Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

J'ADORE les histoires de Fantômes , les BONNES histoires de Fantômes , celles qui font se hérisser les poils, qui donnent le Frisson , celles qui hantent longtemps après ...

Et force est de constater que les meilleures ghost story que j'ai pu voir au cinéma ces dernières années viennent toutes du Japon  ...

Et cet après midi , alors que le soleil dardait ses rayons déprimants sur les badauds en errance sous mes fenêtres , mon ado et moi avons renoué avec une émotion rare et précieuse ...

L'Effroi ...

 

Le Pitch : Alors que son couple traverse une petite crise , le Détective Yoshioka s'affaire sur une enquête au cours de laquelle il se voit confronté à des morts par noyade dans de l'eau salée , très vite l'homme stressé et fatigué est confronté à des événements étranges et angoissants qui vont le pousser à s'interroger sur son éventuel lien avec ces crimes ...

GAFFE SPOILERS FANTOMATIQUES CI-DESSOUS !!!

BIEN !!!

Petit avertissement : si tu aimes les jumpscare putassiers et crispants et les pelloches montées comme un clip sous stéroïdes alors ne regarde PAS Rétribution .

Parce que le film de Kurosawa est une balade lente et contemplative dans la psyché tourmentée d'un homme ( Yoshioka ) et d'un pays ( Le Japon ) en pleine crise le tout saupoudré d'un zeste d'enquête policière et d'un soupçon de fantastique ... 

J'ai adoré Rétribution ...

Déjà parce que le personnage principal , campé par l'incroyable Koji Yakusho , n'est pas attachant mais très intriguant .

Le gars est fatigué physiquement et moralement à l'instar de son joli pays ( Le Japon traverse une jolie crise depuis pas mal de temps qui fait s'effondrer comme un château de carte l'économie et le modèle Japonais ) , ce anti héros suinte la déprime par tous les pores , le mec est mal rasé , mal sapé , sa vie de couple vacille tandis que ses collègues le mettent à mal , un pur produit de polar .

Et Kurosawa ne va pas l'épargner tout le long d'un film au rythme lent , rempli de scènes/paysages d'une beauté esthétique à couper le souffle et ce dés les premières minutes du métrage  ...

Sakebi ( titre nippon de la pelloche ) est visuellement absolument MAGNIFIQUE , la photographie est ultra soignée , l'ambiance sonore est parfaite , les ziks collent parfaitement au spectacle et participent à cette ambiance onirique et déprimante qui m'ont fait perdre tous mes repères . 

L'élément liquide est omniprésent et l'on évoque cette politique de construction " sur l'eau " menée par le Japon désireux de s'étendre en grignotant sur la mer via des constructions qui ont eu leur moment de gloire pour ensuite être abandonnées ( Dark Water powa  !! ) ...

La boue , les décors crasseux , bâtiments abandonnés et fissurés défilent au rythme de l'enquête / la quête de Yoshioka ...

Le réalisateur déjà responsable des fabuleux Kaïro, Cure et autre Loft , s'amuse à basculer de l'enquête policière classique à l'épouvante la plus glaçante et je te jure que je ne mens pas , que je n’exagère pas quand je te dis que lors du visionnage de Sakebi cet après midi, mon ado et moi avons ressenti un pur effroi , la chair de poule , les frissons , l'envie de fuir l'image lors de chacune des apparitions de la Dame en Rouge, ce fantôme absolument TERRIFIANT qui hante Yoshioka ... 

Elle est jolie pas vrai ??

Elle ne se cache pas derrière de longs cheveux noirs et ne porte pas de blanc ...

Mais je te jure que cette donzelle est un million de fois plus effrayante que Sadako et Kayako réunies et je pèse mes mots  !!

La façon dont elle apparaît à l’arrière des personnages , dont elle se déplace , parle , fixe Yoshioka ...

Brrrrrrrr !!!

Et crois moi qu'une fois que tu as vu cette Dame en Rouge, tu ne cesseras plus de la chercher ensuite à l’arrière plan ou quand la caméra du réalisateur se balade doucement dans le logement de Yoshioka ...

Et si tu es comme nous l'avons été , sensible à l'esthétique de ce Fantôme alors ton coeur sera mis à rude épreuve ...

Kiyoshi Kurosawa est un petit malin, un scénariste/réalisateur de génie qui aime par dessus tout piéger son spectateur et une fois de plus il a parfaitement réussi son coup ( avec moi en tout cas ) puisqu'alors que je m'attendais à un " bête " film policier mâtiné d'une histoire de Fantôme , je me suis retrouvée en train de voyager dans la psyché torturée d'un homme paumé qui ne sait plus qui il est ni ce qu'il a fait et cette balade est hypnotique et jamais , JAMAIS ennuyeuse pour peu que l'on soit sensible au spectacle superbe offert par Kurosawa ...

J'avoue que les dernières images me laissent perplexe et que je cherche encore un sens à leur donner , je sais que je vais y arriver et que ce sens me plaira parce que je pense que Kurosawa laisse le choix , la liberté à son spectateur et j'apprécie cela ..

En conclusion  ..

Cela faisait longtemps qu'un film ne m'avait pas arrachée à ma réalité pour m'emmener ailleurs et Rétribution l'a fait ...

​​​​​​​J'ai été séduite par l'ambiance hypnotique , par ce personnage hanté , par les paysages désolés d'une ville ( Tokyo ) qu'on connait surtout pour ses rues remplies de vie et de monde..

J'ai été effrayée par les apparitions de la Dame en Rouge et stupéfaite par la révélation finale que je n'ai pas vue venir  ...

Sakebi est un des plus beaux films de Fantômes Japonais qu'il m'ait été donné de voir ...

Il ne s'agit pas ici de COMPRENDRE mais de voyager et de partager ...

A voir ABSOLUMENT !!!

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog