Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Ce qu'il y a de très cool avec le mois de Mai, ce sont les jours fériés qui me permettent de zyeuter encore plus de films genre hier , 1er mai : trois pelloches dévorées dont une qui m'a mise en PLS ..

 

Le Pitch: Des douaniers découvrent le cadavre d'une femme dans un container lors de leur promenade d'inspection, cadavre qu'ils confient aux bons soins de la police et de la morgue .. Seulement voilà, un employé de la morgue éprouve une fascination morbide pour les cheveux de ses visiteuses et v'la t'y pas qu'il se rend compte que les tifs de sa dernière amie continuent à pousser sans s'arrêter  ... 

GAFFE SPOILERS CHEVELUS CI-DESSOUS !!

BIEN !!

J'ai toujours eu un faible pour le cinéma barré de Sono Sion , j'aime ses personnages étranges et leurs histoires complètement WTF avec ces moments inattendus de poésie et de douceur qui s'intercalent dans un bordel absolu , le tout sans que cela pose le moindre problème tellement ce mec sait ce qu'il fait et ou il veut emmener son spectateur ...

Inutile de dire qu'avec Ekusute , j'ai été gâtée *_*

Bon déjà au casting y'a cette nana là :  

Tu reconnais cette jolie bouille?

Non? 

Et si je te dis ...

Go go dans Kill Bill Vol.2?

Chigusa dans Battle Royale ?

Et ouaip c'est la jolie Chiaki Kuriyama que j'ai eu un mal de chien à l'identifier parce qu'elle incarne une GENTILLE et DOUCE jeune fille pour une fois , j'ai donc mis du temps avant de la reconnaître !!!

Et elle gère plutôt bien dans ce genre de rôle aussi j'trouve et ce même si j'ai du mal avec les héroïnes un poil nunuche et dénuées de répondant comme celle qu'elle incarne dans cette pelloche ...

BREF ..

J'vais pas trop m'étaler sur le casting d'Ekusute car il y a TROP de personnages MAIS permets moi juste de m'arrêter sur lui ...

Monsieur Ren Osugi ( je l'adore dans Aniki et Sonatine )  , LE personnage du film , celui qu'on ne peut PAS oublier tellement il est FOU , cinglé, déviant, barré , l'INCROYABLE Ren Osugi porte le film sur ses épaules et j'avoue avoir adoré chacune de ses apparitions ...

Ensuite ...

Sono Sion fait partie de ces réalisateurs nippons qu'on a du mal à définir / expliquer , tellement son cinéma est un joyeux bordel souvent difficile à comprendre/cerner mais ce serait idiot de se limiter à une simple lecture superficielle quand on regarde un de ses films  ...

Ekusute n'est pas un bête film d'horreur , c’est ( selon moi) un pied de nez à toutes ces pelloches glaçantes peuplées de Jurei féminins aux longs cheveux noirs , ici les cheveux sont hirsutes , vivants et semblent comme un tsunami capillaire qui prend au dépourvu les victimes dans le film ET le spectateur qui s'attendait sûrement à autre chose...

MAIS la sauce prend très vite à cause du talent de Sono Sion quand il s'agit de faire se croiser douceur décalée ( le monologue de Yuko au début du film ) et passages creepy ( la morgue avec ce cinglé qui vole les cheveux des mortes , brrrr !! ) ...

Et même si évoquer un film avec des cheveux hantés peut faire sourire ou se lever un sourcil perplexe , je t'assure que des moments jouent grave avec tes nerfs ( la scène avec la paire de ciseaux qui s'approchent de l'oreille d'une cliente , quelle HORREUR -_- ) sans oublier ces passages ou les cheveux surgissent de partout , la bouche , les plaies ouvertes ou les yeux ...

Cela m'a mise horriblement mal à l'aise , c'était SUPER *_______*

Que dire d'autre  ...

Ha je sais  !!

Comment ne PAS être séduit par un film qui comporte un salon de coiffure qui s'appelle ...

Gilles de Rais  !!!

VÉRIDIQUE *______*

Et si le film de Sono Sion semble confus et chaotique , il ne l'est pas tant que ça , les cheveux sont comme un fil rouge que l'on suit et qui nous emmène au cœur d'une relation toxique entre deux sœurs avec en prime une fillette battue , on visite également l'antre de ce cinglé collectionneur de cheveux avant d'aller faire un tour chez des artistes capillaires ( hum) ...

La réalisation est soignée , inventive en jouant sans arrêt sur des changements de tons/lieux /personnages qui déstabilisent ET séduisent énormément *_* .

On retrouve du début à la fin cette touche " Grand Guignolesque " si chère à Sono Sion qui au passage égratigne un chouia les Japonaises qui à l'époque de la sortie du film ( 2007 ) raffolaient de ces extensions capillaires ... 

Seuls petits défauts selon ma pomme :

1)  Léger problème de rythme et quelques longueurs ...

2) Les effets spéciaux font trés cheap ...

Mais on oublie cela très vite tellement le spectacle barré que Sono Sion nous colle dans les mirettes est jubilatoire ...

En conclusion:

Sans être une fan absolue du cinéma de Sono Sion, j'ai eu la chance de poser deci delà les yeux sur certains de ses films dont le célèbre Suicide Club  , je savais donc à quoi m'attendre en lançant Ekusute MAIS je n'étais cependant pas prête à ces passages ( je me répète mais peckpeckbeurk !!!) ou des foutus cheveux débordent des plaies ou des yeux des victimes de ces fichues extensions capillaires sans parler du personnage incarné par Ren Osugi qui est vraiment LE clou du spectacle ...

Malgré un pitch complètement WTFesque , Sono Sion a réussi  à me scotcher devant son film étrange , grotesque et fascinant qui se moque férocement des Sadako et autre Kayako ...

A voir ABSOLUMENT *_____*

 

Voir les commentaires

<< < 1 2

Articles récents

Hébergé par Overblog