Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Et hoplaaaaaaaa !

Gally ko !

Et pas par un film venu d'Asie cette fois mais par ...

Apocalypto !


apocalypto.jpg

LA BAFFE DU WE , même rob zombie peut pas rivaliser avec ça :p



Chais pas si je suis plus sensible que d'habitude , mais mon vieux coeur s'est affolé plus d'une fois devant le spectacle hallucinnant d'Apocalypto , ça fait deux we d'affilées que je fini sur les rotules , pas grâce a un Mâle a la virilité turgescente , mais grâce a des images .




Et donc da pitch :  

Amérique du sud , peu de temps avant l'invasion des crétins de chrétiens ( daysolay mais les religions et moi ça colle pas ) ...

Patte de Jaguar est le chef d'un paisible petit village qui vit au coeur de la forêt , il a une jolie compagne qui lui a déja donné un fils et porte en elle son second enfant .

Paix et harmonie régnent ici .

Jusqu'a ce que des monstres humains envahissent et détruisent le village afin de ramener un maximum d'habitants qui seront sacrifiés a leurs dieux cruels .

Le jeune chef va réussir a mettre sa famille " a l'abri " avant d'être arraché a son monde et va tout faire pour revenir vers celle qu'il aime ...



BON !!!

Par ou j'commence ?!


Ha je sais ...

J'aime PAS les prises de têtes autour des croyances /opinions de tel ou tel réalisateur ( chanteur, acteur etc etc ) , et j'aime PAS qu'on vienne gâcher mon plaisir via des polémiques a la con qui sont souvent foireuses et changent parfois mon regard sur tel ou tel film .
 DONC , j'en ai rien a battre des positions religieuses de Mel ET j'en ai rien a cirer des incohérences historiques qui parait t'il foisonnent dans Apocalypto , quand je matte un film c'est pas pour aller jouer les pseudos intellos ensuite , c'est  juste pour VIBRER et REVER , voila, ça c'est fait ...


APOCALYPSE DE SPOILERS CI DESSOUS !




Et donc j'ai passé ma soirée a tordre nerveusement un bout de ma couette , les yeux rivés sur l'écran , le coeur battant a tout rompre a la fin tellement la tension est forte et tellement on fear pour ce cher Patte de Jaguar et sa petite famille ...

Apocalypto narre a sa façon le déclin de l'empire Maya , les conquérants /envahisseurs /barbares  qui ont déboulé a bord de leurs zolis bateaux n'ont pas eu grand chose a faire , le vers était déja dans le fruit ...


 
Le film débute par une banale scéne de chasse , banale seulement en apparence, puisqu'a travers cette chasse au tapir , Gibson murmure gentiment a son spectateur qu'il ne faudra pas trop s'en faire pour Jaguar , parce que c'est un chasseur hors pair qui connait la forêt sur le bout des doigts , et comme on sait déja que le jeune chef va réussir a fuir  ses bourreaux a un moment , on se détend briévement ....

J'avoue que j'étais pleine d'appréhension en entrant au coeur du village de Patte de Jaguar , je me disais : " bon allez hop syndrome danse avec les loups / pathfinder powa , visitons ce joli village et sortons les kleenex " .

Mais Gibson prend son spectateur blasé  par surprise en utilisant l'humour pour créer une forte empathie entre nous et ses personnages ..



Tout n'est que paix et douceur ici , on a presque envie de s'allonger au coin du feu pour écouter le vieux édenté raconter chais pô quelle légende dans ce dialecte étrange roxxe niveau immersion ...

Alors quand les guerriers d'une grande cité Maya débarquent et souillent cet eden , le coeur commence a s'affoler un peu .
 
Le spectacle est terrible , d'une violence parfois un poil éxagérée mais en même temps , c'est Apocalypto et pas winnie ze pooh hein , alors on serre les dents et on suit la caméra nerveuse de Gibons qui filme sans complaisance les viols, les corps brisés, les enfants qui pleurent sur les cadavres de leurs parents ( Gally était a deux doigts d'arrêter la , trop sensible en ce moment j'te l'dis ! ) ...



apocaypto-jaguar-copie-1.jpg



La suite est cataclysmique .
 
Arrachés et escortés brutalement jusqu'a une grande Cité Maya , les prisonniers vont passer du paradis a l'enfer et découvrir un monde horrible car " civilisé " .
Les habitants de cette cité sont gerbants , assoiffés de sang et de violence, tellement lobotomisés par leurs stupides croyances et leurs idoles a la mords moi l'boulz qu'ils s'adonnent a des sacrifices humains a la chaine sans se soucier du mal qu'ils font .

La foule hystérique qui s'agglutinne au pied du Temple en psalmodiant et en dansant , en priant je ne sais plus quels dieux est horrible a voir , décadente , orgiaque , difforme , inhumaine ...

Le spectateur écarquille les yeux devant cet abominable et écoeurant spectacle et se dit : " batards d'anglais " 

Erf mea culpa , ça c'était hier soir .

Et donc le spectateur se dit : " nididiu , mais comment il va faire pour s'en sortir le mec !? " ...

Ben le mec c'est Patte de Jaguar et Patte de Jaguar ben il roxxe de l'évasion ...


Il échappe de peu au sacrifice et a ses bourreaux un peu trop imbus d'eux mêmes .

Et c'est la que ça devient palpitant , parce que dés que le jeune chef entre dans la forêt ...

Le spectateur sait ( ou du moins espére violemment ) que s'en est fini de ses poursuivants .

La proie redevient Le Chasseur , les rôles sont inversés , la chasse peut commencer .

La course poursuite entre Patte de Jaguar et les guerriers Maya est tout simplement HALLUCINNANTE  , aucun temps mort , une caméra qui colle de prés a son héros ou l'accompagne de loin afin de souligner la rapidité et l'aisance avec laquelle il court dans les bois ...



L'énergie qui se dégage de cette longue chasse est épuisante , on s'en prend plein les mirettes et les tympans grâce a une zik discréte mais diablement efficace ...

J'ai pensé au " dernier des mohicans " ( le chef des guerriers qui traquent Patte de JAguar ressemble un peu a Magwa toussa ) , au " 13éme guerrier " ( si si ) et même a Predator ( le mec qui se font dans les bois et s'en fait un allié pour éliminer ses ennemis ) durant cette loooongue scéne , c'est dire si elle roxxe ! 


apocalypto-m--chant-pas-bo.jpg
 

J'avais pas AUTANT stressé devant un film depuis ...

Ok , depuis une semaine, Old Boy toussa -_-  

Beaucoup ont décrié le fait que Patte de Jaguar survive a moultes blessures et continue a avancer vers sa compagne et ses enfants qui sont coincés au fond d'un puits et bien sur la pluie se met a tomber et bien sur le puits se rempli peu a peu ET BIEN SUR la femme commence a accoucher , rhaaaaaaaaaaaaaaaaa comment j'ai stressé !!! ...

Seulement voila, Mel Gibson croit en la Famille , il croit en la Force que peut donner l'amour de ses proches et voila pourquoi son héros avance encore et encore , voila pourquoi il ne reconce pas , voila pourquoi il a la force de continuer a dégommer ses adversaires , parce qu'il DOIT retrouver SA famille , s' tout :-| 

Patte de Jaguar pourrait cesser de lutter et s'abandonner a la mort mais sa Famille l'attend , il DOIT les retrouver car en eux réside l'espoir , l'amour et le réconfort ...


patte-de-jaguar.jpg
 


Le premier qui ose me dire " olol quelle idée de naze " , je lui colle un mawashigally dans les gencives ok ? :-|  

( chuis vraiment méga " fleur bleue " toussa quand même , va falloir remédier a cela )


Patte de Jaguar retrouvera et sauvera sa famille, mais le destin est cruel avec ce jeune homme qui assiste hébété a l'arrivée sur une plage voisinne des premiers bateaux des envahisseurs blancs lors d'une scéne qui laisse un arriére gout dans la bouche ....

La roue du Destin tourne innéluctablement , quoi qu'il arrive , les peuplades qui régnaient sur ces immenses territoires sont condamnées ..

J'ai souri de soulagement en voyant Patte de Jaguar entrainer sa famille loin de ces créatures dont il sait déja quelles ne sont pas bonnes , la forêt se referme sur eux , ils ne sont plus la ...


 

Apocalypto , c'est pas  un film historique ni un documentaire , c'est juste un foutu gros coup de pied dans un nid de guêpes , une énorme fléche qui vient se planter en plein coeur , un regard noir qui te fixe a travers les feuillages d'une forêt humide et hostile , c'est l'histoire somme toute " banale " d'un homme qui veut rejoindre son home sweet home ...


 


Allez zou , Mamie Gally va aller s'pieuter , l'abus d'émotions est dangereux a mon âge  :-| 













Ps : je me répéte je sais , mais y'en a qui ont du mal a piger que ce blog c'est chez moi et que j'y fais / dis ce que je veux , donc je récapitule un peu : 

1) Je ne suis pas une critique de cinéma , j'essaye simplement de communiquer ce que j'ai ressenti devant tel ou tel film , quelque fois ça ne ressemble a rien mais ça me va comme ça .

2) Je modére les commentaires et je sucre allégremment toutes les attaques persos ou toute réflexion a la mords moi l'boulz , c'est comme ça et pas autrement , ce blog n'est pas un ring de boxe , on a le droit de pas être de mon avis et de ne pas aimer ce que je fais , MAIS je n'aime pas les insultes et le sms donc les commentaires " tg té tro cone " ou " tu di 2 la mairde " , ça va direct a la poubelle ...

3) Putain le ciel , il est d'un bleu !!! ( comprenne qui pourra :p ) 

4) Arte powa ce soir ! 

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Houlalalalalalalaaaaaaa !

Quel match mes z'amis !

Nan j'déconne, je l'ai pas regardé en fait ..

J'ai hésité et puis au dernier moment , j'ai choisi de passer ma soirée en charmante compagnie .

Il est grand , silencieux , entêté , sauvage voire brutal dans ses rapports a autrui ( Miam ! ) ...

Il porte un masque et se balade en général avec un couteau dans la main ...

Il adore trucider des babysitter débiles  a la libido explosive ...



halloween-rob-zombie-1.jpg





OUI je sais c'est MAL ...
 
J'ai pas su attendre la date fatidique , je m'étais jurée de ne pas voir le Halloween de Rob Zombie avant la nuit d 'Halloween justement MAIS voila , j'ai des TAS d'excuses ... 

Ma voisinne du dessus reçoit du monde pour le match de rugby , ils faisaient un boucan atroce et ça m'a tellement saoulée que je me suis réfugiée dans les rues d' Haddonfield en compagnie de cette grande brute de Michael Myers ...

Et puis mairde , j'ai arrêté de fumer, j'ai bien l'droit de me faire un ti plaisir solitaire nan ? :p

Et donc ce soir ...

Tandis que les gros abrutis du 2éme étage hurlaient a plein poumons , je contemplais la naissance d'un mythe ...

Et autant le film qui présentait la " naissance " de Leatherface ne m'a pas marquée plus que ça  , autant celui de Rob Zombie va rester dans ma mémoire ...



Toute personne " normalement constituée " connait Halloween : la nuit des masques , le film de Big John Carpenter , et son personnage central , Michael Myers , je ne vais donc pas me lancer dans un pitch a la mords moi l'boulz ...


Alors ...

Quid du bébé de Rob Zombie ...

Ben j'ai bien aimé ...

C'est pas la baffe énorme que j'attendais MAIS c'est un bon film  ...


GAFFE , C'EST LA NUIT DU SPOILER VIVANT CI DESSOUS !!! 



Cela a été déja dit et répété ici et la , mais en gros, le film se divise en deux parties distinctes :

1) L'enfance de Michael , les racines du mal  , pourquoi et comment Myers en est t'il venu a trucider tout ceux qui se mettent en travers de sa route ...

2) Le remake pur et dur du film de Carpenter .

Et curieusement , autant j'ai adoré la premiére partie, autant je me suis ennuyée durant la seconde ...

Why , warum , mais pourquoi me demanderas tu ... ?

Ben parce que selon moi ,  la premiére partie est le seul moment ou Rob Zombie crée quelque chose et s'amuse , on découvre un jeune Michael au physique assez ingrat et déja totalement branque .

Le spectateur attentif observe le cadre de vie pourri dans lequel le gamin évolue , une mére au coeur tendre qui aime ses gosses ( sheri moon , je t'aimeuh ) et qui exerce la dure profession de strip teaseuse pour raméner de l'argent a la maison ( Rob aime toujours autant les fesses de sa femme ! ) , un " Mâle " stupide et inutile qui joue les péres et se comporte comme un porc , une grande soeur débile adepte des galipettes avec son chevelu de jules et une petite soeur encore dans ses langes ...

A l'école c'est pas beaucoup mieux , Michael n'est pas super populaire mais tout cela va vite changer ...

Parce que quelque chose est en train de quitter définitivement ce jeune garçon : son humanité . 

Un monstre est en train de naitre dans la si jolie banlieue d'Haddonfield ...


Et c'est cela que Rob Zombie a voulu montrer , l'émergence du Mal a l'état pur dans un quartier comme les autres .

Beaucoup trouvent cette premiére partie inutile voire ratée , pas moi .

C'est clair que j'ai été trés prise au dépourvu en voyant la tronche de cake de ce gamin grassouillet aux cheveux longs et sales ...

On dirait un des fréres Hanson kwa -_-

MAIS derriére cette apparence assez passe partout se cache un monstre en devenir , et heureusement pour nous , le monstre aime a porter des masques qui cachent le faciés de Daeg Faerch ...


On dira ce qu'on voudra , l'éclair d'une lame de couteau ô combien familliére , le masque , la zik roxxante qui colle forcément un énorme sourire sur la tronche du spectateur ravi de retrouver ces notes cultissimes et le massacre de la tribu Myers par le jeune Michael font de cette premiére partie un joli moment de détente , convivialité et bonne humeur façon Zombie garanties !



Malheureusement , ce film n'est PAS une préquelle, c'est un REMAKE , et force est de constater que la seconde partie rempli son office , Rob a la corde au cou , on lui a commandé un " copier / coller " du film de Carpenter revu et corrigé façon 2007  afin de remplir les salles et le géniteur de Devil's reject obtempére ...


Et c'est la que le bât blesse ...

Parce que le film de Carpenter se suffit a lui même et qu'une " vulgaire " ressucée n'était pas utile ...

En plus , AUCUNE femelle ne pourra jamais rivaliser avec La scream queen par excellence  : Jamie Lee Curtis !!!

Qu'est ce qui lui a pris a Rob de filer ce rôle a cette cruche de Scout Taylor ??? 

Elle est insupportable , pas crédible pour un sou et m'a donné de l'eczema avec ses petits cris -_-
 
Faut pas déconner, chais pas ce qu'il avait fumé pendant les auditions pour le rôle de Laurie Strode le pére zombie , mais j'veux la même chose kwa ...

Par contre j'ai bien aimé Tyler Mane qui incarne mon Michel a moua  , ce mec est impressionnant avec sa carrure de géant et ses cheveux crades  oO 



halloween1.jpg


Ceci dit ,  même si c'est toujours plaisant de voir une bande de babysitter chaudes comme la braise se faire dégommer par ce grand poéte qu'est Michael , le seul sentiment qui domine dans cette seconde partie c'est l'ennui ...


J'ai grimacé plus d'une fois de dépit , déçue par ce que je contemplais , agacée par les ( trop ) nombreux caméos , Danny Trejo et Udo kier , Ken Foree et Dee Wallace , ça fait un peu beaucoup et ça titille l'oeil du fan de ciné de genre qui fini par lâcher Michael pour voir si Mark Hamill va pas surgir des fois ... 

Hein? 

Pourquoi Mark Hamill? 

Euh chais pô -_- 

Il manque quelque chose dans cette deuxiéme partie , ça manque de ce feu et de cette folie que l'on peut admirer dans les autres films de Rob Zombie , on sent que quelque chose couve dans la premiére partie , mais ces braises sont éteintes dés les premiéres images du remake pur et dur .

Incohérences dans les lieux ,  sentiment de " baclage " comme si cette foutue deuxiéme partie était sans importance , Zombie condense le film de Carpenter en une quarantaine de minutes , offrant des scénes identiques jouées par des personnges forcément moins fouillés vue que pas l'temps toussa ...

Zombie aurait du continuer sur sa lancée et livrer SON film, pas UNE moitié de film ...


Ceci dit , je ronchonne mais ce Halloween m'a emballée , je suis certes restée sur ma faim MAIS j'ai eu ma dose de sang , de hurlements , et j'ai même sursauté a un moment, preuve s'il en est que la magie a opéré !


A voir donc , mais uniquement pour la premiére partie ...

Et pour la zik qui roxxe toujours autant >_<

Et pour ce grand benêt de Michael qui restera a jamais dans mon coeur aux côtés de Jason ...




halloween-rob-zombie.jpg 



 



 Ps :s'pas parfait mais chuis pas une critique de cinéma , pis l'heure tourne et ma couette m'appelle ...

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Nan nan nan , ce titre étrange ne fait pas allusion a la virilité douteuse d'un de mes exs ...

( rassuré (s) ? :p ) 

C'est juste un tit extrait des dialogues du film que je me suis matté ce soir ...


Suite aux deux coup d'boule émotionnels et visuels que sont " Memories ... " et " Old Boy " , j'ai décidé de faire une tite pause dans ma découverte de ce ciné asiatique décidémment surprenant .

Bah ouais , un troisiéme choc serait fatal pour mon vieux palpitant je pense :p

Du coup , j'me suis dit que j'allais zyeuter un truc cool et sans prétention avec si possible de l'humour et une grosse bestiole affamée ...

Oui parce que bon j'adoooore les bestioles affamées aux gueules généreusement pourvues de dents acérées qui surgissent des profondeurs de l'eau pour venir croquer les miches des baigneurs imprudents ..

J'aurais pu matter " the last shark " , une zéderie italienne probablement pourrave mais j'ai préféré me rabattre sur une valeur sûre ..

Lake placid ;-|



lakeplacid.jpg




Lake Placid , film de Steve " vendredi 13 , 20 ans aprés " sorti dans l'indifférence générale en 2000 malgrés un casting roxxant : Bill Pullman , Bridget Fonda , Brendan Gleeson et Oliver Platt ...

Lake placid , chti film méconnu dont j'ai déja parlé moultes fois ici mais quand j'aime je ne compte pas , bourré d'humour décalé et de personnages hauts en couleur tellement hilarants qu'on en oublie le crocodile des fois :p

Et donc le film se déroule dans le Maine aux abords du joli petit Lake placid qui semble être devenu le territoire de chasse d'un énooorme crocodile .
Les autorités locales étant un poil dépassées , elles décident de faire appel a un musée de NY qui leur envoie une charmante paléonthologue qui sera trés vite suivie d'un richissime taré adepte des crocodiles , la chasse peut commencer !


BON !

Par ou j'commence ...

 

Lake placid c'est LE film a matter quand on a l'cafard ou quand on a le dos explosé et qu'on a envie de tout casser tellement ça fait mal ..

Rien de tel qu'une plongée dans les eaux troubles de Lake Placid en compagnie du géniallissime Brendan Gleeson ( 28 days later ) ou de l'excellent oliver Platt ( expérience interdite toussa ) pour retrouver le sourire  .

Le seul autre film de bêbêtes qui me fasse autant rire c'est Arak Attack , dans les deux cas on a une équipe de héros chtarbés échangeant des vannes foireuses tout en tentant d'éradiquer la menace .


Réalisé par un Steve Miner au meilleur de sa forme ( need revoir son " house " dont je garde un excellent souvenir ) , Lake placid est une chtite série b pas prétentieuse pour deux sous qui privilégie " les relations " entre les personnages au détriment du crocodile ( le scénar est signé David E Kelley , ally mac beal toussa , on sent beaucoup sa touche perso dans certaines scénes hilarantes ) .

  
Du coup le film s'est fait égratigné a sa sortie par les über fans de " genre " qui voulaient voir de la tripaille et ont été pris au dépourvu en assistant a ce concours de la réplique la plus moisie ..
 En gros si tu veux avoir peur , ne matte pas Lake placid , on n'y croit pas une seule minute a cette histoire de croco géant , il est limite rigolo aussi en fait , surtout quand on le voit boulotter un grizzly ou se baffrer une vache ..
  
Par contre si tu as envie de rire un peu et que tu as un certain sens de l'humour, Lake Placid est pour toi , voir Gleeson et Platt se vanner a longueur de temps , c'est un pur bonheur .
 
J'ai beau connaitre le film par coeur , je ne m'en lasse pas et l'effet est a chaque fois le même : je me marre :p
  
Nan sans déconner , le film est sympa a voir ( ou a rerererererererererererererevoir ) , Bill Pullman fronce les sourcils pour faire genre " Mmm il y a quelque chose de pourri dans ce lac " , Brendan Gleeson passe son temps a se chamailler avec Oliver Platt tandis que la grâcile Bridget Fonda exibe ses jolies guiboles ..
  
Ajoutes a cela un décor naturel assez sympa , des personnages secondaires tordants ( la vieille dame du lac :p ) , une action quasi constante , un dosage parfait entre les apparitions du croco et les blablas hilarants  et la chanson de Tom Jones " it's not unusual " et tu auras tout les ingrédients de Lake Placid ...
  
Ha tiens , on me sussurre dans l'oreillette que Lake Placid 2 existe !
  
 
 
  *soupir *

Chais pô si c'est l'effet Lake placid ou celui des cachetons que j'ai pris pour mon vieux dos , mais chuis toute détendue moi , j'vais de ce pas enchainer avec " the last shark " histoire d'enrichir ma culture perso ...
  
Fiouh , ça fait du bien de ne pas se faire malaxer le neurone par un film
 
>_< 


  
  

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle
Youpi , youpi , youkaïdi , youkaïda , y'a d'la joie toussa ...

Trois semaines pile poil sans clopes et tout l'reste , ça ne me manque PAS du tout et je ne suis PAS du tout sur les nerfs , j'ai PAS du tout envie d'exploser le nez de la grosse blonde qui fume sa clope devant l'école d'Alien  a coup de batte de base ball en lui hurlant dessus : " mais degages de la , j'essaye d'arrêter moi  " ..




shaun.gif




Bon j'admets que je retrouve peu a peu mon souffle et que je recommence a arpenter les côtes de ma ville sans cracher mes poumons ce qui est trés agréable pour une grande marcheuse comme moi ...

J'admets que les gouts et les saveurs changent ce qui est parfois assez surprenant , je vais tester la tartiflette sans goudron sur les papilles gustatives , ça va être gore je le sens  :p

J'admets que j'apprécie de pouvoir m'acheter un bouquin au lieu de claquer 5 euros dans un paquet de clopes ...

J'admets que le fait de pouvoir me payer la place de ciné pour aller voir Halloween au lieu de mes 20 clopes , c'est plaisant ...


Mais pinaise que c'est dur d'arrêter cette addiction ...

Allez zou , pour me redonner sourire et énergie  , une dose de la danse débile qu'Alien et moi ( ok, surtout moi en fait :p ) adorons imiter TOUT les matins avant de partir a l'école :-|


http://lostcontemplations.com/Auax/Caramel/Caramel.html



Houhouhouhouwahouwahouwa :-|





Edit : Dans la série :
 

Les boulets sont parmi nous ...


Ce matin chuis allée voir la directrice de l'école d'Alien pour papoter rapidement de ma fille adorée ...

Y'avait une autre mére dans le bureau qui exposait ses désidératas , la porte étant entrouverte , j'ai entendu la conversation ...

En gros la génitrice demandait a la directrice de faire en sorte que le passage au petit coin ne se fasse plus de façon mixte , elle disait que ça la choquait que sa fille de TROIS ans aille au petit coin avec des petits garçons !

Bien sur elle s'est fait rembarrée séchemment par la directrice et j'ai pas pu m'empêcher de la dévisager quand elle est sortie du bureau , j'étais a deux doigts de la féliciter pour avoir sorti LA connerie de la semaine ...

Sans déconner ...

Ils ont TROIS ans les petiots hein ! 

Y'a des gens qui ont de sérieux problémes dans leurs têtes je crois , celle la c'est une sacrée bonne grosse coincée qui risque fort de revenir a la charge  , j'vais l'observer du coin de l'oeil , chuis sûre qu'elle va me sortir d'autres énormités un de ces quatres ...

J't'en foutrais moi ...


the_big_lebowski3.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma
M'étant mangée une énormissime baffe visuelle et émotionnelle avec Memories Of Murder , j'ai décidé de combler mes lacunes en matiére de ciné asiatique ( mais pas le ciné avec les fantômes aux cheveux longs hein ! ) .

J'ai donc matté " Old Boy "  de Park Chan Wook .

( je précise que je sais jamais dans quel ordre écrire les noms / prénoms des acteurs/ personnages/ réalisateurs , patapay hein , on fait ce qu'on peut ! )  



old-boy-affiche.jpg





Le fim date de 2004 , j'ai un sacré retard , mais mieux vaut tard que jamais pas vrai ?! 


 
Ze pitch :
 
Oh Dae Soo , un monsieur tout le monde est enlevé le soir de l'anniversaire de sa petite fille . 
Il va être séquestré pendant 15 ans dans une piéce relativement confortable , nourri par des geoliers silencieux , sans connaitre les raisons de son enlévement  .
Tandis que la folie le guette , Oh Dae Soo se concentre sur une hypothétique évasion et sur le feu de la vengeance qui le consume peu a peu afin de ne pas sombrer totalement.
Un jour , le prisonnier est libéré et comprend que son bourreau désire lui laisser une chance de découvrir son identité
 et de se venger .


GAFFE PLUIE DE SPOILERS CI DESSOUS !!!!!



Par ou je commence ..

Ha je sais :
 
Gally vaincue par KO , muette , ébahie , assomée par un film pour la deuxiéme fois en quelques jours  ! 

S'trop bon 

>_<

Scénario en béton armé, réalisation étourdissante , acteurs bouleversants ( je pense surtout a Choi Min Sik qui prête ses traits a Oh Dae Soo ) , destins qui se croisent et se nouent pour ne plus jamais se délier jusqu'a l'explosion émotionelle finale qui laissera le spectateur pantois sur son siége , étourdi et sidéré par cette valse gore  ...

La premiére chose qui m'est venue a l'esprit a la fin du film c'est : " Mais ou sont t'ils aller chercher une idée aussi noire , une histoire aussi cruelle et sombre ? "  .
 
J'ai été incapable de détacher mon regard de ce film , séduite et horrifiée , fascinée et écoeurée mais surtout avide de comprendre POURQUOI Oh Dae Soo endure tout cela . 

Oh Dae Soo , cet homme au regard brulant , silhouette mince , visage exangue , on a le sentiment qu'un coup de vent pourrait le faire vaciller , mais c'est totalement faux , la preuve lors de cette scéne anthologique au cours de laquelle l'ex prisonier dégomme une vingtaine d'empêcheurs de se venger en rond , scéne qui se déroule dans un couloir et qui est filmée de telle maniére que j'ai repensé a ces bons vieux beat them all  des familles ! 

Park Chan Wook ne laisse pas une seule minute de répit a son spectateur  même lors des rares moments ou son héros se repose , le spectateur se pose milles et unes questions , l'idée que X ou Y peuvent être des complices du mystérieux bourreau est omniprésente .

L'empathie étant immédiate , le spectateur a l'instar d'Oh Dae Soo se méfie en permanence des personnages qu'il croise , la paranoïa est contagieuse ...



oh-dae-soo-mido.jpg




Mais la vengeance n'est pas la seule quête d'OH Dae Soo et du spectateur qui le suit comme son ombre , on ne veut pas seulement se venger , on veut aussi et surtout comprendre POURQUOI .


Qui dit vengeance dit violence ...
 
La réputation de " film violent " qui entoure Old Boy est t'elle justifiée ?

Oui , mais la violence n'est pas visuelle , du moins pas toujours .

Bon ok , il n'est pas tendre avec les poulpes le Oh Dae Soo , la scéne du resto est assez dérangeante pour un adepte de macdo :p , surtout quand on sait que le pauvre Choi Min Sink a du bouffer QUATRE bestioles VIVANTES avant de donner satisfaction a son réalisateur T_T 

Mais son geste cache un besoin de détruire , de dominer  quelque chose de vivant , pendant 15 ans , l'homme a été coupé des autres , privé de toute raison d'être , il n'a pas pu tourner sa rage contre l'Autre , alors j'ai interprété son acte de manger un poulpe cru comme une petite revanche sur cet Autre a qui il pense surement en mastiquant ce truc gélatineux et résistant , une façon assez gore de se prouver qu'il peut lui aussi imposer sa volonté a une autre créature vivante , bon ok c'est juste un con de poulpe mais qui sait si ce geste ne lui apporte pas un peu de force ? 
 
Et de la force il va en avoir besoin , car Oh Dae Soo n'y va pas par quatre chemins quand il s'agit de sa Vengeance , dents arrachées , combats déspespérés  ...

Mais selon moi, ce n'est pas Oh Dae Soo le plus violent , c'est Lee Woo Jinqui  ne fait pas non plus dans la dentelle et qui est a l'origine de ce flot de noirceur ...

La vraie violence de Old Boy est émotionnelle , elle réside dans la révélation finale que fait Lee Woo Jin a Oh Dae Soo , cette révélation a été comme un uppercut émotionnel pour moi , voir le visage de ce pére se déformer sous le choc abominable provoqué par les mots froids de son bourreau m'a complétement remuée , écoeurée , assomée ...

C'est cette violence la , ce bouleversement , ce tabou abominable qui a été transgressé qui m'a laissée horrifiée sur mon siége .

Le choc émotionnel est tellement violent pour Oh Dae Soo qu'il en oublie toute notion de vengeance , il redevient un pére désireux de protéger sa fille ( il l'appelle " my sweet pea " quand elle lui téléphone pour lui parler de la boite mauve , petit surnom affectueux qu'il donnait a sa petite fille 15 ans plus tôt ! ce détail m'a frappée et bouleversée )  , prêt a s'humilier , a supplier , a se mutiler juste pour épargner sa fille ...


Images d'une cruauté sadique , spectacle horrible de cet homme brisé a jamais en train de s'humilier devant un monstre ....

Un monstre au visage angélique qui n'hésite pas a bouleverser les vies de plusieurs personnes juste pour assouvir son désir de vengeance , Lee Woo Jin est riche et puissant , il peut tout se permettre et devenir une espéce de marionnettiste trash , manipulant a sa guise les destins des autres avec cet éternel sourire en coin .

J'ai soupiré de soulagement quand il a mis un terme a sa vie misérable ...


OldBoy.jpeg


Pas de vainqueur ni de vaincu , juste des âmes écorchées vives , rongées par des sentiments obscurs ...

Le " survivant " devra se faire hypnotiser pour oublier l'horreur de son péché , acceptant de vivre dans le mensonge pour préserver le bonheur de sa " compagne " ...

Tu parles d'une vie ...


Old Boy n'est pas un film a mettre entre toutes les mains ( il a d'ailleurs été interdit aux moins de 16 ans si je ne m'abuse ) , le désespoir et la noirceur qui se dégagent de cette histoire sont parfois assaisonnés de pointes humoristiques ( " un entrainement imaginaire de 15 ans est t'il efficace ? " ) , mais on oublie trés vite de rire tellement le regard hanté de Oh Dae Soo est dérangeant ...



Old Boy fait partie d'une trilogie centrée autour du théme de la vengeance , je vais essayer de mettre la main sur les deux autres films mais peut être pas tout de suite , j'ai pas encore " digéré " la descente aux enfers de Oh Dae Soo , le regard de cet homme définitivement brisé trotte toujours dans ma petite tête ...


Je suis HEUREUSE de découvrir ( sur le tard je sais ^^) ces films .

Que ce soit Memories of Murder ou Old boy , dans les deux cas , j'ai été secouée , dérangée , troublée , fascinée et séduite .

Cela faisait belle lurette que des films ne m'avaient pas autant touchée , je crois que j'avais laissé ma cure de films gores estivale anésthésier une petite partie de moi même qui s'est réveillée sous les coups de boutoir de Park Chan Wook et Bong Joon Ho Jo  ...

La dormeuse s'est enfin réveillée ...


Gally happy ...





" Ris , tout le monde rira avec toi .
 Pleures , tu seras le seul a pleurer ... "

 


Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle
Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!

JE SUPPORTE PLUS CETEE SALE MORVEUSE DE DORA L'EXPLORATRICE !!!

Avec la rentrée scolaire s'est installée la tradition du petit déj tôt le matin , et bien entendu , Alien adore déguster ses biscuits au chocolat en observant les aventures de ses héros a elle ...

J'ai nommé Dora la space pouf , babouche le singe vérolé , chipeur le renard lobotomisé et totor le castré ...

J'ai tenté de changer chaine moultes fois , de mettre un dividi , voire même de ne pas allumer la tivi  mais rien n'y fait , tout les matins j'ai droit a cette saleté de dessin animé moche et débile qui s'appelle Dora l'exploratrice ...

Tu vas m'adire que ça aurait pu être pire, Alien aurait pu venir au monde en pleine folie Télétubbies ( héhoooo :-| ) et j'aurais du subir les agressions sonores des gloussements de ces stupides télétubeurk ..

Mais crois moi , Dora c'est l'enfer , l'entendre sortir sa litanie " hellooo i'm dora , et moi c'est baboucheeeeee " tout les matins , y'a de quoi devenir barge , sans parler de ce doublage abominable avec des voix qui me hérissent le poil , ces noms RIDICULES et ces connes d'étoiles de MERDE ...

Peuvent pas faire une émission avezc des VRAIS dessins animés roxxants pour les petits , genre les Moomins , Gaby et ses amis , ou Gigi ??? 

Tibére et la grande maison bleue , les Mélodilous , voila deux émissions pour les gosses qui roxxaient quand elles passaient sur la 5  ( en plus les chansons des mélodilous étaient craquantes *_* ) ...

Peuvent pas créer une émission enfantine avec PLEIN de dessins animés (  japonais ;p ) cool plutot que cette merde de " t fou" et ses séries écoeurantes , diégo, dora , totally pouff et bob l'éponge ???

Et le rêve dans tout ça ??

BREF, dora je te hais, je te conchie, je te vomie dessus , je te chie dans l'bec ,  je sens que la poupée dora de mon Alien adoré va avoir un accident d'ici peu :-| 


( nan j'déconne hein, inutile d'appeller les services sociaux -_- )

Need une parodie bien trash de cet horrible dessin animé !





Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Dimanche aprés midi d'Octobre , soleil tiéde , ciel bleu sans nuages , des tas de badauds se pressent sur la plage ..

Je suis assise devant mon pc , la gorge nouée , clouée sur place par un film .

La " réalité " essaye de reprendre ses droits , mais je suis incapable de sortir du film , je papote , plaisante , j'écoute mes convives qui discutent gaiement autour d'un bon petit plat , mais ma tête est remplie des images de ...

" Memories of murder " ...



memories-of-murder.jpg




Ce film je voulais le voir depuis belle lurette seulement voila , y'a TROP de films / animés / séries tv a matter , TROP de bouquins / mangasss / forums a lire , impossible de TOUT voir , tout lire a moins de ne plus dormir ce qui est totalement impossible pour moi ...

Cet aprés midi je sais pas ce qui m'a pris , j'avais pas mal de trucs a zyeuter mais je me suis finalement tournée vers " Memories of murder " et ...

Je ne suis pas prés d'oublier ce que j'ai vu et ce que j'ai ressenti , cela faisait une éternité que je n'avais pas été fascinée de la sorte par un film ..



Ze pitch ...

Corée du sud en 1986 ...

Un tueur en série séme le trouble dans la petite province de Gyunggi en violant et étranglant de jolies jeunes femmes ..
La police qui n'a jamais été confrontée a des crimes aussi étranges est déroutée , l'inspecteur chargé de l'enquête se voit assigner un confrére de Séoul qui va tenter de l'aider a mettre la main sur ce criminel sans visage qui ne laisse aucuns indices derriére lui  ...



GAFFE JE SPOILE A MORT CI DESSOUS ! 


Basé sur un fait divers réel qui a secoué la population sud coréenne il y a une vingtaine d'années de cela , Memories of murder n'est pas un éniéme bête film narrant les " exploits " d'un serial killer sadique  .

OUI , il y a un assassin au mode opératoire assez fascinant ( la chanson , les nuits de pluie , les vêtements rouges ...) , mais il n'est pas au centre du film .

Ce sont les flics qui sont sous les projecteurs .



Memories-of-murder-1.jpg
 

Des flics que Bong Joon Ho Jo  le réalisateur disséque , observe , étudie par le biais d'une caméra sans concession qui offre au spectateur fasciné le spectacle d'une équipe de policiers compétents ( enfin euh presque tous compétents ) confrontés a un tueur comme ils n'en n'ont jamais vus .

Et tandis que nos policiers tentent de mettre la main au collet de cet assassin , le monde qui les entoure change , la société change et échappe a ces hommes engoncés dans un carcan d'habitudes et de traditions , ceci explique peut être cela ?

Ce qui est plaisant avec cette équipe de " fins limiers " , c'est que nous sommes a cent milles lieues des clichés actuels , les policiers filmés par Bong Joon Ho ne sont pas blasés , ils ne sont pas  habitués a une telle forme de violence , leurs yeux s'écarquillent de stupeur quand ils découvrent un cadavre ou lisent un rapport d'autopsie , ils semblent presque refuser l'idée qu'un homme puisse commettre de tels actes .


Le film démarre lentement , installe le cadre de l'histoire , ses personnages ,  présente le mode opératoire du tueur , et distille trés vite une certaine fascination
 chez un spectateur qui en vient a oublier de regarder l'heure  tellement il est pris par ce film qui se déroule pourtant dans un cadre trés particulier ...

Bah ouais , si on m'avait dit y'a pas si longtemps : " gally , tu vas être clouée sur place par un polar se déroulant en 1986 dans un patelin paumé de la corée du sud  "  j'aurais ri je l'avoue ...

Seulement voila , le talent de Bong Joon Ho est tel que l'immersion est immédiate , en grosse partie grâce a des acteurs totalement crédibles dans leurs rôles respectifs et a un scénario bien ficelé qui scotche forcément le spectateur sur son siége .

Que ce soit le flic brutal qui adore shooter dans les personnes qu'il suspecte ou le jeune gars chevronné venu de Séoul qui détruit les unes aprés les autres les théories de ses collégues , ils sont TOUS parfaits .


Je suis passée du rire aux larmes ( la fin est réellement terrible ) , certains de mes rires ont trés vite cessé parce que finalement , voir le bouillonnant Cho dégommer des suspects a coup de rangers lors d'interrogatoires , ben c'est pas si amusant que cela ...

Mais ces rires ont été les bienvenus , ils permettent d'évacuer un peu le trop plein d'émotions générépar certaines scénes et par la montée en puissance d'une histoire inoubliable .


Pour ma part , je ne pourrais jamais oublier mes rires en voyant l'enquéte des bains publics ( comprenne qui pourra :p ) tout comme je resterai a jamais marquée par la scéne de la colline sous la pluie ...


memories-murder.jpeg


J'ai eu la chair de poule a moultes reprises , réaction générée par une brutale montée en puissance du film, comme par exemple lorsque les policiers réalisent que La fameuse chanson passe a la radio , le jeune flic va a la fenêtre et sent des gouttes de pluie tomber sur sa main , le tueur va sévir et ils ne pourront rien faire pour l'en empêcher .

J'ai également flippé je l'avoue , en particulier lors de l'agression de la jeune femme partie chercher son époux a l'usine par une nuit pluvieuse , elle marche seule sur un chemin de terre qui traverse des champs , elle chante pour se donner du courage tout en regardant danser le cercle lumineux de sa lampe torche . 

Soudain elle se fige , elle a entendu quelqu'un sifflotter en choeur avec elle ..
Elle n'est plus seule , les champs se font menaçants , ondulants sous le vent et la pluie , et même si je suis rodée a ce genre de suspens , même si je savais qu'il allait la capturer , j'ai sursauté quand il a surgi pour entrainer sa proie ... 

Y'a TELLEMENT de scénes que je pourrais énumérer pour illustrer mes propos ...

On est tellement LOIN de toutes ces productions fades made in iounaïtide stétses !
 

Pas d'effets visuels a la mords moi l'boulz , pas de ziks tonitruantes , pas de twist pourrave ...

Bong Joon Ho n'a pas besoin de cela pour créer une ambiance a son film qu'il ancre dans une réalité froide , il nous montre des flics prisonniers d'un systéme bien trop archaïque pour qu'ils puissent mettre la main sur le plus petit indice menant a leur coupable .

Et la magie made in Bong Joon Ho opére tellement bien qu'on se surprend parfois a grommeller , a serrer les dents ou a grimacer de dépit en observant les vaines tentatives de ces hommes qui oublient leurs dissenssions et leurs différences pour attrapper l'assassin .




memories-1-.jpg




L'empreinte d'une basket dans la boue qui sera détruite par le passage d'un tracteur au début du film résume amplement l'enquéte , la police n'est pas assez organisée , pas assez outillée , pas assez formée pour faire face a de tels meurtres . 

Et pourtant ..

Et pourtant , y'a la jolie jeune flic qui passe ses journées a servir le café a une bande de Mâles et qui apportera une piste majeure via cette fameuse chanson qui passe a la radio ..

Et pourtant , il y a un témoin qui a assisté a l'un des meurtres  ..


Bien que sachant que le tueur court toujours je me suis retrouvée a espérer que ces mecs allaient arrêter ce fils de paille adepte de la strangulation , pas seulement pour arrêter cette série de crimes , mais surtout pour que les policiers trouvent enfin la paix  ...

La scéne finale donne tout son sens a ce film pas comme les autres , un film simple mais diablement efficace , sobre mais bourré d'émotions qui vous collent une boule dans la gorge tandis que les premiéres notes du générique de fin résonnent ...


D'ailleurs , énorme coup de coeur a la zik qui colle parfaitement aux images , nerveuse et speed , bouleversante et lancinante ...




A une époque ou on nous fait ingurgiter ad nauseam des séries / films sans âmes et tous faits dans le même moule mettant en scéne des ûber profilers capables de lire dans la tête des meurtriers ou des policiers scientifiques qui passent des heures a disséquer une vulgaire boulette de cerumen , occultant totalement l'aspect HUMAIN , ça fait du BIEN de voir un petit bijou réalisé avec peu de moyens mais bourré d'émotions et de talents comme Memories Of Murder ....

Par contre ...

A voir ABSOLUMENT en VOSTFR sous peine de passer a côté de la magie du film , oublies tes a prioris quand aux films en vo toussa , la langue que parlent les protagonistes de Memories of murder est douce et chantante , elle aide a l'immersion ...



Allez zou , je vais le revoir ! 


( pas super tip top toussa , mais curieusement j'ai du mal a trouver les mots justes , peut être justement parce que j'ai été tellement retournée par ce film que je n'arrive pas a lui rendre hommage ... )

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma
( Match de rugby en fond sonore , allez les gars , si vous gagnez , je me paye le calendrier des Dieux du stade  >_<  )


La question existentielle du we , que toute personne normalement constituée ( ... ) s'est forcément posée un jour ...

Si tu pouvais avoir un pouvoir , lequel choisirais tu ? 

Si tu pouvais piquer le pouvoir d'un des mutants que l'on voit dans les X men par exemple , lequel choisirais tu ? 

J'me tâte personnellement , je pense que ma réponse varierait selon mon humeur .

Le pouvoir de Malicia est fabuleux quoique handicapant vue que bon , plus de câlins toussa ...

Les pouvoirs de Jean Grey sont  également trééés intéressants , encore que je suis pas sûre de vouloir lire les pensées de mes congénéres , ça m'écoeurerait je pense ...

Chais pas ...

Bref , tout ça pour dire que je viens juste de revoir " X Men 3, The Last Stand " que je n'avais pas revisionné depuis sa sortie et force est de constater que même si j'ai passé un bon moment en compagnie des Mutants, ce film manque furieusement de ...

Peps?  Energie? Fougue ? Passion ? Brian Singer ?



x-men-3.jpg





Et donc les Mutants sont a nouveau menacés , les humains ayant trouvé un " reméde " a toute forme de mutation , it is ze war entre les Mutants refractaires a cet antidote et les gentils X men . 
La situation est d'autant plus critique que Jean Grey que tout le monde croyait morte réapparait , sauf qu'elle n'est plus la gentille cruche qui veut changer le monde en unifiant mutants et humains , elle est Le Phénix Noir , et quand Phénix pas contente , ça fait trés mal ...



GAFFE, J'AI UN SUPER POUVOIR MEGA DANGEREUX : LE SPOILER ! :-|


Mouais ...


Le film n'est pas vraiment  mauvais , le seul gros hic c'est ce vide étrange que j'ai ressenti ici et la ..

Dans X Men 2 , le ton était donné dés l'hallucinnante scéne d'intro avec Diablo , le spectateur était forcément cloué a son siége ( eolean et moi sommes restés bouches bées , ravis et sidérés ! ) , y'a pas UNE seule scéne de cet accabit la dans X Men 3 ...

Tout est dit ...

Ok y'a des scénes bourrées d'effets spéciaux et de castagne , ça se frite allégrement dans tout les coins mais ....

Les X Men sur le papier , ce n'est pas QUE des fights , ce sont aussi et surtout des personnages parfois tragiques et de ce point de vue la , on est passés complétement a côté du sujet je trouve dans ce 3éme opus  .

Y'a des tas de scénes essentielles qui sont baclées comme la mort de Scott par exemple .

Vite expédiée , voila l'impression que j'ai eue .

Pourtant il était sacrément crédible le Cyclope au coeur brisé !

Rattner aurait pu lui donner une fin digne de lui !
 
Au lieu de cela , le réal fait mourir Scott entre les bras de sa dulcinée retrouvée lors d'une scéne assez belle et ...

Ben c'est tout, un des héros majeur des X men vient de décéder et tout l'monde semble s'en cogner royalement alors que bon c'était Cyclope kwa ! 

Idem avec la scéne finale durant laquelle Wolverine trucide Jean Grey sur sa demande , ça aurait pu être sublime , MAIS non , il manque  ce souffle bouleversant qui m'avait donné la chair de poule lors de la fin du premier X men, quand Wolverine rend la vie a Malicia ...

Moralité : n'est pas Singer qui veut !


Autre chose : C'est toujours plaisant d'admirer la plastique de la sublime Raven (  Rebecca Romijin Stamos est vraiment une femme superbe >_< )  , j'adore voir Magneto en action ( mouhahaha comment il roxxe avec le pont ! )  mais la présence envahissante de Tornade est agaçante sans parler de Wolverine qui a un peu trop tendance a froncer les sourcils pour faire genre il est pô jouasse ...



wolverine-x-men-3.jpg


Ceci dit ,  les fesses de Wolvie moulées dans sa combinaison de X men noire ...

Miam !

On voit des tas de mutants qu'on n'avait pas encore croisés a l'écran comme le Fauve , ou Kitty Pride ( Ellen " hard candy " Page ! ) , Colossus est un peu plus présent et Callisto est assez agréable a voir  ...
 
Mais par contre je trouve le personnage d'Angel totalement inutile ( bah ouais , il ne fait RIEN dans ce film , il n'a rien de l'ange de la mort qu'il deviendra a un moment sur le papier ) , sans parler du ridicule Fléau , complétement raté ! 


Par contre , j'ai bien aimé Le Phénix Noir , en particulier
 lors de la scéne dans la maison familliale de Jean Grey .
 
Pas besoin d'une avalanche de scénes percutantes pour exprimer l'immense pouvoir de Jean Grey , suffit de la voir assise sur ce petit fauteuil ...

On sent l'énergie énorme de Phénix , on la sent qui bouillonne intérieusement , qui se retient d'atomiser tout le quartier , elle est assise et fixe son mentor , la transformation est innéluctable, la mise a mort de Xavier est terrible , superbement accompagnée par une musique qui m'a collée un petit frisson ...

Dommage que la belle Famke Janssen passe le reste du film a prendre des poses et a mettre en valeur ses superbes cheveux colorés ...




x3.jpg


Et puis appeller un film : " l'affrontement final" alors que le fameux combat dure a peine 15 minutes ...

Abusé ! :-| 


Nan vraiment , en revoyant ce 3éme opus de la saga X Men , je me suis dit que les gros pontes d'hollywood auraient mieux fait d'attendre que Singer termine son superman , aprés tout  les fans pouvaient bien attendre un an ou deux de plus non ? 

Ceci dit , je râle , je râle , MAIS j'ai bien aimé revoir ce X Men 3  
, j'ai passé un bon moment en compagnie des Mutants surtout en compagnie de Wolverine ( Mmm haaa Mmm ! )  et de Magneto ( vieux moche mais j'adore ses sarcasmes et son pouvoir )  ...





Allez zou , sur ce je vais aller matter le match en me rongeant les ongles , dix huitiéme jour sans clopes ni sky , si j'étais pas bourrée de défauts majeurs qui me rendent invivable aux yeux de beaucoup de personnes , je crois que je serais pas loin de la Sainteté :p

BREF !


Dieux du Stade , me vouala , on va les fumer les all blacks !





Edit du lendemain : Et HOPLAAAAAAAAAAAAAA , retour a la maison pour les All Blacks! 
Je suis certes une femme ( n'en déplaise a certains qui continuent a penser que je suis une shemale :p ) mais nididiu , j'apprécie grandement ce sport de Mâles burnés qu'est le rugby ( missi eolean de m'avoir initiée au rugby et de m'avoir expliqué les trucs somme les en avant toussa ) .

J'ai adoré regarder le match d'hier soir , j'en pouvais plus que l'arbitre siffle la fin du match tellement les blacks se battaient pout marquer un essai salvateur !

Pis vl'a les regards échangés pendant le haka ! :p 

T'as vu un peu la gueule de chais plus quel joueur français a la fin avec l'oeil explosé ? 

BREF , va falloir refaire la même chose avec les rosbifs samedi prochain , si jamais les français gagnent, je ... je ...

J'organise un calendrier " Dieux de Ma bulle 2007 " avec des tofs a oilpé des Mâles qui postent ici :p


Allez zou , afk mattage du calendrier ...



dieux-du-stade-2007.jpg
 

http://3couleurs.blogspot.com/2006/09/dieux-du-stade-2007.html



Chaleeeeeeeeeeeeeeeeeeur !!

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #cinéma

Y'a pas longtemps , je me suis fait un ti plaisir solitaire en revoyant le cultissime " Génération Perdue " de Joel Schumacher .

A la fin du film , je me suis dit : " tiens ça serait cool de mettre la main sur L'experience interdite " ..









Nan parce que bon si il y a DEUX films a sauver dans la carriére de Schumacher , c'est bien Génération perdue et L'expérience interdite !  

Bien que le film date de 1991 , il ne vieillit pas trop mal , et j'ai passé une bonne soirée en compagnie de cette " joyeuse "  bande de têtes brûlées même si mon regard a changé avec les années et si certains aspects de cette histoire m'agacent  ...




Et donc ze pitch : 

Cinq brillants étudiants en médecine décident de trouver la réponse a LA question que chacun se pose forcément un jour : y'a t'il une vie aprés la mort ..
Aidés par leurs aptitudes médicales , les 5 jeunes gens vont faire le grand saut les uns aprés les autres et revenir a la vie , la tête remplie d'images étranges ..
Mais n'ont t'ils pas ramené quelque chose avec eux ? 


Bon , par quoi j'commence ..

L'ambiance fait trés " vidéo clip" mais ce n'est pas trop désagréable grâce a la photographie de Jan De bont ( si si, le mec de hantise ! :p ) et aux décors qui collent parfaitement a l'histoire , ajoutez a cela les coupes de cheveux de Bacon et de Sutherland ,  ça fleure bon les 90's !


Sans parler de la zik assez planante de James Newton Howard qui accompagne bien avec le film , éthérée et douce par moments , angoissante et stressante quand nécessaire  ..

Idée trés originale et trés peu exploitée , la vie aprés la mort toussa , y'a pas beaucoup de films qui abordent ce sujet la , de cette façon la , ça semble tellement simple , tellement évident , quand on les voit faire le grand saut !

Le gros plus de ce film reste quand même le casting !

Julia Roberts , Kiefer Sutherland , William Baldwin , Kevin bacon .


flatliners-1.jpg



Que du beau monde hein ?

Certes , mais on en oublie toujours UN , le 5éme gars , Randle , incarné par le géniallissime Oliver Platt  que je vénére depuis Lake Placid ! 

Donc ok , les 4 autres sont célébres et gorgeous , mais y'en a pas un parmi eux qui soit capable de me faire rire comme Platt !

Pour en revenir au casting , on a donc droit a une superbe brochette de " jeunes talents " , chaque acteur colle a la peau de son perso .
 
Kiefer Sutherland roxxe dans le rôle de Nelson , le chef de bande qui veut rester seul maitre a bord et cache aux autres qu'il a ramené un gamin teigneux qui le prend pour un punching ball de l'au dela ... 

Kevin Bacon est égal a lui même , magistral dans le rôle de Labraccio , une tête brûlée , un médecin génial mais incapable de suivre les régles , un gentil rebelz qui va être hanté par ce qu'il a fait subir a une petite fille quand il était gosse .. ( seul bémol de ce perso , lors de sa scéne d'intro dans le film , il peste contre les drogués et sauve une femme qui a tenté de se faire avorter , il a un probléme avec ça le pére schumacher? )

William Baldwin est parfait dans la peau d'un blaireau de sex lover qui se tape tout ce qui lui passe sous le nez avant de se marier , mais bon voila , c'est bien joli de jouer les tombeurs mais faut penser au mal que l'on fait des fois ...

Oliver platt est petit , gros et moche , il ne tente pas l'expérience, il est juste la pour servir de faire valoir aux autres gars de la bande, mais on s'en fout Oliver , tu roxxes quand même !

Et la derniére mais non la moindre ...

Julia Roberts , qui prête ses traits au personnage de Rachel , une jeune femme secréte et froide , qui cache un douloureux secret lié a la mort de son pére quand elle était enfant ... 
  


* soupir *

J'avais été le voir 3 fois au ciné ce film !

Faut dire qu'a la sortie de l'éxpérience interdite j'étais a fond dans les trucs paranormaux et zarbis , alors un film sur la vie aprés la mort , je ne pouvais pas rater ça !


Trés impressionnable ( 1991, j'étais jeune didiu ! ) , j'avais été traumatisée par le personnage de Rachel et par son histoire , par le " fantôme " de son pére qui la pousuit et tente de lui parler , de lui demander pardon , encore aujourd'hui , j'ai les larmes aux yeux quand je vois la scéne ou la jeune femme se blottit dans " les bras " de son popa ...

Et puis j'avais eu sacrément peur aussi a cause de l'aspect négatif du passage de vie a trépas véhiculé par le film , les " fantômes " pas trés sympathiques qui reviennent boxer les uns et demander le pardon des autres ....

Pas trés folichon !

J'ai même carrément flippé en voyant le gamin qui poursuivait Nelson T_T 


Mais les années aidant , mon regard , ma perception de certains trucs a changé ( encore heureux dites donc ! ) et ce soir , mon plaisir a failli être gâché par la vision de la vie aprés la mort de Schumacher :  OUI il y a une vie aprés la mort , mais elle est peuplée par les Remords alors si tu veux vivre en paix , repends toi !! 

Pinaise , si c'est vrai, chuis MEGA mal barrée kwa ! :-|

Ce genre de trucs moralisateurs ça a le don de me taper sur les nerfs , si je veux me faire tirer les oreilles , je vais a l'église ( euh ... erf , chuis agnostique ! :p ) , j'aime pas me prendre des leçons de morale par film interposé !

J'ai HORREUR de ça , en général je zappe allégremment les pseudos messages toussa ( exemple , chuis passée complétement a côté de la polémique sur 300 , rien a battre de savoir que snyder aime la nra quoi, son film est puissant s'tout ! )  , mais ce soir je me suis mangé de plein fouet le côté " tu as été trés trés vilaaaaaaaaain , tu vas te prendre une bouletteuh " de Flatliners , du coup ça m'a gavée et j'ai bien failli lacher le truc avant la fin ...


Mais bon , suffit de déconnecter un ou deux neurones et le film passe quand même !


Le truc marrant c'est que le sujet de l'exploration de l'au dela n'est pas super exploité , y'a le film érotico gore " From Beyond " qui avait surfé sur le sujet mais a part ces deux la , j'en vois pas d'autres ...


' Fin bref , chuis bien contente de l'avoir revu même si je n'ai plus le regard d'une ado de 17/18 ans qui se shoote au spiritisme :p


Y'a t'il une vie aprés la mort ...
Euh ..
J'espére bien que oui , comme ça si je meurs trop tot , j'pourrai revenir hanter certaines personnes ;-|



Pis ça m'a confirmé UNE chose, Génération Perdue est définitivement LE meilleur film de Schumacher ..


La preuve en images :-|



lost-boys.gif
Edit du lendemain : Encore et toujours des problémes d'affichage de certaines tofs , j'y peux rien, ça se solutionnera dans la journée :-|

Voir les commentaires

Publié le par Gally
Publié dans : #mabulle
Et hop , 15 jours sans clopes et tutti quantti .

Pas aussi facile que ça , mon humeur s'en ressent méchamment MAIS je sais que j'ai raison donc je ne céde pas a la facilité en allant claquer 5 euros au tabac du coin ...

Nerfs en pelote parfois , hyper sensibilité ( je pleure dés que je vois un truc triste oO ) , nervosité , agressivité , légers troubles du sommeil ...


orihime4.gif


Mais ça va , j'ai encore tué personne ...

Je canalise ces mauvaises ondes de façon positive en oeuvrant pour le bien de ce monde ,  je livre un âpre combat chaque jour depuis 2 semaines , et crois moi, quand il n'y a plus de place en enfer , les morts reviennent chez ma mére , comprenne qui pourra ... 

Ceci dit ...
  
Humeur méga gore depuis hier , faut dire qu'entre les quelques chtis soucis scolaires de mon Alien , et certains tis blémes persos , ben mon sourire éclatant se crispe quelque peu ...



En plus la Secte des Méres de Famille tente de me corrompre , elles sont fortes ces dames mais je résisterai , je refuse d'aller faire du yoga avec machine ou du shopping avec bidule , non , non et non je n'irai pas au loto quine a la salle Bucaille  !!!

Y'en a  une qui a mal pris ma réaction en voyant une des photos de son mariage qu'elle faisait tourner en attendant que les portes de l'école s'ouvrent ...
Toutes ces dames s'extasiaient a qui mieux mieux , j'ai pas pu m'empêcher de dire : " han t'as l'air d'être une psychopate sur celle la Germaine dis donc !!! " 


Bah quoi , c'est un compliment dans ma bouche , elle aurait préféré que je lui dise : " LOL la moche meringue ! "

 
:-| 
12gally0204-s.jpg




Y'a pas plus chiant et mauvaise langue qu'une bonne femme, alors imagine tout un troupeau de femelles ??? 

Elles sont mauvaises entre elles , c'est pas croyable , les commérages vont bon train , y'a même des clans ( bordel elles ont passé l'âge de ces guéguerres stupides non ?? ) , les BCBGs VS les cailleras , ça fait classe j'te jure ...

J'essaye de préserver un minimum mon espace vital au milieu de ces cannibales aux dents longues , qui passent leur temps a dire du mal des autres et a parler tupperwares ( chut ! ) , couture ( argh ) , bons de réduction ( gné ! ) et recettes de cuisine ( je meeeeurs ! ) ...

J'me sens seule des fois T_T

Heureusement que l'instituteur roxxe gravement , il a toujours un regard , un sourire , un mot gentil pour chacune des femelles aux ongles vernis qui sont prêtes a lui arracher ses beaux yeux si jamais il ose dire du mal de leur progéniture ...

J'me demande si il est marié ...

Erf , j'ai dit ça a voix haute???? 




BREF, chuis pas trop d'humeur , encore une semaine et ça ira mieux je pense , sentir l'odeur de la fumée d'une clope dans la rue ne me fera plus tiquer et je serai a nouveau aimable , affable, douce et polie ...

Chut toi  !!!!



Edit du lendemain : Hahahaaaa , j'ai mon tiercé gagnat dans l'désordre , Bravo au Dwarf , a Eolean et a Arfie , j'ai ri ce matin en lisant vos réactions ;p

Voir les commentaires

<< < 1 2 3

Articles récents

Hébergé par Overblog