Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma
Dimanche aprés midi , il fait beau et chaud a Boulogne sur Mer , les fenêtres de ma bulle sont toutes grande ouvertes et j'entends les bruits émis par mes congénéres humains se précipitant sur la jetée / playa / promenade en bord de mer pas loin de la casa tandis que des bagnoles klaxonnent a tout va , s'que je peux détester les bagnoles , les mobylettes et tous ces trucs bruyants et polluants ...

Heureusement que le chant des piafs reléve un peu le niveau et que le vent léger qui se glisse dans mon appart fait danser le carillon léger accroché a une des fenêtres de la cuisine ce qui génére un son léger et super zen , un ding ding ding ultra apaisant qui me donne des envies de bonzais et de cérémonie du thé    ...

J'aurais pu rejoindre le troupeau et aller batifoler au bord de l'eau seulement voila ...

J'ai la FLEMME , la flemme royale , la flemme totale , une flemme terrible qui me cloue a ma bulle et m'interdit tout mouvement brusque donc restons a la maison les coupaings et mattons un documentaire sur la pêche au calamar en espagne ...

Nan j'déconne, mattons plutôt un film zarbi mais trés trés sympa qui répond au doux nom de ...

Mulberry Street de Jim Mickle ..



Le pitch : La population de New York se retrouve confrontée a une étrange épidémie générée par les morsures des rats , morsures qui transmettent un virus transformant les mordus en  ... Hommes rats :-| ( on ne rigole pas !! )
Les habitants d'un immeuble de Mulberry Street vont tenter de tenir bon et de survivre aux attaques de ces étranges trucs moches et affamés ...


BON !

Je sais s'que tu vas me dire  ...

Des hommes rats :-|

Ok moi aussi j'ai ri en lisant le résumé du film ...

Des Hommes rats ?

Mouhahahahahaaaaa ?

Ou pas  !

GAFFE ATTAQUE DE SPOILERS VELUS !!! 


J'ai trés vite arrêté de sourire parce que l'ésthétisme et l'approche des héros de ce film sont trés particuliéres et j'ai été séduite par l'ambiance "apocalyptique " ( film a trééés petit budget donc le côté apocalypse est trés éloigné de trucs comme 28 jours + tard ... ) qui se dégare de Mulberry Street , les fameux Hommes rats ( gniiiiiii ! ) sont certes ultra ridicules ( on sent que le budget du film n'est pas colossal loin s'en faut ) MAIS y'a un je ne sais quoi dans le bébé de Mickle qui a attisé mon intérêt et pas qu'un peu ...



Déja y'a cette espéce de tristesse qui plane constamment sur chacun des protagonistes de Mulberry Street , on a le sentiment que ces gens sont tous plus ou moins brisés , on devine des blessures secrétes ( fufuuuuu ) , des regrets , les visages sont fatigués , les gueules sont parfois cassées par les coups et la vie tout simplement , ce ne sont pas des super héros loin de la mais des monsieur / Madame tout l'monde , sortis le temps d'un film de la foule des anonymes qu'on peut croiser dans la rue ( si on vit a NY of course -_- ) .

Abandonnés a leur sort par des autorités visiblement dépassées , les " héros " de Mulberry Street finiront par se faire massacrer pour les uns , abattus par leurs " sauveurs " pour les autres , la fin du film est tout bonnement déprimante !!!!

Si j'avais un peu de matiére grise en état de marche , je dirais que le réal fait allusion dans son film a un certain attentat / une certaine inondation et cette violence qui a surpris toute une nation et pris au " dépourvu " les dirigeants incapables de protéger leurs ouailles ( je pense surtout a la nelle orléans la ... ) .

Les habitants de Mulberry Street sont clairement hantés par le souvenir du 11 septembre ( regard inquiet vers le ciel quand des hélicos passent, la fille qui revient d'irak avec le visage et l'âme mutilés ( rooo c'est bo ! ) ) .

Le réal a réussi a créer un sentiment quasi permanent de malaise pas uniquement lié a la menace qui vient des égouts , les protagonistes du film et le spectateur pour peu que celui ci ressente un minimum d'empathie se sentent oppressés .



Le film se divise en deux parties bien distinctes :

La premiére se concentre sur la mise en place de l'histoire et des habitants de Mulberry Street , la caractérisation est ultra simple mais super efficace , la tension monte tout doucement tandis que le réal saupoudre son film de messages alarmistes véhiculés par les radios / tvs , cette premiére partie est de loin la meilleur du film a cause encore une fois de ce sentiment étrange d'abandon qu'on ressent , y'a pas a dire , j'aimerais pas vivre dans une ville pareille ...

La seconde partie est quand a elle plutôt " amusante " puisqu'on voit enfin surgir les " Hommes rats " , ces habitants contaminés par ces saletés de rongeurs et qui se transforment en bestiole velue a long museau et même avec la meilleure volonté du monde du réal qui réussi a pondre un bon chti film original , le budget faiblard se voit dans les effets spéciaux plus drôles qu'autre chose ...


Encore une fois et malgrés ces quelques faiblesses au niveau des sfx , l'intérét de Mulberry Street réside avant tout dans son ambiance , photographie verdâtre et déprimante , bande son super agréable , comédiens tous inconnus mais tous trés impliqués , réalisateur plein de bonne volonté ...

Un film sympa donc qui ne fait absolument pas peur , il est même relativement innoffensif car ultra prévisible et terriblement répétitif MAIS il dégage un je ne sais quoi d'assez étrange qui m'a clairement interpellée ...




Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog