Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Suite à un profond mécontentement*de ma part j'ai décidé de ne pas en branler une au taf en ce mardi après midi et de me matter un chtit film que je me gardais sous le coude comme ça au cas ou ...

 

Le Pitch : Les immenses parcs nationaux Américains sont parfois le théâtre de disparitions de promeneurs ou de chasseurs , disparitions qui demeurent souvent inexpliquées ... Et les 4 aventuriers que nous allons suivre ici vont peut être comprendre ce qui arrive à ces évaporés ...

GAFFE SPOILERS HURLANTS CI-DESSOUS !!!

She walks the woods est un film indépendant américain en mode found footage d'une durée de 1h20 et sorti en 2019.

Il est scénarisé/réalisé par les frères Bohnen qui jouent également dans la pelloche et par John Crockett et Brian Mc Culley.

A l'écran nous avons donc les deux frangins évoqués ci-dessus dans les rôles de Ray et Mike Rayburn et ils sont accompagnés par Jason Potter aka Dennis et Vivienne Edridge dans le rôle de Hope .

Et nous avons également et surtout Jessie Nerud qui prête sa silhouette à la fameuse She ...

Et tout ce petit monde joue ne joue pas bien ...

On va pas s'mentir ils sont bien gentils toussa mais ce ne sont pas des pros et ça se sent très vite niveau acting , c'est bancal et ça sent bon le buddy movie fauché et porté à bout de bras par un duo de frères qui voulaient juste réaliser leur found footage tout comme leurs alter égos sur la pelloche voulaient juste réaliser une web série ...

Et puis bordel ils sont quand même bien rustiques/relous ces messieurs par moment avec leur humour pipi caca débile très Kàmesque ( coucou ! La voilà ta dédicace BRO ! )  et leur attitude vis à vis de Hope -_-  

Found footage oblige nous avons droit à plusieurs point de vue via des caméras dont la présence est justifiée du fait du tournage d'une web série sur la survie dans les bois .

Les premiers moments du film posent les personnages (caractérisation ultra simple et rapide buddy movie powa) et le cadre de l'histoire à savoir une forêt perdue dans une montagne perdue avec un cabanon perdu sans eau ni électricité ni réseau bordel quel CAUCHEMAR !!!

Visuellement ce n'est pas forcément super beau dans le sens ou j'ai trouvé la nature environnante fadounette et pas bien exploitée ou mise en valeur pour générer une ambiance et de la tension ...

Pendant une bonne heure she walks the woods déroule son histoire en essayant (vainement) de rendre ses personnages attachants mais soyons honnêtes deux minutes : on s'en cogne de ces gens qui papotent comme des beaufs à l'écran on veut juste les voir clamser de la manière la plus douloureuse possible et ô Joie She va se charger à merveille de cela même si elle ne s'y met vraiment que 20 minutes avant la fin ...

Parlons à présent de la fameuse She aka la créature ...

Et bien elle "souffre " du même problème que la majorité des stremons/choses flippantes dans les found footage amateurs : elle ne PEUT pas être beaucoup exposée/montrée parce que le budget effets spéciaux est souvent ultra cheap et donc on ne fait que l'entrevoir , grimaçante et hirsute et brandissant ses mains moussues et griffues.

En fait on l'entend plus qu'on ne la voit et ses cris perçants/stridents pourront taper sur les nerfs de plus d'un mais pour ma part j'ai adoré ce mix Banshee sauvage pour les cris et Wendigo pour le look et l'appétit visiblement insatiable ...

Et puis sans vouloir me la jouer féministe toussa ( houlalalaaaaa non !!) ça fait plaisir de voir UNE Prédatrice dégommant des Mâles à coup d'ongles sales ...

Une fois que les présentations sont faites , les caméras s'agitent ça shake shake shake senora à tout va en braillant tandis que les pros de la survie se font courser par une créature humanoïde hystérique et plus collante qu'une tique sur un mollet pwalu ...

Evidemment nul ne survivra et le film ne nous donne aucune info sur cette chose ...

Flemme ou envie de laisser cette "liberté" d'imaginer/deviner à un spectateur emberlificoté dans des dialogues superflus et soporifiques ?

Va savoir ...

BREF tout cela pour dire que She walks the woods fait relativement bien le boulot en respectant à la lettre tous les codes du FF même les PIRES à savoir des longueurs assommantes et bavardes qui engourdissent le spectateur avant de balancer quelques scènes bien cools vers la toute fin du film dont une qui , bien que j'étais assise à mon bureau de taf , m'a fait sursauter ...

En conclusion :

Même si je critique pas mal la pelloche je ne regrette pas une minute de m'être posée pour passer 1h20 de ma vie en compagnie de cette drôle de créature hirsute et braillarde qui a 1 million de fois plus de charmes que la fonction publique hospitalière/médico sociale.

She walks the woods est un sympathique found footage qui ne restera pas dans les annales et lorgne méchamment du côté de la sorcière de Blair avec sa créature féminine hantant les bois MAIS les dialogues et les scènes d'exposition/mise en place de l'histoire toussa sont ultra mal foutus et beaucoup BEAUCOUP trop LONGS à en devenir assommants par moment ...

Ceci dit ça reste une curiosité ne serait ce que pour cette sympathique chasseuse de beaufs...

A voir à l'occasion et sans s'attendre à tomber sur une bombe ...

 

 

 *( le ségur est tombé pour le médico social mais ne concerne que l'éducatif et l'administratif peut se le carrer dans le fion alors que je suis autant voire plus au contact des usagers que n'importe qui ici puisque je gère l'accueil de la structure BREF qu'ils aillent se faire enc.... oui je suis gavée ... )

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog