Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ma Bulle ...

Ma Bulle ...

36 15 my life version " voila ce qui me fait trembler , rire , rêver , planer .." . Films, mangas, jeux videos , bouquins , zik ...

Publié le par Gally

Aujourd'hui ça va être 36 15 my life les enfants ...

Depuis quelques temps, j'écoute en replay sur YT , une émission de radio que je trouve très cool  qui s'appelle Radio X files et au cours de laquelle les gars qui s'expriment abordent plein de sujets liés au paranormal toussa , par contre je précise que c'est une radio Québécoise , je te le dis au cas ou tu aurais envie de tenter , l'accent est vraiment pesant par moment mais une fois que tu t'y fais ça passe comme une lettre à la poste et Christian Page ( un journaliste spécialisé dans le paranormal et dans le débunkage) est PASSIONNANT à écouter  ...

Et cet après midi , alors que j'écoutais distraitement en vaquant à mes occupations , ils ont parlé d'un truc qui a fait resurgir un vieux souvenir lié à ma petite enfance et j'ai envie de t'évoquer ce souvenir ...

Plaçons le contexte ...

Je suis l’aînée d'une fratrie de trois frangines mais cette anecdote ( qui se déroule à la fin des années 70 ) va concerner uniquement ma pomme et ma sœur cadette , la troisième étant un adorable petit baybay au moments des faits ...

Il y a trois ans de différence entre moi et ma cadette ...

Nous avons passé notre petite/moyenne enfance dans une maison qui se trouvait dans un petit village prés d'une ville de taille moyenne .

C'était la cambrousse et l'aventure était au bout  du chemin de terre auquel on accédait en se faufilant par la porte en bois au fond du jardin ...

Ce chemin menait à un " terrain vague " rempli de vieux camions qui desséchaient au fil des saisons et dans lesquels je grimpais l'été afin de sentir l'odeur de vieux cuir dégagée par les sièges cuits par le soleil ...

On y trouvait aussi des " marais " remplis de grenouilles et de libellules ...

En automne , je ramenais des quantités faramineuses de mûres dans mon tablier tâché ce qui me valait de jolies remontrances de la part de ma mother ...

Et en hiver , on s'amusait à se faire peur en essayant de marcher sur la fine couche de glace qui se formait parfois à la surface de l'eau , ça craquait , ça se fissurait , c'était flippant et surtout dangereux mais quel plaisir ...

J'ai encore une cicatrice sur le bas d'une de mes guiboles , souvenir d'un incident douloureux au cours duquel je me suis pris une jolie gamelle avec en cadeau une plaie pas très jolie ...

Il y avait plein de lieux ou jouer , se balader , faire des découvertes pour revenir à la maison les jambes couvertes d’égratignures et autres piqûres d'orties .

C'était le PARADIS pour nous mais pas pour nos parents qui avaient du mal à canaliser nos envies d'aller baguenauder ici et là ...

On n'avait pas ( comme tous les gosses) conscience des dangers qui nous entouraient, dangers liés en général à la nationale qui passait pas loin , aux nombreux plans d'eau croupie disséminés ici et là autour de la maison ou à certains adultes pas très ...

Enfin tu vois quoi ...

Les engueulades ne fonctionnant pas , les parents en sont venus à utiliser un subterfuge vieux comme le monde mais diablement efficace en nous menaçant un jour de nous présenter à un certain " Monsieur Trouille " si on continuait nos conneries ...

C'était qui ce Monsieur Trouille ...

Ben d’après nos parents , c'était un vieux bonhomme étrange qui vivait dans une maison décrépie pas loin de chez nous , un gros type méchant au visage couvert de cicatrices et n'aimant pas les enfants et qui nous réserverait de terribles traitements si nous persévérions à aller nous balader hors des sentiers battus ...

Les parents avaient pris un malin plaisir à nous parler d'un four toujours allumé et d'une cage cachée dans des fourrés ...

Je ne sais pas quelle apparence il avait dans l'imagination de ma sœur mais moi je le voyais comme un énorme ogre ventripotent et sale aux dents pourries , vêtu d'un marcel jaunâtre et tâché et vivant dans une horrible bicoque au milieu de nulle part ...

J'me souviens avoir pensé à Monsieur Trouille la première fois que j’ai vu Grandgosier dans WoW :-| 

Un jour alors que nous nous rendions je ne sais plus ou en bagnole , mon géniteur a eu l'idée de nous montrer ou vivait Monsieur Trouille , l'ermite du village ...

Ma sœur et moi étions terrifiées à l’arrière de la voiture ...

La route défilait quand soudain dans un champ , on a vu se profiler une vieille maison visiblement en ruines au milieu d'un terrain vague envahi par les herbes folles et  la voiture a ralenti tandis que le padre nous annonçait que c'était la bicoque de Monsieur Trouille ...

Nous nous sommes mises à pleurnicher en nous agitant jusqu'à ce que la bagnole reprenne sa vitesse , nous emmenant loin de cette maison ... 

Monsieur Trouille a été notre croque mitaine pendant des années  ...

Et on a filé plutôt droit après qu'on se soit mises à y croire ...

L'émission de radio que j'écoutais ce soir parlait justement des croque mitaines , le bonhomme 7 heures et toutes ces légendes que les adultes ont créées dans le but souvent d'empêcher les enfants de trop s'éloigner de la sécurité de la communauté et BLAM , l'image de Monsieur Trouille a popé brutalement ...

J'ai souri en écoutant les chroniqueurs de Radio X files parler de ces esprits de la forêt et autres Monstres sensés calmer les envies d'aventure des petits enfants mais je me suis surtout souvenue de la terreur que j'ai ressenti le jour ou j'ai vu cette maison perdue au milieu de nulle part , l'antre de Monsieur Trouille  ...

Aujourd'hui , j'suis môman et je comprends pourquoi mes géniteurs ont eu cette idée étrange d'inventer un croque mitaine pour garder leurs filles à l'abri dans le jardin de la maison , je connais cette angoisse qu'on ressent quand l'enfant a ne serait ce que 5 minutes de retard et je n'en veux pas aux créateurs de Monsieur Trouille ...

Mais j'suis sûre que si je croisais ce FDP bouffi là tout de suite , je lui latterais les burnes après lui avoir arraché les yeux pour me venger des peurs et des cauchemars qu'il m'a procurés quand j'étais petite ...

 

Voilà !!

Fin du  36 15 MyLife , i'll be back soon avec un film à évoquer ..

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog