Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle

 

Mais non j'ai pas l'esprit mal tourné, ceci est une formation rocheuse sans aucune connotation sexuelle ! Je désirais juste montrer les fabuleux paysages de ce célébre Mmorpg ...

Hum , rien que pour aller admirer cela de mes yeux, je m'y remettrais bien moua a WoW ...

je sais pas si c'est un fake, mais ça laisse réveuse ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle

La Petite Balade  du jour . 

Journée zarbi , l'immeuble étant un réceptacle a bruits , engueulades , cacophonies et autres portes qui claquent ( déménagement des tarés congénitaux du second étage powa ! ) , ne réussissant pas a me concentrer sur mon bouquin , mon pc , mon Indiana jones ( rhaaa " Le temple Maudit " , y'a pas a dire , ça c'est du film ! ) , gavée par ces pollutions sonores , j'ai fui mon appart  et suis partie me balader , sans but précis , avec une seule envie, mettre le plus de distance possible entre ces cons et moi ...

Me voila dans le centre ville animé , samedi aprés midi oblige , du monde partout , magasins bondés, je continue ma route en me disant que le bord de mer serait surement plus zen ...

Et puis je suis arrivée devant le Théâtre , et la je sais pas pourquoi , au lieu de tourner a gauche et de me diriger vers la plage , je suis partie vers la droite , direction un endroit bien particulier , ou je ne suis pas allée depuis trés ( trop) longtemps .

La foule se fait plus clairsemée tandis que mes kickers fatiguées me conduisent vers le Passage Siblequin ou je me suis réfugiée trés souvent quand il pleuvait et que picoler avec les potes dehors était impossible ( c'est un passage couvert entre le centre ville et d'autres quartiers ) .

Pas un chien , les murs ne sont plus taggés , effacés depuis longtemps les messages rebelzs a deux francs de mon adolescence .

Me voila sur une longue avenue , familliére elle aussi , un sourire léger sur mes tites lévres , jveux pas faire peur aux gens que je croise avec mon sourire gore  ...

Ha tiens , je connais cette rue en pente qui monte si haut , que certains soirs de cuite je devais m'arreter tous les 10 métres pour reprendre mon souffle .

undefined

Elle est toute en escaliers cette rue , des marches en veux tu en voila , réussir a arriver en haut , c'est un défi pour une mamie de 32 balais ...

Le sourire se fait moins discret , je me mordille les lévres en comptant les marches , en me rappellant les bétises , les serments , les délires vécus ici ...

Le fameux soir ou ma petite soeur était tellement raide que j'ai du quasiment la porter  jusque dans son lit en essayant de ne pas réveiller les parents , une fois dans son lit , lui retirer les lacets de ses docs 18 trous .....

Et la recouvrir pour la laisser ronfler en paix ....

A noter que moi jpouvais crever , quand c'était elle qui devait me ramener , et vas y que jte jette sur le sol de la chambre avec une couette sur le dos au cas ou -___-

Bref !

Me voila en haut de cette longue montée d'escaliers , face a une seconde pente , elle aussi gore car abrupte ...

Allez zou , on ne s'arrete pas en si bon chemin , on enchaine !

Ha tiens, y'en a une troisiéme de côte ....

Rhaaa , faut que j'arréte la clope sérieux ....

Tadaaaaaam , me voila ENFIN tout en haut ,  je reprends mon souffle et attends que les battements de mon coeur de mamie se calment pour me retourner et voir le panorama qui s'offre a mes ti yeux ...

La ville s'étend a mes pieds , pas une cité tentaculaire non , une toute petite ville , avec au sommet , la vieille ville et sa Cathédrale , des rues que je connais par coeur, des souvenirs partout , gais et tristes...

A une époque , je me disais que c'était vraiment un endroit merdique , tout pourri mais a présent , je crois que je pourrais plus en bouger , en tout cas pas avant longtemps ...

Et a ma droite ...

la rue Monseigneur Haffreingue ...

undefined

La rue ou j'ai passé la fin de ma petite enfance et mon adolescence , elle ressemble a toutes les rues .

Rien n'a changé quasiment , les mêmes façades , les mêmes trottoirs ou je me suis écorché 100 fois les genoux ...

Je marche tranquillement , pas une seule voiture , pas un bruit sauf le chant des oiseaux , quartier résidentiel et calme ( autrefois du moins , ça a changé un peu niveau sécurité etc etc ....) .

Et hop , me voila devant le 36 de la rue , je ne m'arrete pas ou juste 30 secs , je jette un regard rapide mais affamé sur cette façade la , je sais pas qui y vit , comment c'est a l'intérieur a présent, je m'en fous , a l'image que j'ai sous les yeux se superpose celle d'autrefois , cest ça le plus important .

Je ne m'arrête pas donc , je continue vers le bout de la rue , une impasse que je connais sur le bout des doigts ...

Le lycée Mariette surgit , les grilles familliéres , les murs 100 fois escaladés pour sécher les cours et aller folatrer loin des salles de cours ...

undefined

Et me voila arrivée a destination , d'autres escaliers , des arbres partout , des marches sur lesquelles je suis venue a chaque fois que je me sentais perdue et mal dans ma vie ( ce qui n'est pas le cas aujourd'hui , simple envie de ...revenir .) .

J
e m'assieds et contemple a nouveau le spectacle de la ville , en soupirant et en m'étirant ...

Qu'est ce qu'on est bien chez soi !

Je reste la 1/2 heure , sans jamais voir personne , pas âme qui vive , pas un bruit , RIEN , il n'y a que moi et mes souvenirs , moi et ce besoin de fuir , de revenir la ou tant de choses ont commencé , ce que j'ignorais a l'époque bien sur ...

Le froid gagnant mes royales fesses , je finis par me relever et reprendre la route du retour, en descendant cet autre escalier , en passant devant le lycée Mariette , il s'en est passées des choses depuis mon entrée en seconde dans cet univers cruel qui broie inlassablement des générations d'ados ...

Je croise des fantômes , revois des scénes , des images , repense a des tonnes de choses ..

Retour en ville , mes kickers ménent la danse , j'ai faim , j'me sens bien...

La rue Henri Martin , me revoila chez moi et ô joie , plus personne ici , plus de bruits , de cris , de portes qui claquent .

Je referme la porte , soupire et je me redis ...

Qu'est ce qu'on est bien chez soi !

Voila , fin de la balade , ça m'a fait un bien fou de sortir d'ici sans but réel , ça m'a fait un bien fou de réussir a le dire ici .
Et tout ça sans une seule goutte de pluie sur la tete ! il a commencé a pleuvoir au moment ou je rentrais ...

 

Pas la peine de partir loin pour voyager ...

(ceci dit ça manquait de zik tout ça , next time je prends le baladeur mp3 avec compil made in moi et roulez jeunesse! )

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés

Hum, gaffe mes gens, voici venir la minute Shojo mangasss ( manga pour femelles ), romantique, miévre , nunuche etc etc ...Mais en meme temps, je précise que j'ai eu un mal de chien a garder mon sérieux en rédigeant ce truc ........Mais bon c'est pas parce que j'ai dit quelques bétises que je n'aime pas ce Da , j'en ai tordu des mouchoirs entre mes fréles mains devant cette série de drames T_T.

 Si tu es un/une adepte de Ken le survivant , si pour toi , rien ne vaut la violence et le sang qui gicle, si tu trouves que les poses altiéres et les dilemmes amoureux sont nazes et inintéressants ,si tu reves de démons turgescents ,passe ton chemin( spa grave va, next time, je te balance un truc bien gore !) .

 Ce texte grouille de spoilers , si zavez jamais vu Lady Oscar , ne lisez pas ce qui suit ...

 Donc , oyez oyez Bonnes gens , laissez moi vous narrer la dramatique histoire d'Oscar François de Jarjayes ...

La donzelle sus nommée vient au monde en 1755,( mal ) heureusement pour elle, son pére , navré de ne pas voir venir au monde un male, décide de faire d'elle son successeur , en lui donnant l'instruction, l'éducation d'un garçon.Oscar peut s'assoir sur les dentelles et autres fanfreluches , elle aura droit aux leçons de tir, et apprendra a maitriser l'art de manier l'épée plutot que l'éventail ...

Quand la France et l'Autriche décident de sceller leur alliance fragile par le  mariage entre Marie Antoinette et le Dauphin , Oscar se voit attribuer la garde de la Dauphine, et va devoir plonger dans l'univers de Versailles , univers dominé par les viles manoeuvres ourdies par des courtisans assoiffés de pouvoir et de richesses .

Trés vite , Oscar va se faire des ennemis dangereux, mais reste fidéle a elle meme, en choisissant de protéger la Dauphine contre ces rats élégants , au fil des épisodes, nous allons assister a une suite de guerres internes , avant de voir l'univers de ces personnages basculer dans le chaos de la Révolution ...ça va chier dans le ventilo !!!

Uéééééééé!

Pleurez Bonnes gens, zallez en bouffer du romantique !

Présentation des persos principaux :

Oscar François de Jarjayes :

je vais pas vous chanter le générique non plus hein? quoi que ..

Donc , elle est habillée comme un garçon, mais sous ces vétements masculins bat un coeur de Femmeuh, qui s'affole a l'arrivée de Fersen , le bellatre suédois .Aveuglée par cet impossible amour, elle ne se rend pas compte, ou ne veut pas voir, que le bonheur est  juste a ses cotés, sous les traits charmants du sémillant André Grandier , fidéle ami ( comme quoi l'amitié homme /femme hein? !).Oscar va réussir a protéger sa Reine conte vents et marées , malgrés leur rivalité amoureuse , mais quand la Révolution va souffler, elle fera le choix de suivre la tempeteet d'etre fidéle a ses idées libérales  plutot que rester aux cotés de cette femme qui se noie dans ses illusions .Et puis elle va aussi se faire sauter l'opercule fraicheur ...UNE seule fois quelques heures avant de mourir ... -_- tain de gachis ( Quoi encore? ouais ben chuis pas romantique ce soir , spa ma faute -_- ) .

André Grandier :

Le serviteur, élevé avec Oscar depuis son plus jeune age , il va la suivre comme son ombre toute sa vie, amoureux de cette intouchable blonde, rongé par cette passion, il va en perdre la raison dans une scéne CULTISSIME , que toute bonne fan de Lady Oscar connait sur le bout des doigts ...Malgrés toutes les douleurs que cet amour lui fera endurer, il va rester aux cotés de sa dulcinée, et mourra pour elle ( non sans lui avoir fait sauter l'opercule , maigre compensation pour toutes ces nuits solitaires , nan mais ne me lapidez pas , chuis d'humeur guillerette moi ce soir ! ) .A noter, que la voix française d'André ( doublé par Eric Legrand , il double aussi seyar dans les chevaliers du zodiaque ) me fait frissoner dans certaines scénes ( quand il raméne Oscar , ivre morte et assomée , et qu'il hurle de désespoir parce que bon il devient aveugle toussa ...)Il en aura fait fantasmer des donzelles celui la tiens !

Marie Antoinette :

Halalaaaa! L'Autrichienne , la mal aimée, l'incomprise!!Mariée a un inconnu au physique ingrat qui préfére triturer des serrures que sa femme , esseulée, ivre de pouvoir, de dentelles et d'apparences, Marie Antoinette tente désespérément de combler le vide de son coeur , alors comme toute femme digne de ce nom, elle claque le fric d'autrui, elle fait la java , elle drague le premier suédois venu , follatre avec lui dans les bosquets , et aprés elle s'étonne de ne pas etre aimée de son peuple ...tss tss .Bref , elle tente de vibrer comme elle peut, pas toujours de la bonne façon certes, et connaitra une fin tragique ( ouais elle aussi T_T) , couic toussa.

 Fersen : Le fameux Suédois ( a noter que dans la réalité , il est quasiment sur que rien ne c'est passé d'aussi beau et romantique entre ces deux la ) , étudiant en goguette en Europe, ce cher Axel fait un détour par la France, tombe sous le charme de la belle Marie Antoinette et connaitre 1000 morts, car amour impossible etc etc , Une scéne que j'aime avec lui, c'est quand il réalise qu'Oscar l'aime et qu'il va devoir renoncer a la voir pour qu'elle ne souffre pas trop ( dingue cette faculté des persos de DA a pleurer sans filets de morves inésthétiques qui coulent ...) .Contre vents et marées, Fersen tentera de sauver sa Reine, la fuite a Varennes sera son dernier coup dans l'eau .Il mourra lui aussi dans son beau pays, lapidé par son peuple .. 

 

Bon, bien qu'étant une vieille donzelle romantique toussa, je tiens a dire haut et fort, que mes personnages préférés dans cette série /dans ce manga, ce sont deux persos féminins , les " méchantes pas belles " :

Madame Du barry et Jeanne de La Motte ( comtesse de Valois etc etc ) .

Ces deux personnages féminins , sont a mes yeux , les plus intéressants , elles sont dépeintes comme des femmes de mauvaise vie, prétes a tout pour avoir ce qu'elles veulent, mais nididiu, elles sont excellentes ces gueuses !

 la bouillonnante Madame Du Barry , la Bourbonnaise venue de rien, et arrivée aux plus hauts rangs , grace a ses charmes, a ses relations et a une faim de richesse innassouvible .Madame Du Barry est dépeinte comme une vile garce, capable du pire pour éliminer Marie Antoinette qui lui fait de l'ombre a la cour , on la décrit comme une manipulatrice, une empoisonneuse , une méchante pas belle qui piétinne , broit tout ceux qui se dressent au travers de sa route .Mais moi je l'adore cette femme ( et pas simplement a  travers le prisme simplet de la série japonaise ) ,je ne saurais jamais comment elle était vraiment ( les livres , les docus toussa c'est bien beau mais bon ...) mais a mes yeux , elle péte le feu cette garce la !Faut la voir fulminer quand Marie Antoinette arrive en France, parce que la petite rousse autrichienne attire tous les regards , c'est bien une femme tiens ...D'aprés des bouquins que j'ai lus elle n'était pas vraiment comme ça dans la réalité mais bon, moi j'aime assez la Du Barry made in lady oscar :)

 

La veule Jeanne de La Motte , Comtesse de Valois ( parce qu'elle le vaut bien -_- ) : une mystérieuse femme, dont on ne sait rien ou presque , sinon qu'elle est affamée de richesse, de pouvoir , a l'origine du scandale de " l'affaire du collier" ( avec ce benét de Rohan , le boulet! ) qui coutera cher a Marie Antoinette ...Une arriviste vénale ( j'aime!) , manipulatrice , comédienne , intelligente.Elle va mentir effrontément lors de son procés , n'hésitant pas a salir les noms de nobles de haut rang pour sauver sa peau. La scéne ou elle reçoit son chatiment, ou on la voit de débattre , hurler , mordre pour échapper a la morsure du fer en fusion ...J'adore .. 

 

BREF!

Pour en revenir au manga de Riyoko ikeda , la vision romantique et romanesque que donne l'auteur de la France est franchement amusante , ça ne m'étonne pas que des générations de Japonaises se soient pamées devant les Français si elles se sont cantonnées aux clichés véhiculés par le manga " Versailles no bara " ! Les poses romantiques, les cheveux au vent , les males séduisants et souffrant le martyre par amour ........Les demoiselles , aux yeux remplis de larmes , priant les cieux pour un avenir plus doux...Dentelles, franfeluches, conspirations, amours contrariés ......-_- (elles ont du etre déçues les Nipponnes si elles sont venues tater du French lover récemment " Salut ça farte? " ....) 

Clichés powa! Dites les filles , la France de cette époque c'est aussi une hygiéne corporelle déplorable ( hum, tites bebetes powa, aussi bien dans les perruques que plus bas) , un manque d'intimité total, promiscuité , morts violentes ou lentes et douloureuses, la misére pour la majorité des Français etc etc , pis tant que j'y suis : pas de perruques poudrées a la cour, les uniformes sont pas trés " louis XVI" mais plutot napoléonien ( ué je rox en uniformes  ) , certaines robes font penser a des drapés grecs plutot qu'a des robes a arceaux ....) BREF!

Hum revenons a nos Bourbon , euh , moutons ...

Donc ! Lady Oscar ( Berusayu No Bara en vo ) est une série animée cultissime en France , elle a touché de plein fouet une génération de jeunes filles fragiles et réveuses ( genre je parle de moi la -_- ) , qui ont passé des semaines a guetter la diffusion des épisodes déprimants et tristes , espérant un happy end qui n'est jamais venu ( avec le recul je dis : encore heureux que pas de happy end , manquerait plus qu'on se tape Oscar et andré , entourés de morpions crades et affamés , j'ose pas imaginer Oscar enceinte -_- ) .Je me rappelle fort bien de ce mercredi matin, ou les larmes aux yeux, j'ai vu le dernier épisode pour la premiére fois , j'étais encore retournée par les deux épisodes précédents (tain j'étais bonne a faire psychanalyser ....hein, je le suis toujours? hé ho ! ça va hein -_- ), cette série m'a boulversifiée étant ado, et ça a continué ensuite , mais bon avec l'age , jme dis que certes c'est une excellente série, un superbe manga , mais nididiu, que de clichés , de stéréotypes et de QUICHES!!!

Si "Versailles no bara " comporte des personnages féminins haut en couleur, elle contient aussi un des persos de donzelle que j'abhorre , a savoir la CRUCHE Rosalie , la blondasse fragile et idiote de service, qui pleure sans arret , geint , gémis, craque sur Oscar ( keukine va !) et passe son temps a maudire le destin ...Cette gonzesse est infecte je trouve .....

Donc disais je ! Lady Oscar n'est pas juste une jolie série pour fifilles éplorées , y'a des messages ( si si !! jvous jure !) , attendez je les cherche ...euh ....a ben non finalement y'a pas de messages -_-  ha si ! Les filles z'et les gars , soyez prets a vous battre pour échapper au Destin et aux méchants parents qui veulent vous imposer leurs visions des choses ...Hum ...Ou encore celle la : Les filles z'est les gars , battez vous pour vos idées révolutionnaires ( ué a bas macdo vive le quick!) !! Ha y'a celle la aussi : les filles z'et les gars , l'amour c'est une belle saloperie , ça fait bobo toussa. Ou encore : les gars : Merde quoi copulez, forniquez, mais sortez couverts ou vous allez éborgner votre prochain ... Je sors -_- ( nan mais humour la !! éborgner, andré qui perd un oeil dans la série ...pas drole ? oki ...)

 

BREF je m'emporte , c'est l'effet Lady Oscar je crois :/

Et donc Lady Oscar , histoire dramatique, romantique , romancée aussi ...Ambiguité sexuelle powa, les donzelles s'extasient devant l'androgynie d'Oscar , les personnages féminins du manga savent que c'est une femme, mais bavent allégremment quand elle apparait ( les lectrices AUSSI ), a noter  que dans la vf de la série, les traducteurs, ont préféré "taire " cette vérité , ex: dans la vo ,dans l'épisode ou Marie Antoinette arrive en France, la contesse de Noailles l'affranchit quand au sexe d'Oscar , dans la vf, la meme comtesse vante les mérites d'Oscar qui sera son Capitaine de la garde , sans lui dire que c'est une femme ...Je chipote je sais ..Mais a mes yeux  , la plus belle boulette de la vf , c'est quand meme dans l'épisode ou le Roi meurt des suites de la variole , et que la cour accourt ( vous suivez la ?) pour annoncez le célébre " Le roi est mort, vive le roi" et que Marie Antoinette s'éclame " Madame de NOYEAU " Gné??? NOAILLES , bandes de nazes! Ha vui, si quelqu'un pouvait me dire ...pourquoi y'a un épisode qui s'appelle " André citron vert" ....ça changerait le cours de ma vie .. si si ..

Oscar aime tendrement Marie Antoinette qui aime follement Fersen, qui surkiffe Marie Antoinette , il va trousser les jupons de l'Autrichienne , des étoiles plein les yeux, et OSE encore se plaindre en beuglant "  l'amour c'est la vie, ce n'est pas cette mort de tous les instants " ...Elle a la tuberculose et est condamnée de toute façon ..

André aime a la folie son Oscar adorée pour laquelle il est pret a tout. Pret a perdre un oeil , puis la vue, mais osef, il est TROP sex avec sa méche sur les yeux ...Il devient aveugle au fil des épisodes ...

Rosalie aime d'un amour impossible Oscar , mais sa nature de femelle reprennant le dessus , elle finira par succomber a la dague vigoureuse et virile d'un bellattre au charme moyen ..

Giraudelles ( orto?) aime Oscar mais se verra renvoyé chez popa , la donzelle préférant rester seule maitresse de ses choix amoureux ..

Le roi aime ses serrures .

Moi j'aime les kit kat ball ...

Rhaaa mais merde quoi, un peu de sérieux quoi -_-

 Hum ou en étais je déja ? T_T  Ha vui , Lady Oscar ...Bah comme vous devez déja le savoir, c'est pas une série drole a voir ...Le manga est un poil plus léger parfois, plus comique meme , mais la série animée n'a pas repris ces moments " Kawai" , le "style " des personnage évolue grandement dans la série ,on voit une réelle amélioration quand Dezaki ( remis ss famille, cobra etc etc ) prend les choses en main !  Y'a qu'a voir ce pauvre André et son look pas terrible dans les premiers épisodes, et ce qu'il devient par la suite .On voit également la maturité des personnages, les effets du temps sur eux, ils ne restent pas figés dans le temps et changent physiquement , devenant plus adultes , plus virils pour ces messieurs, plus sexy et féminines pour ces dames. L'histoire est  mélodramatique mais suite a la premiére vision de LAdy Oscar , je me suis passionnée pour la Révolution Française , moi qui m'endormais pendant les cours d'histoire au lycée ( pour l'anecdote : j'avais un magnétophone de poche planqué , j'enregistrai les cours et je les écoutais plus tard ....)  .

DONC , a voir ou a revoir ,( mais si vous le faites, attendez d'etre réceptifs aux ondes tristes de la série, parce que bon, je suis sure que quand je vais relire ce que je viens d'écrire , je vais me maudire T_T  ), la série ne viellit pas trop mal , et c'est toujours un plaisir de se plonger dans cet univers de dentelles, de voir notre histoire revue et corrigée par une mangaka de talent , Riyoko Ikeda , qui c'est ensuite spécialisée dans les trucs gais et droles ( si si, essayez de lire "orpheus no mado" ou de matter la vf de " onisamae " , trés cher frére chez nous, c'est hilarant je vous assure ...

Allez zou, j'arrete de me moquer de cette série que j'adore en fait ...Un suppo et au dodo Mamie Gally ...

 

Ps : pour la lapidation , me cherchez plus , je suis plus la ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés

S'il est une artiste que j'amerais remercier un jour pour m'avoir autant fait rire, réver, pleurer parfois , soupirer , c'est bien rumiko Takahashi, la mangaka responsable de séries cultes , comme " Lamu" , ou encore " Ranma 1/2 " , " Inu Yasha " ( suis pas fan de celle la :/ ), et surtout l'incontournable " Juliette je t'aime " ( halala , souvenirs souvenirs , un été caniculaire passé dans une piéce aux volets clos, fraicheur du carrelage sous les pieds, Juliette a la tivi...) .On pourrait croire que la dame se cantonne a des séries "droles " destinées a un public jeune, mais ce serait sous estimer les talents de R. Takahashi , qui avec " Ningyo No Mori" m'a réellement stupéfiée , moi qui était habituée a ses séries au ton léger, je me suis retrouvée entrainée dans une histoire de violence, de malédiction, ou le sang coule a flots, ou les ames sont perverses et cruelles , ou l'innocence est vite souillée et détruite .

 

L'histoire : Il est dit que quiconque trouvera une siréne et dévorera sa chair, deviendra immortel ...A condition de survivre au poison violent contenu dans cette chair , poison qui peut aussi bien tuer , que transformer celui qui la consomme en une créature abominable ...

Quand a ceux et celles qui survivent et accédent a l'immortalité , trouvent ils pour autant le bonheur ?

Yuta , un immortel agé de 500 ans , au coeur rongé par la solitude et la tristesse , erre a la recherche d'une siréne , afin de conjurer le sort dont il est victime et redevenir mortel .Au cours de sa quéte , il va rencontrer Mana, une trés jolie jeune femme elle aussi immortelle .Ensembles, ils vont partager secrets et drames, combats et amertume , rencontres gaies ou tristes..

 

A l'origine de la série animée récemment sortie en coffret dvd ( superbes les packaging je trouve !) , il y a des nouvelles dessinées par Rumiko Takahashi tout au long de sa carriére , nouvelles réunies ensuite en un volume,qu'on peut trouver en france chez Glénat ( mais bon ça date , c'est sorti en 1998 je crois alors ça doit pas  trop se trouver facilement , pis y'a eu qu'un seul volume traduit ...). Le succés n'a pas été réellement au rendez vous, la noirceur de cet univers tranchant trop avec les délires d'un Ranma ou les jolies cornes d'une lamu :) mais il y a quand meme eu des Oavs et enfin, cette superbe adaptation en série tv qui date de 2003 ( 13 épisodes si je ne me trompe, les deux derniers sont sortis directement en vidéo /dvd au Japon car jugés trop violents oO ça promet! ) .

Pitite présentation des persos :

Yuta : agé d'environs 500 ans , il a mangé de la chair de siréne alors qu'il avait 20 ans, en compagnie de ses compagnon pécheurs qui ont tous succombé a ce repas empoisonné .Solitaire, triste , Yuta tente de ne pas entrainer de personnes innocentes a sa suite , quand il croise des mortels a la recherche de la chair de siréne, il tente vainement de leur rappeller a quel point il est bon de mener une vie normale, et surtout que la chair de siréne est un dangereux poison .Tel duncan Mac leod , il a vu son épouse vieillir et souffre encore de cette perte . Sa rencontre avec la flamboyante Mana va tout changer .Grace a elle, il va reprendre gout a la vie, et voir sa solitude etre éclairée par le caractére imprévisible et enflammé de Mana .Ha vui, il peut mourir si on lui tranche la tete ou si son corps est réduit en cendres , miettes , confiture , purée ...enfin vous voyez quoi .

Mana : Cette étrange jeune fille aux longs cheveux noirs , a été enlevée alors qu'elle n'était qu'une petite fille , et a été depuis élevée dans un village isolé , dans un but plutot gore...Elle va servir de repas aux sirénes ( elles ont pris forme humaine pour garder Mana ) , qui ont besoin de dévorer la chair d'une jeune fille ayant survécu au poison de la siréne ( Mana a en effet sans le savoir été nourrie de chair de siréne ) .Hum, tout le monde a suivi ?Mana vit donc prisonniére mais sans le savoir, elle a les pieds entravés , ignore tout du monde extérieur , mais ne se rend compte de rien, jusqu'a l'arrivée de yuta , qui va la délivrer de ces fichues sirénes et l'emmener avec lui a la découverte du monde.Mana est naive certes mais aussi trés observatrice , elle va vite apprendre a connaitre et a aimer Yuta .

Une foultitude de personnages secondaires ( j'ai la flemme de les présenter ), va venir se greffer a notre couple de " héros "au gré des épisodes comme par exemple les sirénes parfois vieilles et rabougries, d'autres fois sublimes de beauté , monstrueuses et fascinantes ...Des mortels affamés de ce qu'ils pensent etre le paradis , l'immortalité , préts a tout pour obtenir la chair empoisonée, meme a sacrifier leurs proches ...Des immortels , condamnés a une solitude atroce parfois, mais capables du pire pour remédier a cette solitude ( quitte a séparer Mana et yuta d'ailleurs ...).Rien ni personne ne ressort indemme de cette chasse a la siréne, meme l'amour le plus beau, le plus simple peut se transformer en un cauchemar atroce a la conclusion tragique , pour peu que la chair de siréne soit passée par la ...  etrange non? que Takahashi ait fait de l'immortalité une malédiction , je trouve ça super intéressant moi :)

Bref , vous voyez, rien a voir avec les autres séries de M'dame Takahashi, pas ou peu de bons sentiments, pas de moments droles et légers, une série de drames, d'histoires dramatiques. Mais les scénes sont parfois belles a en pleurer T_T , et c'est un pur bonheur de plonger dans le monde des Sirénes . Non pas que j'aime la tragédie , ou les trucs mélancoliques , c'est juste que cette série dégage un charme , une maturité indéniables , il y a un coté trés "adulte " dans ce d.a.  a travers cette recherche maladive de l'immortalité , un coté obsessionnel , les humains voulant devenir immortels, passent tellement de temps a trouver leur siréne, qu'ils en oublient de réellement vivre , ils sacrifient tout et n'importe quoi pour assouvir leur soif d'immortalité , alors que Yuta lui, tente désespérement de redevenir mortel car il sait que le bonheur réside dans une existence normale , avec une naissance , une enfance, adolescence , maturité , vieillesse et enfin mort ... Mais avant de réussir a atteindre son but, le pauvre yuta va morfler, faut le voir se faire " tuer " a longueur d'épisodes , embroché, brulé, armes blanches, pierres, tout est bon pour l'éliminer ...en vain.   

Les sirénes , ne ressemblent absolument pas au cliché de disney ( afk vomir beuarg !) , ni a celles que croise Ulysse et ses marins , les sirénes japonaises, sont monstrueuses ( sauf moments oniriques a vous clouer sur place pour peu que vous ayez un ti coeur sensible pas trop aigri et adulte )  , elles n'ont rien de sexy ni de séduisant ,elles ne chantent pas , alanguies sur des rochers , les cheveux au vent, elles se jettent sur les humains, tout croc/griffes dehors .Celui ou celle qui réussit a mettre la main sur une de ces créatures devra s'attendre a lutter contre un animal furieux qu'il sera difficile de tuer.

Ti coup de coeur perso : le générique de fin  est a mes yeux, une des plus jolies chansons qui soit , pas seulement musicalement , les paroles sont d'une tristesse , a ne pas écouter quand ça va pas! ( les musiques de la série, sont superbes aussi, mais celle la ........elle tourne en boucle depuis ce matin ici , ça colle avec la pluie et le vent sur les carreaux ), l'animation est franchement bonne, le doublage irréprochable ...

Mermaid's Forest , est une série a voir , si on a envie de découvrir l'aspect sombre de Rumiko Takahashi , la génitrice de Pchan a du en surprendre plus d'un , en dessinant un monde si sombre, adulte , mélancolique , mais la surprise est trés agréable, pour peu que l'on se laisse séduire par la silhouette d'une siréne ( gare a la déconvenue si vous la chopez!) , et puis faut savoir se poser la question ...Pourquoi cherchons nous toujours ailleurs ce que l'on a juste sous notre nez? pourquoi sommes nous toujours a la recherche de quelquechose , alors qu'il serait si bon de se reposer et de vivre tout simplement ? Vouaaala c'était la minute " Gally se la joue philosophe " :)

 Nan sérieux, Résisterez vous au plaisir de la Chair ?

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #tivi addict

Ce soir, ma petite personne va une fois de plus se lobotomiser devant le petit écran, a la découverte ( tardive ) de la série ricaine " Desperate housewives " ...

Parait que le personnage de Bree va me plaire car on aurait des points communs ( oO ) , bon déja c'est pas physiquement ça c'est sur ( daria toussa ) , mais d'aprés les courts extraits que j'ai vu ...elle n'a pas la langue dans sa poche ( esprits vicieux et pervers , honte sur vous ! ) .Ha on vient de me dire sur meuseuneu que Bree c'est une bcbg coincée ...

Hum  -_- , bcbg c'est faux, chuis juste un poil snobinarde et bourgeoise des fois dans mon appréhension des autres , et coincée ....Bah c'est faux aussi , chuis juste un poil timide et pudique -_- .

BREF eolean jte fock !

Donc , je vais me plonger dans cet univers , pitetre un ti narticle sur mes impressions aprés vision de la chose .

ou pas :/

sinon sans rapport avec ceci , ce matin , réveil étrange et plein de rires, entre " Hamtaro" ( bah ouais, ma fille adore ce truc , et moi aussi en fait T_T ) qui nous fait un remake de Lady Oscar ( Han , André ! *__* ) et Darkvador qui se mange un pain dans les gencives ( merci Jol ),

cette journée a démarré sous de trés bon auspices ( hospices? nan ça c'est pas pour tout de suite ).

Fin de la tranche de vie passionnante et trépidante du jour . ( je roxxe toujours du Quizz !!! : si un jour on vous demande " dans quel épisode de goldorak n'y a t'il pas de combats ?" ne répondez pas " partouze au ranch des bouleaux blancs , c'est pas la bonne réponseT_T .ceci dit j'étais pas loin, la réponse c'était " les amoureux d'Euphor ( orto ?)  " -_- ).

Edit : J'ADORE, quel dommage qu'elles soient toutes si parfaites physiquement, grandes, minces ,élancées ,belles...tsss

Ha ué ! eolean, j'ai compris pour Bree, espéce de rat !:p je vais te tuer a coup de pschitt javélisé! ( je suis mdr et furieusement titillée par certaines phrases , une sale/drole impression ...)

Bon ben je suis fan -_-

C'est un pur plaisir de voir ces femmes ( ok elles sont trop belles , ça gave un peu -_- ) se débattre avec leurs problémes, secrets , mensonges, quotidiens , amants ...

Tout ça sur un ton drole et léger certes , mais euh comment dire ...non pas que j'oserais me comparer a une de ces bombasses, mais certains trucs, passages , m'ont rappellée des trucs toussa :p , donc , aprés visionnage , je suis certes séduite,emballée etc etc  mais j'attends de voir la suite .

Ce qui est sur ...( pas besoin d'une série tv pour le savoir ça hein? ), c'est que les femmes sont retorses, vicieuses , veules,vénales , délicieuses , capables du pire pour frissonner ,bourrées de secrets gores et doux a la fois .( je sens que je vais rajouter des qualificatifs a cette liste !)

 

Edit bis : ça ferait un bon sujet a troll sur jol ça tient : une femme vous dit " fais moi vibrer ", que faites vous?qu'etes vous prets a faire pour lui donner ce qu'elle attend? " nan nan nan je ne le ferais pas -_-

Edit Ter :ué ben je suis pas une desperate housewife , j'ai pas de jardin , et donc pas de jardinier T_T , pis j'admets , je suis maniaque de la propreté et du rangement, c'est ma thérapie a moua ,  mais jveux un jardin dans ma prochaine vie, c'est clair ...

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle

Les odes se suivent et ne se ressemblent pas .

Celle la sera la derniére avant un moment, faut pas abuser de mon neurone fatigué et vieillissant non plus !

 

 

Roulement de Tambour, BO de Rocky en fond sonore : "Ze eye of ze taiiiiigueeeeeeeur "  

Ode a Pavz :

 

 Il était une fois, dans le salon  QDA , un preux chevalier a la vanne acérée.

Pure, chaste et virginale, je déboulais , timide, petite noob esseulée .

Le preux chevalier fit preuve d'un tact et d'une délicatesse qui me laissa bouche bée,

En me sautant dessus et en me demandant " mensurations tof et  ASV? "  -_- 

Je compris trés vite que j'avais a faire a un PGM des Quizzs Dessins Animés  ,

Un atomiseur de boulet , un écraseur de crétins décérébrés. Un Maitre j'avais trouvé .

A partir de cet instant , j'ai révélé ma vraie nature sur QDA. 

il était mon goldorak a moi,

j'étais sa vénusia .( hé ué ma vie est un dessin animé :p)

 

Quand des Quizzs il y avait  , je regardais le Maitre en action ,

Muette d'admiration ( et mdr aussi, vla les toisages /insultes toussa ).

De blabla en blabla  , de vannage en dégommage ,

De confidences en textos sauvages ,

De photos en coups de fil perturbants et remuants ,(hum rappelle toi les factures de tel T_T )

On est devenus des Potes Mutants .

Les années ont passé , jamais nous ne nous sommes "éloignés " , 

Meme si mon caractére et ma vie privée agitée on failli tout bousiller .(mea maxima culpa )

WoW est arrivé ...Mossieur Pavz disait " jeu de merde , cs powa , wow jeu de boulets  "...

Moi j'avais déja mon premier lvl 60, Strip Tease a orgri et Payvaypay ..

Aujourd'hui : WoW j'ai stoppé , et Pavz est un pgm avec son wawa au matos de tueur ..

 

Il tente tout les soirs de me séduire et me ramener a lui sur son serveur .

Mais je résiste farouchement , en révant de l'entendre me chanter ,

" Laisse Mwa t'aimmmmmmmer " ( ça fait x années que j'attends hein? -_- ).

Pavz aime JICIVIDI et adore Rocky, il a un Tauren au regard de feu ,

Une grosse et longue  ....Arme épique , un/played de gros nolifeuh !

Il est jaloux ( ikky ?académie? daryl ? :p) ,s'énerve facilement ,

Il a une grosse voix ,et sait altérner vannes et compliments ..

a quand une irl dans chnord avec tes guildmates adorés?

On verra bien si tu cours assez vite pour me choper ( bwahahahaaaa !).

 

O Pavzounours , sois mon Wawa Tauren , je serais ta Gnommette a couettes.

a Azshara on ira , pour folatrer dans les paquerettes....

 

Pour conclure : Pavz , tu es fort ....tlés fort....

Pour l'instant :p 

 

 

 

 

Hum pour info : en cherchant des photos de stallone , suis tombée sur des vieilles tofs de son film de boules , me suis poilée en les voyant et me suis longuement interrogée , pour décider de ne pas les mettre, sinon jvais me prendre une rafale de baffes par téléphone :p

Je comprends mieux l'appellation d'étalon italien  a présent :p ( rhaaa que c'est dur de ne pas mettre une des photos !!!!!!!! )

 

Pavz , je t'avais promis une chanson de geste épique , pleine de sang , de violence et de sayxe , mais euh , je voudrais pas chokationner les chastes yeux qui passent sur ces humbles pages :) en parlant de ta grosse et longue ....arme épique ...

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle

Plus de squattage de pc jusqu'a pas d'heure -_-

j'ai plus l'age de choler joyeusement jusqu'a des 2/3h du matin ...

*baille*

 

 

Je tiens a remercier Thierrykt qui m'a offert une OdaGally ( je la montrerais bien , mais non c'est mon odamwa , je la garde ) qui m'a fait émerger du coma dans lequel j'étais en faisant apparaitre un sourire extatique sur mon visage blafard ...

Du coup ben j'ai plus la tete in ze ass et je vole allégrement de piéce en piéce , rangeant de ci de la , sorciére au rire sardonic et euphorique .



Tain y'a pas a dire , la poésie de bon matin y'a rien de tel ...

T_T

 

Edit : 24h plus tard , 2h14 du matin , suis encore devant le pc T_T , afk temesta .

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle

Suite a des menaces sérieuses et réelles de venir me toiser a Soul Calibur et de m'offrir l'intégrale de " la petite maison dans la prairie " , je dois , contrainte et forcée , faire fumer mon dernier neurone et rédiger allégrement une ode a une créature étrange ...

Ode a Tibérykt

O Thierrykt , toi qui te cachais sous des pseudos divers et variés ,

Toi qui  ne ratait jamais les boobah au petit déjeuner ,

Tu es une source inépuisable d'inspiration méphitique ,

normal, méphitique rime avec Thierrykt .

Quand tu te lances dans de profondes discussions philosophico/ésotériques ,

Jme dis " tain quel bol j'ai de connaitre ce Thierrykt "!! ( note que trouver des rimes avec ton pseudo est ardu mais que je gére ).

Jte poutre quand tu veux a un quizz Dessins animés ,

Tu devras t'incliner devant ma culture en Da Japonais .

Tu aimes le cri du zombi , le doux son de la tronçonneuse ,

Tu adores les cris des victimes malheureuses .

T'es le roi du bricolage d'étagéres en kit que tu remplis de tes dvd chéris ,

Mais tu sais aussi apprécier la philosophie de la maison bleue qui est si jolie . ( ouais bon ça va hein, jfais ce que je peux T_T )

Quand je te vois connecté sur meuseuneu ,

jme dis " ro nan le revoila le psychopateuh ..."

Cache cette machette que je ne saurais voir ,

Méfie toi , Y'a Jason qui cherche son tranchoir  .

De Freddy a Michael en passant par Shaun et ses zamis  ,

Tu roxxes de la culture Zombis .

Rendons grace a Caramail ( -_- ) qui nous a permis de nous rencontrer,

Et quand tu veux jte montre mon talent inné ,pour a soucalibur te poutrer.

Fin de l'ode au thierrykt .

 

 

 

 

 

Ouais ben tu l'as voulue, tu l'as eue :p

Voir les commentaires

Publié le par Caska
Publié dans : #mangas et animés

Ce matin , au cours d'une balade en solitaire dans les rues venteuses de ma ville de Chnord, je me suis réfugiée dans une librairie au rayon manga richement fourni ...

Mon regard a été immédiatement attiré par la couverture du dernier volume de la série " Berserk " dispo en France...

D'habitude, chaque volume est vendu sous cellophane a cause du caractére violent et franchement cruel de cette histoire, mais sur la pile , y'avait un volume sans plastoc ...

J'ai hésité , suis allée dans d'autres rayons avant de revenir sur mes pas en faisant la moue a l'idée de ce que j'allais faire ...Lire ce volume atroce dans un rayon , alors que les hauts parleur déversaient la zik des Red Hot Chili Peppers , et que des vendeurs s'affairaient autour de moi .

Sauf que au bout de 4 pages, j'ai totalement zappé le rest , me suis totalement plongée dans la lecture , dans le cauchemard atroce qu'est ce volume bien précis .

Jvais pas entrer dans les détails , mais j'avais une boule dans la gorge en avançant dans ma lecture, horrifiée par ce que je voyais, abasourdie par les images, qui parlaient d'elles meme ....

J'ai découvert Berserk il n'y a pas si longtemps que cela , grace a un fidéle compagnon aux gouts excellents en matiére de femmes et de mangasss :p, Il me parlait souvent d'une série qui l'avait marqué et que j'allais forcément aimer a cause d'une certaine Caska , j'ai fini par lui céder et matter les premiers épisodes de la dite série et j'ai été séduite d'entrée, pas par l'histoire en elle meme , mais séduite par les 3 personnages principaux ...

Dans la mythologie nordique , le terme " Berserker " désigne un guerrier  animé par la Rage divine ..

Ti résumé : Guts est un  guerrier a la carrure impressionnante, et armé d'une épée monstrueuse qui tranche les chairs , brise les os, découpe le métal , arrache des hurlements d'agonie partout ou il passe .Né du corps d'une femme morte, recueilli par des mercenaires , il va grandir dans un univers violent et impitoyable, sans amour ni douceur.Les combats s'enchainent inlassablement , on tue , détruit, viole , pour les  quelques piéces d'argent distribuées par les nobles qui luttent entre eux pour le pouvoir .

Guts va bientot croiser la route d'un groupe de mercenaires pas comme les autres , La Bande des Faucons , dirigée de main de maitre par le charismatique Griffith , un éphébe blond et androgyne, redoutable dans le maniement des armes , tacticien de génie, diplomate, rusé , ambitieux ...Aprés un duel contre Griffith , Guts , vaincu se retrouve membre de la Bande des Faucons , se familliarise avec ses nouveaux compagnons et va surtout découvrir le caractére TERRIBLE de la délicieuse Casca , la seule femme en fait dans cette troupe , qui a su s'élever au rang de "second " de Griffith .Belle, dangereuse, jalouse, brulante , Casca rejette d'entrée la présence de Guts .La nouvelle recrue va découvrir l'existence de l'étrange artefact que porte Griffith autour du cou, l'oeuf des rois, la Behelit , qui semble étrangement vivant .

D'épisodes en épisodes, de guerres en guerres, les relations qui vont se nouer entre Guts , Griffith et Casca vont devenir trés fortes, complexes, profondes , torturées .Les deux hommes se vouent mutuellement un profond respect , un lien étrange et trés fort se noue entre eux deux, au grand dam de Casca .Le trio est en place , tandis que des personnages secondaires mais trés attachants gravitent autour d'eux , comme Judo, Pippin ou Corkus .Les échanges de regards en disent long sur cette complicité ambigue qui lie les 3 personnages .Griffith se sert de la force monumentale du guerrier Guts, ce dernier en est conscient mais accepte , respectueux du guerrier et du tacticien qui se cache derriére les cheveux longs et blonds de Griffith .. 

On va trés vite comprendre que l'ambition de Griffith est assez troublante , alors que le monde s'ouvre devant lui, que les rois eux meme le comblent d'honneur , on sent que le coeur, l'ame meme du jeune homme est rongée , dévorée par un feu malsain . jusqu'ou ira Griffith pour éteindre ce feu qui le consume ?

Euh

Finalement c'était un ti long résumé , mais nididiu que c'est dur de résumer briévement une série aussi complexe que celle la !

 Allez zou soyons fous, c'es vendredi youpi, petite présentation des personnages (nan mais vous sauvez pas , ça va etre bref promis! ), je ne mets que les 3 principaux , non pas que je me foute des autres mais bon, flemme toussa , pis merde quoi, c'est mon blog aprés tout :)

 

Guts/Gatsu : une brute épaisse me direz vous ..Bah pas seulement . Il est terriblement fort certes , recéle des trésors de volonté de vivre , sait trouver des parcelles de puissance pour achever ses adversaires quand tout les autres sont au sol et que tout espoir semble perdu .Il se balade partout avec un air renfrogné et froid, mais il cache de terribles secrets , porte le poids d'une " enfance " volée, d'un innocence violée ( au sens littéral du terme, vendu par son pére adoptif a un de ses potes pour une nuit , Guts tuera plus tard le fumier qui lui aura fait subir cela ) .Guts n'a jamais connu la chaleur d'un foyer , de l'amour , il avance droit devant lui en dressant son épée , car quand il se bat , il ne pense pas, il oublie tout le reste le temps de la guerre et échappe a ses démons , ses peurs .A le voir comme ça, on se dit que c'est juste un tas de muscle, mais c'est vraiment un personnage tragique ,   qui ne connaitra que briévement le bonheur .

  

 Casca/Caska :La seule et unique femme dans la Bande des Faucons , elle a réussit a s'élever au rang de second officier , fidéle bras droit de  Griffith .Elle a été recueillie par ce dernier alors qu'elle n'était qu'une enfant . Elle avait été vendue a un riche , et était sur le point de devenir un jouet entre les mains de ce porc  mais échappera a ce destin gore pour etre sauvée par un Griffith charismatique et fascinant pour une si petite fille .Elle va vite se défaire du cliché " faible femme "( sauf quand elle a ses régles, la elle ne peut plus nier sa nature et doit révéler sa faiblesse liée a cette période du mois )  , et devenir une une fine lame redoutée par ses compagnons .Quand guts va entrer dans sa vie, elle va d'abord le rejeter violemment , jalouse de perdre l'exclusivité des attentions de Griffith , mais au fil des épisodes , la jeune femme va peu a peu se laisser toucher  par le coeur qui se cache derriére les muscles et les cicatrices de Guts . Casca est un personnage féminin que j'adore, le feu sous la glace , un regard brulant , un visage glacé ,un garçon manqué bagarreur , mais des étincelles , de la rage dans les yeux quand elle se bat .Elle va etre littérallement ravagée, consumée de l'intérieur par le réve de Griffith , au cours d'une scéne atroce .

 

Griffith :il est pas mignon le Griffith hein? avec ses longs cheveux blonds, son regard bleu comme le ciel, sa peau diaphane , cet aspect androgyne ? on lui donnerait le bon dieu sans confession pas vrai ? Qui pourrait croire que sous cet aspect angélique et fragile se cache un guerrier puissant , un tacticien de génie, un maitre dans l'art de séduire, manipuler, fasciner les gens pour mieux atteindre son but ? Certes Griffith est un leader né , aimé et respecté par ses hommes , qui sont préts a mourir pour lui , mais derriére ce sourire doux , se cache un coeur noir et rongé par une ambition malsaine .Son réve ? avoir son propre royaume, voire plus ! Il n'hésitera pas a entrainer sa troupe de mercenaires a sa perte pour atteindre son but  .Il est réellement charismatique, diaboliquement intelligent , rancunier , manipulateur , diplomate , mais surtout affamé ...

 (ui je sais, sont méga grandes mes illustrations , mais sont beaux non ces trois la ? ) 

Je n'aimerais pas vivre dans l'univers violent et barbare de Berserk, les guerres qui opposent les royaumes de Midland et Tuda , les massacres , les viols, l'oppression des faibles , du peuple par des nobles avides de richesse et de pouvoir, la corruption qui se glisse jusqu'aux plus hauts niveaux de la monarchie , tout cela fait furieusement "réaliste " ,oubliez l'image du noble seigneur qui protége ses serfs , on voit les monstres humains a l'oeuvre cachés derriére les murs épais de leurs chateaux ornés de gargouilles du plus bel effet .Qui plus est , le Faible qui aura survécu aux guerres sera probablement attaqué par les créatures démoniaques qui errent , quelle belle époque décidément !

 En meme temps, l'auteur distille des notes de Fantastique, par le biais de créatures démoniaques et puissantes ( Zodd, la Godhand ...)  ou par le fameux Behelit qui permettrait de réaliser un souhait ...Tout n'est que violence et chaos , superstition et misére , un monde qui s'écroule et agonise lentement dans le fer et le sang .Griffith et sa bande de faucons  seraient ils des bourreaux et non pas des sauveurs ?

 

Kentaro Miura , le " popa " de Berserk n'épargne RIEN au spectateur ( le manga est 100x plus violent , gore, malsain d'ou les mangas vendus en france sous cellophane, pédophilie, viols , meutres sanglants sont monnaie courante dans la version papier, bien plus riche en détails que la série animée ) , nous sommes les témoins impuissants et fascinés de l'envolée et de la chute d'un Faucon .La soif de pouvoir des hommes les pousse a commettre les pires actes, les pires sacrifices , les pires trahisons .

La série animée ne date pas d'hier (1997) , et malheureusement, elle vieillit plutot mal je trouve mais elle reste trés agréable ( euh ...) a regarder, qui plus est , les musiques composées par Hirasawa Susumu ( ça doit pas etre facile a porter ça comme nonm susumu -_- ) sont sublimes et planantes , elles collent parfaitement aux scénes ( rhaa le duel Guts /Griffith par exemple !) On peut voir la série sans obligatoirement lire la version papier, mais perso j'ai commencé a lire le manga, et je suis restée scotchée, on a l'impression de redécouvrir Guts , son histoire, les dessins sont superbement détaillés, mais attention, encore une fois, lecture déconseillée aux ti nenfants et aux ames sensibles, y'a vraiment des passages gorissimes , dans le sexe et la violence . 

Ce matin , pendant une bonne 1/2 heure voire plus, j'ai plongé en enfer , mais vraiment , le dernier volume dispo chez nous, est un pur condensé de cauchemar pour qui a entrevu la série et connait les protagonistes ..J'avais une boule dans la gorge et une envie de refermer le manga pour ne plus voir ce qui se passait .. Mais j'ai lu jusqu'au bout , avant de reposer le manga dans le rayon et de partir , les yeux baissés , la tete remplie d'images choquantes et difficiles , pas dans le sens porno ou gore du terme , mais dans le sens ou quelquepart , on s'attache toujours aux personnages dont on suit les aventures, que ce soit dans un jeu vidéo , un film, un bouquin, un dessin animé etc etc , alors quand quelque chose arrive aux persos que l'on aime ...Bah ça fait toujours quelque chose non ?

Bref , je conseille vivement le mattage de la série " Berserk" , avec enchainement ( si possible ) sur la lecture du manga , voir ces deux hommes, Guts et Griffith se rencontrer, s'observer, s'apprécier, et enfin se hair , il ne s'agit pas d'un banal combat entre le bien et le mal, chacun des deux hommes est comme le yin et le yang, une part de lumiére dans l'obscurité, une part de noirceur dans la lumiére .Nan franchement, refléxion faite, faut lire le manga absolument , voir le talent de Miura évoluer au fil des volumes, voir les persos s'étoffer, évoluer ...

Sortez vos haches , vos épées , fourbissez vos armes et faites reluire vos belles armures , foncez a la librairie la plus proche et égorgez le quidam qui tentera de vous piquer le volume un de Berserk, pas de pitié !mmm bon c'est pas tout ça mais cette immersion dans le sang, le stupre et la luxure , ça m'a donné des envies de douceur , de niaiseries et de romatisme ...Un ti sujet sur Lady Oscar ça vous branche ? :p

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés

Je vais essayer de ne point spoiler mais ça va etre dur ^^

Si il y a UNE série que j'adore sans avoir réellement TOUT pigé de l'histoire( nan mais chuis pas blonde irl hein, mais bon le scénar de Lain est comment dire ....un poil tordu? ), c'est bien Lain ...Série trés courte , 13 épisodes seulement , mais 13 voyages dans un univers famillier et étranger a la fois, ou la musique, les lumiéres, les décors, les couleurs, les sons , tout est pensé pour mieux nous égarer .Lain est elle notre guide ou une " succube " qui nous entraine avec elle vers la folie ?

Cette petite demoiselle apparemment innoffensive , effacée , timide, au regard si pénétrant, a fait son apparition dans ma tite vie , alors que je finissais juste de me remettre de la baffe de la fin d'Evangelion" .Je me disais " cette fois j'ai tout vu -_- " et puis blam, ma curiosité m'a poussé a acheter la série "Lain" dont j'avais assez peu entendu parler , mais le " look" , le chara design  m'a plu de suite , d'ou mon achat compulsif sans réellement connaitre l'histoire...

iwakura Lain est une ado japonaise apparemment comme les autres, elle vit dans une jolie maison avec popa , moman et Grande soeur, va en cours et a un erzatz de vie sociale grace aux filles de sa classe. Elle pose ses grands yeux inexpressif sur vous a travers l'écran de la tv, et déja , on sent, on sait que quelque chose de spécial va se produire,( car Lain, c'est une expérience vraiment spéciale  ) .Bref ^^

Un jour , Lain apprend que des personnes de sa classe, ont reçu un mail de Chisa Yomoda , une jeune fille de son école ...Rien de surprenant jusque la ?! certes mais si je vous dis que la fameuse Chisa s'est suicidée 8 jours plus tot ? Et que par dela la mort, elle continue a envoyer des mails ? Haha ( rire sardonique ) , on fait moins le malin la hein ?

BREF bis , Lain , qui n'est pas une adepte du Wired ( le Net version Lain )  toussa, rentre chez elle, et par simple curiosité , branche son vieux pc et va voir ses mails ...Et bingo, Chisa lui a envoyé un message , dans lequel elle dit a Lain qu'elle a renoncé a sa vie terrestre mais n'est pas morte pour autant  car elle a rejoint le Wired et y a croisé ....Dieu ....

Lain va se lancer dans une enquéte , une recherche étrange de la vérité quand a ces ames qui ont apparemment rejoint le Wired , d'épisode en épisode, elle va s'enfoncer dans le Labyrinthe du Wired , nous entrainant a sa suite .La demoiselle va demander a son popa , un fana du Wired de lui acheter le matos ultime pour aller surfer tranquillemement sur le Wired a la recherche de ce Kamisama mystérieux ....Elle va croiser des Hackers mystérieux, des personnes jouant un MMO fatal , et son double, une " Dark Lain" agressive , sure d'elle , puissante et détenant visiblement des informations cruciale ...A moins qu'elle ne devienne folle, obsédée par le Wired, scotchée devant son pc monstrueux , perdant tout ses repéres dans la vie de tous les jours ... ( en meme temps quand on voit sa " famille " -_-  y'a de quoi comprendre sa fuite vers le Wired )

 

Bon , je vais en dire plus sous peine de méga spoiler , ce qui serait dommage vu l'étrangeté de cette série pas comme les autres .

Dés les premiéres notes du superbe générique " Duvet " interpreté par le groupe Boa (http://www.cyberiacafe.ch/Lain/duvet.mp3) , on est emporté dans un tourbillon visuel fascinant , le design, le look, tout est ...déroutant .Regarder Lain du début a la fin, en vostfr c'est une balade  dans un univers a la croisée des chemins du virtuel et du réel , du réve et du cauchemard , on s'en prend plein les yeux , plein les oreilles, plein les neurones et pour peu que l'on soit curieux , l'aventure peut aller trés loin .Beaucoup de gens ont détesté le style épuré des décors crées par les géniteurs de la série ou la lenteur de "l'action" , moi j'ai adoré au contraire , les contrastes entre le vide du réel et le fourmillement de vie du virtuel, ( les rues désertes, mais pourtant si pleines de vie, vie transportée via les réseaux de communication, téléphones , wired etc etc ) . Les décors vides poussent le spectateur a se concentrer sur les persos , surtout sur la fameuse Lain ( je l'adore moi cette gamine, quand on entre dans ma cuisine, on la voit qui tend la main vers nous, elle vous fixe du regard depuis un des murs , hé ué j'ai un gout particulier en matiére de déco ^^) .

Elle  est devenue une " égérie " pour pas mal de GeEKs .Quand a la lenteur évoquée ci dessus , je pense qu'elle souligne surtout le rythme effréné des infos/sentiments qui circulent sur le Wired ...

Certaines scénes sont TOTALEMENT incompréhensibles , du moins a la premiére vision , la série grouille de scénes curieuses, délirantes , oniriques , des tonnes de théories ont circulé , mais bon a chacun son opinion sur l'identité de Lain, son role sur le Wired , sa vie " réelle " .Ce qui est sur, c'est que les créateurs de cet univers se servent de ces fameuses scénes pour scotcher le spectateur , le prendre aux tripes parfois , mais surtout , le noyer sous l'étrange beauté du regard vide de Lain .

Cette série est totalement déconseillée aux personnes qui cherchent action et baston, tout ici n'est que lenteur , contemplation , errance , mystéres et secrets a peine dévoilés .Moi je conseille deux choses:

Primo : regarder Lain en une seule fois , sans pause, sinon zallez RIEN piger et vite vous perdre dans les méandres du Wired.

Deuxio : ne pas TROP se prendre le choux pour analyser/comprendre a tout prix certains passages, faut savoir prendre les images comme elles viennent parfois .Ceci dit, on a le droit de se poser 1000 questions sur sa famille , les visions , les images éphéméres , les informations sporadiques , apparemment sans rapport entre elles que glane Lain au fil de sa quéte ... 

ha euh tertio : picoler ou fumer en mattant Lain peut avoir de facheuses conséquences quand a la " compréhension"

Enfin bref , laissez vous porter par les talents combinés des géniteurs de " SE Lain " ,  en particulier par le chara design de Yoshitoshi Abe qui suite au succés d'estime de Lain ( la série a cartonné en europe mais curieusement n'a pas marché vraiment au Japon , les Nippons n'aiment peut etre pas qu'on leur rappelle que l'addiction au net, le suicide des jeunes , la drogue , ça existe dans leur beau pays ?) a pondu des bijoux comme Niea_7 ou encore Texhnolyze qui va devenir ma nouvelle série fétiche ..

Lassen sie sich von Lain uberraschen ...

Duvet ...

And you don't seem to understand
A shame you seemed an honest man
And all the fears you hold so dear
Will turn to whisper in your ear
And you know what they say might hurt you
And you know that it means so much
An you don't even feel a thing

I am falling, I am fading,
I have lost it all

And you don't seem the lying kind
A shame then I can read your mind
And all the things that I read there
Candle lit smile that we both share
And you know I don't mean to hurt you
But you know that it means so much
And you don't even feel a thing

I am falling, I am fading, I am drowning,
Help me to breathe
I am hurting, I have lost it all, I am losing,
Help me to breathe

I am falling, I am fading, I am drowning,
Help me to breathe
I am hurting, I have lost it all, I am losing,
Help me to breathe.


Quand tu es devant ton pc, demande toi ce que tu ferais si tu recevais un mail de Lain ...


 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog