Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Et me voilà de retour non pas pour te jouer de mauvais tours mais pour revenir partager avec toi si le cœur t'en dit , une trouvaille ciné que j'ai faite au fil de mes pérégrinations virtuelles tandis que je cherchais un truc à me mettre sous la dent  ...

Et ô joie je n'ai pas trouvé UN film!!!

J'en ai trouvé PLEIN !!!

 

Le Pitch : Yami douga aka Tokyo Videos of horror est une série de 8 à 98 ( pas sûre du nombre exact) films/moyens /courts métrages en mode found footage ( gniiiiiiii !!!! ) , chaque film comporte plusieurs segments narrant tous une histoire différente liés au paranormal et aux phénomènes étranges ... 

GAFFE SPOILERS FANTOMATIQUES CI-DESSOUS !

BIEN !!!

Comme je le disais plus haut Yami douga /Honto ni Atta!Noroi no video est une série de films commencée en 1999 et dont le dernier volume est sorti en Aout dernier  !!!

Cette incroyable et dense série d’œuvres bizarres se divise en plusieurs volumes/chapitres avec toujours en ligne de mire du moins pour les 4 premiers volumes , le paranormal et en particulier les FANTÔMES !!

A partir du 5éme je crois j'ai trouvé que ça partait un peu en couille avec des délires sur les sectes ou les violences des yakuzas et des trucs très Japonais du style Gurotesuku que j'ai passées en vitesse accélérée parce que j'veux avoir PEUR moi , pas être écœurée ...

A la réalisation et à la scénarisation y'a plein de mecs différents et j'ai la flemme de lister donc gogo sur le wiki des films qui est super complet si tu veux plus d'infos ...

Je retiendrai principalement Kazuto Kodama que j'avais déjà croisé par le biais d'un film sur la terrifiante Kuchisake-Onna et Koji Shiraishi réalisateur du fabuleux Noroi The Curse ...

Il me sera impossible bien évidemment au vu du NOMBRE de visages/personnages qui défilent à l'écran de te parler d'une actrice ou d'un acteur en particulier d'autant plus que dans beaucoup de segments les visages sont floutés :o

Niveau réalisation c'est du found footage pur et dur donc toute personne réfractaire à ce style de film peut passer son chemin !!

Pour les autres , accrochez vous parce que la caméra shake shake shake à tout va , le rendu visuel est blurry et granuleux à souhait par moment avec en prime comme évoqué plus haut le floutage des visages des protagonistes ce qui donne une certaine réalité au truc mais qui rend pas mal de  scènes complétement indigestes ...

MAIS mais mais mais si tu réussis à passer outre ce côté illisible alors tu seras peut être saisi comme je l'ai été par ces apparitions fugaces de visages fantomatiques pâles avec ces grands orbites noirs et ces longs cheveux si familiers que l'œil entrevoit parfois au fil des histoires étranges narrées dans ces films ...

Car Ô joie au début de cette saga ( dans les 4 premiers opus en tout cas ) l'épouvante vient de ces célèbres Jurei rendus si populaires depuis l'avènement de Sadako dans le cultissime et inégalé Ringu d'Hideo Nakata !!!

A noter que les Fantômes de Yami Douga sont loin d'être aussi flamboyants que Sadako et tiennent plutôt des Jurei qu'on peut voir dans les premiers Ju On Japonais , visages grimaçants fugaces par ci, silhouettes difformes par là le tout filmé d'une façon incroyablement efficace et crispante par moment ...

Ce que j'ai également adoré c'est le fait que chacun des segments composant les films t'immerge brièvement mais efficacement dans une histoire ancrée dans la culture Japonaise et te renvoie à ces croyances/coutumes si typiques du pays du soleil levant comme avec le Kokkuri-San par exemple ..

Et puis il y a aussi et surtout le fait que les histoires que l'on découvre ont toutes le même point commun , elles se déroulent plus ou moins à notre époque dans des lieux modernes comme un appartement lumineux en plein cœur de Tokyo ...

Les gens à l'écran jouent parfois à se faire peur face à une caméra qui fini par voir ce qu'eux ne voient plus à savoir ces silhouettes fantomatiques rodant au milieu des vivants et attendant le bon moment pour leur nuire  ...

La modernité et les progrès technologiques ne peuvent pas empêcher certaines entités de s'approcher de nous ...

Quand la nuit et l'obscurité sont tombées ...

J'aime vraiment beaucoup cette idée là ...

BREF j'ai découvert cette série de films la semaine dernière et j'en suis au 6éme opus et ça commence à perdre en efficacité mais je suis vraiment séduite et charmée par les 5 premiers volumes qui m'ont réconciliée avec le cinéma d'épouvante que je boudais depuis quelques temps suite à une overdose de found footage ....

En conclusion:

J'vais être honnête avec toi : pour apprécier les films Yami Douga il faut aimer les found footage ET le Japon ou en tout cas les mythes , le folklore et les croyances Japonaises.

Tout le monde n'appréciera pas les comportements et réactions de certains personnages et on pourra même rigoler en voyant certains ralentis visant à bien montrer les faciès grimaçants des jurei , faciès qui sont souvent plus drôles que flippants mais ma petite personne trés sensible à ce que l'on ne fait que voir fugacement du coin de l’œil a adoré se plonger en apnée dans cet univers tellement crispant des Kwaidan jouant à cache cache avec les vivants ...

Et dévorer film après film m'a fait un bien FOU !!!

Les films sont facilement trouvables sur YT en vost ...

A voir ABSOLUMENT ( au moins les 4 premiers  !!)

 

*A noter les incroyables cover dvd  ...

 

 

 

Et y'en a encore PLEIN *_______*

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog