Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Octobre approche !!

Et qui dit Octobre dit  ?? 

HALLOWEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN !!!

Et donc depuis quelques années à cette période , le brillant réalisateur/scénariste Mike Flanagan a offert via Netflix à un public ravi des séries terrifiantes et ultra riches en personnages attachants et fantômes , séries dont j'ai parlé ici même , the haunting of Hill House adaptation du roman de Shirley Jackson et The Haunting of Bly Manor qui s'inspire du bouquin de Henri James , deux séries que j'ai adoré et qui m'ont fait trembler et pleurer ...

Cette année il a à nouveau balancé une série " spécial Halloween " de 7 épisodes sur netflix et je me suis jetée dessus ce week end ....

Malheureusement cette fois-ci je suis loin d'avoir eu mon quota de frissons et d'émotion ... 

 

Le Pitch: Riley Flynn retrouve sa famille sur Crockett Island à sa sortie de prison , son retour coïncide avec l'arrivée d'un mystérieux jeune prêtre dont les sermons vont bouleverser la petite communauté de l'île ...

GAFFE SPOILERS CI-DESSOUS !!!

Je n'ai jamais été portée sur la religion quelle quelle soit , je n'en ai jamais ressenti le besoin et j'ai eu la chance d'avoir une éducation qui ne m'a jamais imposé de suivre tel ou tel dogme/rituel religieux .

J'ai énormément de mal avec les religions en général.

Et j'ai encore plus de mal avec les fanatiques religieux ou les bigots :) 

Tout cela pour dire que le pitch et le côté ultra religieux de Midnight Mass aurait du/pu me faire tourner le dos fissa MAIS j'ai tenu à voir sa dernière œuvre parce que j'aime énormément le taf de Flanagan qui a le chic pour mettre le drame humain en avant en le saupoudrant de fantastique voire d'horreur via des phénomènes étranges ou tout simplement une communauté isolée portée sur les bondieuseries...

Je n'ai pas aimé Midnight Mass.

Parce que dés le début j'ai eu une ENORME impression de déjà vu et surtout de déjà LU.

Beverly Keane la folle de dieu qui mouille dés que Monsieur Pruitt prend la parole on l'a déjà croisée via la gerbante Madame Carmody dans The Mist de Stephen King  ...

Le prêtre qui revient après avoir "signé un pacte avec le diable " , déjà vu aussi via le Père Callahan dans Salem de King ...

Salem qui a sans doute peut être aussi inspiré Flanagan avec son trip sur les vampires , la scéne ou Pruitt arrive avec la malle contenant son hôte/parasite m'a même fait penser à l'arrivée des indésirables dans Marsten House ... 

La communauté coincée sur une ile ? Dolorès Claiborne ou La tempête du Siècle toujours de Stephen King  ...

BREF à aucun moment je n'ai été prise au dépourvu, jamais étonnée ni angoissée , jamais surprise , j'savais comment ça allait se passer ou finir pout tel ou tel personnage longtemps avant la fin ...

Je sais même pas pourquoi j'ai regardé jusqu'au bout même si je reconnais que certains persos sont ultra bien écrits et incarnés et sont du coup très intéressants comme par exemple Sarah Gunning très bien interprétée par la jolie et si rare Annabeth Gish :

Ou Erin Green portée à l'écran par la délicieuse Kate Seigel déjà vue dans Hill House et Bly Manor ...

Ha et gros coup de cœur à l'acteur Rahul Kohli que j'avais adoré dans Bly Manor et qui joue ici Hassan le shérif de l'île , son personnage est de loin (selon ma pomme) le plus intéressant et le plus développé dans Midnight Mass !!!

Malheureusement même si ces personnages sortaient du lot du fait de leurs histoires et de leurs interprétations, à aucun moment je n'ai réussi à ressentir une réelle empathie pour eux parce qu'à chaque fois que je commençais à sentir mon bon vieux cœur se mettre à palpiter y'avait une salve de dialogues ou de versets de la bible qui venait m'arracher à l'émotion pour m'emmener vers la réflexion ce qui n'est pas forcément un mal en soi je le sais mais j'ai pas adhéré à ce bordel ...

J'ai aussi été totalement hermétique au fait que Flanagan a la bonne idée d'utiliser les rituels religieux pour redonner du sang neuf à un mythe vieux comme le monde ...

Les dialogues certes très denses et intéressants sont TROP LOURDS et indigestes , ces gens parlent SANS ARRÊT et essentiellement de religion en citant des psaumes des versets des textes religieux et au bout d'un moment c'est insupportable !!!

A la fin je n'arrêtais pas de murmurer " mais arrêtez de parler bordel de merde " !!!

Je comprends que ça parle autant avec des sujets comme y'a quoi après la mort ou le pardon, le pêché , la spiritualité mais au bout d'un moment si tu n'adhères pas à ce genre de réflexions ben tu piques du nez  ...

Et pourtant y'avait un potentiel de OUF là dedans  !!!

Déjà l'idée d'une île !!!

Quoi de plus flippant et angoissant qu'une île ???

J'ai été traumatisée pendant mon enfance par le visionnage d'une vieille série TV française qui s'appelle " L'île au 30 cercueils" et depuis dés qu'on me parle d'un truc qui a lieu sur une île mon intérêt est éveillé mais avec Midnight Mass cet intérêt s'est vite rendormi comme un vieux chat installé au coin d'un feu en train de s'éteindre , étouffé par trop de dialogues et de mots ...

Côté horreur/fantastique y'a pas grand chose à se mettre sous la dent , des cadavres de chat par ci une espèce de vampire adepte des nuques des donzelles par là ....

Mais en dehors de cela je me suis plutôt ennuyée  ...

Attention hein je ne demande pas des jumspscare accompagnés de violons crispants toussa toutes les 30 secondes mais Midnight Mass m'est clairement passé au dessus de la tête ... 

Le seul moment ou je me suis penchée vers l'écran afin de savourer le spectacle ça a été la scène de la rencontre entre Pruitt et son " sauveur " dans cette caverne perdue au milieu d'une tempête qui m'a grave fait penser à la nouvelle " le monstre dans la caverne " de Lovecraft et ça c'était cool *_*

BREF ...

En Conclusion :

Midnight Mass n'est pas faite pour moi mais je suis sûre qu'elle va plaire parce qu'elle est visuellement très belle et amène des thèmes intéressants via des (longs ) dialogues tandis que Flanagan joue à utiliser un peu l'horreur afin de (re) mettre au cœur de l'histoire le drame humain ...

Vite vue vite oubliée ...

J'ai sans doute trop lu Stephen King  ...

La Bent Neck Lady me manque ...

 

Commenter cet article
S
Oh bordel!
J'ai pas lu midnight mass, mais midnight ass...

Faut que le vieux crouton que je suis aille prendre son cachet pour faire dodo...
Répondre
G
J'ai éclaté de rire en te lisant " Vieux Crouton " !!! :p

Articles récents

Hébergé par Overblog