Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés

GAFFE , JE SPOILE A MORT , ALORS SI TU N'AS PAS VU EVANGELION , PASSE TON CHEMIN !!!!


Série culte des années 90 , Evangelion m'est tombé dessus sans prévenir ...

Jusque la assez réticente a l'univers des " méchas " ( les gros robots toussa ) , je me suis laissée séduire par les divers articles lus ici et la et j'ai acheté la premiére vhs chez tonkam ...

Et je suis vite devenue accro a cet univers hallucinant ..

Petit résumé de l'histoire s'il est possible de correctement résumer un univers pareil ...

En l'an 2000  se produit une catastrophe digne des pires cauchemards de paco rabanne : un météore s'écrase au pôle sud , provoquant des inondations , des bouleversements climatiques , des guerres et des famines ...

La moitié de la population mondiale est décimée par ce " Second impact " ( en référence au premier impact , celui de ce météore responsable de l'extinction des dinosaures ) .

15 ans plus tard , la cité de Tokyo est la cible d'attaques de créatures terriblement puissantes , on ignore d'ou elles viennent et surtout ce qu'elles veulent .

l'armée est impuissante .

Seule la Nerv , un organisme trés puissant dirigé de main de maitre par le mystérieux Gendo Ikari , posséde la puissance nécessaire pour éliminer ces ennemis , appellés "Anges " .

La nerv a en effet créée des  "Humains de Synthése" appellés Evangelion , robots géants et surpuissants , qui ne peuvent etre pilotés que par des ados ...
 

   

 Gendo Ikari va donc réunir autour de lui des " children " , des pilotes en devenir , dont son jeune fils , Ikari Shinji , qu'il n'a pas vu depuis des années , préférant le confier a un tuteur pour se consacrer pleinement a ses recherches .

Shinji va rejoindre Rei ayanami , ou encore Asuka langley , rencontrer plein de gens , apprendre, souffrir , grandir ? 

Cette série est terriblement complexe au premier abord ( voire même au second en fait -_- ) .

Elle a eu un succés retentissant , grace au travail hallucinnant qu'a fourni le Studio Gainax et Hideaki anno ( qui nous avaient déja offert " nadia le secret de l'eau bleue " ) 

Anno a pris l'unvivers des méchas et l'a entiérement refaçonné a sa façon , ne se contentant pas d'aligner bêtement des combats de titans ...

La ou il a surpris et séduit tant de monde , c'est en insufflant des personnalités terriblement complexes a ses personnages , un tourbillon d'émotions nous tombe dessus a travers les " héros " de la série mais aussi parfois a travers des moments d'une intensité pétrifiante ( l'éveil de l'Eva 01 ... ) .

Chaque personnage cache un drame , un secret terrible qui le bouffe de l'intérieur ..


Petite présentation des persos : je ne vais pas parler des "personnages secondaires " si tant est qu'ils méritent cette appellation ..

je vais juste esquisser une ébauche des " héros ".


 

 Ikari Shinji : le personnage central de la série , c'est un ado faible et rongé par de multiples peurs , il laisse la vie lui passer sous le nez sans jamais saisir sa chance de vibrer , de ressentir autre chose que de la peur , il nourri des sentiments ambivalents pour son pére qu'il accuse de l'avoir abandonné pour se consacrer a ses mystérieuses recherches ( la vérité est ailleurs !!! ) .
Quand son pére le convoque , Shinji voit ses espoirs de retrouvailles brisés par une réalité difficile : il est le " Third children " , le pilote idéal pour l'Eva 01 avec lequel il va atteindre des taux de synchronisation jamais vus .
En devenant le pilote de l'Eva 01 , Shinji va s'ouvrir aux autres et apprendre a faire autre chose que fuir .

 

Ayanami Rei : l'icone des fans d'Evangelion !!
Mystérieuse et secréte , Rei semble détachée de tout .
Froide , peu bavarde , solitaire , elle est le pilote de l'Eva 00 , le prototype instable et dangereux .
Sous ses airs de marionnette glacée , Rei cache de terribles secrets : elle n'est qu'un clone de la mére de Shinji , elle est le fruit d'un mélange des génes de Yui et d'un ange , elle n'attache donc aucune importance a sa vie , puisqu'elle peut etre clonée a l'infini .
Cependant , elle souffre profondémment de ne pas etre comme les autres et tente de combler le vide de son coeur en donnant tout ce qu'elle a pour que Gendo Ikari pose seulement les yeux sur elle .

 

 
Soryu Asuka Langley : la peste de service , bouillonnante , caractérielle , imprévisible , colérique , Asuka est le troisiéme pilote officiel de la série , son Eva est aussi rouge que ses coléres .
Asuka distribue les baffes comme elle se bat .
Consciente de ses charmes Asuka adore mettre Shinji dans l'embarras .
Comme les autres , elle cache une blessure atroce : sa mére était folle et négligeait Asuka pour bercer une poupée portant son prénom , cette charmante maman va finir par se suicider , laissant a sa fille la " joie " de découvrir son corps inerte .
C'est gai pas vrai ?  Le destin d'Asuka sera encore plus glauque .
L'arrivée de ses premiéres régles va lui faire perdre sa faculté a piloter parfaitement son Eva , dans un dernier "Baroud d'honneur ", Asuka va etre" violée
 " psychologiquement par un Ange et finira prostrée , attendant la mort sans se battre .

 

 Katsuragi Misato : Une femme dans toute sa splendeur , mon perso favori sans hésiter !
Misato est un peu la " mére poule " de tout ce petit monde,  fêtarde invétérée , elle boit de la biére comme d'autres siroteraient un lait fraise .
Célibataire , elle vit dans un bordel monstrueux , se nourrit essentiellement de nouilles et de plats cuisinés , son frigo est rempli de binouzes et ...de binouzes .
Enjouée et drôle , elle sait aussi se comporter en femme d'action et joue un role essentiel au sein de la Nerv , elle est capable de mettre sur pieds des stratégies impossibles , sauvant plus d'une fois la ville de Tokyo .
A 29 ans , Misato est surtout une jeune femme affamée d'amour , elle a du mal a cacher cette faim et se jette dans les bras de son ex petit ami , Kaji afin de pallier a cette faim qui la ronge .
Quand Kaji mourra , elle se tournera vers Shinji , tentant deséspérement de retrouver cette chaleur qui lui manque tellement .
Ha oui !! J'allais oublier -_- : elle porte sur son corps une cicatrice , seul souvenir du Second Impact qui a vu son pére ( un des scientifiques présents au Pole sud ) mourir .

 

 Akagi Ritsuko : La scientifique de la bande .
Indispensable même si plus discréte que les autres protagonistes , Ritsuko gére d'une main de fer l'aspect scientifique des Evas , elle étudie longuement les "cadavres " des Anges et sait bien plus de choses que Misato sur les buts réels de la Nerv de d'Ikari Gendo ...
Ritsuko aime ce dernier tout comme sa propre mére l'a aimé des années auparavant .
Mais tout comme sa génitrice , elle se heurte a un homme froid .
 

