Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Pas b'soin d'en rajouter *_*

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Changement de thème en ce vendredi ensoleillé à Boulbeach .

J'en ai un peu marre des requins et des sasquatch , j'ai eu envie de me tourner vers autre chose , du coup ce matin je me suis revu :

Le trailer *_*

Le pitch:

Australie , Décembre 2005.

Lors d'une sortie familiale la jolie Alice Palmer se noie accidentellement ce qui plonge sa famille dans une douloureuse torpeur.

Une équipe de télé/ciné vient à la rencontre de ces personnes afin de réaliser un documentaire sur le deuil et tout ce qui peut découler d'une telle épreuve ..

 

Si il y a un truc qui me fait VRAIMENT peur ce sont les fantômes.

Un zombie tu lui colles une balle dans la tête et BOUM c'est réglé.

Idem avec toute autre créature teigneuse du genre crocodile serial killer gros stremon ..

Un voisin indélicat tu l'envoies chier, idem avec un téléprospecteur insistant ou un collègue trop bavard ..

Mais comment tu fais pour gérer un fantôme? 

:-|

C'est évanescent , tu peux pas le toucher ou le kicker de chez toi à coup de 36 fillettes dans le fion  !!

Etant très portée sur tout ce qui est paranormal je pense avoir l'esprit assez open et je crois à FOND dans tout ce qui est fantômes , phénomènes de hantise , maisons hantées etc etc .

J'ai même été confrontée assez souvent à des trucs franchement étranges et flippants qui n'ont pas à mes yeux d'explication. 

Quand j'parle de mes expériences en général on me regarde comme si j'étais une aimable cinglée ...

Mais j'y crois et rien ni personne ne me fera douter de cela et de ce à quoi j'ai assisté .

BREF !!

J'ai forcément enquillé /matté/dévoré des centaines de films/documentaires/bouquins sur le sujet des fantômes .

Et Lake Mungo est un de mes films préférés.

GAFFE SPOILERS SPECTRAUX CI-DESSOUS !!!!

J'vais être honnête , en mettant la main sur ce film je m'attendais à flipper ma race en piaillant de trouille.

Et même si je n'ai (presque) pas eu ce dont je parle ci-dessus j'ai été franchement très agréablement surprise .

Parce que Lake Mungo n'est pas un paranormal activity like pour citer le " mètre étalon " du film de genre..

Il ne s'agit pas ici de faire peur ou d'avoir peur.

​​​​​​​Lake Mungo t'invite simplement dans l'intimité de la famille Palmer et te prend la main pour t'emmener dans un voyage court mais passionnant à la découverte de cette ado en apparence simple et joyeuse qui cachait de lourds et sombres secrets.

La pelloche de Joël Anderson aborde le sujet d'une manière très originale via ce reportage sur la famille Palmer et son travail de deuil.

Le faux documentaire débute normalement en narrant l'accident et ses conséquences tragiques sur les parents et le frère d'Alice qui sont interviewés face caméra.

Les proches , les amis de la famille sont mis à contribution et on vit ce drame d'une façon assez étrange , c'est très pudique , très " doux " et si peu à peu des phénomènes paranormaux semblent se produire dans la maison familiale , à aucun moment le film ne bascule dans les jumpscare putassiers avec zik stridente et jamais on n'a le sentiment que ces phénomènes sont pris à la légère ou moqués ou critiqués.

Le film s'en sert au contraire pour parler encore plus délicatement du deuil, de la mort, de la perte .

La douleur retenue des parents est palpable , un gros GG à l'actrice Rosie Traynor qui prête ses traits à June la maman d'Alice et qui joue impeccablement le rôle de cette femme brisée presque éteinte qui parle difficilement de sa fille et de son ressenti.

Elle m'a forcément grave impactée et m'a donné plus d'une fois la chair de poule.

​​​​​​​Elle parle très simplement et très douloureusement de sa relation avec sa môme et de ses regrets de ne peut être pas avoir su lui dire/montrer à quel point elle l'aimait .

Ce passage là , cette phrase là me fout les boules à tous les coups.

Le côté " documentaire "est très bien utilisé parce que tu ne te sens jamais comme un "voyeur" mais plutôt comme un témoin invité à t’asseoir à la table des Palmer pour les écouter et réaliser avec eux qu'on ne connait jamais vraiment l'Autre même si cet Autre est ton propre enfant.

Et ça te renvoie à toi même quelque part.

Que découvriraient tes proches si tu venais à mourir ??

En ce qui me concerne y'en a qui seraient pas déçus *____*

Bon et si on parlait du côté " paranormal " du film car il y en a un ...

Quid des étranges trucs qui semblent se passer dans cette maison .. 

J'vais passer outre les petits délires de Matthew le frère d'Alice qui ne m'ont à aucun moment fait frissonner pour focus la dessus :

 Cette histoire d’Alice qui a croisé son " futur ", sa propre mort m'a glacé le sang mais vraiment même si c'est un peu perché ...

Parce que je ne m'y attendais absolument PAS et que j'ai donc été prise par surprise surtout après la démystification des tricks de Matthew ... 

C'est narré et amené de telle manière qu'à aucun moment Lake Mungo ne t'impose une vérité quant à tout ce qui se passe ou ne se passe pas au final dans cette maison , il te propose des explications ( le "délire " étrange du frère , les manipulations d'un pseudo médium ..) puis glisse délicatement à la toute fin ce qui pourrait être une triste preuve de ce qui arrive/est arrivé .

La fin de Lake Mungo m'a laissée avec une étrange sensation de tristesse et un peu de peur  ...

Et si elle avait vraiment été là depuis le début ?

Brrrrr ....


En conclusion ...

A une époque ou la plupart des films de fantômes te balancent des histoires froides et répétitives , dénuées de passion et d'âme , bourrées de jumpscare agaçants ..

​​​​​​​Lake Mugo est une petite bouffée d’oxygène super agréable , j'ai trouvé que ce film était INTELLIGENT ( c'est rare !!) et délicat et les frissons qu'il m'a collé découlent surtout du travail excellent fait autour du deuil , de la perte d'un môme et de cette tristesse insondable et ce sentiment d'impuissance qui te bouffe le cœur et l'âme .

A voir ABSOLUMENT !!!

Voir les commentaires

Publié le par Gally

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Si il y a UNE leçon que j'ai retenue de Zombieland c'est celle là :

 J'applique consciencieusement cette doctrine tous les jours .

Et en ce moment des little things j'ai la chance d'en prendre plein la tête et les yeux et le cœur .

Et même si un de ces little things a débouché sur un fou rire incontrôlable et pas trés professionnel cet après midi sur mon lieu de travail ...

Je ne m'en lasse pas !!

Et j'en profite pour faire passer un petit message perso :

Comprenne qui pourra :-|

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Ok !!

J'ai dormi comme un baybay et je pète le feu ce matin et comme j'ai du temps libre devant moi , j'vais m'essayer à un truc que j'aime beaucoup faire..

Descendre en flammes un film que je trouve naze.

J'avais prévu à l'origine de poursuivre ma thématique bigfoot mais au final je vais revenir vers les requins avec ce film la :

Le trailer plein de dents ...

Le Pitch:

La jolie Nancy part en " pèlerinage " sur un spot de surf que sa défunte môman aimait , elle batifole dans l'eau et s'amuse comme une folle jusqu'au moment ou un grand requin blanc décide de venir lui tenir compagnie ..

J'vais pas y aller par quatre chemins :

Je déteste ce film.

GAFFE SPOILERS ÉNERVÉS CI-DESSOUS !!!

Pourquoi je n'aime pas ce film .

Parce que tout est raté .

Attention j'vais pas être objective , je suis incapable de l'être face à un truc qui m'énerve .

On va commencer par le personnage central du film aka Nancy.

La parfaite Blake Lively tente désespérément de donner un souffle de vie et de crédibilité à un personnage absolument cliché qui ne m'a inspiré aucune mais alors AUCUNE sympathie et pourtant le réalisateur y va à FOND en sortant une trame dramatique et douloureuse ( la perte de la mère ) à coup d'appels téléphoniques niais et de monologues assez ridicules une fois que la blondinette est acculée sur son rocher .

Mais avant d'atterrir sur le rocher elle va d'abord se comporter d'une maniére absolument DEBILE.

Imaginons ..

Tu nages telle une jolie otarie (Mmmm ) dans des eaux cristallines , tu t'amuses, il fait beau etc etc 

Soudain tu tombes sur une carcasse de baleine .

Déja pas d'bol vraiment ...

Parce que ça doit puer sur une sacrée distance mais quelque chose de concret et ça doit suinter de partout donc expérience pas glop .  

Tu fais QUOI ?

Tu te barres mais genre FISSA de la parce que tu sais que qui dit cadavre flottant et dégageant de douces effluves dit PRÉDATEURS affamés.

Et elle fait quoi la Nancy?

Elle observe le truc plusieurs minutes :-|

Et elle repart surfer comme si de rien n'était .

Pour ensuite se faire croquer délicatement par le requin .

Elle est conne ou quoi cette étudiante en médecine ???

Et puis quelle idée d'aller faire du SURF aussi ?

Bordel est ce qu'elle serait allée faire un jogging en pleine savane à portée de crocs de lions ( d'ailleurs GG les lions d'avoir boulotté un enfoiré de braconneur récemment ) ?

Non .

Par contre aller patauger en pleine mer , lieu de vie de moultes bestioles pas toujours très "pacifiques", sur une planche qui vue du dessous peut faire penser à une otarie ( Mmm bis ) ça pose pas de problème ...

Et quand un mec se fait attaquer par un requin ben c’est la faute du poisson alors qu'il est CHEZ lui bordel !!! 

Et hop massacres de requins à tout va et gros titres putassiers dans les médias ...

L'humanité me dépasse :-|

BREF ...

Mais le pire s'pas tellement ça.

Le pire à mes yeux c'est le fait que le réalisateur prend les requins pour des cons .

Et j'trouve ça franchement énervant.

Un requin c'est intelligent , y'en a sûrement des débiles j'dis pas mais la plupart du temps ils sont intelligents.

Et ils savent ce qui est bon pour eux et ce dont ils ont besoin, s'pas pour rien que des années d'évolution ont d'eux de parfaites créatures qu'on doit respecter et laisser tranquilles.

Mais visiblement le réalisateur et le scénariste ont décidé de ne pas s'intéresser à leur sujet et prêtent à ce grand requin blanc des comportements ABSURDES.

Attention chuis pas une pro des requins mais je pense avoir une petite culture Shark à mon humble niveau parce que j'aime ces animaux et qu'ils me fascinent et que je m'intéresse beaucoup à eux  .

DONC ...

Le film nous balance le spectacle d'une bonne grosse carcasse de baleine flottant au grée des courants , dispersant par là même sur des kilomètres des molécules qui disent à tout ce qui est affamé aux alentours: LE REPAS EST SERVI !!!

Pourquoi un grand blanc irait se casser le cul à traquer cette blonde et ses potes surfer , dépensant par la même une énergie dont il a grand besoin , alors qu'il a un buffet à volonté à portée d'aileron??

Tu trouves pas ça complètement con toi de le faire attaquer cette crétine sur son rocher alors qu'il n'a qu'a croquer une bonne grosse bouchée de chair pleine de calories et de graisses sur la baleine?? 

Et le coup du " je me suis trop approchée de son garde manger du coup il veut me tuer " c'est n'importe QUOI !!!

​​​​​​​Qui plus est tout le monde sait que les requins n'aiment pas la chair humaine , elle n'est pas assez goûteuse ni riche pour eux, quand ils attaquant un nageur ou un surfer c'est accidentel !!

Ils ont besoin de quelque chose de plus RICHE.

ENSUITE ...

Si il y a une partie de l'anatomie du requin qui est ultra sensible c'est bien sa tête , son " museau " conique .

Ampoules de Lorenzini par ci, yeux fragiles par la , la tête du requin est ultra sensible à énormément de choses.

Alors ....

Explique moi comment cet animal dans le film fait pour foncer encore et encore sur l'armature métallique sur laquelle Nancy se réfugie à un moment ?? 

​​​​​​​C'est complètement DÉBILE .

Et la tu vas m'dire que si on devait penser à tout cela quand on fait un film sur un tel sujet ben y'aurait pas de film tout court .

​​​​​​​Et qu'un film de genre est toujours bourré d'incohérences ou de personnages aux comportements aberrants et que sans ça pas de pelloche qui fait peur  .

Et que si Rickon avait été intelligent il aurait couru en zig zag . ( comprenne qui pourra) 

Ce à quoi j'ai envie de répondre que j'ai l'droit d'être tatillonne de temps en temps .

Ajoute à cela le trip avec la mouette sur le rocher et les monologues nazes de Nancy qui pense à sa maman décédée pour lui donner la force de survivre à ce pataquès et tu obtiendras un film mou du genou et agaçant au possible .

Ha et j'allais oublier les méduses et le corail ...

Au bout d'un moment tu satures tellement elle en prend plein la gueule la Nancy ...

C'est long et redondant et super agaçant .

Et ça fait pas peur une MINUTE bordel de merde !!

En tout cas ça ne m'a même pas fait ciller ...

Et en plus j'ai eu le sentiment pendant toute la durée du film de voir un mec derrière une caméra filmer la plastique de Blake Lively sous toutes les coutures au détriment du reste ... 

Et la conclusion NIAISE et dégoulinante de bons sentiments mais OMG kwa  !!!!!!!!!!!!!!

J'sais bien qu'il faut essayer d'émouvoir la ménagère de moins de 50 ans mais de là à balancer une fin aussi ridicule digne d'un épisode de la petite maison dans la prairie ...

La Gally un chouia acerbe que je suis à trouvé cela à vomir ...

BREF ...

En conclusion ...

J'adore les shark movies , j'en ai vu des tas et des tas et j'adore voir des gens se faire boulotter en plein écran avec force hurlements et geysers de sang.

J'adore des trucs aussi débiles que l'attaque du requin à deux tête ou Sharknado ou Sharktopus parce que ces films la ne prennent pas leur sujet au sérieux ce qui rend leur visionnage hilarant et cool.

Mais j'aime pas quand je tombe sur un film qui se la pète et se prend au sérieux alors qu'il est bourré de gros foutages de gueule au point que ça m'arrache totalement à mon visionnage.

Et The shallows est selon moi l'exemple type du sharkmovie moisi qui fait du remplissage fade afin de faire le buzz et du fric facile .

A éviter absolument  !!!!

PS: Avec mes conneries et mon enthousiasme depuis que j'ai repris ma bulle en main v'la que je me mets à buller de chez wam ..

J'vais faire quoi moi cet aprem au taf nididiou??? :-|

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Deuxième nuit blanche, un GRAND merci aux personnes qui ont décidé de procéder à des travaux nocturnes en bas de chez moi avec ce "clac clac clac " métallique insupportable qui m'a tenue éveillée jusqu'à l'aube..

Une fois de plus , au lieu de ressasser/cogiter dans mon lit douillet je suis descendue silencieusement dans mon salon avec ma couette et j'me suis matté quelques films ..

Dire que je suis épuisée est un doux euphémisme  ..

Mais osef parlons plutôt films ...

On va lâcher un peu les requins pour s'attaquer à une autre de mes passions ..

Le Bigfoot *_______*

Au risque de passer pour une aimable cinglée...

Je me passionne pour la cryptozoologie depuis plusieurs années et surtout pour le Bigfoot/Sasquatch , ce grand machin poilu qui  arpenterait certaines étendues boisées ou sauvages du Nord de l'Amérique ou au Canada ..

On le "connait"( s'pas forcément les mêmes descriptions) dans d'autres pays sous les noms étranges de Yowie, Yeren, Orang Pendek , Almasty etc etc 

L'idée qu'une telle créature puisse exister me fascine *_*

Et je collectionne les bouquins/articles/documentaires/vidéos/films sur le sujet ...

Et cette nuit j'me suis revue 3 pelloches évoquant mon gros préféré ..

Celle dont j'vais te parler ce matin ( en direct live du taf , faut bien que j'trouve un moyen de rester éveillée  ) c'est ...

Trailer pwalu de Willow Creek 

Le pitch:

A l'occasion de l'anniversaire de son petit ami Jim, Kelly décide de lui offrir un week end en amoureux à Willow Creek à l'endroit ou une célèbre vidéo montrant une femelle bigfoot a été filmée dans les années 70 ..

Ce qui devait être une simple escapade bon enfant va se transformer en enfer .. 

BON ...

Par ou j'commence ..

Comme je le disais plus haut, j'ai une collection de films de Bigfoot assez sympathique .

Tu n'imagines sans doute PAS le nombre de films qui abordent ce sujet là pour mon plus grand plaisir ..

J'admets que la plupart sont des gros navets mais y'en a quelques uns qui ont clairement mes faveurs et Willow Creek en fait partie.

GAFFE SPOILERS AUX GRANDS PIEDS CI DESSOUS !!!

J'aime la pelloche de Bobcat Goldwaith parce que le réalisateur s'intéresse VRAIMENT au mythe/à la légende du bigfoot et que cela se sent de bout en bout .

Il a même fait une apparition dans la série " Finding Bigfoot " aux côtés de Matt Moneymaker et de sa team ( excellent épisode d'ailleurs *_*) ...

Ce mec est un doux dingue touche à tout que j'aime beaucoup .

Son Willow Creek me plait parce qu'il évoque précisément les lieux ou Patterson et Gimlin ont filmé un bigfoot il y a plusieurs décennies de cela, film qui continue à diviser ceux qui y croient et ceux qui hurlent au hoax ...

En plus sa pelloche est un foundfootage et j'adore les foundfootage  ...

Le film se divise en deux parties bien distinctes:

On voit dans un premier temps notre sympathique petit couple ( Jim le croyant et Kelly la sceptique ) partir en goguette réaliser leur reportage sur le bigfoot en amoureux.

Ils vont aller à la rencontre des locaux et échanger avec des passionnés sur place et manger un bigfoot burger ( mon rêve  !!) ..

Cette partie risque de sembler un chouia longue à toute personne qui n’adhère pas à ce trip Cryptozoologie/bigfoot ..

Le réalisateur balade ses héros ici et la et balance des " fusils de tcheckhov" un peu partout ... 

Puis la seconde partie débute et nous v'la partis dans les bois *_*

Et vas y que ça rigole papote ramasse des trucs ici et la tout en filmant maladroitement avant de s'installer sous la tente .

ET ..

Une fois que la nuit tombe ça devient intéressant ..

Cris étranges et gutturaux ( vocalisations), coups sur les arbres , bruits de pas massifs autour de la tente ...

On assiste à tout cela depuis l'intérieur de la tente avec nos deux amoureux et j'ai trouvé ça franchement bien fichu parce que tout est dans la suggestion et surtout parce que le réalisateur connait le sujet et les particularités des Bigfoot qui sont sensés pousser un certain type de cris et agir de certaines façons ( les coups sur les arbres seraient un moyen de communiquer entre eux par exemple) .

Pour une personne comme moi qui croit en l'existence de ces créatures , la sauce a pris totalement et j'ai adhéré à tout ce que je voyais/entendais sans jamais prendre cela à la rigolade.

Par contre et je peux totalement comprendre cela, quiconque n'étant pas un chouia open à l'idée qu'un bigfoot puisse se balader dans des bois américains rigolera forcément ou s'emmerdera royalement.

 Willow Creek est à mes yeux une chtite réussite dans le sens ou le film présente des personnages pas trop agaçants pour lesquels j'ai ressenti une certaine empathie et que leur mésaventure est assez stressante voire flippante à certains moments.

Sérieux..

J'me suis imaginée à leur place dans cette petite tente en toile perdue au milieu des bois avec des tas de trucs dangereux qui rôdent autour ..

Brrrrr ... ( oui je suis une grosse flipette -_- ) 

Bobcat Goldwaith a en plus la très bonne idée de ne PAS trop en faire en présentant un film à la durée assez courte et sans aller trop loin dans son trip .

Il ne montre rien et c’est très bien comme cela .

Certains films balancent la sauce à fond et dénaturent souvent le truc parce que leurs bestioles sont ridicules cheap mal fichues etc etc 

Ici pas de problème de ce genre puisqu'on ne verra aucun gros poilu à l'écran ..

Cela peut sembler abusé pour un film parlant de cette bestiole MAIS encore une fois c'est assez intelligent , ton imagination reste libre et tu peux lui prêter les traits que tu veux du coup ...

La conclusion assez abrupte en laissera plus d'un perplexe voire consterné et je souri en tapant ces mots parce que même moi j'ai trouvé ça super perché :p 

Ce sont de rudes vicelards les gaillards :-|

Regarde le film tu comprendras :-|

Imagination toussa -_- 

Bref et en conclusion ...

Passer une nuit blanche à matter en baillant des films avec pleeeeeeein de gros bigfoot bruyants voire violents peut sembler complètement con mais moi j'ai bien aimé *_*

Déjà parce que j'y crois et aussi parce que j'adore totalement me balader via ces films/documentaires/émissions de tv au milieu de purs rednecks défoncés au moonshine ou dans de superbes forêts ou je ne mettrai jamais les pieds  ..

Willow Creek ne plaira pas à tout le monde parce que rythme lent et peu d'action mais au final je le trouve super cool ne serait ce que parce que son réalisateur kiffe les Sasquatch et que ça se sent du début à la fin  ...

Le prochain qui passera sur ma bulle ce sera le super Exists d'Eduardo ' Blair Witch ' Sanchez *_*

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

Allez hop ...

 

Chopées par là lors de ma session lurkage du jour  ...

(Sont usants les hfriens entre les tofs de boobs , de trams et d'avions ... faut être motivée pour trainer sur le topac -_- ) 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

work in progress ...

Chuis fatiguéééééééééééééée!!!

Je dors SUPER mal depuis quelques semaines et ce pour XX raisons ..

Quand je suis arrachée au sommeil , je me force à rester couchée dans mon potit lit douillet et j'attends en espérant que ce cher Morphée repasse par chez moi pour m'emmener avec lui ..

Des fois ça marche et je replonge ...

Mais le plus souvent cet enfoiré m'ignore et du coup j'me retrouve à COGITER et çaçaymal .

Et donc pour éviter de cogiter en général je descends silencieusement au rez de chaussée et je me matte un truc.

Si possible un film simple et que je connais par cœur comme ça pas b'soin de trop réfléchir  ..

Et tant qu'à faire autant venir parler de la pelloche ici !!!

Et le film de ma dernière nuit blanche c'est ...

Bah oui je suis dans ma période films de requins *_*

Le trailer de The Reef ..

Le Pitch:

Cinq potes partent en croisière à bord d'un joli petit voilier au large de l'Australie , le ciel est bleu, la mer est verte , les goélands volent placidement au dessus de leurs têtes BREF tout va bien.

Sauf que le croquignolet voilier percute un récif une nuit et commence à couler .

Et v'la t'y pas que nos héros ont la bonne idée de quitter la coque flottante pour aller à la NAGE rejoindre une île qu'ils ne voient même pas ...

GAFFE GRANDS SPOILERS BLANCS CI-DESSOUS !!

Andrew Traucki est un réalisateur que j'aime beaucoup,

J'ai adoré son Black Water et son croco et j'ai adoré son The jungle  et sa bestiole toute chelou..

Ce mec aime faire des films avec des trucs plein de DENTS et ça se sent *_*

The Reef est un bon shark movie qui reprend plus ou moins la trame de son très sympathique Black Water : des touristes se retrouvent confrontés à un prédateur invisible mais mortellement dangereux et ne peuvent compter que sur eux même pour s'en sortir .

Quand tu lis le pitch tu te dis que c’est le même trip qu'avec Open Water et j'ai envie de te dire oui mais non parce que les 4 futures victimes ne font pas du sur place et nagent vers une île de la Tortue dont on ne verra jamais les côtes ..

Ils n'attendent pas les secours, ils décident de prendre leur destin en main ce qui les rend encore plus sympathiques chose rare dans un film " de genre " .

Andrew Traucki sait ce qu'il fait et même sans beaucoup de moyens il atteint son but sans difficulté.

Ses plans des guiboles de nos nageurs vues du dessous même sans requin à l'horizon sont terrifiants parce qu'ils montrent tout simplement l’extrême vulnérabilité des gaillards perdus au milieu de nulle part.

Qui plus est j'trouve sa réalisation sobre et efficace sans chichis , il va droit au but et n'a absolument pas besoin de trop en faire pour que la montée en puissance de l'angoisse se fasse .

Les scènes de " tatage de terrain " par le requin sont terrifiantes et très bien filmées, on perçoit totalement l'affolement des nageurs, les corps qui s’agitent spasmodiquement  , les vagues, les bulles sous l'eau qui rendent la vision de Luke floues quand il tente de voir ce qui se balade sous la surface...

Ils perdent tous leurs repères : ils flottent maladroitement , voient et entendent mal et perdent leur place au sommet de la chaîne alimentaire ce qui est toujours plaisant pour nous spectateurs !!!

Et ..

Le film a été tourné en pleine mer avec de VRAIS requins ..

Et s'inspire d'une histoire vraie ( si si tape Ray Boundy sur google et tu verras ce qui lui est arrivé  ..) ...

Du coup tu te sens un peu beaucoup mal quand tu perçois même vaguement une ombre , une silhouette furtive mais massive tout la bas au fond de l'eau ...

Et ce que j'ai adoré ..

C'est que même si tu ne vois pas le requin tu SAIS qu'il est là , pas b'soin d'en rajouter ou de trop en montrer sauf lors de cette scène là ( ridicule mais bon ) ..

Worst scène ever  ...

Mais à part ces quelques secondes assez WTF le film est bien foutu .

Mais vraiment *_*

Faut juste accepter l'éternelle mise en place de l'histoire et des personnages ( kikoo la love story naze entre Kate et Luke le " bô brun ténébreux " mais falot pour le coup !!! ) et laisser le réalisateur te balancer les classiques indices/clins d’œil en début de film ..

Et tolérer des dialogues souvent consternants de débilité..

Une fois que tu as zappé ces récifs ( haha je suis cocasse  !! ) pontifiants ..

Tu prends ton pied ..

The Reef est selon moi un shark movie efficace parce qu'il est SIMPLE , froid et réaliste .

Et aussi sans pitié pour Susie, Matt, Luke et Kate ...

Les pauvres quoi ...

Ils sont jeunes beaux ( mais pas trop ce qui est plaisant !! ) et tout semble leur sourire et PLOUF les voila épuisés, glacés , affamés , affolés ET traqués par un Grand Requin Blanc ..

La vie est une pute :-| 

Mais quel plaisir de les voir quasiment tous se faire bouffer les uns après les autres !!

*_____________________*

Et même si je surkiffe les requins je pense vraiment que cette mort là doit être horrible ..

En conclusion..

Je n'irai JAMAIS en Australie parce que je pense que ce pays veut ma mort.

Araignées , serpents, méduses trop jolies mais mortelles , crocodiles ET requins.

:-|

Ha et rednecks psychopathes aussi à en croire le Wolf Creek de Greg Mc Lean .

BREF .

Si tu as comme moi une peur bleue de nager dans autre chose qu'une piscine ...

Si comme moi tu angoisses dés que l'eau monte au delà de tes cuisses quand tu vas faire floc floc dans la mer  ...

Si tu aimes les BONS shark movies avec une angoisse vraiment prenante et des silhouettes menaçantes dans les fonds marins plutôt qu'un con d'aileron en surface..

Tu vas aimer The Reef .

 

​​​​​​​Bon sur ce c'est bâclé et léger mais y'a un beau gendarme dans ma salle d'attente *_*

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally

En général j'ai le réveil assez énergique voire bruyant et musical ...

Mais ce matin ça a été ultra pénible , j'ai bien failli fracasser mon téléphone contre le mur de ma chambre quand le réveil s’est mis a chantonner alors que j'étais en plein milieu d'un rêve ultra *_* 

En même temps si j'avais été plus " sage " ce week end et pas en mode  ..

Je pressens que cette semaine va être pénible ...

Vivement les vacances ...

Encore 2 semaines à tenir  ...

Allez self motivation ..

Edit : Wow je viens de jeter un œil sur les stats de mon blog !!

Il y a FOULE sur Ma Bulle donc MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!

Des bisous aux uns et des claques viriles dans l'dos aux autres  ..

Voir les commentaires

Publié le par Gally

A bon entendeur ;)

Clic  ...

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog