Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

JE SPOILE A MORT , ZETES PREVENUS ...

 

 

Un an ...

ça faisait un an que j'attendais de pouvoir suivre Ofélia dans le Labyrinthe , de rencontrer le Faune ,  de trembler devant le Pale Man ...

C'est chose faite et je vais avoir besoin de temps pour m'en remettre et ne plus entendre cette berceuse si triste me tourner dans la tête ...

J'ai pleuré a la fin de ce film ... J'ai même pas essayé de me retenir en me demandant ce qu'allait penser x ou y , parfois , certaines images sont si terrible que vouloir se retenir de pleurer est trop ... Adulte ? Trop faux ?  

C'est la 2éme  fois que Del Toro me fait pleurer avec un de ses films ...

La premiére fois, avec " l'échine du diable " et la scéne ou le vieux prof déclame des vers tandis que sa bien aimée meurt dans ses bras ...

Et aujourd'hui avec la mort d'Ofélia ...

J'ai aussi pleuré devant Hellboy mais ça n'a rien a voir ... 

Pleurer devant la love story entre un HB et une Liz , ça n'a rien a voir avec les larmes qui coulent devant la perte de l'innocence  , devant la mort d'une enfant , ou en écoutant des mots d'amour prononcés trop tard ...

Cela faisait une éternité que je n'avais pas été autant retournée par un film ...

Franchement ...

Je sais même pas par ou commencer ...

Ok le pitch déja ..

Nous sommes en 1944 , en Espagne . Ofélia accompagne sa mére qui rejoint son nouvel époux, le capitaine Vidal dont elle porte l'enfant ... A peine arrivée sur les lieux , Ofélia découvre un Labyrinthe apparemment abandonné , au coeur duquel se cache un vieux Faune qui va lui apprendre qu'elle est une Princesse qui s'est perdue dans le royaume des hommes , et qu'elle va devoir subir 3 épreuves si elle veut retrouver son Royaume . Tandis que son beau pére montre sa vraie nature, et que sa mére se consumme lentement a cause de sa grossesse , Ofélia va devoir affronter d'étranges créatures .

...

Del toro est un monstre , un bourreau cruel qui prend ses spectateurs en otage et leur asséne des images d'une telle beauté , qu'on en reste scotché sur le siége et qu'on n'arrive pas a fuir quand l'horreur de la réalité surgit  autour d'Ofélia ...

Réalité atroce régie par Vidal, incarné par un Sergi Lopez époustoufflant , capitaine brutal ( la scéne ou il fracasse le nez d'un paysan a coup de bouteille est atroce , soudaine, innattendue, je suis restée bouche bée davant tant de violence ... ), égoiste , sadique , qui régit d'une main de fer sa garnison perdue dans les bois en espérant que la mort viendra le faucher et qu'il pourra transmettre sa " légende " a son précieux rejeton . Il m'a fait penser a Jacinto dans " l'échine du diable " , homme faible qui va semer la mort et la douleur autour de lui avant de crever . La chasse aux rouges que méne Vidal peut sembler " envahissante " , on peut avoir le sentiment que le côté " réel " prend trop le pas sur l'univers onirique mais il y a des personnages trés forts autour de Vidal et leurs histoires valent la peine d'être vues .

 

Et au milieu de ces adultes qui se déchirent , se haissent, se laissent mourir , il y a une enfant perdue , qui va se créer un univers sublime afin de mieux fuir ce monde merdique ... ( un énooorme coup de coeur pour ivana baquero qui incarne Ofélia, elle est lumineuse, craquante , bouleversante ... )

Parce que les mains de sa mére vont l'abandonner, parce que la fiére et courageuse Mercédés va la laisser ( en se jurant de revenir certes, mais elle revient trop tard ... ) .

Réalité atroce que celle contenue dans les mots de la mére d'Ofélia, qui dit a sa fille que la magie n'existe pas , que ce monde est cruel et qu'elle l'apprendra bien assez tôt ..

Et donc Ofélia fuit ... Toujours plus loin, fascinée par les promesses d'une vie meilleure , séduite par les paroles ennivrantes du Faune ( zavez remarqué qu'il rajeunit tout au long du film ?? au début il est vieillissant, ridé, ses yeux sont blancs , opaques, ses dents sont noires et gatées, au fil des rencontres avec Ofélia il va changer d'apparence jusqu'a redevenir jeune a la fin ) , grisée par la danse des Fées autour d'elle .

Bien sur elle va croiser des êtres monstrueux , comme ce crapaud géant , gluant , vivant dans un cloaque humide et bourbeux , entouré d'insectes gras ..

Ou le Pale Man ...

Terrifiant , assis immobile devant un fabuleux festin , mais qui va se remettre a bouger quand Ofélia transgressera les régles établies par le Faune , se lançant lentement mais inéxorablement a la poursuite de cette petite fille qui a osé gouter a son festin, non sans avoir au préalable croquer a pleines dents dans deux des 3fées qui accompagnaient Ofélia, scéne abominable !!!!!!!!! ( il m'a rappellée un vieux souvenir d'enfance, je me suis rappellée d'une série qui passait l'apm a la tv , qui racontait les mythes et légendes gréco romaines, avec le fameux mythe de Jupiter dévorant ses enfants , la scéne m'avait traumatisée , je m'en rappelle trés bien, c'était un apm d'été et ma mére avait du courir éteindre la tv tellement je pleurais de peur ... )

Et tandis qu'il s'approche d'Ofélia, je me suis recroquevillée sur mon siége , horrifiée par cette silhouette famélique ...

Ofélia va passer les deux premiéres épreuves , mais refusera de sacrifier la vie de son frére a ses rêves et mourra pour cela , mais même aux portes de la mort, tandis que Mercédés chantonne en pleurant cette foutue berceuse , Ofélia retrouve le fil de son rêve et meurt en souriant , heureuse d'avoir retrouvé sa mére , son pére et ce royaume qui l'aidait a tenir bon .

Ofélia meurt .

Mais ...

Cette fleur ... Qui ne peut être vue que par ceux qui savent , qui croient encore ...

Est ce une façon pour Del toro de consoler le spectateur bouleversé par le drame de cette mort ?

Je serais incapable la de suite d'analyser les symboles , les images contenus dans le film ...

De toute façon, je n'aime pas analyser ( je le fais déja trop dans ma vie de tout les jours ) , ou décortiquer, je préfére ressentir , vibrer , rire ou pleurer .

Et donc ...

J'aimerais croire qu'Ofélia a vraiment réussi ...

J'aime a me dire , que si j'allais me promener dans les bois environnants le Moulin , je verrais cette fleur , alors et seulement alors, je pourrais sourire a nouveau en pensant a Ofélia .

Et pas juste sentir les larmes me monter aux yeux ...

Je me demande ...

Et si j'allais me balader la bas et que je voyais pas la fleur ...

Cela voudrait t'il dire que je suis devenue trop adulte et donc incapable de voir les choses ?

Ou qu'Ofélia a échoué ?

Dans les deux cas , cela serait terrible ...

 

 

http://www.lelabyrinthedepan.com/#

Juste comme ça ...

La berceuse , on l'entend quand on clique sur " entrez dans le site " ...

Moi jpeux plus l'entendre ...

Ha oui et une derniére chose ...

Pour la premiére fois depuis une éternité , je suis incapable de dire vraiment ce que j'ai ressenti , ce que je ressens ...

C'est pas de la pudeur , juste que parfois , les mots , les vrais mots ne viennent pas, ou ne veulent pas franchir le barrage de mes doigts sur le clavier ...

Mais ils sont la, dans ma tête , liés aux images que j'ai vue ...

C'est le plus important non ??

 

Un énorme merci au Chevalier Servant qui m'a accompagnée voir ce film que j'attendais depuis tellement longtemps , merci a lui de m'avoir laissée me réfugier dans le creux de son épaule quand Vidal se recout le visage T_T ( oui oui , j'aime faire ma tite chose fragile au cinéma :p ) .

 

Commenter cet article
M
Voilà, j'ai pu enfin lire ton article (excellent comme toujours) sur le Labyrinthe de Pan car je l'ai vu hier soir. Et là j'ai été bluffé, pour toutes les raisons que tu as citées dans ton article. Ce film est vraiment exceptionnel pour les 2 "mondes" qu'il décrit et pour ma part, j'ai vraiment aimé la description du "côté réel". Je pense que s'il avait trop insisté sur le "monde onirique" le film aurait pu basculer sur le genre Magicien d'Oz ou Alice au pays des merveilles. Donc à mon sens, très bon dosage de Del Toro. Il a en plus un don pour créer des personnages de salauds (Vidal et Jacinto). Sergi Lopez est incroyable !!!Je n'avais pas vu que le Faune rajeunissait. Merci de le souligner, on verra ça sur DVD.Je ne sais pas si ce conte vient du folklore espagnol (Le Faune, le crapaud) mais je m'interroge encore sur ce que représente le Pale Man (le festin relatif à la mythologie grecque; le tueur d'enfants, toutes ces petites chaussures...)<br /> Enfin je suis content que ce film m'ai plu, ça prouve certainement que je suis resté un gamin. Toute la magie de l'oeuvre monte crescendo, et au milieu du film, on se dit "ça y est, c'est un petit chef d'oeuvre, tout est mis en place pour que j'accroche et quelle que soit la fin du film, je me laisse guider par la vision du réalisateur"Il n'y rien d'autre à ajouter, moi aussi les mots me manquent.Merci Gally de laisser un petit espace virtuel pour partager ça :)
Répondre
G
Haaaa , tu l'a donc enfin vu :) <br /> Je suis TRES heureuse que tu aies aimé ce film et de voir que tu as apprecié toi aussi la danse sur le fil du rasoir qu'a esquissé Del Toro , entre le monde réel et l'univers d'Ofélia .<br /> Il a vraiment offert a ses spectateurs un film personnel , dans la lignée de " l'échine du diable " , avec l'enfance baffouée , des gosses pris au piége par des adultes , des gosses confrontés a la cruauté de la vie , on est loin de certains gamins clichés made in usa ...<br /> Quand a Sergi Lopez, beaucoup trouvent qu'il surjoue , pour ma part je le trouve d'une sobriété glaçante , tout simplement génial même si son personnage est abominable .<br /> J'avais lu dans un vieux numéro de Mad que Del toro s'était inspiré d'une nouvelle ( je crois ...j'ai la flemme d'aller chercher le mad en question ) qui parlait d'une jeune femme enceinte  séparée de son époux par la guerre , la jeune femme va  vivre dans une vieille maison , derriére laquelle se trouve un Labyrinthe , elle y rencontre un Faune qui va la séduire et lui offrir la vie éternelle a ses côtés a condition qu'elle lui sacrifie son bébé , ce qu'elle va faire ...<br /> Je n'en sais pas plus quand au crapaud et encore moins a propos du Pale Man et j'attends avec impatience la sortie du film en dvd pour voir si les bonus offrent des éclaircissements quand a ce personnage effrayant .<br /> Et puis ne me remercie pas, c'est plutôt a moi de te remercier de passer ici et la partager tes impressions et opinions avec moi :)<br /> A bientot ...
E
Pour quelqu'un qui n'arrive pas à sortir les mots, je trouve que tu te débrouilles pas mal ! <br /> Je trouve pour ma part que le pire est de se dire qu'à la fin, on ne sait pas trop comment réagir, quoi penser. être triste ? content pour elle ? rationnel ? enchanté ?Y a plein de réactions possibles...<br /> Mais comme tu dis, l'important c'est pas les mots, mais c'est réagir.
Répondre
G
Je suis d'accord, la fin est étrange , mais de tout les sentiments qui me sont tombés dessus dans les derniéres minutes, c'est quand même la tristesse qui a dominé, je pense ( et j'aime pas penser de la sorte ) qu'Ofélia est vraiment morte et que les images des retrouvailles avec sa mére et son pére sont un ultime barrage qu'elle se crée pour adoucir ses derniers instants ...<br /> De toute façon, rêve ou réalité , le plus important c'est qu'elle ait pu esquisser un sourire en mourant ..<br /> Bref chuis T_T ...

Articles récents

Hébergé par Overblog