Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Comme je le dis et le répéte souvent par ici depuis un bon moment à présent , ma plongée en apnée dans World Of Warcraft fait que je me coupe de tout et donc des tas d'infos/news me passent sous le nez et ce dans tous les domaines , la preuve avec  la pelloche que je vais évoquer ci-dessous et dont je n'avais ABSOLUMENT pas entendu parler alors qu'en temps normal jamais, JAMAIS ce film mixant gros stremons bien fat et Lovecraft ne me serait passé sous le nez  ...

" Heureusement " , la période de confinement bouleversant mes habitudes, je lâche WoW deci delà pour matter des tas de trucs avec mon ado et mon homme des bois  ....

Et donc ô Joie ce viquende car j'ai pu poser mes yeux sur  ....

 

Le pitch: Une équipe de scientifiques et de techniciens oeuvrant sur une station de forage de pétrole sous marine est brutalement confrontée au chaos quand quelque chose fait exploser leur abri sous marin ... 

GAFFE SPOILERS ABYSSAUX CI-DESSOUS !!!

BIEN !!!

Par ou j'vais commencer ...

Ha je sais ...

Ze casting !!!

Cela va être vite fait vu que le nombre de protagonistes est trés peu élevé...

En tête d'affiche et dans le rôle titre du film de William Eubank ( inconnu au bataillon !! ) nous avons Kristen Stewart qui prête ses traits à la grâcile Norah , une jeune femme menue et fragile qui prend à son tour les armes pour devenir l'Héroïne badass "condamnée " à essayer de sauver sa peau et celle des autres .

Je ne suis pas une grande fan de la donzelle mais faut avouer qu'elle assure dans ce cliché qu'elle dépoussiére quelque peu de par son approche toute en douceur déséspérée ...

Elle dégage une énergie triste pas possible du début à la fin et j'ai immédiatement ressenti une grande empathie pour elle ...

A ses côtés on a le sieur Vincent Cassel aka Captain Lucien qui fait le taf et réussi lui aussi à donner briévement vie à un personnage paternaliste intéressant et déséspéré au vu de la situation ...

T.J.Miller, Jessica Henwick et John Gallagher Junior sont eux aussi assez attachants également entre peluche fusil de Tchekhov, allusions multiples a Alice au pays des Merveilles , love story blablabla sensés nous aider à les caractériser sauf que c'est tellement fugace que ça foire puis admettons le: on s'en fout clairement d'eux/elles , on veut voir du MONSTRE épicétout !!! 

Les films de monstres se déroulant sous l'eau, y'en a déja beaucoup et mes préférés sont deep star six et Leviathan ...

C'est un sujet passionnant au possible que ces abysses sous marins et ce qu'ils pourraient receler de monstrueux ...

Je sais que des trucs cheloux comme le Bloop par exemple ont été expliqués par la science et que l'existence de survivants de l'ére des dinosaures  au fond de ces espaces sombres est peu probable MAIS ça me fait rêver d'imaginer que des créatures cauchemardeques puissent folatrer sous nos pieds tandis que nous pauvres humains nous jouons les sachets de thé en faisant floc floc en surface  ...

Un de mes Maitres " à penser " aka Lovecraft a fait des océans l'antre de Choses absolument TERRIFIANTES, le Grand Cthulu par exemple attend d'être arraché à sa léthargie tandis qu'il rêve dans sa cité engloutie de R'lyeh la Morte...

L'abominable Dagon quant à lui est encore vénéré par d'étranges peuples vivant au bord de la mer tandis que les Profonds attendent d'être nourris via des sacrifices d'animaux et surtout d'humains dont le sang chaud réchauffera leurs corps glacés  ...

Et à chaque fois que je vais me balader au bord de l'eau voire que j'ose y tremper ne serait ce qu'on orteil frileux , je pense à ce qui vit là dedans et parfois je frissonne ...

La majorité des films de genre focus sur le fight entre les humains et leurs assaillants tandis que les structures métalliques s'effondrent autour d'eux ...

Underwater fait de même avec une fuite éperdue vers une possibilité de remonter à la surface à travers des bâtiments déchiquetés et inondés MAIS il offre surtout des scénes absolument angoissantes quand ses personnages doivent quitter les abris vacillants pour aller marcher au fond , TOUT au fond de l'océan ou l'on ne voit RIEN et ou le pire peut surgir de ce brouillard de particules qui volette autour des pauvres visiteurs qui ne devraient PAS être là ...

Ces passages là sont TERRIBLES ...

Tu sens le poids des combinaisons qui en viennent à ressembler à des tombes ambulantes , tu devines la pression, le froid de ces eaux hostiles et surtout , partout, ce bouillon de culture qui entoure , aveugle et oppresse les héros ET le spectateur *____*

C'est HYPER bien foutu !!!!

Si tu es aquaphobe , tu ne pourras tout simplement PAS regarder , le travail fourni par Eubank et la team qui a bossé avec lui pour réussir à donner vie à ces lieux inconnus de nous est INCROYABLE sur tous les plans et une fois de plus un ENORME GG à Monsieur Bojan Bazelli qui avait déja oeuvré sur des films comme A cure For Life ou The Ring ou encore ( coucou l'homme des bois) Boxing Héléna  !!!

Cet homme là a un talent MONSTRUEUX .... 

Le rythme d'Underwater est TERRIBLE , quasiment pas une minute de répit ni pour nous spectateurs plongés dans le vif du sujet aprés une bréve visite de l'état d'esprit de Norah qui nous parle de son quotidien , une explosion et HOP c'est parti pour une course sans fin vers la vie ou la mort!!

Eubank rend constamment ( trop?) hommage aux grands classiques du genre, aidé en cela par son casting attachant tout en nous faisant courir non stop et j'avoue qu'à force d'enquiller les passages chocs et les fuites des héros , à plusieurs moments je me suis " perdue " en route, je ne savais plus ou ils étaient /on était , ou ils allaient/on allait etc etc 

J'avoue avoir également trouvé certaines scénes illisibles et difficilement compréhensibles MAIS cet aspect négatif du film m'a également aidée à me sentir d'autant plus proche des protagonistes bataillant pour leurs vies ...

Et maintenant j'vais parler des bestioles  *______________*

On entrevoit rapidement et fugacement des silhouettes vaguement humanoïdes dans le bouillon de particules rendant tout trouble et j'avoue avoir frissonné de PLAISIR car comment ne pas penser aux Profonds ???

Eubank s'amuse visiblement comme un môme avec ses bestioles sans pour autant trop les montrer , jouant avec nos nerfs tandis que sa caméra passe d'un personnage à l'autre , d'un espace vid eà un autre , on sait que ça va arriver /venir mais le sursaut est bel et bien là quand une bestiole surgi toutes mains palmées devant  ...

Et j'peux pas te décrire la joie FEROCE que j'ai ressenti en voyant ENFIN cette créature Cthuluesque occupée à ravager la station de forage venue la déranger  ...

Cette chose TITANESQUE transporte sur elle son " armée " à l'instar de ces monstres entrevus dans The Mist quand le héros léve les yeux et voit des colonies de petites choses dégueux collées aux flancs de choses indicibles de par leur taille ...

Elle a certes un aspect trés " Cthulhu Like "et en même temps elle s'en éloigne surtout au niveau du faciés , elle m'a plutôt fait penser à une Créature du type Godzilla ...

On ignore ce qui s'est passé , pourquoi elle attaque même si la petite phrase écolo clichée balancée en 10 secondes par Emily et disant " on a foré trop loin, on en a trop pris maintenant il ( l'océan?) veut le reprendre " peut donner un semblant de motivation a cet assaut  ...

Mais limite osef du pourquoi du comment , cette chose déchire tout et son apparition certes fugace ( le film n'avait pas un budget énorme)  m'a collé des étoiles plein les yeux *_________*

En 1h30 , Eubank a réussi haut la main son pari de faire un film de Monstre en s'inspirant énormément de ce qui a été fait tout en dépoussiérant et apportant un autre souffle à une Mythologie un peu pleine de toiles d'araignées , son film ne restera pas certes dans les annales mais tout fan de Lovecraft ( oui je sais je casse les couilles avec lui ) appréciera forcément ce petit bijou avec ses bestioles étranges nageant avec aisance avant d'attaquer les intrus ...

En conclusion:

A une epoque ou il faut impérativement s'arracher au rouleau compresseur médiatique répétant ad nauséam les mêmes propos alarmistes et déprimants sur ce putain de virus  sous peine de péter un plomb, ça fait du BIEN de se vider la tête en zyeutant un film de Monstres bien ficelé et généreux en scénes angoissantes , un hommage décomplexé à une pléthore de films de genre qui en agacera certains et séduira les autres , pour ma part je suis sous le charme  !!!

J'en veux ENCORE !!!!

Commenter cet article
S
Roooh ça faisait longtemps que j'étais pas passé ! Et je découvre un film à voir!! ????
Répondre
G
Bon retour trés cher ;) tu me diras si tu as trouvé et zyeuté le film !!!
M
et bien merci Gally, je viens de le voir et c'est vraiment bien. Et ta critique toujours aussi bien construite.
Répondre
G
Bah c'ets un plaisir de te faire zyeuter des trucs mon Manu :p Et que tu apprécies ma " prose " aussi accessoirement ^^

Articles récents

Hébergé par Overblog