Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Samedi , fin d'aprés midi ...

 

Minimwa partie chez son pôpa ce sui signifie Grosse session bullage /nolifage avec en ligne de mire pexage enchantement ( métier WoW) pour ma shadow priest , commencé hier soir , c'est chiant et long mais j'préfére me donner ce mal la que raquer xxxxxxx péhos en demandant a d'autres joueurs de faire l'enchantement de mon matos :-|

 

Aprés une looooongue session pex , mon cerveau engourdi a réclamé une pause avec si possible visionnage d'une pelloche inconnue histoire d'ajouter de nouveaux reflets a ma bulle  ...

 

Et ô joie  ....

 

Pour la premiére fois depuis un chti moment , j'ai eu peur  grâce a un film et cette sensation ô combien agréable , je la dois au grand Robert Wise ( west side story *_* ) et a sa maison du diable , superbe pelloche en noir et blanc ( *_* ) qui date des années 60 et qui s'inspire du fascinant roman de Shirley Jackson , roman lu durant mon adolescence , lecture qui m'avait franchement emballée ...

 

maison_diable.jpg

 


 

Le pitch : Le docteur Markway méne une expérience dans le Castel ( hill house sur le papier ) , un vieux manoir perdu en pleine campagne dont l'histoire est entachée de morts étranges et dramatiques , afin de faire la preuve d'une éventuelle hantise , Markway emméne avec lui trois autres personnes ( luke futur héritier de la demeure , Théodora douée de " double vue " et Eleanor une jeune femme fragile qui a vécu un phénoméne de poltergeist quand elle était jeune  .. ) qui lui serviront de témoins /cobayes  ....

 

 

BON j'vais pas y aller par 4 chemins  ...

 

La maison du diable est le meilleur film de maison hantée que j'ai jamais vu et pourtant j'en ai bouffé des films de hantise ces derniéres années mais aucun ne m'avait autant touchée/remuée que celui la et pourtant il date de 1964 !!!!!

 

GAFFE SPOILERS FANTÔMES CI DESSOUS !!! 

 

" La faute " a la réalisation remarquable de Wise qui réussi a distilleru ne ambiance oppressante et angoissante via des plans d'une étrange beauté , il utilise des plongées/contreplongées , zooms brutaux , bruitages flippants qui font lentement mais sûrement monter la sauce flippe  ...

Le noir et blanc ôte tout charme potentiel a une demeure labyrinthique qui semble prendre vie dés l'arrivée d'Eleanor ,Wise sait parfaitement utiliser ces nuaces de noir et blanc , d'ombres et de lumiéres pour souligner certaines scénes déja bien assez angoissantes ( les étranges reliefs qui semblent prendre vie sur les murs ... ) .

 

haunting06.jpg

 

Le Castel filmé par Wise est un personnage a part entiére de ce film , malgrés son intérieur douillet et confortable , on ne se sent pas en sécurité entre ses murs .

 

Le surnaturel vu par Wise n'est jamais tapageur ni ridiculement outrancier ( jan de bont qui a réalisé le consternant remake du film de wise n'a rien compris de l'essence de son modéle a moins qu'il n'ai tout simplement aucun talent ? ) , le réalisateur utilise des " ficelles " simples mais avec un tel talent que de simples bruits de coups dans les murs, des poignées qui tournent , des pleurs d'enfants , autant de choses " déja vues " 100 fois dans d'autres pelloches , prennent une force particuliére dans La maison du diable qui mérite bien son nom  ...

 

Nulle apparitions fantômatiques , pas de spectres grimaçants , juste des bruits étranges , des jeux d'ombres et de reflets sur les murs , des portes qui s'agitent au grand dam des compagnons du docteur Markway ...

 

Mais la vraie force du film de Wise repose dans le mariage subtil et délicat d'évenements surnaturels et de la peinture incroyablement réussie de la psychologie torturée d'Eleanor ...

 

418076_16846410_460x306.jpg

 

Car parallélement a l'étude de la maison, le spectateur suit la lente descente aux enfers d'une jeune femme gravement perturbée suite a la mort d'une mére qu'elle a servi comme une esclave durant onze longues années , Eleanor sort meurtrie de cette mort et porte un lourd sentiment de culpabilité ainsi qu'une terrible peur de l'avenir, elle qui n'a jamais réellement vécu , prisonniére d'une mére mettant trop de temps a clamser , la voila libérée de sa prison mais pour vivre quoi? aller ou ? La lettre du docteur Markway lui ouvre de nouveaux horizons et lui offre l'espoir de pouvoir enfin VIVRE ..

 

La relation qui se noue entre la maison et Eleanor est fascinante , la jeune femme étant déchirée entre son envie de fuir ces lieux et sa peur de n'avoir nulle part d'autre ou aller , Nell deviendra l'invitée permanente de cette maison qu'elle ne voulait pas quitter en mourant ( suicide? ou est ce vraiment la demeure qui veut la retenir ? ) dans un accident de voiture  ...

 

Et si c'était la voix off de Markway qui nous accompagnait lors du prologue de La Maison du Diable , c'est celle de Nell qui nous escorte vers la sortie , nous faisant ( je le pense ) clairement comprendre qu'elle a trouvé sa place a Hill House et que nôtre présence n'est plus nécessaire .... 

 

La demeure de Hugh Crane semble réserver un funeste destin aux femmes qui s'installe entre ses murs comme le montre si bien le superbe prologue du film .

 

haunting_bracelet.jpg

 

L'interprétation sans failles de Julie Harris qui prête ses traits au personnage de Nell est incroyable , elle réussi sans jamais trop en faire a nous faire ressentir la fragilité exacerbée de cette écorchée vive qui passe par plusieurs stades sous nos yeux via de longs monologues au cours desquels on écoute les pensées de la jeune femme , sa frustration de ne pas être aimée par le docteur Markway , ses peurs multiples face aux difficultés de la vie ...

 

L'autre personnage féminin la brunette théodora ( trés belle Claire Bloom *_* ) , sûre d'elle , froide et toujours prête a " casser " Nell dans ses désirs d'être le centre de toutes les attentions , est lui aussi trés intéressant car aux antipodes de Nell qu'elle tente d'aider a sa façon sans réussir dans sa mission , sa relation avec Eleanor est " trouble " et ambigue , la donzelle n'évoque jamais ouvertement son homosexualité qu'elle semble vouloir cacher mais l'on devine une tension sexuelle dans son attitude vis a vis de Nell qui a le culot de la traiter de monstruosité ou d'erreur de la nature ....

 

Les fans de Twin Peaks s'amuseront de retrouver le trés jeune Russ Tamblyn ( le psy de laura palmer :p ) dans le rôle de l'héritier ironique ....

 

091019024545976440.jpg

 

J'ai été vraiment bluffée par La Maison du diable ...

 

Je suis une grande fan de ce genre d'histoires , deux de mes romans favoris sont celui de Shirley Jackson qui a inspiré ce film et " la maison des damnés " de Richard Matheson , les deux romans ont la même trame , un groupe part vivre quelques jours dans une maison prétendumment hantée afin de faire la vérité sur les phénoménes , deux écritures différentes , deux gros coups de coeur Gaëlliens , j'ai vu l'adaptation de la maison des damnés de John Hough trés récemment ( mon cher et tendre m'en veut sans doute encore de lui avoir imposé cette daube -_- ) qui est un joli massacre en régle d'une putain d'histoire MAIS le film de Wise lui est une adaptation parfaite !!

 

Dans les deux romans , les maisons ciblent leurs attaques sur une seule personne , une femme ( Nell chez Jackson , Florence chez Matheson ) fragile que ses compagnons ne prennent pas forcément au sérieux , la chose qui hante les murs de ces baraques trouve la faille chez ces femmes et s'insinue en elles afin de les détruire sans que personne puisse les sauver ....

 

 

En conclusion ...

 

A une époque ou on tente de nous faire peur par n'importe quel moyen et en usant et abusant d'effets spéciaux froids et ridicules sans parler de scénaris frôlant la stupidité ( insidious ?) , j'me rends compte que la blasée aigrie que je suis peut encore être épatée , séduite , fascinée en revenant vers des classiques et j'remercie Laurent Barés et sa sa Mad séquence dans Madmovies qui pour la seconde fois ( il m'avait poussée vers " les innocents " il n'ya pas si longtemps ) m'a initiée a un monument de beauté et de trouille et je vais garder longtemps en mémoire la main fantôme qui se glisse dans celle de Nell >_<  


 

J'vais sûrement allumer toutes les lumiéres pour alle rme coucher ce soir parce que j'aurai la tête encore remplie des étranges événements qui se sont déroulés sous mes yeux dans le Castel >_<

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog