Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés
Up d'un vieux truc tapoté fin 2007 , j'ai revu Princess Millennium hier soir et bonjour la baffe ....


Je plane donc je suis ... 

Mais nan j'ai po picolé ou fumé , chuis trés malade et shootée aux cachetons et en plus , me suis mangée une énorme baffe grâce a Monsieur Satoshi Kon ...


Les films d'animation de Satoshi Kon ( tokyo godfathers , Paprika , perfect blue ) , sont selon moi comme des matchs de boxe , Kon me colle a chaque fois des uppercuts visuels et émotionnels si violents que j'en reste étourdie quand le générique de fin apparait ..

J'ai été mise KO par ce monsieur pour la premiére fois aprés le visionnage de Perfect Blue , incapable de dire si j'avais aimé ou pas , perturbée et troublée par certaines scénes assez glauques  , la tête remplie par ces images hallucinantes et hallucinées , par cette plongée en apnée au coeur de  la schizophrénie ...

Deuxiéme KO cet aprés midi , avec l'incroyable Millennium Actress ...




millenium-actress.jpg





Ze pitch ...

Genya Tachibana , producteur d'émissions pour la tv ,  voit un de ses rêves secrets se réaliser , quand Chiyoko Fujiwara , une ex grande actrice de cinéma accepte qu'il vienne chez elle pour l'interviewer ...

Bien qu'elle ne soit plus toute jeune ( 70 ans ) , Chiyoko Fujiwara surprend ses visiteurs en leur offrant un voyage passionnant dans son passé , ses souvenirs affluent , guidés par une clé mystérieuse que Tachibana a rendu a l'ancienne actrice et qui semble être au coeur d'un douloureux secret ...



Je voulais la voir depuis belle lurette cette Chiyoko , je me suis donc sagement assise aux côtés de Tachibana avec une tasse de thé , et j'ai écouté la voix douce de la vieille dame et a travers elle, celle de Satoshi Kon ...

Je me demandais comment Kon allait s'y prendre pour faire renaitre le passé , comment il allait faire cette fois , pour m'égarer sur les chemins de ce drôle de musée ...


GAFFE JE SPOILEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!

Il a " tout simplement " mélangé la fiction ( les films qu'a tourné Chiyoko ) , les rêves , les espoirs , les désirs et le passé réel de la comédienne , il projette Tachibana et son caméraman au coeur des images afin qu'ils servent de repére au spectateur , il se sert d'eux également d'eux pour apporter ici et la une touche d'humour salvatrice , a toi de voir si tu supporteras et accepteras ou pas la présence a l'écran de ces deux témoins privilégiés ... 

Chiyoko change de costume comme elle change de rôle , les époques se succédent a vitesse grand V , Tachibana , en grand fan qu'il est connait certaines scénes par coeur mais les voit d'un autre oeil , puisque le fil conducteur ( la quête de Chiyoko ) est omniprésent et influe forcément sur le jeu de la jeune femme ...

On passe d'une scéne jouée par la jeune femme dans un de ses films a un moment de sa vie réelle, sans aucune transition, sans avertissement, déstabilisant et grisant !!

Et tandis que la vie de Chiyoko glisse , tandis que les années passent , le spectateur s'en prend plein les yeux !


Dit comme ça , ça peut sembler brouillon mais a l'écran ...

Le mélange est détonnant , surprenant , fascinant et troublant ....

Je n'avais jamais vu une telle façon de narrer une histoire , une telle maestria , une telle maitrise des émotions , un tel dosage des rires et des larmes ...

Millennium Actress , c'est la rencontre de 2046 et de Chihiro ...

C'est TOUT sauf un mélo lacrymal et gnangnan ! 

Ce voyage dans les souvenirs de Chiyoko est bouleversant  parce que , que ce soit en tant que femme ou a travers les personnages qu'elle a incarnés , les décisions qu'elle a  prise , la vie de Chiyoko a toujours été guidée par UNE Ombre qu'elle a ardemment cherché ...

L'ombre d'un homme , une silhouette sans visage qu'elle croise alors qu'elle n'est qu'une toute jeune fille , c'est un jeune peintre traqué par des agents du gouvernement japonais , condamné a fuir toujours plus loin .
 
Mais il va laisser une trace indélébile dans le coeur de la jeune Chiyoko , ainsi que la fameuse clé .

Quand il va disparaitre , Chiyoko va se lancer a sa poursuite et tenter de le retrouver , afin de lui rendre sa clé et lui dire ...



chiyoko-et-sa-cl--.jpg




Et cette quête va durer toute sa vie ....

La question posée par Kon a travers son tourbillon visuel est claire : Une vie passée a chasser un rêve est t'elle une vie gâchée ? 

Je ne répondrais pas a cette question , sujet trop personnel ...

Ce dont je suis sûre ...

C'est que Millennium Actress n'est pas un film a matter entre potes , c'est une expérience qu'on ne peut apprécier qu'en étant seul ( e) , je n'aurais jamais pu me laisser aller a pleurer de tristesse puis a sourire ensuite si j'avais été accompagnée , et surtout ...

Je n'aurais peut être pas perçu et accepté le message de Chiyoko ...


A voir ABSOLUMENT et sans craintes , Mima est trééés loin d'ici ....



Et si tu acceptes de te laisser prendre au jeu de ce mélange troublant entre réalité et fiction , si tu laisses Tachibana endosser moultes identités au fil des anecdotes de Chiyoko , si tu te laisses emporter ...

Alors tu seras forcément bouleversé , ému par cette femme qui a passé sa vie a poursuivre sans relâche une silhouette quelle ne rattrapera jamais , et tu te demanderas peut être si toi aussi tu ne poursuis pas une ombre ...




chiyoko.jpg






Allez zou , c'est mal ficelé , y'a des fôtes , mais je suis trop malade pour trainer plus longtemps devant mon pc , je rectifierai demain , bonne nuit !

Commenter cet article
L
Cooolll je me tâtais après perfect blue, tu m'as presque donné envie de le voir :)++
Répondre
G

Efface le " presque " de ta phrase et regarde Millennium Actress , tu ne le regretteras pas .


A
ohohoh mais ça m'a l'air trés bien tout ça. tu me le garde au chaud stp ^^. d'avance merci.
Répondre
G
no problemo
M
J'ai pas lu le spoiler...ça m'a donné envie de le voir.....
Répondre
G
Franchement , il vaut la peine d'être vu , on est a milles lieues des poncifs et clichés de l'animation japonaise , pas de violence, ni de saikse , ni de message écolo , juste l'histoire d'une vie ...Tu m'connais , sensible toussa , j'ai été percutée de plein fouet par cette histoire de femme pas comme les autres .
S
Ma parole tu spoiles autant qu'un rédacteur de Mad toi! lolCa fait longtemps que je l'ai vu celui-là. Les oeuvres de Satoshi Kon méritent plus d'une vision tellement elles sont riches et marquantes. Quel artiste, quel talent! J'adore! Ca me fait penser que je dois revoir Paprika et faire un ch'ti papier dessus...
Répondre
G
T_T ui en effet , je viens de rectifier une tite phrase bien révélatrice , ça devrait aller mieux :pj'ai pas encore vu Paprika , va falloir que je mette la main dessus .

Articles récents

Hébergé par Overblog