Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Et me re voilà aprés une petite période de silence justifiée par le fait que rien , dans tout ce que j'ai pu regarder/lire , ne m'a donné envie de revenir par ici jusqu'à hier soir , quand j'ai fini de regarder les 9 épisodes de ...

 

Ze Pitch : Henry , riche homme d'affaire londonien , embauche la grâcile Dani afin qu'elle aille s'occuper de son neveu Miles et de sa niéce Flora , deux mômes qui ont perdu leurs parents et qui vivent désormais dans le magnifique Manoir de Bly , entourés d'Owen le cuisiner, d'Hannah la gouvernante et de Jaimie la jardiniére ...

GAFFE SPOILERS PARFAITEMENT SPLENDIDES CI-DESSOUS !!!

Bien par ou j'commence moi ...

Ha je sais  !!

J'adore Mike Flanagan *_*

Tout ce que ce mec touche se transforme en rêves et cauchemars ...  

Je l'aime depuis que je l'ai croisé via son incroyable Absentia et depuis je le poursuis avec assiduité et j'essaye de ne rien rater de son actualité ..

La derniére fois que je l'ai croisé c'était dans les couloirs sombres de Hill house, série NetFlix inspirée du roman culte " Maison Hanté" de Shirley Jackson  qui m'avait proprement terrifiée en Octobre 2018 ...

Quand j'ai appris qu'il remettait le couvert en s'attaquant cette fois à un autre de mes romans favoris aka "le tour d'écrou" d'Henry James qui m'avait énormément impressionnée quand j'étais ado , j'ai sautillé partout en criant férocement de joie.

Et une fois de plus le Sieur Flanagan m'a emmenée loin, TRES loin de tout ce qui me semble tellement laid ici et là en ce moment ...

Premier point fort de Bly Manor : le casting !

Tout comme avec Hill House il n'y a pas une seule faute de casting et si comme moi tu as une bonne mémoire alors tu verras que M'ssieur Flanagan a embarqué dans cette nouvelle aventure hantée pas mal des acteurs/trices de Hill house comme  par exemple la jolie Victoria Perdeti qui prêtait ses traits graciles à la touchante Nell dans HH et joue ici l'émouvante Dani , jeune américaine qui porte un terrible fardeau sur ses épaules en entrant à Bly Manor ...

Ou Henry Thomas ( tu reconnais le gamin dans ET ? :) ) qui jouait un glaçant Crain junior dans HH et se transforme ici en Henry Wingrave un homme d'affaire picolant trop parce qu'il a le coeur brisé et porte lui aussi un secret qui le bouffe ...

Oliver Jackson Cohen ( Luke dans hill house ) INCROYABLE dans le rôle de ce FDP de Peter Quint , à noter d'ailleurs la performance de ce mec qui avait su donner vie à un Luke touchant dans HH et passe ici à un personnage antipathique au possible avec aisance et classe ...

Coup de coeur ENORME pour la trés belle et touchante T'Nia Miller qui interpréte avec énormément de force et de sensibilité la touchante gouvernante Hannah Grose toujours si élégante et si étrangement " absente "  ...  

Ensuite on a Amelia Eve aka Jamie la jardiniére de Bly Manor , elle a elle aussi ses sombres secrets et ses blessures et se réfugie dans l'entretien des plantes du manoir ...  

La trés touchante Tahira Sharif qui joue le personnage de Rebecca Jessel cette brillante jeune femme qui va tomber follement amoureuse de Peter Quint et va en perdre le repos de l'âme ... 

Rahul Kohli et sa jolie moustache est quant à lui Owen le brillant et si amusant cuisinier de Bly Manor , trés amoureux de sa collégue et amie Hannah , il doit chaque jour de sa vie porter le fardeau d'une mére en fin de vie  ...

Et enfin parlons des deux mômes au coeur de l'histoire , commençons par Amélia Bea Smith qui campe une Flora et qui est à la fois encore une enfant terrifiée par certains habitants fantômatiques du manoir et parfois plus tout à fait une fillette ...

Et Benjamin Evan Ainsworth  , incroyable Miles Wingrave  qui à l'instar de Flora est à la fois un môme terriblement touchant dans ses actes et ses reflexions ( CF.le passage dans son école privée ) mais aussi et surtout terriblement malaisant quand il n'est plus tout à fait lui même ( son attitude vis à vis de Dani) ....

Sans oublier la SUBLIME Carla Gugino qui narre l'histoire de Bly Manor et que l'on entrevoit seulement dans le prmeier et le dernier épisode mais qui pour ma part restera gravée dans ml chtite mémoire à cause de son élégance et de la profonde tristesse gravée dans ses yeux et son sourire ...

Et parce que j'ai vraiment adoré ces personnages , n'oublions pas Kate Siegel aka Viola , Katie Parker aka Perdita ...

Elles/ils sont toutes et tous PARFAITS dans leurs rôles respectifs , leurs intérpretations m'ont immergée dés les premiers moments dans l'histoire de Bly Manor jusqu'au dernier moment du dernier épisode ... 

Impossible de ne pas se sentir bien avec les habitants de Bly même dans les pires moments tellement ils/elles sont attachants , humains, dévorés par des désirs, des rêves tordus ou tellement simples parfois que ça en fait sourire , jamais de miévrerie ici , juste des hommes et des femmes à la recherche d'un bonheur tellement fugace ... 

Ces personnages sont incroyablement bien écrits, pensés, joués , ils sont humains avant tout et il est impossible de ne pas les aimer ce qui génére une empathie immédiate et forcément , quand quelque chose leur arrive ça fait bobo à son ti coeur  ...

Ha j'allais oublier UN personnage central !!!

Il est magnifique ce manoir n'est ce pas? 

Mais attends que la nuit tombe sur ses couloirs , ses escaliers et que l'ombre s'immisce partout , ombre accompagnée de silhouettes qu'on entrevoit à peine du coin de l'oeil et crois que trés vite tu cesseras de vouloir aller t'y balader la nuit ...

A l'instar de Hill House, Flanagan a su donner vie a ces murs via la mise en place d'une ambiance pesante et angoissante , sa caméra file sobrement le long des couloirs , se fige le temps d'un coup d'oeil fugace ici et là perdant le spectateur qui ne sait plus ou zyeuter jusqu'à ce que OUI , là bas au fond derriére le rideau il y a quelqu'un non ??

Pas de jumpscare à la con ni d'effet de violon crispant et stérile ici, la peur est certes moins pressante que dans hill House mais elle nous prend au coeur quand le temps d'un clin d'oeil quelque chose remue ou se balade derriére les " vivants "  ...

Sobriété et efficacité et PASSION de Flanagan pour tout ce qui touche à la Peur et à ses ficelles...

Comme dans hill House ( mais BEAUCOUP moins que dans HH ) on entrevoit des fantômes fugaces ici et là et comme dans HH LE fantôme le plus terrifiant est celui d'une femme ...

Viola la terrifiante et si pathétique Dame du Lac qui a su créer autour d'elle un tel maelstrom d'émotions au moment de sa mort qu'elle retient les âmes de celles et ceux qui ont le malheur de décéder ou de croiser son chemin  ...

Nombreuses sont les silhouettes que tu apercevras fugacement au fil de tes balades dans les couloirs de Bly , l'enfant sans visage , le médecin avec son masque si effrayant , Perdita coincée à jamais dans le grenier ...

Mais seule Viola est réellement terrifiante de part sa puissance et son entêtement ...
..

A noter que Flanagan mixe plusieurs " tour d'écrou" , la version papier et le film de Clayton de 1961 et que la chansonnette " O willow Wally " vient de ce film ( magnifique d'ailleurs regarde le  !! ) et qu'il est dommage qu'il n'ait pas réalisé tous les épisodes ( dans Hill House il avait réalisé tous les épisodes) surtout l'épisode en full noir et blanc qui manque malheureusement de beauté et de poésie , le noir et blanc étant trop lisse pour être réellement plaisant ...

A noter également que même si la jolie Rebecca joue plus d'une fois à frottis frotta avec Peter , on n'atteint jamais les sommets de tension/frustration sexuelle qu'on perçoit dans le roman/le film et qu'une certaine confusion peut égarer le spectateur dans le dernier épisode ...

Que dire d'autre ...

La photographie est superbe et diablement bien maitrisée sauf encore une fois dans cet épisode en noir et blanc beaucoup trop " parfait " pour être beau ...

Les jeux d'ombres et de lumiéres donnent vie à ce manoir et générent une ambiance envoutante , soulignant à la perfection les moments joyeux ( dans la cuisine ) et les moments plus sombres ...

Les musiques composées par les Newton Brothers sont magnifiques et la reprise de o Willow Mary qui revient réguliérement dans la série est trés joliment faite ...

Mais c'est surtout sur le plan du montage que Bly Manor déchire , montage qui peut donner le tournis voire perdre certains/nes dans certains épisodes clés ( le  5 !!! )mais si tu réussis a suivre et à t'accrocher alors tu ne sras pas déçu , au pire tu auras des larmes plein les yeux car si Hill House avait su crucifier ses spectateurs avec cette tension à la limite du supportable ici il leur brise le coeur car si il y a bel et bien des fantômes dans le Manoir de Bly , il ne s'agit pas tant de leurs histoires que des histoires d'amour des vivants que l'ont suit avec intérêt et espoir ..

Espoir  d'un happy end qui ne viendra pas vraiment .

J'ai beau chercher , je n'ai RIEN trouvé à redire ..

RIEN ...

J'ai lu ici et là que beaucoup avaient été frustrés par la fin de la série qui laissent énormément de question en suspens mais pour ma part cette fin me convient , à quoi bon se poser des questions , pourquoi ne pas accepter bly Manor tel que Flanagan nous l'offre avec encore une fois, ces hommes et ces femmes tellement TELLEMENT fragiles et touchants  ... 

En Conclusion  :

Bly Manor est un petit bijou envoutant et profondémment humain et si tu espéres avoir peur alors passe ton chemin car si Hill house avait son GROS quota terreur , ici , Flanagan privilégie l'émotion et le spectacle de ces hommes et femmes brisés par la vie et qui tentent de guérir leurs blessures ...

Comme le dit si bien un des personnages, ce n'est pas une histoire de fantômes , c'est une histoire d'amour ....

A voir ABSOLUMENT ....

Merci M'ssieur Flanagan de m'avoir emmenée sous les eaux du Lac pour y cacher mes larmes ...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog