Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Haaaaaaa ( soupir de bien être ) les Vacances  ...

Qu'il est doux de ne RIEN faire  !!!!

Enfin presque rien parce que j'ai une liste longue comme le bras de films en retard à zyeuter donc hop hop hop !!

Et après l'immonde Hannah Grace , intéressons nous à un  intriguant boogeyman   .. 

 

Le Pitch : Alors qu'ils s'installent dans une vieille baraque afin d'y concilier chouilles bruyantes et travaux studieux , trois étudiants et bons amis réveillent bien malgré eux une sombre créature bien décidée à se servir de ces proies idéales pour se faire une réputation ... 

GAFFE SPOILERS A NE PAS RÉPÉTER CI-DESSOUS !

BIEN !!!

Comme je le disais plus haut , j'ai un bon paquet de films à me mettre sous la dent d'ici à la reprise du taf ( beuarg) et alors que j'épluchais ma liste c'matin en me demandant ce que j'allais bien pouvoir regarder , je suis tombée sur The Bye Bye Man que j'avais déjà vu il y a deux ans de cela sans en garder un souvenir précis ( méa culpa je jouais à j'sais plus quoi en le zyeutant ) , j'ai donc décidé de lui redonner une chance et ...

Ben je ne le regrette (presque ) pas ...

On va commencer par le casting  ...

Les trois personnages principaux sont campés par les sympathiques Douglas Smith ( déjà vu dans Oui ja ) , Lucien Laviscount et Cressida Bonas dont les prestations sont honorables , surtout celle de Smith dont j'apprécie la trogne ...

Tu noteras la tentative ( vaine?) des scénaristes ( l'un des deux deux est d'ailleurs l'auteur du bouquin qui a servi de trame au scénario ... ) et de la réalisatrice de donner un poil de personnalité à ses  protagonistes en faisant par exemple de ce cher Elliott un gars rongé par un féroce trauma qui le pousse à avoir peur d'être abandonné et à devenir un trouduc jaloux quand sa copine et son meilleur ami se rapprochent trop l'un de l'autre ...

Est il bien utile que je précise que tout cela est useless et que ces trois cons ne sont là que pour servir de jouets au Bye Bye Man ? 

A leurs côtés on croisera Leigh Whannel ( qu'on a déjà vu dans Saw ou dans les Insidious .. ) ou encore la tristounette Carrie Ann Moss ( quelqu'un pourrait aider cette meuf à grossir siouplait ? Son côté cadavre ambulant a le don de m'agacer) mais surtout MADAME Faye Dunaway ( Oui Môssieur  !! ) dont on se demande ce qu'elle vient foutre ici ?!!

Tout ce petit monde est ma foi relativement  intéressant et jamais attachant et le taf des comédiens/diennes est correct MAIS ils/elles ne font pas le poids face à lui ...

Tu le reconnais ? 

Si si cherche bien  ...

Un mec dont on ne voit quasiment jamais le visage mais qui a prêté sa silhouette longiligne à énormément de Créatures/Monstres/Beautiful Freaks au cinéma ?

Monsieur Doug Jones himself  !!

Et crois moi si je te dis qu'il porte le film sur ses épaules  !!!

Le personnage qu'il incarne cette fois est une espèce de Boogey Man mystérieux qui rend fou ceux qui apprennent son existence , il les pousse au pire afin que soit distillé son Nom qui deviendra synonyme de carnages et autres morts violentes ...

Il a besoin que l'on prononce son nom , qu'on pense à lui et qu'on parle de lui ...

Et là forcément on pense à Candyman sauf que bien évidemment , Stacy Title , la réalisatrice du Bye Bye Man n'est pas Bernard Rose et son film est loin d'arriver ne serait ce qu'à la cheville de l'homme aux abeilles mais il y a une putain d'envie de bien faire qui suinte par tous les pores de ce métrage ..

Visuellement je trouve que ça pète niveau photographie surtout dans la maison , certaines scènes intérieures sont savamment éclairées de façon à faire surgir des ombres bien flippantes tandis que la caméra de Stacy Title colle à ses acteurs/trices qui font de leur mieux pour essayer de donner du corps à des dialogues souvent fades ...

La réalisation et la mise en scène sont honnêtes et j'ai eu le sentiment plaisant du début à la fin que la Miss Title tentait à sa façon de rendre hommage à ces légendes urbaines qui reviennent régulièrement à la vie et à un certain cinéma des années 80/90 tout en respectant les codes du film de genre même si la violence visuelle et le gros rouge qui tâche sont ultra softs ...

Niveau trouille c'est gentillet MAIS certains jumpscare peuvent être efficaces sur un public pas trop difficile ( dont je fais partie ... ) ... 

Mais je ne peux pas passer à côté du défaut majeur de ce film à savoir un énorme problème de rythme , certaines scènes sont plus que dispensables et l'introduction de personnages secondaires useless alourdi encore plus une histoire pourtant simple au début ...

Cela m'a rendu le visionnage assez pénible et j'ai bien failli lâcher l'affaire à certains moments alors si en plus on ajoute à cela une certaine Carrie Ann Moss visiblement gavée d'être là et qui ne fait pour donner un peu de relief à son personnage ( en même temps demander du relief à une meuf qui est aussi plate qu'une limande .. ) ...

-_______________-

Sans Doug Jones , j'aurais décroché rapidement ...

Mais Mister Jones a une putain de présence à l'écran , il dégage un je ne sais quoi de fascinant qui fait que je n'ai pas pu le lâcher du regard à chacune de ses brèves apparitions dans ce film !!

Même dans l'HORRIBLE Shape OF Water il roxxe , c'est dire si ce gars a un sacré TALENT !!! 

Que dire de plus  ...

Les ziks sont sympas mais pas de quoi se pâmer non plus ( surtout quand la veille tu t'es revu le Fog de Carpenter avec cette bande son MAGNIFIQUE *_* ) , j'ai eu l'étrange impression ici et là que le découpage du film avait été fait à la tronçonneuse , il est dommage que les origines du Bye Bye Man ne soient pas plus claires et quelle idée de lui avoir collé un immonde clébard dans les pattes !

Mais j'vais arrêter de cracher de la sorte dans la soupe car au final j'ai passé un bon moment et puis  j'aime assez cette idée brièvement évoquée par un des protagonistes qu'on tient peut être là la raison de bien des meurtres de masse , de pétages de plombs de Monsieur ou Madame Tout le monde qui du jour au lendemain décime son entourage sans raison ...

Et si le Bye Bye Man y était pour quelque chose  ?? 

En conclusion  ...

The Bye Bye Man est loin d'être un chef d'oeuvre , son gros problème de rythme fera sûrement fuir certains spectateurs MAIS ( redondante je suis je sais ) il y a Doug Jones et ce mec a réussi à rendre son apparition de quelques secondes dans le Absentia de Mike Flanagan mémorable aux yeux de la dévoreuse de pelloches que je suis donc son Bye Bye Man m' a collé des *_*

Ce BoogeyMan à capuche est ma foi fort sympathique et c'est plaisant de voir ses victimes péter des plombs en essayant de ne PAS penser à lui ce qui est quasiment impossible quand tu y penses, y'a de quoi devenir fou : comment faire pour ne pas penser à quelque chose/quelqu'un? S'interdire d'y penser c'est déjà y penser *_*

BREF !!!

A voir à l'occasion ...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog