Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma
Samedi soir , non ...

Dimanche matin  ...

J'ai ENFIN vu Hellboy 2 ...



Et euh  ...

Ben chuis un peu déçue ...

Pas déçue par le talent de conteur de Del Toro qui reste mon réalisateur favori ...

Déçue parce que le film ne correspond absolument pas a l'image que je m'en faisais ...


Ze pitch rapide vu que toute personne " normalement constituée " a vu ce film  ;-|

Hellboy et ses potes du BPRD sont confrontés a une nouvelle " menace " ...
Le Prince Nuada , héros déchu des elfes sort de son exil afin de faire valoir ses droits sur la terrifiante Légion d'Or Maudite , une ancienne armée qui fut autrefois responsable du massacre des Humains , avant que le Peuple des Elfes et toutes ces créatures légendaires ne se refugient dans les forêts et les entrailles de la Terre afin de laisser les hommes régner sur la surface ...


GAFFE JE SPOILE BEAUCOUP CI DESSOUS !!!! 


BON ...

J'vais être franche , je ne me suis pas mangée LA baffe tant espérée ...

Ok le film est fabuleux , débordant d'énergie et d'idées géniales , c'est un pur plaisir de retrouver Ron Perlman et sa gueule cassée dans le rôle de Red sans parler d'Abe ou de Liz , Del Toro nous les montre sous un a la fois drôle et émouvant , on découvre avec une certaines stupéfaction le " jeune couple " en plein apprentissage de la vie tandis qu'une nouvelle " menace " se profile a l'horizon  ....  


Ce qui me sidére c'est ce que peut faire Del Toro avec un " petit " budget , incroyable de contempler le spectacle jubilatoire qu'il offre avec HB 2 , la générosité et la passion de ce " GeEk " sont tout simplement sans limites , il met tellement de lui même , il offre tellement de son univers personnel que ça rend chacun de ses films touchants et bouleversants , comment veux tu ne pas être ému ( e ) devant les cris de joie / de tristesse / de rage qu'il fait exploser visuellement dans ses oeuvres ?

Del Toro a littéralement bouleversé ma bulle depuis que je l'ai croisé via l'échine du diable il y a une paire d'années de cela et je crois que quoi qu'il arrive , je le suivrai aveuglément parce que je sais qu'il trouvera toujours le moyen de faire vibrer cette tite corde fragile que je cache derriére mes airs revêches ;-|

A une époque , je pensais que seuls les mangassss / animés nippons pourraient me donner ma dose de rêveries et d'émotions jusqu'a ce que je croise la route de Del Toro , ce mec me fascine a cause de cette apparente et trompeuse facilité avec laquelle il mélange ses influences ( ciné , jeux vidéos , animés , romans , fantasy , contes de fées ... ) , ses passions et son intériorité pour mieux scotcher son spectateur a son siége .

Il ne se contente pas de réaliser , il PARTAGE , il ouvre une porte sur son univers et je trouve que c'est quelque chose de si rare et si précieux qu'il ne faut pas bouder son plaisir et suivre ce mec quel que soit l'endroit ou cela nous ménera  ...

Tu te rends compte que je n'ai toujours pas réussi a revoir son Labyrinthe de Pan ?

Tout simplement parce que je sais que si je le revois , je serai totalement bouleversée pendant de looooongues heures voire pendant quelques jours , partagée entre l'émerveillement et la tristesse , c'est une expérience tellement forte que je n'ai pas le courage de la retenter pour le moment ...

Fly me to the Moon Guillermo !!!

Et donc vui j'aime HB 2 mais ...

Mais ...

Mais l'aspect le plus intéressant a mes yeux n'est que faiblement exploité ...

Je parle des créatures du royaume du roi Balor ou du Marché Des Trolls ....

On fait une belle incursion dans ces mondes FABULEUX mais c'est tellement bref , traité d'une façon tellement rapide pour laisser la place a d'autres scénes d'action que mon regard n'a pas eu le temps de se poser et d'apprécier a sa juste valeur le foisonnement chamarré des ruelles du Marché aux Trolls et pourtant y'en avait des trucs a voir dans ce passage , j'enrageais en silence dans la salle de ciné tellement ça allait vite et tellement mon regard était sollicité , j'te jure que le jour ou le dvd sort j'vais faire des arrêts sur image pour bien étudier les habitants de ce lieu étrange .... 

Parlons de celui qui occupait souvent mes pensées ces derniéres semaines ...

Nuada Lance d'Argent , incarné d'une façon magistrale par le fabuleux Luke Goss ...




Je n'avais pas encore vu ce personnage en action que j'étais déja sous le charme ( mais ça tu le sais déja pas vrai ? ;) ) et pas seulement parce qu'il a un physique qui m'fait carrément craquer , ce que j'aime avant tout en lui c'est son son histoire dramatique , sa personnalité si forte , ses choix et sa fierté , ses ambitions et son violent désir de rendre la terre a son peuple et a toutes ces créatures magiques et mystérieuses qui se cachent dans les contes de fées et les rêves ...

A mes yeux , Nuada n'est pas un monstre , c'est juste un être affamé de Liberté rendu fou par les exactions des hommes sur la Terre , ses actes ne sont pas répréhensibles même quand il tue son pére ( énorme la ressemblance avec Arthas tuant son pére dans LA cinématique cultissime de Warcraft 3 !!!  Ces deux la ont énormément en commun puisque leurs actes sont motivés par le désir ardent de rendre justice a leur peuple .. ) .

Del Toro réussi a rendre ce personnage tellement touchant qu'il m'a été impossible de ne pas céder a sa façon de penser ou de mener son combat ...

S'pas tous les jours qu'un " Méchant " me touche autant ...   

A travers Nuada , j'ai retrouvé un peu du Cabal de Clive Barker , film injustement méconnu qui décrivait des êtres terrifiants vivant en retrait des humains incapables de cohabiter avec la magie et les créatures difformes qui hantent leurs pires cauchemars .

Barker évoque ce même théme dans " le Royaume des Devins " , un pavé passionnant qui parle de la Fugue , un royaume secret ou se terre un peuple fabuleux  ...

Y'a aussi le " Faérie " de Raymont Feist qui touche a ce sujet qui me tient tant a coeur : la survie d'êtres effrayants qui cotoyaient autrefois les hommes ...

J'ADORE ces mythes la moi , ça me fait planer a 15000 sans matiéres illicites , ça enflamme mon imagination , ça me fait vibrer ...

Nuada et son monde caché aux couleurs si chaudes ...

Voila ce que je voulais voir et ce que je n'ai pas ASSEZ vu ..

Del Toro aime les Freaks et toutes ces choses aux formes si diverses et variées chéres a son coeur qu'on entrevoit dans le Marché Des Trolls , il sait en parler et les montrer mieux que personne sans jamais sombrer dans l'étalage de mauvais goût ( quoi que y'avait un sale côté MIB lors du dialogue entre Abe et Manning dans les locaux du BPRD ...) , peut être parce qu'il se considére lui même comme un Freak ?

Chacune de ses créations du Marché aux Trolls ( "Je suis pas un bébé , je suis une Tumeur " ) porte sur elle la marque de l'amour que lui porte Del Toro , c'est d'autant plus DUR pour moi de si peu les voir et de rentrer dans ma bulle  avec le sentiment d'avoir été spoliée et ce même si le Héros phare de HB 2 est un foutu " monstre " doté d'un côté clairement touchant voire terriblement triste  ( cf ce besoin d'être reconnu par les hommes  , son hésitation au moment de tuer l'esprit sylvestre ... )  ...

Le film de Del Toro est beaucoup trop speed a mon goût , on passe d'une scéne a une autre sans avoir le temps de respirer , en d'autres temps j'aurais applaudi a tout rompre en jubilant devant ce foisonnement de lieux et de personnages mais pas cette fois ...

Tout se passe tellement vite  !!!!

Trop vite  !!!

Le Marché Des Trolls est expédié d'une telle maniére que j'en ai été navrée , j'en avais vu des images, des photos , des Bestiaires qui m'avaient donné faim comme rarement , faim de magie et de rêveries , faim de scénes oniriques qui auraient comblé toutes mes espérances ...



Je rêvais de visiter longuement les allées encombrées de ce lieu , je pensais que mes yeux auraient tout le temps de détailler les êtres qui errent la bas afin de m'en coller plein la bulle et de pouvoir rêvasser longtemps ensuite ...

Mais j'avais ommis une chose essentielle  ...

HB n'est pas le Labyrinthe de Pan ...

J'ai réalisé mon erreur lors de la scéne ou HB décide de tuer le dernier représentant Sylvestre ( halalalaaaa il connait ses classiques le petit pére Del Toro , quel joli hommage a Mononoke Hime !!! ) , j'ai décroché du film a cet instant précis parce que dans mon ti coeur de grande rêveuse , j'ai espéré qu'il ne le fasse pas et qu'il laisse cette chose faire son oeuvre ce qu'il n'a bien entendu pas fait puisque haha * rire navré * les hommes doivent triompher ...

Je suis donc déçue je l'avoue ...

Attention hein , je crache dans la soupe mais j'admets avoir passé un foutu bon moment , certaines scénes sont HALLUCINNANTES de maestria , HB2 foisonne d'idées géniales mais simples ( Johan Krauss en est le meilleur exemple ) , l'apparition de l'Ange de la Mort ( qui ressemble férocement au Pale Man du Labyrinthe ... ) est angoissante et sublime , les combats entre Red et Nuada sont FABULEUX de rapidité et de fluidité , je pense en particulier au duel final sur ces piéces d'horlogerie qui font penser a Chronos ou a Sergi Lopez et ses montres dans le labyrinthe ou a Krönen dans HB premier du nom ...

La générosité , l'honnêteté , le talent , la puissance de Del Toro sont toujours la , c'est toujours jouissif de voir Red se latter avec des gros méchants et s'énerver contre sa hiérarchie , les " petites souris " , Johan Krauss  , le géant de pierre et le gobelin en Irlande , la révélation faite a Liz par l'ange de la mort , tout cela est bien joli mais  ...

Mais HB 2 ne m'a pas touchée au coeur comme ce cher Guillermo l'a toujours fait de par le passé ( sauf avec Chronos ou Mimic que je n'aime pas du tout  !!! ) ..

Dans Blade 2 , j'avais été charmée par le personnage pourtant antipathique mais charismatique voire touchant en diable de Jared Nomak ( Luke Goss encore une fois , je l'aimeuh çui la !!!!! ) , par les scénes de combat entre Blade et les Vampires / Reapers , le grand baléze du blood pack qui rappelle un certain gros bourrin dans Soul Calibur , Ron Perlman et sa bombe dans la tête , la zolie princesse qui meurt dans les bras de son prince dans un final a fort potentiel lacrymal ...

Dans L'échine du Diable , Del Toro m'avait fait pleurer comme rarement avec ce vieux bonhomme récitant un poéme sur le corps de sa dulcinée tandis que le monde s'effondre autour d'eux et que des enfants souffrent des actes stupides des hommes sous le regard de celui qui murmure  ...

Dans HB 1 , j'avais eu la chair de poule a cause du charisme gouailleur de Red , de la mort sublime de Broom ( halalalaa la zik de l'enterrement  !!! ) , de la relation douloureuse entre Liz et Red et de ce baiser final qui collait un gros bras d'honneur a tous ceux qui espéraient voir une éniéme baston trouductoire  ...

Dans le Labyrinthe de Pan , j'avais été bouleversée de bout en bout par l'onirisme et la cruauté du monde dans lequel évolue l'héroïne , le mélange parfait entre réalisme cruel ( Sergi Lopez kwa -_- ) et créatures oniriques ( le Faune !!! ) , cette fuite deséspérée de la fillette afin d'oublier que le monde devient fou et qui fini par être rattrappée de la plus horrible des maniéres par la réalité ...

Chacun des films de Del Toro m'a remuée a sa façon ...

Je n'ai rien ressenti avec HB 2 ...

Quelques frissons quand Nuada apparait , quand les portes du Marché s'ouvrent , un ti rire par ci , un sourire par la , un zeste d'émotion quand Nuada ( gniiii >_< ) et sa soeur meurent mais j'avais tellement décroché du film que leur mort prévisible ne m'a pas plus émue que cela  ...  

Et puis merde quoi , c'est quoi cet humour a deux balles omniprésent ????

OUI la scéne de la biture d'Abe et de Red est HILARANTE , s'pas tous les jours qu'on voit deux Freaks chanter du Barry Manilow dans un film !!!

OUI il est tordant cet uppercut ( kikoo Bud !!! ) balancé a la vieille ou ce passage ou HB se fait latter par un Krauss pas jouasse qui fait mumuse avec des portes de vestiaires ...

Mais en dehors de cela , j'ai trouvé les notes d'humour beaucoup trop nombreuses et carrément nocives ( ça m'a rappellé ce pauvre Gimli !!! ) , le personnage de Manning est insupportable , sans parler des passages guimauve entre HB et Liz ou de l'amourette entre Abe et Nuala qui m'ont laissée totalement de glace ...

Et que dire de la zik d'Elfman qui passe par une oreille et ressort par l'autre sans laisser aucune trace ???

Rolalalaaaaa je me rends compte que je viens de passer 45 minutes a ronchonner a propos de Del Toro , c'est la premiére fois dis donc  !!!!!

Je suis partiellement fautive , je n'aurais pas du penser qu'HB 2 se déroulerait dans le Monde de Nuada ...

BREF impression super mitigée ..

P'tain tu te rends compte que je l'attendais depuis chais plus combien de temps ce film ????


Bah s'pas grave , je me consolerai en écoutant Beautiful Freak ( joli choix musical , je ne l'avais pas entendue depuis longtemps , j'avoue avoir souri en reconnaissant la mélodie   ... )  et en repensant a ces trop rares scénes réellement sublimes ....

BON !!!!

Guillermo steuplizzz , tu veux pas laisser tomber ces fichus hobbits et leurs pieds velus et focus sur Lovecraft plutôt que devenir un clone de Peter Jackson et tourner en rond ????


Allez zou , 1h40 du matin , j'vais aller dodoter en rêvant que je me balade dans le Marché des Trolls  ...

Le film que je me ferai dans ma tête sera sûrement plus en adéquation avec
....




...

( en écoutant cette zik issue du premier film , je me rends compte a quel point la BO de ce deuxiéme opus est naze ... )

Edit du dimanche matin mais beaaaaaaaaucoup plus tard ( tain j'ai du dormir a peine 3 heures -_- )  : ha j'ai oublié de te raconter un truc ..

Quand nous sommes entrés dans la salle , on a cru a une mauvaise blague tellement l'écran était ridiculement petit , a peine plus grand qu'un écran lcd qu'on voit dans certains salons aujourd'hui , la salle était toute petite , le son pourri et attention , le détail qui tue : la tite zik pour faire patienter agréablement le spectateur mortifié d'avoir claqué 8 euros pour un écran aussi pourri ( plus jamais je n'irai dans ce ciné de mairde  !!! ) c'était ...

La BO de Totoro  !!!!!!!!!!!!!!!!

Véridique  !!!!

Je devais être la seule a apprécier :p

D'ailleurs en sortant de la salle j'ai alpagué un des employés pour lui demander qui avait choisi cette zik la , c'était un ti jeune binoclard et rougissant ravi de me répondre que ben c'était lui ;-|

J'vais voir HB 2 et j'écoute du Totoro ...



Commenter cet article
M
Coucou ^^ Je comprends que tu puisses être un poil déçue, mais Del Toro ne pouvait pas faire un film entier sur le marché des trolls lol. Hellboy est un film riche, on en prend plein les yeux, sans temps mort. Il faut plus d'une vision pour bien en profiter. Pour l'humour, je ne trouve pas qu'il y en ait trop, moi j'ai apprécié (surtout la scène de biture), et pour les amourettes je n'ai pas trouvé ça trop niais, je suis bien content qu'abraham sapiens ait un rôle plus important, j'aime bien ce personnage. Et quand au petit nouveau, le medium Krauss, son personnage est assez haut en couleur lol. J'ai passé un bon moment et ça m'a donné envie de revoir le premier.
Répondre
M
Article passionnant ma foi.Comme toi, Del Toro ne m'a pas déçu. Le film est à son image: généreux et foisonnant. Mais cela le pèse, il y en a trop, on s'y perd. Et Del Toro perd en rythme dès qu'il passe à l'aspect comique des situations ou des personnages. la réalisation passe de tout à rien.Dommage pourtant, quel talent!
Répondre
G
<br /> Hello et merci pour le compliment ( mes chevilles vont enfler ! ) ...<br /> <br /> quand je repense a HB 2 je me demande si Del Toro n'a pas voulu trop en faire, trop donner, trop montrer , trop, trop ,trop avec comme résultat un film ébourriffant MAIS trop speed qui gagne en<br /> profondeur pour le personnage principal ( ce fameux passage de la chute par la fenêtre ou l'on réalise a quel point Red a besoin d'être reconnu par les hommes , reconnu et accepté voire aimé , sa<br /> relation avec Liz ... ) mais fait passer la partie essentielle du film en vitesse accélérée , c'est beau , on s'en prend plein les mirettes , visuellement c'est franchement magnifique mais ...<br /> <br /> A vouloir trop bien faire , Guillermo a perdu quelque chose en route et c'est ce quelque chose la que je voulais moua -_-<br /> <br /> <br />
S
C'est marrant car la foire aux trolls est effectivement mon passage préféré. On dirait une séquence à la Star Wars épisode IV, quand on voit la Cantina, l'astroport et des milliards d'extra-terrestres... Bref, une formidable invitation au voyage ! Et je te rejoins sur l'idée qu'on a envie que la séquence ne s'arrête jamais... Ca me donne envie de monter une séquence vidéo avec tous les monstres de Del Toro :)Ca calme en tout cas cette imagination, qui n'a rien à envier à celles de JAckson ou Lucas... :) 
Répondre
G
<br /> Hello Jeune Sycophantewan , j'ai également pensé a Star Wars lors de l'entrée de Red et de sa team dans le Marché Aux Trolls , les sons , les bruits étranges , les dialectes , les personnages aux<br /> allures étranges mais pas réellement effrayantes , tout cela fait furieusement penser au passage de Star Wars que tu évoques ...<br /> <br /> <br />

Articles récents

Hébergé par Overblog