Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Je poursuis ma plongée en apnée au pays des films de fantômes aux cheveux longs et noirs  ...

Je suis en train d'étoffer ma collection avec de vieux classiques tels que Kwaidan ou contes de la lune vague après la pluie que j'ai vus il y a tréééés longtemps et que je suis curieuse de redécouvrir mais d'ici là , je traque assidûment LE petit bijou méconnu qui va me coller des étoiles plein les yeux et ô joie, cette semaine j'ai réussi à mettre la main sur une des premiéres incursions dans le monde de l'épouvante d'un de mes réalisateurs japonais favoris aka Hideo Nakata  ...

 

( Impossible de trouver une bande annonce , désolée !!) 

Le Pitch : Murai et son équipe réalisent un film ayant lieu pendant la seconde guerre mondiale dans de vieux studios de cinéma à l'ambiance pesante , alors que le tournage se déroule bien , les premiers rushs montrent d'étranges images se superposant aux scènes récemment tournées, intrigué par une silhouette effrayante apparaissant ici et là ,  Murai décide de mener son enquête ...

GAFFE SPOILERS FANTOMATIQUES CI-DESSOUS !!

Hideo Nakata   est à mes yeux un petit génie du film de l'épouvante car au delà de la " bête " histoire de fantômes, il réussi quasiment toujours à capter un drame humain qui donne un sens et une force émotionnelle à ses films , le deuil impossible dans the complex , un divorce difficile dans ring et ici , un souvenir d'enfance enterré dans la mémoire d'un réalisateur ...

Et même si cette première danse macabre est fauchée et donc marquée par un côté cheap / 90's , elle est à voir et ce pour plusieurs raisons ...

Raison numéro une , le casting  !!

Je ne vais point m'étaler longuement sur le sujet ( beaucoup de monde à l'écran + flemme ) mais simplement évoquer la jolie Yasuyo Shirashima et la chtite Kei Ishibashi qui prêtent respectivement leurs traits aux deux actrices dirigées par Murai , Hitomi et Saori ..

 

J'ai beaucoup apprécié leurs prestations surtout quand Kei Ishibashi fait une chute légèrement mortelle ...

Sinon j'ai aussi beaucoup BEAUCOUP aimé Yurei Yanagi qui joue le rôle de Toshio Murai le réalisateur au cœur du film avec son éternelle clope au bec et son air un peu " ahuri " ... 

j'ai adoré sa bonhomie et son entêtement à vouloir découvrir une vérité qu'il porte en lui quitte à en perdre la tête voire même plus ...

L'autre raison qui m'a fait adorer ce film c'est son " ambiance " surtout celle qui se dégage des décors du tournage , la photographie et la façon dont Nakata fait voyager sa caméra et donc nous à travers ces lieux riches en histoire et hantés par des fantômes  d'un autre temps , d'un autre film donnent corps à cette ambiance étrange ...

Autant les décors du quotidien , de la "réalité " , sont tristement ternes et gris et froids autant ceux du film dans le film sont chauds et lumineux et donnent envie d'y rester , c'est peut être pour cela d'ailleurs que des fantômes continuent à y danser et à terrifier celles et ceux qui perçoivent leur présence ...

J'ai d'ailleurs aussi énormément apprécié cette mise abîme du film dans le film , c'est une idée super intéressante et riche de possibilités narratifs et très bien exploitée par un Nakata pourtant " débutant "qui a su cependant s'entourer de personnes capables de le suivre dans son cheminement afin de donner corps à ce film envoûtant porté par cette ambiance si particulière .

D'aucuns critiqueront le rythme lent de Joyû rei mais pour ma part cela n'a pas posé de soucis car je suis immédiatement " entrée " dans l'histoire et j'avoue aussi ne pas avoir de recul quant à Nakata que j'adore donc autant pour l'objectivité ;)

La raison majeure qui m'a poussée à voir Joyû-Rei c'est parce que j'avais lu que ce film contenait les " bases " du futur petit bijou de Nakata aka Ring et en effet presque tout y est : le rythme parfois contemplatif ,  l'introduction du Fantôme dans un moyen de communication ici une pellicule de film , l'apparition d'une silhouette étrange et effrayante aux longs cheveux noirs et à la robe blanche qui ne surgit certes pas de manière traumatisante d'un écran de tivi mais qui a ce je ne sais quoi de fugace et de tellement Japonais qui te fait dire que houlalalalalaaaaa c'est pas une femme normale là bas au fond de l'image ...

Et la fan de Nakata que je suis n'a pas été déçue à ce niveau là , je suis ressortie du visionnage de ce film charmée et ravie ...

Et quid de La Peur me demanderas tu ? 

Ben elle est présente sans avoir besoin de basculer dans les jumpscare putassiers pour faire monter la pression , l'apparition fugace  d'un visage grimaçant un horrible sourire comme ces silhouettes que l'on pense entrevoir du coin de l’œil parfois , des sons inquiétants , la posture des hommes et femmes que l''ont voit à l'écran et qui se figent en nous fixant tandis que le regard du spectateur cherche ou Elle est ...

Tout est dans le fugace et ça fonctionne incroyablement bien ... 

Et puis comme souvent avec Nakata ce qui importe ici ne sont pas tant les défunts que les vivants et leurs secrets/vécu ... 

Le seul défaut que je pourrais citer c'est la zik à base de synthés crispants pas du tout en adéquation avec ce qui se passe à l'écran qui m'a même légèrement arrachée à mon immersion dans le film ce qui est rageant ...

BREF ...

En conclusion :

Sans être un film majeur dans la filmographie dense et variée d'Hidéo Nakata , Joyû-Rei est quand même une oeuvre à voir pour toute personne ayant adoré Ring ou ayant de la curiosité pour l'univers dense et passionnant des Fantomes dépenaillés Japonais ... 

J'ai adoré  ....

 

Commenter cet article
G
merde alors, j'ai squatté ce blog pendant un moment il y a presque 15 ans ans et je vois qu'il est toujours d'actualité après tant d'années. chapeau<br /> <br /> Je vais essayer de retrouver qq vieux commentaires dans les archives
Répondre
G
Héwé , j'ai repris la main sur mon petit blog il y a quelques temps aprés l'avoir délaissé et j'essaye de le maintenir en vie ;)

Articles récents

Hébergé par Overblog