on change, on apprend grace aux autres , grace a toutes ces personnes que l'on peut croiser au fil des péripéties de la vie .

Qu'est ce qu'elle est belle Gally,quand elle tue, quand elle a cette lueur démente dans le regard , quand elle sourit , quand elle pleure , quand elle doute, quand elle souffre ..Elle est d'autant plus séduisante , que son apparente fragilité ,cache des trésors de puissance .La ou on attend d'elle des performances de bourrins , elle méne ses combats comme une danse , légére , aérienne , étrange ballerinne d'acier qui dégomme ses adversaire en les frolant délicatement .Siréne d'acier , elle méne ses combats comme elle méne sa vie, sans jamais perdre cette étincelle furieuse de vie qui brule dans ses yeux . 

 

En créant ce personnage et son univers , Yukito Kishiro ne devait surement pas imaginer le succés qu'aurait son manga ailleurs qu'au Japon, et pourtant , Gunnm a rencontré un succés immédiat , peut etre a cause de cet univers cyberpunk si étrangement " universel" et surement aussi, parce que Kishiro a brisé " les régles " du shonen manga ( pour les males ) , en mélangeant des tonnes de références culturelles , religieuses , on est loin des stéréotypes auxquels les Japonais aiment s'identifier , encore une fois, le personnage central est une femme , les autres acteurs de la série ont des personnalités troubles et complexes , et la folie régne sur cet univers noir et pessimiste .Qui plus est , il est difficile de s'identifier aux personnages qui errent dans la Décharge ou régnent sur Zalem , car quand le physique n'est pas modifié par l'acier , c'est l'esprit qui délire , chaque personnage a une part d'ombre , de folie .Le manga est vraiment trés " adulte " , trés pessimiste , trés cruel .

L'ombre de la mort plane en permanence sur le petit monde de gally,  et meme les personnages les plus charismatiques, comme Jashugan, le champion de MotorBall ( un sport ultraviolent , une course en " roller " , qui fait un carton auprés d'un public abruti par les médias , les concurrents doivent attrapper la fameuse MotorBall et surtout rester en vie ..) finissent par connaitre une fin tragique.

 

Ou encore ce cher Ido, l'image du pére , qui porte " Bébé Gally " sur son dos, avant de lui donner un corps rien qu'a elle , qui tente de la protéger des horreurs de la vie , Ido contre lequel Gally s'oppose en devenant hunte warrior ...Ido qui la cherche aprés la mort de Yugo pour l'aider a reprendre gout a la vie ...Ido qui fuit lachement la réalité aussi dire soit elle , en préférant s'effacer la mémoire et oublier ce que le docteur Nova lui a montré quant a Zalem et a ses habitants ..Ha il est beau le Daisuke Ido !Un lache qui abandonne tout derriére lui et reprend une vie normale comme si de rien n'était ..Sans meme penser a la douleur de Gally quand elle découvre et comprend ce qui c'est passé.L'image paternaliste d' Ido en prend un sale coup dans le volume 8 ( du moins a mes yeux ^^ ) .

MAIS tout n'est pas que fureur , violence , larmes et cris dans Gunnm...Kishiro distille avec parcimonie , des oasis de joies simples, des moments de douceur , des instants figés a jamais dans la mémoire, sans lesquels Gally /on ne pourrait pas continuer .Comme par exemple la courte romance entre elle et Yugo ,ou sa rencontre avec Fogia  , autant de moments rares mais d'autant plus précieux .

 

Yukito Kishiro a offert un superbe cadeau a ses lecteurs, en décidant de se lancer dans une " suite " appellée " Last order ", suite en cours actuellement , je viens de finir de dévorer le tome 7 de cette " suite " , et je suis toujours autant séduite par les affres que connait Gally , non pas que je me repaisse de ses souffrances , mais la voir a nouveau vivre, vibrer , se battre pour atteindre un but précis , sans jamais s'égarer trop longtemps loin de la route qu'elle c'est fixée, c'est un pur bonheur .

Qui plus est , visuellement , le dessin de Kishiro est parfait, les détails fourmillent , on se prend a détailler chaque scéne , a chercher des références familliéres  dans le décor .

A noter, que des rumeurs folles ont circulé longtemps quand a une adaptation sur grand écran de cette série phare qu'est Gunnm , apparemment James Cameron ( Terminator * bave *) est décidé a réaliser ce film , il va utiliser une actrice " réelle " et se servir des techniques itilisées par peter Jackson avec son personnage de gollum afin de donner vie a Gally .J'espére juste qu'il ne donnera pas le role a une baudroie comme angelina jolie -_-

Allez hop , sur ces belles paroles , je vais de ce pas me faire un grog , ste foutue créve ne voulant pas me lacher ... ( j'ai mélangé des illustrations de Gnumm et de Last Order dans ce ti sujet, quel que soit le itre , Gally reste égale a elle meme non? :)

Commenter cet article
E
Hébé ! Voilà un article ma foi dans fort beau gabarit !!!
On sent bien que c'est le personnage féminin que tu as le plus en estime. Ce que j'aime personnelement, c'est le passage de Gally de l'état de l'enfant, en passant à l'adolesceance, lente et douloureuse et elle devient petit à petit une femme...
Par contre, j'imagine plutôt l'Univers comme post-apocaliptique que cyberpunk. Les villes ont un côté vieillot un peu dévasté et en dehors on voit beaucoup de désert avec des bandes armés menaçant l'équilibre du monde (cf : Chaos).
En tout cas cette héroïne ne peut laisser indifférent. D'ailleurs, est-ce vraiment une héroïne ? ^^
Répondre

Articles récents

Hébergé par Overblog