Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle
Je pourrais te dire que la souris kikoolol de mon payçay ( elle fait de la lumiére bleue ma souris ;-| ) déconne ( ça c'est vrai , j'crois que trop de wow a fini par avoir la peau de ma souris lumineuse mais un bon coup dessus et elle repart comme en 40 ste saleté ) ...

Je pourrais te dire que l'astre solaire brille teeeeellement sur ma ville que je passe de longues heures dehors histoire de choper des coups de soleil avant cet été ...

Je pourrais te dire que de méchants lutins m'ont kidnappée ( si tu crois aux méchants lutins, tape des mains  !!! ) ...

Je pourrais te dire que ma douce fille a eu PLEIN de chocolats pour Pâques et que je me suis sentie obligée de la soulager en dégustant quelques n'oeufs ce qui m'a rendue malade ( beuarg ) ...

Je pourrais te dire que j'ai une vie sociale ûber chargée ( * jette un coup d'oeil soulagé au divan VIDE ce soir * ) ...

Je pourrais te dire que je ne digére définitivement pas cette foutue heure d'été ( dur dur de vieillir ;-| ) ...

Ou que mairde kwa j'ai une vie moua mairde de mairde alors !!!

Mais nan ...

La vérité c'est que ...

J'ai une flemme IMMENSE dés que je pose mes majestueuses fesses devant mon ordi , c'est comme ça ..

J'ai la flemme de buller ..

La faute a Duma Key ( une semaine a la maison , toujours pas fini , marre des blablas irl didiu  !!! ) qui m' occupe pas mal d'heures tard dans la nuit ( les conditions requises a l'immersion dans le roman étant le silence total ce qui est impossible a obtenir dans la journée  ) , je prends tout mon temps pour lire chaque page avec attention en espérant que la fin ne me décevra pas  ...

Donc vouala , j'ai jarté WoW pour me tourner vers une autre addiction ( Steve je t'aimeuh  ) qui ne me laisse pas de temps ni d'envie pour venir te parler ...

D'ailleurs ...

Faut que j'y retourne , si " tout va bien " , j'aurai fini le roman demain dans la nuit , c'est super agréable cette sensation , quand je chope le bouquin et que je l'ouvre avec une furieuse envie de SAVOIR mêlée a une énorme appréhension a l'idée de SAVOIR ( qui sait si je ne vais pas être méga déçue ??? ) ...

J'adore me sentir " déconnectée " , vaquer a mes occupations journaliéres avec en permanence l'image d'une maison sur pilotis dans la tête ...

C'est...

C'est comme quand tu incarnes le " héros " de Silent Hill un ( TKT je te hais ) quand il erre dans ce brouillard zarbi qui cache des tas de trucs innomables sans pour autant lâcher sa quête de la vérité ..

BREF ...


J'ai hâte de le finir ce bouquin ...

Ou pas >_<

( bah vui , on va devoir attendre combien de temps avant le prochain ? et sur quoi vais je me rabattre en attendant ? s'que c'est chiant ça  !!! )

Bon we  !!!!





PS perso : piéges a loups posés , n'y pense MÊME pas :-|





Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #bouquins
Comme tu le sais déja si tu passes par ici de temps en temps , je suis une fan de Stephen King , ce mec est un mon auteur favori depuis trééééééééééééééééééés longtemps , je lui ai certes fait quelques infidélités ici et la en allant enrichir mes bulles de cauchemar du côté de chez Lovecraft ,  Barker , Masterton et autres Straub mais je suis toujours revenue vers le binoclard du Maine et pour cause , il a été le premier écrivain ( lovecraft a réussi aussi par la suite  .. ) a me faire refermer le livre que je lisais tellement la scéne qu'il décrivait me faisait peur ( ça , scéne du costume dans le parc ... ) , un grand moment dans ma vie de lectrice ...

Et donc la semaine derniére je suis allée m'acheter Duma Key , une des derniéres oeuvres de King ...



J'vais pas ( encore ) te parler de l'histoire ni balancer de gros spoilers mais juste te raconter une " anecdote " liée au bouquin , un truc qui montre bien que King a toujours le chic pour me faire flipper et ce malgrés mes bientôt 36 automnes ...

Hier soir , j'étais vautrée avec élégance dans mon plumard et je dévorais assidûment les chapitres malgrés les yeux brûlants de fatigue ( je l'encaisse trés mal cette foutue heure d'été pas toi ? )  ..

Nuit noire , Alien qui dort paisiblement pas loin , le chat qui ronfle a mes pieds tandis que la pluie ruisselle sur les carreaux , aucune pensée parasite ( même pas pour un certain " bô " brun de ma connaissance ... ) ,  y'a rien d'autre que Big Pink et moi ...

Déconnectée de la réalité , j'étais partie sur l'île de Duma Key en compagnie du héros , j'entendais presque le bruit du ressac , j'avais visualisé les lieux , la maison etc etc

L'immersion était tellement réussie que quand King a balancé une scéne bien flippante qu'on voit v'nir a 100 kms MAIS que je me suis quand même mangée dans les gencives en frissonnant  , j'ai claqué le bouquin sans demander mon reste , éteint la lumiére et me suis planquée sous ma couette en gromellant des trucs genre " mais quel enfoiré ce mec , n'a peur moua -_-  " ...

Cerise sur le gâteau ...

Quand mon coeur s'est un peu calmé et que j'ai  ressorti la tête de dessous la couette  ...

J'ai commencé a voir des silhouettes dans ma piaule au niveau de la porte , ben crois le ou pas mais même si je savais pertinnement que c'étaient juste des fringues accrochées la ...

Dans une tooooute petite partie de ma cervelle , y'avait une voix qui murmurait que c'était peut être des noyées a la peau verdâtre avec des algues partout qui tendaient leurs petites mains boursouflées et en partie dévorées par les crabes / poissons vers moi  ...

Et je suis retournée me cacher sous la couette ...

>_<

Il est fort , trés trés fort ce King ...

J'en suis a un peu plus de la moitié , va falloir que je me fasse violence pour ne pas le dévorer avant le we ....

J'adore ;-|


PS : Abo WoW résilié , need tite pause  ..

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma
Aujourd'hui y'a Ponyo sur la Falaise , le dernier bijou made in Ghibli / Myiazaki qui sort en France  ...




Toute sortie d'un film animé nippon au pays du camembert est un evénement majeur dans la tite vie d'un / une fan de MONSIEUR Miyazaki surtout si on est de ma génération et qu'on a connu la période des " vaches maigres " quand l'animation japonaise et les mangas n'étaient pas a la mode et qu'on devait passer par la vpc / petites annonces pour trouver des trucs comme Utsnunomiko ou Arslan en vhs ...

* soupir plein de nostalgie *

On dira s'qu'on voudra , les Petites Annonces Okaz c'était quand même plus sympa que le net ...

Quand j'pense qu'il y a une boutique spé mangassssss qui a pignon sur rue dans ma ville , magasin bondé de djeunzs boutonneux au regard fiévreux venus claquer leur argent de poche avec l'accord de popa / moman alors que moi a leur âge on me menaçait de m'envoyer chez un psy ou on se foutait de ma gueule a cause de ma passion ...

BREFEUH ...

Et donc Ponyo sort en France aujourd'hui et devine qui ne pourra pas aller le voir au cinéma puisque le seul ciné POURRI de sa belle cité portuaire ne le diffuse pas ?????

BINGO !

J'en ai MARRE de ce ciné de MAIRDE qui passe des bouses intersidérales ( dragon ball kwa  !!!!! mais n'importe QUOI !!! ) et néglige des oeuvres fabuleuses tout en gonflant ses tarifs (  8 euros pour un siége pourri , un son exécrable et des écrans de la taille d'un plasma !!!! ) ...

Gally furibarde , j'vais encore devoir me démerder pour pouvoir matter le dernier bijou made in Hayao ...

Quand j'pense que je m'étais décidée a jouer a Chifoumi le privilége pour le popa ou moi d'emmener Alien au ciné voir son premier Miyazaki sur grand écran  ...



Ben c'est réglé ...

J'vais finir par déménager a Calais mwa si ça continue et rien que pour le Gaumont Cité Europe :-|

Grrrrrrrr  !!


Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle
Tu peux avoir plein d'autres trucs tout aussi bien :p

Lundi soir ...

Cette journée qui s'achéve et qui aurait pu être calme et sans surprises notables s'est avérée être pleine de petits rebondissements plutôt agréables qui me font dire que putain quelle belle journée je viens de passer kwa  !!!

J'vais pas entrer dans les détails parce que j'aime pas étaler mon bonheur mais on va dire que le Printemps c'est maGeEk  :p



Hanami powa ...

Comprenne qui pourra ...






je sens que le combo cerisiers / Platters va titiller la curiosité de certains :p

je ne parlerai point ;-|

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Dimanche fin d'aprés midi , soleil / ciel bleu toussa , les fenêtres de ma bulle sont grandes ouvertes et laissent entrer les voix des gens qui passent dans ma rue en direction de la playa , vue d'ici , il doit faire beau et chaud dehors ..

Hé ben crois le ou pas mais j'ai frooooooooooooooid  !!

La faute a un aprés midi glandouillage sur le divan , tu sais quand tu te vautres avec élégance pour de loooooongues heures d'inactivité sans trop bouger ce qui fait qu'au bout de quelques heures ben ton organisme tout engourdi a froid ...

Hein ? Comment ça je suis une petite  vieille ????  Hého ;-|

S'pas ma faute si j'ai des envies de cocooning avec Stephen King et quelques dividis a matter en charmante compagnie ( que je viens de virer d'ailleurs , j'avais pas vu qu'il était déja si tard dis donc , allez zou dehors le Nainprévu ! ) au lieu d'aller me balader sur la playa pour faire le plein d'air salé  ...

BREF et donc ce we j'aurai : ding 78 et a mi chemin du 79 + discussion passionnée + Duma Key + Dodo + mattage de deux films totalement différents mais tous les deux assez marquants chacun a leur façon , Vinyan hier et cet aprés midi ...

Eden Lake de James Watkins ...




Le pitch : La jeune et jolie Jenny part en we avec son jules , le sémillant Steve , sur les rives d'Eden Lake afin de faire une pause loin de la folie de Londres ..
Malheureusement pour nos deux tourtereaux : une bande de jeunes moches et méchants s'installent juste a côté des touristes avec molosse et zik de mairde , trés vite , la tension monte ...


BON !!!!

J'vais pas y aller par quatre chemins : Ils sont décidément trés forts ces Rosbifs !!!!

Bah quoi c'est vrai , tu veux une liste en vrac des films ûber roxxants venus de l'autre côté de la manche ces derniéres années ? Shaun / Hot Fuzz , The Descent / Dog soldiers , The Cottage , Creep , le truc avec les chiens la mairdeuh s'quoi l'nom déja bref s'pas grave , quoi d'autre ha vui rien a voir avec le ciné mais la série tv Dead Set  toussa , BREF ils sont forts ces angliches moi j'dis !!!

GAFFE JE SPOILE A MORT CI DESSOUS !!

Et donc " par les prods de The Descent " que c'est n'écrit en grand en haut de l'affiche ci dessus ce qui me donne l'okaz de te confier que pendant les 90 minutes du film de Watkins , j'ai eu le sentiment étrange et pénétrant ( hum ) que l'ombre de Marshall planait sur les rives d'Eden Lake , faut dire que les deux films ont pas mal de points communs je trouve comme cette zik simple mais efficace qui colle parfaitement aux images ou encore certains plans aériens ( parfois malvenus car coupant un peu l'action ... )  .

Mais la ressemblance la plus frappante selon moi entre Eden et The Descent c'est la métamorphose de l'héroïne , la grâcile Jenny qui a l'instar de Sarah va passer du " stade " de la femme souriante et douce a celui de la tueuse impitoyable parce que si elle ne le fait pas elle mourra , sa transformation est rapide et douloureuse , la mort de Steve lui " donnant des ailes " , son regard se durcit et perd de sa lumiére pour devenir celui d'une prédatrice vengeresse  ...




La réalisation de Watkins est a la fois simple ( mise en place des personnages , le couple confronté a des éclats de violence via la radio de la voiture ou en buvant une biére , elle est partout et peut éclater n'importe quand, cf le regard de la truie sur le parking qui baffe son mouflet et toise Jenny en attendant que celle ci ose seulement la regarder ... ) et complexe ( la fuite éperdue de Jenny dans les bois , son obligation a réagir aux actes de Brett , montée en puissance savamment dosée des événements / émotions ... ) ..

Le message du film est certes clair ( tenez vos mouflets bordel  !!! ) mais pas une seule fois Watkins ne perd de vue l'essentiel : l'action  !!

Le film se déroule sans temps mort , le périple de Jenny / Steve / Brett et ses boulets est haletant , nerveux et tandis que les corps s'épuisent , l'angoisse et le stress / malaise du spectateur monte en puissance parce qu'on sait déja que tout cela va mal finir même si on ignore encore qui va s'en sortir ou pas  ...

Qualifier le film de Watkins de simple survival serait réducteur tellement le propos du réalisateur est plus fort car trés réaliste  : point de rednecks déjantés , de tueurs masqués , de cannibales , non et non , les tueurs d'Eden Lake sont tout simplement des gosses , de foutus ados désoeuvrés et dirigés par une jeune teigneux rempli d'une haine distillée en lui par son propre géniteur ( message évident : quid du rôle des parents la dedans ? bah attends de voir la gueule des parents de cet empaffé de Brett , les chiens ne font pas des chats !!!!   ) et c'est la que réside l'aspect le plus angoissant / glaçant de l'histoire parce qu'Eden Lake pointe du doigt une menace tangible a laquelle on a toutes et tous été confrontés au moins une fois dans nos vies , tu sais quand surgit a l'horizon une bande de cons stupides mais agressifs qui pensent avoir tous les droits parce qu'ils ont le nombre pour eux , quand une petite voix te sussure de changer de trottoir mais qu'une autre te suggére de ne pas bouger parce que mairde ils ne sont pas les rois du monde ces branleurs ?

Ben dis toi une bonne chose : Steve aurait mieux fait de changer de trottoir :p




Eden Lake me plait parce qu'il " sonne juste " car ancré dans une certaine réalité avec ici et la quelques passages douloureux ( houlalalalaaaa les barbelés et le truc dans le pied  !!! ) le tout filmé dans des décors naturels trés sympa ( ça doit etre cool de faire des balades sur les rives d'Eden Lake , nan j'déconne :p ) ...

Et puis mairde , s'pas tous les jours que tu peux " admirer " une bande de GAMINS torturant / zigouillant d'autres personnes  , spectacle dérangeant au possible ...

Gros " coup de coeur " pour Jack O' Connell qui prête ses traits au personnage difficile de Brett , son interprétation est telle que j'ai réellement ressenti de la rage a son égard tandis qu'il multipliait les actes sadiques ...

Et un dernier mot pour dire que la forêt a été superbement bien utilisée depuis quelques films ( les proies , Rovdyr et Eden Lake )  et ça fait plaisir a voir , ça change des vaisseaux dans l'espace ou des cités futuristes ou des villes polluées , la chlorophylle ( même couverte de sang ) ça a du bon je trouve  .....


BREF !!!

En conclusion , j'ai deux trucs a te dire   :

1) Eden Lake roxxe ...

2) Rhaaaaa Tempus fugiteuh >_<

3) Tain mais comment ça se fait que je me mette a faire autant d'erreurs de frappe depuis quelques temps , j'ai l'impression d'inverser de plus en plus de lettres ce qui m'oblige a me relire sans arrêt et donc a ralentir ma cadence de frappe et donc je perds du temps que je pourrais consacrer a autre chose genre Duma Key qui m'attend d'ailleurs !!!

Bonneuh soiréeuh  !!!!


PS : Nainprévu , boude pas ;)






Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma
Depuis quelques temps , je me livre a un sevrage de films fantastiques / horreur / zarbis ...

Ces derniers mois ( derniéres années ? ) , je me suis jetée goulument sur tous les films qui me passaient sous le nez , poussée par une fringale innassouvie de frissons / trouille / rires ( bah vui y'a des films d'horreur qui sont plus drôles que flippants  ... ) , a la recherche de ces rares moments ou j'ai été réellement angoissée , dérangée , écoeurée , morte de peur ...

Y'en a qui ne pigent pas mon intérêt pour ce ciné la , moi j'essaye de leur expliquer que parfois je suis amenée a faire des " expériences " , vivre des moments étranges et assez uniques au cours desquels je suis confrontée a des maëlstroms visuels et émotionnels qui me remuent plein beaucoup ( comme dirait minmimwa ) , j'me vois mal me taper des films " intellos " alors je me cantonne a ce que j'aime depuis loooongtemps : le ciné fantastique ...  

Seulement voila , a force de matter des heures et des heures de films , je suis devenue " blasée " et ça c'est trés mal , luttons contre la blasitude , être blasée dans quel que domaine que ce soit , c'est NAZE !!!!

Rares sont les purs moments de plaisir / découverte que je me suis mangée dans la tronche d'un point de vue ciné ces derniers mois , de mémoire je vais citer en vrac et sans réflechir : " el rey de la montana " , " Rovdyr " , " Morse " ...

Et donc j'ai décidé de me sevrer quelques temps , histoire de me remettre les yeux en face des trous et de retrouver mon modjo ...

J'ai continué a me payer quelques films ici et la mais ces dvds sont restés posés dans le salon , prenant la poussiére ( enfin c'est une façon de parler hein genre y'a de la poussiére chez moua ? ;-| ) et attendant le moment ou je serai ready to fight again ...

Récemment , j'ai " relancé " la machine en me jetant sur Martyrs , tu sais déja si tu as lu quelques "articles " plus bas a quel point ce film a été une foutue expérience pour la tite dame que je suis , cauchemar absolu et vicéral qui m'a redonné " la foi "  ...

J'crois que j'en ai ras le bol en fait des prods pop corn , des remake sans âme , des DTV rigolos mais bof , de tous ces films qu'on se mange sans en garder de trace réelle ...

J'ai besoin d'autre chose , de films qui me dérangent et me font sourciller en me posant des tas de questions a la fin ...

Cet aprés midi ...

J'aurais pu lancer WoW et farmer mes derniers levels sans réfléchir , pour ça WoW c'est l'pied , tu enchaines les " actes " mécaniques sans faire fonctionner ta matiére grise , ça fait du bien mais j'avais pas envie / besoin de ça  ...

Et donc cet aprés midi , j'ai décidé de retenter une expérience en me mattant un film dont j'ai beaucoup entendu parler ,  " Vinyan " de Fabrice Du Welz dont le " Calvaire " m'avait laissée perplexe et un peu écoeurée faut bien l'dire ...



Le pitch : Jeanne et Paul ont perdu leur fils dans le tsunami de 2005 , incapables de faire leur deuil ( le corps n'a pas été retrouvé ) , le couple est en perdition en Thailande jusqu'a ce que Jeanne se persuade de reconnaitre la silhouette de son fils sur une vidéo filmée dans un village perdu en Birmanie , convaincue qu'il s'agit bien de son enfant , Jeanne entraine Paul a sa suite dans un voyage étrange a la recherche de Joshua ...



BON !!!!!

Par ou j'commence  ....

Ha je sais  ...

Y'a des films qui se mattent passivement et d'autres que l'on ressent , y'a des films qui se contentent d'aligner des poncifs vaseux et d'autres qui sont des voyages tordus et contemplatifs , des " trips " hallucinés et étranges , Vinyan appartient a la seconde catégorie  ...

Je suis incapable de dire si j'ai aimé ou pas ce film mais y'a une chose qui est sûre , Vinyan ne m' pas laissée indifférente et ce pour moultes raisons  ...

GAFFE PLUIE DE SPOILERS CI DESSOUS !!!!

D'abord y'a Emmanuelle Béart : exit la superbe femme aux formes voluptueuse qui colle des étoiles dans les yeux de tout Mâle digne de ce nom , dans Vinyan , l'actrice laisse derriére elle son physique de rêve pour entrer pleinement dans la peau d'une mére que la disparition de son fils rend presque folle , elle est parfaite , éteinte et brisée , fragile et morte a l'intérieur mais habitée en même temps par la flamme de l'espoir  , une flamme si puissante qu'elle finira par en " oublier " l'enfant pour " simplement " accepter les enfants a l'instar d'une autre mére croisée dans " l'orphelinat " ...



Y'a Rufus Sewell qui prête ses traits a Paul , l'époux amoureux et prêt a tout pour sa femme mais aussi et surtout le pére qui espére sans y croire vraiment , un homme qui doute ce qui lui coutera trés cher , un personnage au regard hanté qui vit mal la fougue avec laquelle sa femme croit quand lui a perdu la foi ( " tu l'as laissé partir " lui répéte t'elle en le fixant froidement ... ) .

Y'a la forêt étrange et oppressante dans laquelle le couple va se perdre , un monde superbement mis en valeur via une photographie sublime qui transforme des décors naturels en lieux porteurs de mort .

La scéne ou le bâteau se perd dans le brouillard et ou la caméra de Du Welz se perd dans l'eau , les arbres , le ciel , est tout simplement flippante de beauté , les arbres cachent des visages , les falaises semblent receler des corps pétrifiés , ce passage la m'a sidérée par sa simplicité et son efficacité  ...

Y'a les sons , les couleurs qui perdent subitement leur lumiére pour virer au gris et au brouillard , y'a ces lanternes qui s'envolent dans la nuit ...

Y'a ce couple brisé qui au lieu de trouver la force de continuer a ne faire qu'un fini par exploser en pleine nature , chacun suivant sa voie pour le pire et le meilleur ...

Y'a le rythme lent qui pousse a la contemplation et a l'ECOUTE parce que la bande son est époustouflante de richesse que ce soit la zik oppressante ou les sons naturels de l'eau qui crépite sur les toits et les corps , les rumeurs d'une forêt pleine de vie et de mort ou la lumiére perce parfois ...



Et y'a ces gamins au visage blanchi qui rôdent , gardiens implaccables et cruels qui punissent ceux ( et celle ? ) qui ont le malheur de franchir certaines limites  ...

Pour la seconde fois en 15 jours , j'ai découvert un film qui me laisse perplexe dans le sens positif du terme , aprés le tsunami ( hum -_- ) Martyrs qui m'a laissée sur les rotules plusieurs jours de suite , voila le voyage étrange de Du Welz , un périple hallucinné qui m'a rappellée certains délires made in David Lynch ( l'errance de Jeanne dans les bars malfamés de Phuket  ... ) et m'a conduite dans des lieux étranges filmés d'une telle façon que je m'en suis pris plein les mirettes , c'est beau bordel !!!

J'peux dire une chose : Vinyan ne m'a pas laissée indifférente loin de la , d'abord parce que sujet central ( la perte de l'enfant , le déni des parents  ... ) m'a touchée mais ce qui m'a le plus séduite dans ce trip c'est le spectacle riche et tordu de cette nature oppressante qui divise un homme et une femme qui s'étaient déja perdus de vue 6 mois auparavant quand le tsunami leur a pris leur fils ...

Vinyan ne fait pas peur , ne fait pas frissonner ni sursauter , Vinyan fait voyager et emméne celui ou celle qui a ses shakras méga open vers des lieux noirs et flippants cachés dans le tréfond de l'âme de ses deux " héros "  ...

Atmosphére ...

J'ai le sentiment étrange et pénétrant ( hum ) d'avoir vécu un truc particulier en suivant le voyage au bout de l'enfer de cette femme et de son époux , un trip zarbi ( hum ? ) qui va rester un petit moment collé a ma petite personne ...

Gally perplexe mais contente ...

PS : et sinon Alien péte le feu , la gerbille va bien , Yuna aussi , ma fille se lance dans un trip " plantes vertes " et séme des n'haricots partout dans du coton mouillé pour que ça pousse même que ça pousse carrément bien ces trucs la ....

PS bis : et moi z'aussi j'vais bien ;-|

PS ter : les piéges a loups aussi vont bien :-|




Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle
V'la une semaine qui se termine mieux qu'elle n'a commencée !!!

La preuve :

Lundi : j'étais une vraie loque , bobo , aieuh , toubib , pas glop , mais ou ai je rangé mon déambulateur  etc etc


Vendredi : Gally encore endolorie ( une côte félée ça guéri pô comme ça -_-  ) MAIS méga happy parce que  ...


J'ai trouvé Slither ( aka horribilis mouhahahahaaaaa le nom pourrave de la vf kwa -_-  ) a 6 euros !!!!!


Et j'ADOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOORE ce film !!!!

ENORME sourire sur ma tronche en trouvant ça dans un rayon de la seule boutique valable de ma ville vu que le bébé pouacre de James Gunn fait partie de mon Panthéon des films cultissimes a voir et a revoir absolument même que je connais les dialogues par coeur même que Manu ben il adooooooore Starla :p ...



Et cet aprem je me chope le dernier Stephen King qui est ENFIN  sorti !!!!!!!!!!!



Donc au programme ce we : sushis , WoW , larves gluantes , comatage absolu , calme , cocooning et le binoclard du Maine pour me tenir compagnie ...


Elle est pas belle la vie sans déconner ???

Voir les commentaires

<< < 1 2

Articles récents

Hébergé par Overblog