 

 Ikari Gendo  : Calme et froid , il dirige la Nerv , il est prêt a sacrifier n'importe qui dans un but mystérieux : " le plan de complémentarité de l'homme " ( euh je précise que cet aspect de la série m'a toujours semblé confus et un poil tordu , je ne vais donc pas tenter de t'expliquer ce que mon neurone n'a pas cerné correctement ) , en gros , il veut aider l'humanité a atteindre un nouveau seuil dans son évolution en utilisant les Evas ( Gné??? ).
 La seule personne qui peut lui arracher un sourire  c'est Rei mais c'est simplement a cause du lien entre cette derniére et sa défunte femme Yui .
Il est toujours secondé par le fidéle Fuyutsuki qui le soutient sans faillir .
Sous ses airs de monstre manipulateur , se cache un mari aimant qui a perdu toute raison de sourire quand sa femme a disparu lors d'une expérience liée aux Evas .


Kaji Ryoji : ex petit ami de Misato , ils se sont aimés pendant leurs études .
Charmeur, Kaji adore troubler les donzelles qui l'entourent mais son coeur bat plus vite en présence de la bouillonnante Misato .
Ce jeune homme est un agent double , il oeuvre a la fois pour la Seele et la Nerv et perdra la vie aprés a voir révélé certaines " Vérités " a Misato . 

Les Zamis de Shinji : Toji Suzuhara , bagarreur et irrespectueux , sa relation avec Shinji commencera par un bourre pif des familles , sa petite soeur ayant été blessée pendant un combat entre Shinji et un ange .
Au fil des épisodes , il va comprendre a  quel point piloter un Eva est difficile pour Shinji et se rapprocher pudiquement de lui .
Il sera désigné comme pilote a son tour et aura un destin tragique .
Shinji peut aussi compter sur le "Geek/nerd" de service , Aida Kensuke , un féru d'armes et autres plaisirs militaires .

Erf!

J'allais oublier Pen Pen !!


Késako ça pen pen me diras tu ?
Ben c'est l'animal de compagnie de Misato , un pingouin d'eau chaude , rien que ça !
Il adore les bains chauds et est le spectateur de la libido de Shinji ( comprenne qui pourra ) .


J'pourrais aussi te présenter chacun des  Anges mais ça va être trop long , j'vais donc me contenter de te dire que les Anges sont tous différents de par leur aspect physique ou leurs pouvoirs mais ils ont tous en commun l' AT field ( Absolute Terror ) un champ de protection trés efficace et la " Koa" , une sphére rouge que l'on peut comparer a un Coeur .
On ignore tout d'eux, leur provenance , leux buts ...
Une chose est sure , pour les battre , nos " Héros " prennent des risques terribles et surtout doivent parfois se plonger en eux meme et affronter leurs cauchemards/mensonges/blessures ..

Les Evas ont été crées a partir du " premier Ange ", Adam celui qui a provoqué le Second Impact  , les " Restes " D'Adam sont d'ailleurs conservés ( d'une bien étrange maniére ..) au coeur meme de la base de la Nerv .

Les hommes ont ( enfin je pense ^^ ) modifié les Evas afin qu'ils puissent  assimiler les pilotes et leurs émotions a travers le fameux Entry plug , Le trône de l'ame , le pilote devient l'âme de l'Eva d'ou certains moments trés forts ( la scéne ou l'Eva de Rei perd la raison et tente de tuer Ritsuko par exemple ..) .

Sachiel ,Shamshel ,Ramiel , Gagiel ,Israfel , Sandalphon ,Matarahel , Sahagiel ,Iroel , Legiel,  Bardiel , Zeruel , Arael ,Armisael ...

Autant de noms, pour autant de Créatures déterminées , puissantes , intelligentes .
Leur but pourrait il être de retrouver "Adam", le pére ?
Celui la meme qui est soit disant crucifié dans le Central dogma ?

Un dernier personnage récurrent , l'énigmatique Kaoru , a la fois Ange et Démon . 

Apparaissant dans UN seul épisode , Kaoru est le 5th children , envoyé par la Seele pour remplacer Asuka qui n'est plus apte a piloter l'Eva 02 .
Il va trés vite se lier a Shinji, j'aurais pu dire " devenir l'ami de " mais leur relation est trop ambigue pour parler d'amitié ( cela n'engage que moi ) .
Kaoru aime a chantonner le célébre et puissant " Hymne  a la joie " de Beethoven .
Il va pénétrer dans le Central dogma afin de revenir vers Adam,  révélant ainsi sa nature d'Ange .
Il va découvrir que c'est Lillith qui repose au coeur du CD ,et laissera Shinji et son Eva le tuer . 
A noter que cette mort se produit aprés un des plans fixes les plus longs que j'ai jamais vue de mémoire de vieille fan d'animés  mais la force de cette scéne réside dans les " non dits " échangés par les deux protagonistes , on imagine aisément Shinji partagé entre fureur et amour , rage et deséspoir ...
Scéne terrible et cultissime !


Euh....

Je crois que j'ai fais le tour la non? 

Quoi ? pas encore ? ok on repart pour un tour !!

Derriére la Nerv , se cache un organisme mystérieux répondant au nom de Seele ( âme en allemand ) , on sait peu de choses au sujet de ses mystérieux dirigeants , c'est la Seele qui est derriére le fameux et obscur " projet de complémentarité de l'homme" .

Suite a la découverte et a la traduction des " manuscrits de la mer morte" , "on " apprend que l'humanité a atteint son apogée dans son évolution mais les moyens d'atteindre un nouveau stade dans l'évolution de Gendo et des dirigeants de la Seele divergent .

Les "hommes de l'ombre " semblent vouloir utiliser les anges pour provoquer un " troisiéme impact ", or la Nerv dirigée par Ikari Gendo détruit les anges les uns aprés les autres , la Seele décidera donc d'utiliser Kaoru et de l'envoyer a la rencontre de ce qui se cache dans les profondeurs utérines de la Nerv ..

Il est difficile de répondre a toutes les questions soulevées par la série Evangelion , j'avoue etre dépassée quand aux références religieuses, symboles philosophiques etc etc 

Mais mes " prises de tete " ont été vite estompées par la fin trés particuliére que les créateurs de la série ont donné a cette série , fin qui a provoqué un tollé général ...

 

Explication : le studio Gainax et Hideaki anno en particulier ont crée un véritable phénoméne de société au Japon avec Evangelion .

Au fil des épisodes , une communauté de Fans foux furieux s'est formée , posant milles questions , adulant tel ou tel personnage , élaborant milles et unes théories en attendant impatiemment la conclusion dans l'épisode 26 ( pour info, le nombre d'épisodes était déja prévu , 26, pas plus . ) .

Les " Otakus " sont ravis, emballés , ils ont sous les yeux un condensé de tout ce qu'ils aiment : Robots , personnages complexes , jolies donzelles ( vla les parodies hentai oO !!!) , mythologie , références religieuses multiples , animation impeccable , musiques géniales , doublage parfait ...

Mon coup de coeur a propos du doublage  :  Shinji est doublé par ... une femme , Megumi Ogata qui avait déja prêté sa voix au fabuleux Kurama dans " Yuyu Hakusho ", entendre Shinji hurler de rage et de douleur m'a toujours donné la chair de poule , cette femme a fait un travail incroyable sur le perso de Shinji ...

Y'a aussi la célébre Megumi Hayashibara , icone célébre dans le petit monde des fans d'animés nippons , elle donne a Rei une dimension terrible je trouve ...  

 

 

 

Quand la série c'est achevée sur le fameux épisode 26 ,on a pu entendre hurler les " Zotakus " ...

En effet , la ou tout le monde pensait assister a une fin cataclysmique , quand tout le monde attendait des réponses aux milles et unes questions ..

Hideaki Anno a gentiment dressé son majeur et a balancé un message qui lui tenait a coeur ...

Cela va etre difficile a expliquer  mais en gros , il a brisé les espérances de millions de fans et les a collé devant une réalité qui ne leur a pas plu  , si je  devais résumer son message , je dirais ceci : Allez vous faire voir, je vous ai offert une fabuleuse série mais sa conclusion ne m'appartient pas , a vous de la trouver , a vous de sortir de vos putains de cocons d'otakus et de chercher les réponses , trouvez les vous meme , bougez vous le fion et arretez de croire que je vais vous pondre la fin ultime sur un claquement de doigts ...

Pour résumer briévement cette fin si controversée , Shinji se " réveille " et on découvre que TOUT ce que l'on a vu , tout ce pour quoi on c'est enflammé ..

N'était qu'un rêve nourri des détails de sa vie de tous les jours ( rei et asuka sont des classmates etc etc ).

Trop facile me diras tu ?

Pas tant que cela car les scénes qui précédent le réveil de Shinji sont lourdes de sens , de messages , de vérités dures a digérer pour certains ..

Shinji a t'il rêvé ? 

A t'il atteint cette forme de divinité voulue par le plan de complémentarité de l'homme ? 

 


Et crois moi quand j'te dis que cette fin a fait un scandale au Japon :p

Personnellement , j'ai adoré la fin de la série , la claque que je me suis mangée en voyant les derniers épisodes , je ne l'oublierai jamais !

Tout comme je n'oublierai jamais les prises de tete avec des potes sur ce sujet, les débats fumeux qui ont pu avoir lieu suite a cette " trahison" .

Moi , j'ai pas été déçue au contraire , cette fin me convenait tout a fait !!!

Malheureusement , le pouvoir du public japonais , la pression exercée par les fans sur les studios /producteurs , a poussé Hideaki Anno a pondre une "vraie " fin sous la forme de deux " films " .

Anno , le pére de séries cultes comme " gunbuster " ou " nadia " , s'est vu contraint de donner leur dose d'explications a des otakus trop engoncés dans le carcan étroit de leur passion pour seulement être sensibles a la réflexion de l'auteur , c'est navrant je trouve .

 

Evangelion est LA série culte dans toute sa splendeur , d'autant plus fascinante que brutale , d'autant plus belle qu'elle nous raméne a nous même tout au long des épisodes .

Certains passages sont a couper le souffle , comme ce plan fixe , ce duel silencieux entre Shinji et l'Ange Kaoru ...

Il s'éternise ce plan , il dure , il traine , il met mal a l'aise , agace parfois ...

BREF!

Regarder Evangelion , c'est faire une expérience assez étrange .

Ce chti sujet n'est pas parfait loin de la , je n'ai pas eu le courage de dévoiler les trop nombreuses facettes de cette série , entre les références religieuses ( lance de longin , Adam , Lilith , cabbale ....) , les combats  les drames, les larmes , les douleurs , les rires parfois ..

C'est un univers tellement riche !

Si je ne devais retenir qu'une scéne ..

Ce serait celle de l'Eva de Shinji qui se transforme en "Beast "  et dévore un ange , la combinaison de la musique , de la gesture de l'Eva qui se déplace comme un animal , son regard dément , ça me colle la chair de poule a tous les coups !!!



Y' aucune série qui peut rivaliser avec Evangelion je crois , voir cette série , c'est plonger la tête la premiére dans un univers sombre et violent qui laisse des traces ...

 A voir ABSOLUMENT !!!  

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Ahmed Ibn Fahdlan Ibn Al Abbas  Ibn Rashid Ibn Ahmad , tu connais ?  ça ne te dit rien ?

Le 13éme guerrier non plus ça ne te dit rien ?

Mc Tiernan ?

  ...


Tu sors :-|

Nan mais sans déconner , il faut voir le 13éme guerrier qui est sûrement le film le plus couillu et les plus épique mettant en scéne des vikins qu'on ait jamais vu ces 15 / 20 derniéres années  !!!

Ze pitch rapide : Ahmed machin truc , poéte de son état commet l'erreur de convoiter la femme d'un autre ce qui est trés mal et donc paf exilé le dragueur et paf paf le v'la qui se retrouve enrôlé par de joyeux vikings virils afin d'aller latter les miches de gros méchants pas bô qui menacent d'innocents villageois ... 

 ( Hein ? comment ça c'est n'importe quoi ce pitch ? ) 

Film culte ( j'ai du etre un mec dans une autre vie franchement.. ) a mes yeux, " le 13éme guerrier " fait malheureusement partie de ces trésors honteusement détruits par des crétins de producteurs/financiers qui n'encadrent rien au travail d'un réalisateur comme Mac Tiernan ..

Sous sa forme actuelle , ce film est certes excellent , un pur moment de bonheur pour tout fan de brutes épaisses dégommant du monstre ...
Mais juste comme ça histoire de se faire du mal ...
Il manque 40 minutes a ce film , 40 minutes !!!!!
Des scénes entiéres sont passées a la trappe , des personnages ont été sacrifiés , en particulier la fille du seigneur Rothgar ou la blondinnette qui fait mumuse avec l'urine de vache , les Wendolls eux meme sont privés de certains passages cruciaux ... 






 

  

Et tel que c'est parti on verra sans doute jamais le director's cut ultime ..
Meme la musique a été changée , Graeme Revell , qui avait composé une Bo furieuse et primitive , a été remplacé au dernier moment par le certes talentueux Jerry Goldsmith ( sa bo est trés trés bien , j'aime beaucoup les scores du film . Mais bon voila quoi ..) .

Pour conclure sur ce côté " film amputé " par des tacherons , a noter le rôle joué par Michael Crichton , le géniteur des dinosaures de jurassic park , de la série " urgences " et autres joyeusetés , son roman " eaters of the dead " était franchement ennuyeux , oser aller raler en parlant de trahison ....

 

 

 

 Revenons a nos vikings ...
Dans " le 13éme guerrier " , on retrouve les thémes favoris de Mac T. , choc des cultures ( un poéte et des Vikings ... ) , la survie face a des etres qu'on ne cerne pas vraiment ( Predatooooooooor !!! ), le dépassement des limites ( die hard ) , la régression nécessaire pour survivre ( predator encore une fois ) etc etc .

La ou le roman de Crichton s'enlisait dans des considérations ennuyeuses et ternes , le film crache des moments de pur plaisir , on suit avec délectation le " petit " Ibn , perdu au milieu de Géants qui se rient de tout , sauf de ce qui se cache dans la Brume , on se marre quand il leur balance nonchalemment un " mangeurs de truies et fils de putains " en guise de préambule , car il ne sait pas parler leur langue, mais l'apprend en tendant l'oreille nuit aprés nuit ,  je trouve que pour un premier contact c'est plutot bien non?
Voir Ibn prendre des initiatives, s'affranchir peur a peu de son statut de " boulet " pour devenir vraiment le 13éme guerrier , voir la rage furieuse et barbare qui l'envahit quand il réalise que ce ne sont pas des démons qu'ils affrontent mais des hommes cachés sous des peaux de bétes , ou encore les larmes mélées au sang et a la pluie quand le chef charismatique , Bulywif meurt ...

 

 

   

 Les décors naturels sont superbes , la Brume qui envahit peu a peu les bois et surtout les jeux de lumiére , le duel " classique " Bien / mal souligé par la lumiére du jour et les noirceurs de l'antre des Wendolls , faut aussi préciser que Mac T a insisté pour que les scénes de combats nocturnes soient éclairées ... a la torche!!  ( j'adore ! ) . 

Enfin , le casting est vraiment parfait, on voit défiler une galerie de " Gueules " , de vraies tétes de tueurs , des vrais tas de muscles préts a défourailler violemment ..

 

 

 

Alors ok , la fin est abrupte , la mort et surtout les funérailles de Bulywif sont baclées , les personnalités des Vikings ne sont pas travaillées , on a  meme du mal a retenir leurs noms mais malgrés cela chacune des morts des Vikings fout les boules parce que Mac T a réussit a prendre son spectateur par la main et a le faire entrer dans son histoire , certaines scénes auraient gagnées a etre rallongées, mais quand on voit , non quand on devine le saccage qui a été fait sur ce film, on se dit d'autant plus que Mac T est un grand réalisateur , franchement, malgrés tout ce que le film a subit, il reste un excellent moment de cinéma , ça c'est la marque d'un grand réalisateur ( quoi? on me souffle que je ne suis pas objective ? -_- ).

Comment ne pas avoir la chair de poule en entendant la litanie des Guerriers qui déclament les phrases suivantes en voyant un flot de Wendolls déferler sur eux ?

 " voyez cela je vois mon pére, voyez cela je vois ma mére , mes soeurs et mes fréres , voyez cela je vois tous mes ancetres assis qui me regardent , et les voila qui m'appellent , ils me demandent de prendre place a leurs coté dans le palais de Valhalla , la ou les braves vivent a jamais ."

T_T

Comment ne pas etre émue par le destin tragique de Buliwyf, géant blond , combattant puissant , homme avisé et stratége , qui va avoir une mort " magnifique " , tel un dieu tronant au milieu d'un champ de bataille ...(Tain ça m'inspire ce film oO )

Pour conclure , je n'ai qu'une chose a dire " de la frustration , nait le plaisir " ...ce film est certes amputé et amoindri , mais quand on voit le travail de Mac T, et qu'on se prend a imaginer ce que le VRAI montage pouvait donner ....ben afk kleenex powa :)))

 (private joke , bon j'ai pas trouvé de photos du gros mais bon spa grave , allez tous en choeur : " vous avez un forgeron?"  La BAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAS!!! )

me cherchez plus, je pars vers d'autres cieux, figure de proue d'un vieux grémant prenant l'eau de toute part :)

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #zik


 




La zik planante du jour .........

Unbound , Robbie Robertson ...




With eyes of fire

no one can see

the smoke from the sweet grass

covers me

 

i am drawn to her ( him? )

like a moth to the flame

she ( he?) leads me down

Unbound

 

i am lost

i am lost

has anybody seen me?

i am lost

 

Oh nothing  i forgotten

only left behind

wherever i am

She ( he? ) leads me down

unbound

 

no borders

no fences

no walls

no borders

no fences

Unbound

 

Oh, listen for the night chant

Oh, listen for the night chant

 

like a moth to the flame

she leads me down

Unbound

 

no borders

no fences

Unbound

no borders

no fences

Unbound 

Unbound ...

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle

Overblog connait pas mal de gros problémes indépendants de leur volonté depuis quelques jours , me privant ( moi et bien d'autres ) de pouvoir accéder librement a mon blog , de pouvoir poster des trucs , de pouvoir faire mumuse avec ce nouveau hobbie .

A ma grande surprise , cette incapacité a pouvoir aller parler de ce que j'aime , ben ça m'a mise en colére , preuve s'il en est que je suis devenue accro a ce petit espace rien qu'a moi .

Aprés ma " rupture " d'avec World Of Warcraft , je me suis remise a bouquiner , matter des films , découvrir des trucs , des mangas et autres séries animées etc etc .

Et puis hop , sans réel entrain , je me suis laissée séduire par l'idée d'avoir un blog rien qu'a moi , une ouverture sur le monde , je savais déja que je ne parlerais pas de ma vie privée , non pas qu'elle soit inexistante , mais je préfére confier mes problémes a un cahier , laisser mon stylo noircir des pages , cracher mon fiel et ma colére quand le besoin s'en fait sentir sur du papier...

Ce blog , c'est pas pour narrer mes zaventures rocambolesques ( si si ! ) ...

C'est juste pour partager ce que j'aime ...

Bref, tout ça pour dire que j'étais une WoW addict , je suis devenue une Blog addict .

J'espére vraiment qu'Overblog va résoudre tous ces foutus problémes et que je vais a nouveau pouvoir parler de ce que j'aime ...

Il est 21h28 , j'ai mis en ligne il y a une demie heure de cela un sujet sur " Poltergeist" , il n'apparait pas -_-

Tout ça pour dire que si les photos n'apparaissent pas , les commentaires ne s'affichent pas , ou si la mise en page du blog est chamboullée , c'est indépendant de MA volonté ...

 

Gally repart allégrement se cacher derriére son masque et flooder Jol en attendant T_T 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

On a tous subi des Féroces Traumas aprés avoir visionné des films / dessins animés ou lu des livres contenant des scénes pouacres dans nôtre enfance etc etc .

Exemple : je connais quelqu'un qui affirme etre traumatisé par des trucs comme : Shere Khan , le tigre dans " le livre de la jungle " ou part " Ken le survivant " ( bwahahahahaaaa... ) ou enfin par la scéne " les morpions ça a du bon " dans " le nom de la rose " ( allez faites pas comme si vous ne voyiez pas laquelle de scéne , on  a TOUS rougis ou autre devant ce passage la ) .

Moi j'ai longtemps eu peur des requins aprés Jaws ...

Et je connais une personne qui a une sacrée peur des Clowns et ce cause d'une scéne dans .....
Poltergeist ...
 
 

Tobe Hooper , l'heureux et fier popa de " massacre a la tronçonneuse " ( voila un film traumatisant et malsain !! ),  est choisi par un autre petit génie du cinéma , Steven Spielberg afin de réaliser " Poltergeist " .
Spielberg étant déja pris sur un autre tournage , il produit et co écrit le scénario mais garde un oeil sur le travail de Hooper , nourrissant ainsi sans le vouloir une certaine presse qui se charge de faire circuler de vilaines rumeurs quand a la relation entre les deux hommes .

Bref!

1982 : le film "Poltergeist " sort sur les écrans ,  interdit aux moins de 13 ans non accompagnés d'un parent ... 

Nous voila donc invités a découvrir une banlieue résidentielle récemment implantée en Californie du sud , La cuesta Verde , le êaméricain dans toute sa splendeur , jolies maisons , toutes identiques certes mais qu'importe si la biére coule a flots , des rues calmes ou les enfants peuvent jouer en toute sécurité , les femmes vaquent a leurs occupations pendant que les hommes mattent le foot a la tv en rotant virilement ...
Jardins , fleurs , soleil et zoziox , le rêve non? ( ... )

Steeve Freeling travaille comme vendeur pour ce Paradis , il passe ses journées a convaincre d'éventuels acheteurs de se payer une part de cet Eden tandis qua sa femme Diane veille a ce que leurs 3 gosses , Dana , Robbie et la petite derniére Carol Ann ne s'entretuent pas  . 

Mais  cette façade idyllique va se fissurer sous les assauts de phénoménes étranges , Carol Ann se léve la nuit pour parler a l'écran enneigé d'une tv , les chaises se déplacent seules, l'arbre planté devant la maison se met a avoir des envies de manger du jambon de robbie , il y a quelque chose de pourri au royaume du reve américain ...



Paumés et isolés, les parents font appel a des spécialistes du paranormal quand leur petite Carol Ann disparait de la maison et semble s'adresser a eux via la tv ...
Ces spécialistes vont vite etre dépassés par la violence des événements , les jouets flottent dans les airs, des grognements inhumains se font entendre , une seule conclusion possible : la petite Carol Ann a été enlevée par des esprits perdus qui refusent d'accepter leur mort .

Une médium fait son apparition, elle va aider la mére de Carol ann a franchir le seuil de ce lieu hanté ou est retenue sa fille , et ramener maman et gamine saines et sauves ...

Sauves? pas tout a fait car alors que la petite famill est en plein déménagement ( bah ouais faut pas déconner  , ils vont pas rester la aprés tout ça  ! ) , la maison tremble de toutes parts , des tombes surgissent dans la piscine , vomissant des cadavres ..

Voila donc le fin mot de l'histoire : le patron de Steeve a fait batir son Paradis sur un ancien cimetiére ...
Trop c'est trop , la famille harassée fuit son Eden et se réfugie dans un hotel sans ommettre de balancer la tv ...

 

 

Ce qui me plait le plus / m'effraie le plus , c'est l'idée que l'histoire ne se déroule pas dans un chateau perdu dans une mer de brume ...
Pas de portes qui grincent , pas de toiles d'araignées , pas de portraits de famille qui vous suivent du regard..
Nous sommes dans une jolie maison , dans une jolie banlieue , les fantômes ne sont pas vêtus d'un drap blanc poussiéreux et ne trainent pas de chaines en faisant " Boooouh " ...
Ils sont agressifs et peuvent se montrer sous la forme de silhouettes évanescentes d'autant plus terrifiantes . Une petite pensée pour les effets spéciaux made in ILM, la firme d'un autre célébre Faiseur de reves : George Lucas .
 

 

Le film nous fait entrer dans la vie simple d'une famille normale , avec des parents cools a l'écoute de leurs gosses , la scéne ou la mére procéde a une cérémonie d'enterrement pour le Titi de Carol Ann, ou celle du pére rassurant son fils qui a peur de l'orage et lui explique qu'il faut compter pour déterminer si l'orage s'éloigne ou pas sont trés vraies , touchantes et amusantes car réalistes  .

Le spectateur sympathise de suite avec ces gens et est d'autant plus sidéré par le flot d'événements paranormaux qui vont contraindre cette famille a quitter sa jolie maison .
 

Les objets familliers deviennent des ennemis , la tv , les jouets qui volent , et surtout ...
LE CLOWN  de Robbie , terrifiant pantin de tissu, qui dans uen scéne TRAUMATISANTE ( nous y voila, pas vrai Eolean? ;) ) quitte son rocking chair  pour attaquer Robbie depuis le dessous du lit ...

La peur de la main qui jaillit pour se saisir de la cheville , la peur de sentir quelque chose me froler quand je me léve la nuit vient peut etre de la ... :)
Un jour , mon popa m'a offert un rocking chair , un vieux truc que j'adorais étant gamine , bah je l'ai accepté avec une pointe d'amusement en me jurant de ne jamais poser de clown dessus ...

Qui a dit " Traumatisme " ?? :)

 

 

On peut certes etre agacé par cette image du pouvoir de l'amour maternel qui triomphe et raméne la petite saine et sauve ...

Mais franchement , comment ne pas etre emballé en voyant Tobe hooper et Spielberg pietiner allégrement le cliché de la paisible banlieue ricaine qui devient une porte sur l'enfer ?

 
Le film a certes vieilli  mais la magie fonctionne toujours autant , le trouillométre atteint des sommets grace a certains passages bien flippants , il s'adresse a cette part de gosses qu'on garde tous au fond de nous , bien cachée sous les fards de l'adulte responsable , ce film parle au gamin, a la gamine que nous avons été , qui tremblait parfois de peur en guettant la porte d'un placard restée entrouverte et cachant peut etre un monstre , on a tous été des gamins effrayés par le fracas de l'orage , on a tous une  peur secréte ...

A présent que je suis maman , je ferai de mon mieux pour ne jamais sous estimer, ni me moquer des peurs de ma fille ..

Le jour ou elle me balance " ILS SONT ICIIIIIIIIIIIII !!" , je déménage nididiu !

 

:-|

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mangas et animés

Venu de nulle part , c'est Cobraaaaaaa

plus vif que le serpent, c'est Cobraaaa

Personne ne l'aperçoit , c'est Cobraaaa

mais il est toujours la , c'est Cobraaaa...

Bon stop les casseroles , je chante faux, tu chantes faux, tréves de billevesées , parlons peu , parlons bien, les blonds ça suxxe .Sauf un .

 Cobra . Le cigare collé au bec, sanglé dans une tenue rouge du plus bel effet, gouailleur, séduisant , adepte de la picole et des jolies femmes, il se dresse contre les Pirates de l'espace , accompagné de sa fidéle amie , Armanoide . A bord de son vaisseau , le Psychoroide , il se balade a travers le 24 éme siécle, aidant les donzelles en péril, buttant du pirate de l'espace a tout va , toujours prét a en découdre avec les rats qui usent de leur force au détriment des faibles .Il a une force physique exceptionnelle, endure les pires torgnoles sans jamais perdre cet éternel sourire en coin,  il dispose également d'une arme redoutable cachée dans son bras , le rayon Delta ( ou psychogun ) , capable de traverser tous les obstacles pour mieux transpercer sa cible .Il s'était mis au vert un moment, changeant son apparence physique et effaçant sa mémoire afin de devenir un quidam anonyme , mais chassez le naturel , il revient au galop , il retrouvera la mémoire grace a un reve et reprendra vite sa chasse au Pirate .

Diffusée en France sur antenne deux en 1982 ( ça nous rajeunis pas nididiu !!) la série remporte un succés immédiat , l'univers dépeint, la personnalité de Cobra , les scénariis imaginatifs, la galerie de personnages hauts en couleur qui pullule au tour du héros, les musiques, le doublage et la qualité du travail des créateurs de cette série, tout est réuni pour faire de Cobra une série culte .

Adaptée du manga de Buichi Terasawa , la série animée est portée a bout de bras par deux piliers de l'animation Japonaise , Osamu Desaki a la réalisation et Akio Sugino au chara design ( ils sont entourés d'autres artistes , mais leurs noms sont synonyme de qualité ) , "Rémi sans famille " ,  " l'ile au trésor"  " lady oscar " , " cat's eyes " , ces deux artistes ont chacun apporté énormément a l'animation japonaise   etc etc , on reconnait leur présence , la touche du duo, en particulier via ces "instants figés " magnifiques , peintures pixelisées caractéristiques .  

  

 

il faut aussi souligner une chose trés importante , le doublage français  est pour beaucoup dans le succés de la série, la voix française de Cobra ( doublé par Jean claude montalban) est excellente , Cobra asséne vannes et traits d'humour avec cette gouaille craquante ajoutée par le talent du comédien de doublage  . Les autres doubleurs /euses sont eux aussi excellent  , on dira ce qu'on voudra , meme si rien ne vaudra jamais la vo, certaines voix françaises sont indissociables de certaines séries ...Bon ok , ils y sont allés forts avec le coup de " hokuto de cuisine , nanto de vison" etc etc , mais bon faut pas non plus se rouler au sol en hurlant au sacrilége  :) j'aimais bien moi les doublages pourraves de certains da.C'était rigolo .

Si la série est géniale dans son ensemble, certains épisodes se démarquent des autres, comme par exemple la partie liée au Rugball, ce sport ultra violent , pratiqué par des brutes sanguinaires er prétes a tout pour rester dans l' Equipe Premiére , l'élite des joueurs , qui vivent dans un paradis , alors que les prétendants eux sont  cantonnés dans des quartiers pourris .Cobra va infiltrer le monde du Rugball afin de dévoiler l'existence d'un trafic de drogue et ce pour les beaux yeux de la quiche euh pardon , de la délicieusement sexy Dominique  , sous le faux nom de Joe Guillian, Cobra va semer le souk, exploser ses adversaires , monter une équipe de Rugball qui fera mordre la poussiére a la fameuse équipe premiére et aidera au démantélement de ce fameux trafic, tout ça avec le sourire.Ces épisodes sont absolument géniaux , on plonge dans une faune de brutes aux physiques trés particuliers parfois, j'adore !

Mine de rien, pour une série diffusée l'aprés midi en 1982 , on voyait défiler des jolies filles sacrément dénudées et franchement bien foutues , faut le dire, Cobra est entouré de nymphettes ultra sexy !! La mort est présente, pas celle de simples robots, mais la mort d'etres vivants , les donzelles en particulier ont des morts sacrément tordues parfois , je pense a l'épisode avec le génie qui fait exploser une des filles de son harem, ou encore avec les Créatures des neiges, quand les espionnes de la Police de l'espace sont découvertes et mises en piéce par les serviteurs mécanique de Sandra . Enfin , il y a la mort de Jane  et Catherine , les deux soeurs de Dominique , qui perdront la vie tragiquement , Catherine est abattue par sa propre soeur , Jane meurt sous les coups de l'homme de verre ...

Et puis certes cobra sauve les donzelles en péril, dégomme du méchant sans jamais se départir de son sens de l'humour , ok il encaisse les coups sans broncher, mais c'est un perso ADULTE pas un gamin de 13 /14 ans genre St seiya , Cobra est agé, il picole, fume , drague , a une libido , aime prendre du bon temps , il ne passe pas son temps a geindre en se trainant sur les genoux ,il est viril, pas androgyne pour un sou .. ça change des tafioles genre seiya.

 

 

 Pochette de l'album

 

 

 

 

Il y a aussi un film " cobra " ,sorti au Japon 3 mois avant la série , budget assez conséquent , excellentes musiques, le film est assez différent du ton de la série, on est loin des fights a tout va et des duels  de Males, dans le film, les sentiments prédominent , certaines scénes sont a couper le souffle , non pas de par les combats, mais de par les émotions distillées par les  personnages  . La trame reprend en partie celle de la série, avec 3 soeurs a la recherche de leur planéte, on retrouve l'homme de verre et meme Sandra ( rebaptisés dans la vf Lord Nécron et Nadia Oo ).Curieusement , on a le sentiment que Cobra est comme nous un spectateur de la tragédie qui va se jouer sous ses /nos yeux  , la mort va venir réclamer son du , et il ne pourra rien y faire . Le film n'a pas beaucoup plus aux fans acharnés de la série, ça peut certes se comprendre , mais personnellement je trouve que le voir vaut le coup , ne serait ce que pour la beauté visuelle de certains passages.

 

 

 Cobra - épisode1

  

 

Voila, fin de cette incursion dans l'Univers Zéro , pour conclure , je trouve que " Cobra " ne vieillit pas trop mal, le poids des ans se fait certes sentir, animation vieillissante , etc etc , mais la magie fonctionne toujours, grace au talent de Buichi Terasawa et des animateurs/scénaristes /dialoguistes/ doubleurs qui ont participé a la création de ce personnage hors du commun .

bien caché dans la nuit c'est Cobraaaa

Guettant ses ennemis c'est Cobraaaa

Personne n'est a l'abri, c'est Cobraaaa

Androides et robots

C'est l'univers Zéro

Mais votre roi est la

et votre roi c'est Cobra .

 

 merci au site suivant : http://www.cobraworld.net/index3.php

Sur lequel j'ai récupéré les illustrations de cet article, il est vraiment trés complet, on sent les fans boys passionnés , soucieux du détail . :) 

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #tivi addict

Hier , j'ai revu le tout premier épisode des Experts Manhattan, je l'avais matté distraitement lors de la premiére diffusion, sans y accorder toute mon attention . Hier donc, je suis l'intrigue, blabla , cadavre , preuves, suspects , l'épisode n'est pas mauvais .Lais la seule raison qui me pousse a remettre une couche sur cette série, c'est le monologue final de Mac Taylor ( Gary sinise , qui roxxe a mort, n'en déplaise a certains -_- ) , il se rend au chevet d'une victime inconsciente , sous respirateur .Et la il commence a lui parler de sa femme, Claire, morte dans les attentats du 11 septembre .Il dit en gros, qu'il c'est débarassé des affaires de sa femme, trop de souvenirs douloureux qui ressurgissent a travers ces objets .Il n'en a conservé qu'un seul : un ballon de plage que Claire avait gonflé peu de temps avant sa mort .Il le garde parce que c'est le souffle de sa femme, qui est dans le ballon, moi j'ai trouvé ça SUBLIME.Comme quoi , parfois, le plus insignifiant des objets du quotidien peut prendre une autre dimension . Ok je sais, série tv, scénario toussa , mais n'empéche que cette scéne m'a émue .Aprés ça, il se rend sur le site de Ground Zero et colle son front au grillage en fermant les yeux . Ben c'était vraiment trés trés beau, le Taylor /Sinise est resté sobre , touchant , les yeux remplis de larmes, mais sobre .

J'adore T_T ( ouais ben je suis pas une shemale hein? j'ai un coeur sensible et fragile , pis sous mes faux airs de chieuse se cache une grande romantique ...)

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #cinéma

 

 

Déçus hein ?? Pas de sexy donzelles a la blouse déboutonnées , mais des Nurses sauce " Silent Hill " .Elles errent dans les couloirs sombres et effrayants de l'hopital, on entend leurs pas trainants avant de les voir, leurs gémissements étranges , avant d'entrevoir leurs silhouettes , humaines et monstrueuses a la fois, armées et mortellement dangereuses , elles se cachent parfois derriére portes et rideaux , et se jettent sur vous , pauvre hére égaré dans cette foutue ville , pour d'obscures raisons ...

j'espére vraiment ne pas etre déçue par Gans T_T , en meme temps son " Crying Freeman  est une des meilleurs adaptations d'un manga sur grand écran , on peut espérer un travail a l'identique avec "Silent Hill" .

Bon allez zou, AFK " CSI New York" :)

 

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #cinéma

Quand le moral est au plus bas ,

Regarder un film de zombis tu dois !!

Je viens juste de voir LE meilleur film de Zomblards que j'ai jamais vu ces 10 derniéres années et il répond au doux nom  de Shaun of the Dead ...




Ze pitch : Shaun est un trentenaire British sans histoires , il vit en colocation avec son super pote Ed dans la banlieue londonienne , métro boulot dodo , sa petite amie le largue , sa mére vit avec un blaireau, ses collégues se foutent de lui , mais HEUREUSEMENT, Shaun a un Phare dans son existence , un nid douillet ou  se réfugier en cas de pépin ( ou pas ;) ) , le Pub .
Un matin nos deux héros sont confrontés a un phénoméne étrange : les morts reviennent a la vie  et errent , attaquant et dévorant tout ce qui vit ..
Nos deux larves vont devoir se lancer dans un "raid " afin de combiner sauvetage d'ex petite amie et survie ...

BON j'vais pas y aller par quatre chemins : j'ADORE CE FILM , je ne m'étais pas autant marrée depuis une éternité , je suis sous le charme du rouquin et de son pote Ed ( need le même irl kwa  !) !!



Shaun of the dead aur
ait pu sombrer dans une suite sans fin de blagues a deux balles mais nan parce que les scénaristes Ed. Wright et Simon Pegg sont des fans du genre , ils se servent de l'humour " so british" pour nous balancer allégrement de vraies scénes de Zombies movie comme je les aime et ça marche a mort : tripes , éviscération , headshots , vinyls volants foisonnent , sans oublier bien sur les cacahuétes et la sacro sainte pinte de biére sirotée au pub du coin .

Shaun va donc devenir un " héros " , le petit vendeur de télévisions va tenter de sauver les vies de ses proches sans pour autant se transformer en Rambo ( quoi que ... ) , le voir régler ses problémes avec sa petite amie tout en se fritant avec des zomblards est vraiment tordant ...


Il ne s'agit pas ici de super militaires armés d'armes kikoolol ou de héros séduisants au sourire ravageur , Shaun et Ed sont tout sauf glamour et c'est pour cela que la magie fonctionne , parce que l'empathie est immédiate !

On se reconnait tous forcément un peu dans l'un des trentenaires qui évolue dans Shaun of the dead ( si si !!! ) , ils ménent des existences NORMALES , clopent, picolent , jouent aux jeux videos tout en taffant a droite et a gauche pour payer des factures , ce ne sont pas des super héros et ça fait du bien ... 

Le mélange humour / tripes fonctionne du feu de dieu , les comédiens sont hilarants et trés trés attachants , certaines scénes sont CULTISSIMES comme celle du lancé de vinyls ou de l'appareil photo , les dialogues sont hilarants et remplis de références a d'autres films ( Ash , we're coming to get u Barbara !!! ) , Shaun of the dead est un film de GeEks pour des GEeks  !!!

J'pourrai plus écouter du Sade sans me marrer 
 ...

La premiére partie du film présente simplement mais efficacement la galerie de personnages que nous allons suivre tout au long du film , l'empathie est immédiaite  , le côté paumé de Shaun le rend d'autant plus attachant , l'arrivée des Zombies est superbement bien présentée via de petites touches qui annoncent clairement le cataclysme mais laissent Shaun de marbre même quand il reçoit un message ô combien clair durant une scéance de zapping  !!!



Par contre la seconde partie de Shaun of the dead souffre d'un manque de rythme évident , ça traine un peu en longueur ici et la malgrés des scénes ahurissantes comme celle avec le fameux don't stop me now des Queen ...

En dehors de cela , y'a rien a redire a propos de Shaun of the dead qui démontre qu'il y a encore de l'espoir pour le ciné de Zombie !!!

Par contre je me dois ici de le dire haut et fort : Shaun of the dead fait partie de ces films qu'il faut voir en VOSTFR , la vf est LAMENTABLE et ne respecte pas les jeux de mots et l'humour des dialogues , sors ton harraps et révise ton angliche sinon tu vas passer a côté de petites perles so british qui me font rire encore et encore ...

Ils sont forts ces Anglais quand même ...

Voir les commentaires

Publié le par behelit
Publié dans : #cinéma

De tous les etres malfaisants que j'ai pu croiser sur le grand écran , ou sur le petit via des jeux vidéos , celui  qui me fait le plus flipper , c'est  le Fantome , je ne  parle pas du gentil niais Casper , mais de l'esprit désincarné affamé de vengeance et ivre de colére comme dans ...The Grudge..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

the Grudge , est selon moi, un des films les plus terrifiants qui soit , histoire d'une famille d'américains qui déboulent au Japon suite a une promotion de monsieur, et qui se dégotte une charmante maison dans un quartier calme, salle de bain , jardin, sacrée superficie, bref une affaire ..Sauf que , cette jolie maison a un secret , et pas n'importe lequel, les anciens propriétaires sont tous morts dans ces murs , le mari a tué femme et enfant avant de se pendre . Malédiction sur ceux et celles qui oseront franchir le seuil de cette maison, ils seront condamnés a une mort certaine et franchement pas belle du tout !

Je passe sur le casting, je m'en tape un peu de cette galerie de pseudos acteurs /trices, (je passe sur par exemple un Bill Pullman qui se demande visiblement ce qu'il fout la , et nous aussi en fait, sur une Buffy amorphe , et je ne parle mm pas de son mec , Jason Behr qui ferait mieux de retourner prendre des cours , crédibilité zéro , enfin bref !)  , je passe sur le succés qu'a eu ce film au box office ricain et mondial,( il a cartonné, surprenant tout le monde, d'abord parce que ce film moi ce qui m'intéresse c'est ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fantomes , que ce soit le gamin , Toshio et sa propension a surgir sans prévenir  en poussant de droles de cris, ou sa charmante et o combien délicieuse moman , longs cheveux noirs qui cachent un visage terrifiant , elle émet d'étranges sons, qui m'ont poussée a fermer les yeux pendant la scéance ciné, tellement l'idee de voir ce qui faisait ce bruit la me terrifiait .Elle et son fils ne sont pas confinés aux murs de la maison, loin s'en faut, ils peuvent traquer leur proie jusque dans des immeubles ultra modernes , comme la pauvre Susan le constatera :p .

screenshot from The Grudge

 

 

Pas de happy end pour sarah buffy gellar et son bellatre de boyfriend , pas de repos mérité , son Bourreau aux cheveux longs ne la lachera plus .

Takashi Shimizu est le réalisateur du film original " JU -ON " , un " direct to video " qui a connut un tel succés au Japon, que Shimizu a du tourner une séquelle, et enfin une version cinéma qui attirera l'attention de Sam " Evil Dead " Raimi , ce dernier proposera a Shimizu de faire un remake de son  film , proposition acceptée .Mais la ou les deux gaillards ont assuré je trouve , c'est qu'ils n'ont pas transposée l'histoire aux States , nan, ils ont transposé leurs futures victimes et le spectateur au Japon, déracinement complet, changement des régles et des poncifs du ciné horrifique habituel , idée excellente..

 La scéne sur le toit du commissariat entre Karen et l'inspecteur chargé de l'enquete est révélatrice des conséquences de ce choix , l'homme parle a la blondinnette de cette croyance nipponne selon laquelle les ames de persones mortes dans des conditions particuliérement violentes , dans une ambiance de haine , ces ames la restent parmi les vivants et assassinnent .Pas du tout étonné le flic , non, il expose cela simplement , aprés tout, au Japon, la croyance en un monde spirituel étroitement lié au monde des vivants est plus que vivace !Dans un remake ricain pur souche, on aurait pas eu droit a cette scéne , on aurait directement fait venir un Exorciste en tenue de Rambo ...

BREF! Tout ça pour dire que ce film , remake ou original, est absolument terrifiant , je me rappelle de mon voisin de gauche dans la salle de ciné ( un inconnu ) qui se tordait de rire a chaque fois que je sursautais de trouille , et de mon voisin de droite ( une célébrité locale :p ) qui s'est retrouvé avec un bras en moins tellement je m'agrippais , saisissait , tordait le dis bras ...Moralité , j'ai pas vue UNE seule appartition d'Hayako a cette scéance de ciné ...:p J'ai attendu de récupérer le film pour le regarder tranquillou et me faire une frayeur a domicile T_T

Autre fantome terrifiant : Sadako, encore une silhouette de femme aux longs cheveux noirs , qui traque ses proies aprés leur avoir donné 7 jours pour échapper a sa malédiction .Ring fait peur , pas de doutes, mais c'est pas une peur de tous les instants comme dans The Grudge, c'est une peur qui monte lentement, au fil de l'enquéte des 2 héros pour sauver leur peau , apothéose finale avec Sadako qui surgit d'un poste de télévision pour aller donner la mort , cette silhouette a l'étrange démarche saccadée et au regard terrifiant , m'a traumatisée aussi -_- j'ai mis du temps a m'approcher de mon scope aprés cette vision ..Le roman qui a inspiré Hideo Nakata est assez différent du film , les deux versions ( papier/péloche ) se complétent plutot bien , meme si la trame du roman est 100 fois plus complexe .

 

Ne pas oublier " Dark Water " , la pauvre Ikkuko qui se fait voler sa mére par le fantome d'une gamine aux ....cheveux longs et noirs -_-

Yoshimi et sa fille Ikuko emménagent dans un appartement ou elles vont apprendre a vivre seules, la maman étant en plein divorce d'avec en enfoiré en costard cravate, elle espérait trouver le toit idéal pour sa fille, pouvoir poser ses valises et tout reprendre a zéro , mais trés vite la jeune femme est confrontée a des bruits étranges venant de l'appartement du dessus, supposé vide, une fuite apparait sur le plafond de sa chambre, un petit sac rouge va la faire sombrer dans l'horreur  , la peur s'infiltre dans sa vie au fil des gouttes qui tombent de l'étage du dessus .Excellent film certes, la scéne TERRIFIANTE selon moi ...celle ou yoshimi va frapper a la porte de l'appartement du dessus, pas de réponse, la jeune femme reprend l'ascenceur et au moment ou les portes se referment, elle entrevoit briévement la silhouette d'une petite fille qui la regarde depuis le seuil de l'appartement ..Brrrrrr..

Et enfin " Deux soeurs " , gaffe  la on quitte le Japon et ses Kwaidan , on part pour la Corée , aprés une longue absence, deux soeurs ,su-mi et su-yeon, rentrent dans la maison familliale, escortées par un pére absent et falot.elles y retrouvent une belle mére insupportable.

 

l'ambiance va se dégrader au fil des heures, la maison devenant le réceptacle des sentiments et des peurs exacerbées de ces personnages, mais sont ils seulement seuls dans cette demeure?

 

ici aussi, la peur monte lentement mais surement , assaisonnée de scénes parfois scotchantes , je pense a celle de la cuisine ( mais merde quelle idée de regarder sous ce foutu placard????) , ou celle de la chambre a coucher , cheveux noirs et longs encore une fois , et cette foutue ambiance malsaine, la tension palpable entre ma belle mére tarée et les deux gamines ..La fin est INCROYABLE , je m'attendais vraiment pas a ça ...

Le détail commun a ces films , pas d'effets spéciaux a la con, pas de surenchére débile , juste ...la trouille , la peur, l'angoisse quand réveillée en pleine nuit je m'attends a voir une silhouette filiforme au visage masqué par un rideau de cheveux longs et noirs se trainer vers moua T_T

L'imagination qui joue a 100 a l'heure , quand dans mon ancien logement, assise devant le pc, tard dans la nuit , j'osais pas me retourner quand j'entendais le bois des escaliers craquer :)

 Y'a pas UN SEUL Zombi , slasher , serial killer, ex "male " , huissier, qui me fera autant flipper qu'un Fantome , mine de rien, les autres on peut les dégommer a coup de fusil a pompe , mais un fantome?c'est impalpable , vicieux ( Z'avez déja vu " l'emprise " ??? MAZELTOV, la pauvre fille se faisait prendre par tous les trous, par un esprit sacrément obsédé , j'avais vu ça sur Antenne deux , chez popa et moman, han , jvais lancer limewire tiens :p ) toussa...

 a part appeller Ghostbusters jvois pas quoi faire ...

 

 

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog